Boom quand le SGC fait boom

Stargate Zone

Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Boom quand le SGC fait boom

Partagez
avatar
Fondateur

Grade : Chercheur scientifique
Messages : 6185

Informations
Poids porté:
13/27  (13/27)
Points SGZ:
80/100  (80/100)

Boom quand le SGC fait boom

Message par Thomas Sincet le Mar 2 Mai - 13:46

/ Salle des Archives / - / Salle de contrôle /

Thomas regardait Paul s'activer sur le panneau de contrôle de la porte quand il se prit une violent décharge. L'archéologue se pencha sur son collègue astrophysicien.

"Tout va bien ? Vous pouvez vous ..."

C'est alors que le message de Jacob arriva et la porte s’entrouvrit.

"Parfait, on va pouvoir sortir de là."

Thomas passait la porte et se retrouvait dans les couloirs. Il aida Parfait à passer et le groupe entama sa marche vers la salle de contrôle. C'est alors que l'alarme se déclencha.

"L'autodestruction ?" Demanda Thomas qui reconnaissait ce son. Thaïn semblait confirmer ce que proposait le scientifique.

"Il fait la couper."

Il accéléraient le pas et arrivèrent dans la salle de contrôle, face à la porte Bêta rapportée récemment au cas où celle du JPS disparaissait de nouveau. Elle était équipée d'un iris permanent empêchant toute intrusion. Jacob était là en plein travail avec ses équipes. Parfait leur donnait main forte après s'être remit de son choc.

Thomas se sentait inutile. Puis il regardait Thaïn et Hunter.


"Il n'y a pas de système manuel pour couper l'autodestruction ? ça permettrait de contrer l'attaque informatique non ?"



Caractéristiques physiques:
Brun, mince, dandy, avec une barbiche

________________
Dernière position connue : C-101
Situation : A la recherche d'une nouvelle porte des étoiles pour le JPS
avatar

Grade : Docteur en chef
Messages : 476

Informations
Poids porté:
2/27  (2/27)
Points SGZ:
10/100  (10/100)

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Paul Parfait le Mar 2 Mai - 13:58

/ Salle des archives / - / Salle de contrôle /

Paul travaillait sur le panneau de contrôle de la porte quand une violente décharge traversa son corps. Il était prit de spasmes et d'une douleur intense. Il reprit ses esprits mais sa main droite restait engourdie. La porte était entrouverte. Il crût un instant en être à l'origine et comprit finalement que c'était Smith et son équipe.

Il se releva avec difficulté et se faufilait dans l'ouverture de la porte pour atteindre le couloir. L'alarme se fit entendre.


"Il faut la couper au plus vite."

Il suivait le groupe comme il pouvait et en arrivant dans la salle de contrôle il se posta à un des ordinateurs libres.

"Il faut reprendre le contrôle des systèmes pour pouvoir couper l'autodestruction."

Le scientifique commençait à pianoter pour lever le pare-feu d'urgence de la base et couper toute communication de leurs systèmes avec le reste de la base. Les accès valides ne seraient que ceux de la salle de contrôle.

"Espérons qu'on puisse reprendre le contrôle ainsi sinon ça signifie que le mouchard est dans cette pièce. Que des soldats bloquent les entrées et les sorties de la salle sauf pour Sincet, Hunter et Cook." lança-t-il à Jacob.

Il appuya sur entrée et regardait si les attaques continuaient.

[RESOLUTION : Informatique]



Qui est Paul Parfait ?
_________________
Caractéristiques physiques:
Assez petit, imbu de sa personne, ce qui se voyait physiquement par ses postures sûr de lui et majestueuses.
Mais il sous ses airs antipathiques il restera toujours fidèle à ceux qui le supporte et sera prêt à défier les dangers pour les sauver, mais pas de gaîté de cœur.

________________
Dernière position connue : Achilles - Passerelle
Situation : Essaye de sauver son équipe et retourner près du JPS
avatar

Messages : 875

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Superviseur le Mar 2 Mai - 13:58

Le membre 'Paul Parfait' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Résolution (61-80)' :
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1145

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Superviseur JPS le Lun 8 Mai - 14:04

L'action de Parfait parvint à reprendre le contrôle de la quasi totalité des systèmes de la base. L'attaque provenait donc bien de l'extérieur de la base. Toutefois, l'autodestruction ne s'était pas annulée. En effet elle avait été déclenchée manuellement, ce qui semblait impossible étant donner qu'il qui fallait pour cela les indications biométriques d'au moins deux des hauts gradés de la base qui était tous dans la salle de contrôle.

L'un d'entre eux justement, une femme afro-américaine s'agita quand le commandant de l'Achilles ordonna à Jacob de fermer toute les issus sauf pour les membres du SDT et lui-même :


"Pourquoi on vous obéirez ? On ne vous connaît pas et vous voulez qu'on vous donne l'accès totale à la base alors que ceux qui y vivent et y travaillent restent cloitrés ? Typique du SDT... Sous prétexte que c'est vous les stars maintenant vous croyez que vous pouvez comme ça commandés cette base que vous oubliez sauf si vous avez besoin d'un bouche-trou quand vos "GRANDS" JPS et Achilles ont des problèmes ? Vous savez combien de fois on a du reconstruire cette base quand elle était le SGC alors qu'on ignorait presque tout des Goa'uld et des autres menaces qu'il y avait là haut et qu'on avait pas vos gadgets Asgards et des Anciens pour compenser ? Combien de fois on a dû aller dans une autre base en attendant parce que celle-ci était trop endommagée pour être utilisable ? Jamais ! Alors arrêtez de vous croire maître de la situation... C'est déjà un miracle si vous vous êtes pas perdu en venant ici !"

Jacob parvint à la calmer, mais vue la réaction des membres présents dans la pièce, elle n'était pas la seule a avoir des ressentiments à propos du JPS et du SDT. Certains avaient même des soupçons sur la véritable raisons de la présence de ces invités venus pour soi-disant fouiner dans des vieux dossiers poussiéreux qui n'intéressaient personne depuis des années à peu près comme l'ensemble de la base...

La tension était à son comble et pendant ce temps le compte à rebours continuait de s'écouler lentement mais sûrement...
avatar
Fondateur

Grade : Chercheur scientifique
Messages : 6185

Informations
Poids porté:
13/27  (13/27)
Points SGZ:
80/100  (80/100)

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Thomas Sincet le Mar 9 Mai - 12:58

Thomas laissait Paul et le personnel de la zone 52 agir. Ils n'avaient plus beaucoup de temps avant que la base ne saute dans son ensemble.

Paul donna des ordres pour confiner le personnel de la salle de contrôle. C'est alors que la tension monte dans la salle, une personne éclate et vide son sac alors que le compte à rebours égraine le temps restant avant l'explosion.

Paul Parfait rajoutait lui aussi de l'huile sur le feu.

Thomas s'avança.


"Calmez-vous, nous sommes dans la même galère, sortons-nous de la crise actuelle et nous pourrons régler nos différents plus tard."

Thomas respira tranquillement.

"Il faut d'abord couper l'autodestruction. Jacob il y a un moyen de la couper manuellement ? Cook doit être assez haut gradé pour t'aider à la désactiver. Je reste ici surveiller Parfait."

Il saluait les deux personnes qui allaient désactiver l'autodestruction. De son côté Thomas activa les communications vers le JPS.

"Ici Thomas Sincet, la zone 52 a subit une attaque informatique massive. parfait est parvenu à la contrer, Smith et Cook sont partis désactiver manuellement l'autodestruction. On a sûrement une taupe ici. L'attaque pourrait être liée à Climax non ?"

Il avait le présentiment que tout ça était lié.



Caractéristiques physiques:
Brun, mince, dandy, avec une barbiche

________________
Dernière position connue : C-101
Situation : A la recherche d'une nouvelle porte des étoiles pour le JPS
avatar

Grade : Docteur en chef
Messages : 476

Informations
Poids porté:
2/27  (2/27)
Points SGZ:
10/100  (10/100)

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Paul Parfait le Mar 9 Mai - 13:09

Paul travaillait dur pour contrer les attaque successives. Il parvint finalement à coincer le hacker dans une boucle infinie pour l'identifier et le bloquer définitivement avec une évolution du pare-feu des systèmes de la base.

"Et voilà."

Il fit un test et parvint à reprendre le contrôle sur tous les systèmes.

"On a récupéré le contrôle mais l'attaquant est doué, très doué."

Il coupa l'autodestruction mais rien ne changea.

"Oh non ... l'autodestruction semble avoir été activée manuellement. Il va falloir la couper manuellement."

C'est alors qu'une personne de la salle piqua une colère noire contre les membres du JPS et l'Achilles. Paul se tourna vers elle.

"J'ai fais partie du programme Porte des étoiles, j'ai été dans la première expédition Atlantis, j'ai sauvé cette base des Oris et vous considérez que je n'ais pas d'ordres à vous donner ? Qui vous êtes pour oser mettre en doute ma légitimité ? Cette base n'est plus qu'un centre de recherche du SDT ce n'est plus une base active et visiblement le déclenchement de l'autodestruction a été fait manuellement alors que nous étions coincés dans la salle des Archives. Alors oui je vous soupçonne plus que mon équipe d'être à l'origine de ça."

Thomas Sincet s'interposa entre les deux mais Paul avait terminé.




Qui est Paul Parfait ?
_________________
Caractéristiques physiques:
Assez petit, imbu de sa personne, ce qui se voyait physiquement par ses postures sûr de lui et majestueuses.
Mais il sous ses airs antipathiques il restera toujours fidèle à ceux qui le supporte et sera prêt à défier les dangers pour les sauver, mais pas de gaîté de cœur.

________________
Dernière position connue : Achilles - Passerelle
Situation : Essaye de sauver son équipe et retourner près du JPS
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 1057

Informations
Poids porté:
34/37  (34/37)
Points SGZ:
81/100  (81/100)

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Jonathan Hunter le Dim 14 Mai - 2:06

Un déclenchement d’alarme…
Cela aurait peut-être étonné Jonathan s’il n’avait pas connu pareille situation sur la station. Et à l’époque, ils avaient un assaut alien en prime…

Ah… Ça ne l’étonnait pas du tout…
Il suivit le groupe dans la salle de contrôle et l’annonce du déclenchement de l’autodestruction de la base le fit lâcher un rire intérieur.

Cela lui rappelait la meilleure façon de faire un nettoyage dans un camps.  Faire tout sauter était vraiment l’une des solutions les plus simples…

Cependant la manière dont Paul Parfait agisse le fit froncer les sourcils encore plus. Sa réaction était logique… Mais manquait de subtilité.

« L’autodestruction ne va pas s’arrêter toute seule… Vérifier qu’on peut la désactiver au moins avec l’empreinte de Jacob… On perd du temps. » fit-il en tapotant l’épaule de Sincet afin qu’il avance.

Il ferma les yeux un instant, avant de prendre la parole d’un ton détendue.

« Je peux comprendre que vous n’appréciez pas notre présence ici et je tiens à excuser l’attitude de mon collègue ici présent. Cependant, j’ai bien peur que quelqu’un voulait détruire la totalité de la base en apprenant que nous allions fouillés dans les dossiers ici. Vous êtes libre de partir et d’agir comme cela vous semble, cependant toutes les personnes qui sortiraient ne peuvent échapper aux soupçons d’être un agent infiltré appartenant au RESO.  Auriez-vous une idée des personnes étant présente dans cette salle au moment du déclenchement de l’alarme ? Et penser vous qu’il soit possible de verrouiller simplement les accès vers l’extérieur ? »



Qui est Jonathan Hunter ?

                    
_________________
Caractéristiques physiques:
chaussure type rangers , Yeux gris clair, cheveux brun , 1m95 , cicatrice sur le côté gauche du cou

Equipement:
Tenue Juggernaut prévu pour encaisser les décharges d'armes électriques, zaat x2, M60-E3, INRA, Seringues tranquilisante X3, Grenade à main.

________________
Dernière position connue : Salle de réunion

Situation :Se prépare à défendre la station.
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1145

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Superviseur JPS le Lun 15 Mai - 18:00

Le plaidoyer de Parfait n'avait pas l'air de convaincre, au contraire :

"Gagner contre les Oris ? je suis sûr que vous avez beaucoup sué dans votre bureau climatisé loin des combats ! Typiquement bureaucrate, on est juste des statistiques qui justifient vos plans de carrière ! Centre de recherche ? Vous envoyez tout dans la Zone 51. Il n'y a rien ici pour les cas où vous avez tellement bien fait les choses que vous revenez ici pour trouver une vraie base correctement gérée et entretenue. Pourquoi on voudrait la détruire hein d'abord Monsieur le Grand Sauveur ? À part elle, c'est l'Antarctique et on ira pas dans des locaux surchauffés tout confort ! Et puis vous n'êtes pas tous arriver en même temps et cette destruction vous arrange plus que nous... où irait le budget alloué à une base "inutile" si elle venait malencontreusement à disparaître..."

Johnny intervint pour calmer la situation pour recentrer la situation sur l'urgence actuelle :

"Détruire une base entière juste parce que quatre hauts gradés du JPS fouinent dans des cartons qui prennent la poussière ? Je pense qu'il va falloir redescendre sur Terre plus souvent Lieutenant. Parce que la première règle qu'on apprend aussi bien à l'armée qu'au SDT, c'est que personne n'est irremplaçable... personne. La destruction des documents sont plus crédibles, mais pourquoi attendre maintenant pour tout détruire alors que ça fait des années que personne ne vient ici ?"

Elle tourna son regard vers Parfait à la dernière intonation avant de parler de nouveau :

"Il faut deux hauts gradés pour activer ou désactiver l'autodestruction. Vous les avez en face de vous. Les accès à la base sont verrouillés ainsi que la téléportation. Les caméras ont été coupés durant l'intrusion. Rien de suspect avant ou après... Je sais pas qui c'est, mais c'est un pro. Le RESO vous dites ? Ça m'étonnerait pas."

L'un des opérateurs de la salle de contrôle appela Jacob :

"Monsieur ! Je détecte plusieurs tentatives d'accès au réseau. Salle de stockage des MALP"

Une piste possible pour retrouver le hacker tandis que d'autres pourraient désactiver l'autodestruction...
avatar
Mister Stargate Zone 2016

Grade : Ingénieur en chef
Messages : 735

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
30/100  (30/100)

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Noa Pakeha le Lun 22 Mai - 8:14

A fur et à mesure que Noa s'approchait de la salle en courant, des éclats de voix se firent entendre. Qu'est ce qu'il se passait ? Qui se hurlait dessus ? Il allait bientôt le savoir.

Noa entra dans la salle de contrôle légèrement essoufflé. La première chose qu'il vit, fut Parfait face à un type de trois quart dos. Il ne le reconnu pas immédiatement mais quand celui ci se tourna, Noa vit distinctement la fiche mentale correspondant à la personne. Jacob Smith. Sincet et Hunter étaient à côté d'eux et faisaient face à une femme afro-américaine qui semblait hors d'elle. Plusieurs autres techniciens étaient présents dans la pièce. La tension était palpable, mais ça ne semblait pas uniquement dû à l'attaque que la zone venait de subir ni à cause de l'autodestruction dont l'alarme leur ruinait les oreilles.

Jacob et le major sortir aussitôt de la pièce. Noa salua d'un mouvement de tête le commandant de la base.

Sa présence ici avait probablement été annoncée à Jacob vu l'accueil que Noa avait eu en salle de la porte.

Sans attendre plus longtemps, Noa s'assit derrière un ordinateur de libre aux côtés d'un technicien. Ce dernier lui répéta les dernières informations qu'il venait d'avoir.

" Okay, merci, allons débusquer ce type. " dit Noa en se mettant au travail.

Le néo-zélandais se sentait étrangement calme contrairement à ce qu'il ressentait quelques minutes plus tôt. peut-être que l'adrénaline jouait en sa faveur et l'empêchait de trop cogiter inutilement. Noa se mit à la recherche du hacker. Il guettait sa prochaine tentative d'accès au réseau pour le surprendre et remonter à sa source. C'est alors que l'alarme se coupa. Un message de Jacob leur confirma l'arrêt de l'auto-destruction.

" Sincet, envoyez un message au JPS dire que l'autodestruction est coupée. "
ordonna Noa.
Inutile de lui dire que sa femme devait se faire un sang d'encre.


[ Résolution informatique : 100 / Débusquer le hackeur ]

" Hunter, tenez-vous prêt. Vous accompagnerez ces deux soldats qui m'ont menés ici. Dès que j'ai la position de notre taupe, il va falloir aller la cueillir. Mais DÉLICATEMENT. Il nous la faut vivante. On reste en contact radio permanent. " dit Noa sur un ton étrangement assuré.

Noa avait l'impression de revenir trois ans en arrière lorsqu'il était aux renseignements néo-zélandais. C'était son lot quotidien, débusquer des infos sur le terrain et coordonner des troupes au sol. Il aimait son job. Il avait l'impression de faire la différence, d'être utile.
* Et tu étais protégé, loin des lignes du front * lui dit une petite voix. Oui finalement c'était ça la différence. Ici, sur le JPS il était balancé en première ligne avec comme seule protection ses coéquipiers et son arme. Mais que pouvaient les uns et l'autre contre des attaques plus sournoises ? Son arme l'avait-elle empêché de tomber dans ce foutu bassin ? Ses coéquipiers auraient pu... mais ils n'avaient pas été là, car morts, blessés, ou meurtris.
Noa secoua la tête. Ce n'était pas le moment pour de telles réflexions.
Il se concentra de nouveau.

" Tu es où ? " murmura t-il, les yeux rivés sur son écran.
* Qui es-tu ? * se demanda t-il sans oser formuler cette question à haute voix, ayant trop peur qu'il s'agisse d'une de ses anciennes connaissances sur le dark net.


Dernière édition par Noa Pakeha le Lun 22 Mai - 22:14, édité 3 fois



Qui est Noa Pakeha ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m95, 82 kilos, musclé et tatoué sur la totalité des bras et une bonne partie du torse et des jambes. Regard doux.
________________

Dernière position connue : En salle de réunion
Situation : Attend le briefing de Jp-1
avatar

Messages : 875

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Superviseur le Lun 22 Mai - 8:14

Le membre 'Noa Pakeha' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Résolution (100)' :
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1145

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Superviseur JPS le Lun 22 Mai - 13:29

L'arrivée de Noa permit de débloquer la situation. Il se mit derrière un écran et ne tarda pas rapidement à retrouver la trace du hacker. Il était sur la station dans les quartiers d'habitations. Il prit immédiatement des mesures pour demander à Hunter et deux soldats de suivre la piste pour l'arrêter... en douceur.

La major afro-américaine alla dire quelque chose, mais Jacob la coupa dans son élan, disant qu'elle et lui allait s'occuper de l'autodestruction. Il informa également aux autres membres de se tenir prêt, ne sachant pas si le pirate était seul.

La localisation se précisa rapidement et le Néozélandais parvint à trouver plus précisément le pirate qui utilisait la connexion d'un quartier d'habitation. Le numéro 5... Non 6. Attendez 7.

Un message parvint sur sa console :



"Oh un collègue. SALUUUUUUUUT. Tu veux m’attraper ? Tu peux toujours essayer XOXOXOXOXOXO"


Le signal n'avait pourtant pas l'air de quitter les quartiers d'habitations, sans doute par ce que Noa avait réussit à tracer partiellement le signal avant que le pirate ne s'en rende compte.

De leur côté, Jacob et son équipe parvint à se rendre dans la salle de contrôle de l'autodestruction et parvinrent à la couper manuellement. L'alarme se tut et l'éclairage revint à son mode habituel. Ils annoncèrent toutefois rester sur place au cas où.

Hunter et les soldats arrivèrent quant à eux dans les quartiers d'habitation, commençant leur traque.

De son côté, Noa reçut un nouveau message de son rival informatique :



"Question : T'es humain ou pas ? Tu savais qu'ils avaient un téléporteur ici ? Un vrai comme dans Star Trek... T'es pas Vulcain quand même non ? Naaaaaan les Vulcains sont intelligent eux Razz
Tiens il se passe quoi si j'appuie sur "retour d'urgence" ? Oh laisse tomber je vais voir toute seule"


Les ordinateurs indiquèrent peu après l'activation de la téléportation. Que des signaux entrants et identifiés. Des membres du personnel en permission ou non présent sur site pour une autre raison. Une trentaine de signaux en tout. Parmi l'un d'eux, un signal venant d'une résidence surveillée à Saint-Pétersbourg en Russie... Celui s'était étrangement téléporté... Dans les cuisines.
avatar
Mister Stargate Zone 2016

Grade : Ingénieur en chef
Messages : 735

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
30/100  (30/100)

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Noa Pakeha le Mer 24 Mai - 23:50

" Niveau 25 ! " tonna Noa à Hunter alors que sa localisation tournait en rond autour de ce niveau.

Noa faisait glisser les plaques militaires entre ses doigts alors que ses yeux suivaient les lignes qui s’affichaient sur son écran. Ce type était fort, il le menait par le bout du nez... mais d'ailleurs était-il vraiment seul ? Était-ce une équipe ? Depuis combien de temps préparaient-ils leur coup ?

Le néo-zélandais hoqueta de surprise lorsqu'une phrase s'afficha devant lui. Il lâcha les plaques qui retombèrent mollement sur son torse et lu les mots en haussant les sourcils. La phrase qui s'affichait devant lui détonnait tellement du contexte qu'il en resta bouche-bée. Instinctivement, l'image mentale qu'il s'était faite du hackeur changea et se rajeuni à vu d’œil. Il avait l'impression qu'il s'agissait d'un adolescent... ou tout du moins il voulait qu'on le croit. Mais pour quelles raisons ?
Lentement Noa posa ses doigts sur le clavier pour essayer de trouver la réponse adéquate, mais avant qu'il n'ai eu le temps d'écrire quoi que ce soit, le message disparu et un autre prit sa place.
Cette fois-ci l'image de l'adolescent changea de nouveau et pendant une fraction de seconde, il l'imagina portant de grosses lunettes dans une chambre pleine de DVD, de mangas et de jeux vidéos; le stéréotype du geek.
Cette fois-ci, sa dernière phrase fit écrouler toutes les images qu'il s'était faite.
...
Une.. une fille ?
Etait-il devenu un de ces types, ces matcho ordinaires qui ne peuvent pas imaginer d'emblée une femme derrière un ordinateur, et excellant à cela ? Noa cligna des yeux, perplexe devant cette révélation. Mais il dû admettre qu'il ne pouvait pas se fier aux seules informations que ce...cette...hackeuse voulait bien lui transmettre. Il pouvait très bien s'agir d'un homme de cinquante ans voulant brouiller les pistes.

" Il se peut que notre taupe soit une femme, plutôt jeune. Information en cours de vérification. " dit-il à Hunter à travers la radio.

Ce qui était sûr, c'était que la taupe avait fait par trois fois allusion à Star Trek. Noa en déduisit qu'elle était terrienne,... ou alors une alienne très bien intégrée. Le plus inquiétant était qu'elle avait activé la téléportation d'urgence des membres de garde de la zone 52. Ramener du monde dans la base était le meilleur moyen pour elle de se fonder dans la masse, et quoi qu'elle ai pu faire entendre, Noa était persuadé qu'elle savait très bien ce qu'elle faisait.

Le jeune homme décida de rentrer dans son jeu, il fallait qu'il la force à donner des informations sans la braquer. Noa se mit alors à sourire. Ou alors il fallait exactement qu'il la braque, qu'il trouve les mots pour l'énerver et la pousser à commettre une erreur. Il fallait qu'il la piège.


" Smith, tenez-vous prêts, il se peux que l'auto-destruction soit de nouveau réactivée ! "
Elle voulait avoir l'accès à la salle des MALP ? Très bien !
Noa retira la protection qu'il avait placé sur la salle, protection qu’elle avait surement détecté.


" Tu travailles pour qui ? Pas moyen que tu ai réussi à faire ça toute seule. Il en faut entre les jambes... " écrit-il.

Il espérait ne pas être allé trop loin dans la provocation. Il surveillait les variable sur la salle des MALP, espérant qu'elle y entre un peu trop en force et qu'il puisse la suivre.
Du coin de l'oeil, un détail des caméras de surveillances attira son attention. Il s'autorisa un bref mouvement de regard vers l'écran avant de revenir sur les variables de la salle des MALP.


" Quelqu'un peut me dire pourquoi il y a un mec qui se balade à poil au niveau 25 ? "

Un technicien aux côtés de Noa se pencha vers l'écran en écarquillant les yeux.
" ... Stukof Kouznetski... c'est Stukof Kouznetski. Je.. je sais pas ce qu'il fait là ! Il devrait être en résidence surveillée quelque part, il me semble ! "
" Quel motif ? " demanda Noa, soudain inquiet.
" C'est long à expliquer,... mais il a été embrigadé par Tonatuith, une histoire comme ça... C'était quand je suis arrivé ici. " dit le technicien.
" Hunter, il y a un gars qui se promène nu à votre niveau. Suspect potentiel. Chargez-vous en et évacuez-le vers les cellules. " dit Noa.

" Il a surement été amené avec le retour d'urgence. " dit Noa autant pour lui-même que pour le technicien à ses côtés.







Qui est Noa Pakeha ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m95, 82 kilos, musclé et tatoué sur la totalité des bras et une bonne partie du torse et des jambes. Regard doux.
________________

Dernière position connue : En salle de réunion
Situation : Attend le briefing de Jp-1
avatar
Mister Stargate Zone 2016

Grade : Ingénieur en chef
Messages : 735

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
30/100  (30/100)

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Noa Pakeha le Dim 28 Mai - 22:08

" Hunter, Niveau 25 ! Il est à votre niveau, niveau 25 je vous dis, bon sang ! " répondit Noa, légèrement irrité devant l'inattention du lieutenant.

La suite du message de Hunter arracha un rire amer au néo-zélandais. Noa n'était pas un grand fan de la hiérarchie, au contraire, il avait toujours eu du mal à rentrer dans le moule alors qu'il était engagé sous les couleurs néo-zélandaises. Mais il comprenait son utilité, bien que pour lui, le respect était de mise quel que soit le sens de la pyramide. Mais le tutoiement, l'utilisation de son prénom et l'ignorance totale des conseils de Noa ne semblait pas anodine venant de Hunter. Le militaire avait-il ainsi besoin de rappeler sa supériorité hiérarchique de nouveau responsable militaire par le rabaissement public du néo-zélandais ? Après tout, on ne pouvait pas dire que les deux hommes étaient proches, leur dernière discussion datait d'il y a trois mois, sur la planète Tokra et elle avait été des plus virulents. Noa s'en souvînt avec un goût amer. Était-ce la manière pour Hunter de se venger ?
Noa sourit en soufflant tout en jetant un oeil aux caméras qui filmaient la progression de Stukhof. Le groupe mené par Hunter allait bientôt tomber sur lui, mais le type - toujours en tenue d'Adam - s'éclipsa par ce qui semblait être un conduit de ventilation.
Noa fronça les sourcils et ouvrit de nouveau le canal avec Hunter.


" Comme TU veux CHATON, mais saches que notre exhibitionniste est en train de s'infiltrer dans le conduit de ventillation. Et je tiens à TE rappeler qu'il s'agit d'un SUSPECT POTENTIEL comme je te l'ai gentiment précisé plus tôt. BISOUS ! "
déclara Noa dans la radio.
La moitié des techniciens se retourna vers Noa avec un regard étrange. Le néo-zélandais se souvînt alors du tee-shirt qu'il portait et se dit que sa réponse à Hunter, bien que largement méritée - et dont les conséquences ne devraient pas être terribles sachant qu'il n'était pas de service officiellement -, allait semer en zone 52 une rumeur dont il se serait bien passé. Tant pis, ça en valait la peine ! Noa se retourna vers son écran pour surveiller les mouvements de ce hackeur (euse ?), un sourire en coin.



Qui est Noa Pakeha ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m95, 82 kilos, musclé et tatoué sur la totalité des bras et une bonne partie du torse et des jambes. Regard doux.
________________

Dernière position connue : En salle de réunion
Situation : Attend le briefing de Jp-1
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1145

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Superviseur JPS le Lun 29 Mai - 13:02

La traque se poursuivait et la petite provocation de Noa eut rapidement droit à une réponse :

"Oh la jolie petite tentative de déstabilisation, c'est presque trop choux. Non mon grand, Y'a que moi du haut de mes 22 ans et de mon petit mètre soixante. Faudra vous y faire d'avoir été battue par une gamine qui passe son temps à jouer sur son ordinateur au lieu de faire la cuisine ou d'aller à l'église en bonne petite puritaine ! Après j'y peux rien si l'Amérique défend aussi bien numériquement ses installations top secrètes que le local poubelle de mon immeuble. \O/"

Une communication de Jacob se fit entendre :

"Ici Smith. L'autodestruction à été désactivée. On va rester dans la salle au cas où notre petit malin tenterait de revenir"

Pendant ce temps, sur l'ordinateur de Noa, un pop up apparaissant soudainement indiqua une connexion au réseau de surveillance de la base et rapidement après un message apparut :

"C'est toi le barbu aux bras tatoués ? Huuum beau gosse *YUMMY*. Dit, on pourrait arrêter ça. Se trouver un coin tranquille et faire plus ample connaissance si tu vois ce que je veux dire Wink T’inquiètes je suis pas jalouse ! Je m'en fous que t'ai déjà quelqu'un, c'est pas de l'amour juste une bonne vieille partie de jambes en l'air. Que t'es des envies classiques ou hardcores c'est pas grave je suis pas difficile tant que je prend mon pied Smile. Elle pourra même venir si elle veux. Il parait que les plans à trois améliorent les relations de couple. Elle va peut-être être plus relax et moins botter des culs après ça. Et si elle est aussi canon que toi c'est que du bonus <3 <3 <3 <3 <3 <3"

Difficile à dire si elle était sérieuse ou pas dans ces messages. En tout cas, Noa remarqua que le signal avait bougé. Toujours au niveau 25, mais dans un autre quartier. Sur son emplacement supposé précédent, un message était apparu "And boom goes the dynamite !". Était-ce une énième moquerie, ou une menace bien réelle ?
avatar
Mister Stargate Zone 2016

Grade : Ingénieur en chef
Messages : 735

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
30/100  (30/100)

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Noa Pakeha le Mar 30 Mai - 21:10

La tentative de Noa de faire sortir ce hackeur de ses gonds tomba complètement à plat. Aussitôt un message apparu aussi déstabilisant que provoquant et Noa aurait probablement sourit si la situation n'était pas si dangereuse. Le jeune homme ne pouvait pas se fier aux seules informations données dans cet échange, soit elles étaient erronées et donc inexploitables, soit elles étaient vraies et cette fille était décidément bien sûre d'elle.

C'est alors qu'il remarqua une connexion au réseau de surveillance.

* Merde ! *
C'était ce qu'il craignait le plus; ayant accès aux caméras, il sera alors très difficile de la prendre par surprise.
Noa ne bougea pas, lisant les lignes qui s'affichaient sur son écran alors que l'intrus lui faisait ouvertement du rentre-dedans.
Elle avait les yeux sur lui, elle le regardait, en ce moment même. Noa sentait sa nuque picoter et une sensation désagréable de gêne et d'insécurité l'envahir mais il réussit à repousser l'envie de passer une main sur sa nuque ou de se retourner. A présent chaque mouvement qu'il ferait pourrait jouer dans cet échange tendu.

Noa lu les lignes au fur et à mesure qu'elle s'inscrivaient sur son écran et il sentit son cœur s'emballer lorsqu'elle évoqua "sa copine". Parlait-elle de Sarah ? Comment savait-elle ? Il réprima au dernier moment l'envie subite de toucher les plaques qui pendaient à son cou. Et puis rapidement, il se calma, se souvenant du tee-shirt qu'il portait; la déduction avait été facile.
Pourtant Noa ne pouvait pas se débarrasser de cette boule au ventre qui grossissait de nouveau, bloquant sa respiration et serrant sa gorge. Il ne fallait pas qu'il cède de nouveau à la panique, même si cette fois-ci, il y avait de quoi. Cette fille... ou ce type pouvait à présent trouver son prénom et son nom, avoir accès à son dossier personnel qui comportait toute sa vie privée... et son adresse. Noa déglutit lentement en pensant à sa fille. Il fallait qu'il se ressaisisse, il ne fallait pas qu'il pense au pire. L'intrus se foutait de lui, elle était intéressée par la zone 52. Mais pourquoi ? Avait-elle besoin de prouver au monde qu'elle était capable d'accomplir tout ça ? Ou tout ce discours faisait partit d'un jeu couvrant la véritable raison de son infiltration ici ? Noa pencha plutôt pour la seconde option.
Il fallait qu'il trouve un moyen de rentrer dans son jeu, de comprendre sa façon de penser, de gagner une certaine confiance.


" Qu'est ce que tu veux ? Qu'est ce que tu cherches ? "
tapa Noa sur son clavier.
Le jeune homme déglutit et fit une pause avant de taper la suite. Il avait eu une idée, mais il était loin d'être sûr qu'il s'agisse de la meilleure des idées.


" Tu dois probablement déjà savoir mon nom et avoir accès à mon dossier à l'heure qu'il est. Tu pourras alors y voir que j'ai arrêté de travailler il y a trois mois. En fait, j'ai démissionné. Mais on ne quitte pas comme on veut un endroit comme ça. Il y a des pressions. Ils m'ont fait passé pour fou et dépressif en attendant que j'accepte de reprendre mes fonctions. Tout ce que je veux c'est me barrer d'ici. Je ne sais pas si c'est la divine providence ou autre conneries de superstitieux qui t'amène mais je vois en ta présence l'occasion que j'attendais tant. Alors qu'est ce que tu veux ? Qu'est ce que tu cherches ? "

Noa fit une pause avant d'ajouter.
" Et puis, laisse tomber mon ex, je veux bien te montrer mes autres tatouages, j'en ai... partout....vraiment partout..." écrivit-il.

Le néo-zélandais jeta un rapide coup d’œil par dessus son épaule pour vérifier que les techniciens ne regardaient pas dans sa direction, puis se tourna vers la caméra en haut, à sa droite et sourit tout en faisant un clin d’œil entendu.
Noa du faire un énorme effort sur lui-même pour continuer à jouer ce rôle qui lui foutait la nausée. Ça n'allait probablement pas marcher, mais au moins lorsqu'ils discutaient, l'intrus ne pénétrait pas un autre système de la base ou ne lançait pas l'autodestruction. Dans le pire des cas, il faisait gagner un peu de temps à Hunter, et dans le meilleur des cas, sa stratégie marchait et il gagnait sa confiance.

Noa se retourna donc vers son écran, mais en réalité ses yeux s'attardèrent sur un autre écran légèrement à sa gauche qui montrait via des caméras embarquées la progression de Hunter et de son équipe. Ils s'arrêtèrent devant la porte des premiers quartiers. A la seconde où Hunter donna l'assaut, Noa vit un signal clignoter et attirer son attention. Des lettres rouges se détachèrent et il écarquilla légèrement les yeux alors que le temps sembla se suspendre. Il était parfois de ces moments où on voit une catastrophe arriver mais où le temps fait défaut pour faire quoi que ce soit et on se retrouve alors témoin impuissant de la chose. Ce fut ce qu'il se passa.
Alors que Noa lisait les mots "And boom goes the dynamite !", une déflagration blanchâtre coupa deux des trois caméras sur le moniteur. Noa était figé sur place et il sentit son visage perdre de ses couleurs.


* Elle te regarde ! Elle te voit ! * hurla t-il à lui-même pour se résonner.
Hunter le contacta alors par radio pour lui expliquer que la détonation provenait d'une flashball. "Seulement" une flashball. Les soldats, bien qu'inconscients et sonnés n'avaient donc pas été pulvérisés. Il en fut immédiatement soulagé mais essaya tant bien que mal de rester de marbre.

* Elle est là ! * continua t-il alors qu'il voyait à présent la mise en scène étrange avec le drap.
* Vraiment ? Tu crois qu'elle est toujours là ? Cette fille te fait tourner en rond, se fout de toi, de tout le monde ! Elle s'est peut-être déjà tiré depuis longtemps alors que tu essaie de la traquer comme un vulgaire débutant ! *

" Activez le système SDI et ratissez toute la base à commencer par le niveau 25 ! " ordonna t-il aux techniciens à ses côtés. Ceux-ci s'exécutèrent et commencèrent à balayer la base à la recherche d'un signe de vie sans puce d'identification.

[Résolution : SDI (informatique) : 100 ]

Noa était persuadé que cette recherche était inutile. Si une personne avait réussit à infiltrer la base de la sorte, elle avait probablement trompé tout le monde. Elle était peut-être tellement bien intégrée ici qu'elle en était insoupçonnable.


" C'est inutile, n'est-ce pas ? " écrit-il à l'intrus en parlant de la recherche avec le SDI qu'il venait de faire faire. Si elle était toujours en train de le regarder, elle savait de quoi il parlait. " J'aime ton art de la mise en scène. Décide toi vite, je te trouverai, ce n'est qu'une question de temps, et lorsque je l'aurais fait, il faudra que je sache de quel côté je pourrais me trouver. " écrivit-il en rappelant sa précédente demande d'alliance.

En parallèle, Noa tenta un énième pistage de son signal mais cette fois, il inclut une variante dans son code. Était-elle toujours ici ? Sévissait-elle depuis l'extérieur ?


[Résoluton : Hacking (informatique) : 100 ]



Qui est Noa Pakeha ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m95, 82 kilos, musclé et tatoué sur la totalité des bras et une bonne partie du torse et des jambes. Regard doux.
________________

Dernière position connue : En salle de réunion
Situation : Attend le briefing de Jp-1
avatar

Messages : 875

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Superviseur le Dim 4 Juin - 14:29

Le membre 'Noa Pakeha' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Résolution (100)' :
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 1057

Informations
Poids porté:
34/37  (34/37)
Points SGZ:
81/100  (81/100)

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Jonathan Hunter le Dim 4 Juin - 23:38

Sa vision était trouble et dansante. Pendant un moment, Jonathan cligna des yeux. Flashbang… Placé au niveau de la porte avec du fil de nylon... Comment faire de la tactique de guérilla à l’ancienne…


Lentement, il ferma les yeux et secoua la tête afin de chasser l’« Afterimage » de sa rétine, avant de se relever en grognant. Un leurre…
Son sens de l’équilibre n’était pas revenue et il tomba sur le sol brutalement. D’une main, il réactiva sa radio qu’il avait coupé en entendant les paroles de Noa quelques instants plus tôt. Il n’avait pas besoin d’une distraction supplémentaire pour le moment.


« Flashbang… Tout va bien… »


Il grommela encore avant de forcer à se mettre debout. Un secouement de tête plus tard et il était de retour dans l’action, avec un grésillement dans la tête… Quelle journée de m***


« Les deux à l’intérieurs doivent être K.O… Dites-moi que vous avez envoyez des gardes sur votre fugitif... »


Il attrapa son arme avant de froncer les sourcils d’agacement. Non, évidemment que non. Comment les choses pouvaient-elles au moins aller dans son sens une fois dans cette journée…


« Envoyez un médecin s’occuper des hommes dans la chambre ainsi que deux hommes sur moi, je suis encore opérationnel a peu prés. »


Il grimaça, alors que son oreille continuait à siffler, et se baissa pour attraper le zaat qu’il avait laissé tomber par terre. Reprenant une grande respiration, il commença à avancer dans le couloir.



« On en reparlera plus tard mais je vais avoir besoin de plus d’informations … Qui est ce fugitif ? Et vous avez une idée de la manière dont notre hackeur mystérieux nous attire dans son propre piège ? Me dite pas qu’il va falloir qu’on coupe tout afin de le retrouver… »



Qui est Jonathan Hunter ?

                    
_________________
Caractéristiques physiques:
chaussure type rangers , Yeux gris clair, cheveux brun , 1m95 , cicatrice sur le côté gauche du cou

Equipement:
Tenue Juggernaut prévu pour encaisser les décharges d'armes électriques, zaat x2, M60-E3, INRA, Seringues tranquilisante X3, Grenade à main.

________________
Dernière position connue : Salle de réunion

Situation :Se prépare à défendre la station.
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1145

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Superviseur JPS le Lun 5 Juin - 14:33

Noa envoya son message demande qui elle était et ce qu'elle voulait. La réponse ne se fit pas attendre :

"Qui je suis ? Je dirais une bombe sexuelle en manque d'affection Razz Ce que je veux... juste la vérité. Cette base est censée avoir été fermée en 2012. Pourtant vue le flot de militaires, on aurait dit que non. Alors j'ai enquêtée et je me suis retrouvée en plein Wormhole X-treme avec le portail pour aller sur d'autres monde, les gentils et les méchants aliens et en plus le complot de l'ONU pour cacher tout ça..."

Le message suivant de Noa indiquait plus une tentative de quitter le SDT, sans doute dans l'espoir de provoquer une réaction. Il décida aussi de jouer le jeu du rentre dedans :

"Tu sais... Il suffirait juste que tu présentes ta démission. Tu serais pas le premier à faire ça et ils ne réduisent pas les anciens employés au silence comme la mafia. Moi c'est plutôt le contraire que je cherche. J'ai été sur la même liste d'embauche potentiel que toi, mais apparemment ils n'aiment que les gens qui se soumettent gentiment aux ordres. Pourtant j'aurai peut-être fait un effort. Quelle geek pourrait elle refuser de se balader dans un vaisseau spatial, de tatanner la gueule des méchants aliens ou "s'amuser" avec les gentils ?"

La flashbang venait d'exploser dans le quartier piégé et le signal venait de se décaler à une autre pièce. Noa dépêcha une équipe médicale pour les deux blessés ainsi que des renforts pour Johnny. Il demanda aussi d'activer le SDI avant d'envoyer un message demandant si c'était inutile :

"Hum... Ouais c'est inutile, je suis même pas dans la base. Tu sais quoi ? Je te propose une IRL. Toi et moi face à face à discuter... ou a me montrer tes tatouages partout. Hotel Homewood Suites by Hilton. Pas loin de l'aéroport de Colorado Springs. Chambre 26. Viens seul, sinon adios."

****

Pendant ce temps johnny progressa après avoir eut des renseignement sur le fugitif. Stukof Kouznetski. Un vieux de la vieille. Vétéran du programme. Assigné normalement à résidence à St Pétersbourg en Russie. A subit un lavage de cerveau par Tonatiuh afin d'en faire un membre important de son organisation. Retrouvée par une équipe JP il y a quelques jours, apparemment amnésique sur son passage à l'ennemi. Potentiellement très dangereux.

Le système SDI s'activa... et rien. Apparemment pas d'intrus. Dans la chambre nouvellement désignée, pas de hackeur et pas de piège. Juste un ensemble de routeurs branché à la connexion internet des lieux. Du travail de pro. Le hacker n'était pas sur place, mais il se servait de cet installation artisanale pour avoir accès aux systèmes de la base sans éveiller les soupçons.

Dans l'esprit de militaire de Johnny, une question subsistait... Si le hacker n'était pas dans la base... alors qui a put déclencher manuellement l'autodestruction ?
avatar
Mister Stargate Zone 2016

Grade : Ingénieur en chef
Messages : 735

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
30/100  (30/100)

Re: Boom quand le SGC fait boom

Message par Noa Pakeha le Mar 6 Juin - 15:57

Hunter était repassé au vouvoiement, signe qu'il avait saisit le sarcasme de Noa. Pourtant il refusa encore une fois de détacher ses propres hommes pour intercepter le fugitif qui était à quelques mètres de lui et accusa Noa de ne pas l'avoir fait. Le néo-zélandais sentit une bouffée de colère et d'injustice le traverser. Il n'était pas un homme colérique, au contraire, mais cela faisait deux fois que le militaire arrivait à le faire sortir de ses gonds, ce qui était une prouesse en soi. Cette fois-ci, ce fut un ordre que Noa lança sur un ton glacial.

" Pour la 3ème fois, envoyez deux de vos hommes l'intercepter, il est à cinq mètres de vous, bon sang ! Les renforts sont en route pour vous épauler. Ils seront là dans trente secondes. " dit Noa en suivant les déplacements sur les caméras de sécurité. "L'équipe médicale devrait être sur place dans moins de trois minutes. " continua t-il. " Le signal est dans la pièce sur votre gauche. Il doit s'agir encore d'un piège. Soyez sur vos gardes ! "

Tout en lançant ses directives, Noa suivait les réponses de la hackeuse sur son propre ordinateur. Cette fille continuait son petit jeu et avoua (si c'était bien des aveux) vouloir au contraire faire partie du projet. Noa se demanda pendant un seconde si cette hypothèse pouvait être vraie. Après tout ça avait été une flashbang qui avait été utilisée et pas du vrai C4. Mais d'un autre côté, l'autodestruction avait été déclenchée. Si quelqu'un avait vraiment été recalé devant Blumberg, la rancoeur avait peut-être pu le pousser à en savoir plus sur ce poste mystère qui lui était passé sous le nez.

Noa vit Hunter ouvrit la porte des quartiers suivants découvrant le contenu de la pièce. Il n'y avait personne, pas de hackeur mais un enchevêtrement de machines et de câbles. Noa vit alors les derniers mots de la hackeuse et il déglutit.


" Coupez l'alimentation, c'est le câble au sol sur votre droite. " dit Noa à Hunter d'une voix blanche. 

​Le jeune homme relu de nouveau les derniers mots de la hackeuse alors que plusieurs scénarios s'enchainaient dans son esprit. Les pièces du jeu étaient toutes en place mais pour la première fois depuis longtemps il avait l'impression que son adversaire avait plusieurs coups d'avance sur lui. Cette impression était désagréable. Il avait l'impression de se mouvoir dans une brume guidé par une lueur qui le menait droit sur un précipice. Pourtant il fallait qu'il prenne une décision. Et vite.

Le jeune homme copia l'ensemble de l'échange qu'il avait eu avec la hackeuse et toutes les données qu'il avait récolté sur ses mouvements et ses attaques et les consigna dans un mail. 

Noa jeta un nouveau regard aux caméras. Stukof avait été intercepté et évacué vers les cellules. Hunter venait de couper l'alimentation de la salle.


" Très bien, cyber-attaque terminée. Le hackeur n'est pas dans la base mais son complice, si. Hunter, tâchez de le localisez avec Cook et Smith. " lâcha Noa en tournant la tête vers les caméras. Il s'arrêta alors net.

Il voyait très clairement Stukof avancer vers Hunter les mains en l'air. Hunter lui confirma par radio qu'il l'avait à vue et leva son zat. Noa resta silencieux à regarder la scène. Cela ne dura que quelques secondes, mais il y eu un flottement étrange, puis le néo-zélandais vit Hunter faire feu sur Stukof. Noa bondit de sa chaise.


" Nom de Dieu Hunter !!! "
brailla t-il, choqué.
Noa voulu hurler sa colère contre le geste du militaire. Il venait d'être témoin d'une bavure en direct. Hunter avait fait feu sur Stukof alors que celui-ci était désarmé et avait annoncé sa reddition. Une colère froide se mit à bouillonner de nouveau chez Noa, alimentée par une injustice grandissante et un irrespect total. Mais le néo-zélandais ne dit mot. Car de un, c'était trop tard et de deux, il y avait bien plus urgent.

Noa plaqua une main sur le micro de son casque et se pencha vers son collègue de gauche.

" Faites-moi une copie de ce passage vidéo, voulez-vous. Et envoyez le sur ma boite mail s'il vous plait. " dit-il sur un ton étrangement calme et bas mais doté d'une froideur polaire.
* Toi, je vais faire ta fête ! *

Puis, l'air de rien, il continua:

" Il s'agit de Stukof Koutnetski. Un vétéran du programme, normalement assigné à résidence à Saint-Petersbourg en Russie. A subit un lavage de cerveau par Tonatuih pour en faire un membre important de son organisation. Retrouvé par une équipe SG il y a quelques semaines. Apparemment amnésique de son passage chez l'ennemi. Potentiellement très dangereux. Hunter tâchez de savoir s'il a quelque chose à voir avec cette attaque. Je ne serais pas joignable. Je redonne les rênes à .... " Noa se tourna vers le technicien à ses côtés.

" Teddy Harmann " se présenta t-il.

" ... à Harmann. Bon courage. " dit Noa en enlevant son casque et en le tendant à l'homme à ses côtés. 

Noa avait sciemment éludé la raison de son absence. Il parcourut le mail qu'il avait composé avec l'échange qu'il venait d'avoir avec la hackeuse et avec les informations techniques de l'attaque. Il programma le mail pour que celui-ci soit envoyé dans exactement 45 minutes. Il tapa tout d'abord le nom d'Hunter dans la case "destinataire" avant de l'effacer. Dans son échange avec la hackeuse, Noa avait fait allusion à une éventuelle trahison du SDT. Hunter ne le connaissait pas, pire que ça, leur relation était très tendue. Il ne comprendrait pas. Le jeune homme se passa une main sur le visage en soupirant. Qui le connaissait suffisamment pour comprendre ? Qui était assez haut placé pour savoir quoi faire et lancer la machine au cas où il ne reviendrait pas ? Noa se mordit la lèvre inférieure et déglutit tout en touchant les plaques qui pendaient à son cou. Lentement il tapa le nom "Lawrence" dans la case destinataire.

Ce mail, elle le recevrait s'il n'était pas capable d'interrompre son envoi dans 45 minutes. Une sorte de garantie, de fil d'Ariane si les choses tournaient au vinaigre. 

Noa se redressa et ramassa ses affaires.
 

" Harmann, réactivez la téléportation, le système est sécurisé. " dit-il.

Le jeune homme hocha la tête et s'exécuta. Noa s'éloigna de la salle de contrôle, l'ordinateur sous le bras, son sac sur l'épaule. Il se dirigea vers l'armurerie et y fit un saut rapide avant de se rendre en salle de téléportation. Là, il brancha son ordinateur au réseau grace à ses codes d'identification et le posa au sol dans un coin, avec son sac à dos, son zat et ses affaires. Il ne prit que son téléphone et son porte feuille qu'il glissa dans sa poche arrière et commanda sa propre téléportation depuis son ordinateur. Noa se mit alors au centre de la pièce et quelques secondes plus tard, un rayon blanchâtre le fit disparaitre.


--> [ Terre - Hôtel California ]



Qui est Noa Pakeha ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m95, 82 kilos, musclé et tatoué sur la totalité des bras et une bonne partie du torse et des jambes. Regard doux.
________________

Dernière position connue : En salle de réunion
Situation : Attend le briefing de Jp-1

    La date/heure actuelle est Lun 26 Juin - 8:57