Le silence des agneaux

Stargate Zone

Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Le silence des agneaux

Partagez
avatar

Grade : Habillitation Niveau 3
Messages : 2538

Informations
Poids porté:
5/25  (5/25)
Points SGZ:
62/100  (62/100)

Le silence des agneaux

Message par Plume le Dim 4 Déc - 21:58

Plume n'avait pas beaucoup dormi. Elle avait passé la plupart de la nuit à fixer le mur de ses quartiers, rassurée par la chaleur d'Aynira contre elle et le rythme de son coeur battant à son oreille. Tout avait changé en quelques mois et la jeune femme ne savait plus du tout où elle en était ni ce qu'elle devait faire. Son avenir lui avait toujours paru très incertain mais, depuis quelques temps, c'était bien pire. Aucune voie qui s'ouvrait à elle n'était satisfaisante mais elle n'était pourtant pas prête à y renoncer pour autant. Une situation impossible dans laquelle elle s'enfonçait de plus en plus. Ce choix, elle l'avait fait, plusieurs mois plus tôt, mais elle avait encore du mal à s'y faire.

Autant de sujet qui l'avaient gardée éveillée alors que la narisienne dormait à poings fermés. A tous ceux-là s'étaient rajouté la survie de Sarah. Elle avait pourtant tenté de leur faire comprendre mais tout le monde était resté sourd à ses remarques. Même Aynira s'était opposé à elle en affirmant que tous les cas n'étaient pas similaires au sien mais qu'en savait-elle ? Plume ne pouvait pas lui en vouloir. Maintenant, le mal était fait.

Au petit matin, Plume avait fait comme si de rien n'était. Ses mouvement ralentis par la douleur qui irradiait son corps ne lui rappelaient sans cesse ce qu'elle avait fait et à quel point elle avait échoué. Elle devait absolument voir cette Lawrence. Elle n'obtint la permission qu'en fin d'après midi. La jeune femme était soit-disant trop faible pour se déplacer jusqu'à l'Achilles ou bien elle avait des examens à passer et Sarah n'était pas disponible, … En réalité, personne ne voulait qu'elle l'approche de peur qu'elle lui fasse du mal. L'escorte armée qu'on lui imposa lorsqu'elle mit le pied sur le vaisseau en était la preuve parfaite.

Pour une fois, Plume n'avait pas voulu qu'Aynira l'accompagne. C'était une chose qu'elle devait faire seule. A pas lent, elle suivit les soldats jusqu'à l'infirmerie. Là, on lui indiqua l'endroit où se trouvait la blonde. Après une inspiration profonde, Plume écarta doucement le rideau et se présenta devant sa victime. Elle dormait. Plume devrait donc attendre. Sous le regard des soldats, elle s'assit difficilement sur une chaise qui trainait à côté du lit et attendit en silence, le regard vide.






_______________
Caractéristiques physiques:
- 1m63
- Physique athlétique
- Longs cheveux bruns
- Yeux sombres

Equipement:
- Tenue noire
- Communicateur Bell
- Laryngophone
- Zat
- 2 couteaux de combat

Plus mes "objets personnels" : Occulteur personnel et appareil de guérison goa'uld

________________
Journal de bord de Plume
________________
avatar

Grade : Capitaine
Messages : 782

Informations
Poids porté:
0/32  (0/32)
Points SGZ:
30/100  (30/100)

Re: Le silence des agneaux

Message par Sarah Lawrence le Dim 4 Déc - 23:06

Le lieutenant Lawrence s'était reposée pendant tout ce temps. Après son réveil difficile et la crise de son amnésie temporaire elle avait été ramenée par Noa à l'infirmerie. Depuis tout n'avait été que tests, discussions plus longues qu'elle ne l'aurait voulu avec des psychologues et le reste n'avait été que sommeil. Son quotidien et le jour qui s'étaient écoulés avaient été des plus mornes. Les heures étaient devenues anormalement longues témoignant de l'ennuie qui l'avait gagné. Elle avait fini par perdre le compte du temps et elle s'était finalement endormie. Son sommeil avait été calme, vide de rêves ou de sens. Le sommeil de Sarah avait été des plus efficaces et réparateurs. Elle avait finalement retrouvé un teint vivant et ses traits tirés avaient disparus.
La jeune femme émergea en prenant une grande inspiration et en ouvrant les yeux. Elle nota un parfum qu'elle ne connaissait pas et son instinct lui laissa entendre que du monde était présent. Quelque chose dans l'air, la chaleur, les bruits de tissus frottés par du mouvement, lui indiquèrent que des gens l'observaient. Sarah se retourna dans son lit et découvrit avec surprise Plume assise sur une chaise à côté d'elle. Dans un moment d'étrange malaise la jeune femme la fixa avant de cligner plusieurs fois des yeux et de se redresser. Sarah tourna la tête pour découvrir deux soldats de l'Achilles en arme au pied de son lit. Elle fronça les sourcils et se massa les tempes pendant de longues secondes. Elle finit par réouvrir les yeux en soupirant. Elle prit un peu de temps pour rassembler ses cheveux en queue de chevale et les attacha avec un élastique noir. Elle releva la tête et fixa les deux hommes droits dans les yeux :


" Kroswosky, Delome, merci pour la sécurité mais tout se passera bien. Si cette jeune femme avait voulu attenter à ma sécurité elle l'aurait fait sans la moindre difficulté. "

Elle marqua un temps de pause et se tourna vers Plume avant de reporter à nouveau son attention sur les deux soldats.

" Un peu d'intimité serait appréciée. Sergent, caporal veuillez attendre à l'extérieur je vous prie. "


L'officier commandant de l'Achilles attendit que ses ordres soient exécutés puis elle se tourna à nouveau vers Plume. Elle s'empara de la télécommande d'appel à côté de son lit et pressa le bouton.

" Je vais commander un café et des œufs. Vous voulez quelque chose ? "


Elle attendit sa réponse et laissa passer un long moment de silence avec un malaise palpable. Elle finit par refixer Plume et ses épaules s'affaissèrent :

" Ok videz votre sac. "



Qui est Sarah Lawrence?

Caractéristiques physiques:
Jeune femme d'1M75 athlétique, cheveux blonds, coupe militaire

________________

Dernière position connue : Salle de réunion
Situation : En briefing
avatar

Grade : Habillitation Niveau 3
Messages : 2538

Informations
Poids porté:
5/25  (5/25)
Points SGZ:
62/100  (62/100)

Re: Le silence des agneaux

Message par Plume le Lun 5 Déc - 19:37

Plume attendit patiemment dans un silence absolu. Seul le bruit de sa respiration parfois douloureuse venait troubler le calme de l'endroit. Lorsque Sarah se réveilla, elle se contenta de la regarder, l'air gêné. Lawrence commença par s'attacher les cheveux et congédier les gardes. Lorsqu'elle évoqua la question de la sécurité, Plume baissa les yeux et contempla ses chaussures. Non, elle ne comptait pas lui faire de mal. Les soldats n'eurent pas d'autre choix que d'obéir à leur supérieure hiérarchique. La blonde commanda alors de quoi se remplir l'estomac mais celui de Plume était noué. Elle secoua la tête de gauche à droite à deux reprises sans lever les yeux, attendant simplement qu'elle soit prête.

La patience de Sarah atteint alors ses limites et elle demanda à Plume de vider son sac. La jeune femme leva alors timidement les yeux vers elle et hésita de longues secondes avant de finalement prendre la parole.

"J'ai échoué."

Un silence de plomb suivit ses simples mots. La constatation de son échec fit de nouveau baisser les yeux de Plume.

"Je suis désolée, …"

Elle ne savait pas quoi dire d'autre. L'essentiel de ce qu'elle ressentait était contenu dans ces mots. Il ne lui restait plus qu'à subir la colère justifiée de celle qu'elle n'avait pas su épargner.






_______________
Caractéristiques physiques:
- 1m63
- Physique athlétique
- Longs cheveux bruns
- Yeux sombres

Equipement:
- Tenue noire
- Communicateur Bell
- Laryngophone
- Zat
- 2 couteaux de combat

Plus mes "objets personnels" : Occulteur personnel et appareil de guérison goa'uld

________________
Journal de bord de Plume
________________
avatar

Grade : Capitaine
Messages : 782

Informations
Poids porté:
0/32  (0/32)
Points SGZ:
30/100  (30/100)

Re: Le silence des agneaux

Message par Sarah Lawrence le Mar 6 Déc - 9:11

La tirade de Plume fut pour le moins surprenante, courte et directe. Sarah haussa à nouveau les sourcils de surprise en comprenant qu'elle n'aurait pas le droit à plus. Sarah roula du regard et se pinça les yeux en se massant l'arrière de la nuque. Elle regarda Plume à nouveau et un petit rire lui échappa. Elle leva légèrement les bras et haussa les épaules dans un geste d'incompréhension et de résignation. Elle secoua la tête tout en adressant un sourire à la jeune femme brune.

" Vous avez échoué à quoi ? Vous êtes désolée de quoi ? Vous êtes désolée d'être fan des Cups ? Ha ça oui vous pouvez. Vous êtes désolée de pas savoir monter à cheval, ça aussi vous pouvez. Vous êtes désolée de ne pas être blonde ? Ben ça vous devriez pas... "

Sarah marqua un temps de pause et passa sa langue sur ses lèvres sèches avant de rire à nouveau en secouant la tête. Elle se tourna et tendit le bras pour attraper un tablette de données.

" J'ai lu votre dossier vous savez ? Vous avez un parcours sacrément intéressant. Et on peut dire que vous êtes originale dans votre genre. Pendant un moment je me suis demandé ce qui vous avait tant déchaîné, qu'est-ce qui faisait qu'une machine de guerre de 21 ans tournait. Et puis...Et puis j'ai compris. J'ai lu ce que vous aviez raconté aux gars du SDT. Votre passé, votre propre enfer qui a duré bien plus longtemps que le mien. Tout ça c'est... "

Sarah chercha ses mots en englobant son petit espace du regard :

" C'est quelque chose que je ne souhaite à personne. Ça marque à vie c'est certain. Surtout quand on vous tue et qu'on vous ressuscite dans la foulée pour le faire sortir. Je vais devoir voir des docteurs pendants des jours et des mois. Le SDT va probablement jeter ma carrière par la fenêtre et moi avec. Qui voudrait d'un leader avec l'image aussi entachée ? Il n'y aura plus de Lawrence commandant de bâtiment de guerre je suppose... "

Elle retourna son regard sur Plume :

" On peut estomper la douleur mais on oubliera jamais pas vrai ? Et peu importe ce qu'ils nous disent. On se sent toujours responsables. "

Lawrence prit une grande inspiration à nouveau :

" Je ne suis pas désolée que vous ayez détecté le monstre en moi. Je ne suis pas désolée que vous ayez essayé d'arrêter cette menace par les moyens les plus direct à votre disposition. "

Elle marqua un temps de pause tout en fixant les affaires que Noa avait oublié :

" Ha ! Et je ne suis pas désolée que vous n'ayez pas réussi à me tuer. Si vous l'aviez fait il aurait réussi, jusqu'au bout. Je suis encore en vie et libre, libre de connaître l'amour, libre de me reconstruire et libre de faire mal à ces bestioles. Vous devriez ressentir la même chose. Si vous vous étiez faite tuer, vous n'auriez jamais connu l'ambassadrice Leyva... Je vous repose la question, vous êtes donc désolée de quoi ? "



Qui est Sarah Lawrence?

Caractéristiques physiques:
Jeune femme d'1M75 athlétique, cheveux blonds, coupe militaire

________________

Dernière position connue : Salle de réunion
Situation : En briefing
avatar

Grade : Habillitation Niveau 3
Messages : 2538

Informations
Poids porté:
5/25  (5/25)
Points SGZ:
62/100  (62/100)

Re: Le silence des agneaux

Message par Plume le Mar 6 Déc - 19:08

Le regard fixé sur le bout des ses chaussures, Plume ne vit pas la réaction de Sarah mais, lorsqu'elle l'entendit rire, elle releva la tête en fronçant les sourcils. Avait-elle dit quelque chose de drôle ? Visiblement, Lawrence ne comprenait pas et partit dans un débit de paroles incompréhensibles pour la jeune femme. Les Cups ? Qu'est-ce que c'était ? Une marque de dentifrice ? Et qu'est-ce que l'équitation venait faire là-dedans ? Plume finit même par regarder de biais les mèches de cheveux qui encadraient son visage. Est-ce qu'elle devait se teindre en blonde ? Apparemment non, … Quoique, … le rire qui suivit la déstabilisa. Sarah était-elle en train de se moquer d'elle ?

Le regard de Plume se fit interrogateur avant de baisser de nouveau. Elle l'avait mérité après tout. La jeune femme serra les dents lorsque la blonde reprit la parole. Elle avait lu son dossier. Plume détestait en parler. Cela faisait remonter les souvenirs qu'elle avait tant de mal à enfouir. Ne pouvait-on pas simplement la laisser tranquille ? Mais après tout, elle était venue de son plein gré alors elle devait assumer.

Le ton de Sarah s'était fait plus lent, plus sérieux en quelque sorte. Plume garda le regard obstinément baissé sur le sol et ne put que secouer lentement la tête de droite à gauche lorsqu'elle lui demanda si les souvenirs s'estompaient comme la douleur. Tout était relatif. La douleur de Plume n'était jamais vraiment partie.

La militaire semblait sincère lorsqu'elle affirma qu'elle n'était pas désolée des agissements de Plume. Le contraire aurait été étonnant mais la fin surprit la brune qui leva la tête, le regard perdu. Elle était contente d'avoir survécu au parasite. Malgré les souvenirs et la douleur, elle était contente de s'être réveillée après la possession.

Plume était tellement sous le choc qu'elle ne parvint pas à articuler un mot et Sarah continua son discours affirmant que de nombreuses possibilités s'offraient à elle et que Plume devrait ressentir la même chose. Elle parla d'Aynira et finit de perturber la jeune femme qui ne savait plus quoi dire. Plume ouvrit la bouche et la referma à plusieurs reprises avant de finalement annoncer une vérité universelle.

"Il y a des choses pires que la mort."

Le regard qu'elle eut à ce moment-là semblait tellement décalé par rapport à son âge que c'en était presque effrayant.

"J'ai cru que, … je voulais juste, …"

Comment dire à quelqu'un qu'il devrait considèrer sa mort comme une bonne chose ? Plume repensa alors à ce qu'avait dit Sarah. Si les tok'ras l'avaient tuée au lieu d'extraire le goa'uld, elle n'aurait jamais rencontré Aynira. Elle n'aurait jamais su ce que comptait réellement pour quelqu'un voulait dire. Elle n'aurait jamais ressenti ce calme étrange qui l'envahit lorsqu'elle est blottie dans ses bras, l'oreille tout contre son coeur. Elle n'aurait jamais vu ce volcan à Hawaii et ne se serait probablement pas remise à jouer de la musique.

Mais elle n'aurait pas non plus connu cette angoisse dévorante à chacun de ses départe ni cette peur constante de la décevoir. Elle n'aurait pas été confrontée à chacun de ses échecs ni à la peine qu'elle devinait chez la narisienne lorsqu'elle ne parvenait pas à être celle qu'elle voulait. Aynira ne disait rien, bien sûr, mais Plume n'avait pas besoin de l'entendre pour le savoir. Comment aurait-il pu en être autrement ?  

"Moi j'aurais préféré mourir, …"

Et d'un certain côté, elle le préférait toujours mais ce n'était plus pareil. Mourir en combattant un goa'uld était une chose. Se donner la mort en était une autre. En faisant ça, elle aurait l'impression d'abandonner et d'être l'insignifiante enfant que Métis voyait en elle. Elle décevrait aussi Aynira et la narisienne méritait mieux que ça.






_______________
Caractéristiques physiques:
- 1m63
- Physique athlétique
- Longs cheveux bruns
- Yeux sombres

Equipement:
- Tenue noire
- Communicateur Bell
- Laryngophone
- Zat
- 2 couteaux de combat

Plus mes "objets personnels" : Occulteur personnel et appareil de guérison goa'uld

________________
Journal de bord de Plume
________________
avatar

Grade : Capitaine
Messages : 782

Informations
Poids porté:
0/32  (0/32)
Points SGZ:
30/100  (30/100)

Re: Le silence des agneaux

Message par Sarah Lawrence le Mar 6 Déc - 22:37

Il y a des choses pires que la mort...
Le regard de la jeune femme avait été lourd de sens à ce moment là. La preuve s'il en fallait une que la jeune femme avait été confronté à des choses qui n'auraient jamais du arriver à une femme de son âge. Sarah pouvait aisément imaginer quoi. Il y avait une foultitude de choses qui, par la douleur qu'elles provoquaient et leur durée pouvaient être un véritable supplice. Un supplice auquel la mort mettrait fin pour de bon. La possession par un Goa'uld en était le parfait exemple.

Lawrence se rendit rapidement compte que la jeune femme face à elle était peu loquace. Elle semblait terriblement mal à l'aise et quelque chose la tracassait. C'est du moins ce que laissait entendre son regard rivé sur ses chaussures et le fait qu'elle évite de la regarder à longueur de temps. Quelque chose n'allait pas avec elle. Est-ce que quelqu'un au SDT s'était vraiment intéressé de près à son profil et à ce qu'elle pouvait ressentir ?
Elle était définitivement perturbée et devait avoir besoin d'aide, d'une véritable aide. Un soutien comme celui que Sarah avait en ce moment et qui lui permettrait certainement d'être de nouveau elle-même. Sarah eut un moment d'affection pour cette jeune fille et se dit qu'elle ne devrait vraiment pas se plaindre de sa vie. Le dossier de Plume ne faisait d'ailleurs pas état de sa famille. La blonde ne posa pas de question à ce sujet par crainte de la réponse à cette question. Pour qu'elle ait échoué ici sans quitter la station il ne faisait aucun doute qu'elle en avait plus.

Puis le visage de l'américaine se durcit subitement. La dernière phrase de Plume avait fait l'effet du chape de plombs sur elle. La respiration du lieutenant devint plus forte. Les jointures de ses doigts se mirent à blanchirent sur la tablette qu'elle tenait. Le regard de la jeune blonde était devenu froid. Elle se crispa pendant quelques instants et finit par reposer bruyamment l'appareil sur sa table de nuit. Elle semblait déployer des merveilles d'efforts pour ne pas gifler la brune à ses côtés ou jeter l'appareil au loin.


" Comment oses-tu tenir des propos pareils ? "

Elle était soudainement passé au tutoiement trahissant ainsi son bouillonnement intérieur.

" Tu as une chance immense d'en être ressortie vivante, d'avoir survécu. Tu as la possibilité de prendre ta revanche sur la vie, de te reconst...Regarde-moi quand je te parle ! "
Le ton de Sarah n'était pas hostile, elle était certes en colère mais elle n'avait pas d'animosité directe pour Plume. Elle avait ce ton, cet air que pourrait avoir avoir un officier commandant ou même une grande soeur.
" Ta vie ne t'appartient pas. Elle ne t'appartient pas car tu as des gens qui t'entourent, qui visiblement ont de l'affection pour toi et qui s'en font. " Elle saisit la manche de veste de Plume et tira sur l'écusson dessus.
" Et si j'en crois ça, il y a même des gens qui ont suffisamment d'estime et de respect pour t'intégrer à une équipe d'exploration Terrienne, pour t'accorder ce rôle primordiale qui consiste à se battre et défendre pour la vie et la liberté de plus de 6 milliards d'individus. 6 Milliards d'individus ici sans compter ceux à travers la galaxie pour qui nous nous battons. Toi, toi parmi ces milliards es arrivée jusqu'à nous. Tu as ce devoir, non pas envers toi-même mais envers les autres. Ce devoir pour que ce qui t'est arrivé, ce qui m'est arrivé ne se reproduise jamais plus. "
Elle lâcha la manche de Plume.
" Ce patch a plus de signification et de valeur qu'un simple aspect décoratif. "

Sarah s'était redressée sur son lit. Sa tirade lui pesait et un mince pellicule de sueur faisait luire sa peau tandis qu'une de ses mains reposait sur son ventre.

" Tu partages une relation. Tu apportes de l'amour et du bonheur à quelqu'un. Ce bien que tu fais autour toi, tu n'as pas le droit de le regretter. Si tu n'en veux pas ou ne vois pas le potentiel que tu as en toi alors c'est que cette bestiole a gagné. Je n'ose imaginer tout ce qu'il a pu faire. Mais ce mal dont il a été responsable ne peut être effacé qu'en faisant le bien autour de nous. En nous battant pour des valeurs qui nous tiennent à coeur. "

Comme vaincue par la douleur Sarah finit par se radosser aux oreillers de son lit en laissant échapper un pénible soupir.

" Je ne connais rien de ta vie passée ou de tes souffrances. Ce que je sais aujourd'hui et ce peu importe tes croyances c'est que quelqu'un quelque part dans l'univers veille sur toi. Et qu'il a un plan pour toi, comme pour nous tous. C'est celui de faire en sorte que nous fassions la différence. "

Sarah marqua un temps de pause en terminant de fixer la brune avant de fixer le plafond.


" C'est moi qui suis désolée pour toi. "



Qui est Sarah Lawrence?

Caractéristiques physiques:
Jeune femme d'1M75 athlétique, cheveux blonds, coupe militaire

________________

Dernière position connue : Salle de réunion
Situation : En briefing
avatar

Grade : Habillitation Niveau 3
Messages : 2538

Informations
Poids porté:
5/25  (5/25)
Points SGZ:
62/100  (62/100)

Re: Le silence des agneaux

Message par Plume le Mer 7 Déc - 16:10

Plume ne savait plus quoi dire et était de plus en plus mal à l'aise. Elle avait naïvement pensé que Sarah la comprendrait mais ce n'était visiblement pas le cas. Elle s'apprêtait à partir lorsque la militaire s'emporta. Non, elle ne comprenait décidément pas. La blonde commença un sermon moralisateur avant  de hausser le ton en lui ordonnant de la regarder. Plume leva vers elle un regard dur et écouta la fin de son discours en serrant les poings. Qui était-elle pour lui parler ainsi ? Que savait-elle de sa vie ? De ses choix ?

"Ta vie ne t'appartient pas." Oui, ça, Plume l'avait compris. Elle pensait à tort s'être libérée de toute emprise en quittant les tok'ras et en vivant sa propre vie mais elle avait réalisé récemment que la liberté n'avait pas de sens. Pas pour elle. Et cette vérité était dure à encaisser.

Lorsque Sarah lui tira sur la manche, Plume ne prit même pas la peine de se dégager. Elle ruminait en silence. JP-1. Elle avait presque dû supplier pour rester dans l'équipe et ne s'y sentait pas tout à fait à sa place non plus. Comme si elle était sur la sellette. Au fond d'elle, elle continuait à croire qu'au moindre faux pas, ils se débarrasseraient d'elle, eux aussi. Nadira n'avait jamais montré d'intérêt particulier pour elle. C'était plutôt ses compétences qui l'intéressaient. Il n'y avait guerre que Noa qui avait paru content de la côtoyer mais cela aussi allait certainement changer.

La blonde continua son monologue en affirmant qu'elle avait le devoir de se battre pour les autres. Pour ceux qui ne pouvaient pas le faire eux-même. Pour éviter que les goa'uld ne recommencent avec d'autres hôtes. Pourtant, elle avait lu son dossier. Elle aurait dû savoir que c'était exactement ce qu'avait fait Plume durant ses trois années précédant son arrivée au SDT et qu'elle continuait à le faire tous les jours sur le JPS. Est-ce que ça aussi, elle le faisait mal pour qu'on le lui reproche de la sort ?

Plume prenait sur elle pour ne pas répondre mais les accusations à rallonge de la militaire lui pesaient de plus en plus. Lorsqu'elle évoqua sa relation avec Aynira la jeune femme détourna de nouveau les yeux, fixant son regard sur les appareils près du lit. Non. Elle n'avait pas le droit de s'immiscer aussi là-dedans. Pas alors qu'elle ne la connaissait pas. Pas maintenant, lorsqu'elle même n'était plus sûre de comprendre cette relation, si tant est qu'elle l'ait réellement comprise un jour. Elle secoua inconsciemment la tête. Elle voulait que ça s'arrête, que Sarah se taise. Elle ne supportait plus de l'entendre la démolir à chaque parole. Elle n'avait pas le droit de la juger, elle et ce qu'elle ressentait.

Mais Sarah ne comprit pas qu'elle allait trop loin. Elle lui parla de quelqu'un, quelque part, qui veillait sur elle. C'en fut trop pour Plume. Lorsque la blonde finit par se recoucher en disant qu'elle était désolée pour elle, la jeune femme explosa et se leva de sa chaise, oubliant la douleur pour fixer sur Sarah un regard ou se mêlait colère et souffrance.

"Je ne veux pas de ta pitié ! Qui es-tu pour me juger ?! Tu as lu quelques feuilles de papier et tu t'imagines me connaître ?! Tu me dis que j'ai de la chance ! La chance de quoi ? De ne pas contrôler ma propre vie ?! De ne vivre que pour les autres ?! Où étais-tu à 15 ans ?! Moi j'étais en enfer ! Et à 18 ?! Je me battais déjà à l'âge où ton principal problème était de choisir la tenue que tu mettrais le lendemain ! Ne me dis pas comment ni pourquoi me battre ! Je le sais ! Et je n'ai fait que ça, toute ma vie !"

La jeune femme avait fait un pas en avant et ne contrôlait plus du tout le volume de sa voix. Elle débitait les mots les uns à la suite des autres, comme si elle relâchait une pression depuis longtemps accumulée.

"Je sais parfaitement pourquoi je suis là et ce que représente cet écusson ! La plupart des membres du JPS me fuient. Les autres me tolèrent à peine. Seule une poignée fait preuve d'un quelconque intérêt pour moi et pourtant je suis toujours là ! J'ai dû renoncer à ma liberté de mouvement, à mon libre arbitre, j'ai même dû renoncer à qui je suis pour rester ici et continuer à me battre selon VOS règles, VOS manières et t'as pas idée de ce que ça me coûte ! Mais ça tu t'en fiches, n'est-ce pas ?! Parce que ma vie ne m'appartient pas !"

Plume ne mentionna pas Aynira. Sarah n'avait pas besoin de savoir que c'était pour elle qu'elle restait malgré tout et cela ne la regardait pas.

"Mais tu as raison. Tu ne sais rien de ma vie, ni de ce que je ressens mais si tu crois vraiment qu'une sorte de puissance supérieure veille sur nous, réveille-toi ! Personne ne veille sur moi ou alors ce n'est qu'un enfoiré de sadique ! Si tu crois ça, tu ne vaux pas mieux que tous ces idiots qui croient les goa'ulds !"

Plume stoppa sa tirade en fixant Sarah. Elle respirait bien trop fort et trop vite pour ses côtes brisées mais la douleur physique restait bien moins forte que celle qui l'habitait en permanence. Une infirmière fit irruption dans le petit box en la menaçant de la mettre dehors si elle continuait à crier de la sorte. Apparement, elle dérangeait les autres patients et le docteur Hawkins qui était en consultation. Plume la fusilla du regard avant de se tourner une nouvelle fois vers Sarah et de reprendre la parole d'une voix plus calme mais non moins implacable.

"Ne me dit pas ce que je dois faire ou ce que j'ai le droit de ressentir. Tu ne me connais pas. Tu n'as aucune idée de ce que je vis. Je suis venue parce que je pensais que tu comprendrais. J'ai fais ce que j'ai fais parce que je ne souhaite à personne de vivre ce que je vis. Mais tu sembles heureuse de ton sort. Félicitations. Tu t'en sors bien mieux que moi."

Plume la fixa encore quelques instant avant de tourner les talons, prête à partir.






_______________
Caractéristiques physiques:
- 1m63
- Physique athlétique
- Longs cheveux bruns
- Yeux sombres

Equipement:
- Tenue noire
- Communicateur Bell
- Laryngophone
- Zat
- 2 couteaux de combat

Plus mes "objets personnels" : Occulteur personnel et appareil de guérison goa'uld

________________
Journal de bord de Plume
________________
avatar

Grade : Capitaine
Messages : 782

Informations
Poids porté:
0/32  (0/32)
Points SGZ:
30/100  (30/100)

Re: Le silence des agneaux

Message par Sarah Lawrence le Mer 7 Déc - 19:35

La réponse de Plume était somme toute attendue. Sa personnalité était celle de quelqu'un de solide, qui avait l'habitude de ne pas se laisser marcher sur les pieds. La jeune femme se défendit et répondit avec tout ce qu'elle avait en stock. Elle s'ouvrit malgré elle sous l'effet de la colère. Elle apprit au lieutenant entre autre l'âge auquel elle fût possédée et l'âge approximatif autour duquel elle s'était mise à lutter contre les goa'ulds. Le visage de Sarah resta sévère face à la jeune femme, sans montrer le moindre signe de réaction quel que soit le propos qui lui était adressé. Les choses s'éclairaient lentement et difficilement sur la jeune extra-terrestre. Il apparaissait clairement que les plaies de la jeune femme ne s'étaient jamais refermées. Elles avaient dû même certainement s'ouvrir avec le temps et le danger de la solitude. Lawrence se demanda un instant comment il se faisait que le SDT n'avait pas détecté ses troubles lors de son incorporation dans ses effectifs. Peut-être que la jeune femme n'avait représenté rien d'autre qu'un atout pour le programme. Ce qui était aussi triste que répugnant comme idée. La vérité était que cette pauvre jeune fille était restée seule après son traumatisme et que rien ni personne n'avait pris le temps de panser ses anciennes blessures. Avait-elle jamais appris à faire confiance après son expérience ? Lawrence avait pris le temps de se calmer et d'ordonner ces idées.

* Décidément Noa finira par vraiment déteindre sur moi. *

La discussion sembla arriver à un tournant après l'intervention de l'infirmière. Sarah s'était contentée de lever la main vers celle-ci pour lui faire comprendre que le message était reçu et qu'elle allait y remédier. La jeune fille termina son plaidoyer et fit mine de tourner les talons. Sarah laissa échapper un soupir bruyant et se redressa en grognant de nouveau. Elle fit basculer ses pieds hors du lit et prit de grandes inspirations. Plume était sur le point de sortir.

" Alors tu as fini ? Tu vas t'enfuir c'est ça ? "

Suivant cette phrase Sarah attrapa une béquille proche et s'appuya dessus avec précaution et posa les deux pieds au sol. Elle se tourna vers Plume et avança doucement en repoussant gentiment une infirmière qui s'était rapprochée.

" Tu as raison. Je ne connais rien de ta vie, ni de ton expérience, ni de tes trois années de combats. Je ne sais pas d'où tu viens ou ce à quoi pouvait ressembler ta vie. "

Sarah s'approcha de la jeune femme et tâcha de la suivre jusqu'à l'extérieur de l'infirmerie.

" Je ne vais pas très loin se contenta-t-elle de dire. "

Elle avança aux côtés de Plume.

" Je ne sais pas à quoi tu t'attendais en venant. Mais pour moi ce...cet enfer ne doit pas être ma fin, je ne veux pas le laisser me ronger. Je me sens meurtrie, abusée et usée. Il faudra longtemps pour que je m'en remette. Mais est-ce que j'ai envie d'en finir ? Est-ce que j'ai envie de tout abandonner parce que la souffrance est insupportable ? "

Elle secoua lentement la tête.

" Il reste encore beaucoup de choses à vivre, à découvrir et à faire. Tant de choses que je ne saurais que mieux apprécier. Tant d'espoirs. "

Avec difficulté elle laissa ses pas la guider jusqu'à la salle de brieffing qui était pour l'heure inoccupée. Elle invita l'autre jeune femme à la suivre d'un signe de tête. Sarah se dirigea vers un fauteuil et s'y laissa presque tomber. Elle sembla soudainement être soulagée d'un poids. La jeune femme fixa à nouveau Plume.

" Qu'est-ce qui te fais avancer dans la vie ? Qu'est-ce qui fait que tu te lèves le matin ? A part la vengeance, je veux dire au fond y a quoi d'autre ? "
Elle marqua un temps d'arrêt.
" Quand nous aurons gagné, et je dis bien quand et pas si, qu'est ce que tu feras ? "

Sarah se cala dans le dossier de sa chaise et regarda de biais vers la table et toutes les chaises vides.

" Tu as l'univers devant toi. Tu pourrais quitter le SDT du jour au lendemain si tu le voulais. Alors pourquoi tu restes si nos règles et nos méthodes sont si insupportables ? "
Cette fois le regard de Sarah revint sur Plume. Elle haussa les épaules.
" Pour moi...pour moi j'ai une nouvelle famille ici. Des gens avec qui j'ai appris à apprécier, avec qui je me suis liée et qui me manquent quand je ne les vois pas. Je suis tombée, mais j'ai la chance de servir avec des frères et des sœurs qui m'aideront à me relever. "
Elle prit une grande inspiration et un léger sourire se dessina sur son visage.
" C'est bon d'avoir des amis et une famille sur qui compter, qu'elle soit liée à nous par le sang ou l'esprit. "

La lieutenant se tourna vers Plume et la regarda à nouveau dans les yeux.
" C'est la solitude n'est-ce pas ? Tu es venue parce que, au fond de toi tu te sens seule. Et tu espérais sans doute que je serais un lien, un lien ténu dans cette solitude. "
Sarah revint se pencher en avant.
" Si nous les terriens dans notre coin d'univers on était si pénible que ça, je suis pas certaine que tu serais restée aussi longtemps avec nous. "
Lawrence détourna à nouveau le regard.
" Il y a même pas deux ans je servais dans des coins obscures de ma planète. J'ai vu des gens rendus fous par des manipulateurs d'esprits, j'ai vu des pays où les armées étaient composées par des enfants...tant d'atrocités et de douleur. Il y a même pas deux ans j'étais simple soldat. J'avais pas grand chose pour moi, tout ce que je savais ou presque m'avais été inculqué par l'armée. Je savais que quoiqu'il arrive je pouvais faire confiance à mes camarades. Qu'on ne formerait qu'un et que quoiqu'il arrive ils seraient là pour me soutenir. "
Elle prit une nouvelle inspiration.
" Mais j'ai choisi cette vie. Et quand on m'a présenté l'opportunité de me battre à travers l'espace et de m'exposer au danger j'ai aussi choisi cette voie. "

Sarah fit un geste déconfit traduisant son incompréhension.
" Toi tu y as été jetée de force. Rien ne t'oblige à poursuivre cette vie. "
La jeune femme ouvrit la bouche et la ferma cherchant ses mots.
" Tout ce que je veux dire c'est que tu n'es plus obligée d'être seule. Il y a des règles ici, certaines bonnes d'autres plus pénibles. Mais ce sont elles qui nous lient tous ici. Chaque terrien présent ici l'est parce qu'il a choisi d'embrasser ces règles, ces méthodes..."
Les épaules de Lawrence s'affaissèrent et elle essaya de se relever en grognant.
" Tu sais où me trouver. Mes quartiers sont les numéros 3 et j'irais pas bien loin dans les prochains jours ou semaines...Ce que tu as vécu est terrible. Terrible en effet. Mais il y a une autre voie tu sais, une qui pourrait chasser cette terrible envie de te supprimer. "

Lawrence était maintenant sur ses deux pieds et prête à reprendre sa route.
" Seul nous sommes vulnérables. Ensembles, nous sommes invincibles. Passe me voir quand et si tu te sens prête et le souhaite. "



Qui est Sarah Lawrence?

Caractéristiques physiques:
Jeune femme d'1M75 athlétique, cheveux blonds, coupe militaire

________________

Dernière position connue : Salle de réunion
Situation : En briefing
avatar

Grade : Habillitation Niveau 3
Messages : 2538

Informations
Poids porté:
5/25  (5/25)
Points SGZ:
62/100  (62/100)

Re: Le silence des agneaux

Message par Plume le Mer 7 Déc - 22:11

Alors qu'elle s'apprêtait à sortir, Sarah poussa un grand soupire et demanda à Plume si elle comptait s'enfuir comme ça. La jeune femme ne répondit rien et marqua un temps d'arrêt. Lorsque la blonde s'approcha d'elle, elle ne bougea pas non plus. Le ton de Sarah était nettement plus calme quand elle reprit la parole, marchant lentement, avec une béquille, aux côtés de Plume. Les deux jeunes femmes quittèrent l'infirmerie à pas lents, Sarah en parlant, Plume en l'écoutant bien plus attentivement qu'elle ne l'aurait pensé quelques minutes plus tôt.

L'expérience de la militaire n'avait pas été aussi longue que celle de Plume mais leurs sentiments étaient similaires. Vivre avec les souvenirs du symbiotes et le traumatisme de la possession n'était pas chose aisée. mais là où Plume n'avait vu que douleur et solitude, Sarah avait réussi à voir espoir et soutien. D'un certain côté, Plume l'enviait.

La jeune femme suivit Sarah à travers les couloirs de l'Achilles qu'elle ne connaissait pas. Elles arrivèrent dans ce qui devait être la salle de réunion. La militaire entra en invitant Plume à la suivre. Le jeune femme suivit, intriguée et la regarda s'assoir dans un fauteuil, soulagée. A la question qu'elle lui posait, Plume ne répondit d'abord rien. Qu'est-ce qui la faisait avancer ? La rage, la colère, … Sarah poursuivit en lui demandant ce qu'elle ferait après, lorsque le combat serait terminé. Plume posa ses yeux sur elle, le regard nettement moins dur que précédemment, et se contenta de répondre tout bas.

"Je ne sais pas, …"

En fait, elle n'avait jamais réellement réfléchit à la question. La tâche lui semblait tellement insurmontable qu'elle n'imaginait pas qu'il puisse y avoir un "après". Elle avait bien reprit des études de géologie mais elle doutait que ce soit réellement ce que la blonde avait à l'esprit. La question suivante était plus facile.

"Ayni."

Elle restait pour Aynira. Si la narisienne n'avait pas pesée dans la balance, voilà bien longtemps que Plume aurait quitté la station. D'ailleurs, elle l'avait fait une fois et était revenu très vite en se rendant compte qu'elle lui manquait cruellement. Toutes ces contraintes et ses obligations, elle les acceptait pour elle. Sarah ressentait plus ou moins la même chose. Elle s'était attachée à ses collègues et ils en étaient venus à lui manquait. Peut-être pas de la même manière mais la ressemblance était presque parfaite.

Puis, le regard de Sarah se fixa dans le sien. Elle parla de solitude. Oui, Plume se sentait seule très souvent. Personne n'arrivait réellement à la comprendre et, bien qu'elle ne l'avouerait jamais, cela l'attristait. Elle n'arrivait pas à se mélanger à eux malgré tous ses efforts. La réalité, c'était qu'elle avait cruellement peur d'être blessée de nouveau.

La militaire expliqua sa carrière et sa certitude que, quoi qu'il arrive, son unité serait présente pour elle. La confiance qui transparaissait dans ses paroles troubla la jeune femme. Une confiance aveugle et absolue. Une chose qui rassurait et portait Sarah mais que Plume s'était interdit à tout jamais. Elle avait connu ce sentiment une fois, elle se souvenait encore de ce que cela faisait de pouvoir compter aveuglément sur quelqu'un. Et en avait payé le prix. Avec Aynira, elle ressentait quelque chose de similaire mais s'interdisait de s'y abandonner totalement. Une angoisse dévorante l'empêchait d'en profiter pleinement.

Sarah souligna le fait que Plume n'avait pas choisit sa vie, qu'elle avait le choix d'en changer.

"Je ne sais rien faire d'autre. Et je n'ai pas le droit de les laisser faire, … Je ne veux pas que d'autres vivent ce que j'ai vécu, …"

Voilà sa raison de combattre, ce qui la poussait à choisir cette voie. Elle se sentait coupable et elle avait un devoir envers toutes les pauvres âmes de cette galaxie. Une mission qu'elle s'était elle-même confiée et qu'elle comptait mener à bien.

Etrangement, les paroles de Lawrence troublèrent la jeune femme. Plume se laissa tomber dans un fauteuil, soulageant ses côtes en réfléchissant aux dires de la militaire. C'était loin d'être facile mais il y avait du vrai dans ses propos. Elle baissa les yeux lorsque Sarah reparla de ce qu'elle lui avait avoué plus tôt, son sentiment que la mort était parfois préférable. Elle se sentait coupable de penser une telle chose. Lentement, elle hocha la tête pour montrer qu'elle avait compris le message.

Alors que Lawrence s'apprêtait à repartit après lui avoir assurer que sa porte serait ouverte à Plume, cette dernière se leva et sortit un objet de sa poche.

"Je peux te soigner, si tu le souhaite. J'ai apporté l'appareil, … Ca ne sera pas long et il n'y aura pas de cicatrices."

Elle enfila l'appareil de guérison goa'uld à sa main droite et attendit la décision de Lawrence. Elle savait que certains préféraient souffrir de leurs blessures pour se rappeler de ne plus se laisser prendre. Peut-être que la blonde était de ceux-là et elle ne comptait pas la forcer à quoi que ce soit.






_______________
Caractéristiques physiques:
- 1m63
- Physique athlétique
- Longs cheveux bruns
- Yeux sombres

Equipement:
- Tenue noire
- Communicateur Bell
- Laryngophone
- Zat
- 2 couteaux de combat

Plus mes "objets personnels" : Occulteur personnel et appareil de guérison goa'uld

________________
Journal de bord de Plume
________________
avatar

Grade : Capitaine
Messages : 782

Informations
Poids porté:
0/32  (0/32)
Points SGZ:
30/100  (30/100)

Re: Le silence des agneaux

Message par Sarah Lawrence le Dim 11 Déc - 22:49

Les choses commençaient à se préciser chez Plume. La brune se livrait encore un peu plus en répondant aux questions de Sarah. Elle s'ouvrait et l'aider à comprendre ce qui la motivait. Après l'échange de coups de feu initial cet échange, cette connexion était plus que bienvenue. Lawrence était ravie d'apprendre que les motivation de Plume étaient proches de celles du SDT et de ce qui animait également les membres engagés. Un sourire exprimant un mélange de satisfaction et de compassion anima le visage de Sarah. Elle se frotta les mains l'une contre l'autre en songeant peut-être à emmener un jour Plume à une association de vétérans. La jeune lieutenant se demanda subitement s'il en existait une également au SDT. Dans ce cadre là elles auraient l'occasion de partager l'une comme l'autre leur vécu et de soulager en partie leur conscience. Ce serait sans doute plus lui tendre la main que ce que le SDt avait fait jusque là. Il faut parfois un soldat pour tendre la main à un autre soldat. C'est ce que Plume était devenue malgré elle. Sarah se pencha et s'autorisa à poser sa main sur l'épaule de l'extraterrestre :

" tu te bats pour l'amour et préserver la liberté d'autrui. Nous nous battons tous pour la même chose et je suis ravie que le SDT te compte parmi nous. " Lui dit-elle avec la plus grande des sincérités.

" Quand à l'après...Je suis sûr que les narisiens t'ouvriront leurs bras. Sinon tu pourras aspirer à une retraite bien méritée sur une île paradisiaque. Prends le temps d'y songer. "


Alors que la jeune femme se relevait pour retourner jusqu'à son lit Plume lui fit une proposition qui la prit véritablement au dépourvu. Elle sortit un appareil extraterrestre qui pourrait apparemment la guérir en un rien de temps. La tentation était forte il fallait le reconnaître. Surtout si Sarah pouvait échapper à une cicatrice. Mais une petite voix au fond d'elle lui intima de refuser. L'expression de surprise s'évanouit pour laisser petit à petit place à un nouveau sourire. Lawrence était véritablement touchée. Elle posa sa main sur celle de Plume et elle secoua lentement la tête.

" C'est très gentil. Mais cette blessure doit cicatriser avec celles qui ne se voient pas. Ce sera lent, mais il faut que le corps et l'esprit s'accordent. "


La main de Sarah quitta celle de Plume. Elle lui laissa le temps de ranger l'appareil qu'elle avait amené avec elle avant de prendre sa béquille et d'inviter silencieusement la jeune brune à la suivre. Lawrence grimaça en forçant pour avancer pas à pas.

" Je vais avoir le droit à un nouveau sermon du docteur Hawkins. Vous savez à quel point c'est pénible ? Je veux dire c'est pas le fait qu'il passe un sermon qui sera pénible. C'est le fait qu'il aura raison, j'ai jamais vu ce bonhomme se tromper. "

Lawrence revint à l'infirmerie. A l'entrée elle prit le temps de congédier l'escorte de Plume, indiquant aux deux soldats qu'il n'y avait rien à craindre et que, en tant que membre du SDT et de JP-1, elle ne constituait pas une menace pour l'équipage. En arrivant à son lit Sarah posa sa béquille et s’allongea en poussant un soupir de soulagement. Elle tendit la main pour s'emparer du café qui avait été déposé dans l'intervalle. La jeune femme en prit une gorgée et grimaça.

" Il est tiède..."


Elle se tourna vers Plume en reposant sa tasse.

" Je te propose un marché. Si tu te sens de revenir me voir à l'occasion pour discuter comme je te l'ai proposé alors tu feras disparaître ma cicatrice. Qu'en dis-tu ? "



Qui est Sarah Lawrence?

Caractéristiques physiques:
Jeune femme d'1M75 athlétique, cheveux blonds, coupe militaire

________________

Dernière position connue : Salle de réunion
Situation : En briefing
avatar

Grade : Habillitation Niveau 3
Messages : 2538

Informations
Poids porté:
5/25  (5/25)
Points SGZ:
62/100  (62/100)

Re: Le silence des agneaux

Message par Plume le Dim 11 Déc - 23:16

Plume garda le silence face aux résumé de Sarah. Elle ne l'aurait pas formulé comme ça. Elle n'était même pas sûre que ce soit réellement le cas mais ce n'était pas le plus important. Non. L'important c'était qu'elles étaient d'accord. Finalement, elle n'aurait peut-être pas besoin d'en venir aux mains.

Lorsque la blonde évoqua son futur possible, Plume déglutit difficilement. Elle ne doutait pas que les narisiens l'acceptent parmi eux mais elle, par contre, … c'était une autre histoire. Elle n'envisageait pas le moins du monde de s'installer sur la planète natale d'Aynira. Cela ferait plaisir à la narisienne, c'était certain, mais Plume savait qu'elle ne le supporterait pas. L'alternative était une île. La jeune femme repensa à celle qu'elle avait occupée avec Aynira à Hawaii. Les trois jours de solitude avait été comme une bouffée d'oxygène pour elle. Elle avait réellement apprécié ce séjour sur cette île déserte. Peut-être que c'est ce qu'elle choisirait après tout.

Plume proposa à Sarah de la soigner lorsque celle-ci se plaignit de devoir retourner à l'infirmerie. Ainsi, elle pourrait remercier la militaire tout en se faisant pardonner. Mais, contre toute attente, elle refusa. La jeune femme fronça les sourcils.

"Si nous sommes attaqué demain, vous ne serez pas en état de vous défendre, …"

Elle ne comprenait pas la logique de Sarah. Le corps pouvait guérir plus vite que l'esprit sans que cela ne change rien. Plume en savait quelque chose. Son esprit à elle ne guérissait jamais vraiment. Quoi que, depuis quelques temps, il semblait montrer quelques signes de sédition lorsqu'une certaine brune se montrait persévérante.

Plume inspira profondément en réfléchissant et s'en voulu aussitôt. Ses côtes la rappelèrent à l'ordre et elle grimaça en gémissant doucement. Elle rangea l'appareil et suivit de nouveau Sarah à travers les couloirs de l'Achilles. Les deux femmes regagnèrent l'infirmerie où un café tiède attendait la militaire. Sarah lui proposa alors de revenir discuter avec elle de temps en temps en échange de quoi elle la laisserait faire disparaître la cicatrice. Plume haussa les épaules. A dire vrai, elle n'avait aucune idée de ce qu'elle allait faire. Peut-être retournerait-elle voir Sarah. Peut-être pas. Elle était incapable de répondre sur le moment et préféra donc ne pas le faire.

"Il faut que tu dormes. Et moi, il faut que je rentre."

Sans autre parole, Plume tourna les talons et, lentement, quitta l'infirmerie. Le trajet de retour fut lent et méditatif. La jeune femme repensa à ce qu'avait dit Sarah et, lorsqu'elle retrouva Aynira, elle se blottit dans ses bras, sans un mot, la serrant aussi fort que ses côtes cassées le lui permettaient sans trop de douleur.


Info:
Je pense qu'on peut clôturer mais si tu avais d'autres idées, j'éditerai pour faire rester Plume Wink






_______________
Caractéristiques physiques:
- 1m63
- Physique athlétique
- Longs cheveux bruns
- Yeux sombres

Equipement:
- Tenue noire
- Communicateur Bell
- Laryngophone
- Zat
- 2 couteaux de combat

Plus mes "objets personnels" : Occulteur personnel et appareil de guérison goa'uld

________________
Journal de bord de Plume
________________

    La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû - 11:41