Cellule 3

Stargate Zone

Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Cellule 3

Partagez
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1231

Cellule 3

Message par Superviseur JPS le Mer 16 Juil - 9:29

Laureen Stanford fut téléportée dans la cellule 3, voisine de sa précédente résidence qu'elle ne quitta que quelques instants plus tôt. 
La pièce contenait un simple lit pour tout mobilier.
avatar
Modérateur/Superviseur

Grade : Capitaine
Messages : 919

Re: Cellule 3

Message par Walter Wallas le Mer 16 Juil - 10:12

Walter avançait au pas de course pour rejoindre les cellules. Il avait une totale confiance en ses deux hommes qu'il avait chargé de mettre la docteur Stanford en quartier d'isolement. Mais de ce qu'il avait lu des Goa'uld quand il était en zone 52 ne lui disait rien qui vaille, ces créatures parasite avaient un don pour la survie et une certaine ingéniosité pour se sortir de situation improbable. Sans compter le métabolisme de leur hôte qu'ils rendaient plus résistant.
Alors que Walter accompagné de Galair arrivait au pont quatre, Walter entendit une voix familière à sa radio.


" Ici le seconde classe Jonathan Hunter, Laureen stanford est sortie de sa cellule, elle est armée et dangereuse. Neutraliser la."

Walter se demanda un instant comment le seconde classe Hunter pouvait avoir cette information.

*Je vois, un excès de zèle !*

Se tournant vers Galair, Walter se mit à courir vers les cellules.

"Dépêchons nous !"

Le première classe Wallas imaginait déjà les dégâts qu'elle pourrait faire au JPS. Il était hors de question qu'un nouveau fou furieux mette à mal leur station et encore moins quand il serait au poste de responsable militaire ! Quand il arriva dans le couloir des cellules il vit le corps de l'un de ses soldats étendu sur le sol. C'est à ce moment que Laureen décidé de sortir de sa cellule. Walter activa son Zat et la mit en joue.

"Pas un geste !"

Braquant son arme sur la jeune femme, le première classe Wallas hésita à tirer, les tirs avec cette armes étaient tellement hasardeux qu'il préférait pour le moment la garder comme menace. S'approchant à pas plus lent, Walter savait que chaque pas de moins était une chance de plus de ne pas la louper si elle essayait quelques actions inconsidérées. Mais alors qu'il restait une vingtaines de mètres entre eux, la jeune docteur se téléporta.

"Comment...?"

Le première classe Wallas fut un instant décontenancé, comment avait elle pu faire ça ? Et ou pouvait elle bien être ? Pour l'heure il avait plus urgent, Walter couru vers l'homme qui était étendu sans vie sur le sol.

*Pourvu que...*

L'ancien Ranger posa deux doigts sur le cou du militaire étendu sur le sol.

[Résolution premiers soins]

"Il est vivant !"

En disant ces mots, on pouvait sentir un certain soulagement dans la voix du responsable militaire du JPS. Se relevant, il était prêt à se mettre à la poursuivre de la fugitive.

"Il faut la retrouver !"

Mais alors qu'il prononçait ses mots et qu'il allait remonter le long de la longue rangée de cellule, Walter entendit à nouveau une voix familière à la radio. La voix de la chef de la station, Aeryn s'fallen !

"Ici Aeryn, Stanford a été renvoyée en cellule 3 par téléportation. Elle est peut-être armée et a peut-être des complices à bord. Faites le nécessaire. Quant à moi, je suis sur l'Achilles. Terminé."

Walter stoppa son élan et se dirigea alors vers la cellule voisine. Faisant coulisser la trappe de visite il inspecta la cellule et put voir Laureen Stanford dedans. Se souvenant de comment ils avaient désarmé William Noythink quand il était en cellule et sous l'influence de la maladie de Chulak, Il se tourna vers la console de la cellule. Il activa la fonction micro de la cellule.

"Vous l'aurez compris vous n'irez nul part !"

Sur ces mots Walter activa la fonction gaz somnifère de la cellule. Un gaz commença à se diffuser dans la petite pièce dans laquelle était retenue Laureen Stanford. Le première classe Wallas entendit des pas accourir dans le couloir des cellules. Il vit arriver deux infirmiers et l'autre homme qu'il avait chargé de conduire la jeune femme en cellule.

"Elle va bien ! Elle simulait. Allez cherchez du renfort ! Elle ne doit plus s'échapper ! Je me suis bien fait comprendre ?"

Walter s'adressait au dernier de ses hommes valide qui mit immédiatement l'ordre de son supérieur à exécution. Se tournant vers l'équipe médicale il regarda le brancard qu'ils avait amené. Il pouvait y voir plusieurs sangles.

"Dés qu'elle sera bien endormie par le gaz nous l'attacherons au lit de la cellule. Et nous pourrons discuter avec elle..."

Le responsable militaire savait qu'il avait cette situation en mains mais ne pas pouvoir continuer l'exercice au gymnase l'inquiétait. Combien d'agent dormant pouvait il encore y avoir dans la station. Et combien d'autres Goa'uld comme celui dans Laureen Stanford avaient pu duper la sécurité de la station ?! Walter était tendu...


Dernière édition par Walter Wallas le Mer 16 Juil - 10:26, édité 1 fois



   


Dossier personnel
Qui est Walter Wallas ?
Caractéristiques physiques:
1m75,brun, yeux marron

Equipement:
- Vêtements de sport
- Zat

Dernière position connue : JPS - Infirmerie
Situation : En cours de soins par le docteur Fellner 
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1231

Re: Cellule 3

Message par Superviseur JPS le Mer 16 Juil - 10:12

Le membre 'Walter Wallas' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Résolution (0-10)' :



avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1231

Re: Cellule 3

Message par Superviseur JPS le Mer 16 Juil - 10:49

Le gaz se diffusait dans la cellule et Laureen sentait ses paupières se refermer, le Goa'uld était fortement irrité par celà mais succomba lui aussi et tomba dans un profond sommeil.

Ils étaient maintenant libres d'interroger le Goa'uld sachant qu'il ne voudrait pas parler ou simplement l'extraire de son hôte par téléportation, mais celà pourrait être très complexe et nécessite des calculs très précis effectués uniquement par les Asgards, mais n'ayant ni Asgard, ni Tok'ra sous la main, ils allaient devoir se débrouiller seuls et ça mettrait du temps.
avatar
Modérateur/Superviseur

Grade : Capitaine
Messages : 919

Re: Cellule 3

Message par Walter Wallas le Mer 16 Juil - 17:08

Walter regarda par la video de surveillance dans la console de la porte. Il vit petit à petit le corps de la jeune femme céder aux effets du gaz. Quand il entendit la voix de Jacob dans sa radio.

« Walter, veillez informer tous les militaires de la station de ce qui se passe et qu’ils partent à la recherche de Laureen et de toute personne suspecte. Cependant demandez-leur de toujours être par groupe de deux ou trois pour plus de sureté et de n’utiliser que des armes paralysantes et ne pas viser d’organes vitaux. »

Il appuya immédiatement sur le bouton afin de l'informer de la situation. Réglant sur le canal privé, il répondit dans l'instant au chef de la station par intérim.

"Ici le première Classe Wallas, la situation est sous contrôle, je répète, la situation est sous contrôle. La fugitive est actuellement en cellule sous bonne garde. Je m'occupe de la situation avec monsieur Flowin. Inutile d'alarmer la base pour le moment. Terminé !"

Walter voyant le corps inerte de la jeune femme sur le sol attendit encore un bon quart d'heure avant de prendre la décision de faire rentrer l'équipe médicale ainsi que des hommes armés dans la cellule. Pendant son temps d'attentes Walter avait vu arriver les renforts qu'il avait demandé, sur sa tablette regardant leurs noms il se souvint les avoir passé à l'exercice du zat'nik'tel au gymnase, il pouvait leur faire confiance.

"Soldat donnez votre Beretta à monsieur Galair Flowin."

L'homme tendit son arme au jeune homme tandis que Walter lui fit un signe de la tête entendu. Si il savait se battre pour mettre KO un goa'uld il devait savoir se servir de ça et il voulait le plus d'assistance possible une fois dans la cellule. Le responsable consulta la console de la cellule pour y trouver depuis quand la captive y inhalait le gaz soporifique. Presque une heure, une vraie dose de cheval. Il se tourna vers l'équipe d'homme qui était autour de lui pour leur donner des instructions.

"Je vais entrer en premier avec monsieur Flowin, l'équipe médicale nous suivra, votre mission sera simple transférer le corps inerte de Laureen Stanford sur ce brancard et de l'attacher fermement avec ces sangles. Trois hommes armés avec nous dans la cellule, mettez vous prés de la sortie et contre le mur, n'agissez que sur mes ordres pas de prise d'initiative inconsidéré. Vous deux, vous resterez en faction devant la porte de la cellule, personne n'entre. Je me répète, personne n'entre. Monsieur Flowin si vous voulez bien poursuivre de nous aider il faudrait que vous fouillez les poches et autres endroits ou Laureen aurait pu cacher des armes ou autres objets pouvant nous nuire. Nous vous couvrirons."

Sur ces mots le militaire fit stopper la diffusion de gaz soporifique et activa la ventilation. Puis il passa sa carte dans la console de la cellule et la porte s'ouvrit. Comme convenu il entra en tête du groupe. Walter zat'nik'tel à la main observa le ballet se mettre en place comme il l'avait demandé. Il attendrait en suite patiemment que la jeune femme se réveille.



   


Dossier personnel
Qui est Walter Wallas ?
Caractéristiques physiques:
1m75,brun, yeux marron

Equipement:
- Vêtements de sport
- Zat

Dernière position connue : JPS - Infirmerie
Situation : En cours de soins par le docteur Fellner 
avatar

Grade : Allié
Messages : 286

Re: Cellule 3

Message par Galaïr Flowin le Jeu 17 Juil - 10:32

Galaïr suivit donc le soldat Wallas, apparemment le goa'uld faisait de l'agitation partout et essayait déjà de s'échapper ce qui était compréhensible vu qu'elle lui avait révélée qu'on ne voulait pas qu'on la découvre mais la la situation était différente comme elle se trouvait armée.

L'hybride accompagna Wallas au pas de course et tombèrent sur la prisonnière qui finalement fut téléportée en cellule. Cela donnait à Galaïr l'occasion de voir en action le système de téléportation une fois de plus mais de l’extérieur cette fois-ci et aussi comment fonctionnait la sécurité de la même manière.

Après que la cellule eu été gazé, Galaïr se retrouva donc avec un beretta, c'est vrai qu'il avait pas son arme vu qu'elle était en réparation mais, l'hybride se demandait si ce n'était pas trop étant donné que le soldat Wallas ne voulait pas blesser le docteur.

Galaïr pris donc l'arme dans sa main droite ; sur le qui-vive il accompagna le soldat dans la cellule peut être que l'humain avait ses raisons. Galaïr s’accroupit aux cotés du corps inerte de la demoiselle,la désarma puis de sa main libre la tâtonna avec précision voir si elle ne cachait rien sous ses vêtements.

Galaïr gardant son sang-froid aventura sa main dans le haut du docteur voir si elle ne cachait rien dans son soutien-gorge. Il n'y avait rien de pervers, mais l'hybride fouillait partout pour être sur et puis elle l'avait bien fait enlever sa chemise pour lui faire croire à son affaire de visite médicale ; mais il n'y avait rien. Il la laissa donc tranquille et se tourna vers le soldat Wallas.


"Rien ! Elle à peut être laissé tomber quelque chose quand je l'est assommé."



Dossier personnel
Qui est Galaïr Folwin ?
_________________

Caractéristiques physiques:
-1m72
-Yeux Bleus
- Cheveux Chatins
Porte en permanence des mitaines courtes, en cuir de couleur noir pour cacher ses paumes.

Equipement:
Beretta  [16]

________________
Dernière position connue : JPS

Situation :  ... ?
avatar

Grade : Interne
Messages : 106

Re: Cellule 3

Message par Laureen Stanford le Jeu 17 Juil - 10:35


L'action s'était déroulée si vite que Kevonan n'était pas certain de ce qu'il s'était passé: il avait pu faire seulement quelques mètres dans le couloir avant de tomber sur une patrouille menée par cet irritant Wallas. Le Goa'uld avait bien tenté de tirer une rafale de cette arme à projectiles Tau'ri dans sa direction mais l'instant d'après il s'était retrouvé dans une cellule fermée et les balles avaient ricoché contre le mur de sa nouvelle prison, manquant de peu de le blesser. Se faire traiter et capturer de cette manière par ces esclaves avait immédiatement provoqué l'ire de Kevonan. Et le pire c'est qu'il n'avait personne sur qui passer ses nerfs. Il était pris au piège et son arme ne lui servait à rien sinon à repousser les soldats qui n'allaient certainement pas tarder à venir le désarmer.

*Qu'ils viennent, je les attends!* songea-t-il en raffermissant sa prise sur l'arme Tau'ri.

Mais aucun militaire ne passa les portes pour venir l'affronter. A la place un gaz commença à se répandre dans la cellule et à rapidement emplir l'espace. Cette lâcheté ne fit qu'augmenter la colère du Goa'uld mais les effets de l'anesthésiant ne tardèrent pas à dissiper ses velléités de violence. L'organisme de son hôte fut rapidement infecté par le gaz et cette dernière tomba à genoux puis sur le flanc malgré les efforts de Kevonan pour la maintenir éveillée. Le sommeil le gagna à son tour quelques instants plus tard et il tomba dans un sommeil sans rêves...

=========================================================================

Le Goa'uld ouvrit lentement les yeux et les cligna plusieurs fois pour affiner sa vision. Il se sentait vaseux, comme s'il se réveillait de ce que les Tau'ris appelaient "la gueule de bois". Il tenta ensuite de bouger mais des sangles limitèrent immédiatement ses mouvements. Après quelques tentatives aussi inutiles que brèves pour se libérer il se calma et observa les personnes qui le surplombaient. Il y avait trois soldats habilement disposés contre les murs de la cellule et la porte. Ils avaient le regard posé sur lui et il semblait évident qu'ils étaient sur leur garde. Kevonan songea avec un certain plaisir que la seringue plantée dans leur collègue les poussait à se montrer plus prudent. Et ils avaient raison...

Les yeux azur de Laureen se posèrent ensuite sur les deux autres personnes dans la pièce. Le Goa'uld poussa un soupir méprisant lorsqu'il reconnut Wallas et Flowin. Bien sûr il fallait que ces deux empêcheurs de tourner en rond soient présent...


"Quoi que vous ayez l'intention de dire ou faire, sachez que vous n'obtiendrez rien de moi! Je vous suggère également de garder à l'esprit que mon hôte ressentira les souffrances que vous pourriez m'infliger." fit-il avec un sourire clairement provocateur. "À ce propos..."

Kevonan n'allait pas s'abaisser à communiquer plus longtemps avec ces Tau'ris maintenant qu'il avait dit ce qu'il avait à dire. Ils savaient déjà qu'il était un Goa'uld à moins que Flowin soit aussi agressif que stupide. Maintenant ils désiraient obtenir d'autres informations en espérant qu'elles leur seraient utiles pour défendre leur pitoyable planète. Mais le parasite n'allait pas leur donner ce qu'ils voulaient, ils pouvaient toujours rêver. Et s'il ne doutait pas que Wallas ou Flowin n'auraient que peu de scrupules à le torturer s'il refusait de répondre à leurs interrogations, il était curieux de voir ce qu'il en était lorsqu'ils avaient en face l'une de leurs collègues.

Le Goa'uld restitua immédiatement à Laureen le contrôle de son corps et de ses pensées, se cantonnant à un simple rôle d'observateur passif.



La jeune femme émergea une nouvelle fois du semi-sommeil dans lequel le Goa'uld la maintenait. Elle avait été plus ou moins consciente des derniers événements mais ne savait même pas vraiment si ses souvenirs étaient réels ou provoqués par le contrôle du parasite. Elle plissa un peu les yeux et tenta de se passer une main sur le visage mais les sangles la bloquèrent. Se rappelant vaguement avoir été attachée, elle leva un regard interrogatif vers les personnes présentes...



Qui est Laureen Stanford?

_________________
Caractéristiques physiques:
1m65, 60 kilos, cheveux châtains foncés, yeux bleus

Equipement:
- Blouse blanche
- Oreillette sans fil "laryngophone"
- Bloc note A5 (0,3 kg)
- Stylos (0,01 kg)
- Appareil photo numérique (0,2 kg)
- Caméra (0,3 kg)
- Lunettes de soleil  (0,15 kg)
- Cyalume (0,06 kg)
- Trousse de secours (0,3 kg)
- Kit médical standard (0,2 kg)

________________
Dernière position connue: JPS
Situation : vient d'être jetée en taule! éè
avatar
Sage de Stargate Zone

Grade : Docteur
Messages : 3240

Re: Cellule 3

Message par Jacob Smith le Jeu 17 Juil - 13:17

Jacob reçu bien le message de Walter et il fut rassuré de ses paroles.

*Super*

Il comprit que ce n’était pas pour cela que la station était en totale sécurité mais c’était tout de même mieux comme ça.

De plus, lui-même n’avait pas eu très envie de mettre toute la station en alerte au risque d’entrainer de la panique et le soldat avait raison : il fallait rester discret.

Puisque Walter lui avait annoncé sa position à bord, Jacob décida de se rendre vers les cellules pour en apprendre plus sur ce qui se passait et voir enfin le goa’uld de ses propres yeux voire pouvoir discuter avec lui pour obtenir des informations supplémentaires.

De plus, il n’avait jamais porté une grande confiance en les militaires qui étaient souvent violents même s’il connaissait maintenant bien le chef militaire de la station et savait que celui-ci était extrêmement compétent.

Ainsi, il remonta en ascenseur jusqu’au troisième pont, là où se situaient les cellules et avança jusqu’à l’entrée de l’une d’elle dans laquelle il avait entendu parler.

Il entra et vit Walter avec l’adolescent qu’il avait vu peu de temps avant en face de Laureen, attachée et semblant ne pas en comprendre plus que lui sur la situation.


« Walter, pourriez-vous m’expliquer ce qui se passe plus précisément s’il vous plait. Je n’ai toujours pas tout saisi de cette histoire. Et puis, votre prisonnière ne me semble pas plus alien que moi, regardez, elle ne comprend pas ce qui lui arrive »

Il annonça cette dernière phrase en montrant la jeune femme attachée.



Qui est Jacob Smith ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m 80-35 ans-large d'épaules-boite lègèrement

Equipement:
1zat
1 bloc note et des stylos de couleurs
1 briquet
1 paquet de mouchoirs
1 radio
1 pantalon une chemise et une veste noirs
1 montre
1 tablette tactile
1 couteau
1 gourde 1L
1 lampe torche
des rations de survie
des ustensiles en métal et couverts pour manger
1 sac à dos 65L
lunettes de soleil
1 caméra
carte de visite de la Terre

________________
Dernière position connue : autour de la porte des étoiles.
Situation : en départ pour mission diplomatique.
avatar
Modérateur/Superviseur

Grade : Capitaine
Messages : 919

Re: Cellule 3

Message par Walter Wallas le Ven 18 Juil - 9:51

Walter acquiesça de la tête alors que le jeune demi wraith s'écartait du corps encore inanimé de la jeune femme. En la voyant ainsi elle paraissait plutot innofensive et dégageant un charme certain. Le responsable militaire se tourna vers Galair.

"Merci Monsieur Flowin... Il ne nous reste plus qu'à attendre son réveil maintenant."

Le petit groupe militaire n'eut pas longtemps à attendre, le première classe Wallas n'avait jamais rencontré de goa'uld mais leur faculté à rendre plus endurant le corps de leur hote n'était pas une légende. La dose de cheval de gaz soporifique qu'il avait laissé se diffuser n'avait tenu endormi le parasite et son hote que quelques minutes, alors qu'un humain sain serait resté des heures dans cet état. Quand les yeux de Laureen stanford se mirent à briller, Walter fut surpris et effrayé à la fois, il fit de son mieux pour cacher cette émotion, mais il ne s'attendait pas à ça. Quand il entendit la jeune femme s'exprimer avec une voix grave qui aurait pu être la sienne il n'en fut pas moins surpris.

*Nos précautions n'étaient pas inutile*

Pensa t'il alors que son échine était parcouru d'un frisson. Il l'écouta parler et le première classe Wallas ne souffla un mot. Il fixait son interlocutrice froidement, attendant de reprendre ses esprits. Il la fixait pour s'obliger à vaincre sa peur.

"Qui vous parle de souffrance ? Vous êtes dans une impasse et nous aussi."

Walter venait à peine de terminer sa phrase que la goa'uld relâcha sa prise sur son hôte, c'est à ce moment que Jacob entra dans la cellule. Le responsable militaire fut une nouvelle fois surpris.

*J'avais pourtant bien spécifié aux gardes de ne laisser personne entrer !*

Le première classe Wallas ne savait comment prendre ce qui venait de se passer, le personnel militaire refusait il son autorité à cause de son faible grade ? Ou avait il obéit au chef intérimaire de la station ? Walter hésita à rappeler ou non ses hommes à l'ordre, mais il remis cette décision à plus tard, il aurait bien le temps de s'en occuper plus tard... Le responsable militaire saluat Jacob Smith militairement comme il se devait devant un supérieur.

"Première classe Wallas au rapport Monsieur, La captive Laureen Stanford est à l'heure ou l'on parle infecté par un goa'uld, si infecté est le terme exact. Celui-ci c'est adressé il y a un instant à nous."

Sur ces mots, Walter se détourna de son supérieur et fit quelque pas vers la jeune femme. Devant l'égarement de celle-ci il se doutait qu'il s'agissait de l'humaine et non de l'alien a qui il allait s'adresser.

"Mademoiselle Stanford, si vous n'en êtes pas consciente, un Goa'uld, organisme parasite, a pris contrôle de votre corps. Soyez certaine que nous mettrons tout en oeuvre pour vous sortir de cette condition d'esclave..."

Le militaire parlait avec une certaine bienveillance et compassion envers la jeune docteur. Bien que récemment arrivée au SDT et sur le JPS, Walter considérait maintenant comme un devoir de veiller sur tous les membres de la station. Le poids d'une responsabilité qu'il avait encore du mal à gérer lui même. Toute cette confiance qu'on lui avait donné était autant de possibilité de décevoir et c'était bien quelque chose qui ne supportait pas... Décevoir...



   


Dossier personnel
Qui est Walter Wallas ?
Caractéristiques physiques:
1m75,brun, yeux marron

Equipement:
- Vêtements de sport
- Zat

Dernière position connue : JPS - Infirmerie
Situation : En cours de soins par le docteur Fellner 
avatar
Sage de Stargate Zone

Grade : Docteur
Messages : 3240

Re: Cellule 3

Message par Jacob Smith le Ven 18 Juil - 11:32

Jacob obtenu rapidement une réponse à sa question du militaire qui était en face de lui. Celui-ci prit un ton officiel comme s’il était en face d’un supérieur.

« Ce n’est pas la peine de me parler comme cela, je ne suis pas un militaire mais un scientifiques, je ne vous demande pas une telle rigueur. Et, pourrais-je savoir ce qu’il a dit et si nous en savons plus sur lui ? »

Lorsque Walter parla à Laureen, le scientifique compris qu’il ne fallait pas tarder avant de supprimer définitivement le parasite.

Il avait lu dans des rapports de l’ancienne mission SGC que des opérations avaient été effectuées dans des conditions similaires mais que malheureusement, cela pouvait entrainer la mort de l’humain ou tout simplement ne pas fonctionner.

Cependant, si à un moment ou un autre, ils n’avaient plus le choix, il allait devoir décider de quelque chose.

En attendant, il valait mieux avoir l’avis d’un spécialiste pour savoir les chances de succès d’une telle opération.


« Walter, il serait peut-être bien d’appeler un médecin pour savoir s’il peut faire quelque chose, ne pensez-vous pas ? Un psychologue ne serait pas de trop non plus pour rassurer mademoiselle Stanford»

Jacob avait des idées par millier qui fourmillaient dans sa tête pour sauver la jeune femme mais il allait devoir peser le pour et le contre de chacune pour prendre la meilleure décision possible et surtout celle qui avait le plus de chances de réussir sans ou avec le minimum de séquelles.

Il pensait notamment à une élimination par téléportation comme il l’avait fait plus tôt pour une tumeur mais là, il savait bien que le contexte était tout autre.

De plus, l’Achille allait bientôt partir si ce n’était déjà fait et avec lui une bonne partie du personnel de la station ce qui ferait qu’il y aurait peut-être des pénuries de médecins ou de militaires en cas de problème majeure et ça, Jacob n’aimait pas trop.

Le britannique repris le chef militaire à part pour lui parler seul à seul
.

« Avez-vous tenté de négocier avec le parasite ? »



Qui est Jacob Smith ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m 80-35 ans-large d'épaules-boite lègèrement

Equipement:
1zat
1 bloc note et des stylos de couleurs
1 briquet
1 paquet de mouchoirs
1 radio
1 pantalon une chemise et une veste noirs
1 montre
1 tablette tactile
1 couteau
1 gourde 1L
1 lampe torche
des rations de survie
des ustensiles en métal et couverts pour manger
1 sac à dos 65L
lunettes de soleil
1 caméra
carte de visite de la Terre

________________
Dernière position connue : autour de la porte des étoiles.
Situation : en départ pour mission diplomatique.
avatar

Grade : Interne
Messages : 106

Re: Cellule 3

Message par Laureen Stanford le Ven 18 Juil - 11:49


L'arrivée de Jacob ne fit qu'amplifier le sentiment de honte qui dominait Laureen à cet instant. Le fait d'être attachée et observée avec un mélange de crainte et de curiosité ne lui faisait déjà pas particulièrement du bien mais l'impression d'avoir échoué était clairement ce qui la peinait le plus. Cela faisait quelques poignées d'heures qu'elle était sur la station et elle n'avait causé que des ennuis. Et les choses risquaient d'empirer vu que le parasite qu'elle portait pouvait à tout moment décider de reprendre le contrôle. La jeune femme se rendit compte qu'elle n'avait jamais été autant terrifiée de toute sa vie tandis qu'une boule se formait dans sa gorge.

Elle écouta Wallas faire un résumé de la situation à Smith et détourna le regard comme pour éviter d'affronter des regards qu'elle imaginait réprobateurs et inquisiteurs à la fois. Les paroles du militaire visant à la réconforter lui redonnèrent un certain espoir mais elle n'était pas utopiste non plus. D'après ce qu'elle avait lu à leur sujet, les Goa'ulds n'étaient pas faciles à retirer sans la technologie adéquate et si on tentait malgré tout de le faire les dommages à l'hôte pouvaient être irréparables ou causer la mort. Laureen apprécia néanmoins la tentative du responsable militaire et acquiesça doucement.


"Je suis désolée..." fit-elle dans un murmure presque audible.

Ces excuses réveillèrent en elle l'orgueil de la chercheuse. Ce Goa'uld était comme un virus, il s'infiltrait dans un hôte pour en faire ce qu'il voulait tout comme un virus le faisait avec des cellules saines. Comparer les deux était bien entendu un peu facile mais il y avait quelques similitudes. Et puis à l'heure actuelle deux choix s'offraient à elle: se lamenter sur son sort en espérant que les choses s'amélioreraient d'elles-même ou lutter contre cette enfoirée de larve et faire le maximum pour lui compliquer la tâche. Sa décision prise, elle tourna un regard décidé et volontaire vers le trio:


"Lorsque je suis passée à votre... test de détection à coups de Zat je crois que le Goa'uld a été davantage affecté que moi. Je me suis réveillée avant ce qui laisse supposer que..."

Elle ne put terminer sa phrase tant la douleur mentale qu'elle ressentit fut violente. La présence de Kevonan s'amplifia à une vitesse terrifiante dans son esprit jusqu'à ce qu'elle soit complètement écrasée par le parasite. Elle perdit presque immédiatement le contact avec la réalité et le contrôle sur son propre corps...


Le Goa'uld adressa un regard plus dur et pratiquement dénué d'émotion aux trois esclaves qui le dominaient. Situation qui continua évidemment d'attiser sa colère d'autant plus que son hôte avait décidé de jouer à la plus maline. La laisser reprendre conscience était sensé être une bonne idée puisqu'elle ne pouvait pas leur donner des informations qu'elle ignorait. Mais c'était sans compter sur l'imprévisibilité des Tau'ris...

Kevonan devait donc garder le contrôle sur la jeune femme, ce qui impliquait qu'il devrait subir directement la présence de ces réfractaires Tau'ris. Idée déplaisante s'il en était! Mais il y avait peut-être moyen de tirer profit de la situation après tout, comme toujours. Il suffisait de trouver les cordes sensibles de ses interlocuteurs et de jouer un peu avec. Wallas semblait être le genre d'esclave qui avait le soucis du travail bien fait et qui se souciait des autres. Sa précédente rencontre avec lui à l'infirmerie tendait à confirmer cette impression. De Smith, il ne savait que peu de chose sinon qu'il semblait être reconnaissant à son hôte pour avoir sauvé Sincet. Quant à Galaïr c'était un adversaire dangereux mais qui avait récemment acquis la confiance de l'équipage grâce à sa capture. Mais jusqu'où allait cette confiance précisément?


"Regardez-vous avec vos grands airs..." se moqua-t-il avec dédain en passant son regard de l'un à l'autre. "Dites-moi Wallas, vous croyez sérieusement que je n'ai pas prévu une éventuelle capture et gardé une carte en réserve? Alors je suppose que vous serez heureux d'apprendre que j'ai placé une bombe sur l'Achille quelques heures avant son départ. Bombe qu'ils ne trouveront plus maintenant, il est déjà trop tard! Je devrais vous remercier d'ailleurs, si vous ne m'aviez pas laissé vous échapper dans la salle de soin de Fellner je n'aurais pas pu y arriver..."

Il observa ensuite le second de la station en réfléchissant au meilleur angle d'attaque:

"Et vous Monsieur Smith, cautionnez-vous tout ceci? Je me doute que vous n'avez que peu de respect pour moi mais Stanford a sauvé Sincet vous avez oublié? Et comme je le faisais remarquer à vos deux subalternes ici présents quelques instants avant votre arrivée; si je souffre, elle souffre! Mais vous ne semblez pas aussi belliqueux qu'eux et je suis certain que nous pouvons trouver un terrain d'entente n'est-ce pas? Ordonnez qu'on me libère et je vous donnerai les informations que vous désirez, à commencer par celle-là!"

Il désigna d'un geste de la tête Galaïr en lui adressant un regard haineux:

"Cet hybride que vous semblez considérer comme un allié est un agent-double à la solde de Tonatiuh, tout comme moi! Je suis venu sur la station pour le rejoindre et mettre un point final à notre plan mais le temps passé avec vous l'a sans doute ramolli puisqu'il s'est retourné contre son Dieu!" expliqua-t-il avec un sérieux parfait. "Vous croyez sérieusement qu'il aurait pu me capturer si facilement si je ne le connaissais pas? Après tout vous avez certainement du apprendre ce que j'ai fais de Hunter et de son toutou dans l'autre cellule..."

Kevonan laissa quelques instants s'écouler avant d'ajouter un vague "Nous sommes quittes maintenant!" à l'intention de Galaïr.



Qui est Laureen Stanford?

_________________
Caractéristiques physiques:
1m65, 60 kilos, cheveux châtains foncés, yeux bleus

Equipement:
- Blouse blanche
- Oreillette sans fil "laryngophone"
- Bloc note A5 (0,3 kg)
- Stylos (0,01 kg)
- Appareil photo numérique (0,2 kg)
- Caméra (0,3 kg)
- Lunettes de soleil  (0,15 kg)
- Cyalume (0,06 kg)
- Trousse de secours (0,3 kg)
- Kit médical standard (0,2 kg)

________________
Dernière position connue: JPS
Situation : vient d'être jetée en taule! éè
avatar

Grade : Allié
Messages : 286

Re: Cellule 3

Message par Galaïr Flowin le Ven 18 Juil - 12:17

Attendre qu'elle se réveille ; C'est ce que le soldat Wallas lui avait demandé, mais il ne pensait pas que ce dernier l'aurait appelé à le suivre juste pour cela. C'est vrai il l'avait fouillé mais surveillé une endormie ce n'était pas toujours drôle.
Après un moment Galaïr put constater le réveil assez rapide de la demoiselle, mais c'était toujours le goa'uld aux commandes vu les yeux brillants et la voix rauque qui l’accompagnait.

L'homme qu'il avait vu plus tôt avec le soldat était revenu et quant à lui, il demandait des explications et il y avait de quoi vu tout le mélimélo dans lequel tous se trouvaient actuellement et comme l'avait dit le soldat Wallas, c'était une impasse.

Galaïr constata que la doctoresse avait fini apparemment par reprendre ses esprits et le soldat Wallace se tenait maintenant à ses côtés pour la réconforter. Quant à l'hybride vu que la captive était réveillée maintenant, ce que lui avait demandé le soldat était fait. L'hybride ne sourcilla pas laissant le soldat Wallas aller et venir devant lui. Il n'avait rien de précis à dire mais rien à faire non plus, il allait commencer à s'ennuyer si cela continuait.

Galaïr entendit la demoiselle parler et la regarda calmement, sans doute quelque chose d'important à dire, il se rapprocha un peu. Malheureusement sa conversation ne dura pas longtemps le goa'uld ne voulait sans doute pas qu'elle réveille une information importante, cela frustra un peu Galaïr qui en avait déjà marre de ce parasite pas possible qui prenait le contrôle des gens et soupira d'énervement se demandant à quoi il pouvait bien servir a par regarder cet intrus se moquer du monde.

Et puis c'était qui ce Tonatiuh d'abord ? Ce goa'uld essayait vraiment de monter les humains contre lui et en plus semer la pagaille en parlant de bombe. Galaïr se sentait pas trop menacé par les humains mais se faire calomnier lu plaisait guère. Il fallait vraiment faire sortir le goa'uld du corps de la doctoresse. Cela ne servait rien qu'il dise quelque chose pour s'innocenter si le soldat Wallas lui faisait assez confiance il n'y aurait pas de soucis.

Galaïr un peu frustré s’éloigna un peu mais garda un œil sur le goa'uld et sur les deux humains et s'adossa au mur et prit sa main droite avec sa main gauche en songeant à quelque chose que seul un wraith pouvait songer.

S'il tentait de prendre l’énergie vitale du goa'uld est ce que cela fonctionnerait pour le tuer ou l'affaiblir. Il fixait silencieusement la doctoresse d'un air sérieux et concentré. Si cela était possible ou pas et dans le cas ou cela serait positif, les humains risqueraient d'avoir encore plus peur de lui.


Dernière édition par Galaïr Flowin le Ven 18 Juil - 14:19, édité 1 fois



Dossier personnel
Qui est Galaïr Folwin ?
_________________

Caractéristiques physiques:
-1m72
-Yeux Bleus
- Cheveux Chatins
Porte en permanence des mitaines courtes, en cuir de couleur noir pour cacher ses paumes.

Equipement:
Beretta  [16]

________________
Dernière position connue : JPS

Situation :  ... ?
avatar
Sage de Stargate Zone

Grade : Docteur
Messages : 3240

Re: Cellule 3

Message par Jacob Smith le Ven 18 Juil - 13:41

Jacob était quelque peu débordé par la situation dans laquelle il se trouvait. En effet, il pensait n’avoir aucun moyen de lutte et, cette fois, la perte de l’ennemi signifierait avec de grandes chances la perte de Laureen, une collègue plus qu’efficace.

Il avait beau réfléchir, les idées s’embrouillaient dans sa tête. Ce fut à ce moment là qu’il entendit la victime s’excuser.


« non, non, vous n’avez pas à vous excuser, c’est vous la victime. Ca serait plutôt à moi de demander pardon pour ne pas avoir pu reconnaitre ce goa’uld sur la base plus tôt. Mais ne vous inquiétez pas, ce n’est pas une petite bestiole qui vont nous arrêtez et vous le savez. Nous sommes plus forts qu’elle et elle n’est pas en bonne situation non plus. Ensemble, si nous nous serons les coudes et si vous gardez confiance, on y arrivera. De plus, si elle voulait vous éliminer, elle sait très bien que cela serait certainement synonyme de sa propre perte. »

Le physicien tentait de tout faire pour rassurer la jeune femme jusqu’à imiter un léger sourire.

Alors qu’il finit sa phrase, Laureen reprit la parole pour donner une idée. Jacob, ne voulant pas la décourager ne répondit pas.

Il savait très bien qu’un coup de zat aurait pu la sauver mais il pouvait également faire l’effet inverse en amplifiant le contrôle du parasite sur le corps de l’humaine et le chef de station temporaire ne voulait en aucun cas prendre le risque de perdre sa collègue définitivement, il fallait trouver une autre solution… et vite.

Le britannique remarqua immédiatement, au regard et à l’attitude que le goa’uld venait de reprendre le contrôle.


« Vous êtes ici dans une base sous mon commandement. Je vous pris de laisser cette jeune femme tranquille ou nous devrons utiliser les grands moyens et vous extirper contre votre volonté. »  

Alors, le parasite se mit à parler aux hommes un à un pour essayer de les déstabiliser. Lorsqu’il parla d’une bombe, Jacob ne sut pas si c’était du bluff ou la réalité.

*comment aurait-elle pu sans que personne ne la voit ?*

Il pensait que cette histoire était inventée mais préféra ne pas prendre de risque et mis aussitôt l’Achille en alerte, il ne pouvait pas prendre le risque d’attendre. Il lança donc un appel radio vers le vaisseau en espérant que celui-ci n’avait pas encore décollé.

« A tous les membres de l’Achille, ici Jacob Smith sur le JPS. Il semblerait qu’une bombe ai été placé à bord de votre vaisseau, je vous demande de vérifier les moindres recoins. Ce serait la dénommée Laureen Stanford qui l’aurait placée à bord. Vérifiez les caméras de surveillance et utilisez tous les moyens de la retrouver, je ne sais pas quand elle s’enclenchera ni sa puissance. »

Puis le parasite s’adressa à lui-même en essayant de renverser sa morale dans tous les sens pour lui montrer qu’il devait protéger Laureen. Il le savait bien mais n’avait aucun moyen de la faire. Le goa’uld essaya alors de négocier sa libération.

« Vous n’êtes pas en position de négocier il me semble. Donnez-nous d’abord des informations et ensuite, nous déciderons si nous vous libérons une fois, bien sûr, que vous aurez quitté ce corps qui ne vous appartient pas. »

C’était la première fois que Jacob s’entendait parler avec un ton aussi froid, comme un militaire et il eu peur de commencer à devenir comme eux sans pouvoir contrer sa propre transformation. D’ailleurs le parasite lui-même semblait empli d’arrogance comme si tous les êtres qui l’entouraient ne valaient rien.

L’information que celui-ci donna choqua tout d’abord le scientifique qui y crut l’histoire d’un instant
.

*quoi ???*

Cependant, il n’était pas dupe et naïf et comprenais très bien que l’alien tentait de les monter les uns contre les autres, tout d’abord en disant que la bombe était placée à cause de Walter et maintenant en dénonçant directement un espion.

« Vous croyez pouvoir m’avoir avec de telles méthodes. Sachez que je ne suis pas dupe. Pourquoi nous donneriez-vous une telle information sans rien en retour alors qu’elle pourrait nous aider. »

Il est vrai que Jacob n’avait jamais parlé avec le jeune homme que l’extra-terrestre désignait mais il avait confiance en ses collègues qui ne recrutaient que des personnes sûres.

La rage emplissait le cœur de Jacob qui ne pouvait réagir que fortement à des agressions contre ses propres collègues et leurs compétences.


« Vous l’aurait cherché ! »

Voyant que Walter n’avait toujours pas appelé un médecin et un psychologue, il décida de le faire lui-même et avait eu une autre idée au passage.

« un médecin ainsi qu’un psychologue sont appelé dans les cellules au niveau trois. Si quelqu’un est apte à faire de l’hypnose, même à petite échelle, merci de venir également. »

En effet, le scientifique pensait que de telles méthodes pouvaient probablement fonctionner pour obliger le parasite à se détacher de son otage.



Qui est Jacob Smith ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m 80-35 ans-large d'épaules-boite lègèrement

Equipement:
1zat
1 bloc note et des stylos de couleurs
1 briquet
1 paquet de mouchoirs
1 radio
1 pantalon une chemise et une veste noirs
1 montre
1 tablette tactile
1 couteau
1 gourde 1L
1 lampe torche
des rations de survie
des ustensiles en métal et couverts pour manger
1 sac à dos 65L
lunettes de soleil
1 caméra
carte de visite de la Terre

________________
Dernière position connue : autour de la porte des étoiles.
Situation : en départ pour mission diplomatique.
avatar
Modérateur/Superviseur

Grade : Capitaine
Messages : 919

Re: Cellule 3

Message par Walter Wallas le Ven 18 Juil - 16:17

Walter sentit son cœur se serré en voyant la détresse de la jeune femme. Comme le disait si justement le chef par intérim de la station, elle n'avait pas à l'excuse. Son supérieur avait trouvé les mots juste mais le première classe Wallas se sentit obligé de rajouter quelque chose. Le cœur lourd il fallait que ça sorte.

"Vous n'êtes pas seule responsable, notre échec est collectif mais c'est vous qui pour l'heure en payez le prix. Alors acceptez nos excuses comme le dit si justement Monsieur Smith..."

Walter était ami avec Jacob depuis leur mission qui les avait fait se découvrir autant que resserré leurs liens. Mais dans le travail il se sentait obligé de remettre une certaine distance comme pour séparer le travail et les loisirs. En permission il était son ami, mais dans le cas présent il était à ses yeux surtout son supérieur. A peine eut il terminé de parler à la jeune femme que deja son parasite refaisait surface en provoquant chez la jeune femme un spasme de douleur. Le première classe serra le poing alors que deja les mots prononcé par la voix grave du goa'uld parvenaient à ses oreilles.

*Si il pense pouvoir faire pression sur moi avec mon erreur de tir il se trompe.*

Walter demanda au soldat qui était avec lui au gymnase de lui apporter sa tablette ce qu'il fit sans attendre. Saisissant sa tablette Walter se mit à fouiller en faisant défiler des pages. En tant que responsable militaire il ne lui devait pas être trop compliqué d'accéder aux zone que la docteur avait fréquenté. Et il ne comptait pas aller voir les vidéo mais plutôt les accès qu'elle avait fait grâce à son pass. Si elle était vraiment allé sur l'Achilles la porte se séparation entre le vaisseau et la station saurait lui dire.

"Si je n'avais pas raté mon tir qui s'est retourné contre moi en effet les choses auraient été différente tout comme si vous n'aviez pas fait la cruelle erreur de vouloir contrôler un Wraith. Si vous le connaissiez si bien pourquoi avoir essayé de le manipuler comme vous l'avez fait et pourquoi lui avoir donné ses ordres. Qui plus est je suis au regret de vous dire qu'une rencontre entre vous parasite Goa'uld et cette race les Wraith est tout bonnement impossible. Il est donc inutile d'essayer de nous retourner les un contre les autres. Vous êtes seule et si vous ne coopérez pas vous le serez définitivement dans les ténèbres..."

Walter avait dit sa dernière phrase en regardant le goa'uld dans les yeux avec une extrême froideur. L'ancien rangeur ne pouvait supporter aucun avilissement. Il baissa son regard vers sa tablette et fit quelque manipulation afin de trouver les accès du badge de la jeune docteur.

[Résolution Informatique]

Le première classe Wallas n'avait aucune idée de comment faire et après plusieurs manipulation infructueuse, il esquissa un sourire. Si le Goa'uld voulait jouer à ce jeu là il le pouvait tout aussi bien. Il releva son visage avec un sourire froid.

"Les capteurs de badge me confirme que vous n'avez jamais mis les pieds sur l'Achilles !"

Derrière lui il entendait le chef de la station en train d'envoyer un appel sur l'Achilles. Le responsable militaire sembla un instant amusé alors qu'en se retournant vers Jacob en riant à moitié il lui fit un clin d'oeil. La manœuvre devait marcher, la situation n'était pas entre les mains du Goa'uld même si il essayait de le faire croire.

"Maintenant monsieur Parasite nous allons discuter comme des gens sérieux. Deux options se présentent à vous. Le première la plus déplaisante pour vous consiste en une extraction du corps de notre membre d'équipage. Vous pensez cela possible mais nous en avons la technologie ! Nous sommes des Tau'ri vous n'êtes pas sans savoir les liens que nous avons eu avec les grandes races ! L'intervention n'est pas sans risque, mais votre hôte aimerait mieux mourir que de vivre esclave de vous !"

Le responsable militaire avait dit ça en s'adressant directement à Laureen brimé dans son propre corps. Pour qu'elle fasse écho à cette phrase.

"La seconde solution, vous ne l'allez pas l'aimer non plus. Mais elle vous laisse au moins une chance de survie ! Quittez ce corps, rendez lui son libre arbitre et nous vous enverrons par la porte à la destination de votre choix."

Walter se détourna de la jeune femme et du Goa'uld, il fit signe à ses hommes de sortir de la pièce. Il espérait que Jacob le suive afin de semer le doute dans l'esprit du parasite. Sans se retourner il termina ce qu'il avait à dire.

"Et ça n'est pas négociable !"

Sur ces mots le première classe Wallas sortit de la cellule et attendit que tout le monde soit sortie pour refermer la porte derrière lui. Walter regarda son supérieur alors qu'il avait fait appeler des renforts médicale.

"Il va falloir briefer l'équipe médicale, nous ne devons prendre aucun risque et nous ne devons pas agir dans la précipitation, la vie de cette jeune femme est en jeu. Voyons si il est possible de raisonner cette chose, nos scientifique et médecin auront ainsi aussi le temps de plancher sur le problème pendant ce temps..."

Le militaire essayer de garder le plus possible son sang froid. Agir dans la précipitation ne pouvait être qu'une erreur, le temps était avec eux. Et c'est peut être lui qui ferait craquer le goa'uld pour la solution la plus raisonnable.


Dernière édition par Walter Wallas le Ven 18 Juil - 16:33, édité 1 fois



   


Dossier personnel
Qui est Walter Wallas ?
Caractéristiques physiques:
1m75,brun, yeux marron

Equipement:
- Vêtements de sport
- Zat

Dernière position connue : JPS - Infirmerie
Situation : En cours de soins par le docteur Fellner 
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1231

Re: Cellule 3

Message par Superviseur JPS le Ven 18 Juil - 16:17

Le membre 'Walter Wallas' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Résolution (0-10)' :



avatar

Grade : Habillitation Niveau 3
Messages : 2665

Re: Cellule 3

Message par Plume le Sam 19 Juil - 10:07

Plume avait passé plus de temps que prévu au laboratoire technologique. Il lui avait fallu remonter son occulteur qui avait du être en pleine étude. Tant pis. Elle en aurait peut-être besoin et il était hors de question de mourir pour satisfaire la curiosité de ces terriens. Elle passa aussi par le mess. Destination qui plu beaucoup à son compagnon à fourrure. Silver avait eu le temps d'engloutir quatre tranches de jambon et une de saumon fumé pendant qu'elle avalait un yaourt et un verre de soda. 

C'est donc équipée et plus ou moins requinquée qu'elle parvint finalement au niveau trois. Plusieurs messages radios avaient mentionné les cellules, c'est donc qu'il se passait quelque chose par là-bas et elle avait donc plus de chance d'y trouver un responsable. 

S'avançant vers les voix, elle avait dans l'idée de proposer son aide, même si elle ne savait pas comment, mais si figea à la sensation qui la submergea. Elle ne s'était pas attendu à éprouver cela ici. Il pouvait y avoir deux explications. La première, les terriens étaient en contact avec les goa'uld et du même coup, devenaient des ennemis. La seconde, les terriens avaient capturés un goa'uld et le retenaient prisonnier. Dans le premier cas, Plume devrait partir sur le champ, dans le second, elle pouvait sans doute aider un peu.

Pour en avoir le coeur net, elle devait voir ce qui se passait mais si les terriens s'étaient alliés avec les parasites, ils ne devaient pas savoir qu'elle était là. Plume activa donc son occulteur en prenant Silver dans ses bras pour que le champ de force l'englobe et fit un pas en avant. 

D'après ce qu'elle voyait, le goa'uld était attaché. La jeune femme poussa un soupir de soulagement. Lorsqu'elle fut bien sûre que le parasite était traité en ennemi elle désactiva son appareil et apparut aux yeux de tous. 

"C'est un goa'uld ! Vous voulez aider votre amie ? Tuez-la !"

Elle n'entait pas présente depuis longtemps sur le JPS et son avis ne devait pas peser énormément mais ayant été l'hôte d'un goa'uld durant plusieurs années, elle savait que ce qui restait de Stanford ne devait pas apprécier la situation. Et mieux valait mourir que de se voir faire des choses horribles.






_______________
Caractéristiques physiques:
- 1m63
- Physique athlétique
- Longs cheveux bruns
- Yeux sombres

Equipement:
- Tenue noire
- Communicateur Bell
- Laryngophone
- Zat
- 2 couteaux de combat

Plus mes "objets personnels" : Occulteur personnel et appareil de guérison goa'uld

________________
Journal de bord de Plume
________________
avatar
Sage de Stargate Zone

Grade : Docteur
Messages : 3240

Re: Cellule 3

Message par Jacob Smith le Sam 19 Juil - 13:18

Jacob écouta ce que disait son camarade au goa’uld au même moment où il envoyait son message à l’Achille.

Cependant, le clin d’œil du militaire le laissa perplexe et, ne sachant que penser, il préféra laisser le vaisseau en alerte jusqu’à ce que Walter lui dise lui-même s’il bluffait ou si la bombe n’existait réellement pas.

Tout comme le physicien, le soldat semblait d’avis de décrire précisément à l’alien la mauvaise situation dans laquelle il se trouvait en essayant de négocier pour libérer l’otage qu’il avait pris contre la volonté de la jeune femme.

Alors, le chef militaire de la station fit signe à ses hommes de sortir et, ne sachant pas si cette demande le touchait également, il s’en alla également, ne voulant pas interrompre son ami qui semblait avoir une bonne stratégie de combat contre le parasite qui était déjà resté trop longtemps à l’intérieur même de Laureen.  

Walter vint le rejoindre rapidement et lui parla immédiatement, parlant de l’équipe médicale qui n’allait pas tarder à arriver en cellules.


« Oui bien sûr, je comprends. C’est pour ça que j’ai demandé aussi si quelqu’un s’y connaissait en hypnose pour pouvoir obliger l’alien à sortir sans faire de mal et de lui-même. »

Puis, Jacob se souvint des paroles lancées plus tôt par le militaire.

« Au fait, c’est vrai qu’il n’y a pas de bombe ou tu bluffait ? Car j’ai averti l’Achille de la rechercher donc s’il n’y en a pas, il faut leur dire même si je serais bien content de voir Marc rechercher un objet qui n’existe pas. »

Il essayait d’apporter une petite touche d’humour pour détendre l’atmosphère.

Alors qu’il venait de terminer sa phrase, une jeune femme qu’il n’avait jamais aperçue apparu subitement devant ses yeux comme si elle avait été là depuis toujours, tel un spectre caché aux yeux de tous.

De plus, il remarqua aussitôt qu’en l’absence d’émission lumineuse, elle n’avait pas utilisée la téléportation. Ne sachant pas comment réagir, il pointa immédiatement son zat vers elle.


« Qui êtes-vous? Ne tentez rien ou je tire ! »

Avec les derniers événements qui s’étaient déroulés à bord de la station, et notamment la présence du goa’uld, il se devait de faire très attention pour le bien de tous.

Cependant, les paroles de la fille le rassura une peu, apparemment, elle n’était pas alliée au parasite, sauf si c’était une ruse. Jacob, confiant, commença à relâcher un peu son arme sans pour autant enlever de sa vigilance.


« Vous n’avez pas à nous donner des ordres. Je suppose que vous n’êtes pas sans savoir que si nous exécutons le parasite sans faire attention, l’hôte y passera également et nous n’avons aucune envie que ce soit le cas. »

Au même moment, le scientifique reçu l'appel radio de l'Achille indiquant que la bombe n'existait pas et que tout ceci n'avait été que du pur bluff. Jacob s'en était douté mais n'avait pas voulu courir le risque.

Maintenant, le vaisseau allait enfin partir au large sans s'inquiéter. Il devait gérer de nombreuses situations en même tant et compris à ce moment là le besoin d'Aeryn de prendre une pause.


*Il faut tout faire tout seul* Il décida de répondre immédiatement au message de l'Achille.

"D'accord, très bonne nouvelle. Je suis désolé d'avoir mis votre vaisseau en alerte mais s'était par pur motif de sécurité. en effet, n'étant pas sûr, je préférait avertir en cas de danger."



Qui est Jacob Smith ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m 80-35 ans-large d'épaules-boite lègèrement

Equipement:
1zat
1 bloc note et des stylos de couleurs
1 briquet
1 paquet de mouchoirs
1 radio
1 pantalon une chemise et une veste noirs
1 montre
1 tablette tactile
1 couteau
1 gourde 1L
1 lampe torche
des rations de survie
des ustensiles en métal et couverts pour manger
1 sac à dos 65L
lunettes de soleil
1 caméra
carte de visite de la Terre

________________
Dernière position connue : autour de la porte des étoiles.
Situation : en départ pour mission diplomatique.
avatar

Grade : Sergent
Messages : 141

Re: Cellule 3

Message par Jacob Auditore le Mar 22 Juil - 3:32

" Bonsoir bonsoir " dit Jacob alors qu'il pût de nouveau voir ou il était .
Il avait été directement teleporté en cellule, en plein milieux d'une conversation apparemment. Un rapide coup d'œil a droite à gauche lui fit remarquer qu'il avait ses affaires et qu'il tenait encore dans sa main la solution n°3. La plus radicale et la plus dangereuse. Le jocker de la dernière chance.
Voyant un des hommes tenir ce qui ressemblait à une arme, il prit le partit de se présenter directement.


" Jacob Auditore, ancien membre des forces spéciale à la retraite et psychologue .
Qui sont les responsables de la station ?"


Il leur fit signe de venir avec lui loin des oreilles indiscrètes.

" On m'a charger de régler ce cas goa'uld qui a pris le contrôle d'un de vos collègues, ne vous inquiéter pas j'ai déjà été briefer en bas "

Il posa son sac à terre ainsi que les dossier qu'il avait sur lui et entrepris de se changer en plein milieux.

" Je vais dans ce cas présent vous demander de me fournir le dossier de l'hôte, toute information dites pendant le début d'interrogatoire, ainsi qu'un écouteur, un ordinateur branché sur réseau, une serviette, un café et une bouteille d'eau avec une très longue paille. "

Jacob avait désormais enlever sa combinaison de saut HALO et mis sa tenue de travail , pantalon en soie, chemise et veste noir.

" donc pour cette interrogatoire je veut que tout le monde sort de la pièce et que vous la verrouiller à triple tour derrière vous. Si une personne veut rester, il faudra qu'elle approuve toute mes décision, pas d'incartade sinon tout tombera à l'eau.
Vous pouvez enregistrer si vous voulez la vidéo pour plus tard mais sachez une chose; je risque de me rapprocher des limites d'un interrogatoire correcte, mais je sortirait votre camarade. Question ?"


Jacob avait enchaîner ses répliques tout en lisant les documents qu'on lui avait fournis. Feu vert des responsables ou pas il irait interroger ce goa, même s'il devait enfermer tout le monde dehors ou les neutraliser.
avatar
Sage de Stargate Zone

Grade : Docteur
Messages : 3240

Re: Cellule 3

Message par Jacob Smith le Mar 22 Juil - 10:20

[HRP] Excuse moi, pourrais-tu faire un peu plus attention aux fautes d'orthographes. Je te précise que tes fautes sont surtout dans la conjugaison et les pluriels. C'est juste une remarque sans aucun jugement pour que tu puisse t'améliorer à l'écrit. Je te conseille d'utiliser ce site pour corriger tes fautes la prochaine fois: http://bonpatron.com/   [/HRP]



Qui est Jacob Smith ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m 80-35 ans-large d'épaules-boite lègèrement

Equipement:
1zat
1 bloc note et des stylos de couleurs
1 briquet
1 paquet de mouchoirs
1 radio
1 pantalon une chemise et une veste noirs
1 montre
1 tablette tactile
1 couteau
1 gourde 1L
1 lampe torche
des rations de survie
des ustensiles en métal et couverts pour manger
1 sac à dos 65L
lunettes de soleil
1 caméra
carte de visite de la Terre

________________
Dernière position connue : autour de la porte des étoiles.
Situation : en départ pour mission diplomatique.
avatar
Modérateur/Superviseur

Grade : Capitaine
Messages : 919

Re: Cellule 3

Message par Walter Wallas le Mar 22 Juil - 11:43

Walter esquissa un sourire à son supérieur et ami. Visiblement son stratagème avait bien fonctionné puisque même lui avait pensé qu'il pouvait dire la vérité alors que celui-ci commençait à bien le connaitre. Le première classe Wallas ne se savait pas des talents d'acteurs mais cette idée l'amusa.

"Je bluffais, pour voir sa réaction, contacter l'Achilles et le mettre en alerte sans vérifier nos sources était dangereux et pouvais ou peux même nous nuire... J'ai essayé de vérifier les accès au vaisseau sur ma tablette mais je dois avouer ne pas être très doué en informatique ma recherche fut infructueuse..."

A l'instant même ou il disait ça à son ami, leur radio respective diffusèrent la voix du Caporal Taylor sur l'Achilles. La nouvelle qu'il venait de leur annonçait rassura le responsable militaire du JPS. En bluffant il avait en fin de compte eu bien malgré lui une bonne intuition.

"Ici le première Classe Wallas, responsable militaire du JPS, nous vous prions de nous pardonner notre erreur de jugement"

Compte tenu de la situation, Walter voulait assumer également cet acte dont il était après tout complice puisque responsable aussi de la sécurité à bord. Il restait maintenant à s'occuper du cas Laureen Stanford. Il était hors de question de la laisser mourir ainsi. Walter ne la connaissait pas mais il n'avait jamais abandonné quelqu'un et il ne commencerait pas aujourd'hui.

"Ne nous précipitons pas. Nous avons le temps de réfléchir à comment lui extraire ce parasite. Une nouvelle fois dans cette affaire nous devons garder notre sang froid, le temps est avec nous. Elle ne sortira pas de sa cellule..."

Finissant à peine sa phrase son regard croisa une jeune femme au charmes certain, bien que la présence de son furet de compagnie lui sembla plus que curieux. C'est en tout cas l'avis positif qu'il avait avant qu'elle n'ouvre la bouche. Le responsable militaire ne revenait pas de ce que venait de dire cette femme. Et qui était elle pour donner un avis aussi catégorique ? Voyant le chef de la station par intérim intervenir de façon plus que dynamique, Walter n'intervint pas. Même si le manque de sang froid de l'homme le surpris par deux fois en peu de temps...

"Euh... oui vous êtes qui pour dire quelque chose comme ça ?! Enfin je veux dire qu'il y a bien une façon de se débarrasser de ce parasite !"

Le première classe Wallas ne comprenait pas ce qu'elle voulait en venant ici leur dire ça. Et c'est assez incrédule qu'il regardait la jeune femme. Cela coïncida parfaitement avec l'arrivé d'un nouvel interlocuteur. Sans doute de l'équipe médicale pensa Walter mais en regardant de plus prés sa tenue il était évident qu'il était un militaire. Un militaire qu'il n'avait encore jamais rencontré lui qui était responsable militaire. Il n'avait pas eu le temps de se présenter aux autres militaire à bord ça n'était donc pas étonnant qu'il ne le connaisse pas non plus...

*J'ai comme l'impression de ne jamais avoir le temps de faire les choses bien... Comme dormir et me reposer après une mission ou faire les réunions nécessaire...*

"Première classe Wallas, responsable militaire du JPS. A l'avenir vous présenter aussi par votre grade serait apprécié soldat."

Pensa le militaire qui écoutait l'ancien membre des forces spéciale leur présenter ses compétences et ses intentions. Quand Walter se présenta il eut un peu de mal avec l'attitude de son interlocuteur un peu trop à l'aise avec des supérieurs direct. Son manque de protocole eut pour effet renfermer l'ancien membre des Ranger. Les familiarités pendant le service n'avait pas leurs à son sens et d'autant moins quand on se présentait à eux... Mais ça n'est pas ce qui le dérangeait le plus dans l'instant présent.
Walter regarda Jacob surpris de la présence de l'homme en question.


"Un interrogatoire ? Vous avez fait demander un interrogateur Chef ?"

Une nouvelle fois le responsable militaire resta dubitatif. Quand il entendit les méthodes de l'interrogateur le responsable militaire fronça les sourcils. Pour le moment il n'était pas question de ça et surtout pas sous sa responsabilité.

"Nous n'avons pas qu'un ennemi derrière cette porte ! Mais l'une de nos collègues, je connais vos méthodes et pour l'heure nous n'avons aucune information à soutirer à ce parasite qui puisse nous intéresser. Et si vous parlez là de torture sachez que nous n'arriverons pas à ces méthodes sous ma responsabilité ! Nous ne voulons pas l'interroger mais extirper cet organisme de notre collègue !"

Walter se montrait pour le moins clair et ferme dans sa réponse. Si il ne s'emportait pas il n'en restait pas moins froid dans le ton employé. Sur le coup il ne comprenait vraiment pas la présence de ce militaire et encore moins son ton directif dans cette situation. Les choses commençait à se précipiter et absolument pas dans la direction qui plaisait au nouveau responsable militaire.



   


Dossier personnel
Qui est Walter Wallas ?
Caractéristiques physiques:
1m75,brun, yeux marron

Equipement:
- Vêtements de sport
- Zat

Dernière position connue : JPS - Infirmerie
Situation : En cours de soins par le docteur Fellner 
avatar
Sage de Stargate Zone

Grade : Docteur
Messages : 3240

Re: Cellule 3

Message par Jacob Smith le Mar 22 Juil - 12:12

Jacob fut content de constater que Walter, le chef militaire semblait d’accord avec lui quant à la réaction envers la nouvelle venue. De plus, si aucun des deux hommes ne l’avaient jamais vue, cela signifiait certainement que c’était une personne qui ne devrait pas être là.

Ce fut à ce moment seulement que le physicien remarqua l’étrange animal qui tenait compagnie à la jeune femme. IL comprit alors à ce moment là son erreur qui pourrait malheureusement leur faire perdre un allié important. En effet, il se rappela la réunion avec Aeryn qui lui avait expliqué la venue d’une extra-terrestre accompagnée d’un furet et munie d’un occulteur personnel.  

Il abaissa immédiatement son arme et la rangea, du moins, un morceau dans sa poche.


« Ah ! Mais vous êtes l’alliée qui est arrivée sur terre pendant la mission sur P4X 112. Pourquoi ne pas l’avoir dit plus tôt ? »

Jacob avait fait en sorte de ne pas dire le mot alien ou extra-terrestre devant la jeune femme car il ne savait pas si cela pouvait être considéré comme insultant ou non et il préférait garder de bonnes relations avec une telle connaissance.

« Je suis vraiment désolé de la maitrise, je ne pouvais pas savoir. Je vous pris d’accepter mes plus sincères excuses. »

Puis, ce fut au tour d’un autre homme de rentrer dans le couloir, cette fois par le biais d’une téléportation, certainement venue de la terre ou de l’intérieur même de la station spatiale.

* Mais c’est un vrai moulin ici. Il y a une teuf à laquelle je n’était pas invité ou quoi ?*

Il essaya de garder son calme pour ne pas faire la même erreur que la dernière fois en prenant un ami pour un ennemi et il avait bien fait puisque l’homme se mit à se présenter.

*Jacob ? J’ai comme l’impression, qu’on se moque de moi sur cette station.*

« Moi, je suis actuellement chef de la station pendant l’absence d’Aeryn S’Fallen. Je me présente, je suis Jacob Smith, Physicien. Que voulez-vous ? On est en période de crise donc, si ce n’est pas important, je vous demande de partir.
»

Puis, l’homme expliqua sa venue et ce qu’il comptait faire.

« Il n’est pas question que vous entriez la dedans seul pour l’interrogatoire. Vous n’avez pas à demander tout cela et bien que vos intentions soient bonnes, on ne peut en aucun cas vous laisser faire. L’être enfermer dans cette cellule n’est pas seulement un goa’uld mais aussi et surtout une jeune femme qui n’a rien demandée et qui est victime. Je vous interdis de toucher à un seul de ses cheveux et de vous enfermer seul avec elle. De plus, je ne vous connais pas et ne peut donc pas vous faire confiance. »

Walter avait, encore une fois eu exactement la même réaction que lui.



Qui est Jacob Smith ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m 80-35 ans-large d'épaules-boite lègèrement

Equipement:
1zat
1 bloc note et des stylos de couleurs
1 briquet
1 paquet de mouchoirs
1 radio
1 pantalon une chemise et une veste noirs
1 montre
1 tablette tactile
1 couteau
1 gourde 1L
1 lampe torche
des rations de survie
des ustensiles en métal et couverts pour manger
1 sac à dos 65L
lunettes de soleil
1 caméra
carte de visite de la Terre

________________
Dernière position connue : autour de la porte des étoiles.
Situation : en départ pour mission diplomatique.
avatar

Grade : Habillitation Niveau 3
Messages : 2665

Re: Cellule 3

Message par Plume le Mer 23 Juil - 11:24

Plume jeta un ragard à la fois surpris et inquiet en direction de l'homme qui la menaçait d'un zat. Bon d'accord, elle savait qu'elle ne risquait pas grand chose. Le zat ne servant qu'à paralyser dans un premier temps, et elle se doutait qu'il n'irait pas jusqu'à la tuer. Mais l'idée de finir dans les vapes et sans doute encore en cellule ne la réjouissait pas pus que ça. Et puis Aeryn lui avait assuré qu'on ne s'en prendrait pas à elle. Il fallait croire que l'info n'avait pas circuler comme il fallait. 

Avant qu'elle n'ait pu dire quoi que ce soit, le second homme lui fit la même réflexion et Silver se mit à feuler. La jeune femme commença par saisir le furet. S'il se sentait menacé, il risquait d'attaquer et cela n'arrangerai en rien leur affaire.

Et voilà qu'il lui faisait un cours sur les goa'ulds maintenant. C'était le monde à l'envers. Plume ne put pas se taire plus longtemps. 

"Je sais tout ce qu'il y a à savoir sur les goa'uld. J'en sais même beaucoup trop si vous voulez mon avis. Et c'est justement pour ça que je vous dit de la tuer. C'est ce qu'il y a de mieux à faire. Pas pour vous, mais pour elle. Ce que votre amie vit en ce moment, c'est pire que la mort, vous pouvez me croire !"

Ca y est ! Il l'avait remise ! le premier type se confondit en excuse, s'en était presque risible mais au moins, il reconnaissait son erreur. Quant à savoir si il allait prendre son expérience en compte, c'était une autre histoire. Le point positif, c'était qu'elle n'avait plus d'arme pointée sur elle et que Silver semblait s'être calmé aussi. Elle lâcha son compagnon qui ne perdit pas de temps pour sauter de son épaule et s'approcher de l'homme au zat. 

Décidément, le calme était de courte durée chez les terriens. Un flash de lumière inonda la pièce et un homme, Jacob Auditore, d'après ses dires, se mit à donner des ordres à tout va. mais cela ne sembla pas faire plaisir à tout le monde. Cela devenait trop bruyant pour Plume qui décida qu'il était temps de partir. 

"Je vous ai dit ce que vous aviez à savoir. Si vous n'en faîtes qu'à votre tête, au final, c'est elle que vous détruisez à petit feu. Et si vous croyez pouvoir négocier avec un goa'uld, c'est que vous êtes fou ! Moi je n'assisterai pas à ça !"

Sur ce, elle partit d'un pas rapide vers le bout du couloir. Cette situation avait réveiller des souvenirs qu'elle aurait préféré enterrer pour toujours. Parce qu'elle savait ce que c'était que de se retrouver à la place du spectateur impuissant devant la cruauté d'un puissant mégalo. Et elle ne le souhaitait à personne. Si elle avait eu la possibilité d'en finir à cette époque, ... elle ne serait plus là pour en parler aujourd'hui. 

"Silver ! On y va !"

Le furet était resté près de Jacob, semblant très intéressé par ses chaussures. 






_______________
Caractéristiques physiques:
- 1m63
- Physique athlétique
- Longs cheveux bruns
- Yeux sombres

Equipement:
- Tenue noire
- Communicateur Bell
- Laryngophone
- Zat
- 2 couteaux de combat

Plus mes "objets personnels" : Occulteur personnel et appareil de guérison goa'uld

________________
Journal de bord de Plume
________________
avatar

Grade : Sergent
Messages : 141

Re: Cellule 3

Message par Jacob Auditore le Mer 23 Juil - 16:28

Jacob sentit immédiatement ses interlocuteurs se refermer comme des huîtres, complètement hostile à ce qu'il voulait faire. Bien, il allait falloir expliquer plus en détail. Mais déjà chaque chose en son temps. Déjà tenter de désamorcer la situation , serait plutôt utile. 
" Désolé, je n'ai plus l'habitude de parler à des supérieurs, je viens de reprendre le service que depuis ce matin monsieur "
Il rangea ses affaires tout en gardant ses dossier à la main. Mais les lâcha quand il entendis un nom bien particulier.
* Aeryn ? Ici ? Impossible ? *
Il se baissa pour les ramasser, mais aussi pour reprendre ses esprits. Cette instant d'inattention lui avait fait perdre plusieurs minutes dans cette " prise d'otage" extra terrestre, et ces minutes étaient précieuses .
" j'ai été formé par les marines dans l'art d'interroger les gens, mais aussi dans l'art de les convaincre. A ma retraite, j'ai repris ma casquette de psychologue afin de vivre ma vie, aider mes patients à chasser leur démons intérieurs. Ce que j'essaie de dire par la, c'est que nous somme dans une prise d'otage. "
Il sortit une boîte bleu de son sac, de la taille d'un mac, recouvert à certains endroits de glyphe doré. A l'intérieur il y avait un colt brillant, ainsi que six balles pour tirer à blanc.
" Si vous voulez vérifier à ce que cette arme ne fasse pas de blessure allez y. Je fait ceci afin de vous montrez que je n'ai pas l'intention de tuer votre amie. J'imagine que vous avez tenter de négocier avec le goa'uld mais que cela n'a pas marcher. Alors laissez moi essayer. Si vous voulez rester dans la cellule faites, j'obéirai selon vos ordres. Mais j'ai l'intention d'aidé cette femme afin d'éviter qu'elle souffre encore. " 
Il avait terminer sa phrase en abaissant le ton de sa voix. Il avait fait un effort et concéder certains points, la politesse serait de rendre la pareil, mais on ne sait jamais. Jacob n'avait pas parlé de la solution n°3 à Jacob et Walter. Certaine personne dont la jeune femme qui partit ailleurs trouveraient cette solution adéquate mais il gardait volontairement ce "joker dans un rami", posé dans la mauvaise combinaison elle ne servirait à rien.



Qui est Jacob Auditore  ?
_________________
Caractéristiques physiques:
cheveux blanc, 50 ans, 1m80 pour 70 kilo, yeux bleus, une prothèse métallique à la main gauche

Equipement:
Chemise pantalon veste noir, revolver, une canne, une trousse de soin

________________
Dernière position connue : Jps : Salle de réunion
Situation : recoit encore une nouvelle arrivante mais cette fois si dans la salle de réunion
avatar
Modérateur/Superviseur

Grade : Capitaine
Messages : 919

Re: Cellule 3

Message par Walter Wallas le Mer 23 Juil - 18:57

Walter regarda son supérieur se confondre en excuse envers celle qui semblait avoir causé autant de peine en base 52. Si le responsable militaire du JPS n'avait de prime abord aucune opinion négative à son propos il ne savait pas quoi penser d'elle dans le cas présent. Mais il devait avouer qu'elle ne cherchait pas à se faire apprécier.

*Voila beaucoup d'affirmation sans autres explication ! Et c'est pas demain la veille que l'on me fera croire à quelque chose en me disant simplement que c'était vrai !*

L'ancien Ranger était quelqu'un qui bien qu'à l'écoute de ses sentiments était également pragmatique. Et le fait de dire que la mer était pleine de solide et dénué de liquide en affirmant détenir la vérité n'avait que peu de valeur aux yeux du militaire. Mais ce qui surpris le plus Walter fut son arrivé et son départ.

*Elle arrive pour nous affirmer ça puis affirmer avoir la vérité et repart en ayant simplement rien à foutre de ce qu'on penser ou de ce qu'on pourrait lui demander...*

Sur cette pensée et alors que la silhouette de la jeune femme disparaissait au loin, le première classe Wallas se tourna vers son supérieur.

"Et quel est son statut au sein du SDT ?"

Walter se demandait la véritable nature de la présence de la jeune femme sur la station. Avait elle rejoint les forces du SDT ? Était elle en transit et sur le départ, enfin la flou qui entourait la jeune femme perturbait pour le moins Walter et d'autant plus après cette intervention saugrenue dans un endroit qui l'était tout autant. Mais il avait encore plus important à songer, son regard se tourna vers l'interrogateur qui venait d'arriver et qui continuait de plaider sa cause.

"Interrogateur et négociateur sont deux choses bien différente à mon sens... Mais si vous avez les compétences pour les deux alors allons y voyons comment vous allez vous y prendre... Nous étions simplement au début de notre manœuvre de négociation et de persuasion mais je suis persuadé que vous pourrez prendre sans mal le relais à vous écouter."

Walter fit un signe de tête aux deux gardes qui gardait la porte de la cellule 3 afin de leur indiquer qu'ils pouvaient laisser le seconde classe Auditore y pénétrer.

"Je vais venir avec vous !"

Dit il prêt à emboîter le pas de l'homme d'un certain age.



   


Dossier personnel
Qui est Walter Wallas ?
Caractéristiques physiques:
1m75,brun, yeux marron

Equipement:
- Vêtements de sport
- Zat

Dernière position connue : JPS - Infirmerie
Situation : En cours de soins par le docteur Fellner 
avatar

Grade : Sergent
Messages : 141

Re: Cellule 3

Message par Jacob Auditore le Jeu 24 Juil - 0:39

* Enfin, je vais pouvoir passer au choses sérieuses *


Jacob était d'une certaine manière soulager, il s'attendait a plus de discutions sur ses méthodes. Il allait falloir qu'il garde toujours une carte en réserve lors des cas comme celui-ci. Il fit signe à Walter qu'il y allait ainsi qu'à un soldat qui avait eu l'idée d'aller chercher ce qu'il avait demander.
 
* Au moins il y a des personnes qui ont l'esprit d'initiative *


Laureen Stanford était attaché sur un brancard utilisé pour les fous et les malades dangereux. Jacob prit une table et deux chaises, qu'il transféra dans la petite cellule  ou se trouvait déjà Laureen. Il posa son sac sur le côté et s'assit. D'une main il mît à son oreille un écouteur. Puis il enleva son gant pour laisser respirer la peau et la prothèse qu'il portait.


" Elle est belle, hein ? Un cadeau de ma femme, elle devait me le donner pour mes 50 ans, mais elle a voulu me le donner plus tôt, parceque cela pourrait m'être utile en mission. " dit-il en regardant l'otage du goa'uld.
 Il parlait pour ne rien dire, surtout pour observer qu'elle serait sa réaction à cette entrée en matière différente de la normale. Il ouvrit l'ordinateur tout en continuant à discuter. Il était détendue, et il donnait l'impression qu'il était simplement à un entretien d'embauche.


" Enfin bref,  je me présente, Jacob Auditore, je vous aurait bien serré la main mais ça risque de n'être pas possible pour le moment " dit-il sarcastique alors qu'il affichait sur l'écran le dossier de Laureen Stanford.


" Votre hôte s'apelle Laureen Stanford, mais comment peut t'on vous appeler ? Monsieur le goa'uld ? Le parasite ? Pas du tout ? " 


Il laissât un silence pour permettre au parasite de répondre qu'il mît à profit pour regarder le début d'interrogatoire en faisant jouer le son dans son écouteur.


* Voyons voir comment il va réagir fasse à ça. *


Il regarda un instant l'hôte, puis bu un peu de café.



Qui est Jacob Auditore  ?
_________________
Caractéristiques physiques:
cheveux blanc, 50 ans, 1m80 pour 70 kilo, yeux bleus, une prothèse métallique à la main gauche

Equipement:
Chemise pantalon veste noir, revolver, une canne, une trousse de soin

________________
Dernière position connue : Jps : Salle de réunion
Situation : recoit encore une nouvelle arrivante mais cette fois si dans la salle de réunion

    La date/heure actuelle est Mar 24 Oct - 13:02