Stargate Zone
Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Partagez
Aller en bas
avatar
Grade : Visiteur

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Points SGZ:
50/100  (50/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Sea, sex and sun

    le Mar 10 Avr - 4:36
Cela faisait quelques jours que Zander avait repris le travail. Le premier avait été l'enfer et il avait frôlé la catastrophe à plusieurs reprises, utilisant Stella et la télécommande de Bressignac pour éviter le pire. Après une discussion agitée avec le psychiatre et Nadira, il avait été décidé, pour le bien de tout le monde, d'alléger et d'aménager son service afin de l'aider à mieux gérer ses émotions à fleur de peau. Depuis, les choses s'étaient légèrement améliorées et il arrivait à supporter le réfectoire et à faire chacune de ses périodes de travail sans trop de débordement, d'autant que l'équipage avait compris qu'il ne valait mieux pas trop insister sur le sujet du mariage et le laisser tranquille. Mais les journées le laissaient épuisé aussi bien physiquement que mentalement.

Ce dont il avait besoin de manière assez urgente, il s'en rendait compte, c'était de quitter la station quelques jours et de vraiment se changer les idées en voyant autre chose que les cloisons et l'espace local et sans être surveillé en permanence. Il aurait pu partir à l'improviste sans prévenir il y avait peu de temps encore. Mais désormais, Il devait faire les choses correctement et par voie officielle. Il ne pouvait pas faire autrement. Et il devait d'abord en parler avec Nadja, vu que pour l'instant, ils ne pouvaient pas vraiment s'éloigner l'un de l'autre. Et cela leur permettrait de passer du temps ensemble, loin des regards indiscrets.

C'était ce qui lui traversait la tête alors qu'il répétait ses katas tranquillement après la fin de sa journée sur le JPS. Curieusement, il avait trouvé que c'était l'un des moyens les plus efficaces pour gérer le stress. Les plus dynamiques lui permettaient d'évacuer la tension et les plus lents de retrouver son calme. Et ses mains l'avaient remercié de ne plus s'acharner contre le sac. Il se promit de faire des recherches sur les arts martiaux pour voir s'il n'en existait pas dans ce but précis. À moins que sa femme, qui semblait en connaître un rayon sur le sujet, ne puisse le renseigner et lui en apprendre un.

Il entendit du bruit derrière lui. Il termina son enchaînement et se retourna. Il sourit en voyant qui venait d'arriver.


« Yo. Ça te dirait de partir en vacances quelques jours ? »


Dernière position connue : Paris
Situation : Fait du tourisme historique.

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Points SGZ:
30/100  (30/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mar 10 Avr - 10:07
Il y a mauvaises journées et mauvaises journées. Et celle la faisait partie de la seconde catégorie. Une fois à bord de Stella, Nadja ne rêvait que de taper dans le sac que Zander avait installé quelques jours plus tôt et dont elle se servait régulièrement depuis.

Elle se changea rapidement dans leur chambre et descendit dans la cale pour le trouver en train de répéter un kata. Elle était surprise de l’entrain qu’il y mettait mais l’effet thérapeutique était indéniable. Même s’il avait toujours du mal à gérer ses émotions, il gagnait lentement la guerre et parvenait à travailler à présent sans problème.

« - Pied droit un peu plus derrière ton corps, commenta-t-elle en le regardant. »

Elle répondit par un « huhum » distrait à sa phrase d’accueil et commença sans attendre à frapper dans le sac. Ça n’était pas sympa de sa part, et elle se ferait pardonner plus tard. Elle débuta par une série de coups classiques puis se rapprocha pour pratiquer des enchainement coudes genoux particulièrement violent. Elle acheva le mouvement par un coup de pied retourné qui tordit l’attache du sac et l’envoya valdinguer un peu plus loin.
A bout de souffle, elle s’appuya contre le mur du vaisseau et regarda le pilote en essayant de lui sourire.


« - Désolée, je réparerai ça tout à l’heure. Il fallait que ça sorte. »

Elle se sentait maintenant un peu ridicule mais ses bras et ses jambes tremblant sous l’effort violent qu’elle venait de faire lui permettait d’oublier ses dernières heures ce qui lui convenait parfaitement. L’ex marine glissa lentement le long du mur pour terminer assise et adressa un sourire un peu contrit à son mari.

« - T’as dit quoi tout à l’heure ? Vacances, c’est ça ? Parce que je veux bien partir de suite en fait. Sinon dis-moi que ta journée était meilleure que le mienne. »


_________________
Caractéristiques physiques:
1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal.

________________
Dernière position connue :Achille
Situation :
avatar
Grade : Visiteur

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Points SGZ:
50/100  (50/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mer 11 Avr - 4:05
Zander la regarda passer avec un air interrogateur lorsqu'elle ne lui répondit, puis comprit vite que ce n'était pas le moment de lui parler lorsqu'elle s'en prit au pauvre sac, comme il l'avait fait un peu plus tôt dans la journée. Il connaissait trop bien cette envie de taper dans quelque chose pour la déranger.

Il haussa les épaules et répéta une dernière fois son kata en tenant compte de sa remarque. Puis il s'arrêta et attendit qu'elle ait terminé de se défouler. Le sac finit par capituler sous ses coups et alla s'écraser contre la paroi. Il secoua la tête. Il se demanda ce qui avait bien pu l'énerver comme ça.

« Oui, j'ai vu ça. Et ça peut attendre un peu, sauf si tu veux remettre une correction au sac. Je n'aurais vraiment pas aimé être à sa place. Ou être à celle de ceux à qui tu aurais aimer faire passer un sale quart d'heure. Enfin mieux vaut ce bon vieux sacs qu'eux. Qu'est-ce qui te met dans cet état-là ? » lui demanda-t-il en lui lançant une serviette puis en lui donnant une bouteille d'eau.

Il n'allait certainement pas lui jeter la pierre pour ce qu'elle venait de faire, vu ses propres tendances au défoulement ces derniers temps, même si ce n'était normalement pas dans ses habitudes. Pour le moment, il était toujours prompt à s'énerver pour un rien, mais il avait cependant remarqué qu'il retrouvait un peu plus vite son calme et il avait parfois l'impression d'être à nouveau lui-même. Mais le chemin était encore long, il en avait parfaitement conscience. Il sourit quand elle répondit enfin à sa question.

« Ne me tente pas... Le problème, c'est que si on part à l'improviste comme ça, je ne crois pas que le SDT seraitt très ravis et nos vacances pourraient se transformer en partie de cache-cache avec eux pour se finir dans les cellules du JPS. Et c'est pas vraiment ce que j'ai en tête. » fit-il.

Il grimaça quand elle lui demanda comment s'était passé sa journée. Il n'avait pas besoin de lui demander pour la sienne, son retour parlait pour elle.


« Ben pas vraiment, en fait. C'était une journée sans. Pas la pire, mais pas loin. Y a deux abrutis qui sont venus me chercher des noises cet après-midi quand j'étais dans la salle de sport... Apparemment, ils avaient envie de se défouler et vu que je suis assez facile à agacer, ils se sont dit que je ferai l'affaire. Heureusement que je suis devenu maître dans l'art d'opérer des replis stratégiques avant que ça dégénère, ces derniers jours... Mais du coup, la fin de ma journée a été plus difficile. » dit-il en soupirant et en asseyant à côté d'elle.

Pour peu que certains sujets ne soient pas abordés et qu'on le laisse faire ses tâches tranquillement, il était capable de faire ses heures prévues à l'infirmerie. Ce n'était pas pour autant facile, mais il y arrivait. Si ça n'allait pas, il allait simplement prendre l'air, façon de parler, mais personne ne s'en offusquait ou l'en empêchait, la plupart du personnel des lieux ayant constaté de première main comment les choses pouvaient dégénérer. Certains se faisaient plutôt un devoir de lui donner du travail pour le tenir occuper, de préférence loin des patients. Et pour l'instant, cela ne le dérangeait pas. En dehors, cela restait toujours plus compliqué. Mais une chose à la fois.


« Enfin bref, une journée à oublier. Alors, j'en déduis que tu serais partante ? Je pensais retourner sur Celestia, mais pas dans le même hôtel. Il en existe des plus tranquilles... et plus abordables. Ce serait pour quelques jours, entre les fêtes qu'ils appellent Noël et le jour de l'an. Sauf si tu as déjà quelque chose de prévu, bien entendu. » dit-il. Il ne voulait surtout pas qu'elle annule ses plans, si elle en avait, juste pour lui. Il attendrait, s'il le fallait.


Dernière position connue : Paris
Situation : Fait du tourisme historique.

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Points SGZ:
30/100  (30/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mer 11 Avr - 16:56
Nadja attrapa la bouteille et but longuement. Ses bras lui faisaient mal, tout comme ses jambes mais elle avait rêvé de ce moment la moitié de l’après-midi.

« - C’est personne, soupira-t-elle. On a eu deux morts aujourd’hui. Une patrouille qui est tombée sur des jaffas, le coup de pas de bol. Ils sont restés en arrière pour sauver leurs coéquipiers et les deux civils avec eux. On se connaissait bien, on s’entrainait ensemble quasiment tous les jours. Je sais bien que c’est pas ma faute. Mais si je les avais poussés un chouille plus, peut-être qu’ils seraient encore en vie. Si on avait du meilleur matos aussi. Les gilets terriens ne valent rien contre les lances Jaffas. Je comprends pas ce qu’ils attendent pour dupliquer Emy. »

Elle souffla longuement pour calmer sa frustration. Il avait bien sur raison et partir ainsi ne se faisait pas. De plus, elle devrait assister aux enterrements dans les jours à venir. Elle qui rêvait de revenir sur Terre, elle se serait bien passée de cette occasion. La suite lui fit serrer la mâchoire et ses yeux habituellement bleu se chargèrent de nuages gris d’orage.

« - Je suppose que leur expliquer à quel point c’était idiot est une mauvaise idée ? D’ici quelques semaines, tu seras capable de leur tenir tête. Ou de m’accompagner pour éviter que je leur fasse vraiment très mal. »

A un contre un, elle ne serait pas obligée de casser des morceaux pour leur faire entrer du plomb dans la tête.
La proposition qui suivit la fit enfin sourire.

« - Rien de prévu, non. Noel est très familial, ici. La plupart des terriens seront entre eux, avec leurs parents. »

Elle redoutait un peu ce moment, à dire vrai. Elle avait déjà passé des noëls loin de sa propre famille mais avait toujours su comment leur envoyer un message ou quelques cadeaux. La, ça serait très différent et elle se demandait comment ça allait se passer pour elle, pour eux deux.

« - Ca me gêne que tu payes tout, par contre. Mais je n’ai que de l’argent terrien et je doute qu’il y est un taux de change officiel avec les autres planètes. »


_________________
Caractéristiques physiques:
1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal.

________________
Dernière position connue :Achille
Situation :
avatar
Grade : Visiteur

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Points SGZ:
50/100  (50/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Jeu 12 Avr - 4:41
Zander grimaça en entendant la raison de la frustration de Nadja. C'était les risques du métier et du travail qu'ils faisaient ici, malheureusement. Il passa un bras autour de ses épaules.

« Je suis désolé de l'apprendre. Et arrête de te torturer l'esprit en te demandant ce que tu aurais pu faire pour empêcher ça. Ça ne sert pas à grand-chose, car la réponse est probablement rien. Tu devrais le savoir. Pour le matériel, effectivement, la Terre n'a pas l'air très pressée à ce niveau-là. Par contre, je connais deux ou trois personnes sur Hébrida qui seraient plus que ravies de se pencher sur la question. Peut-être que ça les motivera ici de voir que d'autres sont capables de développer ce genre de choses. » dit-il.

C'était le genre de défi qu'aucun ingénieur digne de ce nom ne refuserait sur sa planète natale. Mieux, ils accepteraient probablement de le faire contre un pourcentage sur les brevets qui en résulteraient et sur les ventes qui s'en suivraient. Il vit son attitude changer quand il parla de son accrochage dans la salle de sport.

« Oui, mauvaise idée. Et laisse tomber s'il te plaît. Je doute qu'ils réessayent. C'était juste sur le moment parce que j'étais là. Ils ont dû se dire que je faisais une cible facile. Heureusement, je suis sorti avant que ça dégénère et Stella m'a rapatrié à bord, ce qui a coupé court à la situation. » dit-il en haussant les épaules.

Il ne pensait être capable de pouvoir leur tenir tête un jour, ni d'en avoir besoin d'ailleurs, mais il se retint de le dire. Et ce n'était pas la première fois, ni la dernière, que quelqu'un lui jouait un tour de ce genre. Il avait l'habitude et arrivait à esquiver, la plupart du temps.

Il sourit en entendant sa réponse. Cette excursion s'annonçait plutôt bien pour l'instant.


« Oui, je sais. C'est pour ça que je n'ai pas envie de rester pas là. La station est un peu désertée pendant cette période. Et puis cette fête n'a pas vraiment de signification pour moi. Je ne la connaissais pas avant d'arriver ici. »

Mais il restait un certain nombre de choses à régler avant que cela se concrétise vraiment. Il allait pouvoir commencer par en discuter avec qui de droit pour obtenir les autorisations.

« Je parlerais donc de ça demain avec le Dr de Bressignac et le Dr Garett pour savoir ce qu'ils en pensent et si cela peut se faire. Sans leur aval, je suis cloué ici, car je doute pouvoir obtenir l'autorisation du Dr Sincet. »

Il ne le précisa pas, mais il n'avait toujours pas récupérer ses droits de capitaine non plus. Mais même cela n'était pas vraiment un problème. Stella les emmènerait s'il avait le feu vert des responsables du JPS. Ce serait peut-être l'occasion qu'elle lui rende ses droits.

Il secoua la tête à se remarque suivante. Pour lui, ce n'était pas vraiment un problème de payer et cela ne le dérangeait pas vraiment. Mais il comprenait son point de vue.

« Effectivement, il n'y en a pas. Je ne sais d'ailleurs pas quoi faire de mon argent terrien à cause de ça. Il ne vaut rien en dehors de cette planète et je ne peux même pas descendre pour aller le dépenser. Et sinon, t'en fais pas pour ça, on trouvera une solution. En fait, ça te donne une excellente raison pour venir avec moi en mission lorsque l'occasion se présentera. Cela te permettra de toucher des bons vieux crédits acceptés partout ailleurs que dans cette galaxie. » dit-il en souriant.

Maintenant, ils allaient pouvoir se pencher sur l'hébergement. Même s'ils ne pouvaient pas partir comme prévu, ce ne serait que partie remise.


« Tu as des préférences en matière d'hôtel et de lieu ? Tu es plutôt plage, montagne ou forêt ? Ou autre chose ? Je préfèrerais un truc plus modeste et un peu en retrait des gros hôtels comme celui de la dernière fois. » lui demanda-t-il.


Dernière position connue : Paris
Situation : Fait du tourisme historique.

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Points SGZ:
30/100  (30/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Jeu 12 Avr - 16:57
Nadja soupira quand il la serra contre lui et posa sa tête sur son épaule.

« - je sais que je pouvais rien y faire, et c’est pas la première fois que ça m’arrive. Mais c’est moi qui les entraine, qui les déclare prêt à partir en mission. Quand ils ne reviennent pas, j’ai toujours l’impression d’avoir loupé quelque chose."

Elle secoua la tête à la suite. Sa proposition était intéressante mais irréalisable.

« - L’armure n’est pas à moi. Elle en l’a jamais été. C’est un prêt des industries Sincet qui l’ont conçue. Elle appartient à Adam, et donc à ses parents tant qu’il n’est pas majeur. Et mon petit doigt me dit qu’ils n’apprécieraient pas que j’aille la refiler à des scientifiques d’un autre système. »

Elle savait qu’avec les complications temporelles, c’était bien plus complexe que cela. Mais à son habitude, elle allait au plus simple. Ça lui évitait de se poser des questions métaphysiques auxquelles elle n’avait aucune envie de répondre.
Elle écouta la suite en serrant le poing de plus en plus fort. Elle n’aimait pas ce qu’elle entendait. Vraiment pas.

« - Ecoute moi, dit-elle se redressant et rivant son regard au sien. Ces types sont des lâches. Et tant que tu ne leur tiendras pas tête, ils te laisserons pas. Ce genre de brute sans cervelle, je connais pas trente-six moyen de s’en débarrasser. »

Elle ne put s’empêcher de rire quand il lui reparlera de l’accompagner sur une de ces missions privées.

« - OK. Mais la première mission, tu gardes tout. Considère que c’est un remboursement pour notre virée précédente. Et j’espère qu’on aura le droit de descendre sur Terre un e ces jours. Sans chaperon je veux dire.»

La question suivante amenait une réponse un rien plus complexe que ce à quoi il s’attendait probablement. Nadja soupira en abordant un souci dont elle n’aimait pas vraiment parler mais qui lui pourrissait la vie.

« - Il faut que tu sache un truc. Je suis morte de touille dès que je suis à l’extérieur, sans armure. J’ai grandi dans des couloirs et à chaque fois que j’ai posé le pied sur une planète, c’était en armure. Du coup, à chaque fois que je suis dehors maintenant, je fais des crises de panique. J’essaie de m’habituer, mais c’est pas brillant pour l’instant et j’utilise une casquette à large bord quand je peux pas faire autrement. Du coup, pour te répondre, j’aimerai assez qu’il y est un maximum d’installations intérieures. A commencer par une piscine. Pour le reste, j’ai pas trop d’idées je t’avoues. Du moment que c’est calme et qu’on y mange bien et que et lit est grand…»


_________________
Caractéristiques physiques:
1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal.

________________
Dernière position connue :Achille
Situation :
avatar
Grade : Visiteur

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Points SGZ:
50/100  (50/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Jeu 12 Avr - 23:50
Zander la serra contre lui en entendant sa réponse. C'est pour cela qu'il travaillait seul. Il n'avait pas à se soucier d'autres personnes que lui-même ou à gérer ce genre de choses. Et c'était beaucoup plus facile comme cela. Encore une fois, il s'aperçut qu'il allait devoir changer sa manière de penser sur le sujet.

« Je comprends. Mais ne te prends pas trop la tête là-dessus, d'accord ? »

Il écouta ses explications sur l'armure. Voilà des informations nouvelles pour lui. Il ne savait pas ce qu'il devait penser d'apprendre des informations du futur, enfin un futur qui ne serait pas. Il se disait que c'était stupide comme position. La Terre n'avait pas l'air de vouloir se bouger pour protéger ses troupes de manière efficace, alors qu'ils avaient du matériel de premier ordre sous la main pour faire progresser les choses dans ce domaine. S'ils n'étaient pas capable de le faire par eux-mêmes, pourquoi ne pas faire appel à des gens qui le pouvaient ? Cela le dépassait un peu.

« Je vois. Alors peut-être pas l'armure dans ce cas, mais de meilleures protections contre les lances jaffa. Je suis sûr que les ingénieurs hébridiens peuvent trouver quelque chose pour cela sans que la Terre s'en offusque trop, non ? Après tout, ce sont aussi leurs ennemis. » dit-il.

Il savait qu'il irait faire un tour dans les boutiques spécialisées le jour où il rentrerait chez lui, histoire de récupérer de meilleures armes et de meilleures équipements de combat, parce que le terrien était loin d'être ce qu'il se faisait de mieux en la matière.

Il ne répondit rien à sa remarque sur les brutes. Il pensait sérieusement qu'elle s'inquiétait pour rien. Mais il ne savait que trop bien que les brutes ne comprenaient que la manière forte. Cependant, il était très conscient qu'il n'était, pour l'instant, pas en état de faire quoi que ce soit pour s'opposer à des types de ce genre, pas avec ses émotions qui lui jouaient de tours. Il était trop facile à énerver et à pousser à la faute, ce qui pouvait se révéler très dangereux pour lui. Tant qu'il ne serait pas capable de garder la tête froide, tout affrontement était voué à l'échec. C'était une leçon qu'il avait appris à la dure. Et puis ses capacités de combat rapproché limitées ne lui serviraient pas non plus contre des militaires rompus à cet art.

Il sourit en l'entendant sur une éventuelle mission avec lui :


« Marché conclu ! » lança-t-il gaiement, avant de terminer en soupirant :

« Et je l'espère aussi. Je meurs d'envie d'aller visiter cette planète que je suis payé à défendre... »

Il hocha la tête quand elle lui expliqua son problème et ne fit aucun commentaire. Trouver un établissement avec des installations intérieures ne devraient pas être compliqué. Mais pour sa part, il avait au contraire besoin d'être dehors, au grand air. Il se supportait plus d'être enfermé entre quatre murs. La remarque sur le lit lui tira un grand sourire.

« D'accord. Si jamais je peux t'aider d'une manière ou d'une autre, n'hésite pas à me le dire. Et on va voir si on peut trouver quelque chose qui te conviendrait. Si tu es sous les arbres, comme dans une forêt, est-ce que c'est mieux que dans un espace dégagé ? » demanda-t-il en réfléchissant avant de soudain reprendre d'un air faussement choqué :

« Mais alors, ça veut dire pas d'activités romantiques en extérieure, pas de ballade sur la plage au soleil couchant ou d'activités nocturnes au clair de lune sous les étoiles ? Il va falloir se contenter du lit géant dans la chambre ? »


Dernière position connue : Paris
Situation : Fait du tourisme historique.

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Points SGZ:
30/100  (30/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Ven 13 Avr - 16:48
Elle soupira quand il la serra doucement. Ca faisait du bien de ne pas être seule, pour une fois. Elle se contenta de hocher la tête avec son petit sourire triste. La suite la fit se redresser légèrement alors qu’elle approuvait.

« - Si ça peut t’empêcher de te faire trouer la peau, ça me convient parfaitement. »

Son silence sur ses soucis à lui était équivoque. S’il ne faisait rien, elle devrait y mettre bon ordre. Pas sûr que ça lui plaise mais pas question non plus qu’il soit le souffre-douleur d’une bande de mou du bulbe.
Au final, lui expliquer son problème fut plus simple qu’elle ne le pensait et il fut plutôt compréhensif.

« - Si les arbres sont épais, ça va à peu près. Et avec un chapeau, je peux être à l’air libre sans faire de malaise. C’est juste inconfortable. J’arrive à faire des footings réguliers avec Plume, le matin, sans me rependre. »

Elle roulait un peu des mécaniques. Ses séances de sport étaient autant destinées à la maintenir en forme qu’à diminuer ce handicap. La réplique suivante la fit éclater de rire, chassant définitivement sa morosité de la journée.

« - Je suis sûre que tu adorerais ça. Mais compte sur moi pour tes ballades romantiques sur la plage. J’ai vu assez de film pour avoir envie de faire pareil. Et si vraiment je suis trop malade, je mettrais mon armure. Je suis certaine que tu auras une classe folle avec marines armée de pied en cap de deux mètre cinquante à ton bras. »

Elle ponctua sa pique d’un baiser bref mais sincère. Voilà un projet qui lui plaisait décidément beaucoup.


_________________
Caractéristiques physiques:
1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal.

________________
Dernière position connue :Achille
Situation :
avatar
Grade : Visiteur

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Points SGZ:
50/100  (50/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Sam 14 Avr - 4:42
[Deux jours plus tard...]

La journée avait bien commencé. Sa demande de congé avait finalement été approuvée après avoir passé la veille à discuter avec toutes les personnes en charge concernées pour les convaincre qu'ils pouvaient le laisser partir et lui octroyer le précieux sésame.

Plus tard, il avait fini par dénicher un hôtel qui devrait correspondre aux critères établis deux jours plus tôt. Il devait encore soumettre le choix à Nadja pour qu'elle l'approuve, mais l'établissement était à première vue prometteur : situé dans la forêt et pas trop loin de la plage, il avait la particularité d'offrir un accès à un bassin extérieur couvert avec une vue imprenable sur le lagon, en plus d'une piscine intérieure, selon la documentation.

Mais les choses s'étaient corsées en fin d'après-midi avant sa dernière période de travail. Ses deux nouveaux amis, qu'il avait oubliés, s'étaient rappelés à son bon souvenir et étaient venus lui dire bonjour. Après ces joyeuses retrouvailles, il avait dû serrer les dents, littéralement, pour aller jusqu'au bout de son service. Il avait enduré la souffrance en silence, sans rien dire à personne. Il avait alors eu douloureusement conscience que Nadja l'avait averti et qu'il avait préféré ignorer ses propos, n'y croyant pas du tout.

Il était à présent assis sur le canapé, un livre à la main, alors qu'il aurait dû être en train de répéter ses katas, comme d'habitude. Mais il en était incapable pour le moment. Il attendait avec une certaine appréhension le retour de la marines. Il savait que la discussion qui aurait lieu à un moment ou à un autre dans la soirée allait être pour le moins houleuse, car il lui serait impossible de lui dissimuler ce qui était arrivé, quand bien même il essaierait. Il pourrait tout au plus retarder l'inévitable...


Dernière position connue : Paris
Situation : Fait du tourisme historique.

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Points SGZ:
30/100  (30/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Sam 14 Avr - 17:28
Sourire aux lèvres, Nadja se téléporta à bord. La journée avait été agréable et pour al première fois depuis longtemps, elle avait envie de dessiner. Cela ne lui était pas arrivé depuis longtemps et en général quand elle se sentait à l’aise dans un cocon familial.

Familial…

Elle allait vite en besogne et savait que le bracelet la poussait dans ce sens. Mais elle était assez lucide pour savoir que ce n’était qu’une amplification de ces propres désirs de stabilité et de paix.

Elle fut surprise de trouver Zander dans le salon en train de lire plutôt que ces katas. Elle avait été surprise de voir à quel point il était devenue assidu à ces exercices. Il progressait lentement mais sûrement, et quand il se serait débarrassé de son complexe d’infériorité, il ferait rapidement un adversaire honorable.

« - Coucou, dit-elle en déposant un baiser sur ses lèvres. La forme ? »

En écoutant sa réponse, elle passa dans sa chambre pour quitter l’uniforme et revenir simplement vêtue d’un mini short et d’un débardeur.

« - Pas d’entraînement aujourd’hui ? le taquina-t-elle en s’installant à ces cotés. »

Elle ne put rater la grimace de douleur qu’il fit quand elle se serra contre lui et elle recula légèrement pour lui laisser un peu d’espace.

« - Qu’est ce qu’il se passe ? »

Et il n’avait pas intérêt à lui dire « rien » songea-t-elle, tout désir pictural envolé.


_________________
Caractéristiques physiques:
1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal.

________________
Dernière position connue :Achille
Situation :
avatar
Grade : Visiteur

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Points SGZ:
50/100  (50/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Sam 14 Avr - 22:47
Nadja finit par arriver, de bonne humeur. Il lui sourit et ferma son livre.

« Oui, super. Et toi ? Oh, ma demande de congés a été approuvée et j'ai peut-être trouvé un hôtel qui pourrait nous convenir. Je te montrerai ça tout à l'heure. » répondit-il.

Dans l'absolu, sa journée s'était bien passée, mis à part cet incident. Il secoua la tête et garda un air neutre quand elle lui demanda pour l'entraînement.


« Non, j'ai envie de finir ce livre. Et puis, il ne faut pas abuser non plus. Faire une pause de temps en temps dans son entraînement ne fait pas de mal, non ? » dit-il en agitant le livre.

Il ne put cependant pas retenir la grimace de douleur ni le tressaillement qui le parcourut quand elle toucha ses côtes endolories en se serrant contre lui. Il savait qu'il ne pouvait pas lui répondre qu'il n'y avait rien, car elle n'en croirait pas un mot. Alors il servit une belle histoire qui collait en partie avec les faits. Il avait raconté la même à Nadira qui avait aussi vu que quelque chose clochait. Il n'était pas certain qu'elle l'ait avalée, mais il s'en était tenu à sa version.


« Pas grand-chose. J'ai voulu testé ce que j'ai appris avec toi contre quelqu'un d'autre pour voir, je ne me suis pas assez protégé, comme d'habitude, et l'autre a été un peu trop enthousiaste, et voilà. Rien de bien méchant. » lui expliqua-t-il.


Dernière position connue : Paris
Situation : Fait du tourisme historique.

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Points SGZ:
30/100  (30/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Dim 15 Avr - 12:26
Nadja sourit en l’entendant parler des préparatifs de leur fameux « voyage de noce ». Ca serait surtout pour eux des vacances loin de tout (et de tous) et l’occasion de réellement apprendre à se connaître. Difficile, même après deux semaines, de se débarrasser de cette impression de mettre la charrue avant les bœufs dans cette histoire. Mais la première panique passée, elle devait bien reconnaître qu’elle s’était faite étonnement vite à la situation. La faute au bracelet, très certainement, a son besoin de cocon affectif également…

Qui s’en souciait au final ?

Elle observa le livre un tantinet surprise. Elle ne l’avait que rarement vu lire et jamais ce livre auparavant. Peut être n’y avait elle pas porté attention, cela dit. Mais le mystère s’éclaircit très vite quand elle comprit que tout cela n’était qu’un prétexte et qu’il avait mal partout.

Mais quelque chose clochait, elle le sentait confusément.

« - Pas comme si ça m’étais jamais arrivé… Tu t’es retrouvé face à qui ? Attend, j'ai ce qu'il te faut.»


Elle se releva et passa dans la chambre récupérer un gel qu’elle gardait pour ce genre de circonstances puis revint prés de Zander et s’installa prés de lui.


« - Ça va un peu calmer la douleur. Enlève moi ta chemise que je joue à l’infirmière. »


_________________
Caractéristiques physiques:
1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal.

________________
Dernière position connue :Achille
Situation :
avatar
Grade : Visiteur

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Points SGZ:
50/100  (50/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Dim 15 Avr - 14:43
Zander sourit à sa tête quand il lui parla du livre. Peu de gens savaient qu'il aimait beaucoup lire et qu'il s'y adonnait sur son temps libre. Il devait bien s'occuper d'une manière ou d'une autre pendant les missions en solo et lire était un moyen comme un autre de le faire, mais aussi d'apprendre de nouvelles choses. Il se débrouillait toujours pour lire au moins un livre des planètes qu'il fréquentait. Et le moins qu'il pouvait dire, c'est que la Terre regorgeait de bouquins en tous genres.

« Comment crois-tu que j'occupais mes soirées avant ? Je ne faisais pas que regarder des films ou dormir. C'est un livre qui m'a été conseillé lors de la dernière soirée culture. Apparemment, il vient d'être adapté pour la télé, mais la série n'est pas encore sortie. Je dois avouer que ça me fait rire de lire des romans qui parlent d'exploration spatiale et d'aliens. Ces Terriens ont une sacré imagination. Si seulement ils connaissaient la vérité. » lui expliqua-t-il.

Il se redressa un peu et retint une grimace. Il savait que les deux autres auraient pu lui faire bien plus mal que ça, mais ce n'était pas leur but. Il s'en était plutôt bien sorti, d'autant que Stella était intervenue encore une fois pour le tirer de là avant que ça dégénère vraiment.


« Oh, je ne me souviens pas de son nom. Un truc compliqué. C'est un des derniers arrivants sur la station. Je ne l'avais encore jamais croisé en salle de sport. » répondit-il en restant dans le vague.

Le fait était qu'il ne connaissait pas le nom des deux hurluberlus pour le moment. Il faudrait qu'il se renseigne pour les trouver, mais avec son poste à l'infirmerie, il avait accès aux dossiers du personnel et il devrait pouvoir les dénicher sans trop de problème.

Il la regarda partir et revenir avec un pot de pommade. Il réfléchit en vitesse à un moyen d'éviter la suite, mais ça n'allait pas être facile et il n'était pas sûr de pouvoir la décourager, sans lui mettre la puce à l'oreille.


« Oh t'en fais pas, le Dr Garett s'en est déjà occupée tout à l'heure et elle m'a aussi donné de quoi atténuer la douleur. C'est efficace, sauf quand je bouge un peu trop. Et puis je préfère éviter de mélanger plusieurs produits ensemble. La dernière fois, ça ne m'a pas vraiment réussi. » lui dit-il avec un sourire.


Dernière position connue : Paris
Situation : Fait du tourisme historique.

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Points SGZ:
30/100  (30/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Lun 16 Avr - 11:29
Ça, il y en avait des histories d’aliens, d’invasion et autre guerre stellaire. Même Nadja qui n’était pas une grande lectrice en avait parcouru quelques-unes, tout comme elle avait vu des films en cours de civilisation. Ca la faisait sourire à l’époque, tellement cela paraissait naïf dans son contexte. C’était moins drôle aujourd’hui.

Quand il lui affirma ne pas se souvenir du nom de celui avec lequel il s’était entrainé, un voyant rouge s’alluma dans sa tête. Il était évasif, ne la regardait pas en face… Dans d’autres circonstances, elle aurait pu croire qu’il s’était amusé avec une autre femme au tempérament musclé. Mais avec les bracelets, cette hypothèse était à exclure. Du coup, un autre scénario plus sinistre se dessinait dans sa tête.

Son refus quand elle revint avec la pommade confirma ce qu’elle pensait. Sans qu’elle le veuille, son explication la mit en colère. Imaginer Xinan le toucher la faisait bouillir. Ce foutu Tok’ra devait-il lui gâcher la vie en permanence ? C’était évidemment stupide vu que ça n’était pas encore arrivé, mais elle ne pouvait pas s’en empêcher.
Elle déposa le tube d’un geste un peu sec sur la table et se releva pour le laisser à son stupide bouquin mais ne fit que quelques pas avant que l’égoïsme de sa réaction de la frappe.


« - Excuse-moi, dit-elle en se retournant et revenant s’installer en face de lui. L’image de Xinan… de Garett en train de te toucher m’a fait voir rouge. Mais c’est pas important parce que je crois que c’est pas vraiment arrivé. Tu ne lui à pas plus montré à lui que tu ne veux me le montrer. Parce qu’il s’est passé quelque chose dont t’as pas envie de parler. Il n’y a pas si longtemps, tu m’as expliqué que je pouvais être moi-même ici, avec toi. Pas la super marine de l’espace. Juste moi. Et bien ça marche dans l’autre sens aussi. Tu n’es pas obligé de me jouer le couplet du capitaine macho quand tu es avec moi. »


_________________
Caractéristiques physiques:
1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal.

________________
Dernière position connue :Achille
Situation :
avatar
Grade : Visiteur

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Points SGZ:
50/100  (50/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Lun 16 Avr - 23:23
Zander vit qu'il l'avait mise en colère et la regarda se lever pour partir. Il l'avait mérité et il le savait. Il entendait dans un coin de sa tête les mantras de Prius qui le narguaient ainsi que tous les noms d'oiseaux que n'aurait pas manquer de lui lancer son ami pour ce qu'il était en train de faire. 

Elle revint au bout de quelques secondes. La mention de Nadira et le malentendu à son sujet le fit sourire, même s'il n'aurait pas dû. Cela n'avait absolument rien de drôle pour l'instant. Et le médecin l'avait bien examiné. Elle ne lui avait guère laissé le choix en la matière.

« Nadira et moi ? Tu te fais des idées, là. Vraiment. Y a aucune chance que ça arrive. La présence de Xinan refroidirait n'importe qui. Je n'ai rien contre l'exotisme, mais là, c'est un peu trop extrême à mon goût. Et puis elle a été une de mes clientes et c'est une ligne que je ne franchis pas. » dit-il.

Et les très rares exceptions qu'il avait faites avaient toujours mal fini, ce qui avait fini de le convaincre qu'il valait mieux la respecter, d'autant que c'était aussi mauvais pour les affaires.

« Et c'est mon médecin, que je le veuille ou non. Je ne peux pas l'empêcher de me toucher pour m'examiner ou me soigner. » ajouta-t-il.

Enfin, il pouvait toujours demander un autre médecin, mais sa chef risquait de ne pas très bien prendre cette requête. Puis si quelque chose arrivait en mission, il n'aurait pas le choix.

La suite lui fit grincer des dents. Elle avait compris qu'il mentait, mais il n'avait pas pour autant l'intention de lui dire ce qu'il s'était exactement passé. Il ne voulait pas la mêler à ça. Mais cela ne servait à rien de vouloir lui cacher qu'il y avait un problème.


« Cela n'a rien à voir avec le fait d'être macho ou pas. Si ton intervention pouvait changer quoi que ce soit, je n'hésiterais pas à t'en parler. Mais je ne peux pas... Il faut que tu restes en dehors de ça. Ça ne ferait qu'empirer les choses à long terme. C'est quelque chose que je dois régler tout seul. » dit-il, sachant qu'elle n'allait probablement pas apprécié du tout.

Il se sentit soudain très las, au point d'étouffer sa colère habituelle des derniers jours. Il n'avait qu'une envie, aller s'enfermer dans sa chambre. Pourquoi ? Pourquoi une autre tuile lui tombait dessus maintenant ? Comme s'il n'avait pas déjà assez de problèmes sur les bras en ce moment. L'univers semblait avoir une dent contre lui ces derniers temps et il se demandait ce qu'il avait bien pu faire pour mériter ça. Et tout ça alors qu'il commençait à trouver un fragile équilibre à la situation actuelle.


Dernière position connue : Paris
Situation : Fait du tourisme historique.

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Points SGZ:
30/100  (30/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mar 17 Avr - 10:02
Elle eut quasiment l’impression qu’il la giflait quand il évoqua sa répulsion pour le symbiote de Garett.

« - Pas tout le monde, justement, lâcha-t-elle simplement. »

Il avait évidemment raison sur le fait que Garett était son médecin ainsi que sa chef d’équipe. Et elle ne pouvait rien y faire, que ça lui plaise ou non ? Elle rangea donc son insécurité et son traumatisme dans un coin avant de se concentrer sur ce qui comptait vraiment. Zander et son problème. L'ex marine écouta son explication oiseuse et eut un rire sans joie, sinistre.

« - Je vais te dire un truc. Ça fait quinze ans que j’entends ce genre de baratin, et ça me tape sur le système ! Les brutes comme celui que tu as croisé, j’en ai vu plein. Tu rencontreras ce genre de types dans toutes les flottes. Ils cherchent la faiblesse, le point faible et l’exploitent. Et si personne les attrape, ben pourquoi ils arrêteraient ? Aujourd’hui c’est toi, et tu t’en sors plutôt bien. Demain ça sera qui ? Une infirmière qui devra lui faire une gâterie ? Un technicien qui fera son boulot à sa place ? Tout ça parce que personne n’aura rien fait, aura fermé sa petite gueule et voulu régler ça a sa façon, plus tard, c’est-à-dire jamais. »

Elle s’était relevée et allait et venait dans la pièce tout en tempêtant.

« - T’as pas trente-six solution pour te sortir de là ! La meilleure c’est le dénoncer à la sécurité de la station. Mais étonnement, depuis que je fais ce boulot, je l’ai rarement vu. Faut croire que le bon sens est ce qui trinque en premier. Tu peux aussi demander une autre affectation. Ca marchera un temps jusqu’à ce que retombe sur un type du même genre. Et crois-moi, y en aura toujours un nouveau. Ou tu peux arrêter de fuir. Apprendre à répondre et espérer être capable de lui péter un genoux la prochaine fois que tu le verras. C’est risqué mais gratifiant, mais faut pas te faire chopper, évidemment. »

Elle termina son speech en se plantant face à lui, le dominant de toute sa taille, les mains sur les hanches, les yeux assombrit de rage à peine contenue.


_________________
Caractéristiques physiques:
1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal.

________________
Dernière position connue :Achille
Situation :
avatar
Grade : Visiteur

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Points SGZ:
50/100  (50/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mar 17 Avr - 23:13
    Réputation du message : 100% (1 vote)
Zander regarda Nadja bizarrement lorsqu'elle répondit à propos de Xinan, n'étant pas sûr de comprendre ce qu'elle entendait par là.

Il n'avait pas envie discuter. Sa colère semblait s'être bel et bien envolée et il n'en avait aucune énergie pour le faire, alors que celle de la marines enflait. Un vieux réflexe de l'Académie prit le dessus et il baissa les yeux, comme lorsqu'un instructeur lui passait un savon. Courber l'échine, attendre que l'ouragan passe et surtout, surtout ne pas répondre. Il resta là sans bouger, comme anesthésié. Quand elle eut terminé sa diatribe, il restait silencieux quelques secondes.

« Ouais, moi aussi je connais ce genre de brutes. J'en ai déjà croisé et fais les frais, figure-toi. Et tu sais quoi ? Moi, j'étais pas dans une flotte. Il a toujours fallu que je me débrouille seul pour m'en sortir. Parce que les autorités, fallait pas compter sur elles dans les coins où je me trouvais. Elles préféraient regarder ailleurs, quand elles ne les protégeaient pas ou s'en servaient pour leurs basses besognes. Si tu te plaignais, non seulement tu en prenais encore plus plein la figure, mais ceux autour de toi aussi. Et à l'Académie pareil, ils étaient couverts par la hiérarchie. Si tu avais le malheur de te défendre ? Ah bah là, curieusement, la pauvre victime se faisait systématiquement choppé et les sanctions étaient drôlement bien appliquées. Ça se terminait d'ailleurs généralement par le renvoi de celle-ci, quand elle ne partait pas d'elle-même. Et même tarif si tu t'avisais d'intervenir pour prêter main-forte à ladite victime, qui généralement ne te remerciait pas pour ta peine. » répondit-il désabusé, toujours en fixant le sol.

Il se redressa trop vite pour se lever et le regretta aussitôt quand un éclair de douleur le traversa, le faisant grimacer. Il porter sa main à ses côtes par réflexe et décida de ne pas bouger.


« Et ils n'en n'ont qu'après moi. Une affaire personnelle, parce que je suis un alien et facile à cibler comparé aux autres. Les dénoncer ? Oui, bien sûr... Et qui va me croire au juste avec les crises que je fais en ce moment ? Je crois pas que ça surprendra quelqu'un s'ils disent que j'ai pété un câble et que je les ai attaqués sans raison et qu'ils ne faisaient que se défendre. Ce sera ma parole contre la leur. Une autre affectation ? Où ça au juste ? L'Achilles ? Y a pas longtemps, j'aurais tout simplement pu partir, mais maintenant, ce n'est pas envisageable. » dit-il sur un ton fataliste.

Ses émotions lui jouaient encore des tours en passant d'un extrême à l'autre. Après la colère, il avait l'impression de sombrer petit à petit dans le désespoir. Il se sentait misérable et se mit à se serre les mains.


« Donc il me reste quoi alors ? Riposter. Oh joie... Tu l'as dit toi-même d'ailleurs. Mais c'est à moi de le faire. Je dois me défendre et me protéger tout seul. Je ne peux pas te demander de le faire à ma place. C'est important pour moi et pour qu'eux le comprennent. Je ne peux pas me réfugier derrière toi et te laisser résoudre mes problèmes. Tu ne seras pas toujours là et si je tombe sur d'autres types comme ça à ce moment-là, je serai tout seul, ou presque, comme d'habitude. » fit-il, résigné et pas franchement enthousiaste.

Cependant, il n'était pas tout à fait aussi démuni que d'habitude, il s'en rendait compte, et il pouvait compter sur quelqu'un d'autre que Stella pour améliorer ses chances de s'en sortir pas trop mal. Enfin, si elle acceptait, ce qui n'était pas garanti.

« Et je dois dire que du coup, je compte un peu sur ton entraînement pour m'améliorer et apprendre à mieux me protéger et encaisser. Si au passage tu m'apprenais quelques frappes pour neutraliser rapidement et efficacement des ennemis, j'apprécierais. Et éventuellement pour leur faire mal, histoire qu'ils retiennent la leçon. Mais là tout de suite, je ne suis pas en état de répliquer, pas tant que je ne serai pas capable de garder mon sang-froid et que je réagirai à la moindre de leur provocation. » lui expliqua-t-il d'un ton fatigué. Il aurait vraiment donné cher pour être ailleurs en ce moment, dans son lit par exemple.


Dernière position connue : Paris
Situation : Fait du tourisme historique.

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Points SGZ:
30/100  (30/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mer 18 Avr - 10:15
Quand Nadja vit dans quel état son petit discours avait mis cet homme qu’elle ne pouvait pas s’empêcher d’apprécier, elle se sentit un peu minable. Elle n’avait pas eu l’intention de le brutaliser, même verbalement. Au fond, était-elle si différente de ces types qu’elle méprisait ?

La description de ce qu’il avait vécue lui fit froncer les sourcils. Evidemment, en tant que pilote indépendant, il avait dû se rendre dans des lieux peu recommandables, mais elle n’avait jamais mesuré à quel point. Et les traces que ça avait laissé sur lui.

Quand il se redressa, sans doute trop vite et qu’il grimaça, elle dut se faire violence pour ne pas le prendre dans ses bras. Il fallait qu’il vide son sac, maintenant que les vannes étaient grandes ouverte.

Elle hocha la tête quand il lui expliqua qu’il devait régler le problème par lui-même plutôt que se cacher derrière elle. Il avait raison, bien qu’il négligeait l’aspect officiel. Elle posa ses mains sur les siennes pour l’empêcher de se torture et le laissa achever. Elle l’enlaça alors et le tint serré contre elle quelques seconds avants répondre.

« - Je sais que c’est compliqué pour toi, dit-elle d’une voix apaisée. Mais quelque chose me dit que si tu expliquais aux autorités ici que des petits rigolos s’amuse à tabasser les non-humains ça se passerait différemment que dans ton expérience. Mais je respecterai ton choix tant que tu ne décides pas de faire cavalier seul. Nous sommes mariés pour encore onze mois, ça nous laisse du temps pour faire de toi un combattant acceptable. Par contre je ne sais pas combien ils étaient aujourd’hui mais ne compte pas prendre plus d’un adversaire à la fois avant un moment. Donc si tu décides de les affronter, je serai à tes coté, pas pour régler les problèmes à ta place, mais parce que celui ou ceux qui s’en prennent à toi, s’en prennent à moi aussi. »

Les yeux rivés aux siens, les mains dans les siennes, elle ne comptait pas le laisser s’échapper.

« - Viens avec moi. »

Elle l’aida à se relever et l’amena vers la chambre en le portant à moitié avant de le faire s’étendre sur le lit. Elle déposa ensuite un peu de pommade dans ses mains et observa son mari d’un œil faussement critique.

« - Tu comptes enlever cette chemise seul ou il fait que je te l’arrache à coup de dents ? »


_________________
Caractéristiques physiques:
1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal.

________________
Dernière position connue :Achille
Situation :
avatar
Grade : Visiteur

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Points SGZ:
50/100  (50/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Mer 18 Avr - 23:24
Zander se laissa aller dans ses bras et laissa la magie des bracelets, ou peu importe ce que c'était, opérer puis écouta sa réponse, en serrant doucement ses mains.

« Ce que tu dis est peut-être vrai, mais les autorités et moi, c'est pas le grand-amour.  J'ai appris à m'en méfier comme de la peste depuis longtemps et j'évite de faire appel à elles en cas de problèmes, car souvent ça se retourne contre moi. Mais s'il y a une chose dont je suis sûr, c'est que je dois apprendre à mieux me battre et me défendre. Et pas qu'à cause de cet incident. Ça me servira aussi sur le terrain. »


La fin de sa phrase lui laissa un sentiment étrange et il ne savait quoi trop penser de l'idée d'avoir quelqu'un à ses côtés pour se battre. Ça aussi, c'était le genre d'histoire qui s'était régulièrement soldée par un couteau dans le dos...

« Ils ne s'en prendront pas à moi si tu es là. Je ne crois pas qu'ils soient assez fous pour ça. Par contre, si tu n'es pas là... »


Il ne finit pas sa phrase et s'aperçut qu'il avait peur de ce qu'il pourrait se produire si les choses dérapaient d'un côté ou de l'autre. Il se laissa emmener dans la chambre en s'appuyant sur elle et en boitant légèrement. Bouger après être resté assis aussi longtemps réveilla les différentes douleurs et il grimaça. 

Il s'allongea avec un certain soulagement sur le lit. Il n'eut même pas envie de répondre à sa pique et se contenta de déboutonner sa chemise, révélant deux belles contusions. Il en avait une troisième sur la cuisse. Tout ça infligé en quelques secondes avant que Stella ne vienne à son secours. Et cela n'incluait pas les mots qui l'avaient tout autant blessé que les coups. 

Il grogna et serra les dents lorsqu'elle commença à appliquer la crème, mais ne protesta pas, réfléchissant à ses paroles. Elle l'avait dit un peu plus tôt, être soi-même marchait dans les deux sens. Était-il lui-même ? D'une certaine manière, oui. Il était celui qu'il était en présence d'étrangers qu'il transportait et il agissait comme le solitaire qu'il était autrement. Tout ça par la force de l'habitude. Il voyageait seul depuis tellement longtemps qu'il avait oublié qu'on pouvait se fier aux autres et se reposer sur eux en cas de problème. Son métier ne lui permettait pas de faire confiance trop facilement sous peine de se faire avoir. Son attitude amicale et ouverte laissait peut-être penser le contraire, mais ce n'était qu'une façade.

Certes, Stella lui tenait compagnie et été capable d'analyser son comportement et de voir quand ça n'allait pas, mais elle ne pouvait pas compatir ou remplacer une autre personne auprès de qui il devait s'expliquer et qui le pousserait à exprimer ce qu'il ressentait ou à exhumer les souvenirs douloureux qu'il avait soigneusement enfouis. Ce n'était pas la première fois qu'il se faisait ce genre de réflexion depuis leur mariage, mais peut-être était-il temps qu'il commence à se comporter en conséquence.

Il laissa transparaître toute sa lassitude et son épuisement. Il se rendit compte que, pour la première fois depuis dix jours, il baissait sa garde et que les murs qu'il avait érigé tout autour de lui par nécessité au fil des années s'effritaient doucement, mais sûrement.


« Je suis désolé... »
finit-il par dire.


Dernière position connue : Paris
Situation : Fait du tourisme historique.

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Points SGZ:
30/100  (30/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Jeu 19 Avr - 11:43
Tout en l’écoutant, Nadja approuvait sa décision de s’entrainer un peu plus sérieusement. De son point de vue, ça ne pouvait que lui faire du bien, tant en cas de coup dur en mission et pour sa confiance en lui.

La remarque suivante lui arracha un sourire de prédateur.

« - La meilleure défense, c’est l’attaque. Quand tu seras prêt, inutile d’attendre. Choisit ton terrain, ton heure et frappe vite et fort. »

L’entrainement des marines n’était jamais bien loin. La suite, par contre, elle ne l’avait pas appris à l’école militaire.

Elle le regarda enlever sa chemise et serra les dents en voyants les ecchymoses sur son torse. Il n’y en avait pas tant que ça au final, il s’en sortait bien. Elle se concentra d’abord sur la plus importante, sans doute due à un coup de pied, au niveau des côtes. Avec une douceur inattendue chez elle, elle passa le baume du bout des doigts et le fit pénétrer.

« - Tu m’excuses si je chante pas en même temps, dit-elle doucement, je n’ai pas en plus envie de faire fondre tes oreilles. »

Le massage eut finalement l’effet escompté et il se détendit visiblement. Ces mots d’excuses la surprirent alors qu’elle l’aidait à se retourner.
« - Désolé de quoi ? »

Une fois allongé sur le ventre elle s’attaqua à ses épaules puis descendit lentement vers les reins. Elle n’était pas une masseuse experte mais avait suffisamment pratiqué pour savoir y faire et détendre efficacement son partenaire.


_________________
Caractéristiques physiques:
1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal.

________________
Dernière position connue :Achille
Situation :
avatar
Grade : Visiteur

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Points SGZ:
50/100  (50/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Jeu 19 Avr - 23:59
Zander se crispa lorsqu'elle toucha la contusion sur les côtes, anticipant la douleur, mais finalement, ce ne fut pas aussi terrible qu'il le craignait.

« C'est pas grave. Je saurais apprécier tout autant le silence que le son de ta douce voix mélodieuse. Mais l'un de mes sons préférés reste celui des vagues... Ou de l'eau en général... » dit-il doucement, se demandant ce qu'il racontait et pourquoi au juste.

En fait, il appréciait particulièrement la sérénité qui régnait dans la chambre. Il n'avait pas l'habitude qu'on s'occupe de lui ainsi. Il se retourna avec son aide avec une étrange sensation. Il avait l'impression de flotter. Il se laissa glisser un peu plus dans cet état et laissa son esprit dérivé tranquillement. Pourquoi s'était-il excusé déjà ? C'était une bonne question. Il ne se souvenait pas d'une raison particulière. Les mots étaient sortis tout seuls, comme ce qui suivit.

« Que tu te retrouves mariée à moi sans l'avoir voulu, de t'entraîner dans mes problèmes, de te faire te mettre en colère, de t'obliger à me tirer les vers du nez parce que je ne te parle pas et pour tout ce que je peux faire de travers et dont je n'ai pas conscience. Je m'en veux pour ce qui est arrivé, même si je sais que je n'y suis pour rien et que c'était imprévisible. Mais quand même... Je n'arrête pas de me dire que j'aurais pu faire ci ou ça ou ce que j'aurais dû ne pas faire... » commença-t-il, essayant d'organiser un peu ses idées désordonnées.

« Puis je n'ai jamais envisagé de me caser avec quelqu'un ou de me ranger quelque part. Je crois pas être le mari idéal, loin de là. La vie de couple, comment dire... C'est une notion qui m'est étrangère… Je vis seul depuis longtemps maintenant. Autant par choix que par obligation. J'ai peur de ne pas être à la hauteur ou de découvrir que je ne suis vraiment pas fait pour ça une fois que les effets du bracelet commenceront à s'estomper… Et de te blesser et de te faire souffrir par la suite. Ce n'est pas quelque chose que je souhaite particulièrement... » continua-t-il d'une voix lente et ensommeillée, luttant pour ne pas sombrer complètement.

C'était une sorte d'angoisse sourde qu'il ressentait depuis le début, mais il arrivait enfin à l'exprimer devant elle. Peut-être était-ce les événements de la journée conjugués à l'état de relaxation induit par le massage et le fait que sa colère se soit évanouie un peu plus tôt qui lui permettait de mettre des mots dessus et de les prononcer. Il n'en savait rien et cela n'avait au final aucune importance. Ce qui comptait, c'était qu'il le lui ait dit.


Dernière position connue : Paris
Situation : Fait du tourisme historique.

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Points SGZ:
30/100  (30/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Ven 20 Avr - 10:33
Silencieuse, Nadja continuait son massage tout en l’écoutant parler. C’était la première fois qu’il s’ouvrait ainsi et elle ne voulait surtout pas l’interrompre. Au final, il se posait autant de question qu’elle. Plus même, sans doute. Il ne voulait pas la blesser, ce qui la fit sourire un peu tristement. Il était peu probable qu’il lui fasse aussi mal que lors de son précèdent mariage. Mais il ne pouvait pas le savoir et elle ne comptait pas lui en parler avant un moment.

« - Je sais bien que tu ne comptais pas te marier avec… »

Elle allait ajouter « une fille comme moi » mais le spectre de Mei passa à côté d’elle et lui envoya une claque derrière la tête avant de ressortir en bougonnant.

« - … avec moi. Moi non plus en fait. Je trouvais ma vie bien assez compliquée comme ça. Mais voilà, ça nous ait tombé dessus et on peut se torturer tout ce qu’on voudra, ça changera rien. »

Elle se mordit la lèvre un instant en se demandant comment continuer et si c’était une bonne idée.

« - Je ne sais pas plus que toi comment ça va se passer dans quelques mois. Mais j’essaie de pas y penser et d’apprécier ce que j’ai maintenant. Venir ici le soir plutôt que passer mes soirées à regarder les murs de ma cabine est un vrai bol d’air. Entre autres avantages… »

Elle sentit la respiration du pilote se faire plus régulière et profonde et elle comprit qu’il s’endormait. Elle n’était même pas sure qu’il ait entendu ce qu’elle lui disait. Plutôt fière d’elle, elle se releva aussi doucement que possible et déposa un baiser sur son front avant de sortir sur la pointe des pieds.

« - Il semblerait qu’on soit tous les deux pour la soirée, Stella. Pourrais-tu m’afficher des paysages de montagne, s’il te plait ? Impeccable merci. »

Elle s’installa sur le canapé, un carnet en main et se mit à reproduire ce qu’elle voyait à l’écran. Soirée paisible en perspective.


_________________
Caractéristiques physiques:
1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal.

________________
Dernière position connue :Achille
Situation :
avatar
Grade : Visiteur

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Points SGZ:
50/100  (50/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Sam 21 Avr - 0:05
[Trois jours plus tard, le 25 décembre, Celestia, complexe Forestia]

Assis sur une banquette de la terrasse couverte, pieds nus et en short, Zander buvait une boisson s'apparentant au café terrien tout en contemplant l'océan un peu plus bas et en écoutant les bruits autour de lui. Voilà un spectacle qu'il aimerait bien observer tous les matins et dont il ne se lasserait pas. 

Cela faisait un peu plus d'une heure qu'ils avaient pris possession de leur chambre. Celle-ci se trouvait au rez-de-chaussée à l'extrémité d'un des bâtiments secondaires. Le complexe principal se trouvait à 200 mètres derrière eux et les accès pour s'y rendre étaient abrités pour protéger les clients des averses qui arrosaient périodiquement l'endroit. La plage était à même pas dix minutes à pied et la forêt s'étendait derrière eux. Un hamac était suspendu et il avait bien l'intention d'en faire usage pendant son séjour.

Ils avaient assisté la veille à la fête de Noël organisée sur la station. Il avait tenu le temps du repas puis avait regagné son vaisseau. Même si les choses s'étaient nettement améliorées depuis trois jours. D'abord, il n'avait pas revu ses tourmenteurs. Puis il se sentait beaucoup plus apaisé, même s'il avait toujours des limites et s'il savait aussi qu'il n'était pas à l'abri d'un autre mauvais tour des bracelets. Puis Stella lui avait rendu ses accès de capitaine, mais il était en quelque sorte en probation.

Il essayait aussi d'adopter la philosophie de Nadja dont il avait entendu les mots avant de s'endormir et de vivre un jour à la fois, mais c'était plus facile à dire qu'à faire et il ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour l'avenir. Il était étonné de voir à quel point ce qu'elle pensait était proche de ce qui lui avait seriné Prius à une époque. Ces deux-là devraient probablement bien s'entendre, au moins à son sujet, si jamais ils se rencontraient un jour. Il avait d'ailleurs pris le temps d'écrire à son ami pour lui relater les péripéties des derniers mois. Et il imaginait déjà le prête mort de rire en train de lui répondre de profiter de ce que la vie lui offrait sur un plateau et d'arrêter de s'en faire pour le lendemain.


« Foutu prêtre... » murmura-t-il, un sourire sur les lèvres.


Dernière position connue : Paris
Situation : Fait du tourisme historique.

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
avatar
Grade : Sergent-chef

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Nadira Garett
Points SGZ:
30/100  (30/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Sam 21 Avr - 12:38
Après un repas de noël agréable, le couple s’était éclipsé rapidement, sous les regards égrillards des autres convives. Une fois à bord, Stella les avait conduit sur Celestia pour enfin profiter de quelques jours de vacances bien mérités. Fallait-il appeler cela un voyage de noces ? Nadja ne détestait pas l’idée même si les circonstances étaient tout sauf ordinaires.

Zander avait bien fait les chose et leur avait dégotté un hôtel confortable et plein de passages abrités. Bien décidée à ne pas se laisser gâcher le séjour par son agoraphobie (ni gâcher celles de son compagnon) elle avait opté pour un look décontracté loin de ses vêtements habituels. Un paréo simple et coloré sur son maillot de bain et de simple sandales aux pieds. Elle se débattait encore contre son sentiment de vulnérabilité qui lui tordait le ventre mais essayait de ne pas en faire cas.

Elle revint prés de Zander et lui passa les bras autour des épaules.

« - Un prêtre ? taquina-t-elle. Tu veux déjà te remarier ? J’espère qu’au moins tu me feras une demande en bonne et due forme ce coup ci. »

Elle s’installa prés de lui et jeta un regard vers la mer non loin de la. Cette immense étendue d’eau lui donnait des frissons. Elle mourrait d’envie de s’en approcher mais sentait son cerveau se congeler à chaque fois quelle caressait l’idée d’un peu trop prés. Les ballades sur la plage étaient sans doute encore un peu prématurées.


_________________
Caractéristiques physiques:
1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal.

________________
Dernière position connue :Achille
Situation :
avatar
Grade : Visiteur

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Mei-Ling Teoh
Points SGZ:
50/100  (50/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sea, sex and sun

    le Sam 21 Avr - 14:58
Son sourire s'étira en voyant Nadja arriver et il la laissa s'installer. Mais sa question le fit se figer quelques secondes. Il savait qu'elle plaisantait, mais il ne put s'empêcher de considérer cela sérieusement. Il n'était pas capable de prendre le sujet à la légère.

« Je ne sais pas si le prêtre en question fait ce genre de cérémonie. Il faudra que je lui pose la question à l'occasion. Mais s'il peut, je suis certain qu'il sera ravi d'officier si jamais on décidait de, hum, renouveler nos vœux dans un an. Et oui, on fera ça dans les règles de l'art cette fois. » répondit-il, se demandant quelles coutumes il allait devoir respecter pour se faire, car il n'en avait aucune idée.

Attirer Prius ne serait pas bien compliqué, surtout si cela lui donnait l'opportunité de visiter une nouvelle planète et de rencontrer un nouveau peuple. Le plus difficile serait probablement de le faire partir. Il se perdit quelques secondes dans la contemplation de l'océan.


« C'est beau, n'est-ce pas ? Et c'est calme… Je n'en pouvais vraiment plus d'être enfermé. » avoua-t-il doucement. Il savait que pour elle, être dehors n'était pas facile, mais pour lui, cela avait fini par devenir vital. Il avait le sentiment que l'enfermement ne faisait qu'exacerber son problème du moment et il espérait qu'une semaine à l'extérieur l'aiderait à retrouver son équilibre un peu plus vite.

« Alors, on fait quoi aujourd'hui ? On reste ici à contempler le paysage ? Moi, ça ne me dérange pas en tout cas. » dit-il, sachant qu'il était peu probable qu'ils ne fassent que ça s'ils restaient dans la chambre.


Dernière position connue : Paris
Situation : Fait du tourisme historique.

-----------
John: Has it ever occured to you that if you were even slightly less of a dick, people might actually want to work with you ?
Fancy Lee: Can't do that.
John: Because ?
Fancy Lee: Every organization needs its designated asshole. That is my gift to the Killjoy collective. The asshole may not be liked, but he will always be necessary, because he does what's needed. (Killjoy, 1x06, one blood)
Contenu sponsorisé

Re: Sea, sex and sun

    Revenir en haut



    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum