Stargate Zone
Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Partagez
Aller en bas
Zander Hayes
Grade : Représentant
Profession : Pilote et infirmier en devenir

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Bonnie and Clyde

    le Ven 26 Avr 2019 - 4:31
[10 mars 2019]

Zander était en train de nettoyer minutieusement ses armes, ce qui était inhabituel, tout comme le fait qu'il soit à bord de Stella en fin de journée. Les deux fusils étaient démontés et n'attendaient que d'être réassemblés. À côté, se trouvaient ses deux armes de poing. Mais le contrat qu'il devait remplir de mauvaise grâce, l'obligeait à le faire et le préoccupait. Il avait aussi fait un inventaire complet du reste de son équipement et des réserves du vaisseau, aussi bien de matériel que de nourriture, pour dresser une liste de ce dont il allait avoir besoin. Heureusement, ce n'était pas lui qui allait payer, donc aucune raison de lésiner sur les moyens et la qualité.

Aujourd'hui aurait dû être un jour de congé banal, ce qui n'avait pas été le cas. Il avait reçu un message de l'un de ses clients réguliers, de ceux à qui on ne pouvait pas vraiment dire non, et qui souhaitait communiquer avec lui de toute urgence pour une affaire de la plus haute importance.

Et ce qu'il avait entendu quand il l'avait contacté lui avait moyennement plu. Il ne s'agissait pas d'un simple transport de marchandises ou de personnes, comme d'habitude. Non, c'était quelque chose qu'il n'avait pas fait depuis longtemps. Il allait devoir renfiler sa tenue de chasseur de prime qu'il croyait avoir remisé pour de bon pour retrouver la fille de son client qui avait fugué vers un secteur pour le moins douteux…

À son retour, Il avait entrepris les démarches pour s'absenter au minimum deux semaines, ce qui n'était pas très bien passé, vu sa tendance à être en arrêt maladie ou en vacances. Mais il était et restait un électron libre et rien ne l'obligeait à rester à bord s'il n'avait pas de mission.


« - Stella, on retourne à Jheosmin...
- Tu es sûr ? Le système de Petrikhor est inscrit sur ta liste des lieux peu recommandés et à éviter.
- Je sais, je sais. Je pensais pas y remettre les pieds un jour. Mais je n'ai pas trop le choix, soupira-t-il. Un contrat est un contrat. Je dois retrouver M. Nyx sur la station Gellina le plus rapidement possible. »


Il avait traîné ses guêtres dans ce secteur malfamé de la galaxie lors de sa période noire et c'était de là que Prius l'avait sorti. La prudence recommandait de ne pas s'y rendre seul, d'autant qu'il n'était pas certain de ce qu'il allait trouver sur place. Il entendit Nadja derrière lui et se retourna.

« Salut, belle brune. Je viens de recevoir un contrat un peu particulier et je vais avoir besoin de tes services. » dit-il sérieusement.

Il espérait qu'elle pourrait se libérer, sinon il devrait embaucher quelqu'un, idée qui le ravissait encore moins.

[HRP : Comme d'habitude, le petit lien musical qui va bien : Bonnie and Clyde par Serge Gainsbourg et Brigitte Bardot]

____________________
Journal de bord
Son vaisseau : Stella
Ses armes

-----------
Dernière position connue : JPS
Situation : À l'infirmerie

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoys, 1x06, one blood)
Nadja Cook
Grade : Capitaine

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Ven 26 Avr 2019 - 11:01
Nadja était sur le point de s’endormir. Non qu’elle soit réellement fatiguée mais les données qui défilait sur son écran l’ennuyait au plus haut point. Depuis qu’elle avait accepté cette place d’officier elle devait suivre un certain nombre de cours et de mise à niveau sur des sujets aussi variés que la stratégie, la logistique ou la législation. Et ce dernier point l’ennuyait prodigieusement.

Les juristes ne devaient pas être de ce monde.

A chaque fois qu’elle tentait de lire plus d’une page, ses pensées dérivaient et ses yeux finissaient invariablement par se fermer.

* J’aurai jamais dû accepter cette promotion. Je suis pas faite pour ça. Je résous mes problèmes a coups de flingues, pas en me servant de ma putain de tête… sauf pour les coups de boules. *

Elle sursauta en se réveillant. Agacée autant contre elle-même que contre cette matière ésotérique qu’elle devait apprendre par cœur, elle se releva pour aller se servir un café. Dans le salon, une odeur de graisse d’arme qu’elle connaissait bien lui fit lever un sourcil surpris. Il n’y en avait pas beaucoup à bord de Stella qui était avant tout un vaisseau civil. Si Zander avait choisit de les sortir, ca n’était surement pas un hasard. Et son visage sérieux le confirmait.

« - Il y a un souci ? »

Instinctivement, ses mains passèrent sur un des fusils et elle se mit à en vérifier le mécanisme avant de commencer à le remonter. Ca, au moins, elle savait faire.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
Zander Hayes
Grade : Représentant
Profession : Pilote et infirmier en devenir

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Ven 26 Avr 2019 - 23:44
Zander se remit à vérifier les pièces pour s'assurer qu'elles étaient toutes parfaitement nettoyées.

« Oui. Non. Peut-être. J'en sais rien en fait. » soupira-t-il.

Il ne savait pas trop quoi penser du contrat, à part que la mission ne l'enthousiasmait pas vraiment. Jouer les chasseurs de prime n'était pas la période la plus glorieuse et réussie de sa vie, surtout pas vu les raisons qui l'avaient poussé à embrasser cette carrière hors normes. Il se mit à remonter le second fusil pendant qu'elle s'occupait du premier. Elle allait clairement plus vite que lui et faisait ça comme l'experte qu'elle était.


« Hier, Stella est allée récupérer mes messages, comme d'habitude. Il y en avait un urgent de l'un de mes clients qui cherchait à me contacter, ce que j'ai fait ce matin. Il m'a confié un contrat urgent qui sort de l'ordinaire. »

Il examina une des pièces plus attentivement avant de poursuivre le remontage.

« Sa fille s'est fait la belle et il veut que je la retrouve et que je la lui ramène, le tout aussi discrètement que possible, car il ne veut pas que cela se sache. Il la soupçonne de vouloir rejoindre son petit ami pour partir découvrir la galaxie. Visiblement, il n'apprécie pas beaucoup l'ami en question qui aurait une mauvaise influence sur sa fille et encouragerait ses velléités d'indépendance et d'exploration. »

Vu ce qu'il lui avait dit, il aurait tendance à être d'accord, mais il préférait ne pas trop se fier au jugement du père qui n'était certainement pas du tout objectif sur la question.

« Problème, le jeune homme en question vit sur une planète minière à la réputation pour le moins... douteuse. Sachant que son père est plutôt fortuné, je te laisse imaginer pourquoi il s'inquiète pour la sécurité de sa fille et ne veut pas recourir aux autorités compétentes. »

Il soupira encore une fois en finissant de monter son fusil et en le tendant à Nadja. Il savait qu'elle allait vouloir inspecter l'arme pour s'assurer que tout était en ordre. En attendant le verdict, il prit l'une de ses armes de poing et entreprit de soigneusement la démonter.

« Venant de quelqu'un d'autre, j'aurais refusé. Mais ce n'est pas le genre de client à qui tu peux dire non. En tout cas, je ne peux pas, même si ce n'est pas vraiment le genre de boulot que je fais. Puis je n'ai pas mis les pieds dans le coin depuis un bail, mais à l'époque, c'était un coin peu fréquentable. J'ai déjà précisé que je ne ferai pas ce travail seul, pour des raisons évidentes de sécurité. Quoi qu'il en dise, ce n'est pas vraiment dans mes cordes. Il n'était pas ravi, mais c'est une condition non négociable que j'ai posée. J'aimerais que tu m'accompagnes comme membre à part entière de l'équipe, mais si tu ne peux pas te libérer, je comprendrai. »

Il savait que si elle le pouvait, elle accepterait sur-le-champ, avec ou sans paie. Elle avait déjà manifesté son envie de prendre part à ses contrats quand l'occasion se présenterait et celle-là était autrement plus dans ses cordes qu'une simple mission de transport de marchandises ou de personnes. Et il préférait amplement l'avoir elle à ses côtés. D'abord il avait confiance en elle et ensuite, elle protégerait ses arrières, quoi qu'il arrive. Il ne pouvait pas en dire autant s'il devait recourir à l'un des sbires de Nyx ou l'un de ses anciens contacts, à supposer qu'il en trouve une toujours en vie et disposé à travailler avec lui. Dans un cas comme dans l'autre, il devrait se méfier aussi bien d'eux que de ceux autour de lui.

____________________
Journal de bord
Son vaisseau : Stella
Ses armes

-----------
Dernière position connue : JPS
Situation : À l'infirmerie

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoys, 1x06, one blood)
Nadja Cook
Grade : Capitaine

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Sam 27 Avr 2019 - 10:48
Si Zander n’avait pas eu cet air grave, elle aurait ri en l’entendant hésiter ainsi. Elle écouta la suite avec attention. Une fille en fugue, un petit ami de mauvaise fréquentation, un père inquiet… Voilà qui lui rappelait des choses.

« - Clara nous avait fait un coup comme ça un peu avant de nous engager. Faut dire que ca famille… mais je t’ai déjà raconté ca. »

Tout en radotant sur ses souvenirs d’enfances, elle termina de remonter le premier fusil et testa le mécanisme en tirant un coup à vide.

« - Marrant comme ces armes me sont plus familière que celle de la Terre. »

Mais ils étaient déjà arrivé à la conclusion que les armes de son époque s’étaient largement inspirée de celle d’Hebrida.

« - Je ne savait pas que tu faisais ce genre de choses. Et si tu avais demandé à un mercenaire de troisième zone de faire ce boulot avec toi, j’aurai été plus que vexée. Je n’ai pas la moindre idée de comment je vais faire pour me libérer, justement, mais je vais voir ça. Par contre, si ca commence à chauffer et que je dit : on dégage. Sans contestations. Je sais que tu commence à bien te débrouiller dans ces circonstances mais ca n’est pas une raison pour aller chercher des ennuis. »

Elle vérifia le second fusil qu’il venait de lui tendre et le reposa, satisfaite.

« - Et du coup on va ou ? »

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
Zander Hayes
Grade : Représentant
Profession : Pilote et infirmier en devenir

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Sam 27 Avr 2019 - 23:06
Zander secoua la tête et soupira.

« Parce que normalement, je ne fais pas ce genre de choses, comme tu dis. Je me suis retrouvé là-bas après avoir quitté Harlan. Un trou perdu miteux et dangereux au fin fond d'un secteur isolé où je pouvais trouver les ennuis à chaque coin de rue ? C'était l'endroit rêvé pour moi à ce moment-là… Mais il fallait quand même que je bosse pour manger et vivre, et là-bas, à part la mine, les opportunités d'embauche n'étaient pas légion. Stella a été un atout non négligeable et m'offrait pas mal de propositions de contrats divers et variés. Et à la fin, je ne refusais rien… Plus c'était risqué, mieux c'était... » expliqua-t-il.

Il n'avait pas besoin de lui faire un dessin sur son état d'esprit du moment et de lui dire en détail les raisons qui l'avaient poussé à agir de la sorte.


« Et je préférerais que ce soit toi qui m'accompagnes, pas un mercenaire de troisième zone. Je ne suis pas encore complètement revenu au sommet de ma forme et j'ai vraiment besoin de quelqu'un pour assurer mes arriès. Mais tu n'es pas libre d'aller et venir à ta guise comme moi et je suis conscient que ce ne sera peut-être pas possible. »

Il avait doucement repris des kilos au cours du dernier mois. Mais cela ne faisait que trois semaines qu'il avait recommencé à s'entraîner et il avait encore beaucoup à faire pour retrouver sa condition d'avant son épopée dans la jungle, même s'il pouvait désormais vraiment donner du fil à retordre à n'importe qui là où ils allaient.

« Notre destination ? Station de Kilnaphus dans le système Petrikhor. Un peu plus de deux jours de voyage. Nous devons y retrouver l'un des agents de mon client pour les formalités administratives et notamment la délivrance des permis et du mandat de recherche. Ensuite, direction la planète Jheosmin et la charmante ville de Lamine, aussi nommée le Purgatoire… »

Il n'avait pas vraiment hâte de se retrouver là-bas. Mais en dix ans, les choses devaient avoir changé…

*****

Ou pas. Même impression de misère, même délabrement, même air vicié… Il avait l'impression de n'être parti qu'une journée. La paperasse n'avait été qu'une formalité et ils n'avaient qu'à passer un entretien et au stand de tir pour prouver qu'ils savaient se servir de leurs armes pour obtenir leur permis. Son client n'avait pas pu faire le déplacement, mais leur avait fait livrer quelques fournitures très intéressantes et une certaine somme, conséquente, pour leurs frais personnels.

Il marchait d'un pas assuré, aux aguets, dans des rues qu'il connaissait parfaitement avant de s'arrêter à quelques mètres d'un bâtiment un peu mieux entretenu que les autres. Une enseigne suggestive trônait au-dessus de la porte et affichait le nom très prometteur des lieux : Lux. Une affiche clamait "Enfer et damnation à ceux qui entrent dans ce lieu de débauche…" accompagné d'un message rajouté à la main "Ivresse, joie et oubli garantis à ceux qui franchissent la porte de ce paradis."


« Il faut que tu saches… Il se pourrait que je ne sois pas forcément le bienvenu et qu'on me cherche des noises. Ça va avec ma réputation de l'époque. Donc à moins que je sois vraiment en danger ou qu'on te provoque, n'interviens pas. Contrairement à il y a 10 ans, je suis en mesure de me défendre et il y a certaines réactions que je vais mériter. Alors mieux vaut mettre les choses au clair dès notre arrivée plutôt que de devoir regarder par dessus notre épaule en permanence. »

Il ne doutait que la nouvelle de son arrivée s'était répandue dès que Stella avait pointé son nez dans le spatioport et que certaines connaissances l'attendaient de pied ferme. Après tout, il avait disparu brusquement 10 ans plus tôt à l'issue d'une bagarre qui aurait eu raison de lui sans l'intervention de Prius. Beaucoup de monde avait dû penser qu'il était tout simplement mort. Sa réapparition n'allait pas manquer de provoquer quelques remous.

____________________
Journal de bord
Son vaisseau : Stella
Ses armes

-----------
Dernière position connue : JPS
Situation : À l'infirmerie

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoys, 1x06, one blood)
Nadja Cook
Grade : Capitaine

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Dim 28 Avr 2019 - 12:38
Nadja ne revint pas sur les années noirs de son mari. Elle savait ce qu’il avait traversé et ne tenait pas à revenir sur ses heures sombres. C’était derrière eux à présent et elle préférait aller de l’avant. Elle sourit néanmoins quand il lui confirma sa compagnie plutôt que celle d’un mercenaire. Elle aurait été sérieusement vexée sinon. Par contre l’annonce de leur destination lui fit hausser un sourcil.

« - Lamine ? J’y suis déjà allée. C’était déjà un endroit très mal famé à l’époque… Ou ça le sera toujours. Je suis pas sure d’avoir toujours envie de t’accompagner, du coup... »

Évidemment, ça n’était qu’une plaisanterie et elle se débrouilla pour débloquer une dizaine de jours d’absences. Pendant le trajet, elle soumit Zander à plusieurs exercices ayant pour but de lui donner quelques bases de combat urbains et de renforcer leur cohésion en combat. C’était loin d’etre parfait à leur arrivée mais au moins possédait-il de bonne base. Espérons que ça soit suffisant…

*****

Une fois sur place, Nadja retrouva atmosphère de débauche dont elle se souvenait. Elle ne la voyait pas vraiment avec les mêmes yeux, dix ans plus tard. Emy étaient a sa place dans la cale de Stella et chargée à bloc mais avec un peu de chance, elle n’aurait pas à s’en servir. Elle avait donc opté pour un pantalon de cuir et une veste de la mime matière. Entre le chapeau sur sa tête et le pistolet qui pendait à se ceinture, le look de cowboy terrien était parfaitt.

« - Marrant comme ça n’a pas changé d’un pouce. On avait fait halte ici pour quelques jours et la plupart de l’équipage descendait à terre par rotation. L’infirmerie n’a jamais eu à soigner autant de blessé à la suite de bagarres… ou de maladies plus ou moins honteuse. Ça a duré jusqu’à ce qu’un jeune lieutenant se retrouve avec un poignard dans l’estomac au fond d’une ruelle. Vu l’incompétence des autorités locales, c’est nous qui sommes intervenu et ça a été aussi brutal qu’expéditif. Officiellement le capitaine nous a réprimandé. Je ne crois même pas qu’il est pris la peine d’aller présenter des excuses aux autorités locales. »

En arrivant devant le bar, elle l’écouta puis hocha la tête.

« - OK je te laisse mener. Mais je te préviens si une de tes anciennes conquête veux remettre le couvert, ça risque de mal se passer. »

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
Zander Hayes
Grade : Représentant
Profession : Pilote et infirmier en devenir

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Dim 28 Avr 2019 - 15:54
Zander avait été surpris d'apprendre que Nadja connaissait Lamine et y avait déjà mis les pieds. Il l'avait beaucoup moins été d'apprendre que la ville ne changerait pas vraiment au fil du temps.

« Les autorités locales ? Elles sont là pour le principe, mais elles ne servent pas à grand-chose. Elles sont payées pour regarder ailleurs la plupart du temps… Il faut vraiment une grosse bagarre qui dégénère ou un truc énorme pour qu'elles se déplacent et faire acte de présence. C'est pour ça qu'il y a les chasseurs de prime. Ils sont payés pour retrouver ou transporter à peu près tout, personnes ou marchandises ou agir à titre de sécurité privée. » fit-il en haussant les épaules.

Malgré tout, il lui était arrivé de se retrouver dans les cellules de la ville à quelques occasions. Étonnamment, les lieux étaient propres et bien tenus et la nourriture pas aussi mauvaise qu'il le craignait. Mais les colocataires étaient pour le moins déplaisant. Il sourit à sa dernière remarque, mais ne releva pas.

« J'ai un contact dans le Lux. Enfin, j'avais. Le proprio des lieux est au courant de tout ce qu'il se passe en ville et au-delà. Et si tu as besoin d'une info, ou de quoi que ce soit d'autre, il le trouvera, à condition d'y mettre le prix évidemment. » fit-il.

L'homme en question avait été ce qu'il pouvait considérer de plus proche d'un ami au cours de cette période, avant l'arrivée de Prius et surtout, son plus gros pourvoyeur de contrat. Mine de rien, le pilote était toujours resté quelqu'un de très fiable.

Il ouvrit la porte et eut envie de ressortir presque sur-le-champ, lorsque tous les regards se braquèrent sur lui. Il y a dix ans, il aurait poursuivi son chemin vers le bar sans aucune hésitation comme le maître des lieux, prêt à en découdre avec le premier opportun. Plus maintenant. Son instinct lui criait de dégager au plus vite et il dut brider sa panique galopante.

Il continua à avancer, tâchant d'afficher une assurance qu'il était loin d'éprouver. Les lieux étaient très propres et très bien entretenus. Les couleurs étaient neutres. Une musique électrique légère était audible. Une femme dansait sur une petite scène au fond. Un petit escalier était visible au fond, mettant à l'étage et à quelques chambres.


« Mais regardez qui revient d'entre les morts… Notre Playboy préféré.. » lança une voix féminine derrière le comptoir qui le fit s'arrêter instantanément.

*Oh non…* se dit-il intérieurement.

Il avait précisément espéré ne pas tomber sur cette personne d'entrée de jeu. Mais la chance n'était pas de son côté. Il afficha un large sourire pour accueillir la brunette, vêtue de cuir noir mettant ses atouts en valeur, qui venait vers lui, avec la grâce d'un félin approchant de sa proie.


« - Trixie ! Heureux de te revoir !
- Ah oui, vraiment ? Tu étais où ces dix dernières années ? Visiblement, ton pote le moine a réussi à te sauver la peau. Tu as oublié de repasser dire que tu allais bien ? fit le petit bout de femme. »


Il ne vit pas venir le coup de poing à l'estomac, mais ses réflexes prirent le dessus et il réussit à bloquer le second tout en se mettant en position. Voilà qui promettait d'être particulièrement douloureux.

« Oh, je vois que monsieur a appris se défendre. C'est la grande pimbêche qui t'accompagne qui t'a formé ? Voyons voir ça. » commença-t-elle, un sourire carnassier sur le visage.

Les clients les plus proches se reculèrent sagement pour leur laisser de la place et les paris commencèrent, pour leur plus grande joie
.

« - Le Playboy contre Trixie ? C'est qui d'abord celui-là ? Je l'ai jamais vu.
- Moi oui… Mais ça remonte à un bail. 10 ans, je crois. C'est Trixie qui l'a pris en charge à son arrivée pour lui expliquer les règles et lui inculquer quelques notions élémentaires de survie. Et bien plus que ça… C'était explosif. Il a disparu après une bagarre qui a tourné à sa défaveur, mais à 3 contre 1, pas étonnant. On a tous cru qu'il était mort, vu l'état dans lequel il a terminé. Trixie l'a assez mal vécu. Elle était vraiment accro. Et visiblement, elle a l'intention de le faire payer.
- Jusqu'à quel point ?
- Oh, elle va juste bien le secouer. En tout cas, il se défend plutôt bien. »


Zander encaissait et ripostait en laissant faire son instinct. Il était loin d'avoir le niveau de Trixie qui valait largement Nadja, à la différence que la première ne recourait pas à un style de combat classique, mais plutôt hérité des combats de rue qui utilisait de nombreux coups bas et vicieux, dont il connaissait les bases.

« - Pas mal, Playboy. T'as fait des progrès.
- Merci ?
- Mais pas assez… Tu oublies ton environnement… »


Trixie lui envoya un dernier crochet avec un sourire vicieux, qu'il ne put pas esquiver, car il était coincé dans un angle. La seconde d'après, la brunette l'avait plaqué contre le mur et était en train de l'embrasser avec fougue avant qu'il la repousse avec force.

« - Ben quoi ? Il va bien falloir que tu te fasses pardonner pour toutes ses années d'absence…
- Peux pas, pas comme ça en tout cas, répondit-il en se massant la mâchoire.
- Quoi ? À cause de ta grande asperge ?
- C'est ma femme… un peu de respect, s'il te plaît.
- Et alors ? Toi, rangé ? J'y crois pas une seule seconde. Puis je vois pas en quoi c'est un problème. Elle n'est pas partageuse, c'est ça ? Parce qu'il me semble que ce n'était pas un souci pour toi, ni pour moi, à l'époque. Mais dommage pour elle, parce que je n'ai pas l'intention de lui laisser l'exclusivité... lança-t-elle en se retournant vers Nadja avec un sourire provocateur. »


Il y avait des choses qu'il aurait vraiment préféré que Nadja n'entende pas, mais c'était trop tard. Il retint un soupir. Il n'avait aucun moyen d'empêcher ce qui allait suivre, il le savait. Quand Trixie voulait en découdre, rien ne pouvait l'arrêter. Il chercha le propriétaire des lieux, mais ne l'aperçut pas. Les choses n'étaient probablement pas assez sérieuses pour qu'il intervienne. Puis il devait se réjouir du spectacle qu'ils étaient en train d'offrir gratuitement. Rien de telle qu'une bonne bagarre, surtout quand elle impliquait un triangle amoureux, pour attirer le chaland.

____________________
Journal de bord
Son vaisseau : Stella
Ses armes

-----------
Dernière position connue : JPS
Situation : À l'infirmerie

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoys, 1x06, one blood)
Nadja Cook
Grade : Capitaine

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Dim 28 Avr 2019 - 16:45
« - C’est aussi comme ça qu’on l’avait compris, se souvint Nadja. Et même s’il notre intervention n’avait pas été appréciée, personne n’aurait osé nous le dire, de toute façon. »

Trois douzaines de soldats en armure Goliath avait ce genre d’effet sur la plupart des gens. Mine de rien, ça lui manquait un peu.

L’intérieur du bar surpris Nadja. C’était propre, presque calme, tout a fait le genre d’établissement qu’elle aurait pui fréquenter habituellement. S’il n’y avait pas eu la clientèle évidemment. Ils furent instantanément l’attraction principale quand ils entrèrent et elle dut se retenir d’aligner un ou deux fâcheux dont les regards sur certaines parties de son anatomie étaient à peu prés aussi insistant que des radars acquisition de cible.

Mais ça ne fut pas sa faute si la situation dégénéra en quelques secondes. Un petit bout de femme s’en prit à Zander immédiatement et commença à chercher la bagarre. Elle dut se faire violence pour ne pas intervenir, supposant que si Zander ne se défendait que mollement c’était parce qu’il ne voulait envenimer la situation. Au bribes de conversation, elle saisit l’essentiel de ce qu’elle avait à savoir et serra les dents en regardant le reste de la scène.

Bien sur son self-control ne dura qu’un temps. En voyant la furie embrasser son mari elle s’élança, ce qui fait que lorsque la dénommée Trixie se retourna vers elle, Nadja était déjà à quelques centimètres.

Sa main se referma sur le cou de la barmaid et la souleva sans le moindre effort en la plaquant contre le mur. Elle la tenait à vingt bon centimètres du sol, l’empêchant d’armer efficacement le moindre coup. Et elle serrait implacablement, le visage aussi inexpressif que si elle avait écrasé une punaise.

Comme elle s’y attendait, la petite femme tira une arme de derrière son dos. L’ex marine bascula et envoya son adversaire valser un peu plus loin. Trixie roula, se releva et son poignard sauta de sa main, emporté par un projectile. Nadja avait dégainé son arme et le viseur laser de son pistolet s’alignait à présent sur son front.

« - Réfléchit bien a ce que tu va faire ensuite, ça pourrait être ta dernière pensée. »

Juste au cas ou elle se demande encore si l’ex-marine était partageuse.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
Zander Hayes
Grade : Représentant
Profession : Pilote et infirmier en devenir

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Dim 28 Avr 2019 - 20:42
« Je préfère vous avertir, madame. Si vous appuyez sur la détente, c'est vous qui ferez le ménage après. C'est la règle ici. Vous salissez, vous nettoyez. Et puis une arme... C'est grossier et ce n'est pas très fair-play. Ça gâche l'excellent spectacle que vous offriez. » retentit soudain une voix posée, mais ferme.

Son propriétaire, vêtue de pourpre et de noir, fit son apparition en descendant l'escalier.


« Trix, mon ange, je crois que tu devrais reconnaître ta défaite et renoncer à tes prétentions sur notre playboy. Le message de la dame est plutôt clair sur le sujet. Puis trouver un bon barman est plutôt difficile et cela me peinerait d'avoir à te remplacer. »

Cette dernière resta en position, engagé dans un duel silencieux avec Nadja. Celle-ci ne lui faisait absolument pas peur et si elle n'avait pas eu d'arme braquée sur elle, elle n'aurait pas hésité une seule seconde à lui sauter dessus.

« - Zander, mon chou, tu as l'art et la manière de fréquenter des femmes aux caractères bien affirmés et flamboyants. Cela dit, je te serai gré de bien vouloir refréner les ardeurs de ta douce. Les bagarres, c'est bon pour les affaires, les exécutions, un peu moins. Et surtout, cela pourrait attirer nos bons amis de la sécurité à qui je devrai verser une somme substantielle pour qu'ils regardent ailleurs, somme que je te réclamerai, bien évidemment.
- Cela va de soi. »


Le pilote respira après avoir réalisé qu'il avait retenu son souffle. Il ne s'était pas attendu à une réaction aussi violente de la part de Nadja à l'égard de Trixie. La barmaid était du genre possessive et provocatrice, mais elle avait la tête sur les épaules. Il fallait un sacré tempérament à une femme pour pouvoir s'affirmer sur la planète et pouvoir mener sa vie comme elle l'entendait. Il se demandait s'il ne devait pas non plus s'inquiéter de cette tendance ultra protectrice de la part de la marine. Il n'avait aucun doute qu'elle tirerait si Trixie la provoquait et il savait que la barmaid devait s'en rendre compte aussi.

« Nadja ? Tu peux rengainer s'il te plaît ? Il a raison et tu rends les gens nerveux… à commencer par moi. » lui dit-il en s'interposant entre les deux femmes.

Effectivement, l'ambiance était tendue. La moindre étincelle provoquerait l'embrasement des lieux.


« - Trixie, s'il te plaît ? fit-il en se retournant.
- Espèce d'enfoiré… lui jeta-t-elle à la figure. »


Elle souffla entre ses dents et fit demi-tour pour ramasser sa lame et retourner derrière le bar. L'Hébridien ne se sentit pas spécialement soulagé, connaissant le tempérament de la barmaid et il se dit qu'il n'en avait pas fini avec elle. Il croisa le regard d'Az qui l'observait avant de hocher la tête.

« Le spectacle est terminé ! Tournée générale offerte par la maison ! » lança soudain le propriétaire des lieux.

La tension s'évacua d'un coup et des applaudissements retentirent puis chacun des clients retourna à ses petites affaires. Zander s'approcha du bar, circonspect. Az lui tendit un verre ainsi qu'à Nadja.


« - Az Modée, humble propriétaire de ces lieux. C'est un plaisir de faire votre connaissance madame. Et c'est bon de te revoir, playboy. Il va falloir que tu me racontes toutes tes aventures de ces dix dernières années.
- Tu n'as pas l'air très surpris de me revoir, fit-il en trinquant.
- Tsss, tu oublies que l'un de mes fonds de commerce est de tout savoir. À commencer par le fait que tu avais survécu. Si Trixie l'ignorait, c'est parce que je ne le lui ai rien.
- Et tu ne donnes rien gratuitement.
- Non. Si elle l'avait su, elle aurait retourné la galaxie pour te remettre la main dessus et te ramener ici. Honnêtement, je ne crois pas que cela aurait été une bonne chose pour toi. Tu étais en bonne voie pour te faire trouer la peau rapidement et tu serais parvenu à tes fins si tu étais revenu. Puis il devait une bonne raison pour que tu ne donnes pas de nouvelles. »


Il soupçonnait Az de connaître une partie de la vérité sur les circonstances de sa venue ici, ce qui expliquerait ses paroles cryptiques. Ce dernier lui donna une poche de glace pour sa mâchoire qui lui faisait un mal de chien. Trixie n'avait pas retenu son coup, ni celui dans l'estomac. Sa manière à elle de se venger. Il avala cul sec le deuxième verre que lui avait servi Az avant de le retourner sur le comptoir pour indiquer qu'il n'en voulait pas d'autre.

« - Ben ça alors, tu es devenu raisonnable en plus ?
- Je bosse et je dois garder les idées claires. Trixie fait partie des gentils, mais il y en a d'autres qui ne seront pas aussi magnanimes qu'elle.
- Tu n'as pas tort. Mais tu as un sacré garde du corps. Puis tu n'es pas revenu là pour parler du bon vieux temps ou revenir travailler pour moi. Tu es là pour affaires. En lien avec Nyx. Il s'agite beaucoup depuis quelques jours.
- On ne peut rien te cacher…
- Non. Quoique ta charmante épouse, je ne l'avais pas vue venir et elle m'intrigue au plus haut point. Il n'y a pas beaucoup de monde qui ose tenir tête à Trixie comme vous l'avez fait, dit à l'intéressée. »


Le pilote se contenta de faire un grand sourire. C'était bien vrai et il était bien content de l'avoir avec lui.

____________________
Journal de bord
Son vaisseau : Stella
Ses armes

-----------
Dernière position connue : JPS
Situation : À l'infirmerie

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoys, 1x06, one blood)
Nadja Cook
Grade : Capitaine

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Lun 29 Avr 2019 - 12:09
« - Si vous souhaitez un spectacle à la hauteur, mon vieux, va falloir aligner. Et installez un ring si vous ne voulez pas que je repende votre employée aux quatre coins de la pièce. »

La dénommée Trixie ne semblait pas avoir bien comprit qu’elle n’avait échappée à une balle dans le genou que par bonté d’âme et en voulait visiblement encore. Nadja serra les dents lorsque Zander s’interposa au mépris de toutes les règles de sécurité qu’elle avait pu lui expliquer. Elle remit le cran de sécurité en place et rangea soigneusement son pistolet sans perdre de vue la barmaid un instant quand celle-ci récupéra son arme. Pas sur qu’elle est el temps de dégainer à nouveau si la petite femme décidait de s’en servir comme arme de jet.
Mais finalement, la tournée générale de celui qui devait être le patron détendit l’atmosphère.

« - Sergent artilleur Nadja Cook, se présenta-t-elle en reprenant instinctivement son ancienne identité."

Elle n’était pas en service pour la Terre aujourd’hui et ne voulait pas mélanger les deux rôles. Et elle soupçonnait qu’un sous-officier vétéran serait plus respecter qu’un petit lieutenant ici.
Elle se contenta d’un seul verre du tord-boyaux local et écouta les retrouvailles entre les deux amis. Quand la conversation revint vers elle, elle sourit en évitant de répondre quoi que ce soit qui pourrait être insultant pour la barmaid.

« - Elle est rapide et précise. Je comprends qu’on lui cherche pas souvent des noises. »

Ce qui voulait tout et rien dire et se rapprochait le plus de paroles diplomatiques venant de sa part.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
Zander Hayes
Grade : Représentant
Profession : Pilote et infirmier en devenir

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Lun 29 Avr 2019 - 23:38
Les yeux d'Az pétillèrent en entendant que Nadja était militaire.

« Ah, votre formation militaire explique vos réflexes et votre techniques de combat. Très impressionnant, au fait. Rien à voir avec le style de Trix qui a appris à se battre dans la rue. Mais elle est redoutable. Et si vous voulez vous reconvertir, j'ai du boulot pour vous, fit Az à Nadja. Je pourrais vous prendre au mot concernant votre suggestion de tout à l'heure, vous savez. Et si vous êtes vraiment intéressée, je serai plus que ravi d'organiser la confrontation, mais à deux conditions : on ne tue ni n'estropie son adversaire. »

Zander leva les yeux au ciel avant de secouer la tête. Az ne laisserait pas une seule occasion de se faire de l'argent passer.

« Et moi, je jouerai les infirmiers au bord du ring...
- Oh ? Tu n'as pas fait qu'améliorer tes talents de combattant ? Tu as appris d'autres choses depuis que tu es parti, Playboy ?
- Oui. Là où je bosse, je suis un infirmier de terrain qualifié.
- Voilà qui est intéressant, très intéressant... Si tu veux, j'ai quelques contrats qui requièrent ce genre de talents.
- Oh, je n'en doute pas.
- Tu as appris d'autres choses ?
- La vie conjugale. Un sujet passionnant.
- Ça dépend quels détails… Il y en a des très croustillantes dans la vie d'un couple, et je te garantis que ça se monnaie très bien correctement utilisé, répondit-il avec un sourire amusé. »


Il n'avait pas l'intention d'en dire plus. Il avait conscience que le propriétaire partait à la pêche aux informations et réfléchissait déjà à comment il pourrait en tirer profit. Az avait été l'un de ses plus gros pourvoyeurs de contrats. Pas des trucs toujours très légaux, mais le pilote n'avait pas toujours eu l'occasion de faire la fine bouche et ici, il était assez fréquent de flirter avec les limites de la loi, voir de la transgresser. Il secoua la tête. Il avait oublié à quel point le propriétaire était capable de trouver des moyens de faire de l'argent avec tout.

« - On peut revenir à nos moutons ?
- Bien sûr mon chou. Raconte-moi tout.
- Nyx veut que je retrouve sa fille qui s'est fait la belle. Il pense qu'elle serait venue ici rejoindre son copain, un certain Jared Fox.
- Ce qui explique les hommes de sa sécurité pas très discrets qui traînaient dans le quartier des mineurs il y a quelques jours. Ils sont repartis bredouilles. Donc tu es toujours son laquais ?
- Je ne suis plus son laquais, non. Et il n'était que l'un de mes clients. Des contrats faciles qui payaient très bien, tu le sais. À l'occasion, je fais toujours quelques transport pour lui. Des boulots peinards comme ça, je vais pas cracher dessus. Et il m'a toujours soutenu. Je ne peux pas juste lui dire non parce qu'il me demande un truc qui sort de l'ordinaire.
- Mouais. J'imagine que tu as des photos de nos deux tourtereaux ?
- Évidemment, fit-il en sortant et en lui tendant son assistant personnel, mais je suis sûr que tu sais déjà qui je cherche et où ils se trouvent.
- Peut-être… mais il faut bien que je vive et la vie est cher par ici.
- Pas un problème. Tu veux quoi ? De l'argent ? Un service ?
- Oh non, non, non. Rien de tout ça. J'ai autre chose en tête de bien plus lucratif, fit-il avec un sourire carnassier à Nadja. »


L'Hébridien n'aima pas ce qu'il suggérait. Mais au final, ce ne serait pas à lui de prendre la décision. Peut-être qu'ils feraient mieux de se débrouiller tout seuls en fin de compte. Le problème, c'est que ça faisait dix ans qu'il n'avait pas mis les pieds dans la ville et il avait besoin d'informations fraîches sur les lieux et ses ennemis potentiels.

____________________
Journal de bord
Son vaisseau : Stella
Ses armes

-----------
Dernière position connue : JPS
Situation : À l'infirmerie

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoys, 1x06, one blood)
Nadja Cook
Grade : Capitaine

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Mar 30 Avr 2019 - 10:24
Ce barman savait ce qu’il faisait et devait avoir une certaine habitude de traiter ave des gens dangereux. Après la démonstration que venait de faire Nadja, peu de gens aurait été aussi à l’aise.

« - Pour l’instant, la reconversion n’est pas dans mes priorités. Mais je garde votre proposition dans un coin, au cas où. »

Non, elle n’avait pas l’intention d’affronter cette Trixie sur un ring ou dans une ruelle. C’était le meilleur moyen de prendre un mauvais coup alors que Zander avait besoin d’elle pour son affaire.

Pendant que son mari exposait la raison de leur venue, l’ex marine observa la salle et les clients du bar. Le pilote et elle restaient le centre d’attention et sans doute le sujet de discussion principal. S’il avait voulu être discret, c’était loupé. Toute la ville serait bientôt au courant de son retour, accompagné d’un garde du corps qui avait laissé son sens de l’humour en orbite.
Son attention revint vers el barman qui négociait ses services. Sa proposition à mot couverts pouvait être prise de bien des façons et aucune ne lui plaisait.

« - On va être clair, exposa-t-elle d’une voix dangereusement doucereuse, je ne suis ni un assassin ni une pute. Alors votre proposition à tout intérêt à ne pas rentrer dans l’une de ces deux catégories si vous voulez qu’on reste courtois. »

Si tous le monde avait décidé de lui taper sur les nerfs aujourd’hui, ça allait vraiment mal finir.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
Zander Hayes
Grade : Représentant
Profession : Pilote et infirmier en devenir

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Mar 30 Avr 2019 - 23:28
Zander se demanda si Nadja n'avait vraiment aucune idée de ce que voulait lui demander Az. Celui-ci était très bon pour juger des gens et il faisait toujours en sorte d'en tirer le meilleur en fonction de leurs compétences. Jamais il n'enverrait quelqu'un sur un contrat qui ne lui correspondait pas. Il était capable de repérer le potentiel de quelqu'un et de le lui faire exploiter, sans vergogne, et souvent au bénéfice des deux parties concernées. Il trempait peut-être dans des trucs louches, mais il était toujours réglo avec ses "employés" et tenait toujours parole.

Az sourit franchement à la réponse de l'ex-marine. Il n'avait pas froid aux yeux et sentait la bonne affaire.

« Vous vous méprenez totalement sur mes intentions, ma chère. Ce n'est pas du tout ce à quoi je pensais. Tueuse à gages ? Vous n'avez pas la tête de l'emploi. Vous êtes trop remarquable. Ce genre d'activité requiert finesse et discrétion. Quand à prostituée... Vous avez beaucoup trop de tempérament. Mais dans certains cercles plus... spécialisés, revêtue de cuir avec un fouet ou d'autres accessoires du même genre en main, vous feriez un malheur, je vous assure. »

Le pilote me put s'empêcher de pouffer, mais se garda bien de dire quoi que ce soit. Il mentirait s'il disait qu'il n'avait pas eu cette image dans la tête la première fois qu'ils s'étaient retrouvés en tête à tête sur Stella. Il avait même fait une remarque en ce sens. Le barman leva les mains en signe d'apaisement pour prévenir toute réaction violente.

« Mais ce serait vraiment gâcher vos talents et vos compétences. Vous êtes l'archétype du mercenaire. Ou garde du corps éventuellement. Vous êtes faites pour le terrain et les contrats nécessitant de la force brute et de ne pas avoir froid aux yeux. Vous auriez fait une équipe du tonnerre avec Zander, si vous vous étiez rencontrés il y a 10 ans. C'est quelque chose qui lui manquait. »

Ça, l'Hébridien ne pouvait pas le nier. Az lui avait confié des missions de transport et d'escorte ou nécessitant d'être discret et d'être capable de se fondre dans la masse pour passer inaperçu et parfois, il avait même joué les émissaires. Il entrait dans la catégorie des agents de terrain "versatiles", capable de se débrouiller et de se défendre tout seuls en cas de problème.

« Non, ce que j'ai en tête est plus dans vos cordes. Littéralement... Un combat avec Trixie sur un ring, dans les règles de l'art.
- Je suis partante, précisa immédiatement la barmaid en souriant de toutes ses dents.
- Ça ne m'étonne pas, mon ange. »

Zander secoua la tête. Il l'avait vu venir de très loin, celle-là. Il décida d'intervenir, pas certain que Nadja ait déjà mené des négociations commerciales. Et si elle les menait à la façon d'un char d'assaut sur un champ de bataille, elle ne gagnerait pas grand-chose. Et il n'allait certainement pas rester là sans rien dire pendant qu'Az ferait tout pour sortir gagnant de l'affaire.

« Pas avant la fin de la mission. J'ai besoin d'elle en un seul morceau. Et si elle accepte, une partie des gains lui reviendra. » fit-il en sirotant un pseudo-cocktail sans alcool insipide. Il pourrait probablement se faire une petite fortune en important des jus de fruits. Il ignora le regard contrarié que lui jeta son ami qui avait sans doute flairé qu'il pourrait faire un joli bénéfice aux dépens de Nadja.

____________________
Journal de bord
Son vaisseau : Stella
Ses armes

-----------
Dernière position connue : JPS
Situation : À l'infirmerie

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoys, 1x06, one blood)
Nadja Cook
Grade : Capitaine

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Mer 1 Mai 2019 - 10:45
« - Je peux coller une balle dans la tête de n’importe qui à deux kilomètres de distance. C’est assez discret pour vous ? »

Elle se demanda un instant pourquoi elle avait répondu ça. Elle n’avait pas vraiment besoin de se faire mousser ni de prouver quoi que ce soit à qui que ce soit. Peut être un moyen inconscient de continuer a dire : « me tape pas sur le système si tu veux que tout se passe bien pour toi.»

Elle aurait pu mal prendre la suite mais le barman plaisantait visiblement et s’il y avait bien une chose qui la mettait à l’aise, c’était les remarques grivoises. Le terme de mercenaire ne lui plaisait par contre pas du tout.

« - La d’où je viens, le terme de mercenaire est réservé à la lie de l’humanité. Restons en à garde du corps si vous le voulez bien. Et inutile d’employer le passé. Zander et moi faisons une équipe du tonnerre. Et vous n’imaginez même pas à quel point. »

La suite lui fit lever les yeux au ciel. Elle n’avait parlé de combat sur un ring que pour calmer la situation. Elle n’avait aucune intention d’affronter à nouveau cette furie.

« - Vous comptez en mettre deux comme elle, histoire d’égaliser les chances ? grogna-t-elle. »

Elle essaya, sans succès, de dissimuler sa surprise quand Zander commença à négocier le contrat du combat, sans même lui demander son avis. Elle ravala pour l’instant sa colère et le laissa négocier. C’était sa partie, pas celle de l’ex-marine que tout cela rendait particulièrement nerveuse.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
Zander Hayes
Grade : Représentant
Profession : Pilote et infirmier en devenir

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Mer 1 Mai 2019 - 23:39
Zander ne réagit pas, mais il grinça intérieurement des dents quand Nadja parla de ses capacités. Il fallait éviter qu'elle ne donne trop d'informations sur ce qu'elle savait faire à Az. OU aux oreilles qui ne devaient pas manquer de traîner. Mieux valait garder quelques atouts dans leur manche.

« Navré. Ici, nous disons Chasseurs de prime. Les mercenaires sont ceux qui travaillent sans permis et donc trempent dans tout ce qui est illégal. Quant à votre efficacité, je préfère vous voir en action et me forger ma propre opinion. Et je prends même les détails de vos prouesses privées, fit-il avec un sourire charmeur. Et comme vous voulez ! Votre combat, vos conditions ! dit joyeusement Az. »

Le pilote secoua à nouveau la tête. Il n'avait pas manqué la réaction de Nadja quand il était intervenu. Il n'allait pas la forcer à se battre. Ce n'était pas franchement son style d'imposer sa volonté aux autres, surtout pas à elle, et encore moins pour prendre des coups. Et s'il s'y amusait, cela lui en vaudrait certainement quelques-uns...

« - De toute façon, je ne négocierai pas un combat si la principale concernée ne veut pas se battre. Ce que je viens de dire, ce sont les deux conditions minimales à respecter si l'affrontement devait avoir lieu.
- Tu n'es pas drôle, Playboy.
- Oh je suis sûr que tu as déjà deux ou trois autres idées en tête pour monnayer tes infos. Et comme je te l'ai dit, nous n'avons pas forcément besoin de toi. Ça prendra juste plus de temps sans ton aide, c'est tout.
- Tu n'es vraiment pas drôle du tout. Depuis quand es-tu aussi sérieux quand tu négocies ?
- D'abord, parce n'est pas moi qui devrais effectuer ton "paiement" et je ne vais pas forcer mon épouse à faire un truc qu'elle ne veut pas. Ça ne marche pas comme ça. Pas mon genre. Ensuite, tu m'as toujours reproché de tout accepter sans réfléchir et discuter. Et maintenant que je le fais, t'es pas content non plus ?
- C'était beaucoup plus simple et amusant avant, quand je pouvais te refiler n'importe quoi sans que tu pinailles sur la rémunération ou imposes des conditions... Quoi que je me suis parfois posé des questions sur ta santé mentale et ta raison. Mais pour revenir au sujet, oui, évidemment que je pourrais demander un autre rémunération satisfaisante, fit Az en soupirant à fendre le cœur. Excusez-moi deux minutes les tourtereaux… »


Il s'éloigna pour aller s'occuper d'un autre client qui venait d'arriver.

« Tu sais que tu as le droit de dire que tu n'es pas d'accord, hein ? Je suis sérieux quand je dis que je ne t'obligerai à rien, mais je dois le savoir pour pouvoir négocier ce qu'il va proposer ou poser des limites s'il demande un paiement différé, genre rien d'illégal ou qui impliques de tuer quelqu'un ou que nous estimerons trop risqué. On est une équipe, alors il faut qu'on soit sur la même longueur d'ondes sur le sujet. Oh, et évite de trop en dire sur ce que tu peux faire, ça pourrait lui donner des idées… » fit-il à Nadja.

Il sentait toujours les yeux des autres clients sur lui. Il avait fait une croix sur la discrétion dès qu'il avait appris leur destination. Il savait qu'il serait reconnu à peine le pied posé au spatioport et cela l'inquiétait, même s'il ne le montrait pas. Il n'était d'ailleurs pas aussi décontracté que d'habitude, au contraire. Ses vieilles habitudes et son instinct avaient repris le dessus.

____________________
Journal de bord
Son vaisseau : Stella
Ses armes

-----------
Dernière position connue : JPS
Situation : À l'infirmerie

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoys, 1x06, one blood)
Nadja Cook
Grade : Capitaine

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Jeu 2 Mai 2019 - 12:20
« - Je vous laisserai rêver de mes prouesses privées, sourit Nadja. »

Zander avait dû comprendre que cela ne lui plaisait pas car il nuança immédiatement son discours, ce qui ne ravit pas vraiment au propriétaire des lieux qui les laissa discuter en paix.

« - Ca me plait pas, répondit-elle franchement. Ca me plait pas de me donner en spectacle pour une bande d’ivrogne. Ca me plait pas d’affronter ton ex comme si on devait se disputer ton affection et ca me plait pas du tout que tout cela semble t’amuser. »

Sachant que ses paroles étaient dures, elle posa sa main sur le poignet de Zander pour atténuer leur impact.

« - Mais ça veut pas dire que je le ferai pas. Si tu penses que c’est important, que ça va nous faire gagner du temps pour retrouver cette fille. Parce qu’au final, c’est ça le plus important. Mais t’as intérêt à bien négocier ça, à commencer par un open bar ici. »

S’il fallait massacrer cette Trixie pour accomplir leur mission dans les meilleurs délais, elle n’hésiterait pas une seconde. Mais ça ne voulait pas dire que ça lui plaisait.
Ou au contraire ça lui plaisait un peu trop de refaire le portrait à cette ex de son mari ? Ce qu’elle pouvait s’agacer quand elle était à ce point jalouse.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
Zander Hayes
Grade : Représentant
Profession : Pilote et infirmier en devenir

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Ven 3 Mai 2019 - 4:57
Zander se raidit à la réponse de Nadja. Il ne s'attendait pas à ça. Il avait vu qu'elle était contrariée, mais il avait pensé que c'était juste parce qu'il ne lui avait pas demandé son avis. Il s'agita, ayant soudain envie de sortir. L'endroit remuait trop de choses et il était de plus en plus mal à l'aise. Ce fut sa main qui le retint, mais ne l'apaisa pas pour autant. Il se leva pour aller s'installer à une table dans un coin donnant une vue imprenable sur les lieux et stratégiquement placée à proximité de la porte de derrière. Il préférait s'éloigner des oreilles indiscrètes.

« Mon ex ? Non, du tout. Je ne l'ai jamais considérée comme telle. Je venais tout juste de perdre de Leïla et j'étais une épave sur le plan émotionnel. J'étais incapable de m'engager dans une relation sentimentale sérieuse ou non ou d'éprouver quoi que ce soit de ce genre pour quelqu'un d'autre, ou me soucier de qu'elle ressentait, à ce moment-là. Et je le lui ai dit. »

Mais il n'avait jamais expliqué pourquoi. Il ne s'était jamais impliqué et n'avait pas vraiment éprouver quoi que ce soit pour elle. Il ne savait pas comment la considérer. Un mentor peut-être ? Après tout, c'était elle qui avait été désignée pour le former au boulot de chasseur de primes par l'organisme de régulation. Elle l'avait aussi initié à d'autres choses qu'il ne tenait absolument pas à aborder avec Nadja, mais qui répondait à son besoin du moment. Il n'avait pas la moindre intention de retomber là-dedans, ni de jouer aux petits jeux de la barmaid. Elle allait devoir le comprendre et se faire une raison. Ce temps-là était révolu et il avait beaucoup changé depuis. Et ce n'était pas pour rien s'il n'était jamais revenu ici jusque-là. Il n'y avait aucune attache particulière, juste des souvenirs douloureux.

Il fit un signe pour demander une bière, mais ignora totalement Trixie quand elle vint le servir, se cantonnant aux échanges minimum requis par la situation. Cette dernière repartit vexée et visiblement très contrariée d'être traitée de la sorte, mais resta professionnelle.


« Non, ça ne m'amuse pas vraiment. Je pourrais négocier autre chose, mais connaissant Az, s'il est déterminé à avoir ce combat, il fera en sorte que nous n'ayons pas vraiment d'autres options que celle-là, en demandant une somme exorbitante ou en nous proposant un contrat qui demandera du temps ou sera dangereux, ou pire un faveur différée sous forme d'un contrat que nous ne pourrons pas refuser. Mais je peux négocier pour l'open bar et que tu touches une partie de l'argent des paris qui ne manqueront pas de pleuvoir. Trixie a une sacrée réputation sur un ring, mais tu ne vas faire qu'une bouchée d'elle. » dit-il.

