Stargate Zone
Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Partagez
Aller en bas

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Jeu 3 Mai 2018 - 11:02
Nadja sentit son mari se tendre quand elle le serra contre elle, puis sa tension commença à s’évacuer doucement. Mais qu’est ce qui avait bien pu le mettre dans un tel état ?

Elle vida à nouveau son chapeau - ça devenait ridicule – et son regard accrocha à nouveau la mer et un long frisson la parcourut. Un compte à rebours venait de débuter dans sa tête. Plutôt une course. Zander arriverait-il à sortir de sa catatonie avant qu’elle ne puisse plus supporter d’être ici ?

Le type qui a dit que la mer était apaisante ne devait pas être agoraphobe.

Elle le sentit bouger et jeta à temps un œil dans sa direction pour le voir tenter vainement de cacher une larme. Mais que lui arrivait-il ? L’insécurité émotionnelle de l’ex marine revint instantanément. Avait-elle fait, ou dit, quelque chose qui n’allait pas. Se rendait-il soudain compte du gouffre qui les séparait ?

Mais pourquoi maintenant ? Ils s’étaient endormis comme d’habitude, après avoir longuement l’amour. Pendant les trois jours qui venait de passer avait semblé se détendre et réellement apprécié cette complicité et cette proximité avec elle.

Quelque chose lui échappait, décidément. Quelque chose d’important.

Ne sachant pas quoi dire et craignant d’empirer encore les choses, elle le serra un peu plus, en espérant ne pas empirer les choses.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Jeu 3 Mai 2018 - 23:12
    Réputation du message : 100% (1 vote)
Zander finit par se décider à parler. Il aurait pu se tenir coi jusqu'à ce que Nadja parte d’elle-même, ce qui aurait fini par arriver, mais cela aurait été assez injuste et elle ne méritait pas qu'il la traite ainsi. Et curieusement, il n’en avait pas envie qu'elle s'en aille.

« Si je te dis que tout va bien et qu'il n'y a pas de quoi s'inquiéter... Tu ne vas pas me croire, hein ? Ou que je n'ai pas spécialement envie de parler, tu ne me lâcheras pas jusqu'à ce que j'ai craché le morceau, pas vrai ? C'est que je n'ai pas tellement envie de gâcher la fin de nos vacances, mais je ne crois pas non plus que tu me laisseras m'en sortir si je te dis que je t'en parlerais plus tard. » dit-il en regardant à nouveau l'océan devant lui.

Ces questions étaient purement rhétoriques. C'était juste un moyen pour retarder l'inévitable, il s'en rendait compte, mais il ne savait pas par où commencer. Par le début, certes. Il devait juste trouver comment aborder les choses.


« Il y a quelques jours, je t'ai parlé de Prius. Tout ça, et les bracelets je suppose, ont remué certaines choses et en ont fait remonter d'autres dont une en particulier que je préfèrerais oublier... et ne pas avoir à évoquer du tout. » commença-t-il.

Il avait très soigneusement occulté les circonstances qui l'avait amené à croiser le prêtre et il avait passé des années à même refuser de penser à tout ça. La douleur n'avait pas disparu, loin de là, sauf que désormais, il ne pouvait plus l'ignorer et il fallait que ça sorte. Peut-être était-ce contre ce retour de bâton que Prius avait tenté de l'avertir des années plus tôt.

« Ce que je vais te dire, peu de personnes sont au courant. En fait, il n'y en a que deux. Tu seras la troisième... C'est lié aux raisons qui l'ont mis sur mon chemin. Satané prêtre… Toujours à se mêler de ma vie en fin de compte... » lâcha-t-il.

Il était maintenant au pied du mur. Il poussa un long soupir résigné et se lança.

« Ça s'est passé il y a environ dix ans. Cela faisait trois ans que je m'étais lancé dans ma carrière de transporteur. J'ai accepté un contrat dont personne ne voulait. Je ne pouvais pas trop faire le difficile à ce moment-là. La paye était bonne en raison des risques encourus et il y avait un certain nombre d’avantages qui venait avec et j’en avais besoin. J'ai donc signé mon premier contrat humanitaire en zone de guerre pour une période de six mois. »

Le premier d'une longue série. Accepter une fois ce type de contrat et d’autres du même genre en zones dite dangereuses affluaient par la suite tout naturellement, les volontaires pour ces missions étant très rares.

« Théoriquement, je n'étais pas censé opérer dans les zones de combat, simplement livrer du matériel médical et de l'approvisionnement aux hôpitaux entre les planètes du système Harlan. Il y a un truc à savoir à ce sujet. Tout le personnel médical de ce système est chapeauté par un seul est même organisme indépendant et totalement neutre vis-à-vis des gouvernements. C'est eux qui sont chargés de former le personnel et de soigner tout le monde, peu importe leur camp. Les secteurs où se trouvent leurs établissement sont neutres et soumises à des règles très strictes que tout le monde suit à la lettre. Ils ont un surnom qui leur vient de la couleur de leur tenus : les gris. et c’est pour eux que je travaillais et non pour un des gouvernements impliqués dans la guerre. »

Il laissa de côté les raisons du conflit et les autres considérations politiques qui n'avaient pas vraiment d'intérêt dans cette histoire.

« En fait, il n'y avait pas grand-chose à faire et mes employeurs ont décidé de me mettre à profit pour d'autres tâches plutôt que de me payer à rien faire. J'ai donc été aussi affecté au transport des blessés et l'évacuation des civils. C'est là que Stella a hérité de son infirmerie de bord, d'ailleurs. Je me suis retrouvé sous les ordres du Dr Leila Simms, coordinatrice des évacuations sanitaires et médicales. »

L'évoquer lui tira un petit sourire triste. Si quelqu'un lui avait dit ce qui allait suivre à ce moment-là, il lui aurait ri au nez.

« Elle était dotée d'un sacré caractère et ne se laissait pas marcher sur les pieds. Elle n'avait pas non plus l'habitude qu'on discute ses instructions ou qu'on lui dise non. Notre première sortie a été... explosive et on ne peut pas dire qu'on se soient entendus, bien au contraire. Notre association a failli tourner court assez vite. Visiblement, je n'étais pas le premier à faire les frais de son caractère bien trempé et qui aurait refusé de travailler avec elle. »
dit-il en secouant la tête.

Il n'avait pas du tout apprécié qu'elle essaie de lui imposer ses règles sur son propre vaisseau et encore moins qu'elle lui dicte comment il devait faire son travail ou qu'elle critique chacune de ses décisions. En somme, il aurait dû lui obéir au doigt et à l'œil et surtout, sans rien dire.

« Il a fallu qu'on se retrouve cloués au sol pendant 24 heures au cours d'une évacuation pour qu'on arrive à s'expliquer et qu'on trouve un terrain d'entente pour bosser ensemble. Et qu'on soit obligés de s'entraider dans nos boulots respectifs pour pouvoir repartir, moi avec ses patients et elle avec les réparations de Stella. Ça a été intéressant, mais au moins, on a réussi à aplanir nos différents. » continua-t-il.

Elle avait pu constater de première main qu'il n'était pas un pilote de pacotille, comme elle l'appelait, et qu'il savait ce qu'il faisait. Elle avait fini par admettre, à contre-cœur, qu'il était le maître à bord en ce qui concernait Stella et le pilotage et qu'il n'avait pas besoin d’être supervisé.


« Ensuite, les choses se sont bien passées, à la surprise générale. Mais elle n’avait pas pour autant décidé de me laisser me tourner les pouces à mon poste. Au contraire, elle a décidé de m’enrôler pour donner un coup de main avec des patients pendant qu'elle trimait et pour, hum, comment elle disait déjà ? Que j'améliore mes manières avec les gens... Elle m’a donc appris les premiers soins et quelques gestes de base pour soulager sa petite équipe et qu'ils puissent se concentrer sur les cas graves. »


Cela n'avait pas été une formation formelle comme celle qu'il suivait sur le JPS. Juste une formation pragmatique pour les aider. L’équipe lui avait aussi enseigné les bases du triage pour les assister en cas d'afflux de blessés. Ce n'était pas grand-chose, mais cela leur avait été très utile d’avoir quelqu'un qui se chargeait des cas les plus bénins et de rassurer les autres.

« À ce moment-là, j'arrivais au terme de mon contrat que je n'avais pas l'intention de renouveler. Jusqu'à que qu'elle me fasse très clairement comprendre qu'elle n'avait pas du tout envie de me voir partir. Et elle est parvenue à ses fins. J'ai resigné pour six mois... » fit-il.

Dire qu'il avait été surpris était en dessous de la réalité. Il avait été le seul à ne rien voir venir du tout, contrairement au reste du personnel.

Il ne reprit pas son récit et serra les poings. Il n'avait pas du tout envie de continuer. Il enfouit sa tête dans l'épaule de Nadja, tâchant de garder son calme et le contrôle de ses émotions. La suite allait être douloureuse et pourtant, il lui fallait aller jusqu'au bout, mais s'il craquait encore, il n'était pas sûr d'y parvenir.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Ven 4 Mai 2018 - 10:06
Le silence s’éternisa un moment puis, au grand soulagement de Nadja, il se mit à parler. Une série de question tout d’abord, auxquelles il n’attendait clairement pas de question. Il ne s’en rendait sans doute pas compte, mais ces interrogations étaient légèrement blessantes. Lui paraissait-elle à ce point curieuse pour « ne pas le lâcher » s’il le lui demandait ?

Etait-elle à ce point une mégère inquisitrice ?

Elle serra les dents et laissa passer la vague. Ça n’était pas elle le sujet ce matin. Quand il évoqua à nouveau ce prêtre, elle haussa un sourcil. Décidément ce type avait laissé une trace indélébile chez lui. Elle hocha la tête pour confirmer qu’elle s’en souvenait bien et le laissa continuer, intriguée.

L’histoire était ancienne mais encore très vivace dans son esprit s’il fallait en croire le ton qu’il employait et la difficulté avec laquelle il formulait ses phrases. Elle prit bien garde à ne pas l’interrompre maintenant qu’il avait commencé. Elle avait une bonne idée d’où cette histoire avec une médecin les menait et une pointe de jalousie malsaine lui chatouilla les tripes. C’était totalement ridicule évidemment, mais elle ne pouvait pas s’empêcher de se comparer à cette mystérieuse rivale du passé. Docteur, pas troufions. Ça faisait une sérieuse différence. Et le portrait qu’il en faisait était plutôt flatteur. Une femme à poigne et courageuse. Elle n’avait pas dû avoir besoin d’un artefact Goa’Uld, elle !

Mégère…

Sa colère retomba quand il se blotti contre elle et elle ne put s’empêcher de le serrer un peu plus fort contre elle.

« - Prend ton temps, souffla-t-elle dans son oreille. Tout va bien. »

Elle l’embrassa dans les cheveux sans le lâcher, lui laissant le temps qu’il fallait pour continuer son récit. La vision de la mer devant eux ne la dérangeait plus et ils pouvait bien passer la journée la s’il le voulait.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Ven 4 Mai 2018 - 23:48
Non, ça n'allait pas, pas du tout même. Zander resta quelques minutes sans bouger avant de tourner la tête et regarder à nouveau l'océan.

« J'ai donc rempilé pour six mois, mais les choses n'étaient plus tout à fait pareil. Je ne parle pas que sur un plan personnel, mais aussi plus général. La diplomatie semblait porter ses fruits entre les parties et le conflit se dirigeait lentement vers une solution. Mon contrat allait de nouveau arriver à terme et je réfléchissais sérieusement à accepter l'offre de contrat permanente qui m'avait été faite par l'organisation de Leila. C'était ça ou un autre contrat de six mois... » reprit-il lentement.

Mais il était clair qu'il resterait. Ce n'était pas les opportunités de travail qui manquerait et puis à ce moment-là, il caressait l’idée de se reconvertir. En fin de compte, il l'avait fini par le faire en partie des années plus tard après son arrivée sur le JPS.


« Un soir, nous avons reçu une demande d'évacuation médicale pour quelques personnes en provenance d'une zone grise pas très loin d'une zone d'affrontement toujours active. Ça arrivaient encore régulièrement. Sauf que c'était un piège. Je dois dire que sur le coup, nous n'avons pas compris. Nous avions déjà eu affaire à des gens paniqués ou méfiants à qui il fallait parler un peu pour pouvoir les approcher et les prendre en charge. Mais ça, c'était autre chose. Personne ne s'en prend aux Gris normalement. C'est contre toutes les règles et lois du coin. »

Et les peines étaient extrêmement sévères pour ceux qui s'amusaient à les enfreindre, sans oublier les conséquences qui pouvaient aller jusqu'au retrait de tout le personnel d'une zone , jusqu'à ce qu'ils décident que celle-ci était à nouveau sûre, ce qui pouvait prendre un certain temps ou ne jamais arriver.

« Ils avaient deux objectifs. D’abord, Leila. Ils l'ont accusée d'avoir trahi son serment de médecin et les Gris ainsi que sa patrie et de travailler avec l'ennemi. Enfin le leur, en tout cas. Ils voulaient qu'elle l'admette pour révéler la duplicité des Gris et miner leur crédibilité. Ah, puis elle couchait avec un étranger, ce qui constituait une trahison de la pire espèce envers les siens à leurs yeux. Ensuite, Stella. Ils la voulaient pour mener une action contre les institutions de l'autre camp et s'enfuir avec grâce à ses autorisations spéciales qui lui permettait d’aller partout. Avec ma coopération volontaire ou non. Quand Leila a refusé de collaborer, leur chef a l'a simplement abattu en disant que de toute façon, 'ils avaient des preuves. Puis il a retourné l'arme contre moi. Après, c'est le trou noir. »

Tout ce dont il se souvenait, c'était l'incrédulité et le choc qui avait suivi le tir contre Leila de sa part comme celles de certains de leurs agresseurs. Il avait essayé de la rejoindre, mais ses geôliers l’en avaient violemment empêché. À ce moment-là, plus rien ne comptait pour lui. Il avait été immobilisé et avait vu l’arme se lever sans réagir et puis plus rien.


« J'ai repris conscience à l'hôpital trois jours plus tard. Et les choses sont allées de mal en pis. Les combats avaient repris de plus belle, chaque camp s'accusant d'avoir fomenté cette attaque ignoble pour faire échouer le processus de paix. Puis j'ai rencontré sa famille. Elle ne m'en parlait jamais. Je savais juste qu'ils étaient en froid et que c'était un sujet tabou, même au sein de l'équipe. J’ai compris pourquoi ce jour-là. Ce que j'ignorais, c'est qu'elle venait d'une famille importante. Ils désapprouvaient son choix de carrière et ses fréquentation. Je ne sais d’ailleurs pas ce qui était le pire pour eux entre son métier et moi, pauvre moins-que-rien à leurs yeux...  Mais dans tous les cas, il était clair que j'étais le seul responsable de la mort de leur fille. »

Il ne s’attendait pas pas à une réaction aussi hostile de leur part. Il avait vraiment découvert à ce moment-là pourquoi Leila détestait à ce point sa famille et s'en était éloignée. Il aurait voulu ne jamais les avoir vus. Cette rencontre avait enfoncé un autre couteau dans la douleur qu'il ressentait alors qu'il n'avait pas encore accepter sa mort.

« Et puis des rumeurs ont commencé à circuler... comme quoi elle avait trahi les Gris, son serment, ses origines et qu'elle méritait ce qui lui était arrivée. Je n'étais pas en reste bien sûr. Moi, l’extraterrestre qui l’avait détourné du droit chemin et à qui on ne pouvait pas faire confiance. C’était forcément de ma faute. Et je ne pouvais rien faire à part écouter et protester... et me faire interroger, bien sûr. »

Il réalisa soudain que sa colère et sa réaction épidermique sur le JPS aux comportements des autres n'était peut-être pas uniquement dû à ce qu'il était en train de vivre, mais remontait à bien plus loin que ça. Ce qu’il avait vécu à ce moment-là était semblable, mais il avait été incapable de l'exprimer. Et peut-être ressortait-elle maintenant.

« Le problème, c'est qu'il y a une part de vérité dans tout ça. C'est dans les zones grises que les négociations pour la paix ont secrètement commencé. À ce moment là, on m'a proposé contrat ultra confidentiel émanant de toutes les parties impliquées afin de transporter les négociateurs sur les différents sites ou d'accueillir des rencontres. Leila n'était pas au courant de ça. Je ne pouvais pas lui en parler. Officiellement, le Gris ne peut pas se mêler directement de politique, mais à leurs yeux, favoriser la paix signifie sauver des vies. Ils ne peuvent pas non plus empêcher ce qui se passe dans leurs enclaves aussi longtemps que ce ne sont pas des activités illégales et que les gens y respectent leurs règles. Mais ils ne pouvaient pas demander l'un de leur organisation de participer activement. Et moi, je n'était pas sous contrat exclusif. C'est pourquoi on m'a proposé cette mission. Ce n'est pas elle qui aurait dû mourir ce soir là... »

Et il n’avait rien pu dire à personne de tout ça. Les différents gouvernements n’en n’avaient pas non plus soufflé mot. Ils ne le pouvaient pas. Et cette culpabilité l’avait rongée un long moment. Même aujourd’hui, il  se reprochait encore sa mort.

« Dès que j'ai été suffisamment rétabli, on m'a fait comprendre que je devais partir. C'était trop risqué pour moi de rester et ma présence était embarrassante. J'étais devenu persona non grata du jour au lendemain. On ne m'a même pas laissé aller sur sa tombe avant mon départ, alors que je n'avais même pas pu aller à son enterrement... » dit-il avant de s'arrêter à nouveau.

À tout bien réfléchir, il n'avait même pas fait son deuil. Il avait été isolé et confiné dans un hôpital secondaire, sous étroite surveillance. Pour des raisons de sécurité, lui avait-on dit. Il savait que le Gris avait fait tout ce qu'il pouvait pour le protéger. Mais sa réputation était irrémédiablement entaché, personne n’avait plus confiance en lui et sa présence, et ce qu'il savait, était probablement gênante pour certains.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Sam 5 Mai 2018 - 10:59
Au fur et à mesure que l’histoire se poursuivait, la jalousie -bien mal placée- de Nadja diminuait. Sa soit disant rivale avait connu une mort brutale et le ton morne qu’employait Zander pour l’évoquer lui fendait le cœur. Elle réalisa soudain qu’avec une telle confession, elle allait devoir rapidement faire de même, ou garder l’histoire de son premier mariage définitivement pour elle.

Ça n’était pas le moment, évidement, mais elle nota ça dans un coin de sa tête et continua d’écouter.

Elle soupira quand il lui expliqua son rôle dans les négociations. C’était la première fois que le futur président Hayes refaisait surface. Proposer un havre pour les négociations, transporter des diplomates… c’était clairement les méthodes qu’il avait employé pour fédérer les colonies quelques années -décennies- avant sa naissance.

« - On devrait y aller, lâcha-t-elle tout de go quand il évoqua la tombe de son ancienne amie. Je sais de première main comment un deuil non résolu peux te bouffer l’intérieur. »


Voilà qu’elle parlait comme une psy maintenant… Elle ne rajouta rien mais lui serra la main un peu plus fort pour bien lui signifier qu’elle serait à ses coté quoi qu’il arrive. Dans quoi s’embarquait-elle encore ?

« - Et ce prêtre dont tu me parlais hier ? Tu l’as rencontré ensuite ? »

C’était sans doute la conversation qu’ils avaient eu quelques jours avant à son sujet qui avait déclenché cette remonté de souvenir. C’était donc probablement lié.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Sam 5 Mai 2018 - 13:32
Zander frissonna quand un coup de vent les balaya. Il se raidit à sa proposition. Il n’était pas certain de vouloir retourner là-bas. Il ne savait pas quel accueil lui serait réservé. Prius avait aussi essayé de l’emmener et s’était heurté à un refus catégorique de sa part. Il ne répondit pas et préféra continuer son récit.

Une fois qu’il avait quitté Harlan, il s’était retrouvé seul avec sa douleur. Incapable de la gérer et de l’affronter, il s’était lentement, mais sûrement, enfoncé dans une spirale néfaste. En dehors de Stella qui le maintenait hors de l’eau comme elle pouvait, il n’y avait eu personne pour lui tendre la main et le sortir de là.

« Après, je me suis perdu, comme qui dirait. Je me suis engagé sur une très mauvaise pente. J'ai commencé par accepter des contrats de plus en plus dangereux puis je me suis reconverti en chasseurs de primes et j’évitais le transport de passagers comme la peste. Je fuyais les gens tout en cherchant souvent la bagarre. Jusqu'à ce que Stella mette Prius sur ma route. C’est elle qui a accepté le contrat sans m’en parler, car je n'aurais jamais accepté une telle mission à cette époque. Pas assez de risques. »

Il s’était toujours demandé si elle avait vu une occasion pour essayer de le sortir de l’état dans lequel il était ou si elle s’était arrangé avec Prius au préalable ou si le prêtre avait décidé de s’occuper de son cas de lui-même après l’avoir rencontré. Aucun des deux n’avait jamais répondu à ses questions sur le sujet. Mais il était clair à ses yeux que ces deux-là avaient fini par collaborer à un moment ou à un autre, pour son bien.

« J'ai d'ailleurs failli le jeter dehors dès qu'il a mis le pied à bord. Je n'étais pas vraiment d'humeur à écouter ses discours. Je l'ai évité pendant plusieurs semaines, sauf quand je n'avais pas le choix et que je devais l'aider, comme le contrat le prévoyait. J'en voulais énormément à Stella et je ne lui parlais même plus. En fait, j'en voulais à l'univers entier. »

C’était peu dire. Il n’était clairement pas fréquentable à ce moment-là et ceux qui le cherchaient ne serait-ce qu'un peu le trouvait. Et quiconque essayait de nouer des liens avec lui se voyait repoussé sans aucun ménagement.

« Et puis il y a eu cette bagarre où j'ai failli y rester en m’attaquant à plus fort que moi. Quelque part, c'était ce que je cherchais, je crois. Sauf que Prius ne l'a pas entendu de cette oreille et m'a sauvé, envers et contre tout. Enfin, surtout contre moi-même en fait. Lui aussi, je lui en ai voulu de ne pas m'avoir laissé partir à ce moment-là. Il m’a emmené dans l’un de leurs monastères en prenant soin de me retirer mon communicateur que je ne puisse pas contacter Stella et me faire la belle. Je ne suis pas sûr qu’elle m’aurait écouté de toute façon. Je ne risquais pas non plus d’aller bien loin vu où se trouvait le bâtiment… au sommet d’un pic rocheux perché à 3000 mètres d’altitude, en plein hiver. »

Rien que les températures l’auraient dissuadé de mettre le nez dehors, s’il l’envie lui en avait pris, ce qui était loin d’être le cas. Et c’était sans compter les tempêtes qui balayaient les lieux et pouvaient se lever de façon soudaine.

« En tout cas, j'ai passé un moment chez les Bergers en tant que patient et convalescent. Prius a continué à veiller sur moi et tentait vainement de me faire sortir du mutisme dans lequel je m’étais enfermé. »

Lorsqu’il avait pu se lever et se déplacer, Prius l’avait informé qu’il devrait désormais aller chercher ses repas dans la salle commune. Il n’était pas obligé d’y manger, ce dont il s’était d’ailleurs abstenu pendant un long moment, mais cela l’avait obligé à sortir de sa chambre et à bouger. Sa curiosité naturelle avait fini par faire le reste et le pousser à explorer, mais toujours en évitant les autres.

« Les autres me gardaient aussi à l'œil, au cas où il me serait venu à l’idée de tenter quelque chose contre moi-même. Mais ils n’étaient pas ni hostiles ni envahissants. À part Prius, ils me fichaient une paix royale si jamais de décidait de m’aventurer dans les lieux. J’étais libre d’aller et venir à ma guise si je le voulais. Enfin tant que je restais dans l’enceinte du monastère du moins. Et si jamais je m’égarais, il y avait toujours un moine qui passait par hasard par là pour me ramener à mon point de départ. »

Cela ne serait jamais arrivé. Il ne se croyait pas capable de faire une telle chose, aussi mal en point qu'il puisse être psychologiquement et moralement. Il avait peut-être touché le fond, mais il n’était pas désespéré à ce point.

« Un jour, Prius a débarqué avec des bouteilles. Je ne sais pas ce que c’était, mais je sais que j’ai fini par tout lui raconter ce soir-là, dans un état second. Et j’ai dormi pendant deux jours après ça. Quoiqu'il m’ait fait boire, ça a eu un effet cathartique, même si ce n’est pas très orthodoxe comme méthode et que beaucoup de médecins hurleraient probablement au scandale en apprenant ça. »

Mais il devait admettre que cela avait été utile. Il n’en avait jamais vraiment voulu au prêtre pour ce coup bas. Il avait conscience qu'il ne lui en aurait probablement jamais parlé autrement, alors qu'il avait besoin de vider son sac, mais qu'il était incapable de le faire et de mettre des mots sur ce qu'il ressentait en étant pleinement conscient.

« J’ai commencé à remonter doucement la pente après ça. Je n’étais pas forcément plus loquace qu'avant sur les événements d'Harlan, mais il m’arrivait d’en parler de temps en temps. Prius ne m’a plus jamais forcé la main là-dessus après ce soir-là, mais je crois qu'il aurait aimé que je m’ouvre plus sur le sujet. Sauf que je n’y arrivais pas. »

Il avait passé près de six mois là-bas, participant petit à petit à la vie commune. Ils avaient fini par le transférer dans un autre monastère, toujours dans la montagne, mais plus proche des plaines et moins isolé. Puis Prius l’avait chapeauté pour de courtes missions à l’extérieur puis au niveau planétaire avant de se lancer dans des missions dans le système local. Quand il s’était senti redevenu suffisamment lui-même pour passer à autre chose, il avait décidé de partir, reprenant progressivement ses précédentes activités et enfouissant au plus profond de lui cette histoire, dont il n'avait plus jamais parlé à personne jusqu'à maintenant.

Il se mit à trembler et s’aperçut qu'il avait froid. La pluie s’était transformé en crachin et une légère brise s’était mise à souffler et ce n’était pas son short ou son t-shirt qui lui tenait chaud.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Sam 5 Mai 2018 - 23:25
En écoutant la suite de l’histoire, Nadja frissonna. Elle connaissait d’un peu trop prés se sentiment de désespoir qui pousse à commettre des actes complètement fou. Savoir qu’il avait traversé lui aussi une telle épreuve lui faisait un peur.

« - J’ai l’impression qu’il va falloir que je remercie sérieusement ce Prius pour t’avoir remis sur les rails, dit-elle doucement. Et j’aime bien ses méthodes. Une bonne cuite vaut toutes les séances de psy du monde. »

Il avait vidé son sac et paraissait épuisé. Le plus délicatement qu’elle pouvait, elle le pris par le bras et le fit se relever.


« - Viens, tu vas attraper une vacherie. »


Elle le guida vers leur chambre en essayant de faire écran d mieux qu’elle pouvait aux trombes d’eaux qui s’abattaient maintenant sur la foret. Une fois à l’intérieur elle l’aida à se déshabiller entièrement et le frictionna sous la douche brûlante un long moment.


« - Et pourquoi ce coup de blues ce matin ? demanda-t-elle une fois qu’il fut à peu prés sec. »

Sans vraiment attendre de réponse, elle le conduisit vers le lit et le mit sous les couvertures pour finir de le réchauffer. Son pauvre paréo ne ressemblait plus à rien et elle alla également à la salle de bain se rincer et se sécher avant de revenir dans la chambre enserrée dans une serviette.

Elle n’était plus du tout fatiguée mais se doutait que ça ne serait pas le cas de son compagnon. S’il dormait déjà, elle pourrait se faire une tasse de café et peut être lire un peu. Pas question de le laisser, dans tous les cas.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Dim 6 Mai 2018 - 4:39
Zander laissa Nadja le remettre debout et la suivit sous les trombes d'eau qui tombaient. Visiblement, ils avaient droit à une tempête ce matin et pas une des averses habituelles.

« Tu peux le remercier, oui… S'il n'avait pas été là, je crois que je ne serais pas ici aujourd'hui. Comme j'étais parti, quelqu'un aurait fini par m'avoir dans une bagarre ou alors je ne me serais pas sorti vivant d'une mission. Ça lui a pris beaucoup de temps de me sortir de là où je me trouvais, mais il n'a jamais baissé les bras. Et l'alcool n'est pas une méthode de soin très orthodoxe, mais il ne l'est pas non plus. Puis je ne suis pas sûr qu'il y ait eu que ça dans sa bouteille... » dit-il en avançant lentement.

Le temps qu'ils rejoignent leur chambre, il était frigorifié et ne se sentait pas dans son assiette. La douche lui fit le plus grand bien et le réchauffa. Il se glissa sous les couverture et se roula en boule.

S'il n'avait pas été d'humeur aussi maussade, il aurait probablement ri en l'entendant parler de "coup de blues". À ses yeux, c'était bien plus que ça. Il n'eut cependant pas le temps de lui répondre, car elle alla à son tour dans la salle de bain.

Il avait cru qu'il allait s'endormir dans la seconde, mais ce ne fut pas le cas. Il était fatigué, mais son cerveau était en ébullition après cette discussion. Il redoutait aussi de fermer les yeux et se de retrouver plonger dans ses souvenirs. Si c'était le cas, les prochaines nuits risquaient d'être courtes et agitées. Il se contenta donc de regarder la pluie dehors tout en l'écoutant tomber. Au bout d'un moment, il se remit à avoir froid, en dépit des couvertures.

Il entendit Nadja sortir et décida de répondre à la question qu'elle lui avait posée plus tôt :


« J'ai rêvé d'elle cette nuit... Ça ne m'était pas arrivé depuis très très longtemps. Il y avait Prius aussi. Et tout m'est revenu en pleine figure. Mais ça ne date pas de ce matin. Ce souvenir cherche à refaire surface depuis que nous avons hérité des bracelets. Jusqu'à présent, j'avais réussi à le réprimer. »

En y réfléchissant, ça lui semblait logique. Se retrouver de nouveau lié à une femme, surtout de cette manière, avait ravivé cette vieille blessure qui n'avait jamais cicatrisé. Et tant qu'il ne résoudrait pas la situation, il n'était pas certain de pouvoir s'engager totalement dans ce mariage.

« Je crois que le fait de me détendre et l'alcool d'hier soir m'ont fait baisser ma garde. Ça lui a permis de ressortir et tu en vois le résultat. » dit-il, sur un ton déprimé.

Il se demandait ce qu'il aurait fait si elle n'était pas arrivée ou s'il avait été seul à bord de Stella. En cet instant, il avait peur de lui-même et de ce qu'il pouvait faire et surtout de sombrer encore une fois. Mais il avait tout de même retenu une partie des leçons de Prius. C'est pourquoi il avait parlé, même s'il n'en avait pas eu envie. Il fallait que ça sorte, aussi douloureux que ça puisse être. Peut-être allait-elle l'empêcher de s'enfoncer comme la fois précédente.

« Je suis désolé de gâcher la journée avec mes histoires, surtout aussi déprimante que celle-là. » ajoutat-t-il, maussade.

Il avait aussi l'impression de passer son temps à s'excuser auprès d'elle pour ses actes et son comportement au point de s'interroger sur sa capacité à vivre en couple.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Dim 6 Mai 2018 - 14:18
« - Tu as rêvé d’elle ? Je devrais me vexer. »

Elle souriait pour démentir ses mots. Pas comme si elle n’avais pas pensé à Jonathan depuis qu’elle était marié. Elle se releva pour se préparer un café -enfin l’équivalent qui n’était pas mauvais du tout- et regarda le pilote pour voir s’il en voulait un aussi.

« - Peut être était surtout prêt à m’en parler. C’est un passage important de ta vie, même s’il est douloureux et mine de rien. Ton cerveau à finit par accepter notre intimité et t’as botté le derrière pour que tu me révèle ce petit secret. »


Le liquide chaud lui faisait du bien et lui permettait de faire le point efficacement. Elle s’installa à coté de lui et lui caressa tendrement les cheveux quand il s’excusa.

« - Tu n’as rien gâcher du tout. Tu as fini par me faire assez confiance pour me révéler ce moment douloureux de ton passé. Je suis contente que tu l’ai fait. Et j’étais sérieuse tout a l’heure tu sais. On devrait vraiment y aller. J’ai l’impression que t’en a besoin pour avancer. Et je serai la sur les dernières mètres pour te botter les fesses au besoin. »

Elle se serra un peu plus contre lui et finit par se faire un place a cote de lui dans le lit. Pour une fois que ça n’était pas ses propres problèmes qui refaisaient surface, elle pouvait bien tenter de résoudre ceux de quelqu’un d’autres.

« - Et puis je pourrais rencontrer ce Prius. S’il est du genre a te sortir de bagarre, çà doit être tout a fait mon genre de prêtre. Aimez-vous les uns les autres, bordel de merde. »


Dernière édition par Nadja Cook le Dim 6 Mai 2018 - 15:35, édité 1 fois

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Dim 6 Mai 2018 - 15:30
Zander ne réagit pas à sa pique. Il se sentait comme anesthésié par la douleur provoqué par les souvenirs. Il secoua la tête pour le café. Il n'avait envie de rien du tout pour l'instant, à part un moyen de faire disparaître tout ça de sa tête. Il n'était pas convaincu par son explication.

« Peut-être que tu as raison… Je sais aussi que ne pas en parler n'est pas une solution. Ça n'aurait fait qu'empirer les choses et cela nous aurait fait du mal à tous les deux. Et je ne crois pas que je serai capable de traverser ça tout seul. Je n'ai pas réussi la première fois et ça a failli me détruire. J'ai peur de replonger et de retourner là où j'étais quand Prius m'a trouvé, tu sais. Vraiment peur. » répondit-il avec une petite voix.

Quand elle revint à la charge avec son idée d'aller sur Harlan, il se raidit et son estomac se tordit. S'il avait eu plus d'énergie, il se serait levé et se serait éloigné.

« Non. Non, je ne veux pas y retourner. Jamais. » répliqua-t-il un soupçon de peur et de détresse dans la voix.

Se souvenir de ça le chamboulait déjà complètement et il redoutait les conséquences que cela allait avoir sur lui. Il ne savait pas dans quel état aller là-bas le mettrait et il ne voulait pas le découvrir ni revoir qui que ce soit. Il ne voulait pas que d'autres choses lui reviennent en mémoire non plus.

« Je ne suis même pas sûr qu'on me laisse mettre un pied sur la planète de toute façon à cause de ce qu'il s'est passé, même si la paix a fini par être signée. »

Ah, Prius… le revoir lui ferait plaisir aussi et il ne doutait pas que le prêtre lui ferait la morale encore une fois. Encore fallait-il lui mettre la main dessus.

« Je ne sais pas où se trouve Prius en ce moment. Il est toujours en train d'explorer la galaxie. Une rencontre pourrait être difficile à organiser. Nous sommes toujours en contact, alors ce n'est pas impossible. Ça pourrait juste être très long. Et si tu redoutes de la concurrence, c'est de lui que tu devrais te méfier... Il serait ravi d'appliquer ta devise "aimez-vous les uns les autres" avec moi, si tu veux tout savoir. » dit-il sur un ton plat.

Cela l'avait toujours fait sourire et le découvrir lui avait causé un certain choc, mais pas aujourd'hui. Il frissonna et resserra les couvertures autour de lui.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Dim 6 Mai 2018 - 23:30
« - Tu n’es pas seul, Zander. Et je te laisserai pas glisser comme ça, confirma Nadia. Même si je n’ai rien contre une bonne bagarre de temps en temps, je ne veux pas te voir chercher des noises justes parce que tu as envie de prendre des coups. »

Quand elle ramena sur le tapis le sujet de retourner sur cette planète, il paniqua quasiment et elle dut se mordre les lèvres pour ne pas lui hurler dessus en mode sergent instructeur. Au lieu de ca, elle lui prit le visage entre les mains et le forcer à la regarder.

« - Je doute qu’après dix ans, on se souvienne de toi. Et si c’était le cas, je leur ferais comprendre pourquoi les marines sont des spécialistes en débarquement planétaire. Crois-moi, je sais ce que c’est que de perdre un être cher. Tu dois lui faire tes adieux, proprement et en prenant le temps qu’il faut.»

Elle avait appuyé sur la dernière phrase sans le lâcher un instant du regard. Pas question de lui donner le choix non plus.

Ses protestations concernant Prius sonnaient un peu plus vrai mais elle les balaya d’un haussement d’épaules.

« - Quelque chose me dit que si Stella à su le contacter une fois, elle le pourra à nouveau. Et si tu lui a laissé un souvenir aussi impérissable que je le pense, je suis sure qu’il viendra. »

La dernière révélation la fit finalement éclater de rire.

« - Ok, celle-la je l’ai pas vu venir… Je penserai à verrouiller notre chambre tant qu’il sera la alors. »

Il pouvait être un excellent soutien pour leur projet, songeait-elle. Il devait connaître les dernières nouvelles de sa planète et, s’il était aussi bienveillant que Zander voulait bien le laisser entendre, il les aiderait sûrement. Sans qu’elle puisse s’en empêcher, des plans commençait déjà à s’établir dans sa tête. Il faudrait peut être passer récupérer Emy sur le JPS… Les civils sont toujours plus enclin à écouter face à une armure de combat de presque deux mètres cinquante.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Lun 7 Mai 2018 - 4:02
Zander lui fit un petit sourire hésitant en entendant sa réponse. Il comptait justement sur elle pour l'empêcher de débloquer complètement. Mais il avait l'impression de placer un fardeau sur ses épaules qu'elle ne méritait pas vraiment. Ils ne se connaissaient que depuis très peu de temps.

En revanche, il devint carrément livide en l'entendant insister pour se rendre sur Harlan, n'entendant qu'une partie de son discours. Il se dégagea brusquement et se leva avant de reculer jusqu'au mur. Elle ne semblait pas comprendre que ça lui était impossible. Une minute elle disait vouloir l'aider et celle d'après, elle semblait déterminer à l'emmener sur la seule planète où il ne voulait pas mettre les pieds, ignorant son avis sur la question. Il se demandait si elle était de son côté ou non en fin de compte.


« Non ! Je n'irai pas et je ne veux même pas en entendre parler ! »
lui rétorqua-t-il se retenant tout juste de crier.

D'un seul coup, il n'eut qu'une envie, c'était de la planter là et fuir très, très loin. Il sortit dans le salon en direction de la porte et s'arrêta net, réalisant qu'il n'était pas vraiment vêtu pour aller dehors, même si l'envie le démangeait de repartir en dépit des trombes d'eau qui tombaient. Il s'assit lourdement sur le canapé et se prit la tête en les mains avant de s'allonger, tentant de calmer ses tremblements et fixant l'océan au loin.


« Le contacter n'est pas le problème. Je lui envoie régulièrement des messages qui lui parviennent. C'est le temps qu'il met à répondre qui est aléatoire. Ça peut prendre une semaine comme six mois. Tout dépend d'où il se trouve et de ce qu'il fait exactement. Je lui en ai d'ailleurs envoyé un il y a quelques jours pour lui raconter mes dernières aventures, dont mon mariage inopiné. » répondit-il sur la défensive.

Il serra les dents en l'entendant rire. Lui n'en avait pas du tout envie pour l'instant, bien au contraire. Il avait froid, mais s'en contrefichait. Il n'avait plus envie de parler et voulait juste qu'on le laisse en paix.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Lun 7 Mai 2018 - 12:01
Nadja le regarda partir sans rien faire. Une fois de plus, Zander fuyait ses problèmes plutôt que de les affronter en face. Cette lâcheté l’irritait au plus haut point, tant elle était éloignée de son caractère fonceur et tête brûlé.

Elle se releva pour s’habiller et récupéra son carnet de dessin ainsi qu’une couverture.


« - Stella, tu as tout entendue je suppose, murmura-t-elle.
- Oui.
- Il faudra qu’on discute de cette habitude d’écouter aux portes, à l’occasion. Tu pourrais prévenir ce Prius pour lui demander de rentrer en contact avec moi?
- Sans aucun problème.
- Bien. Tien moi au courant, s’il te plaît. »


Elle revint vers le salon et tendit la couverture à Zander avant de s’installer en face de lui. Il lui resservi un couplet sur la difficulté de contacter son ami avant de se renfrogner dans un silence dont il avait le secret. Tant mieux, c’était à son tour de parler. Elle posa le carnet sur la table ouvert sur une page représentant des visages qu’il ne pouvait pas connaître. Aucun n’était né à cette époque.

« - C’est mon cimetière personnel. Mon jardin des souvenirs. Ma mère, mon père, mes sœurs et des gens qui ont comptés pour moi. Et ici des gens que j'ai aimé. »

Elle évita soigneusement le visage de Jonathan dont elle n’avait pas envie de parler maintenant et tapota sur celui d’à coté, juvénile et souriant.

« - Il s’appelait Marc. Il faisait parti de l’équipe qui m’a rafistolé après une mission. Il m’a réappris à marcher avec ma nouvelle jambe et surtout m’a redonné confiance en moi. C’était la première fois que j’étais amoureuse et je pense que lui aussi. Un matin, il a quitté notre cabine en me souhaitant bonne journée avec un baiser et un sourire. C’est la dernière fois que je l’ai vu. Nous avons été attaqué par surprise. L’un des premiers tir a transpercé les couches de blindages et terminé sa course dans l’infirmerie. Tout ce qui s’y trouvait alors s’est transformé en plasma incandescent en une fraction de seconde. La seule chose qu’il me reste de lui, ce sont ces croquis, qui se font de moins en moins précis au fil des ans. »

Même après tout ce temps, cette perte restait douloureuse à évoquer. Elle l’exorcisait régulièrement en dessinant son visage ou sa silhouette mais elle avait bien conscience que ses souvenirs s’évanouissaient au fur et à mesure.

« - Alors tu comprendras que j’ai du mal avec ton incapacité à aller te recueillir sur sa tombe. A moins qu’il y aie une autre raison que tu ne m’as pas encore expliqué. »


Dernière édition par Nadja Cook le Lun 7 Mai 2018 - 15:07, édité 1 fois

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Lun 7 Mai 2018 - 14:54
Stella écoutait, comme toujours.

« Je n'y manquerai pas. Si je puis me permettre, je suis la première à reconnaître que mon pilote est borné et qu'il a besoin qu'on le secoue de temps en temps, mais ne le poussez pas trop, surtout sur ce sujet. C'est la première fois qu'il s'en ouvre ainsi à quelqu'un et de son plein gré. C'est déjà un énorme pas en avant pour lui que j'ai cru qu'il ne franchirait jamais avec personne. Alors soyez prudente, s'il vous plaît. » dit-elle.

****

Zander prit la couverture par réflexe et se couvrit avec. Il écouta Nadja lui raconter un morceau de sa vie, sans prêter attention aux dessins. Il ne doutait pas une seule seconde qu'elle avait elle aussi perdu des êtres chers. Avec son métier, c'était inévitable, tout comme le fait qu'elle avait connu d'autres hommes dans sa vie.

Il eut un pincement au cœur quand elle évoqua sa famille qu'il ne rencontrerait jamais. Il essayait de s'extirper de sa misère et de sa douleur personnelle. Il savait qu'il devrait faire plus attention et qu'il devrait dire quelque chose, mais il n'y arrivait pas, malgré tous ses efforts, ce qui ne faisait qu'aggraver son propre malaise.

« Je suis désolé pour toi. » fut tout ce qu'il trouva à lui dire.

Il ferma les yeux quelques secondes pour chercher ses mots et répondre à sa question.


« Ça fait mal, très mal. C'était aussi mon premier amour… J'envisageais sérieusement de rester sur cette planète. Et je l'ai vu mourir sous mes yeux. Tout ça à cause de moi. La dernière image que j'ai d'elle, c'est son corps sans vie à deux mètres de mort dans une mare de sang. Je vois encore son regard rempli d'incompréhension face à la situation posé sur moi. Elle est morte sans comprendre pourquoi on l'accusait d'avoir trahi tout ce en quoi elle croyait, sans savoir ce que je faisais dans l'ombre pour sa planète. Ce n'est pas juste… C'est moi qui devrais dans cette tombe, pas elle. Alors de quel droit irais-je là-bas ? » dit-il doucement alors que les larmes se remettaient à couler sans qu'il n'y puisse rien.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Lun 7 Mai 2018 - 18:21
Nadja n’avait rien répondu à Stella mais n’en pensais pas moins. Ne pas trop pousser, ça n’était pas son fort. Au contraire même, elle était plutôt du genre à toujours pousser, pour forcer l’autre à se dépasser. Mais un mari n’est sans doute pas la même chose qu’un apprenti marine.

Il la laissa raconter son histoire et resta ensuite un moment silencieux, cherchant visiblement ses mots. Il ne s’était sans doute pas attendu à une telle confession de sa part et elle l’avait pris de cours. Ce qui était exactement le but recherché.

Du coup, il se calma un peu et pu s’ouvrir à nouveau. Quand il recommença à pleurer elle ne put s’empêcher de se remettre à ses coté et de le serrer contre elle.

« - Non, pas à cause de toi, murmura-t-elle. Ce n’est pas toi qui a pressé la détente, ce n’est pas toi qui avait des préjugés tel que le meurtre pur et simple devenait une option envisageable. Tout ce que tu as fait, c’est vouloir amener la paix sur un monde ou tu songeais à t’installer. A mon avis, ça te met un certain nombre de cran au dessus de ces fumiers. »

Elle ne lui dit pas qu’a sa place, elle se serait empressé d’aller leur rendre la monnaie de leur pièce. C’était son style, pas le sien. Mais s’il le lui demandait, elle n’aurait pas la moindre hésitation à le faire à sa place.

« - Ce n’est pas moi qui te dirait quoi lui dire et je ne vais pas te mentir, ça sera difficile et douloureux. Mais çe n’est que comme ça que tu pourras commencer à te pardonner toi même, même si de mon point de vue, tu n’y est pour rien. Mais je ne suis sans doute pas totalement objective. »

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Lun 7 Mai 2018 - 20:26
Zander se blottit contre Nadja. Il avait oublié à quel point ce genre de choses faisait du bien. Puis il l'écouta. Il était incapable de répondre quoi que ce soit sur l'instant. Il ne se sentait pas capable de se retrouver face à cette tombe ou d'y dire quoi que ce soit. Son estomac se tordit à nouveau à cette idée, mais cette fois, il ne protesta pas.

« Je ne suis pas sûr d'arriver à me pardonner un jour… J'aurais tellement voulu qu'elle soit au courant de ce que je faisais… » arriva-t-il finalement à dire doucement.

Il finit par s'endormir sans s'en rendre compte. Mais son sommeil était agité et peuplé de souvenirs douloureux. Quand l'un des cauchemars lui vit revivre la mort de Leila, il se réveilla brutalement en retenant un cri. Désorienté, il lui fallut quelques secondes pour se rappeler où il se trouvait. Il était toujours dans le salon sur le canapé. Il se rallongea et regarda dehors… La pluie s'était calmé, mais le soleil n'était toujours pas au rendez-vous. Il était plus calme que plus tôt, mais son humeur était en berne, comme le temps. Il se sentait épuisé et n'avait aucune envie de bouger. Il était en nage et avait le souffle court, comme s'il venait de faire une séance de sport avec Nadja. Et en même temps, il n'arrivait pas à décider s'il avait chaud ou froid. Il s'aperçut que son mal de tête était revenu. Il se perdit à nouveau de la contemplation de l'océans au loin.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Lun 7 Mai 2018 - 21:35
Il s’en voulait et culpabilisait, ce qui n’était pas étonnant vu la situation. Et tout ce qu’elle pourrait bien répondre serait creux au final. Nadja préféra donc ne rien répondre et préféra le garder serrer contre elle jusqu’à ce qu’il s’endorme finalement. Elle se releva alors et l’allongea confortablement avant de le recouvrir et de retourner s’installer sur le fauteuil d’en face, carnet en main. Elle passa une bonne heure à dessiner son visage endormi et arriver à un résultat qui la satisfasse. Elle avait encore pas mal de progres à faire mais commençait a retrouver la main.

Nadja laissa le dessin sur la table avant de sortir sur la pointe des pieds. La pluie avait cessé et la chaleur ambiante faisait déjà s’évaporer l’eau, recouvrant le complexe hôtelier d’une moiteur étouffante. Ça n’était pas le moment de sortir faire un jogging.

Elle opta donc pour un petit déjeuner en solitaire dans la grande salle du restaurant presque vide, avant de se diriger vers la salle de musculation ou elle poussa de la fonte pendant deux bonnes heures. Un coach tenta bien, au début, de lui expliquer qu’elle y allais trop fort mais après l’avoir vu soulever cinquante kilo sans faire d’effort apparent, il préféra aller s’occuper de gens plus normaux.

Fatigué mais contente de sa séance, l’ex marine revint dans la chambre et repassa sous la douche brûlante un long moment. En sortant, elle entendit Zander s’agiter un peu et, une fois rhabillée, elle leur prépara deux café et le rejoint dans le salon.


« - Café ? Le prend pas mal, mais t’as pas l’air dans ton assiette. »

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mar 8 Mai 2018 - 17:26
Zander grimaça et secoua la tête quand Nadja lui proposa une tasse de café. Il trouvait soudain l'odeur écœurante. De toute façon, il n'avait ni envie de boire ni de manger, juste de rester sous sa couverture et de ne plus bouger jusqu'à nouvel ordre.

« Je ne me sens pas très bien, non. Pas assez dormi, un poil trop d'alcool hier et beaucoup trop d'émotions au réveil. Mais est-ce que c'est si surprenant que ça, avec ce qu'il vient de se passer ? Et ces quelques heures de sommeil en plus n'ont pas étaient meilleures que les précédentes. » dit-il en frissonnant.

Il fit un effort pour s'asseoir tout en restant enroulé dans sa couverture. Il n'était franchement pas pressé de se rendormir si c'était pour retomber à nouveau dans une série de cauchemars sur Harlan. Mais il n'allait quand même pas rester toute la journée au lit sans rien faire. Ce serait un peu gâché le séjour.


« Y a pas une autre couverture qui traîne ? Je suis gelé. J'ai l'impression que je ne vais jamais réussir à me réchauffer depuis ma promenade de ce matin sous la pluie. »

Son regard tomba sur le dessin de la table, ce qui lui tira un tout petit sourire.

« Alors tu profites du fait que je me tienne tranquille pour me dessiner ? C'est trop difficile sinon ? »
lui demanda-t-il.

Il se dit qu'il aurait dû regarder plus attentivement les croquis qu'elle lui avait montrés plus tôt, mais il se garderait bien de lui poser des questions dessus. Il préférait qu'elle lui en parle d'elle-même. Lui n'était pas pressé de parler à nouveau de ce qu'il s'était passé ce matin ou d'Harlan.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mer 9 Mai 2018 - 11:32
Non, ca n’était pas surprenant qu’il se sente dans un état lamentable après ce qu’il venait de vivre. Entre ses émotions à fleur de peau et la pluie glaciale qui l’avait abondamment rincé, ca aurait été un miracle qu’il s’en sorte frais comme un gardon.

Nadja lui fit passer une autre couverture ainsi qu’un grand verre d’eau.

« - Bois un peu, ça te fera du bien. On n’a pas grand-chose ici mais je suppose qu’il doit y avoir une infirmerie dans l’hôtel si tu vas pas mieux d’ici un moment. »

Elle rit quand il découvrit le dessin qu’elle avait réalisé pendant son sommeil.


« - J’avais envie de travailler sur un modèle vivant pour une fois, pas de mémoire. C’est quand même plus agréable. Et je n’étais pas sûre que tu acceptes si je te demandais de poser. »

Il continuait à grelotter, malgré la seconde couverture et elle monta la température de la pièce de quelques degrés.

« - Il va falloir que tu essaie de manger quelque chose, s’inquiéta-t-elle. Sinon tu ne tiendras pas. Et tu devrais essayer de prendre un autre bain, bien brûlant. Je peux même venir te frotter le dos si tu veux. »

Pas sûr qu’il ait envie de coquineries ce matin, mais elle voulait aussi lui faire passer le message, aussi subtilement qu’elle le pouvait, qu’elle ne lui en voulait pas le moins du monde pour son éclat de son matin.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mer 9 Mai 2018 - 21:08
Zander s'enroula dans la deuxième couverture que lui amena Nadja puis prit le verre d'eau et en but quelques gorgées.

« J'aimerais éviter de visiter l'infirmerie du coin, honnêtement. Je dois bien avoir deux ou trois trucs à bord de Stella. » fit-il en soupirant.

Il fut intrigué par la réponse qu'elle lui donna concernant le dessin.


« Tu ne dessinais que de mémoire jusqu'à présent ? Tu n'as jamais dessiné des gens vivants ? Tout à l'heure, je ne pense que j'aurais accepté, c'est certain, mais sinon, pourquoi pas. Tout dépend du temps que tu me demandes de poser. » dit-il.

La simple évocation de manger lui retourna l'estomac et il grimaça.


« J'ai vraiment pas faim. Je suis pas sûr de pouvoir avaler quelque chose, en fait. » fit-il.

Il se rallongea sur le canapé et se roula en boule dans les couvertures.


« Et je pense pas que je puisse faire quoique ce soit aujourd'hui, à part dormir peut-être. Mais surtout, ne te gêne pas si tu veux aller faire une activité. » ajouta-t-il.

Lui ne pouvait peut-être pas profiter des lieux, mais ça ne voulait pas dire qu'elle devait également en faire autant et rester confinée à l'intérieur avec lui. De toute façon, il n'était pas franchement d'humeur bavarde ou très joyeuse et il risquait de traîner son cafard pour la journée.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Ven 11 Mai 2018 - 9:36
Nadja haussa les épaules quand il évoqua l’infirmerie de Stella. Il avait probablement raison sur ce qu’elle contenait et de toute façon, avait de bien meilleure connaissance médicale qu’elle. Elle voulait juste être sure qu’il se soigne un minimum plutôt que de se laisser aller.

Sa surprise quand aux dessins la fit se mordre légèrement la lèvre. Elle s’était mal exprimée et se lançait maintenant dans des sujets qu’elle aurait préféré éviter.


« - Bien sûr qu’il m’arrive de le faire. Quand je trouve quelqu’un d’assez patient en tout cas, ce qui n’est pas toujours évident. Mais je parlais de personnes proches, comme je t’expliquais ce matin. De gens qui comptent. »

Elle garda pour elle le « tu es le seul encore en vie » qui aurait vraiment été trop sinistre et l’écouta continuer à se plaindre un peu. Voilà un aspect de sa personnalité qui allait vite l’agacer et il valait mieux qu’elle aille ailleurs un moment plutôt que de se montrer désagréable à son tour.

« - Je vais nager un moment et testerai peut-être ensuite les cabines UV. Si tu  as besoin de moi, j’aurai mon communicateur. Par contre, ce midi, je t’amène déjeuner. Pas question que tu te laisses mourir de faim. Et pense à boire aussi. »

Sur ces dernières recommandations de maman poule, elle le laissa broyer du noir en paix et alla faire quelques longueurs dans la piscine couverte. L’histoire qu’il lui avait raconté tournait dans sa tête en boucle. Espérons que ce prêtre bizarre la contacte rapidement.


Dernière édition par Nadja Cook le Lun 14 Mai 2018 - 16:31, édité 1 fois

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Lun 14 Mai 2018 - 15:53
Zander écouta la réponse de Nadja concernant les dessins. Il avait mal compris ce qu'elle avait voulu dire.

« Oh, je vois. Eh bien, comme je te l'ai dit, je jouerai les modèles volontaires au moins une fois. Et qui sait, peut-être que j'accepterai de le faire encore après. »

Il hocha la tête en écoutant la suite de ses propos. Il était content qu'elle n'ait pas décidé de rester pour veiller sur lui. Cela n'avait rien de franchement passionnant, surtout alors qu'elle pouvait aller faire autre chose et qu'il n'était pas à l'article de la mort.

« Je t'accompagnerai pour manger et je verrai si j'arrive à avaler quoi que ce soit à ce moment-là. Par contre, je ne te promets rien, mais j'essaierai. » dit-il.

Il aurait plutôt eu envie de ne pas bouger de là où il se trouvait de la journée, mais il ferait quand même un effort, d'autant qu'il savait qu'elle avait raison. Cela faisait un moment qu'il n'avait pas été malade, et à part du repos, il n'y avait pas grand-chose à faire.


« Amuse-toi bien ! » lui lança-t-il avec un petit sourire avant qu'elle parte profiter des installations de leur lieu de villégiature.

Il resta là cinq minutes à contempler le plafond avant de s'asseoir et de se lever. Il se dirigea vers le petit frigo en grimaçant et en sortit un jus de fruits. Ce n'était pas vraiment manger, mais cela devrait faire pour l'instant. Il le but lentement en prenant deux nouveaux comprimés pour le mal de tête. Il suivit les conseils de Nadja et alla prendre un bain brûlant. Il n'eut pas l'impression d'être complètement réchauffer, mais cela eu au moins pour effet de le détendre un peu. Une fois sorti de la salle de bain, il retourna se rouler en boule sous les couvertures dans le lit. Il crut vaguement entendre Stella s'adresser à lui et parler de fièvre, mais il l'ignora et sombra à nouveau dans un sommeil agité.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mar 15 Mai 2018 - 10:57
“- OK, je te prendrais surement au mot un de ces jours, termina Nadja avec un petit sourire malicieux. »

Elle n’aimait pas vraiment le laisser dans cet état mais voyait bien qu’il avait besoin de solitude et de repos. Et Stella veillait au grain de toute façon.

Elle passa donc la matinée dans la piscine puis, vu que les cabines de bronzages n’étaient pas disponibles, opta pour la sauna, et découvrit qu’elle détestait ça. Trop chaud, trop exiguë, et un peu trop de gens pour la reluquer à son gout. Même si elle n’était pas particulièrement pudique, ça finissait par devenir désagréable.
Elle revint pour midi dans la chambre pour tenir sa promesse d’amener Zander à déjeuner. Le beau temps était revenu et il faisait apparemment encore plus chaud que les jours précédents.

Le pilote avait retrouvé un peu de couleur et il ne rechigna pas trop à aller au restaurant, même si c’était pour picorer. L’ex marine, se découvrit, elle, un appétit d’ogre et dévora à belle dents tout ce que voulut bien lui amener le serveur tout en racontant sa matinée et son expérience malheureuse.


« - Ce soir, dit-elle finalement, si tu te sens mieux, j’aimerai tenter autre chose. Un peu après diner. Un rêve de gosse à réaliser. »

Le jour n’était sans doute pas très bien choisi, mais le temps filait et les vacances approchaient de leur fin et qu’elle n’était pas sure d’y arriver du premier coup.


Dernière édition par Nadja Cook le Mer 16 Mai 2018 - 10:46, édité 1 fois

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mar 15 Mai 2018 - 18:55
Zander se réveilla deux heures plus tard en entendant Nadja rentrer. Il n'était pas très frais et se sentait un tout petit peu mieux. Les comprimés qu'il avait pris un peu plus tôt avaient fait effet et son mal de tête avait disparu. Surtout, il n'avait plus aussi froid.

Il lui avait dit qu'il l'accompagnerait pour aller manger, alors il se tira du lit et s'habilla, même s'il n'était pas très motivé pour ça. Cela lui ferait certainement du bien de sortir et de prendre un peu l'air. Le beau temps et la chaleur était revenu, mais cela le laissait quelque peu indifférent pour le moment.

Il n'était pas d'humeur spécialement bavarde et très joyeuse et il faisait un effort et prenait sur lui pour ne rien en laisser paraître ou être désagréable, aussi se contenta-t-il de la laisser faire la conversation en répondant lorsque c'était nécessaire.

Il s'assit à la table et regarda le menu. Rien ne lui faisait spécialement envie. Il opta pour une soupe simple à base de bouillon avec du poisson et des légumes avec un verre de jus de fruits et une salade de fruits pour le dessert pour avoir quelque chose à manger. Il ne mangerait peut-être pas tout, mais il devait avaler quelque chose.

Il écouta les aventures de Nadja au sauna qui lui tirèrent un petit sourire.


« Je ne suis pas un très grand fan des saunas moi-même, à peu près pour les même raisons. En fait, de manière générale, je ne suis pas un grand fan de la chaleur. Je suis plus jacuzzi, piscine et tout ce qui se fait dans l'eau. » lui dit-il.

Il la regarda avec curiosité quand elle lui annonça qu'elle voulait essayer quelque chose.

« Bien sûr. Enfin, tout dépend de ce que tu comptes faire. Mais tout ce qui peut me changer un peu les idées est le bienvenu. » répondit-il.

Il la regarda avaler tout ce que le serveur lui apportait en secouant la tête tandis qu'il se contentait de grignoter le contenu de son unique plat.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mer 16 Mai 2018 - 11:14
“- J’avais bien noté que tu appréciais certains sports nautiques en effet, le taquina Nadja. »

Il s’était commandé un repas léger mais au moins mangeait-il un peu. Ça lui éviterait d’être complètement à plat pour le reste de la journée. Elle aurait bien voulu trouver un moyen de revenir sur le sujet de ce matin, se sentant soudain bien plus curieuse qu’elle ne l’était auparavant. Mais ça n’était sans doute pas une bonne idée de le faire maintenant. Il sortait lentement de sa morosité, l’y replonger ne semblait pas la chose la plus pertinente à faire.

Elle engloutissait sa seconde tarte aux fraises (ou ce qui ressemblait le plus à des fraises ici) quand ils abordèrent son mystérieux projet et sa réponse la fit sourire.


« - Je ne compte pas te faire faire de marathon, t’en fais pas. »

Une fois le repas terminé, ils rentrèrent se reposer dans la chambre. Nadja fit une longue sieste et se réveilla en milieux d’après-midi un peu surprise de s’être à ce point laisser aller. Dormir plus d’une heure en milieux de journée, voilà quelque chose qui ne lui était pas arrivé depuis un sacré moment. Mais elle devait se rendre à l’évidence, elle se détendait et la militaire en elle s’éloignait bien vite. Bien plus vite qu’elle ne l’aurait cru, au final. Avait-elle à ce point besoin de vacances ? Ou y avait-il une raison plus profonde que son inconscient essayait de faire remonter.
Elle passa le reste de la journée sur la terrasse de la chambre à dessiner ce qui l’entourait et principalement la vue sur la mer en contrebas. Elle en avait parfois des papillons dans l’estomac mais reproduire cette immense étendue d’eau sur le papier l’aidait un peu à l’apprivoiser.

L’heure du diner arriva et il se retrouvèrent une fois de plus au restaurant ou elle mangea bien plus légèrement. Une fois terminé, elle le prit par la main et descendit le sentier qui menait à la plage. Le soleil n’allait pas tarder à se coucher et illuminait le paysage de lueurs flamboyantes dont elle ne pouvait pas détacher le regard. Arrivé près du sable et à la lisière de la zone couverte, elle enleva ses chaussures et regarda son compagnon avec un sourire légèrement crispé par l’appréhension.

« - Amène moi près de l’eau s’il te plait. Je veux savoir ce que ça fait. Et t’as intérêt à m’embrasser quand on y sera. »

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mer 16 Mai 2018 - 18:16
Zander hocha la tête à sa réponse concernant son projet.

« Tant mieux, parce que je n'en serai pas capable là tout de suite. » répondit-il.

Il ne mangea que la moitié de sa soupe et de sa salade de fruits, mais au moins, il avait avalé quelque chose, ce qui le requinqua un peu. De retour à leur chambre, il retourna se coucher et dormit d'une traite jusqu'en fin d'après-midi. Quand il finit par se lever, il ne se sentait pas vraiment reposé et pas encore tout à fait dans son assiette. Il savait aussi que cela prendrait du temps avant qu'il ne fasse plus de mauvais rêves sur Harlan, maintenant que ses souvenirs étaient remontés à la surface. Il soupira en pensant que cela sera un bon sujet de discussion la prochaine fois qu'il verrait le Dr de Bressignac. Cela lui vaudrait certainement même plusieurs sessions supplémentaires avec le psychologue.

Il sortit sur la terrasse, une tasse de café local dans une main et ce qui ressemblait à une brioche dans l'autre. Il s'assit là et contempla silencieusement la mer au loin. Toujours d'humeur taciturne, il appréciait le fait que Nadja ne lui pose pas de questions pour l'instant. Il se doutait qu'elle devait en avoir. Bien sûr, il lui répondrait si elle lui demandait quoi que ce soit, mais il préférait que cela attende le lendemain, ou mieux jamais, ce qui n'arriverait pas.

Ils repartirent au restaurant pour le repas du soir et là encore, il se contenta d'une autre soupe, d'un peu de salade et d'une part de tarte aux fruits. Il mangea un peu plus qu'à midi, mais toujours sans beaucoup d'appétit.

Il la laissa ensuite l'emmener jusqu'à la plage et sourit doucement à sa requête. Voilà un défi qui allait être intéressant et qui requérait son attention complète. Il mit donc de côté ses problèmes pour se consacrer à Nadja.


« D'aller dans l'eau ? Et pour le baiser, je peux t'en donner d'encouragement tout de suite. » en l'embrassant et la plaçant dos à la mer.

« Maintenant, tu as le choix. Tu me regardes et on recule ensemble ou tu fais face à la mer et on y va un pas à la fois, à ton rythme, et on voit jusqu'où on peut aller. Avec un peu de chance, on y arrivera. Mais en aucun cas, je ne te lâcherai. » dit-il en faisant quelques petits pas vers l'eau, les mains sur sa taille.

Elle était libre de se retourner à tout moment si elle le voulait. Il ne la forcerait pas à aller jusqu'au bout ce soir si elle ne s'en sentait pas capable. Ils avaient encore la journée de demain pour parvenir au but. Et chaque pas qu'ils feraient maintenant ne serait pas à faire demain. En tout cas, c'était une bonne distraction pour lui et il en avait besoin.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
Contenu sponsorisé

Re: Sea, sex and sun

    Revenir en haut



    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum