Une veste pleine de métal

Stargate Zone

Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Une veste pleine de métal

Partagez
avatar

Grade : Sergent
Messages : 86

Une veste pleine de métal

Message par Nadja Cook le Jeu 27 Avr - 19:26

La salle de téléportation sentait la fumée, le sang et la mort. En entrant dans la pièce, les marines n’avaient pas fait dans la dentelle et quatre jafas étaient morts avant d’avoir la chance de saisir leurs armes.

Sur les quinze commandos qui composaient à l’origine la section Echo commandée par le Gunnery sergeant Cook, dix étaient encore en vie, la plupart blessés. Les yeux sans vie du caporal Hitashi qu’elle avait porté jusqu’ici la regardaient fixement. Plus que neuf…

Steven, le plus doué d’entre eux en électronique s’était rué sur les contrôles du téléporteur et leur cherchait frénétiquement une destination. En arrivant sur la station de combat ennemie, tous savaient qu’ils avaient bien peu de chance de survie. Les quatre cents hommes qui composaient le bataillon avaient néanmoins tous répondu présent. Avoir une chance de détruire la principale place forte de leur ennemi, alors que la majeure partie de sa flotte était dispersée, devait être saisie.

Impossible de dire combien était encore en vie à présent. Très peu probablement. Mais s’il fallait croire les résultats de l’IA de son armure, ils avaient réussi. Le plan élaboré par l’amiral Engelmann   était simple et brutal. Chaque section devait détruire un des relais de stabilisation de la singularité qui alimentait la station. Nadja avait été stupéfaite en découvrant ce plan. C’était celui que son grand-père avait mit au point pour détruire le prototype fabriqué par Tonatiuh des décennies auparavant. Il y avait bien moins de relais à l’époque, mais cette mission avait coûté la vie à la plupart de ses hommes.

"- La singularité s’effondrera dans quatre minutes, lui souffla l’IA embarquée.
- Merci Emy. Steven, active ! J’ai pas envie de finir en spaghetti monomoléculaire."


Un déchaînement de tir la fit taire. Ses hommes, posté à la porte répliquèrent par quelques rafales de pulser, accueilli par des hurlements. L’arsenal jafa, malgré d’importantes modifications, n’avait jamais réussi égaler celui des terriens, même de loin. Les dards projetés par les pulseurs déchiquetaient sans merci les armures métalliques et faisait exploser la chair en dessous. Survivre à un impact direct était quasiment impossible et les séquelles abominables.

Mais les armées goa’uld avaient d’autres avantages, à commencer par un nombre de soldats apparemment illimité. Tout comme leur munition, à la différence des humains qui devaient les économiser. Une demi-douzaine de traits lumineux frappèrent l’armure du caporal Montoya qui vacilla sous l’impact. Les évents de l’armure s’ouvrirent pour disperser la chaleur et éviter au militaire de cuire en quelques secondes. Étourdis, il ne put se mettre à couvert suffisamment vite et s’effondra, terrassé par de nouveaux tirs.

"- Tank ! ordonna Nadja, fait le ménage
- Recu, Gunny.
"

L’énorme marine s’accroupit dans l’embrasure de la porte et le canon rotatif, jusque-là rangé dans son dos, bascula sur son épaule et ouvrit le feu. Les dards de cinq millimètres rebondissaient en tous sens dans le couloir et même les embrasures de portes n’étaient pas des protections suffisantes. Après cinq secondes de tirs soutenus, il ne restait pas un assaillant en vie. À court de munition, la mitrailleuse se remit dans sa position initiale.

"- Clear !"

Nadja fit signe à deux de ses hommes de retourner dans le couloir. Ils les préviendraient si d’autres assaillants approchaient.

"- Steven, ca vient ? demanda le sergent en se rapprochant du technicien.
- Toutes la flotte a dû détecter l’effondrement de la singularité, Gunny. Ils ne sont plus à portée.
- Merde ! Trouve-nous quelque chose.
- J’y travaille."


Après une bourrade amicale, elle retournait vers la porte lorsqu’un cri d’alarme retenti dans son casque. Presque simultanément, une explosion secoua le couloir et les signaux vitaux de ces deux éclaireurs disparurent. Un mur explosa prés d’elle et des jafas en armure lourdes jaillirent en tirant dans tous les sens. Deux tirs l’atteignirent et des signaux d’alerte rouge apparurent dans son champ de vision. A bout portant, même son armure ne pouvait la protéger totalement. Instinctivement, elle leva le bras et son pulseur balaya les agresseurs, les faisant littéralement exploser.

Elle hurla alors qu’un nouveau tir la faisait tournoyer sur elle-même. Sans son IA, elle aurait probablement tiré sur l’un de ces compagnons. Au lieu de ça, les gyroscopes de l’armure accompagnèrent le mouvement et lui firent retrouver son équilibre. Sa mitrailleuse se remit à cracher la mort dans la seconde.

"- Assistance médicale d’urgence requise, l’informa Emy"

Les drogues antidouleur se rependirent dans son organisme et même tant que des stimulants. Elle ne mourrait pas seule.

"- J’ai un contact, hurla Steven. Mais il est bizarre.
- Rien à foutre, accroche-le ! "


Autour d’elle, gisait une demi-douzaine d’ennemis. Du moins, ce qu’il en restait. L’assaut avait cependant été dévastateur. Tank était au sol, quasiment coupé en deux. Tous les autres étaient plus ou moins blessés et épuisé. Et les jafa savaient leurs adversaires acculés. Une nouvelle vague arrivait déjà. Se tenir au centre de la pièce ou apparaitrait les anneaux était suicidaire dans ses conditions.

"- 30 secondes avant...
- La ferme, Emy. Missiles.
- Missiles activés et verrouillés.
- Feu !"


Les six projectiles explosifs situés dans son dos décollèrent et décrivirent une trajectoire balistique dans le couloir devant elle. La déflagration manqua de le renverser et elle se couvrit instinctivement le visage de son poing ganté.

"- Allez, allez !"

Ses derniers compagnons se ruèrent vers la zone de téléportation. Ils n’y parvinrent jamais. Une secousse ébranla la station et leurs armures se bloquèrent pour qu’ils restent debout. Deux grenades jafa rebondirent entre leurs jambes alors que le plafond se lézardait et explosèrent. Nadja contemplait toujours avec horreur ce qui restait de ces compagnons d’armes, de ces amis, quand un mur s’ouvrit en deux sur l’espace. Ses bottes magnétiques se verrouillèrent et l’armure se scella automatiquement. Steven n’eut pas cette chance et il disparut dans un hurlement, happé par le vide, en même temps que tous les autres marines..

Restée seule, Nadja contempla avec fierté le carnage. Plus de cinquante soldats de Tonatiuh étaient morts avec eux. Le sergent Kubrick aurait été fier. Il n’y avait plus rien qu’elle puisse faire. La salle était dépressurisée et la singularité s’effondrait, loin sous elle dans les profondeurs de la station. D’ici quelques secondes, le puits de gravité deviendrait tellement titanesque qu’elle réduirait la station pour qu’elle ne mesure plus que quelques microns avant de disparaître. Nadja n’aurait certainement pas le temps de souffrir. S’il existait un paradis des guerriers, un valhalla comme le proclamait certains de ces anciens frères d’armes, elle avait décroché sûrement son ticket d’entrée aujourd’hui.

Dans un ultime défi, elle se mit à hurler dans son haut parleur, bras écarté dans un geste de défi victorieux. Les anneaux de téléportation tombèrent soudain, et elle disparut au moment où la singularité absorbait la station spatiale, et commençait à dévorer la planète juste en dessous.



_________________
Caractéristiques physiques:
1m89 85 kg, cheveux longs
Ses épaules et ses bras sont intégralement tatoués de motifs étoilés et tribaux. Elle porte généralement des vêtements en cuir dur qui lui rappelle son armure de métal. standard.

________________
Dernière position connue : JPS
Situation :

    La date/heure actuelle est Sam 19 Aoû - 15:09