The Blond Awaken

Stargate Zone

Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

The Blond Awaken

Partagez
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 685

Informations
Poids porté:
0/32  (0/32)
Points SGZ:
10/100  (10/100)

The Blond Awaken

Message par Sarah Lawrence le Jeu 24 Nov - 23:15

L'étrange rêve de Sarah n'avait cessé. Elle avait eu une très longue conversation avec sa compère avocate. C'était étrange pour la jeune femme qui avait fini par se taire et s'assoir. Elle s'était écouté parler pendant des heures et ne pouvait littéralement plus se supporter. Cette sensation était pour le moins inédite chez la jeune femme. Sarah ne s'écoutait plus depuis des heures déjà et se contentait de faire d'étranges dessins dans le sable. Ils n'avaient pas vraiment de sens pour elle à première vue. Mais ils avait quelque chose de familier. Que représentaient-ils ? le nom d'une compagnie ? Une marque ? Un organisme ? Elle n'aurait su le dire. Son corps commençait simplement à fatiguer pendant que le soleil de plomb l’assommait.
Elle avait fini par se lever et s'était jetée à l'eau tout habillée. En émergeant elle s'était sentie renaître, comme soulagée d'un poids énorme. Comme si quelque chose d'oppressant l'avait quittée. Lorsqu'elle avait sorti la tête hors de l'eau son autre elle n'était plus là. L'avocate avait disparu sans laisser de trace. Il n'y avait plus de traces de qui que ce soit d'autre d'ailleurs. Lawrence avait fini par rejoindre le rivage d'une nage tranquille et elle s'était étendue sur le sable. Elle avait alors profité du soleil pendant un temps infini. Elle n'aurait su dire depuis combien de temps elle se trouvait là. Un bourdonnement lointain lui parvenait. Elle avait un temps observé la forêt et ses arbres. Le bruissement du vent dans les feuilles lui donnait l'impression que des gens lui parlaient pareil à des chuchotements proches et lointains à la fois, connus et pourtant très étrangers. Et puis au bout d'un moment il n'y eut plus que le silence. Sarah avait alors commencé à s'assoupir. Ses paupières étaient devenues lourdes et elle se rappelait de moins en moins de choses, comme son travail, les gens qu'elle connaissait. Elle sombra dans un profond sommeil, un sommeil sans rêve ni conscience.

Le premier son qui parvint aux oreilles de la jeune femme était celui d'un bip régulier. Ce bip elle le connaissait bien. C'était celui d'un cardiogramme transcrivant les battements d'un cœur. Elle inspira plus profondément qu'elle n'avait du le faire ces derniers temps et expira tout aussi longuement. Le bip de la machine s'accéléra très lentement. Lawrence entrouvrit les yeux et grimaça. Un vif raie de lumière l'avait ébloui. Elle devait donc bien se trouver dans une infirmerie. Elle prenait maintenant un peu plus conscience de son entourage. Elle était étendue sur un lit vêtue d'une simple blouse de malade et couverte d'un fin drap. Sa bouche était pâteuse comme pour témoigner du temps qu'elle avait passé ici. Elle prit alors conscience de l'odeur d’antiseptique qui l'assaillait. Elle grogna en levant la main devant ses yeux pour se protéger et tâcher de revenir dans le monde des vivants, littéralement parlant. Elle se sentait fatiguée, extrêmement fatiguée. Qu'était-il arrivé ? Elle ne se souvenait pourtant pas d'avoir été blessée. Et puis comme un premier souvenir rejaillit. Celui d'une petite embarcation lourdement armée à bord de laquelle elle et un groupe de soldats...son escouade de la nayv pour être plus précis, se trouvaient. Il y avait eu une fusillade, oui elle en était certaine maintenant, ils étaient venus pour extraire une équipe de forces spéciales. Puis quelque chose avait mal tourné. Elle était descendue du bateau pour aller sauver un des seals blessés et le ramener à bord. Puis elle avait elle-même été touchée à la cuisse et elle s'était effondrée au sol. Et puis il n'y eut plus rien, le black out. Les yeux de Sarah s'ajustèrent à la lumière et elle cligna plusieurs fois des yeux en fixant le plafond. Puis elle se mit subitement à froncer les sourcils. Son environnement de tanguait pas. Pas même un petit peu, pas même de la manière la plus imperceptible du monde. Il n'y avait pas ce petit quelque chose qui lui indiquait qu'elle se trouvait à bord d'un navire. Elle n'était donc pas à bord du Nimitz.
Son rythme cardiaque s'accéléra brutalement.
Lawrence, second quartier-maître de la navy dans les unités riverines ne savait absolument pas où elle se trouvait. Elle tourna la tête et se figea.
Son rythme cardiaque s'accéléra de nouveau.
Tout lui revint clairement d'un seul coup. Elle était en intervention au large la corne africaine. Elle était descendue du bateau et avait bravé les balles pour secourir un camarade et avait été touchée dans le processus. C'était pourtant évident ! Elle avait été capturée. Ho oui elle était prisonnière, ça crevait les yeux maintenant. Il n'y avait qu'elle sur ce lit, l'homme à sa gauche, cette infernale machine et le rideau d'isolation vert qui entourait sa couche.

* Une barbe comme ça on en trouve que dans les cavernes des extrémistes ! * Pensa-t-elle brutalement en dévisageant le grand costaud assis à côté de son lit. Le regard de la jeune femme descendit vers le plateau repas qui se trouvait à côté d'elle.
* ha l'imbécile il a laissé les couverts...*
La jeune femme regarda à nouveau l'homme avec un sourire en total désaccord avec son rythme cardiaque. Elle respira lentement avant de prendre une grande inspiration et de se redresser d'un trait. Les bips de la machine se suivaient maintenant à toute allure. Elle se releva d'un trait et saisit le plateau pour le lancer sur l'homme.

[Test de Tir = Excellente réussite]

Le plateau arriva en plein sur le visage de l'homme comme l'escomptait la jeune femme. Sarah voulut rouler hors de lit mais une douleur sourde lui vrilla le ventre. Elle se plia en deux en réponse à cette douleur et tomba à genoux. La jeune femme grogna et dû faire appel à ses réserves pour se reprendre. Elle empoigna alors la fourchette qui se trouvait au sol et repris son assaut.

[Test de corps à corps = Réussite]

La jeune femme tira les deux pieds de l'homme pour le faire glisser de sa chaise. Elle rampa alors sur l'homme et monta à califourchon sur l'homme.

Un flash soudain lui revint.
* Hey Cow-boy...* retentit en échos dans sa tête.

Elle secoua la tête et appuya la fourchette sur la gorge de l'homme. D'autres arriveraient sous peu elle n'en doutait pas. Elle devrait tirer un maximum d'information de celui-ci avant de s'en aller.

"' ayn 'inna ? " (" Où suis-je ? ") lança-t-elle comme une phrase visiblement pré-apprise.
" Putain où je suis espèce de taré d’extrémiste ? Tu sais qui je suis ? Je suis le putain de quartier-maître Lawrence de la putain de Navy des Etats-Unis d'Amérique ! Mes potes vont revenir me chercher et on va te faire bouffer tout le sable de ton foutu pays. Tu sais ça hein ? Hein? " Grogna-t-elle à nouveau en appuyant un peu plus la fourchette sur la gorge de Noa.

La vision de la réalité semblait être déformée pour Sarah et il y avait visiblement un sacré trou dans sa mémoire.


Dernière édition par Sarah Lawrence le Jeu 24 Nov - 23:31, édité 1 fois



Qui est Sarah Lawrence?

Caractéristiques physiques:
Jeune femme d'1M75 athlétique, cheveux blonds, coupe militaire

________________

Dernière position connue : Salle de réunion
Situation : En briefing
avatar

Messages : 852

Re: The Blond Awaken

Message par Superviseur le Jeu 24 Nov - 23:19

Le membre 'Sarah Lawrence' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Résolution (100)' :


--------------------------------

#2 'Résolution (31-60)' :
avatar
Mister Stargate Zone 2016

Grade : Ingénieur en chef
Messages : 680

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/100  (0/100)

Re: The Blond Awaken

Message par Noa Pakeha le Ven 25 Nov - 9:55

Voilà deux jours que Noa n'avait pratiquement pas quitté l'infirmerie de l'Achille. Sarah y avait été transféré après l'opération et ne s'était toujours pas réveillée. Les médecins disaient que c'était normal et qu'il ne fallait pas encore s'en inquiéter. Les rares fois où il était parti avaient été pour se faire téléporter chez lui et passer quelques heures avec sa fille avant qu'elle n'aille se coucher. David avait été un soutien fort et prenait soin d'Emy pendant son absence. Noa avait donc officieusement transféré son bureau sur une chaise de l'infirmerie et un tas de paperasse commençait sérieusement à s'accumuler. Les militaires et techniciens souhaitant s'entretenir avec lui avait été invités à se rendre ici. Il se fichait éperdument de l'image que ça pouvait donner, tant que son travail était fait. Et il savait que en ce moment il ne pouvait bien faire son travail que dans cette pièce. Le silence qui y régnait dû à l'absence de patients n'était surement pas la seule raison.
Il était 14 heures environ et Noa, qui n'avait pas encore fermé l’œil la nuit précédente, commençait sérieusement à piquer du nez sur l'écriture d'un rapport concernant la maintenance des systèmes de sécurisation automatique des ponts du JPS. L'ordinateur portable sur ses genoux commençait à glisser lentement alors que sa tête était penchée légèrement en arrière contre le haut dossier de la chaise. Il avait les yeux clos et la bouche légèrement entrouverte.

Il fut réveillé lorsque son nez explosa sous l'impact d'un objet non-identifié. Noa ouvrit les yeux surpris en poussant un petit cri de surprise et de douleur. Il leva les mains à son visage pour attraper son nez qui irradiait et saignait abondamment. Avant que Noa ait pu comprendre quoi que ce soit ce qui lui était arrivé, il sentit deux mains saisir ses chevilles et le tirer avec force. Le jeune homme glissa de sa chaise et sa tête rebondit contre l'assise puis contre le sol qu'elle heurta violemment. L'ordinateur portable tomba à côté de lui dans sa chute.
Noa aveuglé par cette succession de douleurs soudaines et incompréhensibles sentit quelqu'un grimper sur son corps à califourchon. C'est alors qu'il reconnu Sarah. Aussitôt une image d'elle dans la même position lors d'une nuit mouvementée s'imposa dans sa tête. Mais la vision disparue bien vite lorsque Sarah appuya une fourchette sous la gorge du jeune homme en lui balançant un mot dans une langue étrangère.
Du Goauld ? Le symbiote était-il toujours là ? Avait-il contaminé Sarah ?
Les remarques absurdes s'enchainèrent dans l'esprit de Noa et le pétrifiaient. Il aurait du être soulagé de la voir réveillée, mais... et si le Goauld avait changé sa personnalité ? Si elle avait conservé tout le pire du symbiote ? Si l'esprit de ce dernier avait fusionné avec le sien ? Était-ce possible ?
Le visage de Sarah était tendu et déterminé. Aucune sympathie ni douceur se dégageait de son regard. Elle le fixait comme un étranger, comme un ennemi. C'est ce qui troubla le plus Noa.
Puis elle enchaîna, le qualifiant d'"extrémiste", elle dit être "Quartier-Maître" et faire partie de la Navy. Elle continua à menacer Noa et enfonça un peu plus la fourchette dans sa gorge.

" Sarah, arrête ! Arrête ! " supplia t-il, paniqué.

Il plaça ses deux mains paumes ouvertes à côtés de sa tête en signe de reddition. Elles étaient pleines de sang venant de son nez dont le flux ne s'était pas encore arrêté. Une large coupure perpendiculaire à l'arrête du nez marquait le coin du plateau que Sarah avait propulsé contre son visage.


" S'il te blait " ajouta t-il le nez complètement bouché de sang. " C'est boi, Noa ! Je suis... je suis ton collègue, et .. abi. " ajouta t-il, comprenant alors que la jeune femme était perdue et qu'elle ne le replaçait plus.

C'est alors que deux infirmières arrivèrent en courant. Elles voulurent se précipiter sur le lieutenant Lawrence pour la faire reculer, mais Noa les vit du coin de l'oeil et leva une main vers elles.

" Non, non, attendez. "
Le jeune homme planta ses yeux dans ceux de Sarah.
" S'il te blait. Lâche-boi. Je sais bas qui tu crois que je suis, bais je te veux pas de bal. "
Il déglutit lentement.
" Lâche-boi s'il te blait et comme ça on bourra discuter. S'il te blait. " continua t-il avec un regard qui se voulait confiant.







Qui est Noa Pakeha ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m95, 82 kilos, musclé et tatoué sur la totalité des bras et une bonne partie du torse et des jambes. Regard doux.
________________

Dernière position connue : En salle de réunion
Situation : Attend le briefing de Jp-1
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 685

Informations
Poids porté:
0/32  (0/32)
Points SGZ:
10/100  (10/100)

Re: The Blond Awaken

Message par Sarah Lawrence le Ven 25 Nov - 11:33

Une nouvelle série de flashs avait envahi l'esprit de Sarah. Elle ferma les yeux en grognant. De la sueur perlait sur son front et sa mâchoire était contractée, preuve évidente qu'elle souffrait. Les images se succédaient en cascade avec une précision dérangeante. Elle voyait l'homme qui se trouvait devant elle en train de la réprimander, puis dans une autre situation où ils se rapprochaient. Elle se vit au milieu d'un paysage cauchemardesque entourée de gens qui ne lui rappelaient rien. Elle eut le souvenir d'une robe rouge et d'une soirée arrosée. Puis l'image d'une française avec qui elle évoluait dans les couloirs d'un vaisseau égyptien. Elle sentit ensuite une venir une vague de nouveau souvenirs beaucoup plus ténus et très partiels, l'image floue d'un peuple se prosternant devant elle, une mise à mort, des couloirs semblables à l'infirmerie où elle se trouvait à travers lequel elle courait en tirant sur des gens. Et de nouveau le visage de ce tatoué qui lui tirait dessus.
La douleur dans le ventre de Sarah devin plus présente et elle prit conscience du pansement sur celui-ci en se tâtant. La jeune femme était maintenant en nage. Elle retourna un regard froid sur Noa :


" Mon ami ? J'me souviens ouai ! J'me souviens surtout que tu m'as flingué ! Et c'est quoi ces visions ? Vous m'avez drogué ? "


Deux infirmières firent subitement irruption et le barbu sous Sarah les arrêta d'un signe de la main. La jeune femme changea de position pour faire maintenant face aux deux femmes. La position de Sarah évoquait maintenant celle d'un animal sauvage qu'on aurait acculé. La machine à côté d'elle émettait des bipements erratiques. Elle empoigna Noa par le col sans prêter vraiment attention à ce qu'il disait et s'adressa aux infirmières :


" Face contre terre ! Face contre terre et mains derrière la tête où je lui ouvre la gorge ! " Elle attendit que les deux femmes commencent à s'exécuter.
" Stop ! Toi la brune, envoie ton pantalon par ici ! Le regarde pas, regarde moi ! Ton pantalon ! Maintenant ! "

Sarah tendit la jambe pour rapprocher le vêtement qu'elle venait d'extorquer et commença à l'enfiler sans abandonner la pression qu'exerçait sa fourchette. Une fois partiellement couverte une nouvelle série de flashs vinrent à elle. Des visages, des lieux des couloirs et des avions très avancés qui lui restaient inconnus. Elle inspira douloureusement avant d'arracher les câbles de ses bras et de sa poitrine, faisant ainsi naître une série d'alarmes autour d'elle. Elle tourna son regard dur vers Noa et leva sa fourchette de fortune prête à frapper. Quelque chose en elle la tétanisa, un pincement au cœur comme elle n'en avait presque jamais connu. Son expression de douleur physique laissa place à celle de la peine et elle retint un subit haut le cœur dans un hoquet. La blonde lâcha la fourchette et se leva d'un bond avant de partir en courant. Le bruit de pieds nus sur le sol accompagna sa fuite.
En s'approchant de la sortie elle se dirigea vers deux bureaux a priori vide. Elle aperçut au loin le visage d'une femme asiatique.

" Doc' ? " dit-elle d'une voix étranglée, presque surprise de trouver ce visage familier.

Elle se retourna et saisit une blouse. Une carte d'identification y était attachée " Docteur Hawkins " pouvait-on lire dessus. Quelques bribes de mémoire lui revinrent alors qu'elle enfilait le vêtement.

Elle s'engouffra dans le couloir au dehors et descendit une série de marches. Des souvenirs étranges revinrent à la jeune femme. Devait-elle vraiment connaître cet endroit ? Elle ne se posa pas la question et suivi un chemin tracé par ses souvenirs et l'habitude. Elle se retrouva face à une porte avec son nom dessus. Elle l'effleura du bout des doigts en tâchant de calmer sa respiration. Elle entra à l'intérieur et fut frapper de retrouver des clichés qu'elle connaissait bien. D'autres suivaient et des prénoms furent bientôt associés à ceux-ci dans son esprit. Sarah n'en demeurait pas moins paniquée et fouilla dans son casier proche. Elle troua ce qu'elle cherchait sans savoir qu'il était là. La blonde extirpa un coffret de celui-ci et l'ouvrit. A l'intérieur reposait l'antique revolver familial conservé dans un parfait état. Sarah le tira de son écrin et avec un geste expert entreprit de le charger.
La première cartouche se logea dans le barillet…
Elle se revit au milieu du Nevada passant ses épreuves avec le docteur Sloan.
La seconde cartouche prit place dans le logement suivant…
Elle était briefée à bord de l'Achilles en compagnie d'un Asgard et dans un flash suivant embarquait dans un module MIRES
La troisième cartouche entra dans l'arme…
Elle se trouvait sur une antique citée alien et livrait un important croiseur en compagnie de membres de l'Achilles.
D'une pression du pouce la quatrième cartouche trouva sa place, la vision de Sarah commença à se troubler…
Elle évoluait à bord d'un croiseur Goa'uld dévasté en compagnie des lieutenants McLoyd et S'fallen.
Des larmes roulaient sur ses joues tandis que l'avant dernière cartouche était chargé…
Noa…comment avait-elle pu l'oublier ? Noa et son sourire lui disant que ce soir elle n'était plus seule.
Lorsque la dernière cartouche fut chargée la mémoire du lieutenant Lawrence lui revint complètement. Elle se rappela de tout, la Porte, le SDT, l'Achilles et l'horreur…

Elle se rappela parfaitement de sa possession par Ruax, de la torture et du désespoir. Le symbiote lui avait refusé l'accès à toutes ses connaissances et tous ses souvenirs. Elle n'en avait eu quelques bribes qu'à la sortie désespérée du parasite.
La jeune femme fut prise de tremblements et lâcha l'arme qui retomba mollement sur son lit. Son regard hagard et embrumé par les larmes se promena sur toute la pièce. Elle finit par pousser un cri déchirant d'impuissance et de désespoir tout en glissant au sol. Sarah céda et se mit à pleurer à chaudes larmes en se recroquevillant au sol.



Qui est Sarah Lawrence?

Caractéristiques physiques:
Jeune femme d'1M75 athlétique, cheveux blonds, coupe militaire

________________

Dernière position connue : Salle de réunion
Situation : En briefing
avatar
Mister Stargate Zone 2016

Grade : Ingénieur en chef
Messages : 680

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/100  (0/100)

Re: The Blond Awaken

Message par Noa Pakeha le Ven 25 Nov - 12:37

Noa resta pétrifié alors que Sarah lui lança un regard dur tout en l'accusant de lui avoir tirer dessus. Le visage du jeune homme blêmit et son regard reflétait la douleur de ce souvenir.
Bien entendu, qu'est ce qu'il avait cru ? Qu'elle allait lui pardonner, ou oublier qu'il lui avait tiré dessus ? Comment avait-il pu être aussi stupide et naïf ? Elle le haïssait à présent et il l'avait mérité. Il n'avait rien vu venir. Il avait été aveugle, n'avait pas pu l'aider. Et au pire moment, il avait retourné son arme contre elle.
Il ne dit rien car il n'y avait rien à dire.

Sarah réalisa alors l'arrivée des deux infirmières et changea de position pour les avoir dans son angle de vue. Elle leur ordonna de s'allonger face contre terre en appuyant encore un peu plus fort la fourchette contre la gorge de Noa. L'une des deux infirmière fut forcée de donner son pantalon à Sarah qui réussit à l'enfiler tout en maintenant une pression constante sur Noa. Ce dernier restait pétrifié. Il ne savait plus quoi dire ni quoi faire.
Puis Sarah se retourna de nouveau vers lui, la fourchette en pleine main. Il crut pendant une seconde qu'elle allait vraiment le planter avec son arme de fortune. Il en fut persuadé et la peur submergea son regard et tétanisa tout son corps. Un petit cri suppliant franchit la barrière de ses lèvres et il couvrit son visage de ses mains par réflexe.
Il resta ainsi quelques secondes avant d'entendre le bruit de la fourchette tomber au sol. Noa libéra son champ de vision pour se rendre compte que Sarah s'était levée. Elle tourna les talons et partie en courant. Noa souffla bruyamment et se redressa sur les fesses. Son nez n'avait pas arrêté de saigner mais le flux s'était considérablement réduit. Son visage et son teeshirt beige était maculé de sang. Les deux infirmières se levèrent et vinrent le soutenir sous les aisselles pour l'aider à se relever.

" Qu'est ce qu'il s'est passé ? " demanda l'une d'elles.
" Je sais bas... brévenez le Docteur Teoh ... et buis beut-être Bressiddiac. " lâcha t-il avant de faire un pas vers la sortie.
" Vous pensez aller où comme ça ? Asseyez-vous, je vais vous soigner. " dit-elle en l'attrapant par le bras.
" Dès que je vous aurais rabedé le Lieutenant, je vous le garantit." dit-il en se dégageant doucement.
Il avança à grands pas vers la sortie et attrapa une petite serviette sur une desserte. Il la plaqua sur son nez et parti à la recherche de Sarah.

Noa attrapa son commutateur dans sa poche arrière et lança une conversation téléphonique.

" Raj, tu beux faire quelque chose bour moi , s'il te blait ? "
" Ahah, pourquoi tu parles comme ça ? " ria Raj.
" Trouve boi la localisation de la buce du Lieutenant Lawrence ! " répondit-il
Un silence se fit, puis Noa remercia son collègue et raccrocha.

Le néo-zélandais avança à grands pas dans les couloirs de l'Achille pour rejoindre le pont inférieur, sa main droite plaquant le chiffon contre son nez. Il arriva finalement devant les quartiers de Sarah. Son cœur se mit à battre à tout rompre. Après ce qu'il venait de se passer, il aurait dû appeler un ou deux militaires pour l'accompagner. Mais il se le refusait. Il n'avait aucune idée de ce qu'il se passait dans la tête de l'américaine, mais elle avait eu l'air acculée, par peur ou incompréhension. Il n'était sûrement pas ... plus... la bonne personne pour lui parler. Noa avait fermé les yeux face à la porte et baissa la tête, résignée. Il s'apprêta à contacter quelques militaires ainsi que le docteur Teoh pour lui communiquer l'emplacement de sa patiente.
C'est alors qu'un cri glaçant de désespoir souffla Noa. Ses yeux s'écarquillèrent et son teint pâlit à vue d’œil. Sans hésiter à présent, il lâcha son commutateur et son chiffon et poussa la porte d'un coup d'épaule pour se ruer dans la pièce. Sarah était recroquevillée au sol, parcouru par de forts sanglots. Noa repoussa la porte pour la fermer et s'agenouilla près de la jeune femme. Il posa une main tremblante sur son épaule avec la peur grandissante qu'elle le repousse.

" Je suis désolé.... " murmura t-il en sentant les larmes monter à son tour.
Il se mordit la lèvre inférieure très fort pour les contenir.





Qui est Noa Pakeha ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m95, 82 kilos, musclé et tatoué sur la totalité des bras et une bonne partie du torse et des jambes. Regard doux.
________________

Dernière position connue : En salle de réunion
Situation : Attend le briefing de Jp-1
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 685

Informations
Poids porté:
0/32  (0/32)
Points SGZ:
10/100  (10/100)

Re: The Blond Awaken

Message par Sarah Lawrence le Mar 29 Nov - 22:35

La douleur et la terreur de Sarah était immense, impossible à mesurer et inimaginable. Le traumatisme de ces dernières semaines avait envahit son esprit et l'avait submergé. Il était impossible pour elle de faire quoi que ce soit. Son corps, ce maudit corps, lui avait à nouveau fait défaut et elle s'était effondrée sur le sol et s'était prostrée en étant incapable de bouger d'une manière ou d'une autre. Elle était prostrée et paralysée. Elle, la fière officier de la navy, survivante de plusieurs enfers à travers l'espace avait fini par trouver un épreuve capable de la briser. Elle sentit son esprit dériver petit à petit tandis que son cerveau essayait de faire la part des choses et de retrouver un semblant de capacité fonctionnelle. Comme pour achever le traumatisme qu'elle venait de vivre elle se rendit subitement compte de ce qu'elle venait de faire à Noa. Noa, le pauvre Noa qui était resté à ses côtés depuis tout ce temps, celui que la créature avait essayé de faire souffrir en lui lançant des atrocités sous les traits de Sarah. L'homme dont le visage s'était déchiré lorsqu'il lui avait tiré dessus en essayant désespéramment de l'arrêter. Elle avait cru entendre sa voix dans le lointain, il l'appelait comme dans un songe. Elle crut entendre la porte de ses quartiers s'ouvrir puis se refermer quelques instants plus tard.
Quelque chose changea en elle, quelque chose qui lui permit de reprendre conscience. Elle sentit une chaleur familière se presser sur son épaule, une chaleur accompagné d'un parfum qu'elle avait appris a connaître et apprécier au cours des derniers mois. Cette odeur, cette manière de la toucher et bientôt la voix qui retentit à ses oreilles était devenue au fur et à mesure des instants passés en compagnie du néo-zélandais un synonyme de réconfort. Sans relever la tête Sarah chercha à serrer la main de Noa sur son épaule et agrippa le tissus de son pantalon avec l'énergie du désespoir. Elle tira sur sa prise et finit par reposer sa tête contre lui.


" Je suis tellement désolée...tellement désolée...Toutes ces choses qu'il a dit, toutes ces choses qu'il a fait. Ce n'était pas moi. "

Elle serra un peu plus sa poigne sur Noa :
" Je voulais pas tuer ces gens, je voulais pas te faire de mal. Ce n'était pas moi ce n'était pas moi... "
Elle continua de répéter cette phrase en boucle sans s'arrêter.

Au bout de quelques minutes les sanglots de la jeune femme se tarirent. Elle avait pleuré toutes les larmes de son corps et tremblait sur place. Au prix d'un incommensurable effort elle redressa lentement la tête et plongea son regard dans celui de Noa. Il n'y avait peut-être pas grand chose à dire ou à faire. Mais une chose était certaine. Il n'y avait plus de traces malveillantes dans ses grands yeux bleus. La différence était subtile, mais quelqu'un ayant été témoin de son autre visage aurait pu constater la différence. Il ne faisait aucun doute qu'il ne restait plus que Sarah. Il n'y avait bien que la jeune et, à un certain degré, innocente femme qu'il avait toujours connu.



Qui est Sarah Lawrence?

Caractéristiques physiques:
Jeune femme d'1M75 athlétique, cheveux blonds, coupe militaire

________________

Dernière position connue : Salle de réunion
Situation : En briefing
avatar
Mister Stargate Zone 2016

Grade : Ingénieur en chef
Messages : 680

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/100  (0/100)

Re: The Blond Awaken

Message par Noa Pakeha le Ven 2 Déc - 23:15

Sarah ne bougea pas et pendant un instant, Noa cru que sa présence n'était plus souhaitée. Il s'apprêtait à retirer sa main lorsque Sarah s'en saisit. Elle ne leva pas la tête, ni les yeux vers lui mais attrapa à pleine main son jeans sur lequel elle tira pour approcher son corps du sien. Assis au sol en tailleur, Noa vit la jeune femme se blottir contre lui. Il enroula un bras autour de ses épaules et l'autre au niveau de sa taille et se pencha en avant comme pour la couver, la protéger, faire rempart.... Ce qu'il avait échouer à faire...
Les sanglots parcoururent le corps de Sarah pendant quelques minutes avant de disparaitre progressivement. Noa restait silencieux et passait de manière répétitive une main dans ses cheveux. Par ce geste, il aurait voulu chasser le traumatisme, la peur, la douleur... Si seulement c'était si simple...

Noa suspendit son geste lorsque Sarah prit la parole. Il sentit une boule amer se former dans sa gorge et il hocha la tête.

" Je sais... je sais. Tout le monde le sait.... "
Sarah s'excusait de l'action du goauld et des vies qu'elle avait prises sous son contrôle.

" C'est moi qui t'en ai fait du mal", répondit-il. " Je t'ai ... oh merde.... je t'ai tiré dessus, et je suis désolé. Je suis désolé, vraiment... " ajouta t-il en balbutiant.

Sarah continuait de répéter " Ce n'était pas moi, ce n'était pas moi..." en boucle pendant de longues minutes. Les images d'une nuit en compagnie de la jeune femme lui revinrent alors par flashs incontrôlés. " Ce n'était pas moi. " Sarah nue, courbée sur lui. Noa ferma les yeux pour chasser ces images inappropriée. Le jeune homme déglutit difficilement.

Il voulait trouver les mots juste pour la rassurer.

" C'est toi la victime dans cette histoire. "

Sarah leva alors les yeux vers lui. Les larmes avaient irrigués le bleu de ses yeux pour lui donner un reflet étrangement minéral. Noa n'y lu que innocence et pureté.

" Je ... " balbutia t-il, troublé par ce regard.

" Je devrais te ramener à l'infirmerie... "
dit-il finalement. " Tu dois te faire examiner. "



Qui est Noa Pakeha ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m95, 82 kilos, musclé et tatoué sur la totalité des bras et une bonne partie du torse et des jambes. Regard doux.
________________

Dernière position connue : En salle de réunion
Situation : Attend le briefing de Jp-1
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 685

Informations
Poids porté:
0/32  (0/32)
Points SGZ:
10/100  (10/100)

Re: The Blond Awaken

Message par Sarah Lawrence le Dim 4 Déc - 20:57

La voix de Noa lui semblait distante. Elle lui disait que tout ce qui s'était déroulé n'était pas de sa faute, qu'elle n'y était pour rien. La jeune Sarah n'était pas d'accord avec ça. Elle aurait dû être plus prudente en interrogeant le goa'uld, elle aurait dû y aller mieux accompagnée. Si elle avait été plus intelligente rien dans cette mésaventure ne serait arrivé.
La voix de Noa perça soudainement jusqu'à elle. Comme s'il perçait des couches d'eau pour devenir claire et compréhensible. Elle retira sa main du jean et Noa et elle la posa instinctivement sur son ventre. Elle y retrouva le bandage et le pansement serré qu'elle avait senti un peu plus tôt et la douleur lancinante qu'elle ressentait se remit à envahir son cerveau et l'obligea à se crisper.

Sarah avait enfin relevé la tête et la lueur dans ses yeux montrait qu'elle était ben de retour. Le grand barbu déglutit difficilement et insista pour qu'elle aille à l'infirmerie. Elle se rendit compte des dégâts qu'elle avait pu causer chez lui. Elle détourna le regard en bredouillant une excuses parmi ses hoquets. Le bas du visage de Noa était plein de sang qui commençait à sécher. Ces blessures-là c'était elle et seulement elle qui les avait causées. Les mains tremblantes de Sarah lâchèrent Noa.


" Je suis désolée, je suis désolée pour ça. "


Continuait-elle à bredouiller en tirant une caisse de sous son lit. Elle les fouilla maladroitement et en sortit une flasque ainsi qu'un petit chiffon blanc. Elle l'imbiba et une odeur d'alcool enveloppa la pièce. Elle se retourna vers Noa avec son chiffon et s'en servit pour chasser le sens de la bouche et de sa barbe. La jeune femme s'immobilisa après quelques secondes se rendant compte de la nature incongru de son geste. Elle déposa ses affaires au sol et finit par acquiescer comme si elle réagissait enfin à la proposition de Noa.

" Je...je sais pas ce que je suis en train de faire. Tu as raison, je devrais être à l'infirmerie. "


Elle se laissa relever en se faisant aider par le néo-zélandais. La blonde ne lâcha pas son bras pour autant et y resta accrochée comme à une ligne de vie. Le pas de la jeune femme étaient mal assurés, fatigués et lents. Elle était toujours désorientée. Sarah ne prononça pas un mot de tout le chemin jusqu'à l'infirmerie. Son regard était vissé en direction du sol. Elle n'osait pas regarder quoi que ce soit dans yeux. Il faudrait certainement du temps et de l'aide à la jeune femme.
Après un trajet qui lui parut durer une éternité ils arrivèrent à l'infirmerie. A nouveau la lieutenant se confondit en excuses bredouillées en pénétrant dans la pièce. Elle retira le pantalon qu'elle avait extorqué à l'infirmière et lui tendit avec l'air d'une enfant mise devant la culpabilité d'une bêtise. Sarah retira également la blouse de médecin qu'elle avait volé et la laissa sur le dossier d'une chaise. Aucun de ses gestes ou de ses déplacement ne l'avait éloigné de plus de deux mètres de Noa.
Avant de se laisser conduire elle se tourna vers lui avec une réelle expression d'inquiétude.


" Ne me laisse pas je t'en supplie. "



Qui est Sarah Lawrence?

Caractéristiques physiques:
Jeune femme d'1M75 athlétique, cheveux blonds, coupe militaire

________________

Dernière position connue : Salle de réunion
Situation : En briefing
avatar
Mister Stargate Zone 2016

Grade : Ingénieur en chef
Messages : 680

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/100  (0/100)

Re: The Blond Awaken

Message par Noa Pakeha le Jeu 8 Déc - 22:25

Sarah s'excusa de plus belle, mais cette fois cela concernait le coup qu'elle avait porté dans le nez du néo-zélandais. Noa en avait presque oublié la douleur lancinante qui lui vrillait le visage. Il posa une main sous son nez et constata que ce dernier avait arrêté de saigner. Sarah attrapa une boite sous son lit et en extrait une flasque et un chiffon qu'elle imbiba d'alcool. Elle se tourna alors vers Noa et se mit à lui éponger le visage sous le regard médusé du jeune homme. Elle lâcha alors les ustensiles qui tombèrent au sol et se mit à acquiescer en avouant être un peu perdue. Noa noua ses doigts autour de ses poignets délicats comme pour lui apporter son soutien et un peu de chaleur. Sarah consentit alors d'être emmenée à l'infirmerie.
Noa hocha alors la tête et s'empressa de glisser un bras autour de la taille de la jeune femme qu'il souleva facilement.

Sarah commença à marcher lentement, difficilement. Noa la tenait fermement pas la taille. Si ça ne tenait qu'à lui, il l'aurait prit dans ses bras pour l'emmener illico à l'infirmerie et éviter qu'elle ne se blesse en marchant. Il y avait eut suffisamment de dégâts de fait avec sa course folle à travers l'Achille. Mais il ne voulait pas qu'elle soit vu ainsi et surtout il ne voulait pas la blesser dans son amour propre. Il hésita. Puis à quelques mètres de l'ascenseur, il n'y tient plus. Noa se baissa et, tout en tenant fermement la taille de Sarah, glissa son autre bras sous ses genoux pour la soulever dans ses bras.

" On arrête les conneries, tu devrais pas bouger. " dit-il fermement sans lui donner le choix.

Noa sentit la tête blonde se reposer contre son épaule mais il ne baissa pas les yeux, gardant le regard rivé sur le couloir en face de lui. Il avança à grands pas, et s'arrêta devant l'ascenseur en l'attendant.
Arrivé sur le pont supérieur, il continua jusqu'à l'infirmerie mais s'arrêta avant de pousser les portes. Noa déposa Sarah délicatement au sol tout en la tenant fermement par la taille. La jeune femme était restée silencieuse tout le long du trajet et Noa se demanda ce qu'il se jouait dans sa tête.

Ils poussèrent la porte et entrèrent dans l'infirmerie. Sarah se confondit en excuses et retira le pantalon ainsi que la veste qu'elle avait subtilisée. Les infirmières ne semblaient pas rancunières mais plutôt inquiètes pour la santé de leur patiente. Elle approchèrent pour reconduire Sarah vers son lit.
C'est à ce moment que Sarah leva les yeux vers Noa. Son visage transpirait l'inquiétude et elle le supplia de ne pas la laisser. Le néo-zélandais fut profondément troublé par cette demande, par cette sincérité.
Il papillonna des yeux et posa une main sur la nuque de Sarah qu'il tira contre lui jusqu'à ce que sa tête touche son torse. Noa embrassa alors le sommet du crâne de la jeune femme avant de la relâcher.

" Je suis là..." murmura t-il.

Noa savait qu'il faudrait qu'ils parlent de leur relation. Relation si il y avait. Après tout, la moitié du temps qu'ils avaient passés ensemble, avait été avec la présence de Ruax, et cette simple idée terrifiait Noa. Dans quelle mesure Sarah était-elle consentante ? Pouvaient-ils continuer comme s'il de rien était ? Et puis une autre phrase ne l'avait plus quitter depuis maintenant quelques jours, une phrase qui tournait en boucle dans sa tête et qui avait fait son chemin. A cette idée, il sentit sa gorge se nouer et sa mâchoire se serrer.
Mais ce n'était pas le moment.

Les infirmières emmenèrent Sarah dans son lit et l'auscultèrent. Noa resta à l'extérieur, derrière les rideaux du box le temps que les soins se terminèrent. Il avait croisé ses bras sur son torse et fixait le bout de ses chaussures, en pleine réflexion. Lorsque les infirmières ressortir, il entra de nouveau.
Sarah était allongée avec de nouvelles perfusions dans les bras.
Noa tenta de la gratifier d'un petit sourire mais il resta bien triste. Son ordinateur avait été ramassé et posé sur une des chaises. Il tira une chaise disponible et s'assit juste aux côtés du lit. Il vînt alors s'accouder sur le rebord du lit et posa sa tête sur ses bras croisés. Son regard fixa un bref instant celui de Sarah puis dévia sur ses constantes inscrites sur l'écran juste à côté avant de se perdre dans le lointain.


" Tu es fatiguée ? Tu veux dormir ? " finit-il par demander.






Qui est Noa Pakeha ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m95, 82 kilos, musclé et tatoué sur la totalité des bras et une bonne partie du torse et des jambes. Regard doux.
________________

Dernière position connue : En salle de réunion
Situation : Attend le briefing de Jp-1
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 685

Informations
Poids porté:
0/32  (0/32)
Points SGZ:
10/100  (10/100)

Re: The Blond Awaken

Message par Sarah Lawrence le Dim 11 Déc - 21:59

Sarah était sortie avec Noa et s'était laissée guider jusqu'à l'ascenseur. Noa l'avait soulevé du sol et l'avait porté dans ses bras sans lui laisser beaucoup de choix. La jeune femme ne se sentait déjà pas assez forte pour protester mais le court ordre du néo-zélandais avait suffit à étouffer en elle toute idée de protester. Elle passa ses bras autour de son cou afin d'être certaine de ne pas glisser. Lawrence était épuisée et son ventre la lançait douloureusement. Elle se fichait bien à cette heure de l'image qu'elle pouvait donner. Pour la jeune blonde cela ne pouvait être pire que ce que l'équipage pouvait avoir à l'esprit avec les derniers jours. Et ça ne serait certainement pas aussi terrible que la démonstration qu'elle venait d'offrir.

Heureusement pour Sarah le personnel médical resta très prévenant et très professionnel. Elle fut auscultée de la tête aux pieds. Les infirmières lui laissèrent un encas et lui donnèrent un calment léger. Noa resta à ses côtés à sa demande tout en tentant de garder le sourire. Celui-ci restait indéniablement triste. A son comportement et à ses manières Sarah devinait facilement le malaise du grand barbu. Quelque chose le tracassait et lui occupait l'esprit, quelque chose d'autre que l'état actuel de Sarah. Après un certain silence son regard sauta de la jeune femme à ses constantes et il finit par lui demander si elle se sentait fatiguée ? Un mince sourire barra le visage de la jeune femme. Elle tendit une main mal assurée vers Noa. La jeune femme se sentait encore cotonneuse et dans le cirage après ce que le personnel lui avait donné. Elle caressa sa joue :


" Si je le pouvais j'aimerais ne plus jamais dormir. Je veux profiter de chacune des secondes de ma vie et n'en gaspiller aucune."

Elle prit une grande inspiration et poursuivit.


" Tu étais resté à mes côtés ? Pendant tout ce temps ? Pendant mon comas ? Combien de temps ? "


Lawrence se tourna dans son lit pour faire face à Noa. Elle lui adressa un sourire fatiguée et battit lentement des paupières. Les cachets faisaient leur effet et faisait dériver la jeune femme hors de sa tristesse dans un état presque second.

" Qu'est ce qui te travaille ? Et ne me dit pas qu'il n'y a rien. Je connais cet air, je l'ai déjà vu chez toi...Alors qu'est-ce qu'il y a ? "



Qui est Sarah Lawrence?

Caractéristiques physiques:
Jeune femme d'1M75 athlétique, cheveux blonds, coupe militaire

________________

Dernière position connue : Salle de réunion
Situation : En briefing
avatar
Mister Stargate Zone 2016

Grade : Ingénieur en chef
Messages : 680

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/100  (0/100)

Re: The Blond Awaken

Message par Noa Pakeha le Dim 11 Déc - 22:43

Noa sentit la main de Sarah lui caresser la joue. Le contact était agréable et il ferma un instant les yeux pour en profiter. Sa réponse était à la fois déroutante et logique. Elle ne voulait pas dormir et profiter de chaque seconde de la vie. Puis elle lui demanda s'il était resté tout du long à ses côtés.
Noa lui jeta un regard rapide puis tourna la tête vers la chaise à côté du lit. Sous celle-ci il y avait un tas de dossiers un son ordinateur.

" Je te présente mon nouveau bureau.... et mon lit. " dit-il sur un trait d'humour mais avec un sourire qui était toujours triste.
" Ça fait deux jours... depuis l'opération. " souffla t-il.

Noa était toujours accoudé au lit. Il baissa la tête et la cala contre son avant-bras droit dressé à la verticale. Sa main vînt jouer avec les mèches de ses cheveux.
C'est alors que Sarah lui demanda ce qui le tracassait. Noa leva lentement les yeux vers elle et resta ainsi, hésitant de longues secondes. Puis il passa une main sur son visage et se redressa légèrement.
Le jeune homme attrapa la main de la jeune femme et la garda coincée entre les siennes.


" Est-ce que tu te souviens... de ce qu'il s'est passé ? "
Noa baissa les yeux. Il n'arrivait pas à la regarder en face lorsqu'il lui rappelait ces souvenirs douloureux.
" De ce que ... Ruax a dit... "

Le jeune homme déglutit. Il n'aurait pas dû commencer à dire cela. Il le regretta instantanément. Mais c'était trop tard. Il devait continuer et finir.
Le jeune homme fixait vaguement les draps juste devant lui, tenant de se trouver une ancre visuelle pour continuer.


" ... si tu avais pu l'entendre hurler, hurler de désespoir.... Tu vas faire souffrir cette pauvre femme et tu le sais. Tu la détruiras même si elle me survit... " récita Noa d'une voix faible.

Il avait cité mot pour mot les paroles de Ruax. Il revoyait le visage de Sarah prononçant ces mots. Il les avaient passées et repassées dans sa tête ces derniers jours. Et il en était venu au fait... qu'il avait raison. Comment ne pouvait-il pas avoir raison ? Ruax avait fusionné avec l'esprit de Sarah tout en conservant son objectivité, il était le mieux placé pour savoir cela.
Noa papillonna des yeux puis les ferma pour de bons pour tenter de stopper les larmes qui voulaient se frayer un chemin. Il n'y parvînt pas complètement et une larme coula sur sa joue droite. Il l'essuya rapidement.
La fatigue et le stress accumulé de ces derniers jours avaient eu raison de sa résistance.


" Je ne veux pas te faire souffrir "
finit-il pas dire en ouvrant ses yeux rougis et en fixant le drap devant lui.





Qui est Noa Pakeha ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m95, 82 kilos, musclé et tatoué sur la totalité des bras et une bonne partie du torse et des jambes. Regard doux.
________________

Dernière position connue : En salle de réunion
Situation : Attend le briefing de Jp-1
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 685

Informations
Poids porté:
0/32  (0/32)
Points SGZ:
10/100  (10/100)

Re: The Blond Awaken

Message par Sarah Lawrence le Lun 12 Déc - 9:14

Sarah écouta la réponse de Noa sur sa présence à l'infirmerie et le nombre de jours qu'il avait passé ici. Le sourire de la blonde s'élargit quand elle l'entendit dire qu'il avait installé son bureau ici et qu'elle remarqua pour la première fois la pile de dossiers à ses côtés. Elle lui fit une petite moue :

" Tu oses ramener du travail jusque dans mon lit ? Tssss, il faudra qu'on parle de ça... "
Elle essaya de plaisanter avec lui pour qu'il se détende enfin.

Sarah poussa un peu Noa à se livrer. Son sourire revêtait une pointe de tristesse et elle ne pouvait que le constater. Cela lui sautait aux yeux. Il y existait un milliard de causes à cette tristesse. La culpabilité en tête de liste. Tel qu'elle le connaissait et qu'elle avait appris à le connaître, même prisonnière de son propre corps elle savait qu'il ne pouvait s'empêcher de s'en vouloir de ne pas avoir remarqué son état plus tôt. Pire encore, il devait certainement se blâmer à n'en plus finir pour lui avoir tirer dessus. Sarah n'avait jamais eu à ouvrir le feu sur quelqu'un à qui elle tenait. Elle envisageait que très difficilement l'atrocité de cette expérience.
Noa garda la main de Sarah dans les siennes dans un contact rassurant. Puis il commença enfin à s'ouvrir. Ses premiers mots firent se nouer la gorge de Sarah. Son rythme cardiaque s'était accéléré malgré elle et les moniteurs autour d'elle en avaient témoigné. Il lui demanda si elle se souvenait de ce qu'il s'était passé et elle acquiesça lentement. Sa gorge se contracta et ses yeux devinrent humides.


" Je m'en souviens oui...je n'ai pas manqué une seconde de ces derniers mois. "


Noa répéta mot pour mot ce que la bête lui avait dit et chaque mot fit l'effet d'un poignard dans le cœur de la jeune femme. Malgré les comprimés elle ne put réprimer un reniflement pénible et tâcher de contenir les larmes qui emplirent ses yeux. Sarah n'y tint plus et elle détourna le regard pour regarder vers le plafond. Elle déploya des efforts considérables pour se contenir et lui répondre d'une voix tremblante.

" Il se savait vaincu. Il savait qu'il ne pourrait plus mener à bien son plan et que...que tu étais la seule personne qu'il avait à portée. Un dernier coup qu'il voulait porter...Il a utiliser toutes mes connaissances, tout ce que mon esprit recelait pour atteindre les gens et faire du mal. Je...je n'ai jamais été aussi terrorisée qu'au moment où j'ai pénétré dans ton appartement. J'avais si peur de ce qu'il ferait... "

Les derniers mots de Noa firent faire un nouveau bond au cœur de la jeune femme qui se mit à maudire les machines qui l'entouraient. Les constantes de la jeune femme et ses émotions étaient retransmises en direct sur les écrans les entourant. Elle reporta son regard sur Noa et essuya du pouce une larme qui roulait sur sa joue.

" Ce...ce monstre ne voulait que causer du mal...mais la vérité..."

Sarah prit une profonde inspiration.

" La vérité c'est que je ne tiens plus à ce que nous nous étions dit. Ces dernières semaines...j'ai appris à te connaître, même prisonnière de mon propre corps. Et...je sais que tu m'as demandé de...de faire preuve de retenu sur notre relation. De ne pas tirer de plan sur la comète. Mais la vérité...c'est que mes sentiments n'ont fait que grandir avec le temps. Et je ne peux plus me tenir à la promesse que je t'ai faite. "

Elle serra les dents et ses mains se crispèrent sur ses draps.

" Je t'aime Noa, plus que je n'ai jamais aimé quiconque en ce bas monde. Je suis désolée mais je ne peux pas le formuler autrement, car c'est ce que je ressens. "



Qui est Sarah Lawrence?

Caractéristiques physiques:
Jeune femme d'1M75 athlétique, cheveux blonds, coupe militaire

________________

Dernière position connue : Salle de réunion
Situation : En briefing
avatar
Mister Stargate Zone 2016

Grade : Ingénieur en chef
Messages : 680

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/100  (0/100)

Re: The Blond Awaken

Message par Noa Pakeha le Lun 12 Déc - 11:40

Noa avait toujours les yeux rivés sur le drap devant lui. Il se frottait le front en écoutant les paroles de Sarah lui expliquant que le goauld avait puiser en elle la matière pour blesser les gens autour d'elle. Ça semblait logique. Mais Noa n'arrivait pas à s'enlever de la tête que ces paroles étaient fondés et peut-être prémonitoires. Pourtant, au fur et à mesure que Sarah parlait, sa conviction s’effritait. Elle lui parla de la terreur qu'elle avait ressentit lorsque la goauld était entrer chez lui.... et qu'il avait rencontré Emy. Noa sentit un frisson lui parcourir l'échine et il devînt livide. Il papillonna des yeux en tentant d'imaginer ce que Sarah avait pu ressentir. Il prit un longue respiration et posa une main sur ses yeux comme pour chasser l'idée qui avait été évoquée.
Noa resta figé dans cette position et Sarah continua. Elle parla d'eux et de leur relation. Cela n'était plus suffisant pour elle.
Sarah fit une pause puis formula des mots qui eurent l'effet d'une décharge électrique sur Noa.
Il tourna aussitôt la tête avec un regard rougi, fatigué et surprit. C'était la première fois que quelqu'un lui disait ces mots,... depuis Ted. La sensation était incroyable, comme un vertige infini.

Sarah.. l'aimait ?

Noa ouvrit la bouche, puis la ferma. Il avait l'air d'un poisson hors de l'eau, au regard hagard et perdu, cherchant un peu d'oxygen. La vérité était qu'il n'arrivait pas à rassembler ses esprits. Il avait eu l'impression d'être un roc, conscient et ferme sur ses choix et décisions, mais le roc était parti en poussière au moment où Sarah avait formulé sa phrase. Ou alors était-ce tout simplement le manque de sommeil ?


" Sarah, je suis complètement paumé.", réussit-il à dire finalement en une voix rauque. " Je ne sais plus ce que je dois faire, ce qui est bien. Ce qui est bien pour toi et pour moi. "
Noa hésita sur les mots. Il ne savait pas bien ce qu'il avait envie de dire, ni où cela le menait, mais il continuait à essayer de dire quelque chose.

" Mais je sais seulement que je veux être là pour toi. Et puis.... je sais que lorsque tu étais sur cette ... table d'opération, je suis devenu fou. Je ne pouvais pas te perdre. Pas encore ! Pas toi ! "
Son front s'était plissé et il serra les dents en baissant les yeux. Puis il leva de nouveau le regard vers Sarah.

" Je tiens à toi..... Je ressens tellement .... d'amour pour toi. "
En prononçant ces mots, il eut une terrible envie de l'embrasser. Ce fut presque un besoin viscéral. Noa se leva alors de sa chaise, prit appui sur le bord du lit d'une main et se pencha doucement vers la jeune femme. Ses lèvres rencontrèrent celles Sarah en un baiser passionné et sa main gauche vînt se plaquer sur la joue de la jeune femme.




Qui est Noa Pakeha ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m95, 82 kilos, musclé et tatoué sur la totalité des bras et une bonne partie du torse et des jambes. Regard doux.
________________

Dernière position connue : En salle de réunion
Situation : Attend le briefing de Jp-1
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 685

Informations
Poids porté:
0/32  (0/32)
Points SGZ:
10/100  (10/100)

Re: The Blond Awaken

Message par Sarah Lawrence le Lun 19 Déc - 0:17

Sarah s'était ouverte comme elle l'avait rarement fait dans sa vie. Elle avait déjà ressenti de l'attachement, de l'amour même s'il n'avait été que très temporaire, mais elle ne se souvenait pas d'avoir déjà ressenti quelque chose d'aussi fort pour quelqu'un dans le passé. Malgré tout ce que lui avait demandé Noa elle n'avait pu s'empêcher de partager ce qu'elle avait sur le cœur. Elle était plus vulnérable qu'elle ne l'avait jamais été dans le passé tant physiquement que psychologiquement et émotionnellement. Elle savait qu'elle risquait de perdre tout ce qu'elle avait avec lui. Mais après ce qu'elle avait vécue elle lui devait la vérité et rien que la vérité. Elle ne voulait pas lui cacher le moindre sentiment qui l'habitait ni aucun de ses espoirs.

Sa révélation semblait avoir fait l'objet d'un véritable choc sur Noa. Ce dernier resta hagard et incapable de formuler la moindre pensée cohérente. Son esprit avait dû être touché plus profondément qu'elle ne l'avait anticipé. Ce moment d'incertitude était presque trop pour elle et ses grands yeux bleus commencèrent à s'emplirent de larmes. Elle renifla en tâchant de retenir ses larmes et parvint au prix de grands efforts à éviter qu'elles ne roulent sur ses joues. Son cardiogramme trahissait l'ascenseur émotionnel à travers le quel elle passait. Il se décida finalement à prononcer quelques mots et elle poussa un soupir de soulagement. Une larme quitta les yeux de la jeune femme pour tomber sur sa joue. Elle crut qu'elle allait faire un arrêt cardiaque quand le néozélandais lui avoua ne pas savoir ce qu'il en était tant pour lui que pour elle. Et puis sa phrase suivante lui fit un effet de choc en retour. Au delà du souvenir douloureux de son passage sur la table d'opération ses paroles lui laissèrent une lueur d'espoir. Une lueur sur un futur possible entre eux deux.
Une pulsion soudaine envahit la jeune femme. Une envie aussi dévorante que brûlante courut à travers ses muscles. Elle rassembla tous ses esprits pour ne pas céder à l'envie brusque de serrer Noa dans ses bras. Le rythme cardiaque de Sarah s'emballa de nouveau et il lui parut que son cœur allait sauter hors de sa poitrine. Entre la fatigue, les médicaments et son vécu récent s'en était presque trop pour elle. Elle crut qu'elle allait perdre connaissance. Avant qu'elle n'ait le temps de dire ou faire quoique ce soit elle sentit les lèvres de Noa se presser contre les siennes. Sarah se mit à fondre littéralement sous se baiser. Elle se détendit totalement pour la première fois depuis ce qui lui semblait être une éternité. Les mains de la blondes vinrent se poser fébrilement sur le côté du visage de Noa. Lorsque leurs lèvres se séparèrent elle reposa son front contre celui du barbu en fermant les yeux. Elle se mordit la lèvre inférieure.


" Je t'aime. " Dit-elle dans un souffle.

" Je ne veux plus jamais te quitter. Si tu ne sais pas ce qui est bien pour toi ou moi alors nous chercherons la réponse ensemble. Et je suis certaine que nous la trouverons ensemble..."


Sa main vint serrer celle de Noa contre sa joue. L'autre main de Sarah vint se poser contre sa poitrine. Elle voulait sentir le battement de son cœur.

" Tu devrais te reposer toi aussi. Tu as l'air d'avoir épuisé toutes tes forces...je suis là maintenant, et je n'irais nul part sans toi. Tous les deux...tous les deux je crois qu'on va avoir beaucoup de choses à mettre à plat. "



Qui est Sarah Lawrence?

Caractéristiques physiques:
Jeune femme d'1M75 athlétique, cheveux blonds, coupe militaire

________________

Dernière position connue : Salle de réunion
Situation : En briefing
avatar
Mister Stargate Zone 2016

Grade : Ingénieur en chef
Messages : 680

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/100  (0/100)

Re: The Blond Awaken

Message par Noa Pakeha le Lun 19 Déc - 17:07

Sarah répéta de nouveau ces mots qui firent chavirer Noa. Il trouva cela très agréable mais excessivement terrifiant. Il papillonna des yeux en déglutissant difficilement. La jeune femme attrapa sa main sur sa joue et plaça sa paume contre sa poitrine. Noa hocha lentement la tête à ce que Sarah lui dit ensuite. Il prit conscience que leur relation venait de franchir un stade. Jusque là il considérait Sarah comme une amie proche avec qui il aimait passer du temps, mais force était de constater qu'il était plus que ça à ses yeux à présent. Il y a quelques mois il aurait tout arrêté, se serait retiré du jeu avant que cela ne devienne trop sérieux. Aujourd'hui, il avait douté et avait flanché. Il s'était avoué à lui-même que Sarah comptait plus pour lui qu'il n'avait voulu le reconnaitre. Il s'était dit qu'il y avait peut-être plus à espérer.

Cette décision était en quelque sorte une délivrance et il poussa un petit soupir de soulagement en souriant, yeux dans les yeux avec la jolie blonde. Cette dernière l'invita à aller se reposer tout en le gratifiant de paroles rassurantes.

" Tu as raison. j'ai quasiment pas fermé l’œil depuis ton opération. " dit-il avec un air las.
Il attrapa la main de Sarah qui était contre la sienne sur sa joue et la ramena devant lui pour la serrer fort.


" Je vais rentrer voir Emy et dormir quelques heures. Je serais là demain matin à la première heure, okay ? N'hésites pas à m'appeler pour ... quoi que ce soit... et je rapplique tout de suite. "
dit-il sur un ton très sérieux.
Noa se pencha et embrassa de nouveau Sarah avec douceur.


" Repose-toi bien. " dit-il ensuite avec un sourire en se levant.
Noa s'approcha de la chaise et enfila la veste qui était posé sur le dossier. Il attrapa ensuite l'ordinateur ainsi que les deux classeurs qui y trônaient. Il cala le tout contre son torse et prit la direction de la sortie. Au moment de s'éclipser, il se tourna encore vers Sarah.


" Quand tu sortira d'ici, je t'invite dans le meilleur restaurant de la ville. Il est temps qu'on ai un vrai rencard toi et moi. " dit-il avec un sourire plus large.
Noa partit alors avec un pincement au cœur.

Cela ne lui plaisait pas vraiment de laisser la jeune femme seule. Mais il ne tenait plus debout et avait de la peine à rassembler ses idées tellement la fatigue était intense. De plus, cela faisait deux jours qu'il n'était pas rentré chez lui. Il avait appelé Emy plusieurs fois mais il culpabilisait de laisser sa fille sur le banc de touche ainsi.


________________

Noa poussa la porte de chez lui et jeta ses clés sur le meuble de l'entrée.
Emy accouru et sauta dans ses bras en criant de joie. Le jeune homme la souleva en riant et l'embrassa.
" Qu'est ce qui est arrivé à ton nez ? " dit David qui venait de glisser une tête dans l'entrée, un tablier autour de la taille et une spatule pleine de pâte dans la main droite.


" Longue histoire "
répondit le néo-zélandais.
" Bonne ou mauvaise l'histoire ? "
Noa entra dans la cuisine, serrant toujours Emy dans ses bras.
Il hésitait, réfléchissant sérieusement à une réponse à cette question.

" Mauvaise au début, vraiment mauvaise.... et puis après, plutôt bonne. " répondit-il un peu vague, en se souvenant de la sensation des lèvres de la jolie blonde.



Qui est Noa Pakeha ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m95, 82 kilos, musclé et tatoué sur la totalité des bras et une bonne partie du torse et des jambes. Regard doux.
________________

Dernière position connue : En salle de réunion
Situation : Attend le briefing de Jp-1

    La date/heure actuelle est Jeu 27 Avr - 16:50