Stargate Zone
Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Partagez
Aller en bas
avatar
Superviseur
Voir le profil de l'utilisateur

Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Lun 3 Sep 2018 - 16:31
Une simple mission d’exploration. P4X-135 avait été découvert récemment et une expédition avait été monté pour explorer les environs de la porte. La banquise s’étendait à perte de vue avec seulement quelques montagnes lointaines à l’horizon. La porte semblait plantée dans la glace au milieu de nulle part.

L’environnement glacial ne facilitait pas la tâche de JP2 mais ils n’étaient pas censés rester ici plus de quelques heures.

Sensé…

Le petit groupe s’était éloigné de quelques kilomètres quand un vent violent se leva, réduisant leur vision à moins d’un mètre. Des copeaux de glaces, aiguisé comme des rasoirs voilait en tous sens et les bourrasques glaciales transperçaient leurs tenues pourtant prévues pour l’antarctique. Il n’y avait guère d’autres choix que de s’arrêter, monter un abri et attendre.

Attente qui promettait d’être longue.

avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mortimer Dunaïm Aton Kashtaar Friedrich Tanahauseur
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Lun 3 Sep 2018 - 17:41
Vacances Divers


P4X-135 a un petit goût de Riviera Sibérienne. Il y a du ciel bleu, et du soleil, il manque plus que les Nanas! Vladimir Illich ce sent revivre ici, un petit air d'Isba, car le JPS c'est un peu, comme une boite de conserve, alors qu'ici..... Le Russe admire au loin, ce qui ressemble à une chaîne de montagne, un petit aire d'Oural.
Du blanc, tout est blanc, c'est la semaine du blanc.
Dans sa parka blanche, et les pantalons d'hiver blanc, avec ses bottes blanches Sibérien en feutrine, matériaux qui arrêtent le froid du sol pas comme le cuire, comme a put le constaté la Wehrmacht à Stalingrad, et sa casquette fourré avec une étoile rouge sur la tête, le Pilote prend des photos avec son Zénith.
JP-2 c'est éloigné de plusieurs kilomètres de la porte de cette planète.
Soudain à la vitesse du transsibérien, il voit une masse blanche, foncer vers eux. C'est un vent catabatique, qui peut en moins d'une minute passé du calme plat à la force d'un ouragan. Ce phénomène est dû à un creux de pression engendré par le différentiel d'épaisseur de la couche d'air descendant et pourrait être assimilé au coup de bélier dans une canalisation.
Il crie " - Le Whou Whou arrive, il faut construire un igloo et vite"
Le Russe montre comment fabriquer des rectangles de neiges de neiges de vingt centimes de longs sur dix de coté. Et comment les déposer en cercle, avec leurs affaires au milieux! Il en a souvent construit quand il était jeune dans son Kolkhoze Barrikade. Il faut allez vite. Il fabrique à intérieure de la structure un carré de Cinquante centimètre de coté qui servira de porte, pour les Isolés du froid de l’extérieure. Le vent ce fait de plus en plus violant, auront'ils fini à temps!
.

____________________
Caractéristiques physiques:
Cheveux blond  

Equipement:
En treillis

________________
Dernière position connue :  Au JPS
Situation :  N'arrive pas a savoir si L’Odyssée de l'Espace est terminé ou non!
avatar
Administrateur
Grade : Docteur

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Sam 8 Sep 2018 - 10:35
Jacob était ravi de commencer sa première mission avec JP-2. Il repartait enfin à l’action et allait découvrir un nouveau monde qui, selon le briefing, promettait d’être froid et désertique. Mais qui, sait, la vie fait des miracles et arrivent souvent à se développer un peu de partout, dans les lieux les plus froids comme dans les plus chauds ou les plus irradiés. Et puis notre physicien espérait aussi rencontrer des technologies. Après tout, s’il y avait une porte des étoiles sur cette planète, il devait y avoir eu ou y avoir une civilisation humaine ou ancienne par exemple et donc un potentielle ressource en technologies.

Une fois la porte passée s’ajouta au froid ressenti à chaque passage la froideur environnante. Heureusement qu’il s’était bien équipé et avant de grosses bottes, des habits épais, des gants, un bonnet, bref tout l’équipement pour un voyage en haute altitude ou en antarctique. Le désert de glace était impressionnant de silence et de blancheur. Une sorte de paradis blanc et envoutant.

Ils avaient fait à peine quelques kilomètres et Jacob était déjà épuisé. Il n’était pas un militaire et n’avait donc pas l’habitude de marcher dans un froid aussi intense avec toute la masse de vêtements et d’équipements qu’il portait. Et se n’était encore rien. En effet, un vent violent se leva et poussa le froid jusque dans les vêtements du physicien, d’autant plus que des morceaux de glace commençaient à voler en tous sens et menaçaient de déchirer leurs habits voir leur peau.


« Avec un vent pareil même notre équipement digne du grand nord ne suffit pas »

Vladimir proposa de construire un igloo. Le britannique savait que le russe était compétent. Il avait d’ailleurs déjà eu faire à lui alors qu’il était encore en zone 52. Cependant l’idée du militaire lui semblait un peu folle.

« Mais on n’aura jamais le temps de construire un igloo. Surtout avec cette tempête et le peu d’expérience que nous avons dans ce domaine. »

Cependant, faute d’autres solutions pour le moment, Jacob s’exécuta et commença à tailler la glace avec un couteau. Au moins, même si la construction n’aboutissait pas, le fait de travailler lui permettait de se réchauffer un peu.

____________________
Qui est Jacob Smith ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m 80-35 ans-large d'épaules-boite lègèrement

Equipement:
1 bloc note et des stylos de couleurs
1 paquet de mouchoirs
1 radio
1 équipement complet pour le grand nord (blouson, gros pantalon, bottes, gants, bonnet, lunettes,....)
1 montre
1 tablette tactile
1 couteau
1 zat
1 briquet
1 gourde chauffante pour le froid

________________
Dernière position connue : P4X-135
Situation : Tente de construire un igloo
avatar
Superviseur
Grade : Habillitation Niveau 1

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal: Aynira Leyva
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Sam 8 Sep 2018 - 14:52
Une mission d'exploration dans une région gelée de P4X-135, c'était le programme de la journée. Impossible de dire si la porte se trouvait à l'un des pôles de la planète ou si toute cette dernière n'était qu'une grosse boule de glace. Pas de ruines ou de technologies à récupérer, pas de méchants à tabasser ou même à éviter, juste trois Humains face à la glace. Le froid ne faisait pas peur à la Narisienne et il faut dire que la tranquillité de l'endroit était la bienvenue. D'ici quelques heures tout le monde sera de retour sur Terre, appréciant les plaisirs simple des pantoufles, de la chaleur et du chocolat chaud... enfin si la météo ne mettait pas son petit grain de sel. Dans les environnements froids et les montagnes, elles pouvaient changer très rapidement...

Et ce qui devait arriver... arriva. Un violent blizzard se leva. Le groupe l'avait vu venir et commença à faire demi-tour pour rejoindre la porte, mais la tempête les prit de vitesse et s'abattit violemment sur eux, envoyant la glace et la neige fouettées leur visage. Heureusement qu'ils avaient des tenues chaudes, ils n'auraient pas tenus cinq minutes sans eux. Mais même elles n'allaient pas les protéger longtemps dans un froid pareil. Rapidement, il devint impossible de se diriger, même les scanners de l'OmniTech de la Narisienne étaient inutile, si ce n'était diffusée une lumière orangée à ne surtout pas perdre de vue pour le groupe. Plus facile à dire qu'à faire quand on ne voit même pas à un mètre devant soi. Non, il vaudrait mieux s'arrêter là et faire un abri le temps que la météo se calme plutôt que d'éviter de se perdre dans le blizzard sur un monde inconnu et sans doute avec des bestioles inconnues qui allaient profiter de l'aubaine pour se mettre en chasse.

Vlad eut alors l'idée de bâtir un igloo. Oui, oui, un igloo, avec des vrai cube de glaces et tout. Dans un blizzard. Normalement, les guides et formations de survie préconisaient d'aller au plus vite. La température pouvant chuter d'un seul coup avec le vent. Une couverture de survie ou un "sac à vent" si on était équipé, les déformations du terrain, ou encore creuser un trou, et faire un mur de neige dans le sens du vent pour s'en isoler si on avait rien. Mais curieusement, l'igloo progressait rapidement, sans doute grâce à l'expérience du Russe... même si la Narisienne pensait que les igloos étaient plutôt une spécialité du grand nord canadien, chez les Inuits. Même s'ils n'auraient sans doute jamais le temps ou l'énergie de le finir, un petit mur de glace et de neige dans le sens du vent pourrait faire la différence entre la vie et le surgelé.

Alors, elle se mit aussi à la tâche, plus particulièrement dans la direction du vent. Taillant grossièrement des blocs de glace pour former une sorte de brise-vent improvisé avant de recouvrir la façade exposée aux éléments d'une couche de neige que le blizzard allait épaissir tout seul comme un grand. On a tendance à l'oublier, mais la neige était un bon isolant thermique, empêchant la chaleur de sortir et le froid de rentrer. Normalement elle fond vite, mais dans ses températures glaciales, elle allait tenir un bon moment. L'abri prit rapidement forme avec chacun travaillant à sa construction. Reste plus qu'à savoir s'ils auraient le temps de le finir, comment il allait tenir face à se blizzard et combien de temps, ils allaient devoir rester coincés là-dedans...

____________________

Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
Quelque part

Je fais quoi ?
Bonne question
avatar
Superviseur
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Lun 10 Sep 2018 - 15:05
Bâtir un abri ne fut pas chose aisée… le vent s’insinuait dans chaque repli de vêtement, leur envoyait de la glace et de la neige au visage o chaque seconde et hurlait dans leurs oreilles, empêchant toute communication efficace. Quant à la température, elle baissait de minute en minute.
L’abris qu’ils réussirent à concevoir ne ressemblait pas à un igloo comme on peut en voir à la reportage TV, ni à quoi que ce soit d’autres d’ailleurs, mais il leur permit néanmoins de se mettre à couvert et de se réchauffer un minimum. Ils avaient à manger et à boire dans leur sac pour plusieurs jours mais, sans autre source de chaleur, que leur propre corps, il ne tiendrait pas bien longtemps, malgré les sacs de couchage adapté aux grands froids qu’ils avaient également emporté.
Au bout de deux heures d’attente pénible, la tempête, redoubla achevant de recouvrir leur igloo de fortune. Les hurlements de vent assourdissant semblaient parfois faire échos à d’autres bruits, plus sinistre de craquements et parfois ce qui pouvait ressembler à des hululements fantomatiques.

Soudain, la radio d’Ayni se ralluma. Le JPS voyant l’heure de contact passée, tentait de les contacter. Le bruit ambiant empêcha toute communication intelligible et le chef d’équipe n’eut pas le temps de demander de l’aide (qui aurait de toute façon eut bien du mal à leur parvenir). La liaison se coupa brutalement et il fut impossible de la rétablir.

Huit heures plus tard, le vent se calma enfin. Impossible de sortir par le tunnel qui leur avait permis d’entrer et ce fut par le toit qu’ils purent s’extraire de l’abris qui leur avait sauvé la vie. A l’extérieur la banquise ne ressemblait plus en rien à celles qu’ils avaient traversé auparavant. Des roches noires sans doute arrachées à des montagnes distantes étaient échouées de loin en loin comme autant d’ile sur une mer blanche immaculée. Quant à leurs propres traces, elles avaient bien entendu totalement disparues.

avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mortimer Dunaïm Aton Kashtaar Friedrich Tanahauseur
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Lun 10 Sep 2018 - 17:46
"Tempête blanche"

Vladimir Illich a déjà construit des igloos et pas qu'un peut, la plus part étant enfant dans l'enceinte du Kolkhoze Barikade, construit avec les adultes et les tracteurs. On leur permettaient même d'y dormir quand le temps était clément! L'autre fois c’était un stage de survit quand il suivait sa formation de cosmonaute, ils avaient eu droit a un cour théorique magistrale en amphithéâtre, maquette en polystyrène  et avec projection de filme! Les seules choses qu'il en retient et qu'il faut une personne dans l'Igloo pour retenir les paquets lors de la formation de la coupole, et penser à l’aération.

Mais construite une structure en pleine tempête n'est pas chose facile. Il y a un avantage d'avoir des éléments déchaîner c'est que les interstices entre les bloques de neiges se bouchent tout seule, et un inconvénient est qu'ils se transforment en stalagmites rapidement. C'est en final une course contre la mort qui se joue. Ils finissent mettre la clés de voûte. Ils se retrouve dans leurs habitats,. Il ne reste plus qu'a boucher l’entrée en taillant le dernier bloc de neige de l’intérieure.

Ils sont tout les trois protégés de la tempête avec leurs affaires.

Le Russe taille avec sa dague en céramique, dans la partie sous le vent de l'igloo, trois ouvertures en forme de 1/4 de lune pour l’aération, car dans un milieux fermé, ils risquent l’asphyxie à cause du dioxyde de carbone! Il répète d’ailleurs plusieurs fois l’opération au cour de la nuit, car la neige bouches les troues.

Ils sont à l’abri pour le moment, l'eau ne manque pas, ils y a même quelques kilomètres cubes, tout autour deux. Ils peuvent tenir quelque temps avec leurs rations.  Il ne leur reste plus qu'à dormir.
Dans la nuit il y a une liaison radio qui n'aboutit pas avec la porte.  
Heureusement des heurs plus tard la tempête se calme. Ils sortent en faisant tomber la clef de voûte, et se retrouvent sur la surface de la planète.
Des roches noire inquiètent le Russe, pas logiques, tout devrais être recouvert de neige, il faudra aller voir cela.

____________________
Caractéristiques physiques:
Cheveux blond  

Equipement:
En treillis

________________
Dernière position connue :  Au JPS
Situation :  N'arrive pas a savoir si L’Odyssée de l'Espace est terminé ou non!
avatar
Superviseur
Grade : Habillitation Niveau 1

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal: Aynira Leyva
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Sam 15 Sep 2018 - 14:22
L'igloo fut construit. Bon ce n'était pas vraiment un véritable igloo avec une coupole bien régulière et tout, mais c'était un abri suffisant pour ne pas mourir de froid... Du moins pas tout de suite. L'attente commença dans le froid malgré les tenues, les sacs de couchage et l'isolation du vent. Ils n'allaient pas tenir dans ces conditions bien longtemps. il existait certains types d'abri en glace où on pouvait allait jusqu'à faire un feu à l'intérieur, mais il faut dire qu'entre les conditions de la construction de cet abri, impactant sa conception, et le manque d'équipement pour pouvoir faire un feu n'aidaient pas.

En pleine tempête, la radio de la Narisienne se mit à crépiter. Des bouts de mots hachurés et surchargés de parasites. Elle reconnut la voix de Gary, mais la liaison fut coupée avant même qu'elle n'eut le temps de répondre. La radio ne crachait plus qu'un bruit blanc avec des interférences due à la tempête. Il ne restait plus qu'à attendre la fin du blizzard, en espérant qu'il se calme rapidement...

Apparemment "Rapidement" sur cette planète voulait dire "8 heures". Après cette longue attente, le vent se calma progressivement jusqu'à disparaître. De la lumière était visible par les petits trous d'aération qu'avait fait Vlad pour ne pas que cet abri ne devienne un tombeau à cause de l'accumulation de CO². Et oui car si le vent et le froid ne rentraient pas dans l'abri, l'oxygène non plus et les réserve d'air dans l'igloo étaient limitées. Il fallait sortir, mais l'accès était bloquée, sans doute une congère qui s'était formée dans la tempête. La sortie se ferrait par le toit de l'abri.

Utilisant les griffes holographiques de son OmniTech, elle put dégager un accès au plafond avant de se hisser par l'orifice ainsi ouvert et aider ses deux compères à quitter leur abri. Dehors, tout était à la fois identique et différent. La banquise n'avait pas bougée, toujours là, immaculée, leurs traces effacées durant la tempête. Enfin presque immaculée : Des pierres noires jonchées la région, apparemment arrachées aux montagnes visibles au loin. Bizarre, même si le blizzard était fort, il fallait un vent très puissant pour trimbaler des pierres sur de telles distances. De plus, aucune d'entre elles n'avaient heurtées l'abri alors qu'il était le "point culminant" de la zone.

Mais pour l'heure, ces roches pouvaient attendre. L'important était de contacter le JPS pour dire qu'ils étaient toujours vivant. Heureusement, il était assez facile de retrouver l'emplacement de la porte. Les montagnes formaient un repère géographique et il était difficile de louper un grand anneau noir dans un paysage uniformément blanc. De plus, son OmniTech pouvait retracer tout le chemin parcouru, ce qui rendrait la tâche plus que simple :


"On va retourner à la porte et contacter le JPS avant qu'un autre blizzard vienne ne déboule. On pourra demander plus de matériel pour explorer plus avant. En plus la marche va nous réchauffer !"

C'est vrai qu'elle était toujours frigorifiée, ce qui était logique quand on a passée plusieurs heures dans un environnement glacial à ne rien faire d'autre qu'attendre. Si Le JPS autorise la poursuite de la mission, ils pourraient recevoir de l'équipement supplémentaire, notamment pour rester au chaud. Couverture de survie, tente conçue pour les milieux arctiques et résistant au blizzard, de quoi faire un feu et creuser la glace plus facilement, ce genre de chose.

En chemin, elle ramassa une pierre noire que le blizzard avait déposée. Petite, plate et lisse, ressemblant à un galet et tenant facilement dans la main. Un petit souvenir pour Plume...

____________________

Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
Quelque part

Je fais quoi ?
Bonne question
avatar
Superviseur
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Mar 18 Sep 2018 - 15:11
Le petit groupe prit la route de la porte d’un bon pas en essayant de se réchauffer. La température avait nettement baissé par rapport à la veille et leurs protections thermiques pourtant renforcées étaient à peine suffisantes.

En ramassant la pierre pour sa géologie de compagne, Aynira remarqua qu’elle était bien plus légère que ce à quoi elle s’était attendue. En la frottant légèrement, elle constata que la couche noire, composée essentiellement de poussière s’enlevait pour révéler en dessous de la glace particulièrement dure. Certains blocs étaient partiellement enterrés, comme s’ils étaient tombés du ciel.

Quelques kilomètres plus loin, un sombre pressentiment envahit l’équipe qui allongea le pas sans réellement s’en apercevoir. Arrivé à moins de cent mètres de l’eu objectif, ils durent se rendre à l’évidence, la porte avait disparue !

En s’approchant un peu plus ils constatèrent qu’une gigantesque faille s’était ouverte à leur point d’arrivée engloutissant la porte dans les entrailles de glaces. A leur pied, le gouffre semblait insondable et leurs lampes n’éclairaient que du vide.

Une explication probable était que les vibrations des successives ouvertures de la porte avaient affaiblie son socle. Pour peu que quelques blocs de glaces aient frappé non loin de là, la banquise avait cédé et engloutie leur seul moyen de retour.
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mortimer Dunaïm Aton Kashtaar Friedrich Tanahauseur
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Mar 18 Sep 2018 - 20:37
Boule de glace


Ils sortent de leur Igloo, et la première chose que fait le Russe est de mettre ses raquettes. Avec elles il s'enfonce moins dans la neige fraîche. Le matériel et les vêtements provenant de la Sainte Russie, ne sont pas si efficace sur P4X-135. La température doit être descendu à cinq Berry, au lieu des six habituels. Il fait froid, et le Russe regrette de ne pas avoir quelques pages de la *правд. Son Oncle Ivan Milankovitch, le frère de sa mère, lui a montré comment il a résisté au froid avec du papier journal, dans l'Archipel du Goulag, au camp  333!

Ils avancent sur la neige immaculée. Enfin pas si vierge que cela, il y a ces pierres noires. Le Russe en ramasse une. La couche superficiel s'effrite et dessous apparaît de la glace dure. la façon dont les pierres sont fichées sur terre!.....?...... Sur glace,  montreraient qu'elles seraient tombées du cosmos! Peut être. Il en prélève une petite, qu'il installe dans une boite de prélèvement, pour la soumettre à l'Analyse.

Le trio avancent, et ils se rapprochent de la porte des étoiles. Mais il ne la trouve pas, à la place il y a un trou énorme, tellement immense, que le gouffre de Padirac, ne serait qu'une petite dépression, sans intérêt.


" -Par la barbe du Petit Père du Peuple, ils ont un drôle de problème de réchauffement climatique sur cette planète!"

Le Russe ne voit pas le fond, mais serai t’il donc sur une banquise?

" - Il va falloir qu'on s'organise Camarade, si on veut survivre.
Déjà savoir la durée d'une journée de cette planète,
Construire un igloo de bonne qualité dès maintenant, dans un lieu sécurisé,
Gérer la nourriture ainsi ce que nous avons comme matériel,
Savoir si on peut faire fonctionner la porte,
Sinon on a une boule de glace à explorer!"


* Pravda

____________________
Caractéristiques physiques:
Cheveux blond  

Equipement:
En treillis

________________
Dernière position connue :  Au JPS
Situation :  N'arrive pas a savoir si L’Odyssée de l'Espace est terminé ou non!
avatar
Superviseur
Grade : Habillitation Niveau 1

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal: Aynira Leyva
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Sam 22 Sep 2018 - 13:39
La marche de retour vers la porte commença dans ce paysage blanc parsemé de noirs avec ces pierres apparues au court du blizzard. Des pierres étonnamment légères. peut-être une sorte de pierre ponce recouverte d'une croûte plus dure. On trouve des pierres plus ou moins similaire lors des éruptions volcaniques, parfois à des très grandes distances en raison de la puissance de l'éruption qui les projette très haut dans l'atmosphère. En l'observant de plus près, il faut dire qu'elle n'avait que ça à faire pour l'instant, elle remarqua que la croûte noire n'était qu'une sorte de résidus et que la pierre était en réalité un morceau de glace très dure.

Elle n'avait peut-être pas tout a fait tort : Plus une glace est dure, plus elle vient des couches profondes d'un glaciers, d'une banquise ou d'une calotte de glace. Les dizaines, centaines, voir milliers de mètres de glace au dessus compactant celle en profondeur, la rendant plus dense et donc plus résistante. Une telle glace ne voit généralement jamais la surface sauf si on l'extrait des profondeurs que ce soit avec des moyens artificiels comme du carottage par exemple ou plus naturels... comme une éruption volcanique par exemple, ce qui expliquerait cette couche de suie noire entourant le fragment. Mais pour en savoir davantage, il faudrait l'analyser dans un laboratoire par une experte en la matière. Oui elle pensait à Plume.

Avec toute ces suppositions et hypothèses, la Narisienne ne vit pas le temps passé et se retrouva avec son groupe à l'emplacement de la Porte et... rien. Rien du tout. À la place de la Porte se trouvait une faille béante menant dans les profondeurs de la calotte de glace. Peut-être que les vibrations des activations de la porte avaient fragilisées la glace en dessus, mais si c'était la seule explication, il n'y aurait pas eut un trou sans fond à la place, elle serait juste tombée au sol. Les morceaux de glace noircies étaient peut-être l'explication : Si la planète avait des éruptions, et était donc géologiquement active, des séismes ou une précédente éruption avaient peut-être lentement creusé la glace sous la porte. Une petite activité externe plus tard... comme l'activation de la Porte suivit d'un puissant blizzard et il n'en faut pas moins pour créer une véritable crevasse suivant la ligne de glace fragilisée.

Mais savoir tout ça, c'était bien joli... Autant ça ne répondait pas à la question "Comment faire pour rentrer à la maison ?" Vlad conseilla de commencer dès maintenant à construire un abri plus permanent, faire les rationnements et connaître quelques détails comme le fait de savoir si la porte fonctionne et la durée de la journée sur la planète :


"La porte doit être encore entière quelque part là-dessous. Elle est capable d'encaisser de plein fouet et sans une égratignure un bombardement planétaire ou un impact direct avec un météore. Donc une chute dans une crevasse ne va sans doute pas lui faire grand mal. L'idéal serait d'attendre assez près de la crevasse que le JPS essaie de nous recontacter et les avertir par radio de venir nous chercher en vaisseau. Mais pour ça, faudrait s'assurer que les communications passent avec toute cette couche de glace entre nous. On pourrait essayer de trouver un chemin praticable pour descendre, mais les crevasses peuvent se refermer aussi vite qu'elles ne s'ouvrent et je ne compte pas mourir écraser entre deux glaçons..."

Il n'y avait donc pas grand choses à faire à part attendre et se préparer à rester un bon moment sur cette boule de glace :

"On va construire un vrai abri avec de quoi se protéger du froid et du blizzard. On a normalement assez de vivre et d'eau pour tenir une bonne semaine sans rationnement. On va rester à proximité de la crevasse si jamais le JPS essaye de nous contacter. Sinon... Faudra tenter la descente... ou trouver un endroit plus accueillant..."

En clair, attendre et sinon faire un peu d'escalade dans une crevasse qui peut se refermer sur vous à tous moment ou migrer vers des terres plus accueillante... en supposant qu'elles existent et que cette planète ne soit pas qu'une grosse boule de glace sans fin. Un bon signe que ce ne soit pas le cas : il y avait assez d'oxygène dans l'air pour respirer normalement. Sur Terre, l'oxygène est produite par la végétation terrestre ou aquatique. Si y'a végétation, alors il y a de l'eau liquide, des températures plus confortable et de la nourriture quelques part sur cette planète et même en quantité relativement importante... mais encore fallait il la trouver..."

____________________

Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
Quelque part

Je fais quoi ?
Bonne question
avatar
Administrateur
Grade : Docteur

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Sam 22 Sep 2018 - 17:35
La tempête ne semblait pas vouloir se calmer et Jacob commençait à ne plus sentir ses extrémités. Huit heures voilà le temps qu’elle avait durée. Huit longues heures à attendre dans le froid sans aucune communication venant de l’extérieur, du moins aucune communication qui n’aboutissait puisqu’une tentative avait été faite sans succès. Heureusement que Vladimir était là et qu’étant russe il avait un peu plus l’habitude des grands froids que ses coéquipiers.

La tempête terminée, ils purent enfin voir l’extérieur, grâce à l’aide d’Aynira et de ses technologies. L’environnement était toujours aussi désertique et blanc. Seules des roches noires éparpillées au hasard ajoutaient un peu de nuances à ce paysage lumineux. Cela ne les empêchaient cependant pas d’avoir froid.

Bien sûr l’idée d’Aynira était la bonne. Il leur fallait d’avantage de matériel et aussi rassurer leurs camarades qui, n’ayant pas pu les contacter, devaient se faire un sang d’encre. Ils commencèrent leur périple. Voyant la jeune femme ramasser une des pierres, Jacob décida d’en faire de même.  


« Très bonne idée, leur composition nous sera très précieuse pour étudier la nature de ce territoire, l’évolution du climat qu’il a connu et s’il y’a eu ou s’il y a de la vie dessus. »

Finalement, le scientifique remarque qu’Aynira avait enlevé de la poussière sur la pierre qui n’était qu’un vulgaire bloc de glace. Jacob essaya lui-même d’enlever la première couche de son caillou et remarque la même chose.

« étrange….la tempête de neige n’a pas recouvert cette couche de poussière. Comme si elles étaient tombées du ciel…. »

Puis, continuant à marcher en se questionnant sur ce drôle d’endroit et ce drôle de climat, l’équipe arriva à leur point d’origine mais plus rien n’y était. Un immense gouffre remplaçait ce qui avait été la porte des étoiles.


« Mais que va-t-on faire maintenant ?? Vous êtes sûr qu’on est retournés au bon endroit ? »

Ce ci aurait été une bonne réflexion à avoir mais le britannique reconnaissait bien leur point d’arrivée et avait confiance en le sens de l’orientation des militaires qui l’accompagnaient et qui avaient quand même de l’expérience dans ce domaine.

« Je crois qu’il va falloir se débrouiller seuls sur ce coup. »

Jacob était impressionne par le sang froid du slave qui commençait déjà à planifier leur survie. Lui-même essayait de ne pas montrer sa peur mais il était intérieurement terrifié à l’idée de rester là pour toujours. D’autant plus qu’avec ce climat, ils n’avaient aucune chance de s’en sortir plus de quelques jours. Il écouta les idées de la narissienne.

« Le problème est que le la glace a peut-être recouvert la porte notamment si la tempête à continuée après sa chute. Dans ce cas là, la porte est enterrée et donc il sera impossible pour nos compagnons ne serait-ce que de composer son code. »

Jacob n’était pas ravi de devoir à nouveau créer un abri et essayer de survivre. Après tout il était juste un scientifique et nous un militaire ou un aventurier aguerri. Le froid accentuait encore plus la fatigue corporelle qu’il ressentait déjà.

____________________
Qui est Jacob Smith ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m 80-35 ans-large d'épaules-boite lègèrement

Equipement:
1 bloc note et des stylos de couleurs
1 paquet de mouchoirs
1 radio
1 équipement complet pour le grand nord (blouson, gros pantalon, bottes, gants, bonnet, lunettes,....)
1 montre
1 tablette tactile
1 couteau
1 zat
1 briquet
1 gourde chauffante pour le froid

________________
Dernière position connue : P4X-135
Situation : Tente de construire un igloo
avatar
Superviseur
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Lun 24 Sep 2018 - 16:38
L’équipe décida donc de construire un nouvel abri, en prenant le temps cette fois. Vu qu’ils risquaient de passer du temps ici, l’idée semblait plutôt bonne. Toujours guidé par le pilote russe le travail avança rapidement et les murs prirent forme en quelques heures.

A plusieurs reprises de légers tremblements de terre leur confirmèrent l’activité sismique de la planète. La température continuait à baisser lentement rendant le travail encore plus pénible. Il leur faudrait bientôt s’abriter et se reposer.

Alors que l’igloo se refermait enfin, une secousse plus forte que les autres manqua les jeter au sol. Un grondement sourd leur parvint alors qu’ils se relevait et la température perdit encore plusieurs degrés en quelque secondes. Plus loin, une nué blanche s’élevait d’une des montagnes Quelques secondes plus tard, de nouvelles pierres de glaces noires s’abattait autour d’eux en une pluie de plus en plus drue au fil des secondes.

La glace craquait sinistrement autour d’eux et leur abri semblait soudain bien précaire. Mais avait-il seulement le choix ?
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mortimer Dunaïm Aton Kashtaar Friedrich Tanahauseur
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Lun 24 Sep 2018 - 18:44
Cela tremble

Comme dans un Plenum du Soviets suprême ils décident à 99,98% de construire un Igloo. A l'annonce des résultats ils se lèvent en applaudissant! Oui, c'est vrais, cher lecteur, ils applaudissent principalement pour se réchauffer.

Ils pensent avoir du temps devant eux et ils construisent l'igloo , plutôt éloigné du gouffre, et mieux que celui que celui de la veille. Ils font un grand troue circulaire de un mètre de profondeur et de trois mètres cinquante de diamètre. La neige et la glace qu'ils récupèrent leur sert à faire les briquettes pour l’installation. Une tranché dans le sens opposé au vent leur sert de sortie, elle est protégé par une voûte. Les professeurs de survit de la cité des étoiles seraient fière de lui!

Vladimir Illich de demie heure en demie heure, note l'heure, ainsi que la température. Il fait de plus en plus froid, cela est il l'annonce du soir?

 Il y a des légers tremblements de terres, le Russe les notes aussi pour estimer leurs fréquence.

Une partie de leurs vêtements et sacs sont déjà dans l'igloo et cela va servir d'isolant, pour la nuit. Ils sont entrain de terminer le bâtiment, quand un tremblement plus violent que les autre les font tomber par terre, la température chute en même temps qu'eux par solidarité!

Au loin sur une cime une nuée blanche s’élève.

Le Cosmonaute prend sa dague en céramique et il fait une grande marque en direction de cette montage. Pendant que tout autour deux provenant du ciel, les glaces noires tombent. Le Pilote sort son appareil photo numérique et prend de multiple vue des événements. Ils étudieront plus tard les images, et peut être les grossissement leurs apprendront ils, quelques choses.

Vladimire Illich sort sa boussole qui est dans la trousse de survit, avec un superbe hameçon, et il note l’azimute du volcan, enfin ce qu'il pense être un volcan............
Si ils sont sur une banquise, les sommets au loin leurs indique une île, un continent..... Faudra t'il y aller malgré l’éruption?

____________________
Caractéristiques physiques:
Cheveux blond  

Equipement:
En treillis

________________
Dernière position connue :  Au JPS
Situation :  N'arrive pas a savoir si L’Odyssée de l'Espace est terminé ou non!
avatar
Superviseur
Grade : Habillitation Niveau 1

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal: Aynira Leyva
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Sam 29 Sep 2018 - 15:25
Bon, la première chose à faire était de ne pas paniquer. Plus facile à dire qu'à faire, mais c'était souvent ça qui faisait la différence en situation de survie. Il fallait se concentrer sur une tâche à la fois et essayer de garder le moral.

La bonne nouvelle était que cette fois-ci, ils avaient tout leur temps pour construire un abri digne de ce nom. Pendant la construction, il y eut plusieurs petites secousses sismiques, indiquant que la planète était effectivement géologiquement active... à moins que ce ne soit leur morceau de banquise qui ne bouge en contrecoup de la gigantesque crevasse qui s'était ouverte ? Ou peut-être les deux. Pour le moment, ça avait l'air d'être stable, la crevasse ne s'était ni élargie ni refermée. Mais rester ici pourrait être dangereux à la longue.

Quelques heures plus tard, alors que la température baissée doucement, signe du passage de la journée, leur abri fut finalement prêt. Au même moment, un grondement plus sourd se fit entendre, accompagnée par une chute plus que brutale et soudaine de la température. En provenance de la montagne, un mur blanc s'avançait vers eux, un peu comme une avalanche titanesque. Accompagnée par des morceaux de glaces noires tombant en pluie comme la fois précédentes. Et si ce n'était pas un blizzard qui les avait accueillit mais un phénomène similaire quelques heures plus tôt ? La glace craqua à nouveau de façon plus sinistre cette fois.

Ils étaient entre le marteau et l'enclume : soit ils restaient dans l'abri au risque que la glace ne cède sous leur poids et de se retrouver projeter dans un vide sans fond. Soit ils avançaient vers les montagnes aux risques plus que probable de se prendre des morceaux de glaces sur la tête, ce qui pourrait être fatale, sans parler du fait de se changer en glaçon avec un froid pareil :


"On a pas le choix, faut rester dans l'abri et espérer qu'il tienne le coup avec une averse pareille. Ça serait trop dangereux d'aller dehors maintenant !"

Leur igloo était mieux construit que la première fois, la température était plutôt agréable grâce à l'isolement de la glace et de la neige. Les morceaux de glaces tombés sur la carapace de glace en faisant des bruits sourds. Pour l'instant, il avait l'air de tenir le coup, mais la tempête ne faisait que commencer...

____________________

Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
Quelque part

Je fais quoi ?
Bonne question
avatar
Administrateur
Grade : Docteur

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Mar 2 Oct 2018 - 22:20
Petit à petit leur igloo prenait forme devant les yeux ébahis du physicien. Il ne pensait pas qu’ils étaient capables de réitérer l’exploit d’un igloo solide une deuxième fois et pourtant le travail avançait vite et semblait bien fait.

*C’est que ça va devenir une habitude à la longue*

Cependant tous les indicateurs n’étaient pas au vert. En effet, le froid continuait de s’immiscer de plus en plus profondément à travers leurs vêtements, du fait d’une baisse continue de la température et des tremblements de terre à répétition secouaient la glace sous leurs pieds.

« Ces tremblements sont des répliques de celui de tout à l’heure qui a formé la crevasse. Espérons juste qu’ils restent de faible intensité. On a souvent vu sur Terre des répliques plus fortes que le séisme initial. »

Ces paroles n’étaient pas encourageantes mais devaient être emplies de sagesse puisque, à peine quelques minutes plus tard, un tremblement de terre, ou plutôt de glace, de grande magnitude, secoua l’équipe et toute la géographie autour d’eux. Voyant alors des geysers de glace un peu plus loin et sentant  la température décroitre a vitesse grand V, Jacob s’empressa de rentrer dans leur petite construction. Cela juste à temps pour ne pas se prendre la pluie de pierres noires, ou plutôt de glaçons recouverts de poussières, sur la tête.

*Peut-être que le froid fait qu’ici le volcanisme est à base d’eau comme sur Titan, le satellite de Saturne*

En tout cas il espérait que la pluie de débris allait bientôt se terminer car leur abri de fortune n’allait pas tenir très longtemps en étant bombardé de la sorte.

« Oui, il faut rester là en espérant qu’aucun bloc ne sera assez gros pour traverser nos cloisons. "

____________________
Qui est Jacob Smith ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m 80-35 ans-large d'épaules-boite lègèrement

Equipement:
1 bloc note et des stylos de couleurs
1 paquet de mouchoirs
1 radio
1 équipement complet pour le grand nord (blouson, gros pantalon, bottes, gants, bonnet, lunettes,....)
1 montre
1 tablette tactile
1 couteau
1 zat
1 briquet
1 gourde chauffante pour le froid

________________
Dernière position connue : P4X-135
Situation : Tente de construire un igloo
avatar
Superviseur
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Mer 3 Oct 2018 - 11:48
Mieux construit que le précédent, l’igloo se révéla presque confortable et leur offrit un peu de chaleur bienvenue. A l’extérieur, les éléments se déchainaient à nouveaux et des bruits étouffés marquaient les impacts de glace autour d’eux. L’abris semblait épargné pour l’instant, ce qui était une chance car il n’aurait sans doute pas supporté un impact direct.
Les minutes passèrent dans le silence tout relatif des vents hurlants autour de l’équipe. Soudain, un craquement puissant monta sous eux et les secoua comme des premiers. Jacob s’était trompé sur un point dans ces déduction précédentes. Les tremblements qu’ils ressentaient n’étaient pas des répliques mais des prémices à celui qu’il ressentait maintenant. La banquise se contorsionna follement sous eux craqua, se referma et craqua encore telles de gigantesque mâchoire broyant sans pitié tout ce qui était à leur portée.
Lorsque la tempête se calma quelques heures plus tard, il ne restait pas la moindre trace de l’abris précaire ou de l’équipe terrienne.

****

C’est la chaleur qui les réveilla. Pas forcément douce ou agréable, mais bien supérieure à ce qu’ils avaient vécu un peu plus tôt. A part l’équipement qu’ils avaient sur eux au moment du séisme le reste avaient totalement disparu. Il y avait une odeur étrange dans l’air, indéfinissable, presque salée et un écho raisonnait à chacun de leur geste.

Le pire était l’absence de toute source lumineuse qui les empêchait de voir quoi que ce soit.
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mortimer Dunaïm Aton Kashtaar Friedrich Tanahauseur
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Mer 3 Oct 2018 - 21:19
Le Paradis, le Purgatoire ou l’Enfer!

Vladimir Illich reprend conscience, peut à peut. Cela l'étonne un peu, car ses souvenirs récent, quoique plutôt flou, lui laisse un souvenir de montagne Russe. Il aurait du si sentir chez lui pourtant, mais ce n'est pas le cas. C'était pire que la centrifugeuse de la cité des étoiles!
Son départ  dans la fusée Souyouz, quand il était partie pour l'ISS, lui avait parus en comparaison, une croisière sur la Volga. Il revoit le début de la nuit dernière, cet impression d’être à l’intérieur d'un shaker à cocktail et ce n'est pas pour faire un Russe Blanc : (5 cl de vodka, 2 cl de liqueur de café de marie brizard et de kahlua, 3 cl de crème fraîche liquide avec quelques glaçons, agiter, et consommer)
Le Pilote a crue sa dernière heure venue. Il a du perdre conscience, à un moment ou à un autre, mais maintenant il lève son visage. Plus rien ne bouge! Plus un bruit!
Il ouvre les yeux, mais il ne voit rien! Il sent une étrange fragrance salé, venu d’on ne sait ou! Il fait moins froid, il règne une douce chaleur glacé. Il doit rêver. Il n'est plus dans Igloo?
Il se pince la fesse gauche.
*Aïe*
Il y a aussi cet écho, qui donne de la voix, au moindre mouvement. D'autres échos? C'est comme cela que le Cosmonaute ressent la présence d'autres personnes à coté de lui.

Vladimir Illich, allait appeler Aynira et Jacob, quand son nez le grattouille, et le chatouille! Il éternue.

" - Atchoummmm."

*Satané planète de glace!*


Kousnesov sort de sa poche la seul chose qu'il sait y être, un mouchoir. Son superbe mouchoir rouge avec une faucille et marteau, un cadeau  de sa Tante Natalia Ivanovna du coté de sa mère, tireur d’élite lors de la bataille de Stalingrad, lorsqu'à huit ans, ils avaient visités le tombeau de Lénine sur la Rouge, à Moscou![/i]

____________________
Caractéristiques physiques:
Cheveux blond  

Equipement:
En treillis

________________
Dernière position connue :  Au JPS
Situation :  N'arrive pas a savoir si L’Odyssée de l'Espace est terminé ou non!
avatar
Superviseur
Grade : Habillitation Niveau 1

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal: Aynira Leyva
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Sam 6 Oct 2018 - 17:09
La tempête continua de faire rage, soufflant des bouts de glace qui tombent autour de l'abri sans pour autant le toucher. Une chance, vue le bruit sourd que ces blocs faisaient en touchant le sol, les parois de glaces et de neiges n'auraient pas encaisser une telle averse. De nouvelles secousses se firent sentir, de plus en plus fort. Finalement, en un bruit sourd, la banquise commença à vaciller sous leurs pieds, se déformant au rythme du sol en dessous avant de finir par se déchirer d'un coup. La dernière chose que la Narisienne sentit, ce fut la sensation de la chute libre et puis le noir complet.

Non elle n'était pas morte. Enfin, elle le pensait. Il faisait chaud, plus chaud que la surface, mais ce n'était pas la chaleur douce et réconfortante ou au contraire littéralement infernale qu'on vous promet dans les différentes religions de la Voie Lactée. Elle bougea ses membres et à part le fait d'avoir l'impression d'être passée dans un mixeur, elle n'avait rien de casser. Il faisait un noir complet et elle sursauta quand un éternuement perça soudainement le silence. Elle n'était pas seule et reconnue la voix du Russe :


"Vous allez bien ?"

Aucune traces de leurs équipements, mais elle sentait toujours le morceau de glace qu'elle avait gardée pour Plume. Les affaires, sacs de couchages et les rations devaient avoir été éparpillée durant la chute. Le noir complet indiquait qu'ils étaient très profondément sous terre là où la lumière du jour ne parvient pas. Ce qui expliquait peut-être cet étrange odeur salée. Un océan souterrain sous la banquise ? Elle avait déjà vue ça, mais c'était de manière beaucoup plus... volontaire. Mais dans ce cas, comment est-ce qu'elle et Vladimir avaient survécus à une telle chute ? Et est-ce que Jacob était vivant et dans les parages ?

Elle alluma son OmniTech, la lumière orangée de l'hologramme ne perçant l'obscurité que sur quelques centimètres :


"Risquons nous à faire un peu de lumière..."

Elle alluma la fonction lampe torche de son appareil, espérant pouvoir voir un peu plus clair dans leur situation...

____________________

Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
Quelque part

Je fais quoi ?
Bonne question
avatar
Superviseur
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Mer 10 Oct 2018 - 10:27
Un peu étourdis par expérience, les deux membres de JP2 s’étaient redressés tant bien que mal. La surface sur laquelle ils étaient appuyé était froide et étonnement lisse. Alors que Vladimir s’assurait de la présence de ses trésors familiaux, Aynira fit un peu de lumière.

La première chose qu’ils virent était Jacob, toujours inconscient, non loin d’eux. Ensuite, ils purent se faire une idée de là où ils étaient. Les mur, arrondis, réfléchissaient légèrement la lumière mais permettait de voir au-delà… le néant. Ils auraient pur être suspendu dans le vide interstellaire tellement il n’y avait rien autour d’eux. Pas la moindre lumière ni repère visuel.
Pourtant, à bien y regarder, Aynira distingua des petites particules, comme du sable, tout autour d’eux qui montaient lentement.

avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mortimer Dunaïm Aton Kashtaar Friedrich Tanahauseur
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Mer 10 Oct 2018 - 13:36
Urgence


Apres avoir ranger dans sa poche son drapea……. Son mouchoir rouge, Vladimir Illich se lève, en prenant appui sur le sol étonnement lisse et froid, en disant à sa Chef :

"  -  Je suis ici. Je vais bien ! Et vous ? "

Bravant le néant, une lumière sort des mains de la Diplomate,  Cela permet au Russe d‘apercevoir, Jacob allongé, sans mouvement.

Le Cosmonaute scrute son environnement pour voir si il n’y a pas une source de danger imminente, mais à part des mures arrondies, réfléchissants la faible lumière, on ne voit rien au delà d’une courte distance.

Vladimir se dirige vers le corps de L’Anglais.  Il s’agenouille en parlant doucement, et en lui tapotant l’épaule.

"  -Jacob... Et Jacob tu m’entends, Capitaliste de mon cœur ? "

Les mains du pilote explorent le corps étendu à la recherche de saignement !

*Rien*

Le Sergent Chef  prend le pogner à la recherche du pouls du Britannique

*  Ouf, cela bat !*

Kousnesov met Jacob en position latéral de sécurité, en positionnant une jambe et en faisant pivoter le cops, de façon, a ce que le Scientifique ne s’étouffe en cas de vomissement.

" - Son cœur bat, il est inconscient, Chef. Vous voyez une couverture pour qu’il se réchauffe ? "


____________________
Caractéristiques physiques:
Cheveux blond  

Equipement:
En treillis

________________
Dernière position connue :  Au JPS
Situation :  N'arrive pas a savoir si L’Odyssée de l'Espace est terminé ou non!
avatar
Superviseur
Grade : Habillitation Niveau 1

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal: Aynira Leyva
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    le Sam 13 Oct 2018 - 20:07
Ça ne ressemblait pas du tout à des parois de glaces comme on peut en trouver dans les glaciers ou sous la banquises. C'était des murs bien lisses et arrondis. Un peu trop régulier pour que la théorie d'une origine artificielle peu être avancée sans risque de passer pour un amateur. Se réfléchissant sur les parois lisses et humides, la lumière de l'hologramme de la Narisienne baigna les lieux dans une lueur tamisée qui permit de trouver Jacob qui était au sol, inerte.

Vladimir approcha et rassura sur le fait que leur camarade était simplement inconscient et le mit en position latérale de sécurité avant de demander si Aynira ne voyait pas de couverture dans les parages. Malheureusement, les seuls affaires qui étaient avec eux étaient justement celles qu'ils avaient sur eux lors de la chute. Pas de sac de couchage, pas de trousse de premiers soins ou de couverture de survie et pas d'eau ou de nourriture. Mais peut-être que ça serait suffisant...

Il faisait chaud ici. Certes ce n'était pas les tropiques, mais ils n'allaient pas souffrir d'hypothermie. Elle retira donc son manteau et le déposa sur l'Anglais, espérant que ça suffira pour le garder au chaud et l'aider à se réveiller :


"Bon... il faut voir si on peut sortir de là."

Et il faudrait mieux trouver une sortie, il parait que mourir de faim était quelque chose d'atroce... Longeant les parois et éclairant le plafond, elle cherchait un accès camouflé dans l'obscurité ou une porte si c'était effectivement une construction artificielle. Ils n'étaient pas tombés dans cette salle après leur chute comme par magie quand même non ?

____________________

Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
Quelque part

Je fais quoi ?
Bonne question
Contenu sponsorisé

Re: Surface - Blizzard, vous avez dit...

    Revenir en haut



    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum