Plus on est de fous... - Page 3

Stargate Zone

Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Plus on est de fous...

Partagez

Miss Stargate Zone 2016

Messages : 429

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
20/100  (20/100)

Re: Plus on est de fous...

Message par Mei-Ling Teoh le Dim 27 Nov - 3:15

Mei regarda la sphère avec curiosité puis écouta les explications de l'hologramme. Donc en gros, il ne savait pas vraiment à quoi servait cette chose. Elle s'en désintéressa, car cela n'avait rien de très passionnant après quelques minutes. Une fois de plus, elle fit le tour de la salle pour l'inspecter, sans détecter quoi que ce soit d'autre d'intéressant, ou de dangereux, à priori, si ce n'est le passage vers la salle informatique.

Le lieutenant Lawrence annonça qu'elle allait y aller seule, ce qui lui fit froncer les sourcils. Ce n'était guère prudent pour leur chef de s'aventurer en solo dans une salle inconnue, mais avant qu'elle ait eu le temps de dire quoi que ce soit, sa chef s'était engouffrée dans le passage. Elle décida de rester à l'entrée au cas où un problème surviendrait.

Quelques minutes plus tard, elle crut entendre les bruits d'une explosion. Sarah sortit quelques secondes plus tard, une belle coupure sur le coin de la tête. Elle l'attrapa par le bras pour l'arrêter.


« Hop, doucement Lieutenant. Laissez-moi examiner ça. Ça ne prendra pas plus de deux minutes. Asseyez-vous là, contre le mur. Vous savez que ce n'est pas très malin de vous aventurer toute seule dans un endroit inconnu ? Qu'est-ce qui vous est arrivée là-dedans exactement ? » lui demanda-t-elle.

Une belle bosse était en train de se former, mais la coupure avait l'air superficielle. Elle sortit des compresses et la nettoya avant d'en poser une avec du sparadrap pour la protéger. Elle ferait mieux une fois dehors, avec l'aide d'un appareil narisien qu'elle avait vu un peu plus tôt, s'ils acceptaient. Sinon, elle utiliserait la bonne vieille méthode terrienne. Tout le reste avait l'air normal, à part l'essoufflement, mais cela était probablement dû à ce qu'il s'était passé à côté.

« Si jamais vous avez des nausées ou quoi que ce soit d'autre qui vous semble anormal, avertissez-moi tout de suite. Une fois dehors, je demanderai l'autorisation d'utiliser le matériel de nos hôtes pour vous rafistoler correctement. Ils ont un petit appareil qui permet d'éviter les sutures et de cicatriser les blessures comme celle-là en un rien de temps et sans cicatrice en plus. Et c'est l'occasion rêvée pour le tester. Et j'en connais un autre là-haut qui va être ravi de pouvoir jouer avec leur matériel pour s'assurer que vous n'avez pas de commotion. » dit-elle avec un sourire en l'aidant à se relever.
avatar

Grade : Consultant
Messages : 128

Re: Plus on est de fous...

Message par Rose le Dim 27 Nov - 18:56

« Non… Non … Non… Non… ! »

L’IA jeta un regard paniqué en direction de l’explosion au moment où ses oreilles entendirent le son ricocher sur la roche. D’après ses informations, cela venait de la direction de la salle des serveurs…
Partant telle une fusée, l’IA se mit à courir dans les couloirs. Est-ce qu’il y aurait des données qui substitueraient ? Y aurait-il des fragments des restes des serveurs ?
Poussant sur ses jambes, Rose glissa presque avant de se retrouver devant la porte désormais encombrée de ce qui était la salle des serveurs... Ses yeux redevenus bleu balayèrent la scène, avant de commencer à tenter d’accéder à l’intérieur.

*Me dite pas que je ne peux pas y accéder… Me dite pas que je ne peux pas y accéder…
- Mama ! Tu fais peur ! Arrête ! *

Les données fusèrent devant ses yeux sans qu’elle ne s’arrête, alors qu’elle poussait toute les ressources d’analyse pour essayer de comprendre. Champ électromagnétique, Analyse thermique et projections des débris, tout y passait afin de comprendre quel étaient la raison. Cette solution n’était pas au programme, d’après les données qu’elle avait récoltée ces bâtisseurs étaient plutôt du genre a utiliser des armes paralysantes, donc cela ne pouvait pas être un système de défense…
Que c’était-t-il passé ?

[Résolution = Rose cherche à comprendre ce qui s’est passé, ainsi qu’à voir si il y a du matériel qui a survécu…]

[Informatique [Analyse]= 1X90]



Caractéristiques physiques:
Jeune femme Rousse avec un décolleté assez plongeant, 1m70 pour un physique de top modele, de beaux yeux bleux océan qui changent en fonction de ses sentiments.

Equipement:
Pantalon noir moulant, bottine à talon, T-shirt rouge soulignant son décolleté, Veste en cuir noir

Situation:
Tente de sortir de cette zone qui l'empeche d'utiliser ses capacité à 100%

Les IA =:
Rose = #00ffff
Theta = #cc0099
Omega = #ff9900
Delta =#66cc66
Beta = #000000
avatar

Messages : 891

Re: Plus on est de fous...

Message par Superviseur le Dim 27 Nov - 18:56

Le membre 'Rose' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Résolution (81-99)' :
avatar

Messages : 164

Re: Plus on est de fous...

Message par Superviseur Achilles le Dim 27 Nov - 20:17

Les raisonnements que souleva Charlie, que ce soit sur l'analyse et la combinaison de plusieurs technologie ou le fait que tout appareil pouvait être détourné de son but premier, étaient bon, mais il semblait oublier quelques détails :

« Certes, mais a quoi peut servir notre technologie quand vous en avez une qui soigne toutes les maladies et blessures en quelques secondes ? Parce que c'est ce qu'on les Anciens. Ils peuvent même modifier l'ADN en temps réel. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être parce que c'est une technologie qui vous dépasse ou parce qu'elle mettrait toute la profession médicale au chômage, mais vous semblez royalement l'ignorer alors que quand il s'agit d'armes ou de vaisseau... vous ne vous en privez pas. »

De leurs côtés, Thalan et Rose cherchaient toujours des informations sur les ordinateurs de l'avant-poste. Le Narisien avait pris la peine de brancher un petit appareil qu'on pourrait résumer comme étant un disque dur externe, stockant le maximum de données qu'il pouvait traités. Skylar se porta volontaire pour en faire une traduction, ce que le le scientifique autorisa.

C'est alors que l'onde de choc de l'explosion du pain de C4 résonna dans toute la base. Par certains endroit, l poussière tomba des murs et du plafond. Thalan qui était sur la console remarqua immédiatement la baisse d'énergie et l'augmentation de la gravité.


« Commandant vous allez bien ? Que s'est il passer ? »

Une alarme retentit, baignant la pièce dans une lumière rouge avec des indications à l'écran : La baisse d'énergie se répercutait sur les générateurs antigravité du laboratoire et déjà l'augmentation de gravité se faisait sentir. De plus, une grande partie des données informatiques ne semblaient plus accessible, chose logique quand un explosif fait son office dans une base de données. Rose partit en flèche vers le laboratoire en marmonnant quelque chose

******

Dans le laboratoire, Mei soigna Sarah qui proposa d'utiliser l'appareillage des Narisien pour traiter la blessure, superficielle en apparence, mais qui pourrait être plus grave. C'était quand même assez étrange que vue la puissance de la détonation, Sarah n'avait qu'une égratignure.

Rose déboula en courant droit vers la salle des serveurs et tenta de déterminer les raisons et les dégâts. Les bases de données étaient lourdement endommagées, voire détruites. Le peu de données qu'elle pouvait avoir étaient fortement corrompu. Rose pouvait déterminer que l'épicentre de l'explosion provenait du terminal à côté de la console des E2PZ. Mais impossible de déterminer ce qui avait provoquer l'explosion. Peut-être que face à ce pic d'activité soudain après 10 000 ans d'inactivité, les appareils surchargèrent et lâchèrent. Il y avait aussi des résidus proche de ceux des explosifs. Peut-être que les Renascentus avaient sabotés les consoles pour éviter que des individus « non désirés » n'y accèdent.

Mais alors que la situation se calma, une violente pulsation se fit entendre. Toute la sphère se recouvrit de veinures orangées accompagnés de bruits en échos métallique digne d'un film d'horreur. 42 secondes plus tard, une seconde pulsation se fit sentir, plus violente, écrasant le piédestal sous la force d'attraction. Les générateurs antigravité présent étaient en train de cracher des gerbes d'étincelles, ils n'allaient tenir longtemps :


« Commandant ! La Sphère est en train devenir incontrôlable ! Il faut partir maintenant ! »

Une autre pulsation se fit sentir. L'air devenait de plus en plus pesant. Les petits appareils tenant à la main et non fixés volèrent en direction de la Sphère comme attiré par un aimant surpuissant alors que le plafond et le mur derrière la Sphère commencèrent à montrer des début de fissures.

L'heure n'était plus aux débats, il fallait fuir... et vite.
avatar

Grade : Capitaine
Messages : 816

Informations
Poids porté:
0/32  (0/32)
Points SGZ:
30/100  (30/100)

Re: Plus on est de fous...

Message par Sarah Lawrence le Mar 29 Nov - 21:15

Le lieutenant Lawrence était finalement revenue à la salle de la sphère et elle trouva Mei directement à l'entrée. Sans grande surprise celle-ci se jeta à sa rencontre pour s'occuper de la coupure qu'elle avait au front et de la bosse qui s'y commençait à s'y former. Elle suivit les instructions de la chirurgienne de terrain et s'appuya contre un mur et se laissa glisser jusqu'au sol. L'officier commandant de l'Achilles semblait respirer normalement et calmement, comme si elle n'avait subit plus qu'une égratignure. Les grands yeux bleus de la jeune femme se levèrent vers l'asiatique quand celle-ci la reprit sur sa décision d'aller explorer seule la salle informatique. L'américaine lui retourna un sourire benêt pouvant laisser penser l'espace d'un instant qu'elle avait subit un certain dommage cérébrale. Puis elle poussa un soupir sans quitter Mei des yeux :

" Je vous ai déjà raconté la fois où j'ai fait exploser un canon réplicateur ? J'étais accompagnée par une autre asiatique... "
Elle fronça les sourcils en roulant des yeux. " ...une japonaise je crois, civile. "
Puis elle reprit son air insouciant.
" Et il y a eut cette fois avec les robots d'une autre galaxie, et le vaisseau de Ruax...en fait il y a pas grand chose de tout ça qui n'a pas explosé. Enfin tout ça pour dire que je m'en suis toujours sorti sans le moindre problème. Vous en faites pas, je suis invincible ! " Conclut simplement le lieutenant avec un petit rire.

Elle eut un sourire distrait quand Mei lui parla de nausée et de tester le matériel narisien sur elle, en plus de se soumettre à un éventuel test entre les pattes du docteur Hawkins. Lawrence chassa ses idées d'un geste de la main et sembla retrouver lentement son sérieux en reposant son regard sur Mei. Elle semblait avoir les idées claires et être extrêmement calme. Le poids d'une main de la blonde se fit sentir sur l'épaule de son médecin traitant. Elle regarda Rose passer à côté d'elle avait un air inquiet et ne répondit à ce spectacle que par un petit sourire satisfait :

" Ce qui ne serait pas très sage c'est de tester des technologies aliens sur un officier sans la maîtriser totalement. Ok pour essayer ce machin qui soigne en miracle. Mais pas de tests étranges de la part d'Hawkins sur moi avec un de ces machins, compris ? "

Lawrence accepta volontiers le coup de main de Mei pour se relever et s'appuya une nouvelle fois sur le mur pour assurer son équilibre. Elle se redressa de toute sa hauteur et finit par regarder par dessus l'épaule du sergent Theo. L'expression du lieutenant devint à la fois plus sérieux et plus inquiet. Une puissante pulsation résonna dans la pièce où le groupe d'exploration avancé se trouvait. La pulsation fut bientôt accompagnée de nervures qui se dessinèrent sur toute la surface de l'objet et d'un inquiétant grincement. Une nouvelle pulsation retentit et cette fois la jeune femme prit appuie sur le mur en s'attendant à sentir trembler toute la pièce. Ce ne fut tout de fois "que" le socle qui s'effondra sous une pression subite et invisible. Les pupilles du lieutenant se rétrécirent et elle s'époumona pour se faire entendre par dessus le vacarme des réacteurs anti-gravitiques en surcharge. La voix claire de la jeune femme entra en échos avec le message radio de Thalan.

" Dehors ! Tout le monde dehors maintenant ! Évacuez le périmètre ! "


La silhouette lourdement équipée de Sarah fit volte face tandis qu'elle abandonnait son fusil. Elle tira Rose par le bras en hurlant à nouveau.

" Toi aussi fout le camps ! "


Sans plus de cérémonie l'officier de la navy commença à sprinter. Sa petite silhouette reprit la tête du groupe sans difficulté. Elle avança d'un pas qui ne semblait pas ou peu souffrir de l'attraction de la sphère. Les muscles de l'hôte étaient brûlants et le parasite qui habitait la jeune femme savait pertinemment qu'il poussait le corps de celle-ci à ses extrêmes limites. En très peu de temps la jeune femme parvint à rejoindre la salle de contrôle et tâcha de s'assurer que tout le monde était parti. Elle houspilla les traînards et ne se priva de les jeter sur chemin de la sortie en les tirants par le col et à coup de pied dans le train. Lawrence laissa passer le reste du groupe et s'offrit le luxe de fermer la marche.
Elle suivait des silhouettes rendues anonymes par le contrejour à l'approche de la sortie. Elle sentit de nouveau l'odeur d'iode et bientôt le vent frais lui caresser le visage. Elle avait l'impression que toute la structure était en train de trembler et de s'effondre autour d'elle. Elle parvint rejoindre la surface et ne s'arrêta pas pour autant de courir, profitant de son élan pour mettre une distance de sécurité entre elle et la bâtisse.

Elle finit par se retourner le souffle court :

" Achilles...ici le commandant. Faites un relevé en surface et préparez...préparez-vous à nous évacuer. "

Elle se retourna vers Thalan et sa soeur :
" Empaquetez votre bordel et préparez vous à devoir être évacué en urgence. "



Qui est Sarah Lawrence?

Caractéristiques physiques:
Jeune femme d'1M75 athlétique, cheveux blonds, coupe militaire

________________

Dernière position connue : Salle de réunion
Situation : En briefing
avatar

Grade : Chef de service
Messages : 370

Informations
Poids porté:
1/27  (1/27)
Points SGZ:
60/100  (60/100)

Re: Plus on est de fous...

Message par Charlie Hawkins le Mer 30 Nov - 16:28

Charlie posa un regard neutre sur son homologue.

"Je n'ai rien de ce genre à ma disposition et je ne suis pas de ceux qui prennent des décisions pour la planète entière. Je m'occupe de mes patients et ce que vous avez ici est technologiquement plus évolué que le matériel qui est mis à ma disposition sur Terre."

Charlie fut alors secoué par une onde de choc qui lui fit perdre son air neutre. Ses sourcils se froncèrent et sa voix prit un ton reflétant son angoisse.

"Qu'est-ce que c'était ?"

La communauté scientifique et militaire autour de lui sembla s'inquiéter subitement et l'un d'eux se mit même à crier que la sphère devenait instable. Quelle sphère ? Le médecin n'avait pas prêté attention à ce qui se déroulait dans les autres pièces du complexe. Il avait sa propre mission et comptait, comme toujours, la mener à bien. Mais lorsque l'ordre d'évacuation retentit, il n'attendit pas de rappel avant de s'élancer vers l'extérieur avec le reste du groupe.

"Qu'est-ce qu'il se passe ?"

Hawkins ne comprenait pas et il détestait cela. Il ne pouvait qu'attendre, à l'air libre, que tout le monde soit sortit et que quelqu'un d'intelligent décide enfin que toutes ces folies devaient cesser et le renvoie sur le vaisseau, dans son infirmerie et son laboratoire.




Why me ?



Caractéristiques physiques : :
- 1m83
- Cheveux bruns, légèrement bouclés
- Yeux marrons

Equipement : :
- BDU vert
- Casquettes
- Lunettes de soleil
- Radio
- Laryngophone
- Stylo frixion noir
- Bloc note
- Kit médical standar
- Gourde
- Rations
- Sac de couchage
- Zat
- Lampe torche

Dernière position connue : Salle de réunion
Situation : Réunion initié par Ryan.
avatar
Miss Stargate Zone 2016

Grade : Lieutenant
Messages : 429

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
20/100  (20/100)

Re: Plus on est de fous...

Message par Mei-Ling Teoh le Sam 3 Déc - 15:39

Mei soupira. Elle aurait pensé que sa supérieure aura au contraire était ravie de jouer les cobayes avec une technologie plus avancée que la leur, mais aussi qu'elle lui aurait fait un peu plus confiance quand à ce qu'elle proposait.

« Il ne s'agit que d'une technique d'imagerie plus avancée et beaucoup plus précise que la nôtre, rien de plus. Cela sera beaucoup plus rapide et beaucoup moins désagréable qu'un scanner classique. Et je n'avais pas l'intention de tester des substances inconnues non plus. Ça, c'est uniquement au cas où quelqu'un serait à l'article de la mort et que ce soit la seule chose qu'il nous reste à essayer pour tenter de le sauver. Ceci dit, vous n'échapperez pas à un examen poussé pour vérifier que vous n'avez pas de commotion. Parce que vous pourriez avoir quelque chose de bien plus grave qu'une simple égratignure et plus nous pouvons intervenir tôt, plus vos chances de vous en sortir seront élevées. »

L'attention de Sarah fut attirée par autre chose. Le sol se mit soudain a tremblé. Mei se retourna et vit que le socle de la sphère venait de s'effondrer et que celle-ci n'avait plus la même apparence que quelques minutes auparavant. Cela n'annonçait rien de bon. Comme pour confirmer ce qu'elle pensait. Sarah ordonna l'évacuation immédiate et en quatrième vitesse des lieux. Elle remit son sac et récupéra son arme et n'attendit pas un rappel pour commencer à partir. Mais courir avec cette gravité se révéla être un calvaire et elle grimaça sous l'effort. Tout fut un peu plus facile une fois dans les couloirs. Elle s'arrêta deux minutes dans la première salle pour s'assurer que tout le monde évacue avant de précéder Lawrence qui houspillait tout le monde vers la sortie.

Une fois dehors, elle prit quelques secondes pour reprendre un peu son souffle puis repéra le Dr Hawkins qui semblait perdu, ce qui n'était guère surprenant, et décida d'aller lui parler.


« L'appareil extraterrestre qui se trouve là-dessous est en train de s'emballer et il pourrait finir par exploser. Alors je vous conseille d'aller récupérer toutes vos affaires le plus rapidement possible. Nous pourrions avoir à quitter la planète de toute urgence. » lui dit-elle

Elle s'approcha de Thalan qui se trouvait près de Sarah. Elle avait mal partout et se dit que le lendemain n'allait pas être triste. L'effort qu'elle venait de fournir n'avait rien à voir avec faire un jogging. Elle dit à leur hôte :

« Si jamais vous avez besoin d'un coup de main pour remballer, n'hésitez pas à demander. »

Puis elle se retourna vers le bâtiment qu'ils venaient de visiter et s'étira un peu dans l'espoir d'atténuer un peu la douleur dans ses muscles.



Dernière position connue : Achilles - Pont supérieur - Passerelle
Situation : Compte les mouches
avatar

Grade : Assistant ingénieur
Messages : 252

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
50/100  (50/100)

Re: Plus on est de fous...

Message par Skylar Frost le Dim 4 Déc - 2:05

Skylar avait peur de tourner en rond avant que le scientifique narisien ne lui donne accès à un disque dur externe dont le contenu devait être traduit. Le linguiste s'installa alors comme il put et commença sa traduction.

Tout à coup, il y eut un tremblement et le temps sembla se figer alors que tout le monde se rendait compte de ce qu'il se passait. Alors ce temps figé se mit à fonctionner en accéléré. Les ordres étaient criés et l'effervescence dans les ruines était à son comble.

Skylar rangea rapidement mais correctement ses notes dans sa sacoche, retira le disque dur externe en toute sécurité.

Les communications de l'équipe d'exploration des ruines se dépêcha de revenir dans la salle des commandes, pressant tout ceux qui était resté de sortir du bâtiment. Frost succéda de près les Docteurs Teoh et Hawkins.

La plupart se relaxa une fois à l'extérieur, ce ne fut pas le cas du lieutenant Lawrence. Elle s'arrangea pour établir une communication avec l'Achilles pour que les membres à bord s'apprêtent à rapatrier non seulement les membres de l'Achilles mais également les narisiens. Plus autoritaire que jamais, Lawrence ordonna aux narisiens de plier leurs affaires de fouilles rapidement et de se préparer à quitter cette planète.

Bien qu'incrédule, Skylar aida les narisiens à ranger leurs affaires, n'osant pas demander ce qu'il s'était vraiment passé.

*J'espère que le débriefing va nous éclairer sur ce qu'il s'est vraiment passer* pensa Skylar absolument désemparé et déçu de la rapidité de cette mission passionnante.



                         

Qui est Skylar Frost ?
_________________
Caractéristiques physiques:
De taille moyenne, les cheveux bruns et les yeux bleus.
Porte souvent un nœud papillon.

________________
Dernière position connue : Salle de réunion sur l'Achilles
Situation : Fin de briefing de mission
avatar

Messages : 164

Re: Plus on est de fous...

Message par Superviseur Achilles le Dim 4 Déc - 20:05

L'évacuation était donnée et personne dans le bâtiment ne s'était fait prier. Thalan et les autres membres dans la salle de contrôle suivirent le mouvement, emportant avec eux le matériel. Sorti du bâtiment, une pulsation violente fit trembler toute la structure, lézardant les murs. Un bruit se fit entendre comme une grosse surcharge électrique. L'E2PZ presque à plat venait de céder et les générateurs antigravitationnels suivirent le mouvement.

Rejoignant le camp, les Narisiens, prévenue par radio avaient déjà commencer à ranger tout le matériel scientifique et les artefacts récupérés, le tout dans une rigueur très professionnel malgré leur vitesse d’exécution, le scientifique narisien demanda l'appareil confier à Skylar qu'il déposa dans un emplacement dédié. Ce n'était pas une question de confiance, juste une façon de s'assurer que touts les éléments importants n'avaient pas été oubliés.

Une autre pulsation se fit sentir, l'avant poste se fractura, les arbres et l'eau alentour bougèrent violemment comme sous le coup d'une puissante bourrasque. Il y avait toujours 42 secondes d'intervalle entre chaque pulsation, mais elles étaient de plus en plus puissante. Les Narisiens continuaient à tout ranger alors que l'Achilles se préparait à téléporter l'équipe à bord.

Une autre pulsation bien plus violente arriva, provoquant une onde sismique assez puissante pour que la porte des étoiles ne se désolidarise de son socle et ne tombe au sol. Elle était intacte, mais inutilisable. Les Narisiens étaient bloquées sur la planète et Thalan demanda si le vaisseau pouvait emporter tout le monde.

Sarah donna son accord et ses ordres alors qu'une pulsation fit s'écrouler l'avant-poste comme écraser vers le sol par une puissance invisible. Des arbres furent arrachés et tombèrent dans l'eau qui semblait reculer pour s'engouffrer dans une faille souterraine. Une dernière analyse indiqua que la gravité émise par la Sphère battait tout les records sans signe d'accalmie et qu'elle pourrait devenir infinie à l'image de celle d'un trou noir.

Une autre pulsation et le sol commença à s'ouvrir. L'Achilles téléporta tout le groupe dans un de ses hangar avant de partir essayant de s'arracher à la force de gravité de plus en plus irrésistible. Vue de l'espace, la planète semblait se fracturer et tout les volcans se réveillaient les uns après les autres. La planète était encore stable, mais quelques pulsation plus tard, sa surface était ravagée et toute vie s'était éteinte. La planète ressemblait désormais énormément à celle où l'Achilles sauva les Asgards des Réplicateurs, les immenses cimetières de vaisseaux en moins.

L'Achilles parvint à s'arracher à l'attraction de la planète et effectua un rapide saut en hyperespace vers une étoile voisine. La situation de crise était passé. Pas de victimes et de blessés hormis quelques bleus et éraflures en raison de chute. mais il fallait désormais s'occuper des Narisiens à bord. Thalan donna les coordonnées d'un monde frontière dans la galaxie des Narisiens... ce qui prendrait une semaine de voyage à rejoindre.
Il avait pensé à fournir directement les coordonnées de Narisa, mais les récents événements avaient provoqués une certaine méfiance. Les Terriens arrivent et comme par hasard tout tourne à la catastrophe à commencer par la disparition de deux des trois sources d'énergies de la station et les plus chargées de surcroît avant la destruction de la base de données. Honnêtement, il y avait de quoi provoquer une certaine méfiance, même temporaire.

Il se méfia aussi d'Aynira, mais les autres narisiens présents avec le groupe sous terre confirma sa version des événements : Sarah s'était approcher de la base de données, puis une explosion violente d'où elle ne sortit qu'avec une très légère blessure et tout s'enchaîna peu après.

Le vaisseau voyagea en hyperespace et tout le monde vaqua à ses occupations, l'équipe narisienne s'intégrant peu à peu au reste de l'équipage le temps du trajet malgré la barrière de la langue pour la majorité d'entre eux. Peu après, Thalan convia sa sœur et Aynira dans ses quartiers en privé. Sa méfiance suffisamment envolée pour ne pas devenir désagréable ou hostile, mais légèrement paranoïaque quand à ce qu'il venait de découvrir dans le disque dur branché à la console de l'avant-poste. Une dernière entrevue holographique :

On y voyait un homme âgé et une femme d'âge moyenne. Lianus était reconnaissable même s'il avait plusieurs décennies de plus au compteur. La femme, la trentaine et vêtue d'une tenue dans un style plutôt néovictorien que la tenue habituellement blanche et sobre des Ancien, parla en premier :


« Lemuris est parée au décollage. Tout les passagers sont à bord. Il ne reste plus que nous et le personnel du centre qui effectuent les derniers préparatifs.
-Combien sont ils à bord au total ?
-20 000 environ
-Le tiers des survivants de notre peuple
-Ils sont d'accord avec votre opinion, Père. Notre heure n'est pas encore venue. Il y a tant à découvrir sur les « Architectes » ?
-Toi aussi tu préfères ce surnom Elira ?
-Il est plus évocateur
-Nous devons faire vite... Si les Autres apprennent notre départ vers Ameria Verimas, ils pourraient nous en empêcher
-Nous vous inquiétez pas Père, Oncle Janus, Orlin et Oma feront tout pour masquer notre départ. Ils ne sont pas d'accord avec nous, mais ils nous laissent la liberté de choisir notre destinée.
-J'espère que trois êtres élevés suffiront face à la puissance des Autres.
-Ils le seront Père. Déjà de leurs vivants ils étaient plutôt rebelles.
-Nous n'avons pas d'autre choix en même temps
-Alors nous partons pour Ameria Verimas ?
-Oui l'Arche des Héritiers. Un nom tout indiqué pour abriter notre refuge. Tu savais que c'était la première galaxie que le Destiné explora après son départ de Terra ? Il n'était pas sur l’itinéraire des poseurs de portes pour calibrer ses systèmes sans interférences.
-Oui Père, vous me racontiez déjà cette histoire quand j'étais petite... Nous savons aussi qu'il y a une autre Sphère des Architectes que nous aurons tout loisirs d'étudier
-Tu as hâte ?
-Oui Père
-Ne serait ce que pour éviter que ce médecin te tourne autour
-Oui, il n'est pas méchant, mais un peu collant... »


C'est sur les rires d'un père et sa fille que l'hologramme se brouilla et se coupa. Les Narisiens découvrirent que Lemuris était dans leur galaxie. C'était avec cet appareil qu'ils migrèrent jusque là pour rebâtir leur civilisation comme les Lantiens l'avaient fait des millions d'années auparavant avec Atlantis. Ils savaient également qu'il y avait une autre Sphère. Ces engins devaient êtres courants. Toutefois, le groupe convint de garder ce détail pour lui pour l'instant, préférant que les Terriens ne sache qu'une Cité des Anciens est présente sur leur territoire. Ils pourraient devenir beaucoup plus intéressée à leur encontre... et pas d'une manière altruiste et partageuse.

La semaine de voyage se passa sans encombre jusqu'à une planète nommée Kendalia à la frontière de la galaxie narisienne. Après les salutations d'usage les Narisiens furent téléportés sur la planète et l'Achilles retroussa chemin sans encombre vers la Terre.


*****

3 mois plus tard

Trois sources de lumières percèrent l'obscurité sous une étendue d'eau. Le volcan éteint de Pileria à toujours était une curiosité géologique sur Narisia. Ce volcan se trouvant sur la côté avait sa chambre magmatique sous l'eau, mais à l'air libre. Depuis toujours l'accès était bouché par un éboulis. Ce n'est que depuis peu que Thalan découvrit que ce dit éboulis n'était qu'une forme d'hologramme solide répondant uniquement à une certaine fréquence ultrasonique.

La source lumineuse, un véhicule sous-marin émergea de l'eau dans la dite caverne. Il s'approcha jusqu'à rencontrer une surface plane et métallique. Thalan sortit du véhicule, posant le pied sur le sol de métal sous quelques centimètres d'eau. Il fit quelques pas avant d'être rejoint pas sa sœur. Au fur et à mesure des pas, les lumières commencèrent à illuminer la caverne offrant un spectacle aussi irréelle qu'une ville dans une caverne. Ils ne dirent rien, leur regard suffisaient a exprimer leur ressenti...

Ils l'avaient trouvés...



HRP : FINIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIT

    La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 8:23