Stargate Zone
Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Partagez
Aller en bas
avatar
Grade : Habillitation Niveau 2

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Aeryn Sincet
Voir le profil de l'utilisateur

Contre coup

    le Mar 23 Jan 2018 - 19:59
Jeudi 22 juin 2017


Plume serrait la couverture autour de ses épaules, les yeux perdus dans les arbres qu'elle voyait un peu plus loin. Si elle avait pu, c'est là-bas qu'elle serait. Mais elle savait que ne pas la trouver inquièterait Aynira. Cela faisait trois jours qu'elle était rentrée de cette mission offensive. Trois jours qu'elle n'avait pas remis les pieds sur le JPS. Le ferait-elle bientôt ? Le ferait-elle un jour ? La jeune femme n'était pas en mesure d'y répondre.

Pour l'instant, la seule chose qui lui traversait l'esprit était ces millions de prisonniers qu'ils avaient laissé derrière eux. Des millions de vies sacrifiées. Abandonnées. Exactement comme elle l'avait été. La pilule avait du mal à passer. Plume n'arrivait plus se supporter. Elle faisait bonne figure. Pour Aynira. Mais cela lui pesait.

Elle se réveillait en sursaut toutes les nuits, hantés par les cauchemars. Si bien que, la nuit dernière, elle n'avait pas dormit du tout. Attendant simplement que la respiration de la narisienne ralentisse, elle avait quitté la chambre une fois sûr qu'elle était profondément endormie. Pourquoi lui infliger une autre nuit désagréable à devoir la rassurer ? Aynira aussi avait besoin de dormir.

Ne supportant plus de rester enfermée, Plume avait simplement pris une couverture et était allée s'assoir dans l'herbe, devant la maison. Les yeux fixés sur les étoiles, elle avait demeurée immobile et silencieuse. Lorsque le soleil pointa le bout de son nez, la jeune femme n'avait toujours pas bougé. Elle ne ressentait pas le froid. Elle ne le ressentait plus.

Inspirant profondément, elle tenta, une nouvelle fois, de chasser les visages de ces prisonniers de son esprit. Si elle avait couru plus vite, si elle avait insisté davantage, si elle avait suivi son instinct, … elle aurait pu en sauver plus. Elle aurait dû le faire. Ou mourir en essayant.

____________________



_______________
Caractéristiques physiques:
- 1m63
- Physique athlétique
- Longs cheveux bruns
- Yeux sombres

Equipement:
- Tenue noire
- Communicateur Bell
- Laryngophone
- Zat
- 2 couteaux de combat

Plus mes "objets personnels" : Occulteur personnel et appareil de guérison goa'uld

________________
Journal de bord de Plume
________________
avatar
Superviseur
Grade : Habillitation Niveau 1

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal: Aynira Leyva
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Mer 24 Jan 2018 - 14:03
Cela faisait trois jours que plume était revenu de sa mission sur les chantiers spatiaux de Tonatiuh. La mission avait été un succès, mais Plume agissait étrangement depuis. Elle dormait mal et faisait des cauchemars à répétition. Elle ne voulait pas dire pourquoi et se contenter de dire que la mission s'était bien dérouler. La nuit dernière, elle avait même quittée le lit, emportant une couverture avec elle. La Narisienne voulait lui en parler, mais Plume était têtue. Elle faisait toujours d'éviter le sujet et quand elle insistait, Plume se refermée davantage. Aussi avait-elle finit par ne plus aborder le sujet pour le moment, lui laissant le temps d'encaisser ça, quoi que ça puisse être...

Le matin, en ouvrant les volets, elle remarqua que Plume était assise dans l'herbe enroulée dans sa couverture... Elle avait passée la nuit dehors ? Ça devenait de pire en pire... La matinée était déjà bien entamée et la Narisienne remarqua à son Bell un message de Bressignac, lui demandant si Plume allait bien, cette dernière n'étant pas venue à leur rendez-vous ce matin.

Elle répondit en disant que non, elle n'allait pas bien et qu'elle n'était pas "d'humeur" à aller le voir, sous entendant qu'il se passait quelque chose de grave. Elle lui demanda aussi s'il pouvait faire des "consultations à domicile". Après tout, si Plume ne voulait pas aborder un problème avec la Narisienne, elle pourrait peut-être le faire avec Bressignac... Les psy étaient là pour ça non ?

En attendant la venue du membre du clergé, elle prépara un petit déjeuner qu'elle disposa sur un plateau. Puis, elle alla dans le jardin retrouver Plume, lui posant le plateau devant elle et s'installant à côté :


"Alors comme ça l'herbe est de meilleure compagnie que moi ?"

Elle n'était pas sérieuse et ça se voyait, même pour une personne ayant du mal avec le second degré comme Plume. Elle se blottit contre elle :

"Tu me fais une petite place ? Fait plutôt froid de ce côté de la couverture..."

____________________

Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
Quelque part

Je fais quoi ?
Bonne question
avatar
Grade : Habillitation Niveau 2

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Aeryn Sincet
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Mer 24 Jan 2018 - 15:34
Plume ne se rendait pas compte du temps qui passait. Elle arborait des cernes sous ses yeux perdus dans le vague et les ferma quelques secondes en entendant des pas derrière elle. Aynira arrivait, elle devrait faire un effort. Après avoir inspiré profondément, elle rouvrir les yeux et tourna la tête vers la narisienne qui déposait un plateau devant elle.

"Je ne voulais pas te réveiller."

Elle se força à lui sourire et la laissa prendre place à ses côtés, ouvrant la couverture pour ne pas qu'elle attrape froid. Cela réveilla aussi Silver, roulé en boule dans le creux de ses jambes en tailleurs. Elle le caressa d'une main distraite et désigna le plateau.

"Merci pour le petit déjeuner mais on ferait mieux de rentrer manger à l'intérieur."

Déjà que passer la nuit assise sur l'herbe n'était pas des plus habituel, si on la voyait déjeuner au même endroit, les membres du SDT commenceraient vraiment à se poser des questions. D'un geste lent, Plume se leva et posa la couverture sur les épaules d'Aynira avant de saisir le plateau. La jeune femme se dirigea vers l'intérieur, suivie de Silver et de la narisienne. Une fois dans la cuisine, Plume déposa le plateau sur la table et se retourna. La narisienne était juste derrière elle. Elle ne disait rien mais Plume savait qu'elle s'inquiétait. Ce n'était pas ce qu'elle voulait.

Sans un mot, elle fit quelques pas en avant se passa ses bras autour de la taille d'Aynira pour se serrer contre elle. La tête reposant juste en dessous de la sienne, l'oreille contre son coeur, elle resta ainsi, immobile plusieurs minutes, les yeux fermés. Elle voulait lui faire comprendre qu'elle ne cherchait pas à s'éloigner d'elle et que la narisienne n'avait rien fait de mal.

Aynira se rendrait compte de sa peau gelée d'avoir passé la nuit dehors mais, en cet instant précis, elle s'en fichait.

____________________



_______________
Caractéristiques physiques:
- 1m63
- Physique athlétique
- Longs cheveux bruns
- Yeux sombres

Equipement:
- Tenue noire
- Communicateur Bell
- Laryngophone
- Zat
- 2 couteaux de combat

Plus mes "objets personnels" : Occulteur personnel et appareil de guérison goa'uld

________________
Journal de bord de Plume
________________
avatar
Grade : Médecin assistant

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Ven 26 Jan 2018 - 11:55
Une fois de plus, Charles s’inquiétait pour Plume. Depuis son arrivé ici, il avait compris que le SDT exigeait bien plus de ses hommes que toutes les formations militaires (ou civiles) auxquelles il avait été confronté dans le passé. Le stress des missions, la tension constante, mais aussi la perte de repère face à l’immensité fragilisait le personnel plus rapidement que n’importe où ailleurs.

Et Plume, avec son passé « complexe » était sans doute plus fragile que la plupart. Dans d’autres circonstances, il aurait recommandé de la mettre à l’écart du programme définitivement, mais c’était quasiment impossible dans son cas. Elle n’était pas terrienne et ne pourrait donc être « retenue » conter son grès sur la station. De plus, ses connaissances des goa-uld en faisait un allié précieux, tout comme ses capacités physiques largement hors du commun.

Quand il n’avait pas vu venir Plume ce matin, il s’était inquiété rapidement. La dernière mission avait été dangereuse et le rôle central de la jeune femme avait dut être éprouvant. Il comptait d’ailleurs aborder le problème avec elle, mais elle n’avait apparemment pas l’intention de lui en laisser l’opportunité.

Le message de l’ambassadeur Leyva ne le surprit guère et il sortit rapidement de chez lui, flanqué d’Oliver, son nouveau secrétaire / garde du corps. Il n’y avait que quelques dizaines de mètres entre les deux maisons du quartier de Colorado Springs et il put sonner à la porte quelques minutes à peine après avoir été appelé.
avatar
Superviseur
Grade : Habillitation Niveau 1

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal: Aynira Leyva
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Mar 30 Jan 2018 - 18:16
Plume s'excusa, déclarant ne pas vouloir la réveillée et que c'était pour ça qu'elle avait décidée de ne pas dormir avec elle cette nuit :

"Tu sais, le canapé du salon est aussi une solution alternatives aux mauvaises nuits... en plus on reste au chaud."

Une remarque plus taquine qu'autre chose. Finalement, elles s'accordèrent pour déjeuner à l'intérieur. Elles rejoignirent donc la cuisine ou après avoir rangée le plateau Plume se dirigea sans un mot vers Ayni avant de l'enlacer. L'étreinte fut rapidement rendue de manière bien ferme. la peau de Plume était froide, mais sur le coup Ayni s'en moquait pas mal. Et puis la peau ça se réchauffe vite quand on sait si prendre avec les gros câlins.

"Ça va mieux ? Au fait, j'ai eut un message de Bressignac. Il voulait savoir pourquoi t'étais en retard... du coup comme t'as pas vraiment envie d’aller sur le JPS... Je lui ai demander de venir ici. Il est là pour écouter tout ce que tu ne veux pas me dire... je sais que t'aimes pas ça... mais il est là pour t'aider tu sais."

Venait elle de plomber l'ambiance. Sans doute. Mais ne rien dire et laisser Plume devant le fait accompli en feignant l'ignorance aurait été pire. D'ailleurs à peine avoir tentée de la rassurer en prolongeant plus fermement son étreinte, la sonnette ce fit entendre. Bigre il a été rapide... Aynira était aussi surprise que Plume. Il devait être à la résidence ce jour là et pas sur la station... Elle n'était pas au courant des emplois de temps de chacun...

Dans un dernier geste, elle embrassa tendrement sa compagne avant de poser son front contre le sien :


"Prête ?"

____________________

Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
Quelque part

Je fais quoi ?
Bonne question
avatar
Grade : Habillitation Niveau 2

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Aeryn Sincet
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Mar 30 Jan 2018 - 18:51
Plume gardait les yeux fermés et acquiesça doucement lorsqu'Aynira lui demanda si elle allait mieux. Mieux que cette nuit ? Mieux que ces derniers jours ? Dans tous les cas, l'étreinte assurée de la narisienne l'apaisait et la rassurait.

C'est alors qu'elle lui parla de Bressignac. Il s'inquiétait visiblement de son absence et Aynira lui avait dit que Plume ne voulait pas aller sur le JPS. Mais, lorsque la narisienne lui avoua qu'elle avait demandé au psy de passer, Plume se recula, les sourcil froncés.

"Tu lui as dit de venir ?!"

Elle n'avait franchement pas envie de le voir ni de parler de la dernière mission mais Aynira affirma, comme à son habitude que c'était pour l'aider, allant même jusqu'à préciser qu'elle pourrait parler à Bressignac de ce qu'elle ne voulait pas dire lui dire, à elle. Plume détourna le regard en soupirant. Elle qui pensait avoir une matinée tranquille, …

La sonnerie de l'entrée retentit rapidement, empêchant la jeune femme de se faire à l'idée de ce qui allait suivre. Aynira l'embrassa rapidement, baiser auquel Plume ne répondit pas.

"Est-ce que j'ai le choix ?"

La jeune femme avait employé un ton bien plus virulent qu'elle ne le souhaitait mais le fait était qu'elle se sentait au pied du mur. Et elle détestait ça. Résignée, elle finit par se rendre à la porte d'entrée et l'ouvrit sur l'homme à lunettes qui l'obligeait à parler de ce qu'elle aurait préférer oublier. Elle serra les dents pour s'empêcher de l'envoyer paître et fit demi-tour, laissant la porte ouverte. Il n'avait qu'à rentrer s'il voulait tellement la voir.

La jeune femme s'assit devant le plateau du petit déjeuner. Elle n'avait, soudain, plus très faim. Plume se força tout de même à prendre l'un des deux mugs de chocolat chaud encore fumant entre ses mains. La chaleur lui fit du bien et elle fixa son regard sur le liquide brun, tâchant d'être plus conciliante. Au fond, elle savait qu'Aynira ne voulait que son bien. Et elle avait promis de voir ce psy.

Il était parfois dur de tenir ses promesses.

____________________



_______________
Caractéristiques physiques:
- 1m63
- Physique athlétique
- Longs cheveux bruns
- Yeux sombres

Equipement:
- Tenue noire
- Communicateur Bell
- Laryngophone
- Zat
- 2 couteaux de combat

Plus mes "objets personnels" : Occulteur personnel et appareil de guérison goa'uld

________________
Journal de bord de Plume
________________
avatar
Grade : Médecin assistant

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Ven 2 Fév 2018 - 14:40
Plume n’était pas ravie de le voir. C’était rarement le cas mais là, elle était aussi joyeuse qu’un fossoyeur un soir de pluie.

« - Bonjour Plume, commença le psychologue avec son sourire habituel. Je m’inquiétais pour vous.»

Elle le planta devant la porte, comme une enfant ce qui lui fit lever les yeux au ciel. Comme d’habitude, et malgré le froid, il fit signe à son garde du corps de l’attendre ici et entra, en prenant soin de fermer la porte derrière lui. Il suivit la jeune femme dans la cuisine où se trouvait sa compagne.

«- Excellence, la salua-t-il, toujours protocolaire. Je suis navré de vous déranger pendant le petit déjeuner. »

Il ignorait si l’ambassadeur Leyva avait expliqué à Plume l’avoir invité et ne souhaitait pas la mettre en porte-à-faux.

« Comme je disais, je m’inquiétais pour vous, Plume, mais si vous souhaitez que je repasse un peu plus tard, c’est tout à fait possible. Dites-moi juste quand et si vous préférez mon bureau ou ici. »

Inutile qu’elle se sente acculé ici et maintenant. Mais elle devait aussi comprendre qu’il ne la laisserait pas s’en tirer à si bon compte. Et qu’il ne laisserait pas non plus tomber.
avatar
Grade : Habillitation Niveau 2

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Aeryn Sincet
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Ven 2 Fév 2018 - 23:32
Bressignac pénétra dans la maison alors que Plume tâchait de calmer sa colère grandissante. Elle n'avait aucune envie de parler de la dernière mission et elle savait que le psychologue était là justement pour ça. Le fait que ce soit Aynira qui lui ai dit de venir l'avait aussi déstabilisée, même si elle savait que ce n'était pas une mauvaise intention de la narisienne.

Le regard fixé sur son chocolat chaud et l'esprit focalisé sur sa respiration à maîtriser et son humeur à apaiser, elle laissa l'homme discuter avec Aynira mais, bien vite, celui-ci s'adressa à elle. Il lui laissait le choix. Parler ici et maintenant ou plus tard dans son bureau. La jeune femme soupira avant de se lever doucement et de se diriger vers le frigo duquel elle sortit une brique de lait. L'instant d'après, elle était devant la plaque de cuisson avec une casserole.

"Je vous fait un chocolat chaud."

Le ton n'était pas des plus enjoué mais sa décision était prise. Autant en finir tout de suite. La jeune femme versa le lait dans la casserole et le mit à chauffer, gardant son regard sur sa préparation. Une façon de ne pas affronter ceux de Charles et d'Aynira.

____________________



_______________
Caractéristiques physiques:
- 1m63
- Physique athlétique
- Longs cheveux bruns
- Yeux sombres

Equipement:
- Tenue noire
- Communicateur Bell
- Laryngophone
- Zat
- 2 couteaux de combat

Plus mes "objets personnels" : Occulteur personnel et appareil de guérison goa'uld

________________
Journal de bord de Plume
________________
avatar
Superviseur
Grade : Habillitation Niveau 1

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal: Aynira Leyva
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Sam 3 Fév 2018 - 22:22
Bon autant le dire tout de suite. L'ambiance était sacrément retombée depuis que Bressignac avait été annoncé et davantage quand il apparut devant l'entrée. Aynira se mit à l'écart après avoir répondu à la salutation du psychologue. Elle lui avait déjà dit de ne plus l'appeler "Excellence" plus d'une fois, mais apparemment, ça avait du mal à rentrer...

Plume sembla résignée et au lieu de suivre la proposition de Bressignac d'aller poursuivre la séance dans son bureau sur la station, elle proposa un chocolat chaud. La Narisienne s'approcha de la cuisine à son tour, espérant que sa proximité pourrait la calmer un peu. Toutefois, elle ne resta pas sans rien faire et utilisa le restant de pâte pour faire quelques gaufres supplémentaires. Qui sait, peut-être que cette séance "autour de la table" allait se révéler plus convivial que dans un bureau.

Elle proposa ensuite les gaufres à son invité avec tout le nécessaires pour les garnir de confitures et de pâte à tartiner divers. Elle revint ensuite vers sa propre assiette déjà entamée qu'elle termina rapidement :


"Je vais vous laissez seuls, je serai dans la chambre en attendant que vous ayez finit..."

C'est vrai. Après tout la Narisienne n'avait rien à faire là à participer à la séance...

____________________

Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
Quelque part

Je fais quoi ?
Bonne question
avatar
Grade : Médecin assistant

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Jeu 8 Fév 2018 - 11:00
Un pingouin passa dans la pièce et s’enfuit à toute vitesse, trouvant sans doute l’ambiance par trop glaciale. Charles avait l’impression d’en être revenue aux toutes premières séances avec Plume lorsque celle-ci refusait de lui dire un seul mot. Mais finalement, elle se décida et lui proposa un chocolat. Il préférait largement le café et avait déjà pris un petit déjeuner consistant mais acquiesça néanmoins. Il serait bon pour éviter tout apport de sucre supplémentaire aujourd’hui…

L’ambassadeur Leyva se joint à elle et se lança dans la confection de gaufres. Il avait entendu parler de la quantité de nourriture qu’engloutissait les deux jeunes femmes mais n’avait soupçonné qu’il leur fallait les provisions d’un petit pays à elles seules.


« - Merci mesdames, cela fait bien longtemps que je n’avais vu une table aussi bien garnie. »

Toutes les deux étaient originaire de planète lointaine et pourtant partageaient un petit déjeuner parfaitement terrien. Il y avait sans doute une leçon à tirer de cela mais ça n’était pas le moment. L’ambassadeur Leyva prit son assiette pour sortir mais Charles leva la main en essayant d’avaler sa bouchée rapidement.

« - Si Plume n’y voit pas d’inconvénient, j’aimerai que vous restiez un moment. »

C’était peu protocolaire, mais rien ne l’était avec sa patiente de toute façon et celle-ci aurait besoin de toute l’aide disponible.

Ce détail réglé, il sourit à la jeune femme avant de commencer.

« - Pouvez-vous me dire ce qu’il se passe Plume ? Est-ce en rapport avec votre dernière mission ? »
avatar
Grade : Habillitation Niveau 2

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Aeryn Sincet
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Jeu 8 Fév 2018 - 12:38
Plume restait concentrée sur sa préparation. Lorsque le lait se mit à chauffer, elle y glissa des morceaux de chocolat et remua la préparation jusqu'à ce qu'il soit parfaitement fondu. A côté d'elle, elle sentait Aynira qui s'activait faire cuire le reste de gaufres. La jeune femme était bien en peine de dire si la présence de la narisienne à ses côtés en cet instant était bénéfique. Son action lui restait encore en travers de la gorge mais elle n'arrivait pas vraiment à lui en vouloir. Finalement, lorsqu'elle annonça son départ, Plume tourna la tête vers elle, le regard perdu. Charles lui demanda de rester et la jeune femme acquiesça en silence avant de reprendre son geste rotatif dans la casserole.

Bressignac finissait une gaufre lorsque Plume lui posa un mug fumant face à lui. La jeune femme reprit sa propre place, à côté de la narisienne et se remit à fixer le contenue de son mug. Elle n'avait pas faim. Et pas soif non plus d'ailleurs, mais constater que l'attention des autres n'était pas uniquement fixée sur elle apaisait quelque peu son angoisse naissante.

Mais ce calme ne dura pas et le moment fatidique arriva. Il allait falloir qu'elle parle maintenant. Suite aux questions du psychologue, Plume prit plusieurs profondes inspirations. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien leur dire ? Pas où commencer ?

"Vous avez lu les rapports ?"

Elle n'avait toujours pas levé les yeux de son mug et sa voix était monocorde. Elle revoyait le déroulement de la mission dans son esprit. C'était comme si elle y était toujours.

"On a débarqué sur la planète. Il y avait des prisonniers partout. Des milliers. Peut-être même des milliards."

La jeune femme tâchait de contrôler sa respiration mais cela devenait de plus en plus difficile. Silver fit irruption dans la cuisine à cet instant et se hissa sur ses genoux en quête de caresse qu'elle lui prodigua par réflexe.

"On a volé un vaisseau qui était presque terminé. On y a fait rentrer des prisonniers. Un maximum de prisonniers, …"

Un long silence suivit durant lequel Plume eut le plus grand mal à conserver des gestes doux sur le pelage du furet. Elle finit par poser ses mains à plat sur la table, exerçant une force bien plus élevée que nécessaire, pour ne pas lui faire mal.

"Et on est parti."

Ses doigts se refermèrent en poings alors que sa respiration se faisait bien trop irrégulière.

____________________



_______________
Caractéristiques physiques:
- 1m63
- Physique athlétique
- Longs cheveux bruns
- Yeux sombres

Equipement:
- Tenue noire
- Communicateur Bell
- Laryngophone
- Zat
- 2 couteaux de combat

Plus mes "objets personnels" : Occulteur personnel et appareil de guérison goa'uld

________________
Journal de bord de Plume
________________
avatar
Superviseur
Grade : Habillitation Niveau 1

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal: Aynira Leyva
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Jeu 8 Fév 2018 - 15:41
Aynira allait rejoindre la chambre pour laisser Charles et Plume seuls, mais le Suisse lui proposa au contraire de rester si Plume n'y voyait pas d'inconvénients... Le regard de plume était équivoque, elle n'avait pas envie qu'elle parte. Alors elle allait restée. Au moins ça lui permettrait de rattraper le coup de la séance "forcée".

Après le petit déjeuner copieux manifestement au goût de leur invité, la séance commença. Plume prit son temps pour parler et se lança, expliquant le fond du problème. Lors de la dernière mission, Plume était partit avec l'Achilles pour une planète servant de chantiers navales et remplit d'esclaves.

Ils étaient parvenus à prendre un vaisseau et sauver un maximum de gens avant de partir... et c'était là le souci dans la tête de Plume. Visible comme le nez au milieu de la figure pour la Narisienne : Pour une centaine de personnes sauvés, combien étaient restés sur la planète à attendre leur mort ou la punition de Tonatiuh, les deux étant tout sauf incompatible ?

Plume avait du mal à se retenir. Elle était en train de bouillir intérieurement. Pour elle, la mission était un échec, elle n'avait pas sauvée tout le monde. Pire, elle pensait que ce geste les avaient condamnés à une peine plus terrible encore. Pour la soutenir et tenter de la calmer, Ayni, qui était assise à côté d'elle se rapprocha d'avantage et posa sa main sur son épaule. Un petit geste, mais qui pouvait faire comprendre qu'elle était là pour l'aider...

____________________

Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
Quelque part

Je fais quoi ?
Bonne question
avatar
Grade : Médecin assistant

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Jeu 15 Fév 2018 - 15:25
Charles avait lu le rapport de mission, et plusieurs membres étaient déjà venu le voir. Ils partageaient tous ce désespoir de n’avoir pu sauver plus de prisonniers. C’était humain. Et pourtant voir ce désespoir chez Plume était pour lui une bonne nouvelle. Son empathie s’éveillait, un peu violemment sans doute mais pour la première fois depuis qu’il la voyait s’inquiétait-elle d’autre chose que d’elle meme.

« - Vous permettez ? »

Il posa sa valise sur la table, l’ouvrit et en ressortie une photo qu’il posa sur la table. Elle montrait un village de tente et des enfants qui jouaient au foot avec des militaires humains.

« - Gardez-la. Et regardez là à chaque fois que vous penserez avoir échouée. Ces enfants c’est vous qui les avez sauvés. Et sans votre improvisation d’aller récupérer un vaisseau, il y en aurait encore moins.»

Il fit une pause puis reprit, lentement, en détachant bien ses mots.


« - Vous avez tenu le plus longtemps possible. Un second transport ne serait pas passé. Vous avez fait tous ce qui était humainement possible. Sans doute même un peu plus. »

Il avait insisté volontairement sur le mot humainement et espérai que Plume s’en aperçoive aussi.
avatar
Grade : Habillitation Niveau 2

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Aeryn Sincet
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Jeu 15 Fév 2018 - 18:59
Plume sentit la main d'Aynira sur son épaule et elle ferma les yeux un instant, sans bouge, tentant simplement de calmer sa respiration. Bressignac sortit une photo de sa mallette et la lui tendit. La jeune femme ouvrit les yeux pour observer la photo. On y voyait des tentes partout et des enfants de toutes origines jouant au ballon avec des membres du SDT. C'était les prisonniers qu'elle avait contribué à sauver. Mais le problème ne venaient pas d'eux, mais plutôt de tous ceux qu'elle avait laissé derrière.

Bressignac fit comme Aynira. Il mit l'accent sur les prisonniers sauvés en occultant tous les autres. Alors que Plume serrait les mâchoires, le français ajouta alors qu'elle avait fait tout ce qui était possible. Il insista visiblement sur le mot "humainement", pourtant, cela se suffit pas à retenir la jeune femme qui se supporta pas d'être ainsi considérée comme une sorte d'héroïne. Elle se leva brusquement, faisant chuter Silver qui roula sous la table.

"On les a abandonnés !"

Elle fixa sur lui des yeux brillants et plein de rage. Le souffle saccadé, elle resta ainsi quelques secondes avant que des larmes silencieuses ne se mettent à couler sur ses joues. Ses iris perdirent alors leur agressivité et sa voix se fit bien moins forte.

"Je les ai abandonnés."

Une chose qu'elle avait subi à de trop nombreuses reprises et qu'elle s'était pourtant juré de ne jamais reproduire. Et elle se détestait encore plus pour ça.

____________________



_______________
Caractéristiques physiques:
- 1m63
- Physique athlétique
- Longs cheveux bruns
- Yeux sombres

Equipement:
- Tenue noire
- Communicateur Bell
- Laryngophone
- Zat
- 2 couteaux de combat

Plus mes "objets personnels" : Occulteur personnel et appareil de guérison goa'uld

________________
Journal de bord de Plume
________________
avatar
Superviseur
Grade : Habillitation Niveau 1

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal: Aynira Leyva
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Lun 19 Fév 2018 - 15:36
Bressignac écouta Plume avant de sortir un objet de sa valise. Une photographie pour être plus précise. Elle montrait des enfants jouant au foot avec des militaires. Les explications du Suisse apportèrent l'information qu'il faisaient partie des prisonniers que Plume avait sauvée. Pour beaucoup de mondes, cela aurait suffit, mais pas pour Plume.

Pour elle, c'était tout ou rien. Peu importe qu'elle est put sauvée 10, 100 voir des millions de personnes. S'il ne restait qu'une seule personne derrière elle, ça équivalait à un échec lamentable. La Narisienne lui avait beau dire qu'elles ne pourraient jamais sauvée tout le monde, mais depuis toujours, Plume avait été "conditionnée" pour être la meilleure. Son pensionnat retors, le Goa'uld retors en quête du "meilleur hôte". Toute sa vie on lui marteler dans le crâne que "Le second est le premier des perdants". Un culte de la performance tellement présent qu'aujourd'hui encore, dans ses "examens" improvisés pour ses études, elles mettaient les bouchées doubles dans ses révisions après un 19.5/20. Parce que dans ça tête, 19.5/20 ou 0/20 c'était pareil.

La Narisienne se blottit davantage contre Plume, essayant de la réconforter :


"Un jour, quelqu'un à dit "La guerre est une chose horrible. Mais le pire, c'est de savoir que peu importe à quel point on essaie ... on ne peut pas sauver tous le monde". Et c'est malheureusement vrai peu importe à quel point on voudrait que ce ne soit pas le cas. Regarde le JPS par exemple. Sa mission est en priorité de défendre les Terriens de tout ce qui pourrait leur arriver sur le coin du museau. Catastrophe stellaire, méchants aliens... parfois même contre eux-même. Sept milliards de personnes à protéger... 7 milliards... C'est bien trop pour moi. Moi j'espère juste être assez courageuse et maligne pour en sauver au moins une."

En souriant, elle taquina en passant le bout de son index sur le bout du nez de la jeune femme. Pas besoin d'en faire plus pour lui faire comprendre de qui elle parlait... et oui c'était de Plume qu'elle parlait.

____________________

Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
Quelque part

Je fais quoi ?
Bonne question
avatar
Grade : Médecin assistant

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Jeu 22 Fév 2018 - 16:10
Pendant qu’elle parlait, Plume changea son discours, passant du « nous » au « je ». Il laissa sa compagne la réconforter du mieux qu’elle pouvait pendant qu’il cherchait ses mots. On pouvait difficilement reprocher à un militaire d’avoir une conscience, même si Plume n’en était pas vraiment une. Ce qui rendait les choses encore plus difficiles, probablement.

« - Non, vous ne les avez pas abandonnés. Vous avez obéi aux ordres, vous avez accompli votre mission. Il n’a jamais été question de tous les sauver. Tout le monde le savait. Tout comme tout le monde savait que cette bataille était perdue d’avance. Pourtant vous y êtes tous allé, vous avez tenu le plus possible et avez réussi à revenir par miracle, vu l’état du transport que vous aviez emprunté. »

Il s’arrêta pour être sûr que Plume comprenait bien ce qu’il disait avant de reprendre.

« - Beaucoup de gens sont morts pour sauver ces gens. Quelques minutes de plus et vous auriez fait partie du nombre. Vous le savez parfaitement. Vous avez accompli votre premier devoir : survivre et rentrez chez vous. Pas seulement pour voter famille, sans vouloir vous offensez, Excellence, mais aussi pour que demain, vous puissiez retournez au combat et sauver d’autres vie. Vous ne sauverez pas la galaxie à vous seule, Plume. Ni en une seule fois. Mais à force de persévérance, avec vos coéquipiers, je n’ai aucun doute que vous y parviendrez. "
avatar
Grade : Habillitation Niveau 2

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Aeryn Sincet
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Jeu 22 Fév 2018 - 18:51
Plume baissa ses yeux humides sur la table et sentit Aynira se lever doucement pour se blottir contre elle. Elle ne bougea pas mais l'écouta lui expliquer qu'elle ne pouvait pas sauver tout le monde mais qu'elle espérait simplement arriver à la sauver elle. La jeune femme soupira doucement et murmura d'un ton à peine audible.

"Je n'ai pas besoin d'être sauvée, …"

Pas autant que ces prisonniers qu'elle avait laissé derrière elle. Mais elle appréciait l'attention de la narisienne. C'est alors que Bressignac prit la parole à son tour et contredit sa façon de voir les choses. Selon lui, elle n'avait pas abandonné les prisonniers. Pourtant, elle était partie en les laissant sur place. La jeune femme ferma les yeux, tachant de retenir les larmes qui dévalaient toujours ses joues.

Bressignac lui fit comprendre qu'il y avait eu des pertes et qu'elle aurait pu faire partie du nombre. Comment lui avouer qu'elle aurait préférer ça plutôt qu'avoir à supporter le poids d'un abandon ? Mais lorsqu'il parla de devoir, de famille, Plume redressa la tête pour le regarder. Qu'avait-il dit ? Aynira. C'était Aynira, sa famille. Elle aussi, elle lui avait promis de ne pas l'abandonner. Elle tourna la tête vers la narisienne et la fixa quelques instants avant de reporter son attention sur Bressignac. Elle était revenue pour pouvoir en sauver d'autres. C'était son discours. Ce serait long et difficile mais c'était sa mission. Mais surtout, elle devait vivre. Pour Aynira.

Plume se tourna alors une nouvelle fois vers elle et expira profondément avant de l'enlacer fermement.

"Pardon."

____________________



_______________
Caractéristiques physiques:
- 1m63
- Physique athlétique
- Longs cheveux bruns
- Yeux sombres

Equipement:
- Tenue noire
- Communicateur Bell
- Laryngophone
- Zat
- 2 couteaux de combat

Plus mes "objets personnels" : Occulteur personnel et appareil de guérison goa'uld

________________
Journal de bord de Plume
________________
avatar
Superviseur
Grade : Habillitation Niveau 1

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal: Aynira Leyva
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Lun 26 Fév 2018 - 16:59
Plume réagit à sa manière quand Aynira lui disait qu'elle était la seule personne dont elle se souciait en priorité de sa sécurité. Elle répondit qu'elle n'avait pas besoin de quelqu'un qui la protège. Elle l'avait prit au premier degré encore une fois, mais ce n'était pas si grave.

Bressignac prit la parole en disant qu'elle avait fait tout ce qu'il était possible de faire malgré les chances qui étaient contre elle. Il poursuivit en disant qu'elle ne pourrait pas sauver tout le monde en une seule fois et que se moquer du fait d'y passer n'est pas si bénéfique que ça : si Plume meurt, qui va sauver d'autres personnes à la prochaine mission ? Et comment ferait Aynira ?

Ses paroles semblaient avoir fait mouche. Plume se retourna vers la Narisienne, les yeux en larmes et la prit fermement dans ses bras en s'excusant. Refermant et rendant son étreinte avec une force équivalent, Aynira l'a berça doucement, chuchotant des encouragements directement dans le ceux de l'oreille.

Cela dura plusieurs minutes, le temps qu'il faudrait à la jeune femme pour se calmer et se ressaisir. Cela prendra le temps qu'il faudra et elle n'allait pas la lâcher tout du long...

____________________

Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
Quelque part

Je fais quoi ?
Bonne question
avatar
Grade : Médecin assistant

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Sam 3 Mar 2018 - 17:32
Charles regarda, non sans une certaine satisfaction, ses paroles faire mouche et la compréhension se faire chez Plume. Pour une fois, il avait tapé juste et Plume semblait réaliser ce qui se serait passé si elle n’était pas rentré. Il se demandait parfois si celle-ci n’avait pas de tendances suicidaires. Mais aujourd’hui, elle voyait enfin le mal que cela ferait autour d’elle. C’était un progrès inattendu, mais heureux.

Les deux femmes en face de lui tombèrent dans les bras l’une de l’autre et un grand sourire se peint sur son visage en contemplant ce moment de bonheur simple. Il n’avait décidément pas perdu sa journée. Il cacha cette réaction sans doute inappropriée derrière son mug de cacao et attendit patiemment.

Finalement, quand leur étreinte cessa, il avait terminé son petit déjeuner et il se leva pour les saluer.


« - Mesdames, je pense que nous avons bien assez travaillé aujourd’hui. Plume, je souhaite vous voir demain à mon cabinet pour discuter un peu plus de tout cela. Je compte sur vous. Je vous souhaite une excellente journée.»

Guilleret, il sortit et repartit vers chez lui, flanqué de son secrétaire, sous le soleil. S’il état capable de rendre le sourire à plume et l’ambassadeur Leyva au petit déjeuner, qui sait ce que lui réservait le reste de la journée.
avatar
Grade : Habillitation Niveau 2

Info joueur
Double-compte ?: Oui
Compte principal: Aeryn Sincet
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Dim 4 Mar 2018 - 17:44
Plume resta immobile dans les bras d'Aynira durant de longues minutes. La tête posée contre son coeur, elle écoutait d'une oreille les battements réguliers dans la poitrine de la narisienne et, de l'autre ces chuchotements. Après un long moment, ses sanglots silencieux finirent par se tarir et sa respiration devint plus calme, calquée sur celle d'Aynira.

Lorsqu'elle se sentit suffisamment maîtresse d'elle-même, elle se détacha doucement de la narisienne et la laissa essuyer ses joues humides à l'aide de ses pouces. La jeune femme se dressa rapidement sur la pointe des pieds pour l'embrasser doucement en guise de remerciement avant de se tourner vers Charles.

"Je serai là demain. Merci."

Après tout, Bressignac venait de lui donner une raison de ne pas culpabiliser outre mesure. Le psychologue partit alors, laissant les deux femmes seules. Plume fit de nouveau face à Aynira, l'air coupable.

"J'ai pas été très sympa ces derniers jours, … Je suis désolée, … Mais ça veut pas dire que tu comptes pas !"

Elle avait peur que la narisienne interprète mal son isolement depuis le retour de mission. Elle n'avait été ni très loquace, ni très affectueuse et, maintenant, elle s'en voulait.

"Qu'est-ce que je peux faire pour me rattraper ?"

La jeune femme n'avait pas touché à son petit déjeuner et il était évident qu'elle était épuisée, mais il y avait bien plus important pour l'instant. Elle était bien décidée à se racheter aux yeux d'Aynira.

____________________



_______________
Caractéristiques physiques:
- 1m63
- Physique athlétique
- Longs cheveux bruns
- Yeux sombres

Equipement:
- Tenue noire
- Communicateur Bell
- Laryngophone
- Zat
- 2 couteaux de combat

Plus mes "objets personnels" : Occulteur personnel et appareil de guérison goa'uld

________________
Journal de bord de Plume
________________
avatar
Superviseur
Grade : Habillitation Niveau 1

Info joueur
Double-compte ?: Non
Compte principal: Aynira Leyva
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Contre coup

    le Sam 10 Mar 2018 - 15:10
Plume commença à se calmer. Les paroles de Bressignac avaient fait mouche. Une fois suffisamment maîtresse d'elle-même, elle sécha ses larmes et alla même partager un tendre baiser avec la Narisienne alors que le psychologue annonça qu'il en avait finit pour aujourd'hui et partit après avoir dit à Plume qu'il voudrait la voir le lendemain pour en parler plus avant.

Plume était d'accord et remercia Charles :


"Merci d'être venu ! Bonne journée à vous aussi !"

Elle se concentra de nouveaux sur Plume une fois le Suisse partit, l'embrassant de nouveau d'une manière un peu plus prononcé. Plume en profita pour s'excuser de son caractère pour ces derniers jours et la rassura sur le fait qu'elle comptait toujours pour elle :

"J'espère bien !"

Elle rigola avant de l'embrasser une nouvelle fois. Plume chercha à se faire pardonner et demanda ce que la Narisienne voulait faire. Elle remarqua que cette dernière était épuisée par sa "confrontation" avec Bressignac, mais elle savait que sa compagne n'allait pas pensée à elle avant d'avoir estimée s'être suffisamment rattrapée :

"On pourrait... Hum... Finir ce petit déjeuner. Et ensuite profiter de notre jour de repos... Avec une vrai grasse matinée par exemple ?"

Plume sembla d'accord et après avoir englouti leur petit déjeuner, les deux femmes repartirent dans la chambre pour essayer de se reposer un peu de ces derniers évènements...

____________________

Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
Quelque part

Je fais quoi ?
Bonne question
Contenu sponsorisé

Re: Contre coup

    Revenir en haut



    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum