Stargate Zone
Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Partagez
Aller en bas

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Jeu 31 Mai 2018 - 11:12
Elle ne s’était pas attendue à cette réponse et sa fourchette s’interrompit son mouvement.

« - Je ne suis pas sûre que ca se pratique ici, et ca n’aurait pas beaucoup de sens à deux. C’est plus un mouvement de groupe, de foule. Comme pour dire : nous sommes-là, nous sommes nombreux, nous sommes en vie. »

Ils avaient grandi dans des environnements trop différents pour qu’ils comprennent réellement ce besoin de communion qui sous tendait beaucoup des loisirs de sa vie passée.

« - Et sur Hebrida ? Comment ça se passe ? demanda-t-elle soudain. »

Il la contredit gentiment sur ses mauvaises manières et elle préféra ne rien ajouter. Elle savait qu’elle faisait des complexes sur ce sujet et, si elle était persuadée ne pas avoir totalement tort, elle faisait des efforts pour lâcher un peu prise.

Le dessert était aussi délicieux que le reste du repas, bien que légèrement alcoolisé et un peu trop sucré à son gout.

« - Je me demande comment j’ai pu vivre trente ans sans fraise, commenta-t-elle en croquant à belle dent un fruit. Par contre, je vais devoir me calmer sur la crème si je veux pas être vraiment malade. Le sucre et moi, on n’est toujours pas totalement réconcilié. »

Le serveur avait appelé Cognac le contenu de son verre. Le gout riche et boisé lui arracha un « oh » » muet et elle regarda le fond de son verre colle si elle y découvrait soudain la Vérité sur l’univers.

« - Merde alors ! se contenta-t-elle de murmurer en prenant une seconde gorgée de feu liquide. »
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Jeu 31 Mai 2018 - 23:19
Zander hocha la tête. Au temps pour lui. Mais il fut pris au dépourvu par la question de Nadja.

« Sur Hébrida ? Comment se passent les fêtes et la danse, c'est ça que tu veux savoir ? »

Il dut prendre quelques secondes pour réfléchir. Vu la mentalité de sa planète natale, ce n'était généralement pas le genre d'événement qui arrivait souvent.

« Ils ne sont pas très portés dessus de manière générale. Pure perte de temps à leurs yeux... Mais il y a tout de même quelques célébrations dont l'objectif est justement de s'adonner à toutes ces activités qualifiées de frivoles en temps normal. C'est aussi l'occasion de les faire découvrir d'ailleurs. Donc ça donne des grands rassemblements avec des repas que les gens ont pris le temps de faire, entre autres choses et où il y a de la musique. » commença-t-il.

Il ne savait pas trop comment décrire tout ça. Ça faisait longtemps qu'il avait quitté sa planète et qu'il n'avait pas assisté à cela et il savait que les choses pouvaient changer radicalement du jour au lendemain.


« La danse, en revanche, reste quelque chose de beaucoup plus rare, même si il y en a. Ce qui doit expliquer mon manque de talent dans ce domaine d'ailleurs. Elles sont moins rigides et codifiées que sur Terre. C'est plutôt joyeux et dynamique et généralement, elles impliquent plusieurs couples de danseurs qui s'échangent leurs partenaires au fur et à mesure du morceau. Elles sont surtout destinées à s'amuser et à mettre une ambiance bonne enfant entre les participants. » finit-il.

Mais peu de gens se livraient à cette exercice qui tombait peu à peu en désuétude, car peu prenaient la peine de les apprendre et encore moins de les enseigner, surtout chez les adultes. Il se souvenait en avoir appris certaines quand il était petit, mais il serait bien incapable de les danser maintenant. Sa mère devait savoir étant donné qu'elle aimait ce genre de traditions et s'était efforcé de les inculquer à son fils.

Il finit son gâteau et se demanda s'il était possible d'en avoir une autre part. Peu importe combien il avait mangé, il trouvait toujours de la place pour avaler ce genre d'aliment.


« Je me pose la même question. » dit-il en parlant des fraises.

Il décida de goûter le cognac qui accompagnait le dessert et fut surpris par son goût et se mit à tousser.


« Je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi fort. Ces alcools terriens me surprendront toujours. Mais c'est bon. Je vais devoir me pencher de plus près sur les alcools français. » dit-il en finissant son verre.

Il sentit que l'alcool lui montait à la tête, signe qu'il était vraiment temps d'arrêter s'il voulait continuer à profiter de la soirée et surtout, s'en souvenir. Il voulait aussi éviter de commettre un impair quelconque qui les ferait remarquer ou qui révélerait leur véritables origines.

En regardant autour, il vit que les serveurs commençaient à servir du café. Il fit un signe à leur serveur attitré et lui sourit lorsque celui-ci leur en apporta.

« J'ai besoin d'aller prendre un peu l'air. Tu crois que c'est possible ? »

Il ne voulait pas enfreindre les conditions imposées pour cette sortie d'une quelconque manière dans l'espoir de pouvoir se racheter une conduite et d'obtenir d'autres autorisations du même genre.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Ven 1 Juin 2018 - 11:11
La description d’Hebrida et de ses fêtes « endiablées » doucha légèrement l’envie de Nadja d’aller y faire un tour. Bien sûr, c’était la patrie de sa mère, du moins à moitié, et elle était très curieuse de cette partie de ces racines. Mais imaginer une société d’ingénieurs et scientifiques studieux n’aidait pas à en faire de joyeux luron dans son esprit. Au final, il nuança quelque peu son propos mais elle sentait bien qu’il parlait d'événements rares.

« - C’est pour ça que tu as fini par partir ? Un peu trop rigide à ton gout ? »

Elle avait décidément du mal à le voir dans une telle société. Il lui en avait déjà raconté un peu, mais elle avait toujours un peu de mal à comprendre pourquoi il s’était à ce point éloigné des siens.

Ils étaient du même avis sur l’alcool et le repas en général.

« - Prochain repas à Paris, alors. J’ai entendu parler d’une tour en métal qui domine la ville. Ça doit être sympa aussi. »

Si la soirée et les jours suivant se passaient bien, elle ne doutait pas qu’elle obtiendrait les autorisations nécessaires pour venir à nouveau sur Terre.

Comme lui, elle commanda du café, qui s’avéra bien plus léger que celui auquel elle s‘était habitué sur l’Achille. En deux gorgées, elle avait avalé la moitié de sa tasse quand Zander lui proposa de sortir un peu.

« - Tant que tu restes avec ton chaperon, ça ne devrait pas poser de soucis. Tu veux descendre, ou tenter la passerelle d’observation ? »

D’autre couple avaient opté pour la seconde solution, plus proche, moins exposée à la neige qui tombait toujours et qui leur permettait de rerentrer rapidement se mettre à l’abris.





____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Ven 1 Juin 2018 - 23:38
Zander resta silencieux quelques secondes et but quelques gorgées de son café avant de répondre à sa question.

« Pas tant rigide que monotone, je dirais. Je m'ennuyais et j'avais envie de voir autre chose. J'ai besoin de diversité et que les choses bougent un minimum. Je suis incapable de rester dans un laboratoire et m'investir sur un unique projet de longue durée ou dans un seul domaine en particulier. Tout ça ne passe pas très bien comme attitude de manière générale. » commença-t-il.

Cela n'aurait pas vraiment probablement pas été un gros problème s'il s'était conformé aux règles et avait suivi les recommandations quant à son avenir. Mais non. Il était un peu trop indépendant et borné pour ça.


« Mais ce qui ne m'a pas vraiment aidé non plus, c'est que je n'ai pas suivi la voie qu'ils me conseillaient et je ne suis pas devenu le chercheur qu'ils attendaient, alors que j'aurais pu l'être sans trop de problème. »

Il était tout à fait capable d'être studieux et appliqué, pour peu qu'il s'en donne la peine et que le sujet l'intéresse. Sauf que ce n'était pas ce que lui avait décidé de faire de sa vie. Il avait tenu tête aux différents comités et autres conseillers qui avaient essayé lui faire entendre raison pour l'orienter dans la bonne voie.

« J'ai choisi d'aller à l'Académie pour devenir pilote envers et contre tout, alors que c'est là que finissent généralement ceux qui n'ont pas les aptitudes nécessaires pour suivre des études plus conventionnelles. Personne n'a jamais compris pourquoi et mes parents se sont vus reprocher de m'avoir laissé trop de libertés et de ne pas avoir su me faire rentrer dans le moule défini par la société. Je suis un vilain petit canard, en somme. Ou un non-conformiste, pour reprendre leurs termes. » dit-il en soupirant.

Cela ne l'avait jamais particulièrement dérangé. Mais à chaque fois, où qu'il ait été, il y avait eu quelqu'un pour lui rappeler qu'il n'était pas à sa place, alors que c'est là qu'il avait choisi d'être et qu'il s'y sentait très bien. Il s'était souvent demandé si cela ne lui avait pas joué des tours dans sa courte carrière, comme une manière de lui faire payer ses choix et essayer de le faire changer d'avis, et ce, même s'il s'était révélé plutôt doué dans ce qu'il faisait.

Il s'aperçut qu'il parlait un peu trop à son goût, probablement à cause de l'alcool, et qu'il ferait mieux de se taire. Il sourit à la mention de la capitale française.


« Ahhh, Paris, ville lumière et ville des amoureux... Et tu dois parler de la Tour Eiffel. Si jamais nous y allons, j'aimerais autant ne pas être confiné dans un restaurant de ladite tour et pouvoir visiter la ville. » fit-il sur un air rêveur.

Il finit sa tasse de café et chercha un serveur du regard pour se faire resservir avant de reprendre :


« En fait, le seul endroit où j'accepterais d'être confiné sur Terre pour l'instant, en dehors d'une chambre d'hôtel avec toi, c'est cette résidence du SDT dont j'entends parler. Comme tu le disais, ce n'est pas comme s'ils ne pouvaient surveiller le moindre de mes déplacements et me récupérer dans la seconde au moindre problème. Et au moins, je pourrais voir autre chose que les parois de la station ou de Stella et respirer l'air frais, même si ce n'est que de temps en temps. »


Les vacances avaient au moins été bénéfiques pour cela et lui avait permis d'évacuer toute la tension accumulée depuis le mariage et les incidents qui avaient suivis, même s'il avait hérité d'un autre problème à gérer. Il espérait pouvoir faire valoir ce point pour obtenir des autorisations de descente ponctuelles, en étant accompagné évidemment. Mais même une nuit sur la terre ferme de temps à autre pourrait s'avérer salutaire, surtout en cas de tensions trop vives.

« J'espère. Tentons la passerelle d'observation. S'il y a trop de monde, on descendra et on essaiera d'y retourner plus tard pour profiter un peu de la vue. » fit-il en se levant et en lui tendant la main.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Sam 2 Juin 2018 - 16:15
Nadja comprenait plutôt bien ce qu’il expliquait. Elle avait, en partie tout du moins, quitté New paris pour des raisons similaires. Qu'aurait-elle bien pu faire la bas si elle était restée civile ?

« - Pas moi qui me plaindrait de tes choix de carrière. Je ne sais pas comment tu étais, plus jeune, mais j’ai du mal à te voir dans un laboratoire toute la journée. Cela dit, j’ai du mal à comprendre pourquoi être pilote est moins… valorisant qu’ingénieur. C’est quand même sacrément complexe comme truc. »

Et que penseraient-ils d’un troufion dans son genre, du coup ? Elle avait beaucoup moins envie d’y aller tout d’un coup.

Lui aussi avait envie de découvrir cette ville et Nadja sourit à la mention de « ville des amoureux ».

« - Y a pas de raison qu’on ai pas l’autorisation de se promener. D’ici quelques semaines, on y songera. Je sais pas si t’en a entendu parler, mais y a une tradition chez les terriens à la mi février. Une sorte de célébration des couples. Ça pourrait être bien d’en profiter. »

Elle rougit un peu quand il parla de chambre d’hôtel mais elle fit la grimace quand il évoqua le quartier de Colorado Springs.

« - Sur que ça sera bien de prendre l’air. Je suis allé la bas quelques fois déjà, pour faire des footing avec Plume. Je ne peux pas m’empêcher de penser que ce quartier a été bombardé en premier pendant l’invasion et la moitié du personnel du JPS y a perdu la vie. Je sais que c’est un peu idiot mais je ne peux pas m’empêcher de voir les images du quartier en ruine… »

Elle frissonna en terminant son verre. Ça n’était pas le moment d’avoir l’alcool triste. Elle saisi sa main quand il se leva et se lova contre lui pour l’embrasser, sans la moindre honte d’être vue. Son coup de blues dissipé elle se laissa guider vers la passerelle d’observation. Des lampes chauffantes avaient été disposée de loin en loin pour permettre aux convives court vêtu(e) de profiter du moment agréablement. On distinguait, malgré la neige, les lueurs de la ville en dessous d’eux et le spectacle était époustouflant. L’ex marine en oublia presque le ciel à nu au dessus d’elle et sourit à son mari pour le remercier d’être la avec elle.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Sam 2 Juin 2018 - 18:07
Zander sourit à la réflexion de Nadja.

« Et tu as bien raison. Je préférais être dehors qu'enfermé dans un labo ou à l'intérieur. Plus jeune, eh bien, j'étais dissipé, turbulent, trop curieux et trop énergique au goût de mes professeurs qui ne savaient pas trop quoi faire de moi généralement. Mais tout est plus ou moins lié. Quand je m'ennuyais je me mettais à poser des questions, à m'agiter et à ne plus vraiment écouter, au grand dam de tout le monde. Est-ce que ça correspond plus à l'image que tu as en tête ? » lui demanda-t-il, amusé.

Il dut réfléchir à la suite. Expliquer le fonctionnement et la mentalité d'Hébrida n'était pas quelque chose qu'il faisait souvent et c'était à force de rencontrer d'autres peuples qu'il avait fini par mieux comprendre sa propre planète.


« Eh bien, disons qu'ils ont surtout du mal à comprendre pourquoi quelqu'un capable de devenir ingénieur ou chercheur choisirait de devenir pilote au lieu de contribuer à faire progresser la société et la science. La clé est vraiment là pour comprendre. La société toute entière est mue par la volonté de faire avancer la technologie et rien d'autre. Après, ils ont parfaitement conscience que tout le monde ne peut pas forcément devenir ingénieur et que toute société a besoin de personnes pour gérer le quotidien et tout ce qui touche à la logistique. Mais chacun doit occuper une place en fonction de ses aptitudes. Donc ce n'est pas que ce n'est pas valorisant d'être pilote si ça correspond à ton potentiel. En revanche, c'est assez mal vu que quelqu'un avec du potentiel le gâche en choisissant une voie qui ne lui permette de l'exploiter pleinement et d'en faire bénéficier la société. Peu importe si c'est ce qu'il veut faire et qu'il s'épanouit en le faisant. Est-ce que tu comprends ? »

Il fronça les sourcils à la mention de la fête terrienne des couples. Cela ne lui disait rien. Mais jusqu'à présent, cet événement n'avait aucun intérêt pour lui, ce qui n'était plus le cas désormais. Il allait devoir se renseigner pour savoir ce qu'elle signifiait et s'il devait faire quelque chose de particulier.

« Ça me dit vaguement quelque chose. Mais je suis sûr que je vais en entendre parler le moment venu. Et oui, il va falloir en profiter et faire quelque chose pour la célébrer, c'est certain. Paris me semble vraiment tout indiquer dans ce cas. »

Il hocha la tête. Il voyait très bien ce qu'elle voulait dire. Du coup, le complexe de logements du SDT n'était pas une si bonne idée. Mais qu'arriverait-il si un jour il décidait de s'installer sur Terre de manière plus régulière ? Pourrait-il le faire en dehors de cette résidence ? Enfin, la question ne se posait pas pour le moment.

« Je comprends. Alors ça peut être une nuit dans un hôtel, peu importe où, à partir du moment où j'ai un peu de liberté et que je peux me balader dans les environs, avec mon chaperon attitré, bien évidemment. Ça nous donnera l'occasion de visiter différentes villes. » répondit-il.

Il fut surpris qu'elle l'embrasse en public sans la moindre gêne, mais ne se priva pas pour lui rendre son baiser et en profiter un peu, avant de sortir sur la passerelle.


« Encore une fois, je préférerais que tu n'attrapes pas froid. » dit-il en enlevant sa veste et en la lui posant sur les épaules.

Il n'était pas particulièrement sensible au froid de toute façon, mais il ne pouvait pas en dire autant de la chaleur. Il avança jusqu'à trouver un endroit libre, tout au fond, puis observa la vue, qui était magnifique. Il se sentait vraiment très bien, ses soucis du moment envolés. Il lui rendit son sourire, profitant de ce moment calme et de complicité.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Dim 3 Juin 2018 - 23:43
« - Toi un perturbateur des classes studieuses ? s’amusa Nadja. Non je te voyais plutôt en bourreau des cœurs au lycée, mais franchement pas en terreur des bacs à sable. »

Elle écouta le reste de l’explication plus sérieusement et finit par hocher la tête. Oui, elle comprenait parfaitement. Certaines colonies de sa connaissance avaient procédés ainsi. C’était loin d’être stupide au final, mais un tantinet vexant, vu que beaucoup de recalés de ce système finissait dans l’armée.

Nadja approuva quand il parla de visiter d’autres villes.


« - T’en fais pas, ton chaperon est pas prêt de te lâcher. »

Tout ça était un un rien trop mélo à son goût, mais l’alcool et l’euphorie du moment l’avait (une fois de plus) faite parler sans réfléchir. Enfin, il devait commencer à la connaître et s’habituer à ses déclarations à l’emporte pièce.

Une fois dehors, elle frissonna un peu mais la chaleur restait douce grâce aux résistance disposées au dessus d’eux. Néanmoins, il lui prêta sa veste ce qui la fit glousser.

« - Merci dit elle en se lovant contre lui, dos contre son torse. Ce que sa fait du bien de respirer du vrai air. »

Enfin, elle pouvait contempler cette planète dont elle avait entendu parler toute sa vie et qu’elle défendait maintenant contre une menace dont personne ici n’avait jamais entendu parler. La sensation était étrange mais pas forcement désagréable. Elle tourna légèrement la tête pour l’embrasser puis se blotti un peu plus, si c’était possible.

« - Tu pense qu’on pourra être comme eux, un jour, avoir une vie normale ? »

Elle faillit aller un peu plus loin mais se rendit compte au dernier moment de ce qu’elle racontait et réussit à se taire in extremis. Elle n’avait pas encore assez bue pour être à ce point mélo !

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Lun 4 Juin 2018 - 4:18
Zander rit à sa réponse. Il ne savait pas ce qu'était le lycée, mais il comprit l'idée générale au vu de la discussion qu'ils avaient.

« Oui, terreur des bacs à sable. Je tenais très difficilement en place quand je m'ennuyais. Bourreau des coeurs, aussi, mais un peu plus tard. Surtout que les filles ont tendance à être irrésistiblement attirées par les rebelles dans mon genre. » répondit-il avec un grand sourire.

Hélas pour lui, ce problème ne datait pas de son arrivée sur la station, mais remontait à bien plus loin, à son grand dam. Il sourit quand elle parla de son rôle de chaperon. Elle semblait vraiment prendre tout cela très au sérieux.

« J'espère bien ! Parce que visiter Paris au bras d'une armoire à glace de la sécurité ou partager un repas en tête-à-tête avec Régis, ça n'a pas tout à fait le même charme qu'avec toi. Sans compter que certaines activités seraient du coup également proscrites. Et je ne veux même pas entendre parler d'une autre chaperonne ! » s'exclama-t-il.

Il passa ses bras autour de sa taille et posa son menton sur son épaule après avoir déposé un baiser sur sa joue.


« Je te le fais pas dire. J'ai vraiment besoin de ça en ce moment. Ça m'aide vraiment beaucoup pour me changer les idées. » fit-il doucement totalement détendu et apaisé tout en observant la ville en contrebas. Il ne voyait que des lumières et se demandait à quoi cela pouvait bien ressembler en plein jour, lorsque les rues grouillaient de monde.

Sa question suivante le prit un peu au dépourvu. Il aurait largement préféré prolonger le baiser qui venait de s'achever plutôt qu'aborder un sujet aussi sérieux.


« Je ne sais pas. Tout dépend de ce que tu entends par une vie normale, je suppose. J'ai toujours pensé que je passerais la mienne à écumer la galaxie, posant de temps à autre mes bagages quelques temps sur certaines planètes qui me plairaient avant de repartir. Je ne me suis jamais vu m'installer quelque part pour de bon, ce n'est pas dans ma nature. Mais je crois te l'avoir déjà dit. Maintenant, je ne sais pas… C'est l'inconnu total pour l'instant. » déclara-t-il sur un ton calme.

Ce mariage avait changé la donne et il était bien trop récent pour qu'il envisage quoi que ce soit sur le long terme dans l'immédiat. Quoiqu'il ait pu prévoir, il devait tout mettre en pause jusqu'à l'année suivante et voir comment celle-ci allait se dérouler. Après, en fonction de ce qui arriverait, il pourrait se remettre à sérieusement réfléchir à l'avenir.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Lun 4 Juin 2018 - 12:32
« - Me parle pas des rebelles. J’ai fait assez des bêtises du genre quand j’étais jeunes, grogna Nadja. »

Elle rit quand il évoqua d’autres chaperon potentiel, même si c’était un peu jaune quand il évoqua Régis. Elle n’avait rencontré ce sinistre imbécile qu’une fois mais n’en gardait pas vraiment un bon souvenir.

Une fois à l’extérieur, ils partagèrent les premières bouffées d’air frais, glacé même, avec délectation. La suite par contre fut un rien moins agréable. Enfin, il ne l’envoya pas paitre totalement non plus mais lui fit bien comprendre une des différences fondamentales entre eux.

« - Moi c’est l’inverse, expliqua-t-elle les yeux dans le vague. J’ai toujours pensé que je finirai par m’installer quelque part pour élever deux ou trois gamins. Un boulot tranquille, un mari, une famille. »

Elle posa la tête contre la sienne en essayant de rester cohérente malgré l’alcool et les émotions qu’elle ressentait.

« - Si j’étais resté chez moi, je terminerais en ce moment ma troisième période de service. Ça aurait été ma dernière. Mes quinze ans de service m’assuraient une pension correcte et j’avais de quoi me retourner. Peut-être pour monter cette boutique de tatouage dont je t’ai parlé. Evidemment, je n’ai plus cette opportunité aujourd’hui… Je dois beaucoup au SDT pour m’avoir accueilli et je ne me défilerai pas. Mais, pour être franche, je commence à en avoir assez de me battre en permanence. Le problème c’est que je ne vois pas quoi faire d’autre. Avant toi, je ne… enfin je pouvais… ah merde ! "

Incapable de faire une phrase, elle se retourna et se serra contre lui quelques instants avant de l’embrasser.

« - Ce que j’essaie de te dire, reprit-elle finalement, c’est que, malgré ses fichus bracelets, ce qu’on a aujourd’hui copte beaucoup pour moi. »

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Lun 4 Juin 2018 - 23:50
Zander écouta tranquillement comment Nadja avait vu son propre futur. Sa vision était très loin de la sienne, mais cela ne signifiait pas qu'il n'était pas possible de concilier les deux.

« Trois enfants ? Eh bien... J'avoue que je ne me suis jamais poser la question d'en avoir ou non. Et puis qu'est-ce qui te dit que tu n'auras pas tout ça un jour ? Ça te prendra peut-être juste plus de temps. Mais nous ne savons pas de quoi le futur est fait, moi le premier. Je ne sais pas ce qu'il me réserve et la vision que j'en ai pourrait être radicalement changée par une rencontre ou les circonstances. » fit-il.

Il prit soudain conscience que ces mots étaient on ne peut plus vrai. Il avait songé une fois à s'installer quelque part et à fonder une famille, mais le sort en avait décidé autrement et depuis, il s'était dit plus jamais. Mais là encore, le destin avait fini par contrarier ses plans.

Il se figea en entendant ces derniers mots, incapable de lui répondre quoi que ce soit. Et dire qu'il pensait que tout ceci n'était qu'une discussion banale sur leur vision de leur avenir qu'ils avaient jusque-là. Il n'avait pas envisagé une seule seconde qu'elle puisse être sérieuse. Et cela lui fit peur. Il n'eut soudain qu'une envie, prendre ses jambes à cou. Mais en même temps, il en était incapable. Il n'avait aucune envie de lui faire ça. Il était à nouveau tiraillé entre deux sentiments contradictoires, ce qui le tétanisait.

Il la lâche et recula d'un pas avant de se retourner. Il avisa un banc un peu plus loin et se dirigea vers lui pour dissimuler son trouble. Il se força à respirer profondément le temps d'arriver et de s'asseoir. Il leva la tête et contempla les étoiles.

En temps normal, il aurait simplement mit un terme à la relation et dit au revoir à celle qui les avait prononcés puis serait parti sans demander son reste. Mais il ne pouvait pas faire ça. Il sentit toutes ses angoisses revenir au grand galop. Il commençait à peine à accepter sa nouvelle situation et le fait de partager à nouveau sa vie avec quelqu'un. Mais il était toujours en proie à des doutes sur ce qu'il ressentait vraiment pour elle à cause de ses fichus bracelets. Il ne pouvait pas en faire abstraction pour le moment. À cela s'ajoutait ses souvenirs d'Harlan qui venaient de refaire surface et avec lesquels il bataillait. Il maudit silencieusement le destin de lui en vouloir à ce point et d'avoir transformé sa vie en un bazar monstrueux. Il avait besoin de temps pour y voir plus clair et remettre de l'ordre dans tout ça.

Non, il avait besoin d'un verre, de plusieurs même, d'alcool fort de préférence. Il ferma les yeux. Et dire que la soirée se déroulait si bien jusqu'à présent...

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mar 5 Juin 2018 - 11:49
*-Moi et ma grande gueule.*

Quand elle il se sépara d’elle, elle sut avec certitude qu’elle venait de faire une bêtise. Ne plus le sentir près d’elle après ce qu’elle venait de dire lui fit l’effet d’un coup de poing. Elle s’était ouverte, tant bien que mal et l’avait fait fuir. Sa première impulsion fut de re-rentrer, d’aller boire un verre et de retourner à l’hôtel avec le premier type venu. Qu’il passe la nuit dehors ou n’importe où ailleurs, ça lui était égal. Nadja en avait plein le dos de se faire envoyer bouler à chaque fois qu’elle essayait de se raccrocher à quelqu’un. Etait-elle à ce point un boulet ?

*STOP ! Tu arrêtes ! Tu te calme et une fois dans ta vie, tu fonces pas bille en tête !*

La voix péremptoire avec des accent du sergent Kubric mêlé à celle de Naomie et un soupçon de Mei également. Sur leurs conseils avisés, elle inspira profondément et alla s’installer près de lui et le prit dans ses bras pour lui chuchoter quelques mots à l’oreille. Mot qu’elle espérait plus adroit que les précèdent.

« - Tu te souviens de notre premier jour ? Je t’avais dit que j’avais une certaine tendance à mettre les pieds dans le plat. Voilà à quoi ça me mène. J’ai dit que tu comptais pour moi, et c’est vrai. J’ai toujours eu besoin de proche autour de moi, d’un noyau auquel me raccrocher. Mais ça veut pas dire que je perds complètement les pédale non plus. Je sais le chemin qui nous reste à parcourir avant d’envisager quoi que ce soit. Et l’année est loin d’être finie. Alors pas de panique. Et si ça peut te rassurer, j’ai fait vérifier mon implant contraceptif le premier jour de notre relation et il est pleinement fonctionnel. »

Elle lui fit un sourire un peu penaud et attendit la suite avec une certaine anxiété. S’il la repoussait à nouveau, elle n’était pas sure de pouvoir a nouveau prendre sur elle.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mar 5 Juin 2018 - 23:46
Assis sur son banc, il reçut la visite inopinée de la voix de son moine favori.

*Tu mériterais vraiment que je vienne te botter les fesses. Fais un effort, veux-tu ? Tu comptes vraiment passer l'année à venir à couteaux tirés avec elle ? Parce que quoi tu fasses, tu vas devoir vivre avec elle. Ou la supporter. C'est selon, alors à toi de voir.*

Ce n'était pas aussi simple que ça. Il ne pouvait juste ignorer ce qu'il ressentait. Et le problème était précisément là. À part une peur bleue, il ne savait pas exactement ce qu'il ressentait, contrairement à elle, visiblement.

Quand elle vint s'assoir, il ne la repoussa pas et se blottit contre elle, en partie parce qu'il commençait à ressentir le froid vif. Il écouta ce qu'elle avait à dire sans bouger. Ah ça, pour mettre les pieds dans le plat, elle avait réussi. Elle avait précisément prononcé les mots qui le faisait partir en courant à chaque fois et en plus, elle persistait, à son grand dam.

Il était tiraillé entre l'habitude qui lui disait d'ailleurs de se lever et de la planter là, et une autre part de lui-même, incarnée par Prius, qui lui soufflait de ne pas bouger. Il opta pour la seconde option et dut se faire violence pour ne pas partir.

Il ne put s'empêcher de ricaner à sa dernière phrase.


« Ce sont pas les enfants qui me font peur… enfin pas encore... » dit-il doucement, n'ajoutant rien de plus.

Il était incapable de mettre des mots sur ses sentiments confus pour l'instant. À la place, il se contenta de poser sa tête sur son épaule et de respirer lentement. C'était la seule chose qu'il avait à offrir pour le moment. Il avait besoin d'un peu de calme et de temps pour mettre de l'ordre dans cette pagaille qu'elle avait encore une fois déclenchée.

Il laissa son discours faire son chemin. Il savait que quoi qu'il arrive au cours de cette année, elle resterait quelqu'un d'important dans sa vie, ne serait-ce que par les circonstances de leur rencontre. Ensuite, parce qu'elle serait aussi l'une des très rares personnes à être au courant de ce qu'il s'était passé sur Harlan. Rien que ça créait un lien particulier avec elle. Après, il n'avait aucune idée de quelle serait leur relation et leurs sentiments exacts dans un an. Pour l'instant, il ne pouvait pas nier qu'elle lui apportait un certain équilibre dans toute cette tempête d'émotions et qu'il aurait probablement été incapable de gérer tout ça si elle n'avait pas été là.

De la même manière, elle avait beau mettre les pieds dans le plat, elle l'obligeait à réfléchir et à exprimer ce qu'il ressentait. Mais par contre, pour cela, il la détestait. Il n'avait pas du tout l'habitude d'être bousculé de la sorte et n'aimait pas du tout. C'était pourtant ce qui lui arrivait depuis ce jour fatidique de leur mariage. Il avait l'impression d'être ballotté à droite et à gauche et de ne plus rien contrôlé du tout, ce dont il avait horreur. Toute sa vie était chamboulée et il avait la nette impression que c'était loin d'être fini.

Il finit par interrompre ses réflexions et se leva au bout de quelques minutes pour se réchauffer un peu.

« Est-ce que tu veux rentrer et aller boire quelque chose ? » proposa-t-il.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mer 6 Juin 2018 - 10:20
Il ne la repoussa pas, ce quoi elle s’était à moitié attendue. La complicité qu’ils avaient affiché quelques minutes plus tôt était brisée mais, au moins restait-il près d’elle. Sentant ses frissons elle le sera un peu plus fort et ouvrit la veste pour qu’elle les recouvre tous les deux un minimum.

Il lui confia ne pas avoir peur des enfants, mais de quoi alors ? D’elle ? Ou de lui-même ? Un peu des deux sans doute, mais comment pouvait-elle lui faire peur alors qu’elle ne voulait que… que quoi ? Elle finissait par ne plus savoir, en fait. Elle détestait se poser ce genre de question. Lors de son précédent mariage, il y avait eu également de mauvaises soirées. En général, ils réglaient le souci sur un ring, puis au lit. C’était un équilibre étrange mais qui fonctionnait. Evidemment, elle ne pouvait pas se permettre ça avec Zander enfin pas la première partie en tout cas. Il avait fait de gros progrès mais pas encore assez.

Il la tira de ses réflexions en se levant et elle se demanda à nouveau un instant s’il allait la planter là. Mais non, il proposa simplement de rentrer et prendre un verre, ce qui était une excellente idée. Une fois à l’intérieur, ils se réinstallèrent à leur table et vidèrent un premier verre quasiment d’un trait. La chaleur réconfortante du cognac l’enveloppa rapidement et elle soupira d’aise. L’orchestre jouait maintenant bien plus fort un air entrainant et elle se releva après avoir ingurgité un second verre.

« - Fais-moi danser, beau gosse. Ou embrasse-moi… ou trouve nous un petit coin discret. Ça m’évitera de dire encore n’importe quoi encore une fois. »

Décidément, quand les points en délicatesse avaient été distribués, elle devait ailleurs. Loin.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mer 6 Juin 2018 - 23:10
Zander rentra avec Nadja et se rassit à leur table, heureux de retrouver un lieu où la température était décente. Mais une bonne partie de sa  bonne humeur s'était envolée et son enthousiasme avait quelque peu était douché. Contrairement à elle, il opta pour un autre alcool en guise de deuxième verre, l'armagnac, qu'il sirota distraitement. Puis elle lui proposa de retourner danser, ce dont il n'avait pas vraiment envie pour l'instant. En réalité, il voulait toujours prendre ses jambes à son cou et il devait prendre sur lui pour ne pas suivre son instinct.

*Secoue-toi et va faire danser la dame !* le houspilla Prius tandis qu'il finissait son verre d'une traite.

Il se leva à sa suite et lui prit la main pour l'emmener sur la piste de danse. Son coeur n'y était pas et sa tête encore moins. Et sa coordination en faisait les frais vu la fréquence à laquelle il lui marchait dessus. Au bout de deux chansons, il capitula. Il était aussi grand-temps qu'il arrête l'alcool pour la soirée, car cela ne devait faire qu'empirer les choses.


« Je crois que je vais arrêter de te massacrer les pieds pour le moment si tu veux pouvoir marcher demain et je vais aller boire un autre café. Ça m'éclaircira peut-être un peu la tête et peut-être que je pourrais retourner sur la piste un peu plus tard. » dit-il, un air navré sur le visage.

Il retourna à leur table et fit signe à un serveur qui lui rapporta une tasse du breuvage bien chaud. Il se mit ensuite à contempler la vue et le ballet des lumières en contrebas avant de se perdre à nouveau dans ses pensées.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Jeu 7 Juin 2018 - 10:17
Ouch… aie… ouille… Elle avait espéré que danser lui rendrait sa bonne humeur mais l’effet fut exactement inverse. L’expérience se révéla douloureuse et désagréable et Nadja ne demanda pas son reste pour laisser tomber. Elle avait déjà dû gagner deux tailles de pointures tellement ses pieds avaient été écrasés.

La situation commençait à l’agacer. Non seulement ils ne s’amusaient plus mais Zander se complaisait une fois de plus dans sa morosité sans même essayer de se secouer. Ce trait de caractère commençait à réellement lui taper sur les nerfs.

« - Bon, je t’amène ailleurs, dit-elle une fois assise à nouveaux. Un de mes gars m’en a parlé y a quelques semaines et ça pourrait être intéressant. »

S’il ne voulait plus de soirée mondaine, on allait passer à un autre registre. Elle récupéra son communicateur et échangea quelques messages rapidement.

« - OK, je nous ai arrangé un transport et la discrétion de notre garde chiourme en échange d’une bonne bouteille. Tu viens ? »

La porte de l’ascenseur se referma sur eux. Quand elle se rouvrit, en bas, la cabine était vide.
Le couple se retrouva dans le froid, au fond d’une rue peu fréquentée, devant un bar à l’effigie d’un oiseau de flamme. Des hurlements de joie émanait de l’intérieur et le sergent s’y dirigea sans hésitation. A l’intérieur, il faisait très chaud, moite même et sa sentait l’alcool renversé et la sueur. La foule était dense et rassemblé autour d’une scène centrale ou était installé un ring sur lequel se battait deux hommes.


« - Oh la vache, sergent ? fit un homme d’une trentaine d’année les yeux agrandis de surprise.
- Remonte un peu les yeux, Boyle. Comment est la soirée ?
- Plutôt bien, on a de bons combattants. Je vais peut-être monter tout a l’heure.
- Voilà Zander, mon mari. Tu nous trouve un endroit où on pourrait mater les combats et picoler tranquille ?
- Pas de problème chef. »


Une fois installé, Nadja put donner quelques explications, tout en observant les deux types, visiblement épuisés, finir de s’écharper.

« - Boyle est un ancien flic du coin. Ce bar est célèbre pour ces combats pas vraiment légaux. La police l’a fermé plusieurs fois mais rien n’y fait. Les gens adorent venir ici. Tout le monde peut participer, y a pas vraiment de règles, mais l’arbitre intervient si ça devient trop sanglant. Le but est de se défouler, pas de tuer quelqu’un. »

Une cloche annonça la fin du combat et les deux adversaires à moitié KO furent trainés hors du ring, pour être remplacé par deux jeunes femmes court vêtue, ce qui ne manqua pas de déclencher des rires et des sifflets. Les paris allaient bon train également et des bookmakers passaient entre les tables pour prendre les mises.

Boyle revint, tout sourire et déposa une bière asiatique en face de chacun d’eux et les regarda tout sourire.


« - Vous comptez y aller ? Ou vous regardez, juste ? »


Dernière édition par Nadja Cook le Jeu 7 Juin 2018 - 23:34, édité 1 fois

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Jeu 7 Juin 2018 - 23:30
Zander tourna la tête et la regarda avec un petit sourire et intrigué, quand elle lui annonça qu'elle l'emmenait ailleurs et qu'elle avait tout arrangé pour qu'ils n'aient pas de problème. Peut-être cela lui changerait-il les idées.

Il frissonna lorsqu'ils réapparurent dans le froid dans une ruelle qui ne lui disait rien qu'y vaille, se demandant où elle l'emmenait. Il se raidit instantanément en rentrant dans le bar, sur le qui-vive. C'était un changement plutôt radical. Il se contenta de sourire poliment à Boyle et le suivit jusqu'à une table. Il s'assit, crispé, et écouta les explications de Nadja sur l'endroit. Il comprenait que ça lui plaise. En d'autres circonstances, il pourrait aussi pu apprécié le lieu. Mais pas ce soir. Il faisait trop chaud, il y avait trop de bruit et trop de monde. Il avait l'impression d'étouffer, ce qui lui faisait regretter l'ambiance feutrée, même si un peu trop guindée, de la Tour qu'ils venaient de quitter.

Il avait fréquenté des établissements similaires, ou plutôt des versions beaucoup moins recommandables et où justement les combats visaient à se faire mal. À cette époque lointaine, il aurait été le premier à monter sur le ring, à se battre toute la soirée et à chercher en plus la bagarre en dehors. Et il avait failli y laisser sa peau. Même si l'ambiance ici était différente, cela le mettait mal à l'aise et il ne se sentait pas à sa place.

Quand Boyle revint avec les bières et leur demanda s'ils allaient participer, il ne répondit pas et se raidit un peu plus. Il n'était pas question qu'il mette les pieds sur le ring. Avec l'alcool qu'il avait déjà bu et son humeur instable, il redoutait que ses vieilles, et mauvaises, habitudes reprennent le dessus et de perdre les pédales. Il se pencha vers elle :


« Je peux pas rester ici. Il faut que je sorte.. » dit-il brusquement, le visage fermé.

Tant pis si ça voulait dire retourner sur le JPS ou Stella, faute de chaperon, mais cela ne voulait pas non plus dire qu'elle ne pouvait pas continuer à profiter de la soirée. Il s'en voulait cependant énormément de ruiner ainsi les choses, surtout qu'il s'agissait de son cadeau, mais il y avait des limites à ce qu'il pouvait prendre sur lui.

« Désolé d'avoir tout gâché...  Amuse-toi bien. » ajouta-t-il en déposant un baiser sur sa joue avant de se lever.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Ven 8 Juin 2018 - 0:22
Le plan de Nadja pour rendre le sourire à Zander ne fonctionna pas. Du tout. On peux même dire qu’il lui explosa à la figure.

Elle le regarda se lever en bredouillant quelques mots d’excuses qu’elle entendit à peine et se diriger vers la sortie.

« - Non mais je rêve ! »

En quelques secondes, sa bonne humeur se transforma en rage et la bouteille de bière quelle tenait à la main explosa dans un jaillissement de mousse blanche. Elle se leva à son tour et le suivit à l’extérieur sans se soucier de bousculer quelques badauds au passages.

« - Non mais tu te fou de qui ? lança-t-elle une fois dehors. T’as même pas le cran de me regarder en face ? Tu crois vraiment être le premier mec qui me raconte des bobards pour me mettre dans son lit ? On avait déjà les bracelets, t’étais pas obligé de me jouer la comédie à ce point. »

Elle le repoussa contre un mur de la ruelle avant de se rapprocher, les poings serrés.

« - Il nous reste neuf mois avec ces trucs. Neufs mois ! T’aurais continué ton petit manège longtemps si je t’avais pas fait paniquer ce soir ? Tu m’aurais laisser espérer longtemps qu’il y ait autre chose qu’une simple attirance forcée ? »

Elle se recula soudain et expédia son poing contre un conteneur à ordure métallique qui fit une embardée de presque un mètre en arrière.

« - Dorénavant, quand t’auras envie de t’envoyer en l’air, passe par mon agenda ! »

Sur ces derniers mots, elle se retourna et revint vers le bar avec la ferme intention de prendre la cuite la plus mémorable de son existence.


____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Ven 8 Juin 2018 - 4:20
    Réputation du message : 100% (1 vote)
Zander se figea en entendant sa voix. Ses mots lui firent l'effet d'un coup de poignard. Elle lui reprochait précisément ce qu'il redoutait d'entendre de sa part. Il ne résista pas quand elle le repoussa contre le mur, sonné par ses paroles, et resta là sans réagir tandis qu'elle continuait à parler. Ça faisait mal, très mal.

Oh, il méritait ce qui lui arrivait, il n'en doutait pas une seule seconde. Mais elle avait tort sur toute la ligne.

*Eh bien dis-lui, espèce d'andouille ! C'est justement parce que tu ne lui parles pas que tu es dans cette panade.* lui dit Prius dans un coin de son esprit.

Il sursauta quand elle envoya valser le conteneur et il la regarda partir hébété. Il devait faire quelque chose, mais il ne savait pas quoi. Il sentit sa rage sortir et se retourna pour écraser son poing dans le mur en poussant un cri de frustration. Il retint un cri de douleur à l'impact.

*Bravo, très constructif. Maintenant que tu t'es cassé la main, va lui parler avant qu'il soit trop tard.* lui souffla le prêtre. Il se demanda se qu'il allait bien pouvoir lui dire pour sauver de ce désastre dont il était l'auteur, ce qui pouvait l'être. Mais il doutait qu'il le puisse, mais il devait essayer. Ne rien faire serait probablement pire.

Il se retourna et la rattrapa en courant avant de se planter devant elle.

« Nadja, attends, s'il te plaît ! »

Il ne savait pas par où commencer.

« Tu sais pourquoi je ne peux pas rester à l'intérieur ? Parce que c'est d'un bar semblable que Prius m'a sorti il y a dix ans. Et que j'ai eu peur de ne pas pouvoir résister à cette part sombre de moi-même qui cherche la douleur quand... je suis un peu perdu. Ce qui est stupide, parce que ce ne serait pas arrivé. Parce que tu es là et que depuis notre mariage, tu m'empêches de retomber là-dedans et tu me permets de garder le cap. Sans toi, je ne sais pas comment j'aurais fait pour ne pas me sombrer à nouveau. »

Il s'arrêta. Ce n'était probablement pas ce qu'il aurait dû dire en premier, mais c'était important pour lui de l'exprimer. Il reprit.

« Je couche avec toi parce que j'en ai envie, pas uniquement à cause de ces maudits bracelets ou parce que tu représentes un simple trophée de plus à mon tableau de chasse. Je ne suis pas comme ça. Je tiens à toi, bien plus que je ne veux l'admettre… ce qui fait de moi un parfait abruti incapable de voir ce qu'il a sous le nez, doublé d'un imbécile incapable d'en profiter et d'exprimer ce qu'il ressent… Tout à l'heure, j'ai paniqué parce que tu m'as dit que je comptais pour toi et parce que j'ai pris conscience que c'était réciproque, que tu comptais au point que je sois capable de me demander comment nous pourrions rapprocher nos deux visions si différentes de nos avenirs pour vivre ensemble. Et cette prise de conscience m'a terrifié. La dernière fois que c'est arrivé, ça s'est mal fini et j'ai peur que ça recommence, de tout perdre encore une fois. »

Il s'arrêta brusquement et expira lentement. C'était bien pour ça qu'il n'avait pas eu de relation sérieuse depuis. Il ne les laissait jamais arriver à ce point. Les bracelets avaient fait voler en éclat tout ça, comme beaucoup d'autres choses. Il ne savait pas si elle se rendait compte de cela et d'a quel point c'était dur pour lui de devoir changer aussi vite.

« Mais il y a autre chose qui me fait tout aussi peur, qu'on réalise un matin dans six mois que ces sentiments n'étaient qu'illusions dues aux bracelets, qu'on ne ressente en fait rien l'un pour l'autre et qu'on reparte chacun de notre côté l'année prochaine comme si de rien n'était. Et quand cette incertitude me tenaille, je doute de mes propres sentiments. Pourtant, à chaque fois, je réalise que je n'ai pas envie que cela se termine comme ça. Mais vraiment pas. Et je ne fais rien pour que cela n'arrive pas. »

Il se rendait douloureusement compte qu'elle était toujours là lorsqu'il en avait besoin, mais qu'il ne faisait aucun effort de son côté pour lui rendre la pareille et que leur relation fonctionne. Et maintenant, il était probablement trop tard.

« J'aurais juste voulu que nous en arrivions là où nous en étions sur la passerelle autrement, de manière classique, en ayant une relation normale comme n'importe quel autre couple, sans interférence des bracelets. Parce que j'aime ces moments de complicité entre nous, ou cette semaine de vacances, et j'y tiens beaucoup. Et j'aimerais qu'il y en ait plein d'autres comme ça... »

Il s'interrompit une nouvelle fois, ne voyant pas quoi ajouter pour le moment. Oh, il y avait bien d'autres choses à aborder, il le savait, comme Harlan. Mais ce n'était pas le moment.

Sa main s'était mis à le lancer horriblement et il commençait à avoir froid. Il se retourna sans rien ajouter et se mit à marcher vers le fond de la ruelle pour retourner à bord de son vaisseau. Il ne savait pas si ce qu'il avait dit ferait mouche, mais il ne serait pas surpris qu'elle reste là malgré tout et de se réveiller seul à partir du lendemain. Il ne lui en voudrait pas, car c'était tout ce qu'il méritait pour avoir tout fait foirer dans les grandes largeurs.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Ven 8 Juin 2018 - 11:02
Elle ne s’attendait pas à ce qu’il la rappelle. Pas vraiment en tout cas. Après le soufflon qu’elle venait de lui passer, elle était partie du principe qu’il se terrerai dans un trou de souris comme à son habitude et elle était bien décidé à l’y laisser pourrir. Mais au lieu de ça, il l’interpella à son tour et elle hésita un instant à le faire taire en lui brisant la mâchoire.

Elle l’écouta pourtant, presque à son corps défendant et les mots firent lentement reculer sa colère sans qu’elle puisse seulement bouger ou répondre. Chaque phrase la frappait bien plus profondément qu’elle ne l’aurait cru possible.Ce n’est que quand il se tut et se retourna que le charme se brisa et qu’elle put parcourir le gouffre qui les séparait pour le faire se retourner et le prendre dans ses bras dans une étreinte digne d’un ours.

« - Donc si je veux te faire parler, faut que je te hurle dessus, c’est ça ? murmura-t-elle en se rendant compte que l’humidité sur son visage n’était pas seulement due à la pluie fine qui leur tombait dessus. Mais c’est vrai que t’es un abruti de pas m’avoir dit tout ça avant. »

Elle le repoussa bien plus gentiment près du mur ou il serait à l’abris et s’y adossa un moment, en cherchant quelque chose à répondre.

« - J’arrive pas à me défaire de ce foutu complexe. A chaque fois que tu me repousse comme ça, je me souviens de qui je suis et de qui tu es, ou pourrait devenir. Ça me démolie. Ça m’est déjà arrivé. J’ai été assez conne pour avoir une aventure avec un officier supérieur. Un héros de guerre, quasiment une légende. Et tout ce qui l’intéressait c’était baiser la petite fille de Thain Cook. Juste parce qu’il pouvait pas l’encadrer et que ça l’éclatait de raconter nos ébats devant ses potes généraux. Quand je te sens me repousser ce soir, parce que je t’ai simplement dit que je tenais à toi, ça me revient en pleine gueule. Je me suis encore faite avoir parce que j’ai tellement envie d’y croire, besoin d’y croire… »

Elle n’arrivait pas à le regarder et fixait le containeur le mur en face d’elle où se trouvait un tag insultant envers la justice.

« - Moi aussi j’ai la trouille que tout ça ne soit qu’un passage induit par les bracelets. Mais je te l’ai déjà dit, je prends les choses au jour le jour et j’apprécie ce que j’ai, tant que je l’ai. Mais faut être deux pour jouer à ce jeu-là. Si t’as déjà décidé de mettre les voiles quand ils feront plus effet, faut me le dire de suite. La seule chose que je te demande, c’est d’être honnête. Autant avec moi qu’avec toi-même d’ailleurs. »

Il venait de lui dire l’inverse, quelques secondes auparavant, mais elle voulait marquer le coup. Confusément, elle sentait qu’ils étaient peut-être à un tournant de leur relation, ce soir. Il ne fallait pas passer à côté.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Ven 8 Juin 2018 - 23:13
Zander ne s'attendait pas à son étreinte. Non, il pensait qu'il allait rentrer seul et le rester. Il avait l'habitude. Mais cela le soulagea bien plus qu'il ne l'imaginait et il se détendit un peu. Tout n'était peut-être pas encore perdu, en fin de compte. Il avait peut-être une chance de recoller les morceaux.

Parler n'avait jamais été son fort et cela lui avait reproché. Non, ce n'était pas tout à fait vrai. Il évitait soigneusement d'analyser ses sentiments et sans ce travail, il était incapable de les exprimer quand il le fallait. Il ne le faisait qu'à moins d'y être contraint et forcé. Mais cela arrivait souvent trop tard. Il savait pourtant que c'était quelque chose d'essentiel dans un couple, et encore plus dans le leur vu la façon dont ils s'étaient retrouvés ensemble. Il y avait un paquet de problèmes qu'ils devaient aplanir et il n'y mettait vraiment pas du sien.

« J'en ai bien peur. On m'a déjà dit que j'étais un abruti, enfin pour rester poli, souffrant d'une inaptitude chronique à exprimer ce qu'il ressent et encore plus à s'en rendre compte. Et visiblement, je ne suis pas fichu de retenir la leçon et d'y changer quoi que ce soit... » dit-il.

Il s'adossa au mur et la laissa parler. Il savait que l'image du président Hayes lui collerait à la peau quoi qu'il fasse, car c'est ainsi qu'elle le connaissait. Et il n'y pouvait pas grand-chose. Il eut une brusque envie de mettre son poing dans la figure de ce fameux officier supérieur, sachant pertinemment que cela n'arriverait probablement jamais.


« Je ne suis pas comme ça. La plupart du temps, c'est moi, le trophée, pas l'inverse. Parce qu'il me suffirait de claquer des doigts pour avoir au moins cinq volontaires, hommes et femmes confondus, et coucher avec n'importe qui. Je pourrais en abuser, mais je ne le fais pas, bien au contraire. Alors tout le monde me court après. À force, j'ai fini par systématiquement me demander si la personne qui restait avec moi était sincère ou si je n'étais qu'un simple trophée à ses yeux. Alors, crois-moi, je n'infligerais pas ça à quelqu'un d'autre. Mais ça m'a rendu... méfiant, maheureusement. »

Il avait eu son lot de déconvenue dans le genre et il avait très tôt appris à ne plus se croire aveuglément ce que les gens qui se rapprochaient de lui lui racontaient et à ne plus exprimer ce qu'il ressentait pour se protéger. Et il restait seul. C'était tellement plus simple comme ça.

Il la laissa poursuivre sans l'interrompre. Il avait déjà entendu une partie de son discours. Il savait qu'elle avait raison et cela rejoignait ce que lui avait seriné Prius pendant près d'un an. Mais il n'y arrivait pas.

« Je ne suis pas capable de prendre les choses comme tu le fais et de vivre au jour le jour. J'essaie, mais sans succès. Pas quand tout le monde me regarde de travers ou raconte que j'ai abusé de toi. C'est d'ailleurs ce que mes deux potes préférés m'ont reproché de manière... musclée l'autre fois. Et non seulement ça me met hors de moi, mais ça ne fait que me faire douter encore plus. Quand il n'y a personne autour pour me juger de la sorte, c'est plus facile... »

La semaine précédente, ou même cette soirée, en dépit de tous ces incidents, lui avaient montré que c'était possible et il avait vraiment apprécié.

« Mais je n'ai pas décidé pour autant de mettre les voiles. Pas avant de savoir avec certitude ce qu'il en est entre nous. Ce serait mettre un terme à cette relation sans même lui donner une chance. Et ce n'est pas ce dont j'ai envie. Puis si ça se trouve, on ne se rendra même pas compte que les bracelets n'agissent plus. »

C'est ce qu'il espérait en tout cas. Et il savait qu'il allait devoir faire sa part et s'investir beaucoup plus s'il voulait que ça marche vraiment. Mais ça ne serait pas facile.

Il commençait à avoir sacrément froid avec l'humidité ambiante et le petit vent qui soufflait. À ce rythme, ils allaient tous les deux finir par tomber malades. Mais il n'osait pas proposer d'aller ailleurs de peur d'interrompre leur discussion. Il sentait que c'était important et que mieux valait aller jusqu'au bout.


Dernière édition par Zander Hayes le Sam 9 Juin 2018 - 12:52, édité 1 fois

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Sam 9 Juin 2018 - 10:27
Cote à cote, glacée par le vent et la pluie, ils devaient présenter un spectacle risible pour un œil extérieur. Mais Nadja s’en moquait éperdument, même si une petite voix lui soufflait qu’elle allait être malade demain. Quand il évoqua son « inaptitude chronique à exprimer ce qu'il ressentais » elle rit tout bas et le serra contre elle doucement. Elle n’allait pas le contredire sur le sujet.

La suite la surpris un peu. Elle n’avait pas imaginé qu’il puisse lui même être considéré comme un trophée. Mais ça avait du sens, quelque part.

« - Je t’ai déjà dit que Clara, une amie d’enfance, avait un poster de toi dans sa chambre ? A peu pres à l’age que tu as aujourd’hui d’ailleurs. »

Et dans un costume finalement très similaire à celui qu’elle lui avait offert d’ailleurs, réalisa-t-elle.

« - Je peux t’assurer par contre, que je n’ai pas de réserve de bracelet pour me constituer une collection de héros de guerre. Honnêtement, si tu ne m’avais pas invité ce fameux soir, je n’aurai jamais osé te parler. C’est déjà bien assez difficile de coutoyer certaine personne au quotidien sur l’Achille. »

La suite lui fit regretter de ne pas être allé discuter avec les idiots qui lui étaient tombé dessus il y a quelques semaines. Elle avait respecté son souhait, en serrant les dents, mais comprendre les vrai raison de leur geste la mettait sérieusement en boule.

« - Zander, lâcha-t-elle, soudain très sérieuse, le dernier type qui a eut un geste déplacé envers moi y a perdu la main. Je t’assure que si tu avais abusé de moi, je te l’aurai fait payer. Ni toi ni moi n’avons voulu de ces trucs, mais tu n’en ai pas plus responsable que moi. On a déconné, mais on a déconné ensemble. »

Un sourire se dessina sur son visage quand il lui fit par de son choix. Ca lui coûtait probablement mais c’était une première victoire et elle saurait s’en contenter. Elle se tourna vers lui et l’embrassa doucement puis plus fougueusement à mesure que la tension des dernières minutes s’évacuait.

Ils furent soudain interrompu par des hurlements et des applaudissement un peu plus loin et elle comprit soudain que sa sortie brusque n’était pas passé inaperçue. Plusieurs clients du bar, dont Boyle, s’était rassemblé à la sortie et applaudissaient à la conclusion heureuse de leur dispute. Les cris joyeux de « vive les amoureux », « faite nous un bébé » et « Wonder Woman et James Bond » raisonnaient dans la ruelle. Heureusement, ils avaient parler assez bas pour que personne n’entendent ce qu’ils se disaient.

« - Bon, on va attraper la mort à rester la. Tu veux rentrer à la station, ou tu préfères affronter nos fans ?

Au moins, personne ne les jugeaient ici, bien au contraire.

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Sam 9 Juin 2018 - 14:57
Zander profita un peu de cette nouvelle étreinte. C'était fou comme ça pouvait faire du bien. Et dire qu'il avait manqué de perdre de ça. Il secoua la tête avec un petit sourire.

« Non, jamais. Et je ne sais pas comment je dois prendre l'idée que des millions de femmes m'adulent et possèdent des posters de ma personne. Je trouve ça assez… flippant, en fait. Et je ne veux même pas savoir quelle genre de photos il y a sur lesdits posters... Et toi, tu en avais un poster ? »

Il avait d'ailleurs du mal à s'imaginer une telle chose et cela le mettait un tout petit peu mal à l'aise. Il hocha la tête concernant les bracelets. Lui non plus ne lui aurait probablement jamais parlé sans cette mission et son attitude à l'origine de cette soirée.

« Voilà qui est en effet rassurant. Et s'il n'y avait pas eu cette mission en commun, je ne t'aurais jamais remarquée non plus. En fait, sans elle, je ne suis pas certain que nous nous serions croisés ou adresser la parole. »

Son changement de ton la surprit et il réalisa qu'il ne lui avait jamais dit pourquoi les deux autres s'en étaient pris à lui. À ses yeux, les bracelets n'avaient été que le déclencheur qui les avaient poussés à passer à l'acte, mais leur aversion pour les extraterrestres était bien réelle.

« Je n'en doute pas une seule seconde. Je ne fais pas le poids contre toi, je le sais très bien. Et ce n'est pas à moi qu'il faut expliquer ça, mais à tous ceux qui pensent que j'ai mal agi à ton égard. Mais il y en aura toujours pour penser le contraire et que tu es avec moi contre ton gré et que je te manipule d'une manière ou d'une autre. »

Il lui rendit son baiser mais les applaudissements et les hurlements qui se firent entendre le déstabilisèrent. Il lui fallut quelques secondes pour comprendre qu'ils leur étaient destinés et que leur public n'était autre que certains membres du bar.

« Est-ce que maintenant je peux aller me planquer sur Stella ? » murmura-t-il, dans ses petits souliers et légèrement tendu.

Il n'aimait pas être le centre de l'attention de manière générale. Il se demandait d'ailleurs comment il avait pu décidé de se mettre sous le feu des projecteurs en devenant président dans sa réalité, alors qu'il préférait plutôt travailler dans l'ombre. Un nom lui tira un sourire :


« James Bond ? En voilà un qui a de la classe... »

Il réfléchit à ce qu'il voulait faire. Ils devaient se mettre à l'abri et se réchauffer, c'était certain, mais il préférait rester sur Terre, ce qui limitait les options.

« La station ? Non, j'ai pas vraiment envie d'y aller tout de suite. Pas avant demain en fait. Et je crois qu'on doit bien une bière à nos fans. On leur a offert un joli spectacle apparemment. J'imagine qu'ils ont de la glace et de quoi soigner les bleus et les bosses ? »

Cette perspective ne l'enchantait pas trop, mais il ne risquait plus de déraper et il pouvait supporter de rester à l'intérieur un petit peu.

« Et j'aimerais bien retourner à la tour après, pour une dernière danse. Sans massacre de pieds, cette fois. »

Et il préférait finir la soirée là-bas, comme cela était normalement prévu, puis retourner à l'hôtel. La station, ou Stella, étaient les derniers endroits où il avait envie d'être pour l'instant. Ils y retourneraient bien assez, trop, tôt à son goût.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Sam 9 Juin 2018 - 18:30
Ne voulant pas le gêner, Nadja avait soigneusement éviter le sujet « président Hayes » jusqu’à maintenant. Mais finalement, il ne le prenait pas si mal, ce qui était un soulagement. Parler du monde dans lequel elle avait grandit lui faisait toujours du bien et si elle pouvait aborder un sujet de plus, ca lui convenait parfaitement.

« - Des millions, comme tu y vas… plaisanta-t-elle. Des dizaine de milliers tout au plus. Pour ma part, j’avais une image de la terre, prise depuis l’orbite, quelques mois avant sa destruction. Je rêvais souvent de cette époque et de comment on pouvait y vivre… Si on m’avais dit un jour que je m’y installerai."

Elle passa sous silence la photo de son grand père et de dame Khoomi à bord d’un des vaisseau d’évacuation. La réalité sur ce point avait été très décevante.

« - Il y aura toujours des imbéciles et on ne pourra rien y faire. Mais ce que je veux dire, c’est que moi, je sais que tu ne m’a pas manipulée. Enfin sauf quand on est au lit, mais la, tu as le droit. »

Elle le sentit se raidir quand les applaudissement retentirent mais il se détendit et proposa même de payer une tournée générale. Elle passa un bras autour de sa taille et posa leva l’autre en signe de victoire en revenant vers la petite foule hilare et souriante.

« - Les combats sont tellement nul que vous préférez regarder ailleurs ? Je vous félicite pas. »

Il se retrouvèrent installé à leur table et offrirent à boire, ce qui leur valu pas mal de remerciement et de vœux de bonheur. Le barman porta de la glace et un kit de premier soin pour que la main blessée du pilote, ainsi que deux serviettes pour qu’il puisse se sécher.

« - A nous, dit-elle en trinquant. Et s’il te plaît, la prochaine fois que tu as quelque chose sur le cœur, attend pas de me mettre en boule comme ça. »

Elle l’embrassa à nouveaux, ce qui leur valut de nouveaux cris d’approbations.

« - Tu crois qu’ils sont vraiment content pour nous ou qu’ils veulent juste une nouvelle tournée ? »

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Sam 9 Juin 2018 - 20:23
Zander gloussa doucement à sa réponse relative aux posters.

« Quoi ? Tu n'étais pas déjà en pâmoison devant moi et je ne hantais pas tes rêves… je suis franchement déçu. Et puis quelques milliers ? Tu dois forcément te tromper, ça doit être bien plus que ça, c'est obligé. » fit-il sur un ton un peu amusé.

« Comme quoi l'avenir réserve bien des surprises… » murmura-t-il suite à sa réflexion sur le fait d'être désormais sur Terre.

Il soupira ensuite.


« Je sais et je sais que je dois m'y habituer. Mais c'est difficile pour l'instant. Il faut que je sois patient et que j'attende que toute l'attention autour de nous retombe pour que les choses se tassent. Après, cela devrait aller mieux. et je me demande qui manipule qui, en fait. » finit-il avec un sourire.

Il la suivit à l'intérieur, plus détendu qu'à leur arrivée, mais tout de même un peu crispé. Il prit la glace et regarda sa main douloureuse. Il ne s'était pas raté. Elle avait pris une belle teinte violette et avait gonflé en raison de l'hématome en cours de formation. Il espérait que ça ne serait pas plus grave que ça. Pour l'instant, il allait devoir attendre de voir si cela désenflait ou pas. Sinon, il devrait aller à l'infirmerie faire vérifier ça demain matin. En attendant, il lui faudrait aussi prendre quelque chose contre la douleur.

Il trinqua puis grimaça à ses propos suivant. C'était quelque chose qu'il ne pouvait pas lui garantir. Cela allait lui demander beaucoup d'effort et de travail, il le savait. cela ne se ferait pas du jour au lendemain non plus. Et s'il s'améliorait, il était probable qu'il retombe dans ce travers dans certaines circonstances.


« Je vais essayer, mais je ne te promets rien, je suis comme ça. N'hésite pas à me rappeler cette soirée si tu vois que je recommence. Tout abruti que je suis dans ce domaine, je devrais comprendre le message. Et je t'autorise à me botter les fesses pour me tirer les vers du nez si jamais ça ne suffit pas. »

Il sourit à sa question après son baiser. Il sentait qu'il commençait sérieusement à atteindre ses limites vis-à-vis de l'alcool et que s'il continuait, il ne serait plus bon à rien et cela voulait dire risquer de commettre une bévue et surtout, de ne pas se souvenir des événements du lendemain. Et ça, il ne le voulait en aucun cas.

« Un peu des deux, je pense. On leur offre encore une tournée et on bouge ? Par contre, je vais arrêter de boire, sinon tu vas finir par devoir me porter. »

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Sam 9 Juin 2018 - 23:28
Une fois à l’intérieur, l’ambiance les réchauffa rapidement. Nadja aussi arrivait à son seuil de tolérance et elle n’allait pas tarder a avoir envie de faire n’importe quoi.

« - Je te demande pas d’être parfait. Je sais que c’est pas simple de parler comme ça. He, il a fallut que de me mette dans une belle rougne pour que je t’explique pourquoi ça me touche autant. »

Et encore, elle ne lui avait jamais parlé de Jonathan. Et plus le temps passait, plus ça devenait difficile. Mais ça n’était vraiment pas le moment, ici et maintenant.

« - Une tournée suffira pour cette bande de pochards. Et ça me gêne pas de te porter, au fait. Mais je suis pas certaine de la ou on ira, je suis plus très claire non plus. »

Ils n’allaient pas tarder à se lever quand Boyle fut annoncé sur le ring. Nadja s’excusa du regard et se réinstalla en sifflant comme une poissonnière quand le militaire passa les cordes. En face de lui se trouvait un homme plus petit mais musculeux et l’air passablement éméché.

« - Le caporal est pas mauvais sur le ring, ça devrait aller vite. L’autre type tient à peine debout. »

Elle misa vingt dollars quand un bookmaker passa prés d’eux et hurla pour encourager son collègue. En effet le combat ne prit que quelques secondes. Des que la cloche eut sonnée l’ivresse du type se dissipa et il cueillit Boyle d’un coup de pied au plexus qu’il enchaîna d’un direct du droit à la mâchoire. Complètement sonné le militaire se retrouva au sol et l’arbitre arrêta le combat.

« - Ah ben merde alors. Faut qu’on recrute ce mec ! S’cuse moi, je reviens.»

Alla se leva, légèrement titubante pour aller voir comment allait le caporal. Celui-ci se révéla au final plus vexé que blessé et elle lui offrit une nouvelle bière avant de revenir à sa table.

« - Si j’étais pas habillée comme ca, j’aurai peut être vengé son honneur. Mais la, y a que dans les films ou les robes moulantes se déchirent pas.  Partie remise !»

____________________
Fiche de présentation : Ici
Description physiques : 1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal ou son uniforme du SDT.
avatar
Grade : Invité

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Dim 10 Juin 2018 - 4:58
Zander se contenta d'approuver du chef ses propos. Ça, il ne serait pas perfect et il y aurait probablement d'autres accrochages du genre en cours de route. Mais au moins, à chaque fois, ils vidaient tous les deux leurs sacs. Ils allaient vraiment devoir trouver un autre moyen de communiquer. Il sourit quand elle dit qu'elle n'avait aucun problème à le porter.

« Au pire, nous pouvons demandons à notre ami de nous ramener là où nous sommes censés être. On va tâcher de ne pas s'attirer d'ennuis supplémentaires. » répondit-il.

Il haussa les épaules quand elle se rassit pour regarder le match de Boyle. Il pouvait attendre encore un peu. Il ne put s'empêcher de rire en la voyant changer du tout au tout pour encourager le caporal. Pour sa part, il lui emprunta la même somme qu'il paria sur l'autre opposant, juste par esprit de contradiction. Mais il fit bien. Il lui rendit la mise et garda le reste, dont il ne savait pas exactement ce qu'il allait faire.


« As-tu vraiment besoin de porter quelque chose pour te battre ? » lui demanda-t-il avec un grand sourire.

Avant de partir, il improvisa une attelle avec un de ces petits morceaux de bois servant à remuer les cafés pour son majeur qui semblait avoir le plus souffert et du sparadrap.

Ils finirent par sortir du bar et regagnèrent la Tour grâce à une téléportation discrète, un peu avant minuit. Ils eurent juste le temps de récupérer une coupe de champagne que le décompte commençait. Il grimaça en goûtant le breuvage.


« Ça, j'aime pas. Je préfère les alcools qui étaient servis avec le dessert. » dit-il.

Il déposa sa flûte sur la table et se rabattit sur une tasse de café, histoire de se réveiller un peu. Il en profita pour détacher son nœud-papillon et desserrer son col.

« C'est vraiment la torture ces machins. Tu veux retourner danser un peu ? »

Libéré de ses préoccupations et aidé par l'alcool, les choses se passèrent nettement mieux que la fois précédente.

____________________
Dernière position connue : JPS
Situation : Se tourne les pouces


Sur Atlantis (SGZ-A), je suis aussi les :
Dr Kaylee Beckett
Dr Jeremy Doyle

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
Contenu sponsorisé

Re: Sea, sex and sun

    Revenir en haut



    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum