Stargate Zone
Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Partagez
Aller en bas
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Let's just fall in love again

    le Sam 12 Jan 2019 - 14:30
[Dimanche 9 décembre 2018]

Zander sourit en sortant d'hyperespace et en voyant la station et la Terre apparaître. Il était content de rentrer après ce mois d'absence. Cela lui avait fait le plus grand bien en réalité et il envisageait sérieusement d'effectuer une retraite de ce genre tous les ans, mais peut-être pas aussi longue.

Il avait passé les premiers jours à dormir pour récupérer avant d'être affecté aux cuisines puis à l'entretien du potager et des plantes médicinales. Il avait ensuite rejoint de lui-même un groupe de méditation puis un de discussion. Parler de la mort de Leïla avait été difficile, surtout au début et à de parfaits étrangers, mais il avait découvert les vertus cathartiques de l'échange avec d'autres vivant la même épreuve. Cela l'avait mené à une réflexion plus large sur sa vie actuelle et son avenir. Quand il avait réfléchit à la question, la discussion qu'ils avaient eu sur Hébrida alors qu'ils étaient à Serain lui était revenue en tête. Il n'avait aucun mal à se projeter là-bas dans quelques années ou dès que Nadja serait prête à raccrocher son uniforme… Il avait ensuite rajouté progressivement du sport : footing, natation quand le temps le permettait et katas. Résultat, ses journées avaient fini par être bien occupées. Mais il avait apprécié tout ce temps et la possibilité de faire ce qu'il voulait à son rythme et sans réelle contraintes ou responsabilités. Il était beaucoup plus serein, même s'il avait de temps en temps des accès de mélancolie, surtout lorsque certains souvenirs refaisaient surface à l'improviste.

Prius n'avait pas interféré et l'avait laissé tranquille, sauf pour recommander ses affectations et lorsque le pilote souhaitait le voir. C'était arrivé au début, lorsqu'il avait été victime d'insomnies et de crises de larmes. Zander ne faisait confiance qu'à lui en matière de soins. Une seule chose lui avait manqué : Nadja. Son absence s'était cruellement fait sentir, particulièrement au début lors des nuits agitées. Et là, il avait vraiment hâte de la retrouver, à tel point qu'il arrivait avec un jour d'avance. Il subit aussi calmement que possible les procédures d'identification, mais demanda à ce que son arrivée ne lui soit pas signalée, en espérant que la surprise ne soit pas déjà éventée.

Stella lui indiqua que Nadja se trouvait sur l'Achilles, dans la salle d'entraînement, probablement en train de martyriser ses hommes. Au bout de plusieurs minutes de discussion, il réussit à convaincre le responsable de la téléportation de l'envoyer directement sur le vaisseau. Il se retrouva à bord sur le pont intermédiaire et prit la direction du gymnase, mais s'arrêta dans l'encadrement de la porte en faisant signe à ceux qui l'aperçurent de ne rien dire. Nadja, dos à la porte, ne pouvait encore le voir. Il fit un sourire aux hommes en leur demandant par gestes de faire reculer le sergent-chef vers lui. Elle devait se douter qu'il y avait anguille sous roche devant cette manœuvre, mais tant pis. Quand elle fut à un mètre, il dit doucement :


« Salut belle brune… »

[HRP : Pour les curieux, Let's just fall in love again de Jason Castro]

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let's just fall in love again

    le Dim 13 Jan 2019 - 10:44
« - Du nerf ! »

Nadja regardait ses hommes s’entraîner, deux par deux. Globalement elle était plutôt contente d’eux. La plupart ne partait pas de zéro de toute façon et certain avait eut à leur arrivée un excellent niveau. Il n’empêche que les entraînements quotidiens et réguliers, portaient leurs fruits. Elle continuait à les pousser mais avait lâché du lest pour plusieurs d’entre eux qui l’aidait à présent à entraîner les autres.

