Stargate Zone
Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Partagez
Aller en bas

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Dim 21 Oct 2018 - 3:20
Zander n'arrivait pas à se détendre. Quand Nadja le rejoint, il alla poser son front sur son épaule. Sa présence l'avait aidé à ne pas perdre son calme tout au long de la soirée et là encore, elle l'apaisait, mais pas suffisamment. Rester assis là n'était pas la bonne méthode. Il avait besoin de s'éloigner de la maison temporairement. Il finit par se lever et alla s'appuya sur la rambarde, regardant la forêt plongée dans l'obscurité et écoutant les bruits autour de lui. Tout était très calme. Des éclairs dansaient dans le lointain, comme souvent. Il se retourna.

« Je suis désolé, mais j'ai besoin d'aller marcher un peu. Ça ne te dérange pas ? Et tu peux venir si tu veux. » ajouta-t-il.

Il savait exactement où ses pas allaient le mener, mais c'était nécessaire et il n'y avait que comme ça qu'il arriverait à se calmer. Il descendit par l'extérieur et s'engagea dans le sentier, des lumières s'activant au niveau du sol au fur et à mesure de sa progression pour éclairer le chemin. Il finit par arriver au bassin dont le fond s'éclaira doucement. Il n'avait pas l'intention de se baigner, simplement de profiter du lieu. Il enleva ses chaussures et s'assit sur le bord, mettant les pieds dans l'eau. Il resta là cinq minutes avant d'entamer ses exercices de relaxation.

Quand il rouvrit les yeux une quinzaine de minutes plus tard, il sentait nettement mieux et plus détendu. Il se releva et reprit le chemin de la maison tranquillement. Il n'était pas vraiment pressé de rentrer, mais il n'allait tout de même pas passer la nuit dehors non plus. Seul, il l'aurait peut-être fait. Cela n'aurait pas été la première la première fois. Et puis le tonnerre grondait au loin. L'orage ne viendrait probablement pas jusqu'ici, mais mieux ne valait pas tenter le démon, car ils pouvaient être particulièrement violents.

Une fois rentré, il passa rapidement par la salle de bain puis se déshabilla avant de se glisser dans le lit et d'aller se lover contre Nadja, un bras autour de sa taille.
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Dim 21 Oct 2018 - 12:52
Nadja avait supposée que la tension nerveuse de son mari diminuerait rapidement, mais elle se trompait. Meme s’il ne la repoussa pas, elle ne parvint pas à le calmer suffisamment et il se leva pour aller faire une promenade, lui proposant néanmoins de venir avec lui.

« - Laisse moi le temps de mettre un pantalon et me chausser. »

Elle l’accompagna donc dans sa promenade nocturne et reconnu rapidement leur destination. Si elle avait su, elle aurait emporté son maillot. Un bain de minuit, c’était une tradition terrienne qui l’avait toujours tenté. Finalement , ils se contentèrent de tremper leur pied dans l’eau maintenant fraîche tout en se tenant la main. L’atmosphère était pénible, et seul quelques animaux, des écureuils carnivores sans doute, la troublait de temps à autres.

Ils rentrèrent finalement se mettre à l’abri d’un orage qui menaçait et s’endormirent dans les bras l’un de l’autre, ce qui convenait bien à l’ex marine.

Il était sept heure quand son réveil sonna. Vu l’heure a laquelle ils s’étaient couché, elle n’avait pas voulu les réveiller trop tôt et bien lui en avais pris, elle se sentait complètement dans le coton. Avec un geste agacé, elle éteignit l’appareil infernal et se leva contre le corps chaud prés d’elle. Cinq minutes. Pas plus…

« - Bordel ! »

Il était huit heure trente lorsqu’elle rouvrit les yeux. Évidemment, ça n’était pas bien grave, vu qu’ils étaient en vacances, mais elle se sentait un tantinet vexée de s’être ainsi laissé aller.

Sans grande douceur, elle sauta en bas du lit et passa un short et une brassière tout en encourageant son mari à faire de même. Elle était ravie qu’il vienne avec elle et elle comptait bien lui en donner pur son argent.

Une fois en bas de la maison, elle s’élança au petit trot afin de trouver son souffle et laisser à ses muscles le temps de chauffer. Après quelques minutes de courses, elle accéléra le mouvement. Ses foulées régulières dévoraient le chemin et elle se sentait décidément très bien.

Au bout d’une bonne demi heure de course, elle se rendit compte qu’ils auraient du arriver depuis un moment au lac… Une nouvelle bute, un croisement…

« - OK, souffla-t-elle en s’arrêtant. J’ai le droit de dire que je sus complètement perdue ? »

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Dim 21 Oct 2018 - 20:03
Zander grogna en entendant le juron de Nadja et ouvrit un oeil quand elle se leva précipitamment. Il se retourna et se roula en boule, pas du tout décidé à faire de même. Mais il n'eut finalement pas le choix avec elle qui s'agitait tout autour et l'encourageait vivement à se bouger. Il se demanda pourquoi et se souvint soudain qu'il avait dit qu'il l'accompagnerait courir. Pourquoi il avait fait ça déjà ?

Il se leva en baillant et enfila ses affaires de sport avant de suivre Nadja, à peine réveillé. Il comprit pourquoi elle râlait autant quand il vit l'heure. Cela ne le motiva pas plus et il descendit en traînant les pieds et en grommelant.

Il se mit à courir en mode automatiquement restant plus ou moins dans la foulée de Nadja, jusqu'à ce qu'elle accélère. À partir de ce moment-là, il fut à la peine, restant plusieurs mètres derrière. Au bout d'un moment, il finit par se demander si elle savait où elle allait. Il ne se souvenait pas l'avoir vu consulter sa tablette pour un itinéraire ou parler à Stella. Elle était juste partie, bille en tête, sans réfléchir. Ses soupçons furent confirmés un peu plus tard…

Il la rejoint et s'arrêta, essayant de reprendre son souffle. Il n'avait pas l'habitude de courir en terrain accidenté, et pas à ce rythme non plus, et cela se voyait.

«Tu sais… quoi ? Je… te… déteste… là, tout de suite. Et je me demandais… quand est-ce que tu allais t'apercevoir que tu… tournais en rond. » dit-il en soufflant les deux mains sur les genoux. Il aurait bien ri pour se moquer gentiment, mais il était trop occupé à essayer de simplement respirer pour ça.

« Stella aurait pu te guider, tu sais… Suis-moi… »

Il repartit en imprimant un rythme un peu plus lent puis s'engagea sur le sentier à gauche deux embranchements plus loin. Celui-ci descendait et finit par rejoindre une allée bien plus large.

« On est sur l'une des voies de la zone publique… De la maison, il suffit de prendre les sentiers qui descendent et tu tomberas forcément dessus. Sinon, tu peux retourner à la gare et de là, tu prends la rue en face qui descend. » lui indiqua-t-il.

Au bout d'une dizaine de minutes sur un terrain qui montait et descendait légèrement, ils débouchèrent sur la rive d'un immense lac.


« La piste que nous suivons fait tout le tour du lac. » continua-t-il en bifurquant légèrement sur la gauche. Ils ne se trouvaient plus qu'à quelques dizaines de mètres d'une plage, toujours sur une piste abritée par les arbres. Vu l'heure matinale, les lieux étaient presque déserts.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Lun 22 Oct 2018 - 13:31
Penaude de s’être ainsi perdue – mais à partir ainsi bille en tête, elle aurait dû s’y attendre- Nadja suivit Zander sur le nouveau chemin. Il n’allait pas bien vite et il semblait déjà à bout de force. Heureusement qu’il avait fait ce stage de survie quelques semaines plus tôt, ça avait dû faire travailler son endurance.

En arrivant en vue du lac, elle crut qu’ils étaient revenus à celui dans lequel ils avaient nagé la veille mais ça n’avait rien à voir. Celui-ci était bien plus grand, aménagé pour la baignade et disposait même de jouets pour enfants un peu plus loin. En plein journée, par beau temps, elle supposa qu’il devait y avoir beaucoup de monde. C’était sans doute pour ça qu’il préférait le bassin plus petit et tranquille.

« - Marche un peu, recommanda-t-elle en voyant la jolie couleur écrevisse du visage de son mari. »

Elle-même se sentait bien, les muscles éveillés et opérationnel pas encore épuisé par l’effort.

« - Désolée, reprit-elle après quelques secondes perdues dans la contemplation des environs. J’aurai dû vérifier notre route avant de partir. Mais j’étais persuadé d’être capable de revenir là ou tu m’as emmené hier. Tous les arbres se ressemblent en fait… »

Piètre excuse, elle en avait bien conscience. Mais elle devait bien s’avouer que même avec les indications qu’il lui avait donné, elle était incapable de retrouver la maison. Pauvre marine perdue sans son système de navigation.

« - Tu te sens prêt à repartir ? Passe devant que je regarde tes jolies fesses en plein travail. »

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Lun 22 Oct 2018 - 22:57
Zander s'pprocha et l'embrassa.

« Ce n'est pas grave. Ça arrive à tout le monde. Mais promets-moi juste que si tu pars en exploration toute seule, tu m'avertiras avant et que tu prendras la tablette ou ton communicateur, d'accord ? »

Il savait que Stella pourrait la localiser sans problème grâce à sa puce du SDT, étant donné qu'ils n'étaient que deux à en avoir sur la planète. De toute façon, son IA le repérait grâce à sa autre puce qui était directement reliée au petit vaisseau. Et il ne doutait pas qu'Emy puisse aussi localiser sa pilote en cas d'urgence.

Il ne se le fit pas dire deux fois quand elle lui suggéra de marcher.


« Je n'ai pas l'habitude de courir sur des terrains aussi vallonnés et à ce rythme. » fit-il en se ralentissant et se concentrant sur sa respiration.

« Sur le JPS, je dois me contenter des tapis roulants et avant de me compliquer la tâche, Ethan travaille à me faire atteindre la distance de course règlementaire tout en conservant un rythme de course régulier. Enfin maintenant, je peux aussi faire le tour du quartier de temps en temps pour varier un peu. »

Pour l'instant, il était vraiment limité lorsqu'il se trouvait sur Terre. S'il devait demander une autorisation à chaque fois qu'il voulait faire une footing, il ne s'en sortirait jamais. Il essayait de négocier, avec l'aide d'Ethan, le droit de s'absenter une heure par jour, quitte à devoir fournir un itinéraire précis et être accompagné, pour aller courir dans le cadre de son programme d'entraînement. Mais ses demandes étaient restées lettre morte pour l'instant. Et les demandes normales devenaient de plus en plus difficiles à obtenir ces derniers temps et il doutait que cela s'améliore vu la défiance régnant entre les pays terriens dont dépendait le SDT et dont les répercussions se faisaient de plus en plus sentir.

Il hocha la tête quand elle lui demanda s'il était prêt à repartir.


« Oui, mais pas à ton rythme. Enfin, pas encore. Je veux bien t'accompagner, mais il va falloir que tu t'adaptes un peu. On pourra toujours compenser par quelques longueurs dans le bassin. Quoi ? Me regarde pas comme ça ! Je suis censé respecter un programme d'entraînement minimum, même pendant mes vacances. Et si je ne fais absolument rien, Ethan va s'en apercevoir tout de suite et me trucider avant de me le faire amèrement regretter quand on sera rentrés ! » dit-il. Il en avait déjà fait l'expérience et il n'avait ni particulièrement apprécié ni l'envie de recommencer.

« Puis c'est plus facile et motivant de le faire avec quelqu'un que tout seul... » conclut-il en rigolant à sa remarque avant de se remettre à courir, sur un rythme un peu plus soutenu maintenant que le terrain était un peu plus plat.

Il n'avait aucun problème à s'entraîner tout seul, mais vu le contexte, ce serait beaucoup plus simple de le faire avec elle, mais pas forcément plus amusant.


« Demain, on pourra tenter le tour du lac si tu veux, à condition d'éviter tous tes tours et tes détours avant. » proposa-t-il en souriant.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Mar 23 Oct 2018 - 11:09
« - Cheri, si je pars en exploration seule, je prendrais Emy. Je ne me perdrait pas et je suis sure qu’il y a des animaux sauvages qui n’attendent qu’un voyageur isolé et sans défense pour venir lui boulotter les orteils. »

Autant s’amuser de réaction instinctive à des bestioles qu’elle savait, intellectuellement, inoffensifs. Mais quelle idée d’avoir l’air sournois à ce point…
Il lui parla un moment de l’entrainement physique qu’il s’imposait ainsi que de l’entraineur du JPS ce qui la fit sourire. Il était vraiment motivé et, s’il partait de loin, n’avait pas forcement conscience du chemin qu’il avait déjà parcouru. Et s’il voulait aller nager un peu, ça n’est pas elle qui s’en plaindrait.

Elle le suivit donc à petit trot ce qui lui permettait d’apprécier la vue du lac et la paix qui en émanait. C’était vraiment reposant et résolument plus agréable que de courir sur un tapis !
Faire des tours de lac lui convenait parfaitement, elle en aurait d’ailleurs bien fait un ou deux ce matin mais opta sagement pour revenir vers la maison. Comme Zander venait de le dire, ils pourraient toujours faire quelques longueurs de plus dans la journée. Et elle commençait de plus à avoir sérieusement faim.

Une fois rentré et douchés, ils attaquèrent le petit déjeuner avec appétit. Une boisson chaude locale ressemblant au café emporta l’adhésion de l’ex marine qui en but trois tasse tout en dévorant des tartines.

« - Dis, demanda-t-elle finalement. Tu crois qu’il y aurait moyen d’aller dans une ville qui s’appelle Serain, pendant la semaine ? »

Il allait sans doute trouver ca bizarre comme demande, d’autant qu’elle n’avait pas la moindre idée d’où cela pouvait bien être. Avec sa chance, ça serait de l’autre côté de la planète.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Mar 23 Oct 2018 - 23:03
Zander éclata de rire quand Nadja lui annonça qu'elle ne sortirait pas toute seule, sans Emy.

« Je te vois bien partir faire ton footing avec Emy sur le dos. Tu vas faire sensation et probablement avoir une charmante discussion avec la sécurité du coin à propos du danger que représente la faune locale et la nécessité pour toi de te balader en armure. Je te signalerai juste que le port d'armes est prohibé pour les extra-planétaires et que sur la planète, il est restreint au personnel de sécurité autorisé. »

Le reste du footing se passa tranquillement et ils finirent par rentrer sans encombre. Il se doutait que cela n'avait probablement pas suffi à Nadja et qu'il devrait l'emmener au bassin. Ou trouver une autre activité de substitution...

Une fois rentrés, il prit une douche puis alla préparer le petit déjeuner pendant que Nadja était à la salle de bain. Son coin cuisine leur permettait de ne pas être obligés de descendre, même si Sid l'avait informé que ses parents venaient de partir. Il devrait remercier sa mère d'avoir approvisionné les lieux avant leur arrivée. Il se servit une tasse rakta, l'équivalent du café terrien, même s'il était moins amère. Puis il regarda en souriant la militaire manger avec appétit pendant qu'il grignoter une fruit ressemblant à une pomme avec quelques tartines.


« Serain ? Ça me dit quelque chose. Il me semble que c'est sur la côte, non ? Laisse-moi vérifier... »

Il prit sa tablette et pianota dessus avant qu'elle se mette à carillonner, lui indiquant qu'il avait reçu un message. Il l'ouvrit puis fronça les sourcils avant de se mettre à râler. Il finit par soupirer. Il n'y pouvait pas grand-chose.

« L'administration se rappelle à mon bon souvenir et m'indique que je dois renouveler mon brevet de pilotage planétaire et mon permis de port d'armes, qui expirent à la fin de l'année. » expliqua-t-il à Nadja.

Voilà quelque chose qu'il n'avait pas prévu, mais ce n'était que des formalités. Le permis de port d'armes lui était essentiel s'il voulait se procurer des armes hébridiennes et cela lui donnait en théorie le droit de se déplacer avec sur la planète, mais il s'en abstenait. L'examen consistait en une épreuve de tir et quelques questions sur les réglementations en vigueur concernant leur usage.


« Enfin bref. Serain est l'une des villes côtière spécialisée dans l'étude des milieux marins et le développement de technologies marines. Il y a d'ailleurs un centre de plongée là-bas... » fit-il en lisant les informations qu'il avait dénichées.

Il réfléchissait en même temps à comment y aller, vu la distance.

« Ce n'est pas la porte à côté, mais ça pourrait me servir à valider mon brevet de pilotage planétaire, si nous y allons en avion. Cela ne devrait poser aucun problème particulier. Peut-être qu'il faudra dormir sur place, par contre. »

Il allait juste tout devoir organiser et cela l'ennuyait déjà prodigieusement, d'autant qu'il fallait qu'il vole à la fois de jour et de nuit, sans oublier là encore, une partie théorique.

« Tu as une raison particulière de vouloir aller là-bas ? » demanda-t-il, curieux.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Mer 24 Oct 2018 - 17:45
Tout en engloutissant son petit déjeuner, Nadja écouta son mari tirer des plans après sa demande. Un message interrompis cependant et il pesta contre des formalités administratives qu’on lui imposait.

« - Je ne savais pas que tu avais un port d’arme valable ici. Je serai très curieuse de voir ce que vous utilisez. Tu crois qu’il y a moyen que j’en teste une ou deux ? »

Il lui expliqua quelque petite chose sur la ville précisant qu’elle était sur la cote, ce qu’elle savait déjà. L’idée d’y aller en avion, pas contre, lui dessina un large sourire sur le visage.

« - Mais c’est une super idée ça. Ça doit être génial de voler au-dessus des terres. Pour le plaisir je veux dire. J’ai déjà fait ça, mais pas dans ce genre de circonstances. Et puis rester une nuit dans une ville au bord de la mer… Je sais pas toi, mais je trouve pas ça si terrible comme idée. »

Évidemment, il voulut savoir pourquoi elle voulait y aller. Nadja regarda la table un moment en se demandant comment s’expliquer. Comme souvent dans ce genre de circonstance, elle opta pour l’approche la plus directe.

« - C’est la que ma mère est née. Je crois que ses parents aussi. Non je ne compte pas aller leur parler, ça serait ridicule. Mais elle m’en parlait souvent et j’aimerai voir la ville de mes propres yeux, tu comprends ? Une sorte de retour aux sources , quelque chose comme ca. Ça t’embête pas ?»

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Mer 24 Oct 2018 - 23:01
Zander sourit à la surprise de Nadja quand il annonça qu'il avait le droit de porter des armes sur place et à sa curiosité sur l'armement local. Il haussa les épaules. Son intérêt manifeste pour le sujet ne le surprenait guère, en réalité, mais à son avis, elle risquait fort d'être déçue.

« J'ai fait partie des forces de sécurité de la planète avant de passer dans le privé. C'était l'un des rares moyens de devenir pilote. Théoriquement, je devrais toujours l'être à titre de réserviste, sauf que je n'habite pas sur la planète. Mais cela ne me dispense pas de certaines formalités d'usage quand je reviens... Ça me donne aussi le droit de détenir un permis de port d'armes sous certaines conditions et surtout d'en acheter sans avoir à passer par tout le processus officiel. Je me sers d'ailleurs de mes armes personnelles quand je vais en mission, même si je sais me servir des armes du SDT. Ce sont celles qui se trouvent à bord de Stella. Et je pense qu'il y a moyen que tu les essaies. Ça pourrait se faire pendant que je passe mes tests. » fit-il.

Il se garda bien de préciser que son choix de carrière était l'un des nombreux points de contentieux entre son père et lui.

Ce fut à son tour d'être surpris par son enthousiasme à la suggestion d'aller à Serain en avion. Il n'aurait jamais proposé cela s'il n'avait pas eu son brevet de pilotage à valider et il n'aurait jamais jamais non plus pensé qu'elle n'avait fait de vol d'agrément, mais il était ravi que l'idée lui plaise. C'était plus long, et moins agréable pour lui, vu qu'il devrait piloter lui-même qu'il aurait donc probablement peu l'occasion d'admirer le paysage.


« Tu n'as jamais pris l'avion juste pour te déplacer ? Alors dans ce cas, il ne me reste plus qu'à organiser tout ça. Une partie du vol devra se faire de nuit par contre. Je vais voir si nous pouvons partir demain en fin de journée et si l'académie peut me prêter un appareil. Et je ne peux pas dire que passer une nuit dans un hôtel sur le bord de mer avec toi n'est pas une perspective réjouissante. »

Il écouta son explication. C'était logique qu'elle veuille en savoir plus sur ses racines et voir d'où elle venait, ce qu'elle n'avait jamais pu faire à son époque.

« Cela ne m'embête absolument pas et je comprends parfaitement. Je trouve que c'est une très bonne idée. »

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Jeu 25 Oct 2018 - 10:05
Il lui avait déjà plus ou moins expliqué avoir fait partie de cette force de sécurité mais ne s’était pas réellement étendu sur le sujet.

« - Du coup, ses forces de sécurité sont une sorte de police ? D’armée ? »

On ne se refait pas, elle était curieuse des autres corps d’armée qu’elle pouvait rencontrer. Tout comme elle avait fait ses recherches sur ceux de la Terre à son arrivée.

Elle se resservi de se café doux qu’elle commençait à vraiment apprécier tout en répondant à la question sur l’avion qui l’avait visiblement surpris.

« - Jamais pour le plaisir non. J’ai pris un certain nombre de navette pour atterrir quelque part, évidemment, et je te parle pas des barges de débarquement. Mais niveau confort, t’imagines que c’est pas le top. Et je te parle même pas des lâchers depuis l’orbite avec Emy. Donc faire un tour pour le plaisir, ça me tente carrément. J’espère juste que tes parents prendrons pas trop mal notre absence.»

Elle non plus n’était pas contre passer une nuit à l’hôtel. Ca lui rappelait pas mal de souvenir plutôt agréable en sa compagnie.

« - Merci, répondit-elle quand il lui confirma qu’i trouvait l’idée bonne. Ma mère nous parlait souvent de cette ville quand nous étions enfant. Je crois même que je pourrais retrouver le restaurant ou elle avait rencontré mon père. IL va falloir faire attention à ne pas faire comme dans ce film qu’on a vu la semaine dernière, avec ce type qui voyage dans le temps à bord de sa voiture.»

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Jeu 25 Oct 2018 - 23:02
Zander répondit pour satisfaire la curiosité de Nadja sur la sécurité de la planète tout en continuant à pianoter sur la tablette, envoyant les demandes nécessaires et cherchant des informations au fur et à mesure de la discussion.

« Nous n'avons pas vraiment d'armée en tant que telle. Les quelques académies existantes forment les membres des forces de sécurité qui travaillent aussi bien dans le privé que pour le gouvernement. Tout dépend de qui t'embauche, en fin de compte. Tu peux travailler à la protection d'un bâtiment officiel, dans les locaux d'une entreprise, sur une des stations, dans un vaisseau ou encore assurer le maintien de l'ordre dans les rues... Encore qu'on ne puisse pas dire qu'il y ait vraiment de criminalité par ici. Les pilotes apprennent tous à utiliser des chasseurs, et bien qu'il existe une formation poussée en matière de combat aérien, la plupart ne la suivent pas et s'orientent vers le civil. Il existe également une formation spécifique destinée au personnel médical qui serait intéressait. Si la planète est menacée et que le besoin s'en faisait sentir, tous ceux qui sont formés et habilités comme agent de sécurité passeraient sous les ordres du gouvernement pour assurer la défense d'Hébrida dans la Force de défense. Les autres seraient aussi mobilisés, mais ils devraient dans un premier temps être remis à niveau et feraient donc office de réserve. Tu ne m'as jamais vu dans mon uniforme ? »

Il sourit quand elle demande qu'elle allait être la réaction de ses parents. Sa mère serait peut-être un peu déçue de ne pas voir son fils une soirée, mais il se rattraperait avec le repas. Quand à son père, que cela le ravisse ou qu'il désapprouve, ce qui était le plus probable, il s'en contrefichait royalement.

« Oui, ils comprendront. Et puis franchement, tu crois qu'ils seront surpris quand je leur annoncerai que l'on se rend une journée dans la ville dont les principales activités tournent autour de l'eau ? »

Il se figea une seconde à la mention du voyage dans le temps. Il avait conscience qu'il n'était pas le seul des deux à en avoir vécu un et que cela leur faisait au moins un autre point commun. Il gardait cependant un très mauvais souvenir de cette expérience, en partie dû au bracelet et à la perspective de se retrouver lui aussi à une époque et dans un monde qui n'était pas les siens. Mais lui avait pu retourner à son époque au moins, se fit-il la réflexion.

« Au moins, cette fois tu serais avec moi si ça devait arriver... »

Sa tablette sonna à nouveau, offrant un changement de sujet bienvenu.

« Il y a des créneaux de disponible dans un des centres de tirs accrédités en fin de journée, si ça t'intéresse. On pourrait y aller après avoir fait un tour en ville. Mais dans ce cas, il va falloir que je bosse un peu sur les règlements ce matin et voir s'il y a eu des changements depuis la dernière fois. Et j'ai envoyé des requêtes concernant les avions. Je devrais avoir une réponse d'ici la fin de la journée. Une fois qu'on saura si c'est bon pour demain, on pourra s'occuper de l'hôtel et de chercher un centre de plongées. » fit-il en finissant sa tasse tout en récupérant les documents officiels dont la lecture le réjouissait à l'avance.

************

Ils partirent en début d'après-midi après avoir mangé. Il lui fit faire un tour en ville. Beaucoup de gens se déplaçaient entre les bâtiments. Là encore, on pouvait apercevoir des gens avec des blouses évoluer parmi d'autres habillés normalement et de temps à autre, des familles et des enfants, chacun vaquant à leurs occupations. Il se dégageait du tout une impression de calme et d'ordre. Le tout était propre et beaucoup plus moderne que sur Terre, parsemés de végétation, allant des fleurs en passant par les arbres.

Il l'emmena dans qui se révéla être un musée sur l'histoire d'Hébrida avec une section dédiée à la ville et une autre sur le fonctionnement des institutions avant de lui faire découvrir un centre commercial local qui n'avait rien à envier à ses homologues terriens.  Il en profita pour se racheter quelques vêtements ainsi que trois tenues "professionnelles" complètes.

Ils finirent par arriver au stand de tir. Il était plutôt inhabituel que des extra-planétaires viennent, mais pas totalement inédit non plus. Il la laissa avec l'un des instructeurs tandis qu'il suivait l'examinateur qui lui avait été assigné. Il devait d'abord passer la théorie puis ensuite il passerait à la pratique avec une arme de poing et ensuite un fusil. Le tout se terminait généralement par la présentation et l'essai des dernières armes ayant intégré l'arsenal par les forces de sécurité.


Dernière édition par Zander Hayes le Ven 26 Oct 2018 - 23:25, édité 1 fois

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Ven 26 Oct 2018 - 11:48
Nadja écouta les explications sur la force armée locale tout en les reliant avec ce qu’elle savait du futur d’Hebrida. Elle détestait lui cacher des choses mais il valait sans doute mieux pour l’instant.

« - C’est étonnant que vous n’ayez jamais attiré de convoitise ? Un système avec autant de technologies, ça doit attirer les convoitises… Et j’adorerait te voir en uniforme au fait, j’ai toujours trouvé ça très sexy. »

La plaisanterie sur le voyage temporel tomba un peu à plat et elle vit un voile recouvrir son visage un instant. D’instinct, elle posa sa main sur la sienne et la serra.

« - Je te lâche pas, beau gosse, murmura-t-elle simplement. »

Après avoir confirmé qu’ils pourraient se rendre dans un stand de tir dans l’après-midi, il partit s’occuper des tracasseries administratives pendant que Nadja rangeait la table et essayait de ne pas faire exploser la cuisine par sa seule présence.

Ils firent un peu de shopping après déjeuner mais la mode locale n’était guère au gout de l’ex-marine. Vu les regards qu’elle récoltait régulièrement, l’inverse devait d’ailleurs être également vrai. Elle dégota néanmoins un intéressant couvre-chef, qui tenait plus du béret que du chapeau, qui lui rappelait ses anciens uniformes. Une fois posé crânement sur sa tête, elle se rendit compte qu’elle pouvait le porter même à l’extérieur sans trop de gène. Tant qu’elle restait entourée de haut bâtiment, son agoraphobie restait largement sous contrôle.

Une fois au stand de tir, Nadja out échanger avec un instructeur et le rassurer son entrainement, expliquant qu’elle était une militaire extraterrestre, marié à un ressortissant local et curieuse de ce qui se faisait ici. Ça n’était après tout que la plus stricte vérité.

Il accepta avec fierté de lui montrer les armes locales et elle vida quelques chargeurs dans les minutes suivantes. Au final, ces pistolets étaient assez proche de leurs homologues terriens même s’il lui paraissait un rien trop léger à son gout. Comme un enfant qui montre ses jouets, l’instructeur lui fit essayer un révolver, plus lourd mais qui lui convenait mieux. Divers types de projectiles étaient disponibles suivant les circonstances, rendant l’arme très polyvalente malgré sa capacité limitée.

« - Le perce blindage, ça envoie, s’amusa Nadja en se massant la main.
- Je me disais bien que ça vous plairait. Vous voulez essayer autre chose ? »


Elle ne se fit évidemment pas prier et il lui proposa un fusil d’assaut d’aspect un peu étrange. Le chuintement distinctif qui accompagna le premier tir la fit sourire de toute ses dents.

« - C’est un fusil magnétique ?
- Exact, expliqua fièrement l’instructeur. Vous connaissez ?
- J’ai fait mes classes avec ça. »


A l’école militaire, on leur donnait de vieux fusil pour s’entrainer… Elle savait maintenant d’où ils provenaient. Quelques secondes plus tard, elle vidait le chargeur de fléchettes dans le cœur d’une cible et en remettait un instinctivement.

« - J’ai pas trop perdu la main, apparemment. »

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Ven 26 Oct 2018 - 23:25
Zander répondit sérieusement.

« Bien sûr qu'Hébrida a attiré les convoitises par le passé. Mais elle a clairement fait comprendre aux importuns que ce n'était vraiment pas une bonne idée de s'attaquer à elle justement en raison de sa supériorité technologique. Et pour le moment, personne n'a encore osé retenter l'expérience. Hébrida n'est pas non plus intéressée par conquérir les autres, mais tout le monde ici comprend la nécessité de posséder des armes pour se défendre et dissuader les autres de s'attaquer à la planète et d'avoir des gens qui savent s'en servir. Mais personne ne s'engage dans cette voie-là, bien sûr. La plupart des habitants ne sont motivés que par les défis scientifiques et technologiques, notamment le grand projet du moment qui tourne autour de la colonisation d'une planète inhabitée du système. »

Il sourit à sa remarque sur l'uniforme et se leva pour aller vers l'étagère et revint avec un cadre affichant des images. Il lui en montra une qui le représentait en uniforme le jour de la remise des diplômes il y avait presque une vingtaine d'années ainsi qu'une deuxième avec sa mère qui souriait fièrement. L'uniforme n'avait pas beaucoup changé et arborait toujours le gris et bordeaux.

« Je l'ai d'ailleurs enfilé le jour où l'ONU est venu visiter le JPS. Je n'avais pas de tenue plus officielle que ça à me mettre. »

À l'époque, ils ne s'étaient pas encore rencontrés. Il se demandait si quelqu'un, quelque part sur la station, avait pris une photo de cet événement...

Il sourit doucement à sa déclaration et lui serra la main en retour. Il le savait, mais c'était toujours bon à entendre, même si cela n'était vrai qu'en dehors des missions.

******************

Il se leva et retint un soupir une fois le questionnaire sur la réglementation terminé. Il ne saurait les résultats qu'en partant, mais cela n'avait pas été très difficile.

Les différentes épreuves de tir se passèrent sans encombre. Son entraînement régulier sur Terre portait ses fruits et ses résultats furent bien meilleurs qu'à l'accoutumée et bien au-delà des résultats minimum requis sur Hébrida, moins exigeants que sur Terre pour ceux dans sa situation, ce qui lui valu les félicitations d'un examinateur relativement surpris par sa progression. En temps normal, il se serait entraîné pendant quelques jours avant de tenter l'examen pour être certain de le réussir, vu qu'il se servait rarement de ses armes habituellement. Mais là, il savait qu'il n'en avait pas besoin.

La présentation et l'essai des nouvelles armes ayant intégré l'arsenal des Forces de sécurité se passa rapidement. Il n'avait pas l'intention d'en changer, les siennes lui convenant parfaitement et étant compatibles avec des munitions terriennes, ce qui pouvait s'avérer très pratique en cas d'urgence.

Il sortit de la section réservé aux examens, son permis renouvelé, pour chercher Nadja, qui trouva toujours sur le pas de tir en train de discuter avec l'instructeur, un fusil à la main d,un modèle qu'il avait lui-même essayé un peu plus tôt.

*************

L'instructeur observait Nadja d'un air professionnel et approuva du chef sa séquence de tir. Il voyait rarement des gens manier les armes aussi facilement.


« Effectivement. On dirait que vous avez utilisé ce fusil toute votre vie... Mais vous êtes vraiment très à l'aise avec les armes de manière générale. » fit-il, pensif. Après tout, peut-être que sa planète avait des armes similaires.

Zander s'approcha en souriant.


« Alors, tu trouves ton bonheur ? » lui demanda-t-il.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Sam 27 Oct 2018 - 11:00
Nadja en avait un rien trop fait et l’instructeur s’était aperçu de sa familiarité avec l’arme. Elle s’en voulait un peu mais elle n’en vida pas moins le second chargeur avec encore plus de précision que le premier.

« - J’ai presque vingt ans d’armée derrière moi, expliqua-t-elle. J’ai eu le temps de tester pas mal de chose et d’avoir mes petites préférences. Comme ce genre de fusil par exemple. Ça faisait longtemps que je ne m’en étais pas servi, merci beaucoup. »

Son plaisir enfantin était évident et elle souriait encore lorsque Zander revint prés d’elle.

« - Pour mon anniversaire, c’est un peu tard, mais si tu cherche un cadeau de noël... »

Elle plaisantait bien sur, pas certaine qu’il puisse faire sortir ce genre d’arme de la planète. Mais une autre idée lui revint. Avec les pièces de deux ou trois de ces fusil, elle pourrait, avec l’aide d’un ingénieur compétent, remettre en fonction sa mitrailleuse. Celle-ci avait été rendu inutilisable dans son combat contre des jafa quelques mois auparavant. Et même le problème des projectiles pourrait être réglé facilement ici… Elle se maudit au final de ne pas y avoir pensé avant. C’était pourtant complètement évident.

« - Et toi ? Tu as validé ton examen ? »

Elle espérait que son entraînement intensif de ses derniers mois ai porté ses fruits, mais personne n’était à l’abri d’un accident.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Sam 27 Oct 2018 - 15:56
L'instructeur hocha la tête. C'était bien ce qu'il pensait. Cela se voyait comme le nez au milieu de la figure.

« Si vous voulez essayer autre chose, n'hésitez pas à me demander. Avec votre expérience, je n'aurai aucun problème à vous faire tester de plus gros calibres ou d'autres types d'armes. » fit-il avant de s'éloigner.

Zander ne put s'empêcher de rire à la suggestion de cadeau de Noël de Nadja. En tout cas, elle avait l'air de franchement bien s'amuser.


« Tu crois que le SDT t'autoriserait à te servir de ça en mission ? Je pourrais probablement en acheter un et le stocker sur Stella. Le plus compliqué, ça restera les munitions, par contre. » dit-il en regardant le fusil.

« En parlant de ça, il faudra que je passe à l'Armurerie centrale. Je dois racheter une arme de poing et refaire le plein de munitions au passage. Et remplir de la paperasse pour déclarer la perte et la destruction de la précédente. Je sais pas trop comment je vais expliquer ça… » soupira-t-il.

Il doutait que l'administration accepte la réalité, à savoir qu'il avait dû détruire son arme lors d'un voyage involontaire dans le passé pour éviter de contaminer l'histoire.

Il sourit fièrement quand elle l'interrogea sur le résultat de son examen.

« Haut la main. J'ai battu tous mes précédents résultats. L'examinateur était drôlement surpris. Comme moi d'ailleurs. Il m'a même demandé si je ne voulais pas repasser dans le service actif pour travailler pour le gouvernement. Apparemment, ils cherchent des gens pour assurer la sécurité de la première expédition spatiale hébridienne qui va partir à la recherche de la planète parfaite pour implanter une colonie. Mais sans surprise, ils ne trouvent pas vraiment de volontaires. Moi, j'aurais sauté sur l'occasion si j'avais toujours habité ici. »

Il n'aurait pas hésité une seule seconde même. Mais sa planète natale arrivait avec quelques années de retard pour que cela l'attire vraiment. Et puis il avait des choses bien plus importantes qui l'attendait ailleurs.

« Tu as fini ou tu veux continuer à t'amuser un peu ? Ou tu veux voir autre ici en ville ? » lui demanda-t-il.

Il sentit sa tablette vibrer et la sortit de sa poche. un autre sourire éclaira son visage à la lecture du message.


« C'est bon pour l'avion demain en fin de journée. Il va falloir que je dépose le plan de vol demain matin au plus tard pour qu'ils puissent le préparer. On peut donc s'occuper de l'hôtel et du reste des activités pour notre journée à Serain. On n'est pas obligés de revenir en avion, par contre. Il y a un train qui longe toute la côte jusqu'à Valmeera aussi. Avec possibilité de compartiment privé. » fit-il sur un ton espiègle.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Dim 28 Oct 2018 - 12:46
Alors que l’instructeur, fier de présenter ces jouets, lui sortait de nouvelles armes, Zander retourna un peu le couteau dans la plaie.

« - Possible… mais tu as raison pour le problème de munitions. Si je viens à tomber en rade en mission, je ne servirait plus à grand-chose. Bon je ne t’en voudrais pas si tu en prend un pour le stocker sur Stella. Et je pourrais t’apprendre à t’en servir d’ailleurs. Le maniement est assez différent de celui des armes à propulsion chimique mais on s’y fait vite, tu verras. »

Elle sourit de toute ses dents quand il lui annonça avoir pulvérisé son précédent record. Il semblait particulièrement surpris des progrès qu’il avait accomplis. Pour sa part, Nadja était très fière de lui. Même si la double casquette d’instructrice et d’épouse n’était pas toujours évidente à porter.

« - Bravo ! IL fallait bien que ton entraînement paye. Et garde cette proposition dans un coin. Avec ce qu’il se passe sur Terre, ça pourrait nous faire une solution de replis. »

Elle plaisantait évidemment… mais pas totalement non plus. Se lancer dans une expédition coloniales pouvait être des plus passionnant. Et s’ils quittaient le système, ils risquaient de se frotter à des forces de la galaxies qui ne verraient pas de bon œil une nouvelle puissance émergente.

Il venait de lui demander si elle voulait rester s’amuser quand il confirma que leur voyage du lendemain était confirmé.

« - Je pourrai passer la journée ici. Mais on a pas mal de préparatifs pour demain je suppose. Alors soyons raisonnable. »

Elle salua l’instructeur et ressortit au bras de son mari.

« - Et je suis tout a fait partante pour le retour en train. »

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Dim 28 Oct 2018 - 15:04
Zander se fit une note mentale d'ajouter ça à la liste des armes à acquérir à l'Armurerie.

« L'examinateur me l'a montré. Cela fait partie des nouvelles armes qui vont intégrer l'arsenal des Forces de sécurité. Quand ce sera le cas, il faudra justement que je suive une formation spécifique à leur manipulation et que je passe un examen. Enfin, je crois. Pour l'instant, il n'y a pas de restrictions dessus, mais ça pourrait devenir le cas et cette qualification pourrait devenir obligatoire pour en acheter. »

Il sourit quand elle lui dit de garder la proposition d'emploi de l'examinateur. Il comprenait pourquoi elle lui disait ça, mais il espérait qu'ils n'en auraient pas besoin. Il rit doucement quand elle lui dit qu'elle pourrait passer la journée ici.

« Voilà qui ne me surprend pas. Si tu veux, on reviendra pour que tu continues à explorer le catalogue d'armes. Et oui, nous avons plein de choses à faire pour demain. »

****

Il ne se rappelait pas ce qu'il était venu chercher dans l'atelier qui faisait aussi office de réserve. L'important était qu'il s'était retrouvé nez à nez avec son père. Il s'était contenté d'échanger quelques banalités sur le déroulement de la journée par politesse en espérant que les choses s'en tiendraient là. Alors que cela semblait être le cas, il fit demi-tour pour sortir.

« Alors comme ça, maintenant tu dois recourir à l'alcool pour pouvoir séduire une fille et avoir une relation stable ? Tu es tombé bien bas. Il me semblait pourtant que tu n'avais besoin que de sourire pour qu'elles soient toutes à tes pieds. »

Les poils de la nuque de Zander se hérissèrent et il se figea en entendant les propos de son père. C'était faux et ils le savaient tous les deux. Son instinct lui hurla de décamper sur-le-champs, mais il n'en eut pas le temps, son père l'attrapant par le bras avant qu'il ait pu faire un pas et le forçant à se retourner et à lui faire face.

« - Pas si vite, fils…
- Ce n'est pas le cas et ce n'est pas ce qui est arrivé avec Nadja. C'était un accident. Aucun de nous ne pouvait prévoir ce qui allait se passer, lui réexpliqua Zander aussi calmement que possible.
- C'est ce que tu dis. »


Le sous-entendu blessa  Zander. Il avait eu du mal à les supporter venant de parfaits étrangers, mais que son propre père puisse aussi le penser faisait mal. Même s'ils ne s'entendaient pas, il connaissait son fils mieux que ça. Ou du moins, le pilote l'avait-il cru.

« - Mais dis-moi, que comptes-tu faire quand vous serez libérés de ces breloques ? L'abandonner comme un vieux trophée devenu inutile…
- Non…
- Ou disparaître encore pendant un an quand elle t'abandonnera comme il y a 10 ans quand tu as perdu ton autre compagne ? »


Le monde s'arrêta soudain de tourner autour du pilote et il se tétanisa. Comment son père pouvait savoir ça ?

« - Comment…
- Il paraît que c'est de ta faute d'ailleurs et que tu as fui comme un lâche pour ne pas avoir à prendre tes responsabilités… »


Cette accusation fit l'effet d'un coup de poignard à Zander. Comment pouvait-il dire et croire une chose pareille ? Il dut résister à l'envie d'envoyer valser son père à l'autre bout de la pièce, ce qu'il était tout à fait en mesure de faire.

« - Arrête tout de suite. Tu ne sais pas ce qui est arrivé…
- Parce que mon fils refuse catégoriquement de parler de cet événement. Dis-moi ce qu'il s'est passé.
- Non.
- Zander, explique-toi tout de suite.
- NON, fit-il sur un ton si catégorique que son père tressaillit. Maintenant, lâche-moi et laisse-moi partir. Tout de suite...
- Sinon quoi ?
- Sinon je vais t'obliger à me lâcher et tu risques de ne pas apprécier, voir même de trouver ça douloureux… Vois-tu, je n'ai pas appris qu'à soigner là où je travaille à l'heure actuelle… »


Sans s'en rendre compte, il avait modifié ses appuis pour pouvoir se dégager et commencer à imprimer une légère torsion au poignet de son père avec une clé de base. Celui-ci, surpris, relâcha son fils. C'était la première fois qu'il s'opposait de la sorte, au lieu de fuir. Il ne savait pas comment réagir : devait-il être effrayé par les menaces qu'il venait de proférer et semblait parfaitement en mesure de mettre à exécution ou se réjouir que son fils fasse enfin preuve d'un peu de caractère et qu'il se défende.

« Aborde le sujet encore une fois et je ne remettrai plus jamais les pieds à la maison. » déclara Zander sur un ton glacial et le visage totalement fermé avant de sortir de l'atelier, choqué par la discussion et sa réaction.

Une fois dans le salon, il n'eut qu'une envie, quitter les lieux en courant. Sur le comptoir, il avisa une bouteille de pourpraline. C'était une très, très mauvaise idée, il le savait au fond de lui. Il la prit malgré tout et quitta la maison d'un pas mal assuré pour se diriger vers la forêt. Arrivé à l'orée du bois, il se retourna et observa son balcon. Il hésitait soudain entre deux choses contradictoires : mettre le plus de distance entre lui et son père et retourner auprès de Nadja, mais cela signifiait revenir sur ses pas. Il n'aurait même pas tergiversé une seule seconde si elle s'était trouvée ailleurs.

Il s'adossa à un arbre, perdu, et ouvrit la bouteille pour en boire quelques gorgées.


*- Allons, allons, Zander… Qu'est-ce que tu fabriques ? Tu crois vraiment que c'est une bonne idée et que ça va t'aider ? lui fit la voix de Prius.
- La ferme et dégage.*


Ce fut le regard de son père depuis le salon qui le poussa à s'enfoncer dans la forêt. Ses pas allaient sans nul doute le mener au bassin...

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Lun 29 Oct 2018 - 11:20
Quand l’incident se produisit, Nadja était dans le salon, en compagnie de la mère de Zander. Celle-ci lui montrait des photos de son fils sur le grand écran. Au début, l’ex marine avait pris cet exercice avec fatalité, comme un passage obligé dans toute belle famille. Mais elle s’amusait maintenant comme une petite folle à regarder des souvenirs de la vie de petit garçon et d’adolescent de son mari. Bon, sa période cheveux long n’avait sans doute pas été la plus heureuse, mais cette faute de gout n’avait visiblement pas duré longtemps.

Quelque chose la fit soudain inexplicablement frissonner. Couplée à un soudain éclat de voix en provenance de l’étage inférieur, elle eut immédiatement une vision nette de ce qu’il venait de se passer. Un regard par la fenêtre lui montra Zander en train de s’éloigner, une bouteille à la main. Sans plus réfléchir, elle se leva et se rua dans l’escalier ou elle croisa le père du pilote, l’air tout aussi furibard que son fils.

« - Vous devriez… commença-t-il.
- Vous devriez dégager de ma route, le coupa-t-elle. Je ne sais pas ce qu’il s’est encore passé entre vous mais j’en ai plein les pattes de vos accusations et remarques perpétuelles. Si vous ne vouliez pas qu’on vienne, il aurait été plus simple de le dire tout de suite. Laissez-moi passer maintenant. »


Sagement, il s’écarta et elle put sortir et se ruer sur le chemin en espérant ne pas se perdre ce coup-ci, bien persuadé qu’il retournait une fois de plus au bassin. Elle le rattrapa finalement en chemin et l’attrapa par les épaules délicatement pour lui signifier sa présence. La bouteille était déjà à moitié vide, ce qui était très mauvais signe.

« - Si tu veux qu’on parte de suite, ca me va bien. C’est toi qui voit. »


____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Lun 29 Oct 2018 - 22:29
Neela montrait fièrement les photos de jeunesse Zander à Nadja tout en lui racontant un tas d'anecdotes. Le début de cet exercice généralement inévitable avec un nouveau membre de la famille était une nouveauté pour elle et avait commencé de manière un peu forcée avant que l'atmosphère se détende. Puis elle entendit un éclat de voix en bas. Sa désormais belle-fille réagit au quart de tour, tandis qu'elle retint un soupir de frustration. Son mari n'avait donc pas pu s'empêcher de tomber sur leur fils à la première occasion... Elle se leva assista à l'étrange scène qui se déroulait sur le palier entre Nadja et son époux.

Démos n'eut pas le temps de terminer sa phrase, interrompue par Nadja. Le ton impérieux qu'elle utilisa le fit s'écarter sans poser de question. Neela sourit intérieurement. Son mari n'était guère habitué à se voir répondre de la sorte. Décidément, elle appréciait vraiment la militaire. Une telle franchise était pour le moins rafraîchissant. Néanmoins, elle allait devoir avoir une autre explication sérieuse avec son époux qui partit s'enfermer dans son bureau, mais aussi avec elle qui partait à la poursuite de son propre mari. Elle espérait que l'accrochage n'avait pas été trop virulent entre les deux hommes, car elle souhaitait vraiment pouvoir profiter de ses deux invités un peu plus de deux jours.

*******

Zander marchait d'un pas mal assuré vers le bassin. La pourpraline ne l'aiderait certainement pas à avoir les idées plus claires, mais il oublierait quelques heures ce qu'il venait de se passer. Malgré tout, il devait faire attention, car il était censé piloter le lendemain et il paierait déjà cher son abus au réveil.

Il sursauta en sentant deux mains se poser sur ses épaules. Si quelqu'un décidait de s'en prendre à lui, il n'était pas vraiment en mesure de riposter. Puis le voulait-il ?

*Arrête ça tout de suite et secoue-toi, Zander...* lui souffla Prius.

Il n'était pas un secteur mal famé d'une planète de seconde zone, mais sur Hébrida. Ce genre de choses n'arrivait pas ici, surtout pas dans ce quartier dont l'accès était contrôlé. Il entendit la voix de Nadja qui perça les brumes de désarroi dans lesquelles il était plongé. Il alla se réfugier dans ses bras. Il aurait adoré pouvoir repartir sur-le-champ, mais ils ne pouvaient malheureusement pas.


« J'aimerais pouvoir rentrer à la maison... Mais ce n'est pas possible pour l'instant. Stella est immobilisée pour le reste du séjour, le temps qu'ils finissent les travaux prévus, notamment sur ses moteurs. » répondit-il doucement.

Il s'écarta avant de remettre lentement en route vers le bassin. Il n'avait absolument pas envie de remettre les pieds chez ses parents, même si son étage était totalement autonome du reste de la maison. Arrivé au bassin, il se tint à distance du bord par précaution et s'assit, ou plutôt se laisser choir sur le sol tout en s'adossant à l'un des gros rochers. Il écouta le tonnerre qui grondait au loin. Cette fois, ils n'y couperaient pas.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Mar 30 Oct 2018 - 20:57
Nadja le vit se tendre un instant, avant de se rendre compte de qui était venu prés de lui. Étais-ce si surprenant ?

En tout cas, il ne semblait pas le regretter et vint se nicher dans ses bras un moment. Elle fit de son mieux pour le rassurer et lui laissa le temps de répondre.

« - Je ne parlais pas de quitter la planète. Juste la maison, pour un soir ou deux. »

Elle n’avait aucune envie de se dresser entre lui et ses parents, aussi n’insista-t-elle pas plus sur le sujet. La décision lui revenait et elle le soutiendrait quoi qu’il fasse. Pour l’instant, il avait besoin du calme que lui apportait l’eau. Elle le suivit donc jusqu’au bassin et s’installa prés de lui en notant qu’il allaient bientôt se tremper.

Vu qu’il semblait avoir oublié la bouteille, elle la fit passer de son coté. Elle était tenté d’y regoutter, se souvenant de l’excellent goût de la liqueur. Mais sans parler des effets secondaires qu’elle avait ressenti, la situation ne s’y prêtait pas vraiment et il valait mieux que l’un d’eux garde la tête froide.

Quelques minutes plus tard, de grosses gouttes s’écrasaient prés d’eux, annonciatrice d’un futur déluge.

« - Allons nous mettre à l’abri, ou tu veux, mais je n’ai pas envie de finir ce séjour au lit avec une fièvre de cheval. »

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Mer 31 Oct 2018 - 2:51
« On s'en va demain… on peut toujours prolonger notre séjour à Serain d'une journée… » fit-il en marchant, ses pas devenant petit à petit moins assurés.

Il sentit les premières gouttes tombées et les regarda frapper la surface de l'eau du bassin sans bouger. La pluie ne le dérangeait pas. Mais elle avait raison, ils ne pouvaient pas rester là. Quoique.... Le tonnerre se rapprochait et l'orage promettait d'être violent ce soir-là.

« Je n'ai pas envie de rentrer… mais je ne sais pas où aller. Et toutes nos affaires sont là-bas en plus. » déclara-t-il.

Il n'avait pas envie de parler de ce qui était arrivé. Il se releva péniblement et dû se raccrocher à elle pour se stabiliser et ne pas retomber. Avant qu'il est pu s'en empêcher, il se mit à lui raconter d'une traite ce qu'il s'était produit.


« Il a dit que j'avais fait exprès de te faire boire pour te mettre dans mon lit, alors qu'il me suffit de faire un beau sourire pour avoir toutes les filles que je veux… Que Leïla était morte à cause de moi et que je n'avais fait que fuir mes responsabilités… Il m'agrippait le bras, alors je l'ai menacé de lui faire mal et je lui ai fait une clé pour l'obliger à me lâcher… Il a dit que tu allais m'abandonner… » finit-il dans un murmure en regardant ailleurs. Ces quelques minutes de discussion avaient fait resurgir toutes ses angoisses qu'il croyait pourtant avoir résolues.

Pourtant les mots qu'elle avait prononcés plus tôt dans la journée résonnaient dans sa tête.

*"Je te lâche pas, beau gosse."* se souvenait-il clairement. Était-ce un mensonge prononcé en raison de leur situation forcée auquel elle ne croyait pas ? Elle l'avait suivi pourtant. Malgré tout, il n'osait pas la regarder, de peur de découvrir que c'était la vérité.

Il se mit à reculer, réalisant ce qu'il venait de faire exactement le contraire de ce qu'il voulait. Il ne savait pas qui de la pourpraline ou de lui-même il détestait le plus à cet instant. Peut-être bien les deux sans aucune distinction. Il s'approchait dangereusement du bassin.


« Alors, je ne veux pas retourner là-bas… »

Il ne savait pas quoi faire et il n'arrivait pas à réfléchir pour trouver une solution. La pluie commençait à tomber drue. Il se prit le visage dans les mains avant de se les passer dans les cheveux, indécis et un peu ailleurs.

« Ton père n'est plus à la maison, Zander. Il l'a quittée il y a quelques minutes et il vient de monter dans un train en direction du centre-ville. Tu peux rentrer sans risque de le croiser ou qu'il te voie. » annonça doucement Stella, ce qui ne l'aidait pas vraiment. Il était incapable de prendre une décision sur où aller.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Mer 31 Oct 2018 - 10:16
En le voyant tituber, Nadja prit le bras de Zander et le serra doucement. Elle détestait le voir ainsi, complétement perdu et désemparé. Si elle avait tenu son père sous la main… Finalement, il lui déballa tout et elle grinça des dents. Pouvait-il mépriser son fils à ce point ? Elle qui avait toujours été fusionnelle avec sa famille, c’était quelque chose qu’elle ne pouvait pas comprendre et qui la révulsait au plus haut point.

Les derniers mots qu’il prononça, le regard perdu qu’il lui lança sonnèrent le réveil de la marine.

« - Stella, tu m’entends ? Trouve nous un hôtel en ville et téléporte nous là-bas s’il te plait dès que tu auras fait une réservation. On verra après pour nos bagages.»

Elle empêcha Zander de retourner vers le bassin et le ramena vers les arbres pour être un minimum à l’abris. Elle lui prit le visage dans les mains et riva ses yeux aux siens.

« - Ecoute-moi ! Je te l’ai dit tout a l’heure et je te le répète maintenant. Je t’abandonnerais pas. Pas demain, pas le mois prochain ni quand ses bracelets auront cessés de faire de l’effet. Bordel, c’est vraiment le monde à l’envers. Y a pas un matin ou je me réveille et ou je me dis que tu finiras par te rendre compte d’à quel point je suis banale et que tu mérites vingt fois mieux. Et c’est pas mes exploits en cuisine qui m’aide à prendre confiance. La vérité, c’est que je t’aime et que ça me fou une trouille bleue pour la suite. Mais en attendant, je laisserai personne se mettre entre nous, même si c’est ton père. »

La pluie tombait dru à présent mais elle ne la sentait pas, étourdie par l’émotion qu’elle ressentait d’avoir vidé son sac d’un coup. Elle n’avait pas prévu d’en dire autant mais comme d’habitude, elle s’était laissé emporter par son impulsivité.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Mer 31 Oct 2018 - 22:37
« Je suis désolée, mais je ne peux pas vous téléporter. La plupart de mes systèmes ont été désactivés pour les travaux et seuls mes systèmes de base sont toujours opérationnels. Je ne peux que faire la réservation, mais après vous devrez vous y rendre par les moyens de transports planétaires. » répondit Stella à Nadja.

Zander doutait que ce soit une bonne idée dans son actuel, ou qu'il en soit même capable. Il resta immobile sous la pluie battante, tâchant de rester debout.

Ses paroles lui firent l'effet d'un électrochoc et il sentit un énorme poids disparaître de sa poitrine. Il répondit de la seule manière qui lui sembla appropriée et l'embrassa.

« Tu n'es pas banale, pas à mes yeux en tout cas, et c'est tout ce qui compte. Je m'estime déjà heureux d'avoir simplement trouver quelqu'un qui peut partager mon mode de vie au besoin. Quand à la cuisine, aucune importance, on ne peut pas être doué en tout. Et ça fait partie de ton charme. Et moi aussi, j'ai peur de l'avenir. » déclara-t-il.

Il avait les idées trop embrumées pour les ordonner et pouvoir les exprimer correctement, alors il se contenta de dire ce qui était clair comme du cristal dans son esprit. Le reste devrait attendre.

À défaut d'autres options pour le moment, ils retournèrent à la maison. Il ne protesta pas et se laissa guider, la pourpraline commençant à sérieusement l'assommer. Et puis désormais, il redoutait bien moins de se retrouver face à son père.

Une fois rentré, il se contenta de se déshabiller et de poser ses vêtements dans un coin avant d'aller se rouler en boule sous les couvertures du lit, beaucoup plus serein qu'il ne l'était auparavant et jusqu'à présent, maintenant que cette épée de Damoclès avait disparu.

****

Un peu plus tard, Stella contacta Nadja.


« Mme Hayes aimerait monter quelques instants, si tu le permets. »

La mère de Zander frappa quelques minutes plus tard à la porte avant d'entrer avec un plateau de nourriture.

« Désolée de vous déranger, mais j'ai pensé que vous voudriez peut-être manger quelque chose et je sais qu'il n'y a presque rien ici. Et ce n'est pas parce que ce n'est pas le cas de mon fils que vous devez pour autant mourir de faim. »

Elle alla directement jusqu'au coin cuisine et déposa la plateau sur la table. Elle vit la bouteille de pourpraline à moitié vide et ne fit aucun commentaire. Cette dernière était pleine quand son fils l'avait prise. La discussion devait avoir été particulièrement virulente pour qu'il veuille abuser à ce point de l'alcool. Elle tendit deux comprimés à Nadja.

« Si jamais vous le pouvez, faites-lui prendre ça. Cela devrait atténuer une partie des effets liés à l'abus d'alcool et l'aider à récupérer plus vite. »

Il était trop tard pour que cela soit aussi efficace que ça le devrait, mais ce serait toujours mieux que rien. Elle allait partir, puis se retint.

« Je suis vraiment navrée de ce qui est arrivé plus tôt. Je pensais que mon mari aurait un peu plus de bon sens qu'il ne... discuterait pas avec son fils avant la fin de son séjour, voir pas du tout. Mais visiblement, je me suis trompée et votre présence ne l'a nullement dissuadé de se retenir, ne serait-ce qu'une fois. »fit-elle en soupirant.

« Ces deux-là n'ont jamais réussi à communiquer ensemble. Son père ne comprend pas qu'il veuille garder certaines choses pour lui et le pousse systématiquement dans ses derniers retranchements pour obtenir des réponses. Je suppose que vous avez appris que mon fils réagit très mal à ce genre de choses. Résultat, Zander se braque et comme il ne veut pas s'opposer à son père, il s'en va. Et ils sont aussi bornés l'un que l'autre, pour arranger les choses. »

Mais les choses avaient empirées ces dernières années et les visites de son fils étaient devenues de moins en moins fréquentes.

« Cela s'est aggravé avec ce qu'il s'est produit il y a dix ans, quoi que ce soit. Nous avons perdu la trace de Zander pendant un an. Nous avons cru que nous l'avions perdu jusqu'au jour où nous avons reçu un message de sa part, sorti de nulle part. Il n'a jamais voulu nous dire ce qu'il s'était passé. »

Mais vu son comportement à l'époque et celui de maintenant, elle était sûre qu'il y avait une femme dans l'histoire. Mais elle ne poserait aucune question.

« Personnellement, je suis prête à attendre le temps qu'il lui faudra pour se sentir prêt à en parler. Ce n'est pas le cas de son père qui le harcèle sur le sujet à chacune de ses visites, qui s'en retrouvent immanquablement écourtée. Je redoute qu'un jour, ça aille trop loin et qu'il décide de ne plus revenir du tout ici. »

Elle espérait franchement que cela n'en arriverait pas là. Elle ferait tout pour l'éviter, même si cela signifiait accepter qu'il ne vienne plus dormir ici.

« J'ai d'ailleurs été surprise qu'il accepte de rester une semaine pour que nous puissions faire tout ce que nous voulions sur Stella. D'habitude, il ne reste que trois ou quatre jours, et encore, il part généralement avant... »

L'échange lors du repas la veille suffisait généralement à mettre un terme à son séjour, mais pas cette fois. Il avait fait des efforts. Et il avait changé sur d'autres points.

« Enfin bref, maintenant que je sais que mon fils est entre de bonnes mains, je vais vous laisser vous occuper de lui, pendant que je vais aller tirer les oreilles de mari. N'hésitez pas à descendre pour vous servir, si vous avez besoin d'autre chose. » dit-elle en commençant à partir.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Jeu 1 Nov 2018 - 13:02
Évidemment, Stella étant en maintenance, ces systèmes étaient en grande partie débranchés. Il faudrait se débrouiller par eux même. Il devait bien y avoir des taxis sur cette planète.

Mais la discussion prit une autre tournure et elle oublia vite ses préparatifs de batailles. Elle ne lui répondit pas et se contenta de le serrer dans se bras, alors que des goutes de plus en plus grosses et drues leur tombaient dessus.

Finalement, ils reprirent le chemin de la maison, et elle dut quasiment le porter sur la fin. Heureusement que personne ne fut témoin de cette entrée assez peu glorieuse.

Elle l’aida à se débarrasser de ses vêtements et se coucher avant de se coucher prés de lui, serré dans une étreinte d’ours dont elle avait le secret. Une fois sure qu’il dormait, elle se releva pour aller se doucher et passer des vêtements plus confortable avant de s’installer dans un fauteuil prés du lit. Si quelqu’un voulait le déranger, elle le mordrait d’abord.

Quand la mère de Zander s’annonça, elle se leva pour aller l’accueillir en fermant la porte de la chambre derrière elle. L’attention la détendit un peu et elle sourit en découvrant le plateau.

« - Merci beaucoup. C’est vrai que je commençais à avoir faim. »

Elle écouta les explications sans l’interrompre, ayant à peu prés déjà reconstitué les événements et la dynamique familiale. Quand la mère de Zander tourna les talons, elle la rattrapa gentiment et lui proposa de s’asseoir.

« - Attendez Neela. Ce n’est pas a moi de vous expliquer ce qu’il lui est arrivé. Je fais ce que je peux pour alléger son fardeau mais vous savez sans doute mieux que moi a quel point c’est une tête de mule. Même s’il faut parfois lui botter les fesses, on arrive en général à de meilleurs résultat avec lui avec un peu de patience. A force de le harceler, vous n’arriverez qu’a le braquer… définitivement ! »

Elle avait déjà compris tout cela certainement mais autant le lui rappeler.

« - Nous partons demain, pour deux jours. C’était prévu depuis cet après midi. J’essaierai de le persuader de revenir ensuite, mais je vais être franche, si un nouvel incident devait se produire nous ne resterons pas. Je n’ai pas l’intention de me mettre entre vous et votre fils mais je cherche avant tout son bonheur et les crises de déprime qu’il fait a chaque fois que cette histoire revient sur la table n’y contribue vraiment pas. Si vous pouviez d’ailleurs cacher ce genre de bouteille à notre retour je vous en serais très reconnaissante. »

Ses paroles pouvaient paraître très agressive et elle leva la main pour s’excuser.

« - Je suis navrée si je vous parais dure. Pour être franche, je viens d’une famille très unie et j’ai beaucoup de mal à comprendre et gérer ce genre de crise. Si nous avions quelque chose sur le cœur, nous en parlions à table et même si ‘il y avait parais quelques cris cela se terminait bien. Le soir ou j’ai annoncé que je m’engageais n’a pas été le meilleur moment de ma vie, croyez moi. Tout ça pour dire que si votre mari a quelque chose a me dire, des reproches a me faire, je lui serais gré de le faire directement plutôt que de passer par des insinuations à son fils. »

C’était toujours aussi agressif, même si le ton était doux. Décidément cette histoire l’avait plus affecté qu’elle ne l’aurait crue.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Jeu 1 Nov 2018 - 22:47
Neela sourit et alla s'asseoir. L'heure était à la discussion franche, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Au moins, elle saurait sur quel pied danser. Elle l'écouta avant de répondre sur un ton posé.

« Je ne vous le demanderai pas. Et je ne veux surtout pas que vous me disiez quoi que ce soit. Zander a toujours fini par venir me raconter ce qui le tracassait, alors j'attendrai qu'il le fasse de lui-même, comme d'habitude. Ce n'est pas moi que vous devez convaincre sur l'attitude à avoir avec mon propre fils. Je le connais depuis bien plus longtemps que vous et j'en suis parfaitement consciente. Pas son père. Il n'a aucune patience avec lui. Ce n'est pas faute de le lui expliquer encore et encore depuis des années. Mais ils sont aussi bornés l'un que l'autre. Tel père, tel fils dans ce domaine, croyez-moi. J'ai d'ailleurs tendance à penser qu'il m'aurait parlé depuis longtemps de ce qu'il s'est passé il y a dix ans, si son père ne passait pas son temps à le braquer sur le sujet. »

Elle hocha la tête à la suite. Zander l'avait avertie de leur virée à Serain, ce qui n'avait rien de très surprenant, mais cela l'avait en même temps déçue.

« Cela lui fera du bien de voir autre chose vu ce qu'il vient de se passer. Et j'espère sincèrement qu'il reviendra. Si ce n'est pas ici, je m'en accommoderai et j'irai lui rendre visite là où il choisira de loger en ville. Et je ne veux que son bonheur également. C'est pour ça que je suis prête à faire tous les compromis nécessaires. Mais soyons claires, c'est mon unique enfant et je ne veux pas le perdre. Si vos actions pour le protéger vont dans ce sens ou menace notre famille, je ne vous laisserai pas faire. »

Elle n'était absolument pas impressionnée par Nadja ou son ton et lui répondit sur un ton similaire qui aurait à n'en pas douter fait pâlir les nouvelles recrues de l'armée. Elle ne voulait pas s'aliéner celle qui était sa belle-fille et qu'elle appréciait, mais elle ne voulait pas qu'il y ait le moindre doute non plus sur ce le fat qu'elle aussi protégerait sa famille.

« Et oui, je rangerai les bouteilles. Mais je dois avouer que c'est bien la première fois que je le vois faire quelque chose comme ça. Il a toujours été sérieux concernant l'alcool, et surtout avec la pourpraline. Boire une demi-bouteille, cela ne lui ressemble pas du tout et c'est préoccupant. Si vous pouviez me tenir informé de son état, j'apprécierais beaucoup. » reprit-elle de manière calme et posée.

Cela était un signe indubitable que la discussion avait été bien plus houleuse que d'habitude entre les deux hommes et cela l'inquiétait. Elle l'écouta parler de sa famille et de leurs relations.


« Je comprends. J'aimerais que ce soit pareil ici. Et j'imagine que votre famille l'a aussi bien pris que le jour où Zander a annoncé qu'il allait devenir Pilote. Mais ils l'ont acceptée. Son père est tombé des nues. Il savait que son fils ne deviendrait pas ingénieur vu que les machines et tout ce qui y touche ne l'intéressaient pas tant que ça, mais il s'attendait à ce qu'il devienne chercheur dans un domaine du vivant. Et je ne vous parle pas quand il a dit plus tard qu'il voulait partir explorer l'espace... Pour moi, ce n'était pas vraiment une surprise et ça lui correspondait bien. Nous avons malgré tout toujours espéré qu'il finirait par revenir et éventuellement, qu'il suivrait une voie plus traditionnelle. Je crains cependant que l'attitude de mon mari ait été très contre-productive et n'ait fait que le repousser au contraire. Mais ce n'est pas ce qui m'importe. Tant qu'il fait quelque chose qu'il aime et qui le satisfait pleinement, ça me convient. »

Même si elle aurait préféré qu'il le fasse sur Hébrida plutôt que sur une lointaine planète qui rendaient ses visites rares.

« Mon mari n'a rien à vous reprocher. Qu'est-ce qui vous fait dire cela ? »

Ou il ne lui en n'avait pas encore fait part. Mais les motifs ne manquaient pas, elle le concevait.

« Vous savez, en fin de compte, nous voulons toutes les deux la même choses pour lui. Et vous lui apportez déjà un certain bonheur. Ça se voit. Ce fameux incident l'a profondément marqué et changé. Je sais que remuer tout ça lui fait du mal et que ce n'est pas la même méthode pour l'aider. Il n'a pas fait la paix avec, pas encore du moins, sinon cela ne l'affecterait pas autant après aussi longtemps. Mais depuis quelques temps, je commence à entrevoir mon fils tel qu'il était avant. Et c'est à votre présence à ses côtés que je le dois. Je ne veux pas être exclue de cela et je veux voir mon fils s'épanouir à nouveau. » fit-elle sincèrement.

Elle se leva pour partir.

« Si vous voulez bien m'excuser, je dois aller voir mon mari qui a décidé d'aller se retrancher dans son laboratoire en ville. Je crois que vous l'avez quelque peu impressionné, tout à l'heure. Je ne suis pas certaine qu'il ose venir vous dire quoi que ce soit après ça. Mais peut-être que cela aura du bon et que ça le fera réfléchir, pour une fois. Parfois l'intervention d'une tierce personne dans un conflit peut s'avérer très salutaire. » observa-t-elle.

« Veillez bien sur mon fils et n'hésitez à me contacter si vous avez besoin de quelque chose. »

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Interstellar overdrive

    le Ven 2 Nov 2018 - 10:51
Décidément, Nadja appréciait de plus en plus ce petit bout de femme énergique. Peu de gens n’aurait pas détourné le regard quand elle s’exprimait ainsi et encore moins osaient lui tenir le crachoir. C’était non seulement agréable mais avait le mérite de mettre les choses à leur place. Elle lui sourit donc franchement quand l’Hebridienne lui annonça son intention de se battre pour son fils. Voilà quelques chose qu’elle ne pouvait que comprendre.

« - Je n’ai pas l’intention de vous l’enlever, vraiment pas. Mais je m’inquiète pour lui quand je le vois dans cet état. Beaucoup. En temps normal, il ne boit que très raisonnablement, plus raisonnablement que moi en fait. Mais avoir une femme a ses cotés au quotidien a fait ressortir certains vieux démons qu’il a bien du mal à affronter.»

Nadja ne peut s’empêcher de rire gentiment sur les choix de carrière de son mari.

« - Vous savez, j’ai connu beaucoup de pilote et il est l’un des meilleurs. Il fait ce qu’il aime et il le fait vraiment très bien. Quand à son avenir… disons que vous n’avez pas trop à vous en inquiéter. »

La question sur d’éventuels reproches qu’auraient à lui faire son mari lui fit pincer les lèvres. LA non plus, ça n’était pas à elle d’en parler.

« - Je vous laisserait voir ça directement avec lui. Je pense que ca vaut bien mieux. »

Elle hocha la tête pour confirmer le peu qu’avait compris sur le traumatisme de Zander.

« - Je ne peux pas vous dire qu’il va vraiment mieux depuis que je le connais, mais je travaille justement à lui faire faire son deuil. Mais comme on disait tout à l’heure, il est un peu beaucoup têtu. »

Son sourire se fit un rien plus féroce quand elle lui appris avoir impressionné Demos. Et tant pis pour els bonne relations familiales.

« - Merci pour tout. Comptez sur moi pour veiller sur lui. Je vous promet que vous aurez des nouvelles. »

Une fois seule, elle se réinstalla dans le fauteuil tout en grignotant, songeuse. Leurs familles étaient tellement différentes… Si ça ne posait pas tant de soucis, ça aurait été comique. Et eux, quelle genre seraient-ils ?

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
Contenu sponsorisé

Re: Interstellar overdrive

    Revenir en haut



    Sujets similaires
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum