Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Stargate Zone

Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Partagez
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 1066

Informations
Poids porté:
34/37  (34/37)
Points SGZ:
21/100  (21/100)

Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Message par Jonathan Hunter le Jeu 19 Juin - 22:25

Jonathan pénétra dans sa chambre et jeta négligemment ses sacs sur son lit.


Il y était ! Enfin ! Il appartenait désormais SDT !


Sa chambre était toute simple, un lit situé en face de la porte, une armoire et une table de travail avec une chaise d'un brun plutôt sombre.


Jonathan pris un cahier dans un de ses sacs ainsi qu'un stylo et se mit à écrire, d'une maniéré nette et précise, tout ce qui s'était passé, du début de sa journée au moment présent. 
Lorsqu'il s'arrêta, une trentaine de minute plus tard, la page qu'il avait commencée était couverte de symbole. 
Lui seul comprenait ce fameux code que beaucoup avait tenté de déchiffrer, car ce qu'il écrivait pouvait représenter un véritable danger pour lui-même.


Ses vêtements étant complètement trempé, il prit le parti de prendre une bonne douche fraiche et de prendre une tenue plus professionnelle.
Il préféra prendre une tenue militaire standard, un ensemble camouflage de type foret.
Puis il sortit trouver un plan, avec un de ses sacs. En passant, il vit qu'une cabine avait été attribué à une dénommée " Plume ".


* Bizarre, faudrait que je me renseigne plus tard *
Il réussit à trouver un plan et se dirigea vers l'armurerie, il avait franchement besoin de se ré entrainer.



Dernière édition par Jonathan Hunter le Ven 12 Déc - 23:28, édité 1 fois



Qui est Jonathan Hunter ?

                    
_________________
Caractéristiques physiques:
chaussure type rangers , Yeux gris clair, cheveux brun , 1m95 , cicatrice sur le côté gauche du cou

Equipement:
Tenue Juggernaut prévu pour encaisser les décharges d'armes électriques, zaat x2, M60-E3, INRA, Seringues tranquilisante X3, Grenade à main.

________________
Dernière position connue : Salle de réunion

Situation :Se prépare à défendre la station.
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 1066

Informations
Poids porté:
34/37  (34/37)
Points SGZ:
21/100  (21/100)

Re: Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Message par Jonathan Hunter le Dim 2 Nov - 19:45

Jonathan poussa brutalement la porte de sa chambre.
Il était passer par la salle de tir chercher ses affaires, que personnes n'avait toucher alors qu'il était dans les pommes, puis s'était diriger vers la base de vie.
Il commença d'abord, malgré la fatigue, à dessiner un projet qu'il avait en tête.
Sous son crayon commença à apparaître un prototype de tenue de combat qu'il avait appeller G-0.
Il attrapa une règle et traça les contours de la chaussure, ainsi que le dispositif de fixation qu'il avait imaginer.
Mais, vaincu de fatigue, il abandonna le projet sur la table, et décida d'aller se coucher.

Un tour à la douche et au toilette, et hop, Jonathan s'était assis sur son lit, prés à se coucher et dormir. Il déposa sur la table ses affaires ainsi qu'un médaillon de son sac.

*Jessica....*

La seul femme qu'il avait aimé morte à cause de lui...
Avait-il bien fait de la venger ? Était-ce nécessaire ? Et pourquoi avait-il choisi d'entrer au SDT ? Car il ne savait plus quoi faire ?

Au bout de quelques secondes, les yeux de Jonathan se fermèrent, et on n'entendait plus que le sifflement tranquille de sa respiration.
Jusqu'au moment ou un choc sur la tête vint le réveiller.

* C'est pas vrai.... J'ai rouler en dehors du lit ?*

Les sifflements reprirent quelques minutes plus tard, et il y avait désormais des couettes de chaque coté du lit.


Dernière édition par Jonathan Hunter le Mar 4 Nov - 20:11, édité 1 fois



Qui est Jonathan Hunter ?

                    
_________________
Caractéristiques physiques:
chaussure type rangers , Yeux gris clair, cheveux brun , 1m95 , cicatrice sur le côté gauche du cou

Equipement:
Tenue Juggernaut prévu pour encaisser les décharges d'armes électriques, zaat x2, M60-E3, INRA, Seringues tranquilisante X3, Grenade à main.

________________
Dernière position connue : Salle de réunion

Situation :Se prépare à défendre la station.
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 1066

Informations
Poids porté:
34/37  (34/37)
Points SGZ:
21/100  (21/100)

Re: Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Message par Jonathan Hunter le Lun 3 Nov - 20:07

Jonathan ouvrit ses yeux.
Autour de lui, rien ne bougeait.
Il était tranquillement allongé sur le dos, l'esprit calme et le corps détendu.
Il se leva tranquillement de son lit et resta quelques secondes assis sur le lit. Ce moment de repos lui faisait franchement du bien.
Il se leva et commença ses exercices matinales.



* Plier.... Déplier.... Plier....Déplier*


Il retourna ensuite sur son projet en cour la mystérieuse armure G-0. Il ouvrit un petit ordi qu'il avait pris en salle de tir et chercha quelques informations supplémentaires afin de compléter son modèle.
Petit à petit, le système prit forme, et Jonathan eu même le temps de rajouter un système de pilotage installer dans un casque basé sur un système de clignement d'oeil.
Tout le système reposait sur la fabrication d'un mini champ de gravité basé sur les simulateurs de gravités équipant le JPS.
L'utilisateur  pouvait ainsi faire varier le champ de gravité du propulseur afin de se propulser ou se maintenir en êtat de flottaison en créant un champ de gravité qui annulerait celui du lieu existant.
Il y avais même un grappin d'urgence intégrer à la combinaison.
Jonathan laissa son schéma qu'il emballa dans son sac et décida de se préparer.

Après une petite douche rapide et réorganiser son sac, Jonathan récupéra sa paire de zaat et planqua son lance grenade dans son sac.

Son armure de combat se glissa dedans et il sortit tranquillement de la salle après avoir bricoler un piège pour sa porte. Grenade flash et un morceau de fil accroché au ras du sol, l'alarme anti-voleur la plus efficace fabriqué avec les moyens du bord.

Après un petit entraînement et un tour au restaurant il pourrait se mettre à la recherche d'aeryn pour lui parler de quelques idées.



Qui est Jonathan Hunter ?

                    
_________________
Caractéristiques physiques:
chaussure type rangers , Yeux gris clair, cheveux brun , 1m95 , cicatrice sur le côté gauche du cou

Equipement:
Tenue Juggernaut prévu pour encaisser les décharges d'armes électriques, zaat x2, M60-E3, INRA, Seringues tranquilisante X3, Grenade à main.

________________
Dernière position connue : Salle de réunion

Situation :Se prépare à défendre la station.
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 1066

Informations
Poids porté:
34/37  (34/37)
Points SGZ:
21/100  (21/100)

Re: Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Message par Jonathan Hunter le Jeu 25 Déc - 0:20

Jonathan pénétra dans sa chambre, leur chambre, celle qu’ils partageaient parfois tous les deux, et alla attraper la seule chaise de la pièce et s’assit à côté de la porte de la salle de bain.
Il ne savait pas comment faire, comment allait-il lui expliquer ça…
Il attrapa l’ancienne plaque de la CIA de Jess et s’autorisa un sourire. Elle arriverait à le faire parler, c’était sûr. Il aurait craqué en moins de temps qu’il fallait pour dire Hunter.
Il se leva et ouvrit son armoire.


« Il y avait un truc dont je ne t’avais pas parlé, enfin deux truc. »

Il sortit une boite d’un endroit bien caché de son placard et retourna s’asseoir à coté de Jess.

« C’était un truc que j’avais acheté, avant tout ça… »

Il eut un moment de blues, et resta un moment la petite boite bleu marine dans ses mains, avant de se décider à l’ouvrir.
A l’intérieur reposait une Bulgari bleu marine, dont le cadran en cristal de saphir brillait légèrement.
Son design était simple et élégant, et sur le dos de la montre figurait le numéro de série, ainsi que deux J croisé.


« Elle donne précisément l’heure à la milliseconde précise et ne risque pas de briser ou de casser. Un petit bijou en quelque sorte. De la couleur que tu préfères. C’est  un peu tard pour la donner, mais Joyeux anniversaire. »
Dit-il avec un mince sourire.

Il ne restait qu’une dernière chose à dire. Une dernière chose qui lui était revenu à la vitesse d’un boulet de canon depuis qu’elle était revenue dans sa vie. Et qui le rongeait lentement de l’intérieur. Lentement mais surement.


Une bulgari:



Qui est Jonathan Hunter ?

                    
_________________
Caractéristiques physiques:
chaussure type rangers , Yeux gris clair, cheveux brun , 1m95 , cicatrice sur le côté gauche du cou

Equipement:
Tenue Juggernaut prévu pour encaisser les décharges d'armes électriques, zaat x2, M60-E3, INRA, Seringues tranquilisante X3, Grenade à main.

________________
Dernière position connue : Salle de réunion

Situation :Se prépare à défendre la station.
avatar

Grade : Caporal
Messages : 218

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/0  (0/0)

Re: Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Message par Jessica Goncalves le Sam 27 Déc - 19:36

La jeune femme se dirigea vers la salle de bain une fois qu'ils furent tout les deux rentrés dans leur chambre. Elle sortit ses affaires de sport et les mis à laver. Jessica semblait un peu maniaque mais elle tenait à avoir une chambre ordonnée peut être une déformation professionnelle. Elle était un peu hyperactive puisqu'elle passait de déballer de vieux cartons à sortir ses vêtements de sport pour les mettre à laver. Elle se dirigea vers le bureau où elle une photo d'eux qui était de travers. En effet Jessica avait le sens du détail et elle aimait que tout soit parfaitement droit.  Jessica se retourna vivement quand Jonathan lui parla de quelque chose dont il ne lui avait pas parlé. Un cadeau d'anniversaire? La jeune fille vint s'asseoir sur le lit face à Jonathan. Elle prit la boîte bleu marine qu'il lui tendait et elle ouvrit. La boîte contenait une magnifique montre. Elle était bleu marine comme le coffret et le contour du cadran semblait incrusté de pierre. Elle ne savait pas quoi dire. Elle la tint dans ses mains avant de se lever pour aller embrasser Jonathan. 

"Oh merci elle est magnifique.....mais moi je n'ai rien pour toi je suis désolé....."

Elle le serra longuement dans ses bras et mit la montre à son poignet Toutefois quelque chose n'allait pas. Elle sentait que Jonathan voulait lui dire quelque chose mais il n'osait pas. Il ne pouvait rien lui cacher puisqu'elle était une espionne. Elle repérait toutes les émotions sur les visages. Elle se rassit et prit la main de Jonathan dans la sienne.

"Dis moi ce que tu veux me dire, n'ai pas peur" 
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 1066

Informations
Poids porté:
34/37  (34/37)
Points SGZ:
21/100  (21/100)

Re: Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Message par Jonathan Hunter le Lun 29 Déc - 12:06

Il était content que la montre lui plaise. C’était la même qu’il portait au poignet depuis 15 ans, 15 ans de guerre, de combat et d’action. Et elle marchait toujours aussi bien, sans aucune égratignure. Un véritable bijou qui l’avait suivi durant tous ses combats, avec sa bonne vielle paire de jumelle «Sophie». Mais non, pour la prochaine fois, il ne lui offrirait pas une paire de Jumelle... Et puis quoi encore ?  Pourquoi pas le manuel du parfait commando tant qu’on y était ?
Et la question fatidique arriva. Jonathan avait très bien sentit que Jessica s’était rendu compte que quelque chose n’allait pas, que quelque chose le tracassait dans sa tête. Elle avait toujours réussit à lire en lui comme dans un livre ouvert de toute façon. Mais il n’avait pas le choix, Le moment qu’il redoutait le plus était à sa porte. Le moment qu’il avait retourné encore et encore dans sa tête.
Jonathan soupira. Il fallait qu’il s’y jette, qu’il se mouille, plus de machine arrière.
Il se leva  et commença à faire des cercles dans la pièce. Il avait les mots, les idées, enfin pas les mots…


« Je sais pas par quoi commencer... Je sais que…Enfin bref… Mais je … Haaa ! Désolé, je suis un peu nerveux… »


Jonathan eu un mince sourire. Etonnamment, lui qui avait affronté la mort, l’avait donné, avait dansé avec elle, partout dans le monde, restait là, nerveux, tendu. C’était dans sa tête la chose la plus simple du monde, mais concrètement, cela relevait du défi au moment présent.
Il soupira, et sortit une petite boite de son armoire. Elle était d’une couleur marron, avec des taches d’huiles, toute petite, de la taille d’une boite de doliprane.


« Tu sais, avant de te rencontrer,  j’avais perdu confiance en moi-même, j’avais eu de nombreux coup de foudre avant, et tout c’était terminer en eaux de boudin. Avant ce moment, j’avais cessé de penser à l’amour, malgré que mes camarades commando me bassinaient avec leur histoires d’un soir, dit-il en riant un peu. D’une certaine manière, j’étais une anomalie, mais les gars me respectaient pour ça.
Mais ça, c’était avant que je rencontre la femme qui me fit courir à travers un tunnel d’évacuation, la femme calculatrice et qui était à fond dans sa mission. Celle qui me forçait à garder mon rôle, celle qui me bottait le derrière quand je perdais le morale. Et cette femme de fer, j’ai appris à la connaitre, à la comprendre, à l’aimer. Avant de la perdre brutalement... »


Il retenait avec difficulté quelques larmes en repensant  aux moments après cet événement.
Ce genre de réaction avait commencé avec le retour de Jessica dans sa vie, et cela semblait relater à la période qu’il surnommerait «  Epoque Berserker ».  Tous les moments, Paris, Le Brésil, l’après Australie, même la pensée de Rachel lui faisait lâcher une petite larme. Comme s’il ne reconnaissait pas cet homme, cet assassin qu’il avait été…
Jonathan attrapa une bouteille d’eau qui trainait sous son lit et laissa couler le liquide transparent dans sa gorge. Il sentit le liquide froid couler dans son corps, et sentit sa nervosité coulée un peu avec. Il continua.


« Enfin, quand tu as disparu, j’ai désespérer. Et maintenant que tu es « revenue d’entre les morts » Je voulais absolument faire quelque chose. »


Il ouvrit la boite d’une main, dos à elle, de telle façon qu’il  A l’intérieur, il y avait deux anneaux tout simples, fabriqué avec des douilles de munitions fondues. A l’intérieur de chacun des anneaux, il y avait une paire de J entrelacé par un cœur fait avec des cartouches, une référence à leur première rencontre, assez… Plombée ! Le métal des anneaux gardait une légère teinte cuivrée, ou la lumière venait danser.
Il ne restait qu’une chose à faire, un seul objet capital. Jonathan sortit une autre boite de son armoire, cette fois si beaucoup plus longue, et l’ouvrit d’un geste souple avant de se retourner vers la seule personne qu’il n’aimerait jamais autant.
« Enfin, voilà, voudrais tu m’épousé ? » dit-il en s’agenouillant en face de Jess, la rose aux dents.


Au moins, il n’allait pas avoir le gout de plante dans la bouche, mais surtout le gout du métal. Car cette rose était une œuvre de métal.
Fait elle aussi à partir de métaux récupérer, la tige avait été minutieusement sculptée par un artisan sur Terre afin de créer l’illusion qu’il s’agissait d’une multitude de racine qui formaient la tige.
Les deux feuilles étaient les seuls éléments amovibles, car en étant tiré vers le bas, cela ouvrait les pétales de la fleur, laissant apparaitre le cœur de la plante, fait en verre. Une armure de fer autour d’un cœur en verre, qui s’illuminait d’une multitude de jeu de lumière grâce à la lumière qui se reflétait sur les différents pétales colorés.  Et à l’intérieur de ce cœur de verre, deux J entrelacés, figés comme dans la glace, comme immobile dans l’éternité.
Jonathan avait lui-même dessiné les plans de la rose et avait envoyé le cœur, les pétales, ainsi que la tige à différents artisans qui lui avait renvoyé chacun des morceaux, qu’il n’avait plus qu’à assembler avec patience et minutie.
C’était un peu la personnification de comment Johnny voyait la jeune femme, tel une rose avec des piquants, un mélange entre fer et verre, une froideur sous un cœur de gentillesse.
A y réfléchir, il aurait dû prendre peut être un peu plus de temps, un meilleur endroit, une meilleur atmosphère, une musique plus adaptée, ou pas. Il avait fait ce qu’il voulait faire, il avait fait ce qu’il lui paraissait le mieux, il ne regretterait pas. Enfin, peut être après si la réponse était non, mais il ne préférait pas y penser.


Jonathan attendait donc, le cœur battant plus vite qu’à son habitude, lui qui se forçait à garder son calme en toute circonstance, la réponse, la réponse fatidique qui pourrait tout faire changer dans sa vie.

Hrp: Jessica Goncalves:
Done ! 



Qui est Jonathan Hunter ?

                    
_________________
Caractéristiques physiques:
chaussure type rangers , Yeux gris clair, cheveux brun , 1m95 , cicatrice sur le côté gauche du cou

Equipement:
Tenue Juggernaut prévu pour encaisser les décharges d'armes électriques, zaat x2, M60-E3, INRA, Seringues tranquilisante X3, Grenade à main.

________________
Dernière position connue : Salle de réunion

Situation :Se prépare à défendre la station.
avatar

Grade : Caporal
Messages : 218

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/0  (0/0)

Re: Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Message par Jessica Goncalves le Lun 29 Déc - 12:59

Jessica était abasourdie, abasourdie par cette demande qu'il lui faisait. Elle ne s'y attendait pas le moins du monde cela faisait à peine deux semaines qu'ils s'étaient remis ensemble. Et il voulait l'épouser, elle ne pouvait pas c'était trop tôt. Jessica se cacha derrière un masque d'impassibilité le temps de répondre. Elle ne souhaitait pas lui faire de mal, elle l'aimait c'était une chose sure. Elle ne voulait pas lui faire de mal, elle ne voulait pas le décevoir, il s'était donné trop de mal pour faire cette demande. D'un coté son esprit disait prends le temps, réfléchis. Mais son coeur lui criait qu'elle pouvait le perdre une seconde fois et qu'il fallait en profiter un maximum. La jeune se mit à genoux devant Jonathan et le regarda droit dans les yeux. Elle ferma les yeux un instant. Elle pouvait le sentir trembler devant elle. Jessica pouvait soit le détruire soit en faire l'homme le plus heureux. Mais toutefois elle savait qu'il ne fallait pas faire ce choix uniquement pour faire plaisir à Jonathan. Elle savait que cela impliquerait de l'aimer toute sa vie. Elle savait que c'était possible. Qu'elle pourrait l'aimer comme il avait continuer à l'aimer durant sa présumée mort. Elle prit les mains de Jonathan dans les siennes et lui murmure un simple:


"Oui"

Son choix était fait, les conséquences viendraient après, de bonne conséquences ou bien de mauvaises elle n'en savait rien. Déjà ils étaient tout les deux des militaires, donc deux militaires se mariant sur une même base, elle ne savait pas si cela était possible. Elle ne savait pas non plus comment réagirais les hommes de la station James Parker. Elle ne savait pas comment la cérémonie serait célébrée. Elle était assez croyante elle ne savait même pas si Jonathan était croyant. Elle ne savait pas si ses parents viendraient, si leurs familles viendrait. C'était l'inconnu total. Elle n'aimait pas courir les yeux fermés dans les ténèbres mais elle y courait avec Jonathan elle était prête à tout pour lui parce qu'elle l'aimait, parce qu'il était la chose la plus précieuse pour elle dans tout l'Univers. La mémoire lui revenait peu à peu elle faisait part de ses souvenirs à Jonathan et ils les comparaient. Elle se reconstruisait mentalement, le physique viendrait après. Les médecins était bien inefficaces par rapport à Jonathan Hunter, c'était son sauveur en quelque sorte, celui qui lui permettait d'à nouveau vivre. Mais elle restait un peu apeurée, pas de s'engager, mais par peur de l'inconnu, c'est d'ailleurs pour ça qu'elle avait quand même garder sa chambre.

Jessica s'approcha de Jonathan et lui retira la rose de fer de la bouche pour l'embrasser. Lentement elle fit tourner la fleur entre ses doigts, l'admirant et l'étudiant. Elle était magnifique, le coeur de verre entourée de plomb. Ils s'étaient connus dans le malheur, elle agent de la CIA, lui Commando des Forces Spéciales. C'était un peu les gentils Bonnie et Clyde. Ils œuvraient pour le bien au péril de leur vie. Mais une question lui taraudait l'esprit elle n'arrivait pas à s'en défaire et elle lui murmura.

"Tu es sur de vouloir épouser une fille comme moi?"

Jessica ne doutait pas des sentiments de Jonathan mais Jessica n'était pas la femme idéale. Elle était hyperactive avait mille moyen de tuer des gens sans laisser aucune trace. Elle savait se servir d'une arme parfaitement et maîtrisait parfaitement le kung fu egalement. Une chose était sure ils n'étaient pas un couple normal, un couple routinier. Ils vivaient sur une station spatiale en combattant des aliens, on se croyait presque comme une série télévisée. Mais c'était la vraie vie, la vie qu'elle souhaitait partager avec Jonathan jusqu'à la fin de leur vie. La vie qu'elle aurait révé d'avoir étant petite et jusqu'il y a peu n'aurait jamais pensé avoir un jour. Une vie hors norme pleine de malheur et parsemée deça delà de moment de bonheur. De petits moments qui rendait cette vie supportable, presque normale. On lui avait toujours dit quand elle était espionne que l'amour était un tueur, qu'il laissait les agens perdre leur profesionnalisme et les tuait. Elle avait toujours été en mission depuis qu'elle était entrée à la CIA et se poser la dans une station, épouser un homme et qui sait peut être fonder une famille lui faisait peur. Et elle savait que Jonathan savait ce qu'elle ressentait.

Elle se pencha un peu plus et posa la rose doucement par terre afin de s'approcher de Jonathan qu'elle embrassa. Elle prit un anneau qu'elle fit glisser au doigt de son homme. Il était son meilleur ami, son amoureux, son mari désormais, elle comptait sur lui plus que tout, et il comptait sur elle également. C'était un peu comme une table dont ils représentaient chacun deux pieds. Si deux pieds tombaient alors le tout tombait également, ils s'équilibraient l'un l'autre, ils s'annulaient l'un l'autre comme l'aurait dit un physicien. Il y en avait tellement sur la base que cela n'aurait pas été dur à trouver.

"Vous savez quoi monsieur Hunter? Je trouve que Madame Jessica Hunter c'est plutôt pas mal."

Jessica esquissa un sourire tout en fixant intensément Jonathan du regard. Elle le releva, elle se releva avec lui et elle le serra fortement dans ses bras. Elle le serra si fort qu'il avait peut être du mal à respirer mais elle n'en avait rien à faire, elle devait s'assurer qu'il était là, que ce n'était pas qu'un rève et qu'elle se retrouverait dans sa chambre d'hôtel à Washington à son réveil. Elle ne l'aurait pas supporté. Il était désormais sien, et elle était sienne, dans la vraie vie, dans cette station spatiale où ils tuaient des aliens. Face aux dangers ils seraient unis à jamais, leur couple serait leur force. Jessica ne voulait pas penser aux "mais" elle les ignorait. Elle fonçait tête baissée vers son avenir mais en tirant par la main Jonathan.
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 1066

Informations
Poids porté:
34/37  (34/37)
Points SGZ:
21/100  (21/100)

Re: Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Message par Jonathan Hunter le Mar 30 Déc - 20:00

Tous se passa presque comme dans un rêve.
Un Oui tout simple, un Oui murmuré doucement.
Un gout de framboise dans la bouche.
Une question, Un simple Oui aussi chuchoté.
Une question avec un sourire. Et une pression autours de lui.

Et c’est à ce moment-là que la mesure des choses revint au triple galop pour Jonathan.

 
Il la serra doucement dans ses bras, sentant sa chaleur. Cette chaleur qui allait désormais l’accompagné dans sa vie.
Il ferma les yeux, comme pour mémoriser cette chaleur, cette joie de vivre, cette rose si perturbée . Et relacha la pression.

Il alla dans la salle de bain et se servit un verre d’eau. Il lui fallut quelques instant pour se calmer, quelques instant appuyer contre le lavabo, un mince sourire sur les lèvres.
 
Une fois calmé et de nouveau maitre de lui-même, il se resservit un verre. Le liquide froid lui coula dans la gorge, et son esprit devint plus clair.
Ce fut plus en contrôle de son esprits qu’il revint vers celle qu’il aimait. Et une réalité lui vint à la tete. Ils étaient militaires.
Il ouvrit son armoire et en sortit sa trousse à outil. Après un peu de bricolage, il put accrocher son anneau à une mince cordelette.


« On va pas l’annoncer à tout le monde d’accord ? J’ai pas envie que certains de nos vieux copains viennent sur la station avec des Kalachnikovs. »


Il fit pareil avec l’anneau de Jess, et l’accrocha autour de son cou.
Il ne savait pas comment réagirait les autres, donc pour le moment ils allaient faire profils bas.

Jonathan se remit à repenser aux véhicules qu’il avait demandé à ramener sur le Jps. Il avait bien envie d’aller se remémorer quelques souvenirs en vérifiant le matériel.


« On a recu de nouveaux véhicules pour le Jps, je sais que c’est pas le genre de truc qui serait passionnant mais j’avais envie d’aller tater du véhicule, ca te tente ? »



Qui est Jonathan Hunter ?

                    
_________________
Caractéristiques physiques:
chaussure type rangers , Yeux gris clair, cheveux brun , 1m95 , cicatrice sur le côté gauche du cou

Equipement:
Tenue Juggernaut prévu pour encaisser les décharges d'armes électriques, zaat x2, M60-E3, INRA, Seringues tranquilisante X3, Grenade à main.

________________
Dernière position connue : Salle de réunion

Situation :Se prépare à défendre la station.
avatar

Grade : Caporal
Messages : 218

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/0  (0/0)

Re: Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Message par Jessica Goncalves le Dim 4 Jan - 14:41

Jessica attrapa la chaîne qui entourait l'anneau avec beaucoup de soin. Elle lui sourit et dit:

"Un anneau pour les gouverner tous !"

Elle se mit à rire doucement et s'avança pour l'embrasser. Elle était contente d'avoir accepté. Contente d'enfin faire pleinement confiance à quelqu'un. Elle lui sourit à nouveau quand il lui parla des nouveaux véhicules. Les armes étaient le second amour de Jonathan. C'était le comble car en France le port d'arme était interdit. Chez Jessica tout cela était tellement banal. Mais c'étaient des véhicules avec des mitrailleuses montées dessus, un peu du type des mitrailleuses montées sur les vieux Toyota des terroristes.

"Ok deux minutes je me change."

Elle retira rapidement sa veste et enfila son treillis de l'armée. Il y en avait beaucoups de différents. Jessica en avait un de l'armée américaine, Jonathan de l'armée Française. Chaque militaire apportait sa propre tenue. Elle fixa le drapeau américain sur le sratch de son épaule droite et le sigle du SDT sur la gauche. Elle n'oubliait jamais le couteau de combat qu'elle accrochait à sa cuisse. Elle ouvrit le tiroir du bureau afin d'y prendre son beretta qu'elle mit dans son holster. Il ne lui manquait plus que le chignon miliaire réglementaire et la casquette ainsi que les rangers qui étaient nickel chrome. Elle passa aussi son visage impassible de militaire sévère et froide. Elle était une militaire et les sentiments n'y avaient pas leur place. Seul Jonathan la voyait sourire. Toutefois pendant les heures de permission elle était sympa avec ses collègues, parlait souriait. Mais la elle gardait un visage froid. Elle passa sa bague de mariage sous ses couches de vêtements et sortit. Tout de suite elle était moins jolie à regarder. Elle sortir de la chambre en compagnie de Jonathan



avatar

Grade : Caporal
Messages : 218

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/0  (0/0)

Re: Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Message par Jessica Goncalves le Mer 21 Jan - 22:40

La jeune femme appela un jeune infirmier qui passait dans le coin et lui demanda de lui apporter une chaise roulante. Elle attendit une petite trentaine de seconde avant que le jeune homme ne revînt. Jessica le remercia avec un sourire gentil.

"Bon Jonathan Hunter, je te connais si j'étais ta mère, alors tu vas t'asseoir la dedans même si tu ne le veux pas. Tu es trop gros je ne peux pas te porter dans mes bras tu sais, il va falloir arrêter de manger tu vas finir par flotter avec toutes les bouées que tu accumules."

Elle lui déposa un furtif baiser dans le cou et marcha rapidement en poussant la chaise roulante vers leur chambre. Elle finit par courir dans les couloirs en poussant la chaise roulante comme une enfant s'amuserait à pousser un camarade en faisant une course. C'est donc haletante qu'elle arriva devant leurs appartements. Elle passa sa carte d'accès qui ouvrit la porte et poussa le fauteuil à l'intérieur. Avec beaucoup de précaution elle fit lever Jonathan afin de le coucher dans le lit.

"Tu es vraiment fou d'aller au combat et de prendre des blessures comme ça, j'aurais pu te perdre tu te rends compte ? Je viens à peine de te retrouver donc fais attention....m'enfin je suppose que c'est notre métier."

La jeune femme passa dans la salle de bain où elle gomma avec de l'eau tout le sang qu'elle avait sur le main et le visage. Elle repassa dans la chambre ou elle déposa son gilet tactique sur la chaise et retira ses rangers qu'elle nettoya. C'était un rituel chez elle il fallait que ses rangers soient impeccable. Elle déposa son beretta dans le tiroir du bureau et retira sa veste de l'armée américaine. La jeune femme était donc pieds nues en T shirt noir et un pantalon de treillis.



avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 1066

Informations
Poids porté:
34/37  (34/37)
Points SGZ:
21/100  (21/100)

Re: Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Message par Jonathan Hunter le Jeu 22 Jan - 18:07

Elle avait voulu le pousser sur un fauteuil roulant. Et il l’avait laissé faire. En plus elle s’autorisait une petite pique. C’était du cent pour cent muscle !

Il avait tellement travaillé pour que son bras devienne une extension de lui-même qu’il était sûr à cent pour cent de ce qu’il affirmait. Enfin, cela faisait un peu longtemps qu’il n’avait pas soulevé des haltères.

Il l’autorisa donc à la poussée le long du couloir menant à sa chambre, mais en retenant les roues de la chaise quand il entendait quelqu’un arrivé. Ils arrivèrent enfin à sa chambre, et ce fut avec un sourire que Jonathan s’écroula sur son lit.
Il ferma les yeux, et se laissa bercer par les sons qui l’entouraient. Ce fut lorsqu’il entendit les petits pas de Jess sur le sol qu’il se releva légèrement.
« Viens la toi. » Dit-il avec un mince sourire fatigué. Le lit était censé être pour une personne. Tant pis. Ils se serreraient. Il serra Jess dans ses bras, et l’embrassa doucement.  Son désir grimpa en crescendo, et pendant un instant il redevint le militaire d’avant. Celui qui aimait, que la vie avait aimé.
Mais ses blessures revinrent lui rappeler de la dure réalité. Il n’était plus le même. Il fallait laisser le temps aux choses. Ce qu’un sage met 100 ans à construire, un singe met 5 secondes à le détruire.
Jonathan déposa un petit bisou sur le front de Jessica, et la serra lentement dans ses bras massif. Sa colombe de métal à lui. Ce qu’il avait besoin, c’était de sentir la chaleur de celle qu’il aimait ce soir. Il ne voulait pas revoir ces hommes de l’ombres, ceux qu’on ne veut pas voir, ni vaincre.
« Reste avec moi ce soir, tu veux ? »
Il la serra un peu plus fort, comme pour s’assurer qu’elle était encore là. Elle était perdue, il l’avait rassuré. Il a peur, elle la rassurerait.
Il relacha son corp et laissa Jessica se lover contre lui. Il ne savait pas s’il tomberait encore sur ses démons. Mais il ne sera pas seul ce soir.



Qui est Jonathan Hunter ?

                    
_________________
Caractéristiques physiques:
chaussure type rangers , Yeux gris clair, cheveux brun , 1m95 , cicatrice sur le côté gauche du cou

Equipement:
Tenue Juggernaut prévu pour encaisser les décharges d'armes électriques, zaat x2, M60-E3, INRA, Seringues tranquilisante X3, Grenade à main.

________________
Dernière position connue : Salle de réunion

Situation :Se prépare à défendre la station.
avatar

Grade : Caporal
Messages : 218

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/0  (0/0)

Re: Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Message par Jessica Goncalves le Jeu 22 Jan - 18:29

" Bien sur que je reste avec toi mon amour tu ne pensais tout de même pas que j'allais te laisser seul ce soir?"

La jeune femme se serra contre Jonathan, celui qu'elle aimait de tout con coeur. Elle l'embrassa lentement et avec amour pendant un certain temps. Elle avait vraiment eu peur de le perdre elle soupira et posa la tête sur son torse sans rien dire, calant sa respiration sur la sienne. La jeune femme bailla soudainement à s'en déboîter la mâchoire. Elle tombait littéralement se sommeil. La jeune femme retira son pantalon de treillis et son T shirt afin de passer sous la couette la tête sur l'oreiller. Comme un ultime rempart au romantisme la jeune femme mit son couteau de combat sous son oreiller. On ne savait jamais il fallait toujours être prêt au cas où. Elle se positionna dans les bras de Jonathan. Ils étaient plutôt serrés dans ce petit lit mais ce n'était pas grave. Elle chuchota doucement à Jonathan:

"Ce soir quand tout le monde dormira je transférais mon lit de ma chambre à la tienne ça nous fera un lit double. Tu t'attires trop d'ennuis quand tu es tout seul mon amour"

Elle positionna la main de Jonathan sur son ventre et ferma les yeux.



avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 1066

Informations
Poids porté:
34/37  (34/37)
Points SGZ:
21/100  (21/100)

Re: Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Message par Jonathan Hunter le Ven 23 Jan - 17:24

Jonathan  se laissa porter par les bras de Morphée, bercé par la fatigue. Jusqu’à ‘à temps qu’il sentit son lit bouger un peu. Et Jess se lover contre lui. Il ne savait pas comment elle avait fait pour déplacer un lit dans sa chambre sans que personne ne fut au courant, mais il n’allait pas chercher comment. Sa bouche se déposa lentement sur les lèvres qu’il aimait avec passions, et il l’embrassa avec une passion qu’il n’avait jamais ressentie à ce jour. Il libéra les lèvres de Jess, et baisa lentement son cou, tandis que sa main droite était posée sur ses hanches. Et sa main gauche remonta lentement le long du dos de sa compagne avant d’arriver à un clip. Clac. Un simple bouton à enlever.

Jonathan ouvrit lentement ses yeux et fronça les sourcils. Qu’avait-il fait hier soir ?
La respiration de sa compagne sur son corps lui fit brutalement remonter les souvenirs de la nuit précédente. Il sourit et souleva le bras d’au-dessus de son épaule. Jessica fit un petit bruit, comme si elle se réveillait tranquillement dans son lit. Une sorte de : « Nyaaaaa » qui le fit sourire.  Il se leva un peu et déposa un doux baiser sur ses lèvres.
« Bon matin ma petite Jess d’amour. Le boulot n’attend pas. »
Il lui redéposa un doux baiser et se leva de son lit avant d’aller se prendre une douche et se changer. Lorsqu’il sortit, il vit que Jessica était déjà prête à partir. Il lui lança le couteau qui trainait encore sous son oreiller, ça faisait mal dit-donc, avant d’attraper sa montre et de l’accrocher au poignet.
Le temps d’enfiler ses chaussures et Jonathan attrapa son sac avec son arbalète. Il avait l’intention de bidouiller un truc avec après avoir mangé un peu. Et il fallait qu’il voie Walter pour cette question de toute urgence. Mais après, pas maintenant. Il allait simplement prendre un bon petit dejeuner, car le sport en chambre ça creuse l’estomac.
 Et heureusement que les murs étaient insonorisés.


Dernière édition par Jonathan Hunter le Jeu 2 Avr - 19:59, édité 1 fois



Qui est Jonathan Hunter ?

                    
_________________
Caractéristiques physiques:
chaussure type rangers , Yeux gris clair, cheveux brun , 1m95 , cicatrice sur le côté gauche du cou

Equipement:
Tenue Juggernaut prévu pour encaisser les décharges d'armes électriques, zaat x2, M60-E3, INRA, Seringues tranquilisante X3, Grenade à main.

________________
Dernière position connue : Salle de réunion

Situation :Se prépare à défendre la station.
avatar

Grade : Caporal
Messages : 218

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/0  (0/0)

Re: Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Message par Jessica Goncalves le Sam 24 Jan - 0:17

Jessica Goncalves s'étira longtemps dans le lit avant d'enfoncer sa tête dans l'oreiller, les cheveux ébouriffés. Elle sourit en levant la tête et en apercevant le doux visage de Jonathan Hunter. Elle répondit à son baiser en le regardant partir vers la douche l'air guilleret. La jeune femme s'enveloppa dans la couette en soupirant. 


Elle prit sa montre sur la table de nuit et la passa à son poignet. Elle soupira encore une fois avant de se lever et de s'habiller. Elle revêtit sa veste de combat avec son treillis et ses rangers. Elle ne fit pas son chignon sévère, elle n'était pas motivé. Quand Jonathan revint elle était occupée à charger son Beretta qu'elle glissa dans son holster. Elle s'avança vers lui en attrapant d'une seule main le couteau de combat qu'il lui lançait. Elle le rangea d'un geste expert le long de sa cuisse. "

"Monsieur Hunter, bien dormi ? Par contre avant d'aller déjeuner on fait un petit entraînement d'arts martiaux ? Ca fait deux jours que j'en ai pas fait."

Elle passa ses bras autour de sa taille et l'embrassa avant de rajouter.

"Je trouve que l'uniforme Américain me va plutôt bien non?"



avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 1066

Informations
Poids porté:
34/37  (34/37)
Points SGZ:
21/100  (21/100)

Re: Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Message par Jonathan Hunter le Ven 1 Juil - 21:59

Personne ne l'attendait... Personne ne croyait le voir revenir avant un moment... Mais il était de retour... Passablement frustré...

Passer trois mois en couverture pour des prunes était un des facteurs... Le fait d'avoir utiliser quelques faveurs au passage aussi...

Jonathan était de retour dans le business.

Le soldat avait déjà envoyer déposer quelques affaires dans son ancien logement, et ce ne fut qu'avec une petite valise qu'il arriva sur le JPS.

Sans un mot, Jonathan sortit de la pièce ou il venait d'arriver. Il fallait qu'il dépose ses affaires et aille prévenir le responsable de base de sa « Réintégration au service actif »... Comme si ce n'était pas la premiere fois qu'il disparaissait des radars...

Poussant la porte de la chambre qu'il partageait avec Jess, il s’arrêta quelques instant tandis que des souvenirs lui revenait en mémoire...

Que de bon moment...... Sur la petite table, il y avait toujours la photo d'eux lorsqu'il lui avait fait la surprise de fêter leurs 5 ans de rencontre... 

[b]*Focus Jonny !*
[/b
Il ne fallait pas qu'elle l’arrête... Il avait du travail a faire..

Posant son sac sur le lit double qui se trouvait dans la pièce, Jonathan enleva sa veste et la déposa sur la chaise. Son regard se posa pendant un instant sur la photo, et il soupira...

D'un geste de la main, Jonathan retourna la photo, avant de sortir de la pièce et de refermer derrière lui...

Clairement, il était perturbé, impulsif, capable de faire des erreurs... Il ne pouvait pas se présenter de cette manière...

Un petit tour au stand de tir pourrait lui faire du bien... La porte claqua derriere lui...


===>Salle d'entrainement



Qui est Jonathan Hunter ?

                    
_________________
Caractéristiques physiques:
chaussure type rangers , Yeux gris clair, cheveux brun , 1m95 , cicatrice sur le côté gauche du cou

Equipement:
Tenue Juggernaut prévu pour encaisser les décharges d'armes électriques, zaat x2, M60-E3, INRA, Seringues tranquilisante X3, Grenade à main.

________________
Dernière position connue : Salle de réunion

Situation :Se prépare à défendre la station.
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 1066

Informations
Poids porté:
34/37  (34/37)
Points SGZ:
21/100  (21/100)

Re: Chambre n°8 de Jonathan Hunter et Jessica Goncalves (dépend de l'humeur)

Message par Jonathan Hunter le Mar 26 Juil - 23:33

Saison 4.... Episode 1...Deux semaines plus tard....

Musique optionnelle:







Un...

Le liquide glisse dans ta gorge, laissant sa fragrance mais tu t'en moque...
Ce soir... Tu finira en cloque...

Deux...
Rien ne vient... Mais pourtant tu la sent...
Elle arrive... Tu l'entend... lentement...

Trois...
L'esprit commence a partir... Le décor tremble et tourne... Bloqué dans une routine sans fin.
Ta vision se trouble lentement... Tu sais que tu ne devrais pas... Mais tu est un crétin...

Sept...
Plus rien n'a de sens désormais... Tu le sais... Ta main effectue ce geste sans en prendre conscience...
Tu ne sais plus... Tu ne sais rien... Ayant perdu ce qui faisait ton être.. Ton essence...

Dix...
La colère te gagne soudainement... Et tu ne peut t’empêcher... Les vêtements voles...
Tout ce que tu considérait comme précieux est inutile... Tout ce que tu croyait irréel devient réel...
Des monstres qui te narguent dans ton sommeil...

Quatorze...
Le verre retombe encore une fois... Mais pourtant ils sont toujours la...
Vestige d'un passé ou le fictif était lié au réel... Tu est tombé bien bas...
Artiste jugé sur son personnage que sur lui même... Conflit éternel...

Dix-Huit...
Tu n'en peu plus... Tu est perdu et tu te demande pourquoi tu est encore la...
Pour une fois... Tu voudrais pouvoir oublier... Oublier et ne plus te rappeler...
La douleur... Présente... Lancinante... Elle... Croît...
Si tu pouvait... Supplier...

Vingt-deux...
Tu n'en peu plus... Habitué à jouer des personnages qui ne collent pas à ce que tu est...
Ce moi qui avait disparut derrière ce masque... oublié... Abandonné derrière ces mensonges...
Courir après un mirage ne t'a pas apporté satisfaction... Qui ne t'as pas apporté ce Graal nommé paix...

Vingt trois...

Tué..Mentir.. Voler... Jouer...
Et perdre la raison
Était-ce vraiment nécessaire...

cette

Passion

?






Jonathan ouvrit lentement les yeux.... Son crane lui faisait mal... Et sa joue reposait sur quelque chose de dure... Sans bouger, ( L'effort lui paraissant impossible sur l'instant... ) il balaya l'endroit ou il semblait se reposer...

Déjà... C'était sa chambre... Sur le JPS...

Vu la couleur du plafond... Sur a cent pour cent qu'il ne s'était pas endormis dans un love hôtel... Ou une autre idiotie de ce genre... Le lit était trop dur de toute façon...

Wait... Rectification. Ce n'était pas son lit... Plutôt sa table.... Il arrivait à reconnaître le cadre qui était retourné... Oui... Ce cadre...

A coté... Il y avait une bouteille... Avec difficultés le soldat tandis sa main pour essayer d'attraper l'objet...

Une bouteille... Alcool... Haut pourcentage... Ce n'était pas ?

Poussant son corps fatigué sur le coté, Jonathan s'écrasa sur le sol... Dans quel état était-il ? Il n'était jamais arrivé comme ça avant... Qu'avait-il fait hier ?

La chambre était en bazar... Une partie des vêtements avaient été dispersés partout dans la pièce... Des t-shirt... Des sous vêtements... Des soutient gorges... Il ne savait plus...

Appuyant lentement sur ses mains, Jonathan tenta de se relever avant de tenter de se diriger vers la douche... Sa démarche oscillait encore un peu...

Des bribes de souvenirs lui revenaient... Quartes vielles bouteilles qu'il gardait en sécurité dans une vielle demeure...

Lentement... Jonathan poussa la porte de la douche.... Et tourna le bouton...

Encore, l'eau se mit à couler sur son visage, et cela le fit frissonner... Il était habillé... Son Communicateur Bell reposait dans la poubelle...

Après l’avoir jeté avec violence... Au bout du dixième verre...

Il avait fait un saut sur terre pour récupérer quelques affaires au canada... Mais après ?
Sa mémoire lui rappelait qu'il avait passé la nuit a se battre contre des fantômes... Ou se mélangeaient des visages... Cette homme dont il avait du dépouiller sa famille pour qu'il accepte de seller le deal... Thena... Qu'il avait littéralement humilié... Brisé volontairement presque avec un certain sadisme... Du plaisir....
Tellement de gens... Tel ce soldat venant du passé... Pourquoi? POURQUOI ?

Jonathan grimaça tandis qu'une explosion vint résonné a ses oreilles... Dans les autres jours... Il serait partit en trombe... Attrapant une arme au passage pour tenter de porter secours... Mais la... Il ne bougeait pas... Sentant simplement les gouttes d'eau chaudes coulé lentement sur son visage...

Ces fantômes du passé avait disparut depuis des mois... Et pourquoi maintenant revenaient-il ? Il pensaient qu'il en aurait finis avec ces monstres, ces traces du passés qui continuaient de le torturé de leurs regards moqueurs...

D'un geste lent... Jonathan leva sa main pour couper l'eau... Et c'est la qu'il compris...

Il se rappelait de cette colère... Colère sans mots et de ces mots sans fondements...

Comment ?

Pourquoi ?

Il ne savait pas... Il n'avait pas compris... Paralysé pour la première fois devant une chose qu'il croyait comprendre... Mais qu'il ne comprenait pas....

Jonathan ferma son poing.... Et posa sa tête contre le froid mur de la salle de bain...
Lentement... Des larmes commencèrent a couler...

De frustration... De rage... D'amertume … De détresse... L'armure d'un géant venait de tomber...

Un masque de pierre... Qui partait avec le sel... Glissant le long de ses doigts...



Ne portant plus d'anneau d'acier...



Qui est Jonathan Hunter ?

                    
_________________
Caractéristiques physiques:
chaussure type rangers , Yeux gris clair, cheveux brun , 1m95 , cicatrice sur le côté gauche du cou

Equipement:
Tenue Juggernaut prévu pour encaisser les décharges d'armes électriques, zaat x2, M60-E3, INRA, Seringues tranquilisante X3, Grenade à main.

________________
Dernière position connue : Salle de réunion

Situation :Se prépare à défendre la station.

    La date/heure actuelle est Lun 21 Aoû - 23:45