« - Les yeux, le nez, la gorge et entre les jambes si vous êtes face à un homme. Neutralisez vite et bien, ça vous évitera des mauvais coup. »

Un mouvement attira son attention et elle recula précipitamment pour éviter un corps qui roulait sur la tatami un peu violemment. Pour une fois que ça n’était pas elle qui envoyait quelqu’un à l’infirmerie… Plus de peur que de mal le caporal se releva quasiment sur elle ce qui l’obligea à reculer encore d’un pas en grommelant.

« - Tout va bien, Chef, désolé, Chef, lacha-t-il, hilare. »

Qu’y avait-il de drôle a se faire envoyer bouler dans… Son instinct l’averti que quelque chose n’allait pas et elle avait amorcée sa rotation quant une voix bien connue la figea net. Elle resta pantelante quelques instant, bouche ouverte et yeux écarquillées avant de faire un pas de plus dans sa direction et d'embrasser fougueusement son mari enfin de retour.

Elle entendit à peine l’ovation autour d’eux ainsi que les sifflements et applaudissement. Finalement elle se recula, a bout de souffle et la tee complètement vide.

« - Tirez-vous ! On se revoit cet après midi pour le tir. Et fermez la porte ! »

Personne ne se fit prier pour sortir (avec de grand sourire grivois). Une fois seul, elle plaqua le pilote au mur et l’embrassa à nouveau, plus doucement cette fois.

« - Tu te rend compte qu’il va me falloir des jours pour les reprendre en main, souffla-t-elle les yeux pétillants. Tu proposes quoi pour te faire pardonner ? »

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let's just fall in love again

    le Dim 13 Jan 2019 - 16:13
Zander s'était à moitié attendu à se retrouver étaler sur le tatami ou à devoir se protéger contre un coup envoyé par réflexe. C'était l'un des risques à vouloir la surprendre ainsi et il s'était préparé en conséquence. Mais aucune de ces deux scénarios catastrophes n'advint. Non, ce fut celui du baiser, beaucoup plus agréable et qu'il espérait. Il fit un grand sourire quand elle recula et le laissa respirer.

Il remercia silencieusement les hommes hilares qui s'étaient prêtés au jeu lorsqu'ils passèrent pour les laisser en tête-à-tête.

« On viendra vous voir à l'infirmerie lorsqu'elle en aurait terminé avec vous ! » lança l'un d'eux, ce qui provoqua un autre éclat de rire auquel il se joint.

Une fois toute la petite troupe dehors, il regarda Nadja.


« Une séance de corps à corps privée, mais peut-être dans un lieu moins… publique, et un repas de ton choix cuisiné par mes soins ? Et si ça ne suffit pas, tout ce que tu veux. » répondit-il du tac au tac en souriant.

Il se sentait malgré tout un poil coupable d'avoir débarqué à l'improviste alors qu'elle travaillait.


« Je suis sûr que cela ne te posera aucune difficulté de leur montrer qui est le chef ici. J'espère d'ailleurs ne pas te causer de problème pour avoir interrompu ta séance. Tu aurais préféré que j'attende sagement ton retour à la maison ce soir ? Enfin, à supposer qu'elle soit toujours debout et habitable… Parce que je sais pas si j'aurais pu…  » fit-il en la serrant dans ses bras.

À la vérité, il pensait arriver le soir, mais il était allé plus vite que prévu. Puis comme ça, il avait avoir le temps de cuisiner et d'aller acheter le nécessaire s'il fallait.


« Tu m'as vraiment manqué. Et tu tiens vraiment à rester ici ? » dit-il doucement avant de l'embrasser.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let's just fall in love again

    le Lun 14 Jan 2019 - 11:51
Le programme concocté par Zander lui convenait parfaitement. Elle s’amusa de sa réaction de pudeur et se vengea gentiment en se plaquant contre lui et l’embrassa à nouveau, bien plus sensuellement.

« - On peut aller ailleurs bien sûr, ronronna-t-elle, mais je ne voudrais pas commettre d’attentat à la pudeur dans les couloirs du vaisseau. »

La suite la fit un peu rougir et elle le regarda d’un air légèrement piteux.

« - Oui la maison est toujours là. J’ai juste eu un problème avec le four. Rien de grave, hein. Les pompiers ont dit que c’était sans doute un défaut de fabrication. Du coup, j’ai tout repeint dimanche dernier. »

Ça aurait pu passer pour une blague, mais son incompétence totale en matière de cuisine était légendaire. En l’occurrence, c’était la stricte vérité même si elle doutait de l’explication officielle. Mais personne n’était forcé de savoir qu’elle avait découvert un réglage capable de littéralement faire fondre un four.

« - Allez viens, dit-elle en lui prenant la main pour l’emmener dans ses quartiers. »

*****

Une heure plus tard, dégoulinante de sueur, elle souriait stupidement au plafond tout en reprenant son souffle.

« Moi qui avait peur que ce mois ne te fasse perdre la forme. Tout s’est bien passé ? »

Elle s’était régulièrement inquiétée pour lui et n’avait pas très bien vécu cette séparation, même si elle avait fini par en comprendre les raisons. Mais maintenant qu’il lui était revenu, elle espérait bien mettre toute cette histoire derrière eux.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let's just fall in love again

    le Lun 14 Jan 2019 - 23:17
Zander ne put s'empêcher de rire en réponse à ses propos.

« Oh ? Parce qu'il n'y aura pas un attentat à la pudeur majeur dans quelques minutes si quelqu'un entre ici et nous surprend en pleine action ? Vous n'avez aucun complexe avec ce genre de chose à ton époque ? » répondit-il, amusé. Ça lui était déjà arrivé et franchement, il préférait éviter de renouveler l'expérience.

Il ne fut pas vraiment surpris de l'incident avec le four. C'est le contraire qui l'aurait étonné.


« Hé, l'important, c'est que toi, tu n'aies rien eu. La maison, ça se remplace. Toi, non. Et je suis impressionné que la maison soit toujours debout, ceci dit. » la taquina-t-il avant de l'embrasser.

Il la suivit sans hésiter quand elle l'entraîna dans ses quartiers. Ça restait moins privé que Stella, mais au moins personne n'était susceptible d'entrer à un moment pour le moins inopportun.

***

Oui, c'était vraiment bon d'être rentré, pas de doute là-dessus. Étendu sur le lit et heureux, il pouffa à sa remarque.


« Parce que tu crois que j'ai passé mon temps à dormir et à me tourner les pouces et que tu allais pouvoir me faire subir une remise en forme musclée à mon retour ? Désolée de te décevoir, mais je me devais de rester en bonne condition physique pour pouvoir te satisfaire quand je rentrerai. » lui demanda-t-il, là aussi amusé.

« Plus sérieusement, j'ai continué à faire du sport pendant que j'étais là-bas. Ça a été un moyen de m'occuper, de me défouler ou de me vider la tête, selon les circonstances. Footing, natation, katas et même un peu de combat rapproché. Les compétences de certains résidents sont... inattendues et ils ne ratent pas une occasion de les mettre en pratique, surtout si ça peut aider quelqu'un à aller mieux et canaliser ses émotions. » poursuivit-il.

Il entendit une autre question sous-jacente à celle qu'elle venait de lui poser. Il savait qu'il devait être franc là-dessus.


« Ça m'a fait beaucoup de bien. Ce changement de rythme et d'environnement a été même salutaire. J'ai vu et fait des choses différentes. Les résidents sont censés participer à la vie commune, même s'ils n'y sont pas contraints. Prius m'a fait affecté aux cuisines et à l'entretien du potager et des plantes médicinales. Il a dû se dire que mieux valait me donner quelque chose qui attiserait ma curiosité et mon intérêt pour ne pas que je reste tout le temps dans mon coin. Il n'avait pas tort d'ailleurs. Et j'ai médité et réfléchi. Et parlé aussi. Tout ça à mon rythme. » expliqua-t-il avec un sourire.

Il s'arrêta un instant, conscient que qui allait suivre n'était pas forcément ce qu'elle aurait voulu entendre. Mais il refusait de lui cacher vérité.


« Je ne vais pas te mentir en te disant que je vais très bien et que tout ça est derrière moi désormais, parce que ce n'est pas le cas. Mais j'ai commencé à accepter ce qui était arrivé sur Harlan. Ça fait toujours mal, mais ça aussi, j'arrive à mieux le gérer maintenant. Ça va me demander du temps pour vraiment faire la paix avec cette histoire. » finit-il doucement.

Le fait qu'il arrive à en parler calmement sans fondre en larmes ou se braquer était déjà un énorme progrès en soi. Mais le chemin était encore long. Il lui arrivait encore de faire des nuits blanches et des cauchemars ou de pleurer, parfois sans raison. La logique lui dictait de chercher un groupe de soutien similaire à celui du monastère ou d'aller voir le Dr de Bressignac, même si cette dernière option le ravissait moins. S'il allait le consulter, tout cela serait consigné dans son dossier. Et il avait beau être confidentiel, il y avait toujours un risque que quelqu'un en découvre le contenu et il n'y tenait pas particulièrement. Non, il préfèrerait un groupe où l'anonymat était la règle et où on ne chercherait pas à en savoir trop sur lui, mais cela risquait de se révéler être une mission impossible s'il voulait le faire en dehors du JPS.


« Et toi ? Comment ça s'est passé à part l'incident de la cuisine ? » lui demanda-t-il, se doutant que cela n'avait pas été rose pour elle au vu de sa réaction initiale.

*****

Quelques heures plus tard, il était sur Terre. Il avait des courses pour remplir le frigo presque vide et attendait que le plat principal finisse de cuire : rôti de boeuf accompagné de pommes de terres, de carottes et d'oignons, le tout au four. En dessert, il avait préparé des fondants au chocolat avec de la chantilly et de la crème anglaise. Il avait aussi acheté une bouteille de champagne pour l'occasion et avait suivi les conseils d'un vendeur avec qui il avait discuté et qui lui avait suggéré de prendre une bouteille de crème de cassis pour essayer le kir royal, qui serait sans doute plus à son goût que le champagne nature.

Alors qu'il attendait Nadja, il était perdu dans ses pensées, devant la fenêtre, une tasse de tisane à la main. Cuisiner pour deux n'avait rien à voir avec la cuisine collective qu'il faisait au monastère, d'autant que le Berger privilégiait une alimentation à base de végétaux, même s'ils proposaient aussi régulièrement des plats avec des protéines animales pour satisfaire tous les résidents. Il se disait qu'il devrait peut-être voir s'il pouvait découvrir comment fonctionnait les cuisines sur le JPS et pourquoi pas y travailler quelques heures par semaine, si c'était possible. Il avait déjà manifesté un certain intérêt sur le sujet, alors cela ne surprendrait pas grand-monde. Puis une proposition de coup de main en ces temps difficiles pour trouver du personnel serait sûrement bienvenue par les intéressés.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let's just fall in love again

    le Mar 15 Jan 2019 - 15:18
Au milieu des draps froissés, Nadja écouta le récit de son mari. Elle regrettait de ne pas avoir partagé ces moments avec lui, même si elle en comprenait, intellectuellement, la raison.

« - Combat rapproché avec des résidents aux compétences inattendues… je dois me faire du souci ? demanda-t-elle faussement jalouse. »

Elle n’avait pas le moindre doute sur Zander en fait et était ravi qu’il ne se soit pas laissé aller à la déprime tout seul dans son coin pendant un mois.

Il comprit la question sous-jacente qu’elle se posait et y répondit de lui-même, sans qu’elle ait besoin de le lui extorquer. En soit, c’était déjà un énorme progrès.

« - C’est normal. Tu ne remonteras pas la pente aussi facilement. L’important, c’est de savoir quoi faire de ta douleur et ne pas te laisser submerger. Ou demander de l’aide quand tu sens que tu n’y arriveras pas. »

Et accepter cette aide, évidemment. Mais il ne semblait plus y être totalement réfractaire. La question suivante la fit un peu soupirer. Le mois n’avait pas été facile, elle devait bien el reconnaitre.

« - J’ai eu un peu de mal à me refaire à la solitude, avoua-t-elle. Ça c’est surtout traduit par une certaine distraction qui m’a valu une entorse la première semaine. Rien de méchant, sinon un savon de Mei parce que je suis soi-disant pas foutu de tenir en place. J’avais juste fait dix longueurs de piscine. Enfin, je suis une grande fille et mis à part manquer de faire bruler la maison, je ne m’en suis pas trop mal sortie. Mais j’ai pris tous mes repas au self ! »

Elle en riait maintenant mais serait ravie de recommencer à diner dans son propre salon. De recommencer à vivre dans sa maison en fait. Elle n’avait quasiment pas pu s’y résoudre de tous le mois, y préférant ses quartiers sur l’Achille ou la solitude était bien plus supportable.

*****
C’est évidemment ce soir qu’elle avait eu du travail ! Deux militaires américains avaient été réquisitionné d’urgence par leur pays d’origine. Deux bons éléments qui ne partait que la mort dans l’âme. La paperasse terminée, elle fit un crochet par l’infirmerie pour un nouveau prélèvement sanguin avant de se faire téléporter dans la salle d’arrivée de Colorado Springs. La maison n’était qu’a quelques dizaines de mètres mais y arriver sans courir fut une épreuve. C’était presque comme si elle sentait déjà sur ses lèvres le gout du repas qu’avait sans doute dû concocter son mari et dans son ventre couvait un autre désir tout aussi intense.

*Une vraie ado… s’amusa-t-elle en poussant la porte. *

Comme prévue, une odeur formidable planait dans le salon. Elle en eut presque les larmes aux yeux. Après avoir embrassé rapidement Zander, elle se recula en mobilisant toute sa volonté.

« - Laisse-moi quelques minutes pour me doucher et m’habiller, d’accord ? »

Il s’était donné du mal pour leur préparer la soirée, la moindre des choses était qu’elle ne la passe pas en uniforme et sentant la transpiration. Cela ne lui prit cependant que quelques minutes pour se doucher et passer une robe dans laquelle elle se sentait légèrement empoté mais dont le décolleté avait fait rougir le vendeur, le weekend dernier.

« - Ou en étions-nous ? demanda-t-elle en redescendant, tout sourire. »





____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let's just fall in love again

    le Mar 15 Jan 2019 - 23:43
Zander hocha la tête concernant son état moral. Il savait tout ça. On le lui avait dit et répété que cela prendrait du temps, beaucoup de temps et que la douleur ne ferait que s'atténuer.

« Je sais... Et ce n'est pas facile tous les jours, ni la nuit d'ailleurs. Il y a certains détails de cet événement dont j'aurais préféré ne pas me rappeler honnêtement. » soupira-t-il, maintenant que les souvenirs commençaient à refaire surface.

Il appréhendait son retour au travail et dans la cohue du JPS où tout le monde allait être à nouveau sur dos. Il allait devoir clairement leur faire comprendre qu'il ne valait mieux pas trop le chatouiller sur la question pour le moment. Il sourit en entendant ce que lui avait dit la médecin de l'Achilles.

« Elle n'a pas tout à fait tort sur ce point. Le réfectoire ? Miam, tu as dû te régaler pendant ce mois, dis-moi. Dois-je comprendre que tu as hâte que je te mijote un bon petit plat ? » lui demanda-t-il.

****

Qu'est-ce que ça faisait du bien d'être chez soi. Il l'accueillit avec un grand sourire et un baiser.

« Pas de souci. » répondit-il en la regardant s'éloigner.

Pendant qu'elle allait se changer, il finit de mettre la table et prépara les kirs lorsqu'il l'entendit sortir de la salle de bain. Quand il la vit redescendre, il s'arrêta un instant pour la déshabiller avec regard appréciateur.

« Très joli... Cette robe te va à ravir. » fit-il en souriant avant de s'approcher et de lui tendre un verre.

Il se sentait soudain mal fagoté à côté avec son jean et son t-shirt. S'il avait su, il aurait aussi fait un effort. Tant pis. Il sortirait le grand jeu le jour de leur anniversaire de "mariage".


« On est censés passer à table. Je dois dire que je me sens un peu bête dans ma tenue actuel à côté de toi et de ta robe. » dit-il, tout en pensant que le repas allait lui paraître soudain bien long.

« À mon retour et surtout, à nous deux ! » lança-t-il avant de lever son verre pour trinquer et goûter le mélange qui lui tira un sourire.

« Ah avec ça, ça passe mieux. Au fait tu as quelque chose de prévu pour les deux jours à venir ? » lui demanda-t-il tout en la guidant vers la table et lui tirant une chaise.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let's just fall in love again

    le Mer 16 Jan 2019 - 11:53
Difficile de ne pas rire lorsqu’il se moqua gentiment de son régime alimentaire de ses dernières semaines.

« - Bah disons que si tu ne m’en prépare pas, je t’y trainerai par la peau des fesses, pour partager ma souffrance. Fait ton choix, beau gosse. »

Au final elle ne rêvait de rien d’autre que de manger confortablement en face de lui, sans se demander ce qu’elle avait dans l’assiette. Le pire était que c’était rarement mauvais, mais depuis son arrivée sur Terre, elle avait été franchement mal habituée.

***

Ravie du compliment, Nadja tourna sur elle-même avant de se serrer dans les bras de Zander.

« - Tu parles, c’est pour me donner contenance. Vu ce que tu nous as préparé, je me sens un peu ridicule. Et encore, j’ai réussi à nous débarrasser de l’odeur de brulé qui stagnait depuis une semaine. »
Elle goutta le mélange qu’il avait préparé et ses yeux s’illuminèrent un peu plus.

« - Oh… bien joué. C’est terrible ça. A ton retour, chérie. C’est bon de t’avoir à nouveau ici. »

Elle se laissa guider vers la table et s’installa sur la chaise qu’il lui avait tendue. Voilà une attention dont elle n’avait vraiment pas l’habitude mais plutôt agréable.

« - Non rien de prévu. Sauf urgence, je devrais pouvoir rester ici. J’ai pas mal d’heure de récup à poser. Tu as prévu quelque chose ? »

Vu que c’était leur premier anniversaire, elle avait espéré qu’il reviendrait dans ses eaux-là et vidé son emploi du temps en conséquence. Qui sais où ils allaient se retrouver s’ils se laissaient aller ?

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let's just fall in love again

    le Mer 16 Jan 2019 - 23:25
Zander sourit. Il était de son avis concernant ce cocktail.

« Il faudra que je remercie le vendeur pour son conseil. C'est vraiment bon. C'est du champagne auquel on ajoute de la crème de cassis. Ça s'appelle un kir royal. Et là, je peux te dire que le champagne ne me dérange pas du tout. »

Une fois qu'elle fut assise, il alla chercher la viande et les légumes et la servit généreusement en lui annonçant les différents plats avant de faire de même pour lui et de s'asseoir.

« Non, je n'ai rien de prévu de particulier. Je savais juste que je reviendrai, mais c'est tout. Et officiellement, je ne suis censé reprendre que dans quelques jours, mais la date précise n'a pas encore été arrêtée. Il faut que j'aille en discuter d'abord, mais j'aimerais bien une reprise progressive et aménagée en commençant avec un service réduit les premières semaines. » fit-il, s'apercevant qu'il avait oublié d'amener la bouteille de vin rouge qu'il s'empressa d'aller chercher.

S'il fallait en passer par le psychiatre pour expliquer pourquoi et obtenir l'autorisation, il le ferait. Il n'irait certes pas de bonne grâce, mais il n'avait pas l'intention de commettre les mêmes erreurs que l'année dernière en reprenant trop vite et en se sentant à nouveau bousculé. Et s'il n'obtenait pas ce qu'il voulait, il aviserait à ce moment-là. Mais qu'est-ce qu'il pouvait détesté toutes ces procédures et cette paperasse...


« Et il faudra que je vois concernant ma formation sur les F-311. Je ne suis plus aussi certain que ce soit ce que j'ai vraiment envie de faire. J'ai sauté sur l'occasion sans vraiment réfléchir à la question et je me demande si ce n'était pas une erreur... Mais ce n'est pas le sujet ce soir. On pourra éventuellement en reparler à un autre moment. » fit-il avec un sourire.

Il s'était posé la même question juste après avoir commencé, mais devant l'insistance des instructeurs, il avait continué. Cependant, ce mois passé loin lui avait permis de réfléchir à tête reposée à beaucoup de choses, notamment celle-là lorsque ces doutes avait refait surface.

Il réfléchit quelques secondes à ce qu'ils pourraient faire tous les deux pour fêter leur un an de mariage et de vie commune.


« On pourrait retourner sur la planète pour découvrir ce qu'il se passe après un an de port des bracelets et quelle est la suite des réjouissances pour les couples qui veulent rester unis. Ils doivent bien avoir une cérémonie de confirmation du mariage ou quelque chose du même genre. Ou on peut rester sur Terre. On pourrait rester ici ou trouver quelque chose à faire ailleurs. Mais dans tous les cas, un restaurant s'impose demain soir. Tu as des idées, toi ? » lui demanda-t-il avant de s'attaquer joyeusement à sa viande.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let's just fall in love again

    Hier à 12:10
Nadja ne pouvait qu’approuver le désir de Zander de recommencer à travailler lentement. Il avait été sérieusement secoué dernièrement. Quoi qu’elle est pu en penser, elle avait finit par admettre qu’on ne ressort pas indemne d’une telle expérience.

« - J’ai peut être une idée, dit-elle, volontairement mystérieuse. Pas sur que je puisse la mettre en œuvre en si peu de temps. C’est pas comme si tu m’avais prévenu de ton retour en avance. »

Accompagné d’un clin d’oeil, la plaisanterie était claire. Elle écouta la suite tout en gouttant le plat et leva le pouce en signe d’approbation. C’était loin, loin au dessus de tout ce qu’elle avait mangé depuis un mois.

« - Je comprend ton envie de piloter les chasseur terrien, même si çà me terrifie un peu. J’ai l’impression que ces trucs sont juste des moteurs, des canons et un siège pour piloter. Avec une technologie plus que rudimentaire. Déjà que leurs fusils ne valent pas tripette, je ne veux pas imaginer ce qu’ils appellent chasseurs. »

Elle comprenait le goût de son mari pour la vitesse, l’ayant déjà accompagné dans une course complètement folle autour de son système. Mais elle tremblait à l’imaginer dans un de ces cigares volants.

« - D’accord pour le restaurant, évidemment. Mais je prefere rester sur Terre pour l’instant. D’abord parce que nous n’avons que peu de temps et parce que je ne susi qu’en récupération d’heure. Je reste mobilisable à tout moment en cas de pépin. »

Ce qui ne l’empechait de circuler sur la planète plus ou moins à sa guise, mais il lui faudrait régler le problème des autorisations de son mari.

Le contenu de son assiette disparue avec une rapidité inquiétante. Mangeait-elle si vite ? Ou une bestiole invisible profitait-elle de son assiette sans qu’elle s’en aperçoive. Heureusement Zander avait prévu un dessert qui lui fit quasiment sortir les yeux de la tète.

« - Je sais pas si je dois te sauter dessus et te déguster avec cette chantilly ou te détester pour les exercices en plus que je vais devoir faire demain. Sauf si tu compte faire un peu de gym ce soir bien sur. »

Et a son regard carnassier, il était assez évident qu’elle ne comptait guère lui laisser le choix.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Let's just fall in love again

    Hier à 23:39
Zander écouta sa réponse. Il était touché de savoir qu'elle s'inquiétait pour lui.

« Donc si je comprends bien, tu n'aurais pas de problème à me voir piloter un chasseur de ton époque ? » demanda-t-il avec un sourire.

Il aurait adoré faire ça si cela avait été possible. De toute façon, pour l'instant, il était principalement cantonné au simulateur et avait fait son premier vol, accompagné, à son retour de la course d'Hébrida. Visiblement, cela avait convaincu les instructeurs qu'il était capable de prendre en main un vrai appareil.

« Et oui, j'avoue, j'aime la vitesse et apprendre à piloter de nouveaux appareils. Mais je n'ai pensé à la contrepartie qui allait avec. Et je ne crois pas être prêt à payer le prix demandé et aller combattre en première ligne. Le jeu n'en vaut pas la chandelle à long terme et ce n'est pas mon style. » fit-il.

Il avait vu ce que faisait la guerre d'un peu trop près et préférait éviter d'être aux premières loges. Son domaine de prédilection, c'était l'aide aux victimes, sans distinction de camp, et la négociation dans l'ombre, visiblement. Il savait que le SDT lui avait proposé cette formation parce qu'ils avaient besoin de pilotes pour compenser le départ d'une partie de leurs effectifs et qu'il avait déjà des connaissances pour ce genre d'appareil. Et celui-ci risquait de ne pas être ravi s'il leur disait qu'en fin de compte, il n'était plus intéressé.


« Tu sais que je m'inquiète aussi à chaque fois que tu portes Emy et que tu vas sur le terrain… » dit-il doucement.

Il avait appris à l'accepter au fil des mois, mais cela n'enlevait pas la boule d'angoisse de son estomac dès qu'elle partait en mission. Son armure aurait dû le rassurer, pourtant c'était le contraire qui se produisait. Il avait l'impression que cela la poussait à prendre des risques inconsidérés, du moins à ses yeux et selon leurs critères. Mais il n'avait pas besoin de le lui dire.

« Je comprends que tu veuilles rester sur Terre. Je vais donc m'en remettre à tes mains expertes concernant les festivités des deux prochains jours. » fit-il, parfaitement conscient du double sens de ses mots.

Il éclata de rire quand il servit le dessert. Il n'avait clairement pas lésiné sur le repas et encore moins sur le dessert, mais il avait attention par rapport au sucre, sachant qu'elle ne le tolérait pas trop.


« Et pourquoi pas les deux ? Cela nécessitera un passage sous la douche aussi. Et je t'accompagnerai dans ton footing demain matin. Enfin, je crois que ça dépendra de comment je vais ressortir de la séance d'exercices nocturnes que tu sembles avoir en tête. » répondit-il avec un grand sourire mutin.

Après un peu plus d'un mois d'abstinence, ils avaient tous les deux de l'énergie à revendre dans le domaine et la suite se révéla pour le moins… intense.

*****

Malgré un nombre d'heures de sommeil clairement insuffisantes, il se réveilla aux aurores en grimaçant, comme au monastère. Ce n'était pas forcément ce matin qu'il allait aller courir en fin de compte. Il se leva et descendit silencieusement, sachant qu'il ne se rendormirait pas, car pour son corps, c'était l'heure.

L'idée de sortir ne l'enthousiasmait pas non plus vu la température extérieure, aussi se contenta-t-il de faire ses enchaînements de relaxation et d'étirements matinaux dans le salon face à la fenêtre. Une fois cela fait, il s'attaqua à la préparation du petit déjeuner. Il avait prévu de faire des pancakes, mais vu son appétit, il décida de rajouter des œufs et du bacon, ainsi que quelques pommes de terre, le tout accompagné de café pour elle et de thé pour lui.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
Contenu sponsorisé

Re: Let's just fall in love again

    Revenir en haut



    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum