Stargate Zone
Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Partagez
Aller en bas
Superviseur JPS
Superviseur
Voir le profil de l'utilisateur

Comme une feuille au vent Empty Comme une feuille au vent

    le Mer 11 Avr 2018 - 15:19
" F-311, code F5678, vous êtes libre d'atterrir. Bienvenue à la maison Valkyrie. "

La voix grésillante avait retentit dans le petit espace du cockpit de l'appareil. Dans une grande inspiration son occupante sembla reprendre conscience.
Elle portait un ensemble de pilote classique du SDT. Sur son casque était inscrit son surnom Valkyrie, en référence à ses origines et aux clichés qui les accompagnaient. C'est ainsi que les membres de l'escadrille de F-311 avait surnommé la pilote de l'appareil numéroté F5678.

A travers la vitre de protection de l'appareil se devinait la station JPS ainsi que la piste d'atterrissage de l'installation. Un C-101 se trouvait à une courte distance devant. un autre F-311 se tenait à ses côté dans ce que la pilote pouvait aisément identifier comme étant une formation d'escorte avec l'appareil plus pesant se situant devant eux.

Autour de la pilote se déroulait un série de boutons et de commandes qui lui paraissaient encore peu familiers. Il y avait bien des ressemblances avec ce qu'elle connaissait, mais également beaucoup de cadrans qui ne lui disait encore par grand chose. Un manche de pilotage se dressait fièrement devant elle.


" Haraldsen, tout va bien ? Votre rythme cardiaque à l'air un peu élevé ? "

La jeune femme était bien à bord d'un des F-311 en ce qui semblait être une phase d'approche du JPS.
Hilda Haraldsen
Grade : Sergent-chef
Profession : Pilote
Voir le profil de l'utilisateur

Comme une feuille au vent Empty Re: Comme une feuille au vent

    le Jeu 3 Mai 2018 - 15:52
    Réputation du message : 100% (1 vote)
A travers son casque et sous l'effet de la perplexité Hilda fronça les sourcils. Elle avait eu un blanc et ignorait totalement ce qu'elle faisait ici et ce qui s'était passé. La dernière chose dont elle se rappelait était d'une espèce de bourdonnement suivi de...rien. Leur invitée Alice y était-elle pour quelque chose ? Une voix la sortie de sa torpeur.

" F-311, code F5678, vous êtes libre d'atterrir. Bienvenue à la maison Valkyrie. "

Bien. On venait de lui donner son identification de pilote et d'appareil. C'était plutôt pas mal choisi. Mais il était particulièrement frustrant de ne se souvenir de rien. Et inquiétant surtout. Se remémorant les procédures d'atterrissage qu'elle n'avait encore jamais effectué, mais qui heureusement étaient schématisés dans la base de données elle ajusta la puissance et la trajectoire.

- Manoeuvre amorcée JPS. Contente de rentrer à la maison.

Puisqu'on lui parlait comme si elle était une habituée mieux valait se comporter comme telle. Mais sa perte de mémoire n'était pas normale. Où allait-elle débarquer en réalité ? Etait-ce vraiment le JPS ou une réalité alternée...et puis ce bourdonnement qu'elle avait perçu avant tout ça, c'était quoi ?

" Haraldsen, tout va bien ? Votre rythme cardiaque à l'air un peu élevé ? "

Tu m'étonnes ! Quand on avait l'impression de se jeter dans la gueule d'un loup on ne pouvait pas se sentir tranquille. Sans parler du fait que c'était la première fois qu'elle pilotait un F 311 ! Pour ce qui semblait avoir été une mission d'escorte. Peut être qu'elle allait se tuer parce qu'elle n'avait encore jamais utilisé l'appareil. Elle souffla un bon coup et se concentra sur ce qu'elle avait mémorisé des schémas. Mieux valait jouer le jeux pour l'instant.

- Ah oui ? Peut-être l'adrénaline. Vous savez que piloter ne me laisse pas indifférente...

La Norvégienne ne put s'empêcher de sourire nerveusement. Elle avait l'impression de rassurer un amant qui doutait de ses performances tout en essayant de se rassurer elle-même. Elle régla ce qui devaient être les compensateurs d'inertie afin d'amoindrir les sensations qui pouvaient être responsables de son rythme cardiaque, saisit le manche, inclina le chasseur et pria Saint Nicolas pour parvenir à se poser en douceur.

____________________
Ma vie, mon oeuvre
Superviseur JPS
Superviseur
Voir le profil de l'utilisateur

Comme une feuille au vent Empty Re: Comme une feuille au vent

    le Lun 14 Mai 2018 - 14:58
Le tableau de bord s'illumina quand la jeune pilote initia la séquence d'atterrissage qu'elle avait trouvé dans la base de données. L'appareil était d'un sensibilité étonnante, il répondait parfaitement aux moindre instructions qui lui était donnée. La pilote pouvait aisément déterminer que l'appareil était d'une grande souplesse et il s'agissait sans l'ombre d'un doute d'un chasseur exceptionnel. Les talents de la jeune femme lui permirent de se mettre dans l'axe d'approche programmé sans grandes difficultés.

La formation suivant son cours, Hilda fit preuve de talent en improvisant une justification à son rythme cardiaque élevé. Une nouvelle voix interjeta à ce moment :


" C'est ça Valkyrie ! C'est parce que tu peux pas cacher l'effet que je te fais "

Le deuxième F-311 s'agita dans un mouvement de battements d'ailes pour ponctuer la plaisanterie.

Le trio d'appareils se présenta devant la baie destinée aux vaisseaux. Malgré la nouveauté de l'appareil Haraldsen parvint à se poser. La roue avant heurta avec une légère violence le pont mais le vaisseau ralentit remarquablement rapidement. L'ordinateur de bord indiqua à la jeune femme l'endroit où parquer son appareil. Il fut suivit par le second F-311 de l'escorte. Le bruit caractéristique des turbines s'arrêtant fut suivi par l'accrochage d'une échelle au cockpit et par l'ouverture de la verrière. Un mécanicien se présenta et aida la jeune femme à se dégager de l'espace exiguë. A côté d'elle le pilote de l'autre appareil retira son casque et révéla le jeune visage à la chevelure blonde du lieutenant Josh Barnett. Il lui adressa un clin d'oeil :


" Superbe atterrissage ! T'essayait de raccourcir le museau de ta monture ? " lui lança-t-il sur le ton de la plaisanterie.

Le jeune homme glissa au bas de l’échelle et sembla attendre la jeune femme.
Hilda Haraldsen
Grade : Sergent-chef
Profession : Pilote
Voir le profil de l'utilisateur

Comme une feuille au vent Empty Re: Comme une feuille au vent

    le Mer 16 Mai 2018 - 11:05
Ce F311 était comme du velours...il répondait avec une sensibilité étonnante à la moindre manipulation de la Norvégienne. Hilda se sentit enchantée malgré la situation périlleuse dans laquelle elle se trouvait. Inutile d'être bourrine les commandes suivaient intuitivement. Quelle merveille ! Elle aurait pu y passer des heures encore si seulement...

" C'est ça Valkyrie ! C'est parce que tu peux pas cacher l'effet que je te fais "

Le F311 qui était placé derrière elle dans la formation lui fit un "appel d'ailes". Etait-ce un simple trait d'humour ou Hilda avait-elle eu la très mauvaise idée de sortir avec un de ses collègues dans ce monde-là ? Dans le fonds peu importe. Pouvoir jouer la femme troublée par un "beau pilote" pourrait l'arranger. Voilà qui constituerait une couverture idéale aux manquements d'esprit qu'elle aurait forcément.

- Absolument !

Hilda grimaça. Elle n'aimait pas mentir mais c'était une question de survie. L'atterrissage se passa plutôt pas mal malgrè un heurtage de pont un peu brusque. Une fois l'appareil immobilisé, Hilda se laissa aller contre le dossier de son fauteuil, enleva son casque et reprit son souffle. Elle avait eu peur et elle était inquiète de ce qui l'attendait.
Elle passa une main nerveuse sur son front en sueur et remercia mentalement Saint Nicolas pour sa protection. Elle sourit au mécanicien qui venait de l'aider à sortir de son avion et alla rejoindre son collègue, casque sous le bras. Sur son uniforme était indiqué "Josh Barnet". Il avait l'air vraiment chouette et pour ne rien gâcher il n'était pas du tout désagréable à regarder.


- Décidément tu lis en moi comme dans un livre ouvert ! Ca en devient inquiétant.

Elle sourit, plutôt amusée. Et se remit à analyser la situation. Ils avaient été apparemment trois avions en formation trail pour une mission d'escorte.

- Notre troisième mousquetaire a décidé de se faire désirer on dirait ! En tous cas ça c'est plutôt pas mal passé tu ne trouves pas ?

Elle avait dit ça d'un ton très naturel et espérait glaner des informations.

____________________
Ma vie, mon oeuvre
Superviseur JPS
Superviseur
Voir le profil de l'utilisateur

Comme une feuille au vent Empty Re: Comme une feuille au vent

    le Mar 22 Mai 2018 - 17:12
Les réponses d'Hilda déclenchèrent quelques rires chez le lieutenant Barnett indiquant qu'elle avait fait mouche ou que ses réponses étaient plus ou moins celles qu'il attendait. Pour le moment personne ne mettait la jeune femme en doute et elle semblait être à l'abris de toute remise en question.

Le lieutenant Barnett s'approcha du pied de l'échelle de l'oiseau d'Haraldsen et l'attendit sans se départir de son sourire. Il lui adressa un signe de tête et se tourna vers l'ouverture de la baie de décollage et d'appontage. L'imposant C-101 était en train de pénétrer le champs de force retenant l'atmosphère dans le vaste espace. Il désigna d'un geste du menton l'appareil.


" Ho les conducteurs de bus sont toujours un peu lents... "

L'appareil se posa pesamment et il émit un long sifflement de décompression lorsqu'il s'arrêta complètement. L'accès latéral de l'appareil se déverrouilla et la porte glissa paresseusement.
Le lieutenant Barnett s'approcha d'Hilda et se mit à murmurer :

" Et bien capitaine... A toi le comité d'accueil. "

Deux hommes émergèrent de l'appareil, tous deux en uniforme. Le premier était habillé en blanc et le second dans un uniforme classique du SDT. Le second semblait porter une sacoche à documents pour le premier. L'officier en blanc devait avoir la cinquantaine, son visage était sec mais pas dépourvus de traits fins. Un ligne argentée délimitant ses cheveux coupés à ras se devinait sous le ligne de sa casquette. Il s'approcha avec toute la confiance dont pouvait faire preuve un officier supérieur.

" Capitaine Haraldsen, merci pour l'escorte. Maintenant je vais vous demander de poursuivre en me menant au bureau du responsable de cette installation. "
Jacob Smith
Administrateur
Grade : Docteur

Info joueur
Disponibilité: Tous les jours
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Comme une feuille au vent Empty Re: Comme une feuille au vent

    le Jeu 24 Mai 2018 - 17:15
Une fois à bord du C-101, Jacob fut informé que les communications avec la Terre était rompues et qu’il avait demandé de rejoindre l’équipage avant même qu’on n’ai le temps de lui dire qu’il était invité dans cette expédition qui visait à savoir ce qui se passait à bord. Il était donc accompagné pour ce trajet de l’amiral Hood et de son aide de camp qui ressemblait plus à un attaché-presse, avec son dossier dans les mains.

Il ne s’attendait pas à être escorté par des avions de chasse et compris alors que les autres passagers de son propre appareil étaient des personnes très importantes sur Terre. Le voyage se déroula sans encombre et, mis à part son genou qui lui faisait mal, comme la plupart du temps lorsqu’il voyageait, peut-être à cause des vibrations du moteur ou alors de l’exigüité de l’espace pour tendre ses jambes.

Puis vint le moment de l’atterrissage. Il vit les F311 entrer doucement dans la soute avant que son propre appareil n’entre dans l’atmosphère confinée du JPS. Il allait de nouveau respirer cet air ailleurs que sur la planète où les hommes avaient toujours vécus, du moins les terriens.

Une fois l’avion arrêté, il eu un peu plus de mal que les autres à se détacher et sortir, sans doute par manque d’habitude par rapport à ces militaires surentraînés. Il sortit donc quelques secondes après les deux premiers occupants du C-101 et aperçut alors le comité d’accueil constitué d’un homme et une belle jeune femme. Lorsque cette dernière reçu l’ordre de guider l’amiral jusqu’aux bureaux d’Aeryn, Jacob y vit l’occasion de revoir sa collègue et amie.


« Je vais vous accompagner si cela ne dérange pas ! »

____________________
Comme une feuille au vent Jacobs13
Qui est Jacob Smith ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m 80-35 ans-large d'épaules-boite lègèrement

Equipement:
1 bloc note et des stylos de couleurs
1 paquet de mouchoirs
1 radio
1 équipement complet pour le grand nord (blouson, gros pantalon, bottes, gants, bonnet, lunettes,....)
1 montre
1 tablette tactile
1 couteau
1 zat
1 briquet
1 gourde chauffante pour le froid

________________
Dernière position connue : P4X-135
Situation : Tente de construire un igloo
Hilda Haraldsen
Grade : Sergent-chef
Profession : Pilote
Voir le profil de l'utilisateur

Comme une feuille au vent Empty Re: Comme une feuille au vent

    le Ven 25 Mai 2018 - 14:11
    Réputation du message : 100% (1 vote)
Jusqu'ici tout se passait bien. Son collègue avait même rit à ses plaisanteries. La Hilda d'ici ne devait pas être trop éloignée d'elle-même. L'ennui c'est que la pilote n'aimait vraiment pas dissimuler quoi que ce soit. Cela obligeait à se mettre dans un état de prudence extrême voir de suspicion. Rien de très confortable en somme. Elle hocha la tête lorsque Josh lui indiqua qu'elle devait jouer le rôle du comité d'accueil. La mention du grade de capitaine la fit légérement sourire. Deux fois déjà elle avait eu ce grade avant d'entamer d'autres carrières et de devoir à nouveau tout recommencer. A croire que ça lui collait à la peau. Ou que cette réalité alternée lui faisait un pieds de nez.

- Bienvenue à bord Messieurs !

Point trop n'en fallait. Après tout, Hilda ignorait si ils étaient vraiment bienvenus ou si on avait forcé la main à sa responsable. L'homme en blanc, un amiral, semblait être le visiteur principal. Il était accompagné de son aide de camps et d'un homme qui avait le genoux un peu raide. Celui-ci proposa de se joindre à eux. Hilda sourit et désigna la sortie du hangar.

- Si vous voulez bien nous suivre...

Le "nous" sous entendant également Josh. Hilda prit son communicateur et demanda à ce qu'on informe leur responsable de leur arrivée. La Norvégienne s'étonnait que personne d'autre qu'elle et Josh ne les accueille. Enfin, alors qu'ils empruntaient les coursives menant au bureau qu'elle espérait être ici aussi celui d'Aeryn, elle se demanda encore une fois ce qu'elle faisait là. Et si c'était un piège. Combien de temps arriverait-elle encore à jouer le jeux ?

____________________
Ma vie, mon oeuvre
Superviseur JPS
Superviseur
Voir le profil de l'utilisateur

Comme une feuille au vent Empty Re: Comme une feuille au vent

    le Mer 30 Mai 2018 - 14:06
L'amiral ne fit pas de commentaires au moment où Jacob proposa de se joindre à eux. Il adressa un simple signe de tête au capitaine et posa son regard sur le lieutenant Barnett. Le jeune pilote semblait subitement beaucoup moins à l'aise. S'il souhaitait se défiler il n'en montrait pas le moindre signe.

L'amiral Hood fit quelques pas et ajusta son rythme pour qu'il n'oblige pas Jacob à forcer l'allure. Il suivit les deux pilotes sans prononcer un mots et s'engagea à leur suite dans les couloirs. Il se passa quelques instants avant que l'homme ne commence à promener son regard en tout sens. Il ralentit le rythme en deux occasion afin de détailler la tenue des occupants de la station. Son visage ne laissa rien transparaître si ce n'est son masque de sévérité absolue. L'homme laissa passer son aide de camps devant et se porta au niveau de Jacob.

" Vous ne trouvez pas qu'il y a quelque chose d'étrange vous ? Où sont passés les civils ? Et cette esthétique d'uniforme..."

Chaque membre du personnel portait en effet une tenue proche de la combinaison de vol destinés à identifier à la fois leur fonction et leur rang dans la hiérarchie. Tous arboraient également un badge d'accès destinés à indiquer leur niveau d'accréditation et les zones où ils pouvaient se rendre. Cela ne rappelait rien à Jacob comparé au JPS qu'il avait pu connaître.

D'un air méfiant l'amiral suivit son escorte jusqu'à ce qu'une annonce retentisse au moment où il traversait le pont 4.


" Briefing du personnel du BC-305 Phénix dans 15 minutes. "

Le cinquantenaire marqua alors une brusque halte.

" Qu'est-ce que c'est que cette plaisanterie ? Je ne connais pas de BC-305 Phénix et aucun croiseur ne peut être mis en service sans mon approbation. Qu'est-ce qu'il se passe ici ? "

Le lieutenant Barnett ne sut visiblement quoi répondre. L'aide de camps de l'amiral promena son regard de son supérieur vers les pilotes sans savoir quoi faire.

Le lieutenant se tourna vers Hilda avec une expression hébétée.


" J'exige une réponse !" Tonna l'officier supérieur.

/ Hangar / - / Base de Vie /(Suite ici)
Contenu sponsorisé

Comme une feuille au vent Empty Re: Comme une feuille au vent

    Revenir en haut



    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum