Bureau de Terenti Tilokovski

Stargate Zone

Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Bureau de Terenti Tilokovski

Partagez
avatar
Invité

Bureau de Terenti Tilokovski

Message par Invité le Mar 4 Mar - 15:03

Terenti se réveilla après une bonne nuit de sommeil, il était en pleine forme, avala quelques pilules, rassembla quelques affaires à destination de son bureau et s'en alla de ses quartiers en direction ... il regarda un plan et trouva que le lieu qu'il cherchait était sur le pont 3 de la station.
Il prit donc l'ascenseur et arriva sur le pont 3 sans encombre.
Le message qu'il avait lui signalait qu'il était affecté dans le bureau près de l'ascenseur, sur sa gauche se trouvait une salle de réunion.


"C'est pas par là."

Sa canne à la main, il poussa la porte sur sa droite qui portait la mention : T. Tilokovski - Psychiatre.

"Nous y sommes."

Il entra dans le bureau qui semblait bien étroit à son goût mais il s'y ferait.
Il posa sa balle en évidence sur le bureau ainsi qu'un sablier qu'il appréciait pour marquer le temps réservé à ses patients.
Quelques dossiers l'attendaient déjà, il les feuilleta un petit peu avant de décider d'explorer les environs, il remarqua le bureau de la chef de base, de son second chef scientifique et du responsable militaire.
Ce dernier bureau n'était pas utilisé à première vue et disposait de deux grands canapés.
Il aurait préféré avoir ce bureau et décida de s'y allonger un peu.
C'était vraiment confortable.


"Ce sera ma salle de repos."

Puis il retourna dans son bureau, referma la porte et tout en lançant sa balle sur le mur, il regarda d'un oeil les différents dossiers qui étaient là.
avatar
Invité

Re: Bureau de Terenti Tilokovski

Message par Invité le Sam 8 Mar - 12:58

Terenti était amusé par le jeune chef de la station, quelle idée d'envoyer une femme si jeune pour diriger une chose si importante.
Le psychiatre vit la jeune femme grimacer, il avait fait mouche et esquissa un sourire.
Elle se leva ensuite et s'en alla avec Terenti, mais elle referma la porte derrière lui.
Ce dernier se retourna face à la porte close.


"Bien joué !"

Il trouvait l'idée intéressante et bien orchestrée.
Une fois mis à la porte, il regarda sa droite et sa gauche, rien et personne.
Il n'avait pas grand chose à faire pour le moment, il commençait à se dire que la vie sur cette station allait être très monotone.
Il prit donc à nouveau la direction de l'ascenseur et arriva sur le pont 3 devant son bureau.


"Come back."

Terenti entra dans la salle et se remit à sa place à éplucher les rapports du personnel de la station tout en jouant avec sa balle.
Ces personnes avaient quasiment tous un problème mental, il fallait bien vu ce qu'ils vivaient ici, mais le travail de Terenti allait être intéressant, il pourra se confronter à d'étonnants cas comme cet autiste actuellement en mission.
Cette chef lui donnerait visiblement du fil à retordre, ce qui l'intéressait au plus haut point.
Il allait pouvoir jouer avec elle comme il aimait à le faire pour tester ses limites.
avatar
Invité

Re: Bureau de Terenti Tilokovski

Message par Invité le Mar 24 Juin - 10:47

Terenti venait de terminer sa mission à Rio de Janeiro, il avait bien profité de son affectation mais le JPS ayant reçu de nouvelles recrues cherchait du personnel médical et psychiatrique pour les encadrer. Le psychiatre était donc de retour sur la station via l'habituel rayon de téléportation Asgard qu'il trouvait un peu kitsh à son goût. Il déposa ses affaires dans ses quartiers et garda tout de même sa chemise à fleur et ses lunettes de soleil. Il passa par le bureau de la chef de la station, cette dernière avait quelque peu changé depuis l'épidémie de Chulak mais ce n'était pas si beau que ça. Il déposa simplement le mug subtilisé auparavent sur le bureau avec un post-it "I'm back !".

*ça c'est fait, maintenant voyons la bande de bras cassés nouvelle génération qu'on m'affecte.*

Le russe prit donc la direction des bureaux non affectés et prit le bureau numéro un, le plus grand, il pouait servir pour ses entretiens. Il s'installa dans son fauteuil. Ces derniers étaient bien plus confortables qu'avant. Une pile de dossiers l'attendait comme si le SDT connaissait ses goûts en matière de bureau.

*Passons en revue ces gens.*

Il feuilleta sans trop s'attarder les dossiers et s'arrêta sur celui de Galaïr Flowin. Un se redressa et regarda chaque ligne.

"Quoi ?!? Ce monstre est affecté au JPS ?!?"

Il était évident que son avis n'était pas pris en compte. Il changea vite de dossier, préférant éviter de s'éterniser sur le sujet. Il rechercha un client à maltraîter dans la liste et en prit un au hasard. Il passa à l'intercom de la station.

"Bruce T Harrison, bureau un du pont 3 pour bilan psychiatrique."
avatar

Grade : Laborantin en chef
Messages : 90

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
10/100  (10/100)

Re: Bureau de Terenti Tilokovski

Message par Bruce T Harrison le Mar 24 Juin - 13:30

Bruce T Harrison, dont le nom venait d'être évoqué par ondes vocales reproduites à l'aide un outil radiophonique, quand il avait entendu l'appel, avec un accent slave, venait tout juste de se réveiller de sa sieste. Celle-ci avait été très courte et il était en sueur. 
A présent, il était dans l'ascenseur qui le menait au Pont 3, niveau de la JPS qu'il n'avait d'ailleurs pas encore visité.

Il savait de quoi il allait retourner et se préparait à affronter un de ses confrères dans un domaine qu'il ne côtoyait guère, même s'il avait eu un minimum de connaissances sur le sujet durant ses années de lycée et d'université.
Se faire ausculter n'était forcément pas du goût de Bruce, surtout si la personne à qui il allait s'adresser tentait de lui faire avouer des envies de rapports incestueux avec sa mère ou un manque de présence de la part du père, chose dont le scientifique n'avait pas envie de traiter, la raison principale étant qu'il n'y avait rien à dire sur ses parents.

ils n'avaient pas été des gens parfaits, certes. Seulement des parents aimants et responsables. 
Bruce se demandait s'il aurait droit aux fameux tests de Rorschach qu'il trouvait particulièrement amusant. Dire ce à quoi telle tâche pouvait lui faire penser dans l'instant était un exercice qu'il apprécierait beaucoup. 
Ou alors, ce que tel mot évoque comme autre mot ou série de mots. Pour avoir vu beaucoup de séries tv anglaises, Bruce s'était particulièrement exercé dans ce domaine. Y compris avec des films pas forcément d'origine britannique plus récents tel que Skyfall ou ce film avec Viggo Mortensen dans le rôle de Freud et Michael Fassbender dans celui du Dr Jung. Celui qui s'interrogeait sur la séance à venir ne se souvenait, hélas, plus du nom de l’œuvre cinématographique. 
Bruce arriva devant la porte où était inscrit le nom de la personne qu'il allait rencontrer et la profession de celui-ci, à savoir bien entendu, psychiatre.
Il fallait vraiment que l'on soit sûr de sa santé mentale pour faire appel à un psychiatre le concernant et non à un psychologue. Bruce avait l'impression dans le second cas qu'on faisait presque appel à un cas de force majeure.
Bruce mit un temps avant d'ouvrir la porte. Il réfléchit sérieusement à la véritable raison, ou au moins la principale, qui pouvait le faire amener en ces lieux. Il n'en voyait qu'une qui lui paraissait évidente, tant il ne la connaissait que trop bien. Sa phobie des bruits violents et instantanés.

Le scientifique saisit la poignée, la tourna et s'arrêta un instant. Ne valait-il pas mieux frapper avant d'entrer ?


*Assurément, c'est la meilleure attitude à prendre !*


Bruce fit donc usage de politesse. La suite devrait se passer sans doute de manière classique. Il serait invité à entrer. Puis à s'installer, sans doute à se présenter et enfin, soit à s'asseoir, soit à s'allonger sur un divan. Le psychiatre était-il adepte de Freud d'ailleurs ?

*Rien n'est certain sur ce point.*

Bruce avait donc frappé à la porte et attendit qu'il puisse entrer. Si jamais le Docteur Tilokovski ne répondait pas, le géologue entrerait de lui-même et constaterait si le psychiatre était bien présent, mais surtout si la porte était bien ouverte.





  

_________________
Caractéristiques physiques:
1m87, 97 kilogrammes, cheveux mi-longs châtains foncé
Équipement:
Tenue militaire pratique dont un casque bloquant les bruits violents
________________
Dernière position connue : sur une planète inconnue dans un château type moyen-âge
Situation : déclaration de la situation
avatar
Invité

Re: Bureau de Terenti Tilokovski

Message par Invité le Mar 24 Juin - 14:07

Terenti feuilletait depuis de longues minutes le dossier oh combien intéressant de Bruce, plus le temps passait et plus son sourire sadique s'aggrandissait, il allait s'amuser et ceci était certain. Mais soudain une vive douleur se fit ressentir dans sa nuque, c'était une douleur fantôme, il avait eu la même à Rio alors qu'il se balladait dans une rue, un homme l'a violemment aggrippé. Il portait des lunettes de soleil et s'est effondré sur lui mort, c'est à ce moment qu'il a ressenti cette douleur et depuis elle ne le quittait plus. Il espérait que le retour sur la station la dissiperait mais il avait eu tord. Il se massa la nuque énergiquement quand Bruce frappa à la porte. Il se leva.

"Entrez."

Il retrouva son sourire et invita le scientifique à s'asseoir. A peine ce dernier assi qu'il claqua violemment la porte.

"Bon ! Vous êtes nouveau ici."

Il fit le tour du bureau et le frappa sans prévenir, faisant voler quelques feuille, le pauvre bureau qui n'avait rien demandé tenait bon. Le psychiatre se replaça sur son fauteuil tranquillement et croisa les mains en fixant le scientifique.

"Pourquoi êtes vous là, je lis que vous êtes une sorte de froussard n'est-ce pas ?"

Le retour de Tilokovski s'annonçait violent. Rio l'avait visiblement changé et la douleur ne lui donnait aucune patience.
avatar

Grade : Laborantin en chef
Messages : 90

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
10/100  (10/100)

Re: Bureau de Terenti Tilokovski

Message par Bruce T Harrison le Mar 24 Juin - 22:49

*Belle entrée en matière !*

Comme Bruce s'y attendait, le psychiatre l'attaquait d'office sur son point le plus faible, sa phobie des détonations. Ne pouvant nier, il se contenta d'acquiescer ce que le docteur dans un domaine encore récent dans l'histoire des sciences. En revanche, si monsieur Tilokovski essayait de lui faire peur en frappant aussi fort sur la table, c'était raté. D'une part, Bruce voyait l'origine du bruit avant même que celui-ci soit déclenchée, d'autre part, le taux de décibels produit n'était pas non plus assez fort, même si Bruce ne pouvait pas non plus manquer d'y réagir. Peut-être que le psychiatre sortirait un glock ou un magnum pour mettre ses nerfs à vif. Mieux valait ne pas le tenter.


" C'est exact ! C'est bon de rencontrer quelqu'un qui se renseigne ! J'en déduis que vous êtes le docteur Terenti Tilokovski."

Bruce ne prit pas la peine de se présenter étant donné l'ambiance imposée par le sieur à l'accent slave. En revanche, il était content d'avoir pu dire le nom qu'il ne pensait pas pouvoir énoncer d'une traite. Etant donné le nom, il aurait éventuellement pensé que le médecin était d'origine polonaise. Toutefois, avec l'effondrement de l'URSS , il y a un peu plus de 20 ans, il ne préférait pas parier dessus.


*Après tout, il peut très bien être Russe.*

L'archéo-géologue ne pouvait éviter de remarquer le sourire et la tension présents chez la personne qui l'interrogeait. Il se demandait s'il était bien dans une salle de médecine et non plutôt dans une pièce lugubre visant à le faire avouer par des méthodes justement inavouables tout ce qu'il savait. Certes, Bruce n'était pas un dur à cuire, mais étant donné les cinq dernières années qu'il avait passé, ce n'était pas le quidam moyen, ni le tortionnaire de base qui pouvait le faire parler. Mais il était fort possible que le psychiatre ait plus d'un tour dans sa manche. Bruce décida de jouer le jeu du psychiatre. Celui-ci souhaitait manifestement être désagréable. Le scientifique tâcherait de rester amical et de comprendre son interlocuteur, bref, il serait le confident du psychiatre. Surtout pas le psychiatre du psychiatre. 

*Je n'ai absolument pas les compétences nécessaires pour me la jouer autant.*

Partant sur cette résolution, le nouveau venu dans le bureau décida qu'il valait mieux tenter de briser la glace en s'adressant aimablement au psychiatre. Peut-être que celui-ci donnerait exemple. Toutefois, aimablement n'empêchait pas d'ajouter une pointe d'humour fut-il cynique, noir ou autre. Il parla tout en tendant la main droite dans le but de serrer celle de son interlocuteur qui avait autorité en ces lieux.



" Enchanté, je me nomme Bruce T Harrison, froussard spécialisé dans les zones de conflit armé, j'aime le rock, les bons cheeseburgers, le coca-cola rouge, pas le zéro, je déteste les pastèques et je suis noir, gay et gitan. "

Bruce affichait un sourire, qui venant de lui, était tout à fait sincère. Il ne montrait pas les dents au sens figuré comme au sens propre et n'exagérait pas l'expression faciale qu'il affichait. Le docteur en psychiatrie devait être un allié. Autant le considérer comme tel.





  

_________________
Caractéristiques physiques:
1m87, 97 kilogrammes, cheveux mi-longs châtains foncé
Équipement:
Tenue militaire pratique dont un casque bloquant les bruits violents
________________
Dernière position connue : sur une planète inconnue dans un château type moyen-âge
Situation : déclaration de la situation
avatar
Invité

Re: Bureau de Terenti Tilokovski

Message par Invité le Mer 25 Juin - 10:14

Terenti suivait d'une oreille distraite les propos du scientifique tout en continuant d'éplucher son dossier, visiblement cette personne était très perturbée. Il tiqua à la remarque ironique du scientifique. Le psychiatre se leva d'un bond et haussa le ton.

"Vous croyez qu'on est ici pour se marrer ? Vous êtes un petit malin mon vieux, mais n'y jouez pas trop vous risqueriez de tomber de haut."

Terenti avait les idées embrouillées mais essayait de garder son calme et sa froideur habituelle. Il cherchait la suite de l'entretien dans sa tête.

"Dîtes-moi ce que vous ressentez, ce que vous évoque un bruit d'arme à feu et les origines de cette peur."

Terenti n'avait pas la patience de détailler plus que ça et de toute façon la meilleure façon selon lui d'obtenir un bon témoignage était de laisser le patient assez libre d'expression. Il se massa la nuque une nouvelle fois pour adoucir la douleur.

*Pourvu qu'il soit clair et concis je ne me sens pas d'écouter un froussard déblatérer sur sa peur durant toute la matinée.*

Terenti pensa à d'autres questions puis prit un bloc-note et un stylo afin de prendre quelques notes sur ce qu'allait dire le scientifique. il pourrait consigner ces notes dans un rapport ou en parler directement avec le chef médical du lieu, Eric Fellner. Il l'avait croisé avant son départ pour Rio mais les occidenrtaux le révulsait en général et Fellner n'y coupait pas.
avatar

Grade : Laborantin en chef
Messages : 90

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
10/100  (10/100)

Re: Bureau de Terenti Tilokovski

Message par Bruce T Harrison le Mer 25 Juin - 13:26

*Dommage, ça aurait pu bien se passer !*

Du fait que le psychiatre assigné au JPS ait haussé le ton, Bruce avait perdu sa relative bonne humeur. Le Dr Tilokovski ne souhaitait manifestement pas être ami avec le scientifique qui ne demandait qu'à passer pourtant un agréable moment. A le voir s'agiter de la sorte et à se masser ainsi la nuque, il n'avait pas l'impression que la personne originaire d'un des pays d'Europe de l'Est soit disposée à pratiquer un métier qui réclamait tout de même, selon Bruce, un contact constant avec les patients.

*Au moins, il ne donne pas l'impression d'en avoir totalement rien à foutre !*

Bruce sentait qu'il valait mieux être concis. Pour lui, se faire envoyer chier comme il venait de l'être par un confrère scientifique spécialisé dans l'étude de l'esprit humain posait quelques problèmes d'ordre social. Le psychiatre avait tout à fait le droit de ne pas aimer Bruce et même de le détester, en fait. Il pouvait le traiter comme de la merde et non comme un autre être humain. Il pouvait même être raciste, peu importe. Tous les goûts sont dans la nature.


*Mais rien ne te permet d'échapper aux conséquences de tes actes.*

Par politesse, il répondit au docteur ce que ce dernier lui avait demandé.

" Dans l'instant, je ressens de la déception et de la colère ainsi qu'une certaine tristesse. Un bruit d'arme à feu m'évoque la violence et la haine présentes en ce monde et l'origine de cette peur, je la dois aux personnes qui vénèrent ces engins de mort comme on vénère des dieux ou des dictateurs. Sur ce, rien ne m'oblige à continuer cette séance plus longtemps. Au plaisir de ne plus vous revoir, monsieur Tilokovski."

Bruce préférait partir maintenant plutôt que d'avoir à être désagréable avec le psychiatre. S'il le fallait, il irait se faire examiner par un autre médecin, mais tant qu'à faire, autant éviter celui-ci. Si monsieur avait un problème avec sa nuque, soit il était temps pour lui d'aller se reposer, soit d'aller se faire examiner avant d'insulter et d'engueuler des patients, pour qui il était déjà difficile d'accepter de parler de ses problèmes les plus intimes.

Bruce se leva donc et se dirigea vers la sortie. Comme lors de son entrée, il saisit la poignée et ouvrit la porte. Il hésita un instant, mais finalement franchit la porte en la fermant convenablement. Ce n'était pas la porte qui était en cause après tout.


L'entretien avait du durer moins de cinq minutes. Peut-être pas un record pour un docteur en psychiatrie et son patient, mais on ne devait pas souvent voir ça.

En retournant à l'ascenseur, Bruce se demanda comment il pouvait passer ses nerfs. Il lui semblait qu'il avait un net besoin de se défouler. Le géologue se dit qu'en tant que station en grand epartie militaire, il devait y avoir une salle d'entraînement avec les objets adéquats pour se vider l'esprit en pratiquant du sport. De la boxe, par exemple. Bruce chercha sur le plan affiché au mur où celle-ci pouvait bien être.

*Salle d'entraînement, Pont 2 ! Parfait ! En plus, je n'ai toujours pas visité celui-ci.*


En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Bruce entra dans l'ascenseur qu'il avait appelé et se rendit dans la pièce réservée aux passe-temps physiques, sportifs et certainement, martiaux.





  

_________________
Caractéristiques physiques:
1m87, 97 kilogrammes, cheveux mi-longs châtains foncé
Équipement:
Tenue militaire pratique dont un casque bloquant les bruits violents
________________
Dernière position connue : sur une planète inconnue dans un château type moyen-âge
Situation : déclaration de la situation

Re: Bureau de Terenti Tilokovski

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 6:48