Mais une pensée lui traversa l'esprit et le perturba lorsqu'il réalisa qu'une partie de lui s'amusait effectivement de la situation et voulait les voir se battre. Il l'aurait jetée volontiers en pâture à Trixie sans le moindre remord ni faire aucun cas de son avis... comme il y a dix ans lorsqu'il se contrefichait de tout et de tout le monde.


« Et tu n'as pas à te battre pour mon affection. Celle-là, elle t'est acquise, à toi et toi seule. »

Sous le coup d'une impulsion, il l'attira à lui et l'embrassa, ce qui déclencha quelques sifflets et remarques grivoises. Il voulait faire passer un message, lui aussi.

« Il y a des chambres libres à l'étage si vous voulez vous adonner à ce genre d'activités, les tourtereaux… C'est la maison qui régale. » fit Az, amusée, après s'être raclé la gorge.

Le pilote répondit par un geste pour le moins obscène et fut presque tenté d'aller un peu plus loin.


« Ah ben voilà enfin une réaction digne de notre Playboy  ! » dit le barman, avec un léger sourire satisfait. Mais cela serait loin d'être suffisant. Il s'était considérablement ramolli depuis son départ. Ou plutôt, il était redevenu lui-même, soupçonnait-il. Mais pour survivre ici, il allait devoir redevenir le Playboy sans aucune considération qu'il était, surtout là où il allait devoir aller. Et seule Trixie pouvait le faire ressortir.

La remarque d'Az effraya Zander bien plus qu'il ne voulut l'admettre. Il se rassit sur sa chaise et prit une gorgée de bière, légèrement ébranlé par son attitude. Il devait retourner au bar pour conclure la négociation et pouvoir quitter cet endroit au plus vite.



____________________
Journal de bord
Son vaisseau : Stella
Ses armes

-----------
Dernière position connue : JPS
Situation : À l'infirmerie

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoys, 1x06, one blood)
Nadja Cook
Grade : Capitaine

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Ven 3 Mai 2019 - 11:00
« - Tu devrais vois ca avec elle, alors, parce que je suis pas sure qu’elle l’entende de cette oreille. »

Elle n’avait pas résisté quand il l’avait entraîné un peu au calme, connaissant ces manies des qu’il se retrouvait confronté à une difficulté. Son explication était compréhensible mais Trixie ne l’entendait visiblement pas de cette oreille. Et l’épisode de la bière le confirma encore. La barmaid considérait avoir des droits sur lui et avait visiblement du mal à admettre qu’il soit allé de l’avant.

Elle avait craint la suite et soupira. Le barman les tenait et ne lâcherait es informations qu’au prix fort. Et lui casser toutes ses phalanges pour le faire parler n’était sans doute pas une option.

« - Trois rounds de deux minutes, exposa-t-elle. Vingt-cinq pour cent des gains pour nous par round tenue contre elle. Et vingt cinq de plus pour un KO. »

Elle était en position de challenger et pouvait donc faire monter les enchères. Cela lui rappelait un tres vieux film vu pendant sa jeunesse, alors qu’elle dévorait tout ce qui était en lien avec la Terre. L’histoire d’un boxeur looser qui se retrouve à affronter un champion du monde. L’histoire l’avait beaucoup touchée et amenée à fabriquer un sac pour taper dessus.

Le baiser la surpris mais ne lui déplut franchement pas. Zander était peu coutumier de démonstration d’affection en public et ce changement n’était pas pour lui déplaire.

« - Pour que vous vendiez le film des qu’on aura le dos tourné ? répondit Nadja à la remarque du barman. Très peu pour moi. »

Le geste de son mari la surpris, lui qui était toujours plutôt civil. Pas sur qu’elle apprécie cette nouvelle facette de sa personnalité.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
Zander Hayes
Grade : Représentant
Profession : Pilote et infirmier en devenir

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Sam 4 Mai 2019 - 3:46
Zander soupira. Nadja n'avait pas tort, mais la perspective d'une discussion avec Trixie sur le sujet ne le réjouissait pas particulièrement, d'autant qu'il la connaissait assez pour savoir que cela avait peu de chances de réfréner ses ardeurs. Au contraire, cela pouvait avoir exactement l'effet inverse à celui recherché. Plus on lui refusait quelque chose, plus elle le voulait. Cela avait même été le moteur de leur relation plus que douteuse.

« Tu as raison. Il faudra que je lui parle pour mettre les points sur les i, mais en attendant, mieux vaut l'ignorer et ne pas répondre à ses provocations. Ça ne fera que l'encourager à continuer. »

Az prit un air faussement outré à la répartie de Nadja,.

« C'est illégal de faire ce genre de films à l'insu des intéressés et très mauvais pour les affaires. J'ai une réputation à tenir. Après, si vous êtes volontaires, on peut même vous rendre méconnaissables et ça paie très bien. »

Le pilote adressa un étrange sourire au propriétaire qui lui retourna la politesse. Il se leva pour rejoindre au bar.

« - Fais-moi un tour de ce genre et je te refais le portrait... fit-il doucement
- Je sais, fit Az, impassible. Mais dommage, tu avais une carrière toute tracée dans ce domaine. Le public féminin t'adore.
- Les maris, petits-amis et autres, un peu moins.
- Détrompe-toi, tu as aussi la cote chez la gent masculin, mon chou. Et je vous proposais une chambre au troisième étage, pas au second. Ce sont des logements tout ce qu'il y a de plus classiques que je loue. Votre cher et tendre peut confirmer, il y a habité un certain temps lors de son précédent séjour. ajouta-t-il plus fort à l'intention de Nadja. »


L'intéressé hocha la tête. Lorsqu'il restait un moment quelque part, il tâchait de se trouver un hébergement sur la terre ferme. Mais là, cela avait été une nécessité, car il n'était pas capable d'affronter les souvenirs accumulés à bord de Stella, et notamment l'attaque dont ils avaient été victimes avec Leïla, alors il avait fui son vaisseau autant que possible.

« - C'est pas le grand luxe, c'est propre et y a tout ce qu'il faut, confirma-t-il. Et si nous reprenions nos discussions ? Que voudrais-tu d'autre à la place du combat ?
- Un mandat officiel de mon choix à remplir à une date ultérieure, à la hauteur de vos capacités. »


Cela correspondait peu ou prou à ce qu'il attendait et il secoua la tête. Au moins, ce ne serait pas quelque chose d'illégal. Mais cela voulait dire accepter sans savoir dans quoi ils s'engageraient au préalable. Cela pouvait signifier plus de temps et de risques, alors que pour le combat, ils pouvaient en fixer la durée et connaissaient les risques encourus.

« 3 rounds de deux minutes, vingt-cinq pour cent des gains pour Nadja pour chaque round tenu et vingt-cinq pour cent en cas de KO. Et open bar. Et cela aura lieu après la mission. Ce sont nos conditions.
- Open bar ? Sérieusement ? Tu veux me ruiner ? Il n'en est pas question. répondit Az, offusqué.
- 3 rounds ? C'est tout ? Avec armes au moins ? demanda Trixie.
- Ce sera largement suffisant. Et non, à mains nues.
- Petits joueurs... rétorqua la barmaid avant de retourner s'occuper des clients dans la salle.
- Je suis d'accord avec elle. C'est un peu court niveau spectacle. 3 fois 3 minutes ou 5 fois deux minutes, et là, je vous octroie le reste de vos conditions, sauf l'open bar.
- Nan, je tiens à l'open bar, pour nous deux.
- Attendons d'abord l'avis de la dame, veux-tu ? fit Az en regardant Nadja. »

____________________
Journal de bord
Son vaisseau : Stella
Ses armes

-----------
Dernière position connue : JPS
Situation : À l'infirmerie

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoys, 1x06, one blood)
Nadja Cook
Grade : Capitaine

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Sam 4 Mai 2019 - 11:49
« - Si elle n’est pas capable de comprendre tes explications, gronda Nadja, je m’occuperai de lui expliquer à nouveau. Discrètement et explicitement.»

Elle voulait bien le laisser gérer ça, mais il ne fallait pas trop la chatouiller sur le sujet non plus.

En écoutant la réponse du barman, Nadja ne put s’empêcher d’éclater de rire.

« - Je suis sure que tout ce qui se passe dans vos chambres est totalement légal, en effet. »

Elle haussa les yeux au ciel en écoutant la suite mais n’intervint pas. Elle préférait le Zander Hayes président que star de film pour adulte. Mais si ils pouvaient être logé ici, ça lui convenait parfaitement.

Par plus que Zander, la pensée de devoir un contrat au barman sans savoir ni quoi ni comment ne lui plaisait pas du tout. Il allait falloir en passer par ce fichu combat. Elle haussa les épaules à l’annonce des conditions posées par le propriétaire des lieux.

« - Va pour trois round de trois minutes. Je ne voulais pas être trop méchante avec votre personnel. Et open bar donc. Je vous promet de ne pas abuser. Il n’y a que mon mari qui trouve que j’ai des goût de luxe.»

Voila qui allait à nouveau la faire réagir mais c’était de coutume pour de futurs adversaires de se chercher des noises. Il fallait juste faire attention à ne pas laisser dégénérer les choses.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
Zander Hayes
Grade : Représentant
Profession : Pilote et infirmier en devenir

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Dim 5 Mai 2019 - 4:14
Zander se dit qu'il avait intérêt à s'occuper de Trixie. Il ne voulait pas d'histoires avec Az ou avec les autorités.

« - Évidemment que tout est légal ici. C'est un établissement respectable, ma chère. »

Nadja choisit l'une des deux options que proposait Az qui sourit.

« Vendu ! Avec l'open bar… Il va me falloir quelques heures pour rassembler et vérifier les informations que tu veux. EnN attendant, faites comme chez vous. » dit-il à contrecœur. Mais les gains qu'il allait récolter couvriraient certainement ce qu'ils allaient consommer. Et il allait faire en sorte d'attirer autant de monde que possible.

Zander sourit largement à la remarque de Nadja. Trixie lui jeta un regard mauvais auquel il répondit par un sourire narquois. Il était pratiquement fauché à l'époque où il avait débarqué ici. Il ne se souvenait pas lui avoir offert quoi que ce soit et à vrai dire, il s'en fichait.

« - Oui, tu vas finir par me ruiner. Mais rien n'est trop beau pour toi.
- Vous allez me faire vomir, dit la barmaid avant de s'éloigner.
- Et ici, tu vas malheureusement devoir revoir tes standards à la baisse. Pas de suite présidentielle avec personnel aux petits soins ici. C'est pas le genre de la maison. Et je ne te parle pas de la cuisine locale… Tu as dis que tu avais des chambres de libre, Az ?
- Oh ? Parce que mes chambres miteuses t'intéressent ? Tu es sûr qu'elles sont dignes de vous ? commença Az avant de s'interrompre devant le regard noir de Zander. Ouh là, tu es bien susceptible, mon chou. Oui, celle que tu occupais à l'époque est justement libre.
- Celle avec la salle de bain privée, j'espère. Sinon, je préfère encore rentrer sur mon vaisseau.
- Que tu es exigeant… Oui, oui celle-là. Et quelque part, je dois avoir une boîte avec tes effets personnels, vu que tu es parti sans prévenir et sans laisser d'adresse. Tu restes combien de temps ?
- Pas sûr qu'il y ait quoi que ce soit qui m'intéresse dedans. Quelques jours, je dirai, le temps de boucler le contrat et de faire le combat. Ce sera plus pratique que de faire des allers-retours au spatioport.
- Eh bien, je te laisserai décider de ce que tu veux en faire quand je l'aurai retrouvé. Je te fais un prix d'ami pour la chambre. fit-il en lui donnant une carte d'accès.
- Merci, répondit-il un peu sèchement. »


Il se leva et se dirigea vers les escaliers qu'il monta jusqu'au troisième étage. Il parcourut tout le couloir jusqu'au bout et ouvrit la dernière porte. L'appartement faisait l'angle du bâtiment et bénéficiait d'un petit balcon et d'un petit coin cuisine. La pièce n'était pas très grande et contenait un mobilier qui avait vécu, mais le tout était propre et entretenu. Il désigna la salle de bain, à peine plus grande que celle de Stella.

« Ça, c'est un grand luxe ici… La toute première que j'ai occupé n'en avait pas. Je devais utiliser la salle de bain commune de l'étage... Et si ça ne va pas, on pourra toujours retourner à bord. »

Il fit nerveusement le tour de la chambre puis il s'approcha de la fenêtre et regarda au travers. Il n'y avait pas eu de grand changements depuis dix ans. Tout ce qu'il voyait, c'était les toits des autres bâtiments qui semblaient s'étalaient plus loin que dans son souvenir. Le bruit de la rue était atténué et ne constituait qu'un léger bourdonnement de fond, l'appartement se trouvant sur l'arrière du bâtiment, ce qui était un autre avantage non négligeable, car ils ne seraient pas trop importunés par l'éclairage et les néons.

____________________
Journal de bord
Son vaisseau : Stella
Ses armes

-----------
Dernière position connue : JPS
Situation : À l'infirmerie

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoys, 1x06, one blood)
Nadja Cook
Grade : Capitaine

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Dim 5 Mai 2019 - 11:11
C’était fait. Elle allait se donner en spectacle devant cette bande de dégénérés, démolir une serveuse et risquer de prendre un mauvais coup au passage.

« - Et bien, vu que vous êtes d’accord, commencez donc par me servir une bière. »

En d’autres circonstances, elle aurait apprécier Trixie. Elle avait un sale caractère mais était entière et ressemblait beaucoup à pas mal de soldats qu’elle avait pu côtoyer. En fait, elle n’était pas forcement très différente à une époque, avant de devenir ce monument de douceur et de délicatesse qu’elle était devenue aujourd’hui.

« - Pas de personnel ? demanda Nadja d’une voix faussement outrée. J’espère qu’il y a au moins un jacuzzi. Ou ce truc que tu m’a fait essayer l’autre fois… un spa, c’est ça ? »

Elle devrait se contenter visiblement d’une salle de bain privative, ce qui n’était déjà pas si mal. L’ex-marine suivit son mari dans les étages et entra dans ce qui serait leur domaine dans les jours à venir. Elle avait clairement connu pire et ça remarque la fit rire.

« - Ca ira très bien. Mes goûts du luxe s’accommoderont de cette baisse flagrante de qualité pour un temps. Mais je doute de mettre une bonne note à l’établissement. »

Elle se rapprocha de lui et lu prit les mains doucement.

« - Ca va toi ? Je t’ai trouvé particulièrement… agressif en bas. »

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
Zander Hayes
Grade : Représentant
Profession : Pilote et infirmier en devenir

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Lun 6 Mai 2019 - 4:22
Les dernières remarques de Nadja poussèrent Trixie à retourner dans la salle s'occuper des clients, ce qui tira un sourire à Zander.

*****

Lorsque Nadja lui prit les mains, il l'attira contre lui avant de regarder au loin. Il était tendu à bloc et tenait difficilement en place.


« C'est cet endroit… Il me tape sur les nerfs et réveille plein de souvenirs et de choses désagréables. Je ne pensais pas que ce serait aussi difficile ou que cela ferait remonter cette partie de moi-même que je croyais avoir enterrée. Je n'aurais jamais dû accepter ce contrat… » soupira-t-il.

Autant Harlan avait été une planète honnie sur laquelle il n'avait pas voulu remettre les pieds, autant il n'avait pas ce genre de problème avec celle-ci, même s'il préférait l'éviter pour des raisons évidentes. Il ne pensait tout simplement pas y revenir, car il n'avait rien à y faire et ne faisait pas d'affaires avec ce secteur. Ce n'était pas, enfin plus, son style de clientèle.

« Tu m'as trouvé agressif ? Parce que pour les standards locaux, j'étais au contraire gentil. Trop. Et surtout, ce n'est pas l'image qu'ils ont de moi. J'étais une véritable enflure avec la réputation du type à qui on ne cherche pas d'ennui à moins de vouloir la bagarre, même si j'étais celui qui les déclenchais la plupart du temps. À l'époque, je serai allé mettre mon poing dans la figure dans le premier qui me regardait de travers. Et j'ai l'impression que ce côté sombre essaie de ressortir. Et le fait que Trixie te cherche des noises n'aide pas du tout. »

Il ne l'avait pas, et ne pouvait pas, le montrer. C'était le genre de faiblesse que quelqu'un d'autre pourrait utiliser ici. Mais il ne pouvait pas duper Trixie.

« Il va falloir qu'on ressorte chercher nos affaires sur Stella. Je préfère ne pas utiliser la téléportation, sauf en cas d'absolue nécessité. Ce n'est pas le genre de technologie qu'on voit par ici et cela pourrait attirer les convoitises. Et il faut que je me défoule un peu… »

Il avait besoin de bouger avant de se mettre à taper sur quelque chose… ou quelqu'un.

*****

Un peu plus tard, il descendait chercher deux bières quand il tomba sur Trixie sur le palier du deuxième étage. Cette dernière le poussa dans le couloir de service, lui bloquant le passage.

« - Tiens, tiens. Ne serait-ce pas mon playboy favori ? Ton garde du corps te laisse te balader tout seul ? Ou tu l'as épuisée ?
-Lâche-moi, Trix.
- Et pourquoi ferais-je ça ? Ce ne serait vraiment pas marrant.
- Parce que je te le demande ?
- Tss, tss, ça ne marche pas comme ça, tu le sais. Si tu veux que je te fiche la paix, va falloir le mériter.
- Je ne me battrais pas contre toi.
- Parce que tu crois que je vais te laisser le choix peut-être ? »


Cette fois il ne la laissa pas s'approcher et la repoussa violemment, bien plus qu'il ne l'aurait voulu.

« - Ahhh, voilà qui est mieux. Tu sors enfin tes griffes. J'ai vraiment cru que tu t'étais ramolli. sourit-elle.
- Laisse-moi tranquille.
- Oh non, je commence tout juste à m'amuser. Si tu veux que je parte, tu vas devoir me faire partir.
- Je n'entrerai pas dans ton jeu, Trix. Il en est hors de question. Je ne suis plus comme ça. Et ça te ferait trop plaisir.
- Effectivement, j'adore quand tu deviens comme ça. Et c'est une partie de toi-même, que tu le veuilles ou non. Il faut juste que tu la laisses s'exprimer, surtout si tu veux survivre ici. L'espèce de limace que t'es devenu n'a aucune chance. Tu vas te faire bouffer tout cru dehors et tu le sais. À moins que tu comptes la laisser te protéger ? Tu es devenu trouillard à ce point ? Je peux t'offrir bien mieux, minauda-t-elle
- Laisse-la en dehors de ça. Et non, il ne se passera rien en nous, ni maintenant ni jamais. Quoiqu'il y ait eu entre nous par le passé, c'est terminé. Il n'y ai d'ailleurs jamais rien eu de séreux et tu le sais. cracha-t-il.
- Arrête de te mentir à toi-même, tu adorais ça. Et je sais qu'au fond de toi, tu en meurs d'envie, rétorqua-t-elle.
- Ça suffit. Fiche-moi la paix et dégage ! siffla-t-il. »


Sa remarque avait fait mouche et le fit serrer le poing. Il était en train de perdre le contrôle de la situation. La barmaid le provoquait volontairement pour le faire sortir de ses gonds et savait exactement comment s'y prendre. Il sentait qu'elle n'était pas loin d'y arriver, comme d'habitude. Il ne devait pas s'énerver, sinon cela reviendrait à lui donner satisfaction. Le pilote cherchait une échappatoire, mais il n'y en avait pas. Elle En son for intérieur, il réalisa qu'il allait devoir passer en force, même si c'était la dernière chose qu'il voulait.

Lorsqu'elle s’avança à nouveau vers lui et leva la main pour le toucher, il lui saisit le poignet et lui imprima une violente torsion qui la mit à genou, à sa grande surprise, avant qu'elle ne se mette à sourire.


« - Pour la dernière fois, laisse-moi tranquille.
- Je vois que tu as appris deux ou trois petites choses intéressantes.
- Si je le voulais, je pourrais te briser le poignet, mais je ne veux pas te faire mal.
- Quel seigneur tu fais…
- Alors maintenant, laisse-moi passer et restons-en là… Et ne t'approche plus de moi. fit-il en la lâchant avant d'essayer de passer.
- Je n'ai pas envie. Et puis sinon quoi ? Tu enverras ton garde du corps s'occuper de moi ? Tu n'es donc plus capable de régler tes propres problèmes tout seul comme un grand ? fit-elle en essayant de l'attraper. »


Mû par des réflexes acquis à l'entraînement, il l'envoya valser à l'aide d'une projection. Trixie atterrit lourdement sur le sol avant de le regarder, éberluée et un peu sonnée. Elle ne s'attendait pas du tout à ça.

Cette fois, l'Hébridien détala dans les escaliers sans demander son reste avant de sortir du Lux et sans prêter attention à ce qui se passait autour de lui. Il était profondément secoué et perturbé par ce qu'il venait de se passer et d'avoir réagi de la sorte. Oui, il voulait mettre les points sur les i, mais certainement pas de cette manière...


Dernière édition par Zander Hayes le Mar 7 Mai 2019 - 23:13, édité 1 fois
Zander Hayes
Grade : Représentant
Profession : Pilote et infirmier en devenir

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Mar 7 Mai 2019 - 23:13
Zander avait commis une erreur de débutant et s'était fait avoir comme un bleu en oubliant la première règle fondamentale de Lamine : toujours rester vigilant et surveiller son environnement pour éviter de se faire surprendre par une mauvais coup, ou quoi que ce soit d'autre.

Il avait été intercepté par trois petites frappes probablement aux ordres d'un caïd du coin. Il ne les avaient pas vu venir, trop déboussolé et perdu dans ses pensées pour prendre la précaution la plus élémentaire pour sa survie. L'un des trois l'avait bousculé, pendant qu'un second l'attirait dans la ruelle et que le troisième lui assénait un coup de poing dans les côtes suivant d'un second en pleine figure qui le mit à genoux. Il réalisa que le poing en question était beaucoup plus dur qu'il ne l'aurait dû, probablement en raison du poing américain qui l'ornait, quand il y regarda de plus près. Il sentait un liquide chaud et épais lui couler dans l’œil.


*Merveilleux... *

Trixie avait raison lorsqu'elle disait qu'il s'était trop ramolli pour son propre bien, ce qui l'agaçait prodigieusement. Il s'était habitué à travailler en équipe et à se reposer sur les autres, et non plus uniquement sur lui-même et son instinct. Sur une planète comme celle-ci, ce type d'habitude était mortel. Pour survivre, il ne fallait compter que sur soi. Il ne pouvait pas se fier uniquement à Nadja pour le protéger à chaque seconde. Il fallait aussi qu'il se débrouille tout seul. Mais il ne voulait pas non plus redevenir celui qu'il était à l'époque et il se sentait tirailler entre les deux. Et si sa marine d'épouse avait été là, elle lui aurait probablement passer un savon pour avoir été aussi inattentif.

« Les rumeurs étaient donc vraies. Le Playboy est de retour. » fit le type à la tête de fouine qui devait être le chef du petite groupe.

Quelque chose en lui céda et il ricana méchamment en se relevant péniblement. Ces trois andouilles tombaient à pic.


« - Sérieux les gars, vous avez franchement très mal choisi votre moment. Je suis vraiment de très mauvais poil et j'ai très très envie de taper sur quelque chose, ou quelqu'un.
- Quoi ? Ta copine t'a envoyé promener et t'es frustré ?
- Qu'est-ce que tu veux, l'affreux ?
- Te faire passer un message de la part du boss qui aimerait savoir ce que tu fous ici et que tu lui rembourses ce que tu lui dois.
- Des dettes ? Non, je crois pas, je n'en ai jamais eu auprès de quiconque. Et quand bien même, il peut se les enfoncer bien profond. Je peux l'aider s'il veut. Quand à ce que je fais ici, cela ne regarde que moi et personne d'autre, rétorqua-t-il, sur un ton provocateur.
- Toujours aussi grande gueule. Il va falloir qu'on te donne une leçon pour te rappeler les règles du jeu.
- Alors arrête de bavasser et amène-toi qu'on en finisse. »


Il se mit en position et attendit. Cette fois, il décida de les laisser venir et de laisser faire son instinct et ses réflexes plutôt que que de prendre l'initiative et d'essayer d'anticiper. Et il avait l'intention de faire mal. Contrairement à il y a dix ans, il pouvait riposter et infliger des dégâts. Il le devait pour adresser le message clair au reste des criminels du coin qu'il était de retour et qu'il ne se laisserait pas marcher sur les pieds sans réagir.

Un sourire vicieux s'étira sur son visage lorsque le premier s'approcha de lui. Au moment où il lui envoyait son poing en pleine figure, il se décala pour éviter la frappe et lui saisit le bras en appliquant une clé. Contrairement à celle faite à Trixie, il ne s'arrêta pas et aller jusqu'au bout du mouvement, brisant net le bras de son attaquant qui couina avant d'aller s'écraser au sol.


« - Il m'a cassé le bras !
- Ouais. Et estime-toi heureux, je pourrais faire bien pire comme te briser la nuque ou te coller une balle entre les deux yeux.
- Espèce d'enflure !
- En effet. À qui le tour ? fit-il avec un sourire mauvais en regardant le copain du premier type. »


Encore une fois, il ne bougea pas et attendit que l'autre vienne à lui. Celui-ci ne fonça pas tête baissée. Ils échangèrent quelques coups qu'il bloqua facilement avant de franchir sa garde et de lui saisir un bras. Il pivota et le projeta par-dessus son épaule, l'envoyant au sol.

Mais il n'avait pas compté sur le dernier larron. Il n'était pas encore familier des combats contre plusieurs adversaires en même temps ou avec des armes. Il lui faudrait y remédier un de ces jours. Celui-ci profita du fait qu'il s'était découvert pour le frapper dans ses côtes déjà fragilisées par deux autres coups. Il sentit une violente douleur qui lui coupa le souffle. Il réagit par réflexe en envoyant son coude dans le visage de son adversaire et le sentit s'enfoncer dans son nez. L'autre recula, en sang, lui laissant la place de pivoter sur son genou. Il en profita pour le frapper au diaphragme avant de se relever. Il le saisit à la gorge et recula jusqu'à le plaquer violemment au mur derrière lui.


« Moi aussi, j'ai un message pour ton boss. »

Il vit du coin de l’œil l'autre se remettre debout pour revenir à la charge. Il dégaina son arme et tira sans hésitation, l'envoyant au pays des rêves. Même de la main gauche, impossible de rater sa cible de si près. Il bascula le réglage de son arme sur mortel, sous le regard effaré de son prisonnier avant de lui appliquer sur la tempe.

« Oui, je suis de retour en ville et personne n'a intérêt à me chercher des noises pendant que je vaque à mes occupations. Je suis chasseur de primes et je n'ai de compte à rendre à personne, à part à la Régulation. La prochaine fois, je serai beaucoup moins clément et c'est dans un sac que je renverrai ses larbins à son patron. Ou en morceaux. Compris ? Alors, récupère tes potes et tirez-vous de là avant que je change d'avis. »

Il les regarda détaler comme des lapins. Il y a dix ans, ils lui auraient infligé une bonne correction, à n'en point douter. Il aurait voulu s'adosser au mur quelques secondes, voir s'asseoir, mais il en était hors de question. Il ne faisait pas l'ombre d'un doute que le moindre de ses faits et gestes étaient observés avec attention. S'il voulait que son message passe, il allait devoir continuer son chemin la tête haute, comme si de rien n'était.

Il était vraiment perturbé et terrifié par la facilité avec laquelle il s'était à nouveau glissé dans ce rôle et se détestait pour ce qu'il venait de faire, même s'il avait conscience que c'était un mal nécessaire. Il n'y avait qu'avec une démonstration de ce genre qu'il pouvait affirmer son retour aux autres et indiquer qu'il ne faisait pas bon de vouloir lui marcher sur les pieds.

Il se demandait encore comment il allait pouvoir expliquer ça à Nadja. Ce n'était pas un aspect reluisant de sa personnalité et il préférait autant qu'elle ne le voit pas. Encore fallait-il qu'il arrive à se comporter plus ou moins comme d'habitude, ce dont il n'était pas convaincu. Il allait lui être difficile de remettre tout ça dans sa boîte pour l'y renfermer tant qu'il serait ici. S'il passait sur Stella, il pourrait soigner son entaille puis toujours dire que sa côte résultait du coup envoyé par Trixie lorsqu'ils étaient arrivés au Lux...



[HRP : C'était tellement long que j'ai préféré faire un deuxième post plutôt qu'éditer le précédent.]

____________________
Journal de bord
Son vaisseau : Stella
Ses armes

-----------
Dernière position connue : JPS
Situation : À l'infirmerie

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoys, 1x06, one blood)
Nadja Cook
Grade : Capitaine

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    le Jeu 9 Mai 2019 - 12:23
Zander était secoué, plus qu’il ne voulait bien l’admettre. Elle els erra contre elle un moment avant de lui faire un petit sourire.

« - Relax, c’est sexy les badboys. Et tu sais bien que tu devais l’accepter ce contrat. C’était la bonne chose à faire. On la récupère et on s’en va. C’est tout. »

Oui elle l’avait trouvé bien plus agressif que d’habitude. Et ça l’inquiétait bien plus qu’elle ne voulait l’avouer. Elle l’avait déjà vu ainsi et ça n’était jamais un bon signe.

« - Ce n’est pas de Trixie que je m’inquiète mais pour toi. Je n’ai pas envie que tu te retrouve à enchaîner les bagarres juste pour prouver que tu es toujours toi-même à ces bas du front. Au pire laisse moi faire. Après un ou deux exemples, on devrait nous fiche la paix. »

Et il valait mieux que ca soit sa virilité qui en prenne un coup, plutôt que sa tête.

Elle faillit lui proposer de l’accompagner quand il descendit chercher du ravitaillement mais compris qu’il avait besoin d’espace.
Il ne lui fallut pas très longtemps à Nadja tourner en rond. La chambre était petite, la vue limité et l’écran de TV ne diffusait rien d’intéressant. Elle finit par redescendre dans la grande salle pour voir ce que pouvait leur offrir ce fameux open bar.

Comme précédemment, son arrivée fut accompagnée de regard assez insistant dont elle se moquait éperdument. Elle se fit servir une bière, manqua encastrer dans le bar un type qui louchait d’un peu trop près dans son décolleté et alla s’installer à une table, dos au mur. Zander n’était nulle part en vue et elle se demanda si il n’était pas parti sur Stella pour récupérer ses affaires.

Sans lui dire ? Peu probable. Au moins n’était_il pas avec la serveuse désagréable vu que celle ci était en vue. Elle nota que sa future adversaire boitillait très légèrement alors que ça n’était pas le cas précédemment. Était-elle tombé sur Zander ou un autre prétendant entre temps ? En tout cas, elle l’évitait totalement à présent, ce qui lui convenait parfaitement.

Inquiète, elle sortit sans même finir son verre et remarqua immédiatement un petit attroupement devant une ruelle. Elle fut à l’entrée en quelques enjambées et croisa trois homme patibulaire qui avait du connaître des jours meilleurs. Elle avait eut le temps d’entendre les derniers mot prononcé par Zander et serra les dents. Non décidément, ca ne lui plaisait pas de le voir ainsi.

« - Tout va bien ? demanda-t-elle en vérifiant que personne n’avait envie de jouer au justicier.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
Contenu sponsorisé

Bonnie and Clyde Empty Re: Bonnie and Clyde

    Revenir en haut



    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum