Stargate Zone
Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Partagez
Aller en bas
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Vous n'avez pas le droit de garder le silence.

    le Dim 25 Nov - 15:09
Bolger faillit partir tout seul, mais c’était mal connaître le chef de la sécurité du vaisseau. D’un geste elle enjoignit à deux soldats de le lui coller aux basques. En état d’alerte, aucun officier ne se déplaceraient seul.

Elle venait d’arriver au niveau au dessus quand l’équipe de fouille se manifesta enfin pour lui signaler que tout allait bien et qu’a part de petites infractions mineures au règlement, ils n’avaient rien trouvé.

Il ne lui restait plus qu’a interroger les dix-huit suspects.

« - Hector. Je vais procéder aux interrogatoires. Je laisserai le circuit audio de ma tablette branché. Quand je leur demanderai ou ils étaient au moment du piratage, je veux que tu analyse leur réponse en fonction des vidéosurveillance dont tu dispose. Tu m’enverrai ton estimation de la véracité de leur réponse par écrit. »

Travailler avec une IA était décidément confortable et lui venait naturellement. Ça lui avait même manqué, réalisa-t-elle. Rapidement elle se rendit dans le quartier le plus proche ou se trouvait le premier suspect et entra après avoir frappé.

« - Bonjour. Je suppose que vous savez qui je suis. Asseyez-vous je vous prie. »

Elle restait polie mais n’admettrait pas de rébellion ou de protestation. Il y avait trop de vie en jeu pour ménager les ego des uns ou des autres.

« - J’ai besoin de connaître votre emplois du temps de la matinée, principalement entre dix heures trente et maintenant. »

Elle laissait volontairement une marge confortable afin qu’Hector puisse comparer avec les données dont il disposait. En même temps, elle comptait bien jauger de la nervosité de la personne en face d’elle. Personne n’appréciait d’être ainsi questionné mais si si le coupable se sentait acculé, il pourrait bien tenter quelque chose d’idiot.

Le message du médecin lui arriva par ecris et elle y répondit de la même manière tout en écoutant la réponse.

« - J’interroge le premier suspect. Pont intermédiaire chambre 37. Retrouve moi devant. »

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Capitaine

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Vous n'avez pas le droit de garder le silence.

    le Dim 25 Nov - 17:47
Mei lut la réponse de Nadja et récupéra ses affaires. Les quartiers en question n'étaient pas très loin. Elle jeta un coup d'oeil à Grissom qui lui fit un grand sourire avant de lui faire signe de passer devant lui.

Elle sortit du laboratoire et se dirigea vers les quartiers, son escorte sur les talons et s'arrêta devant la porte désignée. Elle attendit patiemment que Nadja sorte avant de lui faire son rapport.


« Concernant la fibre, pas grand-chose à en tirer. Les analyses montrent juste qu'elle vient d'une couverture de l'Achilles. Impossible d'en savoir plus. Pour l'empreinte, c'est une autre histoire. Elle appartient à James Neuville, ingénieur américain travaillant à la maintenance de l'électronique embarquée des chasseurs. » lui annonça-t-elle.

Elle s'arrêta quelques secondes et regarda Nadja, se demandant comment parler du reste sans violer ses obligations. Elle ne pouvait pas parler du dossier médical du patient en vertu du secret professionnel, mais elle devait faire passer le reste de l'information d'une manière ou d'une autre.


« Il est sur le point de quitter l'Achilles, et le service actif, pour raison médicale. » dit-elle simplement, sans donner plus de détails. Peut-être avait-il parlé de son état de santé à ses collègues et que la militaire l'apprendrait d'une autre source, mais dans tous les cas, ce ne serait pas par elle.

« Il n'est peut-être d'ailleurs pas à bord. Impossible également de dire à quel point il est mêlé à tout ça juste avec cette empreinte. » ajouta-t-elle. Il y avait d'autres explications plus plausibles que la trahison et le sabotage. Puis pourquoi ferait-il quelque chose comme ça ? Qu'avait-il à y gagner ?

« Si tu l'interroges, j'aimerais être présente en tant qu'observatrice, à titre de médecin. »

Il s'agissait d'un simple mesure de précaution au cas où l'Américain ferait un malaise ou quoi que ce soit d'autre dans le genre.

____________________
Dernière position connue : Voie Lactée - Centre de vacances
Situation : Bronze sur la plage et fait trempette dans l'eau


Double-compte :
Zander Hayes (JPS)

Sur Atlantis (SGZ-A) :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

Re: Vous n'avez pas le droit de garder le silence.

    le Lun 3 Déc - 19:40
Comme demandé, les différents suspects furent amenés dans leurs quartiers où ils restèrent enfermés jusqu'à l'interrogatoire de Nadja. Cette dernière commença par une des techniciennes qui essayait de garder son calme. Pas parce qu'elle était en colère, mais parce qu'elle était visiblement paniquée. Ses constantes vitales furent analysées par Hector durant la discussion, essayant de repérer des signes de mensonges.

La suspecte, une espagnole ayant la quarantaine répondit aux questions de Nadja sur son emploi du temps et les informations fournies correspondaient avec les autres données qu'Hector avait compilé :


"Le suspect montre des signes évident de panique, ce qui rend l'analyse de ses constantes peu probante. Toutefois, d'après les informations réunies, j'estime à 3 % de chance qu'elle soit notre pirate."

Il s'agissait d'une réponse écrite et non orale. De toute évidence, ce n'était pas elle.

Nadja sortit des quartiers de la technicienne où elle fut accueillit par Mei qui lui donna les informations qu'elle avait déniché ainsi que d'un suspect potentiel qui se démarquer des autres, même si son implication pouvait être indirecte. Une série de secousses suivie d'une plus importante qui fit vaciller les deux femmes se firent sentir. Était-ce la fin ? Apparemment non. Un message de Sarah venait d'indiquer que l'Achilles venait de quitter l'hyperespace, évitant une destinée tragique. Toutefois, ce n'était pas encore le moment de crier victoire : le virus était toujours dans les systèmes...


"Sergent-Chef Cook, Docteur Teoh ? James Neuville fait parti des 18 suspects. Il est le 14ème sur la liste."

Peut-être pas si indirectement impliqué que ça...
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Vous n'avez pas le droit de garder le silence.

    le Mer 5 Déc - 10:17
Dire que Nadja n’aimait pas beaucoup ce boulot de flic était peu dire. Des suspicions au sein d’un équipage minent la confiance du collectif et peuvent conduire à des chasses aux sorcières sordides. Elle avait eu affaire au JAG à plusieurs reprises dans sa carrière, elle avait d’ailleurs appris à mener un interrogatoire grâce à eux, mais ne conservait pas de bons souvenirs de ce genre de procédure.

Une fois suffisamment certaine que la technicienne en face d’elle n’avait rien à se rapprocher, elle la salua poliment et ressortie. Le médecin la rejoignit quelques minutes plus tard et il lui fit un rapport sur ces découvertes. Ça ne lui plaisait pas, pas du tout même.

Elle se rappelait vaguement de Neuville et surtout d’avoir vu passer son dossier de retrait du service actif pour raison médicales. Mais il n’était plus à bord, si ? Alors qu’elle saisissait sa tablette pour vérifier les entrées et sortie, Hector la devança pour leur annoncer que le suspect était non seulement toujours présent mais en plus sur la liste de suspect restreint.

« - Bon ça commence à faire beaucoup pour un seul homme. S’il est vraiment coupable, sa maladie risque de le rendre encore plus désespéré et le pousser à faire une bêtise. Grissom, tu viens avec nous. Si ça chauffe, tu fais sortir le doc en priorité, pigé ? »

Une cabine est un endroit un peu trop exigu pour se battre tout en ayant un officier dans les pattes. Cette mise au point effectué, Nadja frappa et rentra dans la cabine, décidée à poser en premier lieu les mêmes questions qu’elle avait posée à la technicienne quelques minutes auparavant. Inutile de faire monter la pression trop vite.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Capitaine

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Vous n'avez pas le droit de garder le silence.

    le Sam 8 Déc - 21:38
Mei s'adossa à la paroi pour conserver son équilibre lorsque le vaisseau fut pris de secousse et éviter de se retrouver par terre. Elle allait demander de quoi il retournait cette fois quand Sarah se fit entendre pour expliquer qu'ils étaient sortis de l'hyperespace de manière fort peu académique. Elle regarda Nadja quelques secondes. Peut-être en savait-elle plus sur le sujet.

« Au final, c'est une bonne ou mauvaise chose que nous soyons sortis de l'hyperespace ? Les deux, j'imagine ? On évite Charybde pour tomber en Scylla ? » lui demanda-t-elle. Il s'agissait quasiment d'une question rhétorique à ses yeux.

Sa radio restant silencieuse, elle en déduisit qu'il n'y avait eu aucun blessé grave, sinon Jessie l'aurait déjà appelé pour le lui signaler. Quand Hector annonça que Neuville faisait partie des suspects de sa liste et son rang, elle se demanda si cela avait une signification particulière pour l'IA ou si c'était juste un hasard.


« Quelle liste au juste ? Une raison précise pour qu'il soit le quatorzième ? » interrogea-t-elle Hector tout en suivant Nadja vers les quartiers du suspect du moment, Grissom toujours sur les talons.

Quand Nadja lui donna ses instructions, elle leva les yeux au ciel et soupira par principe, mais elle décida de se garder de tout commentaire. Elle n'était pas forcément la mieux placée pour tout ce qui touchait à sa propre sécurité. Elle allait déjà se prendre un soufflet pour ne pas avoir pris d'arme, alors il ne lui semblait pas judicieux d'en rajouter une couche en protestant, d'autant que le sergent ne faisait que son travail. Elle resta un peu en retrait pendant que Nadja frappait à la porte, pour qu'elle est la place d'agir au besoin.

____________________
Dernière position connue : Voie Lactée - Centre de vacances
Situation : Bronze sur la plage et fait trempette dans l'eau


Double-compte :
Zander Hayes (JPS)

Sur Atlantis (SGZ-A) :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

Re: Vous n'avez pas le droit de garder le silence.

    le Lun 10 Déc - 14:16
Avant de partir interroger, ce qui semblait être le suspect idéal, Mei demanda quelques explications à Hector :

"Sous l'initiative du Sergent-chef Cook, nous avons procéder à un recoupement des présences identifiées à l'heure de l'installation du dispositif dans la salle informatique, par rapport au manifeste de l'équipage. Dix-huit noms ont été identifié comme n'apparaissant sur aucune caméra ou système de présence à l'heure indiquée. Le technicien James Neuville est le 14ème nom de cette liste dans un ordre alphabétique."

Peu après, Nadja frappa à la porte des quartiers de Neuville et entra. Il y avait un certain mélange dans le style décoratif de la pièce qui était partiellement remise à son état d'origine avec des valises et des sacs tandis qu'une autre partie était encore personnalisée, bien que d'une manière limité, protocole militaire oblige, avec des photos, une maquette d'un avion de la Seconde Guerre Mondiale et... une lampe à lave aux couleurs chatoyantes.

James Neuville était assis sur le lit. Même s'il était atteint d'une maladie incurable qui allait le tuer d'ici quelques mois, il semblait encore en pleine forme. Nadja posa ses questions habituelles sur l'emploi du temps du technicien :


"Et bien... Si je me souviens bien. À cette heure là, j'étais dans la salle informatique du vaisseau à installer un petit dispositif... à l'aide de ceci."

Il passa une main dans son dos, calmement et avec de grands gestes pour ne pas provoquer une réaction hostile de la part de la militaire et sortit un occulteur goa'uld qu'il posa sur le bureau proche. Il ne semblait ni fière de son acte, ni honteux. Ni vantard, ni cachottier. Il était impassible et semblait déjà avoir imaginer cette scène des centaines de fois dans sa tête :

"Et maintenant ? Vous voulez savoir pourquoi ? Vous allez me passer à tabac et m'enfermer ou simplement me mettre aux arrêts sans poser de question ?"
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Vous n'avez pas le droit de garder le silence.

    le Mar 11 Déc - 10:34
En entrant Nadja se demandait s’ils avaient trouvé leur coupable. Il semblait si calme, ses bagages quasiment bouclés… Elle était navrée pour lui. Elle lui posa sa première question et la réponse la laissa sans voix. Inconsciemment, elle s’était mise en position de tir quand le suspect avait passé sa main dans le dos mais celui-ci eut l’intelligence de ne pas faire de geste brusque et posa un occulteur goa’uld sur la table.

La trahison avait toujours été un sujet délicat pour l’ex marine. On lui avait inculqué, à l’école militaire une loyauté de fer envers ses camarades et son équipage. Et son conditionnement assurant sa fidélité aux officiers supérieur était venu parachever l’édifice.

Ecouter ce type avouer calmement son forfait fut trop pour elle. Elle fit un pas, l’arracha du lit et le plaqua violement conter le mur.

« - C’est par le sans que je devrais de passer, sans autre forme de procès, fumier ! »

Et ça n’était pas du bluff. Qu’importe la raison après tout. Il les avait tous mis en danger et ne méritais pas de continuer à vivre une minute de plus. Mais les terriens avaient d’autres façon de faire se souvint-elle et elle devrait faire selon leur règle, quoi qu’elle en pense.

« - Grissom, passez les menottes à cet homme et amenez-le au centre de détention. On verra ce que le capitaine souhaite en faire. »

Et si elle optait pour s’en débarrasser, elle appliquerait la sentence sans le moindre remords.

Le petit groupe sortait de la cabine quand Bolger les informa qu’il avait repris le contrôle du vaisseau mais qu’il allait redémarrer tous les systèmes pour se débarrasser du vaisseau.

C’était bien le moment.

Nadja repoussa Neuville contre le mur et posa le canon de son arme à l’arrière de son crâne.

« - Respire juste trop fort et je te fais sauter le caisson. »

Simultanément, elle activa sa radio pour informer le capitaine de ses avancées.

« - Le docteur et moi avons localisé le saboteur et le transférons en ce moment vers les cellules. Nous sommes prêts pour la coupure à votre signal. »

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
Contenu sponsorisé

Re: Vous n'avez pas le droit de garder le silence.

    Revenir en haut



    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum