Dans une rue d'Orel

Stargate Zone

Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Dans une rue d'Orel

Partagez
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1182

Dans une rue d'Orel

Message par Superviseur JPS le Dim 19 Juin - 9:09

Aynira Leyva et Elijah O'Bryan étaient montés dans la voiture de fonction de Belov et roulaient à toute allure, la sirène hurlante dans les rues de Orel. Au bout de dix minutes de trajet silencieux, Belov se gara sur le trottoir en face d'un bar. Il sortit de la voiture et claqua la porte derrière lui. Plusieurs gamins partirent en courant devant l'uniforme mais Belov ne s'en émut pas, il entra directement dans le bar spacieux où tout les yeux se tournèrent vers les nouveaux venus. Il se dirigea vers le comptoir et une femme au décolleté plongeant et aux lèvres en cul de poule fit le tour pour s'approcher d'eau un torchon à la main.
" C'est moi qui vous z'ai appelé "

" Racontez-nous ce qu'il s'est passé " demanda Belov.

" Ça s'ra rapide. C'était c'matin, vers 10h, j'crois. Quand j'ai ouvert, quoi. Y'a une grosse camionnette noir qui s'est garée sur le trottoir, un peu comme vous, quoi. Y'a trois types cagoulés qui sont sortis. Y z'avaient des armes et y z'ont chopé un type qui était assis là à cette table là. Il était tout jeuno, genre 18 piges, pt'ètre. Et après y l'ont trainé dans la camionette et y sont parti. Voilà quoi."

Elle regarda Elijah et Aynira.

" Moi j'veux pas d'ennui, hein ! Vous savez mon bar est respectable. J'veux pas de magouilles. Y'en a marre de toutes ces magouilles, ça nous pourrit la ville, quoi ! "
dit-elle.

Belov tira une photo du gain disparu de sa poche arrière.

" C'était lui ? "

La femme prit la photo et tendit les lèvres en avant quand elle réfléchissait.

" Oui c'était lui, sûre sûre. "

avatar
Modérateur/Superviseur

Grade : Habillitation Niveau 2
Messages : 1114

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/100  (0/100)

Re: Dans une rue d'Orel

Message par Aynira Leyva le Dim 19 Juin - 14:52

Anton avait l'air d'avoir mal prit la réflexion de la Narisienne qui proposait qu'on aille tous ensemble. C'était bizarre. Après tout, les Russes n'avaient pas exigés en condition que leur contact les suivent partout ? Comment pouvait il suivre un groupe scindé en deux ? Elle allait dans ce cens en montrant une bonne volonté de ne pas vouloir faire des choses dans son dos et lui l'avait limite prit comme le signe qu'il était de trop...

Bref, le Russe accepta l'idée de l'espion britannique et Ayni et Elijah se retrouvèrent en ville avec Anton en route vers ce bar où un enlèvement avait eut lieu. La tenancière raconta à Anton ce qui se passait. Elle comprenait ce qu'elle disait, mais elle laissa l'agent mener l'interrogatoire. Il pourrait aussi mal prendre le fait qu'elle cherchait elle aussi ce gosse en outrepassant sa sacrosainte autorité.

Elle observa la rue, notant chaque petit détail où elle pourrait voir un indice. Un petit objet tombé de la camionnette dans la hâte des évènements ou quoique ce soit d'autre. Elle s'intéressa aussi aux gamins qui avaient fuit en voyant le policier. Ils auraient put voir des choses que la barmaid aurait choisit de taire par peur des représailles, mais elle ne savait pas vraiment comment les aborder. Ils l'avaient vue arriver avec Anton après tout, mais elle chercha tout de même un moyen d'approcher les petits sans qu'ils ne fuient.

Elle n'eut pas à chercher longtemps. Deux jeunes de l'autre côté de la rue semblait la regarder avec insistance. Ils devaient avoir entre 12 et 14 ans. Elle traversa la route en faisant attention à la circulation avant de s'approcher des jeunes qui parlaient entre eux, disant que les "Américaines étaient canons" et d'autres termes prouvant que la puberté était en plein travail. Ils eurent un peu d'appréhension en pensant qu'Ayni était venu pour les remettre en place, mais se rassurèrent en la voyant arriver avec le sourire :


"Salut les garçons. Vous devez être très courageux pour rester ici après ce qu'il s'est passé... Ça vous ennuierez de me dire ce que vous avez vus ? Ça serait super gentil de votre part."

Elle parla en russe en s'adossant contre un lampadaire, attendant la réponse des jeunes témoins




Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
JPS

Je fais quoi ?
J'essaie de m'intégrer
avatar

Grade : Caporal
Messages : 35

Informations
Poids porté:
4/35  (4/35)
Points SGZ:
70/100  (70/100)

Re: Dans une rue d'Orel

Message par Elijah O'Bryan le Jeu 23 Juin - 11:41

Elijah n'a pas vraiment décroché un mot depuis leur arrivée, d'un naturelle pas si bavard que ça, il se contente donc de suivre et d'écouter. Toujours respectueux de la hiérarchie d'un côté et de l'ancienneté de l'autre, il laisse Aynira et William gérer le premier contact avec les officiels russes. Il se contente alors de saluer simplement le commandant d'une poignée de main et d'un petit mouvement de tête lorsque le trio lui est présenté. Appréciant que les choses ne tournent pas autour du pot, tout ce petit monde attaque rapidement le vif du sujet et malheureusement de premières tensions se créent. Difficile à dire si cela vient d'un ressentiment vis-à-vis d'étrangers venant marcher sur les plates bandes des autochtones, ou alors un manque de tact de la part d'une extra-terrestre. Ceci étant, Elijah en vient à la conclusion logique qu'il doit s'agir d'un peu des deux. D'abord retissant à la présence de William, pas du tout par antipathie à son égard puisque l'ex-Navy Seals apprécie le vieille homme, mais plutôt par souci de sa condition physique qui pourrait être désavantageuse en cas d'escarmouche, le soldat en est finalement soulagé. En effet, lui-même n'était pas spécialement doué en relation humaine, il compte sur la tempérance et le bagou de l'ancienne officier britannique pour apaiser ces tensions naissantes.

La décision est alors prise de se séparer, laisser à Cotridge la tâche d'interroger la mère du garçon enlevé tandis qu'Aynira et Eli allait devoir se charger du terrain. Prenant la voiture de l'officier russe, le nouveau trio se rend en ville pour continuer leur enquête, atterrissant alors dans un bar plutôt important à en juger par sa taille. N'ayant que de très très maigres notions de Russe, le caporal se contente donc de laisser ses deux compagnons mener le jeu de questions/réponses, attendant patiemment la traduction de l'un ou de l'autre à son égard. Il apprit donc que le jeune homme recherché était bel et bien la victime du kidnapping ayant été commis devant l'établissement d'après le témoignage de sa tenancière. De son côté, Aynira se mit à lancer des regards vers l'extérieur avant de finalement prendre la chemin de la sortie. Elijah commence donc à la suivre lorsqu'il constate le sujet d'intérêt de sa supérieure, à savoir les jeunes enfants ayant fuit à leur arrivée lorsqu'ils aperçurent l'uniforme policier du commandant Belov. Se stoppant net même s'il préférerait éviter de laisser Aynira seule, il sait très bien, sans être un expert en la matière, qu'en l'accompagnant il risque de compromettre sa collecte d'informations. En effet, sans être pour autant un policier russe, il ne dispose pas des atouts naturels que possèdent la jeune femme, ni le capital sympathie qu'une représente du beau sexe bénéficie à l'inverse de sa frimousse de militaire de métier. De ce fait, il reste donc en compagnie d'Anton à l'intérieur du bar, non sans se placer proche de la sortie pour parer à toutes éventualités.




Qui est Elijah O'Bryan ?
_________________
Caractéristiques physiques:
Elijah est un homme faisant 6' (environ 1m80) avec les cheveux bruns foncés et les yeux verts. Il est extrêmement athlétique, physiquement apte et agile. Porte deux tatouages, un premier, hawaïen sur la zone biceps/épaule/omoplate/pectoral gauche, et un second, l'emblème des Navy Seal sur la zone entre le bras et l'épaule.

________________
Dernière position connue : James Parker Spaceport
Situation : Vient de d'embarquer à bord
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1182

Re: Dans une rue d'Orel

Message par Superviseur JPS le Lun 27 Juin - 16:11

Les deux garçons rigolèrent en se lançant des vannes entre eux lorsqu'ils virent Aynira approcher. Mais plus elle s'approchait, plus leur sourire et leur apparence sereine et sûre d'eux s’effaçait. Lorsqu'elle s'adressa à eux, ils étaient nerveux comme deux gamins devant des adultes.

Le plus vieux prit la parole.
" On a pas vu grand chose m'dame. Les deux garçons sont rentrés dans le bar et dix secondes après la camionnette déboulait. On ne voyait pas ce qu'il se passait vu qu'elle nous cachait la vue."

_________________

Pendant ce temps dans le bar, l'interrogatoire continuait. Anton leva la photo bien haut et prit la parole en poussant la voix pour que tout le monde l'entende.

" Mesdames, messieurs, Si vous avez des informations sur l'incident de ce matin, veuillez me les transmettre. La vie d'un gamin est peut-être en jeu. "

Tous les regards se levèrent vers Anton et Elijah. Mais ce dernier vit jeune homme en veste verte, la casquette enfoncée sur ses yeux baisser la tête. Il était assis devant un café noir et faisait tout son possible pour ne pas s'intéresser à la scène qui se jouait en ce moment.
avatar
Modérateur/Superviseur

Grade : Habillitation Niveau 2
Messages : 1114

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/100  (0/100)

Re: Dans une rue d'Orel

Message par Aynira Leyva le Sam 2 Juil - 13:56

Les jeunes acceptèrent de parler, mais ils n'avaient pas vu grand chose : deux hommes étaient entrés dans le bar et quelques instants plus tard, une camionnette arriva, cachant la vue de la scène avant de partir. Deux hommes ? La barmaid avait dit qu'il était seul... :

"Vous connaissez celui qui a été enlevé ? Pavel Arazov ?"

Elle les laissa répondre avec cette question qui pourrait indiquer s'il y avait quelques chose de bizarre dans leur caractère ces derniers jours :

"Il n'y a pas un petit détail qui vous a surpris ? Vous avez reconnus un des garçons ou est ce que l'un d'entre eux avait un signe particulier ? Un tatouage, une cicatrice ou autre chose qui ne se voit pas tous les jours ?"

Elle laissa les gamins répondre avant d'enchaîner :

"Et la camionnette ? Vous l'aviez déjà vue avant ? Pas de signe particulier ? Elle est partie par où ?"

Elle parla gentiment, donnant un air moins formel à cet interrogatoire improvisé en pleine rue et y mit fin une fois que les enfants avaient dit tout ce qu'ils savaient :

"Merci pour l'aide les garçons. Si on le retrouve... ça sera grâce à vous. Vous serez mes héros".

Elle s'éloigna, revenant dans le bar où se déroulait là aussi une séance d'interrogatoire un peu plus officielle ce coup-ci. Elle reçut un message de Cotridge annonçant qu'un trio d'individu cagoulés étaient rentrés chez la mère de Pavel et qu'il continuait de mener l'enquête. Elle reçut également un message de Thena demandant à ce qu'on garde l'ordi du gosse si on mettait la main dessus. Elle fit la messagère et envoya un message à Cotridge :

"Monsieur Cotridge. Demandez à Madame Arazov s'il est possible d'avoir accès à l'ordinateur de Pavel. L'équipe au labo pourra peut-être remonter jusqu'à la piste des hackers. Merci"

Elle attendit ensuite qu'Anton et Elijah aient un moment de libre pour leur faire part de ses découvertes auprès des enfants de manière discrète :

"Il y a quelques chose d'étranges. Les enfants certifient que Pavel était accompagné d'un autre garçon. La barmaid n'a pas parlé de son ami..."




Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
JPS

Je fais quoi ?
J'essaie de m'intégrer
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1182

Re: Dans une rue d'Orel

Message par Superviseur JPS le Jeu 14 Juil - 13:52

Les gamins n'en savait pas beaucoup plus. Lorsque Aynira fit part de sa découverte à Anton, ce dernier se tourna vers la barmaid.

" Vous avez omis de nous dire que le garçon était accompagné !"
l'accusa t-il.

Elle le regarda sans comprendre puis s'adressa à son collègue. Il y eu une petite discussion que Anton leur traduisit par la suite.


" Son collègue a vu rentrer un autre gosse en même temps mais il est allé directement aux toilettes au fond du bar. Il n'avait pas saisit qu'ils étaient peut-être arrivés ensemble."

En se dirigeant vers les toilettes, on pouvait voir une porte qui donnait sur la sortie dans une rue adjacente. En face de cette rue, il y avait une banque, avec une caméra de surveillance.
avatar
Modérateur/Superviseur

Grade : Habillitation Niveau 2
Messages : 1114

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/100  (0/100)

Re: Dans une rue d'Orel

Message par Aynira Leyva le Sam 23 Juil - 13:26

La barmaid ne sembla pas comprendre la réflexion d'Anton, mais elle discuta peu après avec son collègue que le policier avait traduit à l'équipe, même si la Narisienne n'en n'avait pas vraiment besoin. Effectivement, le garçon était accompagné et il était allé directement aux toilettes à son arrivée... il y était peut-être encore, mort de peur.

La groupe avança vers les commodités. Pas de garçon effrayé, mais ils remarquèrent une sortie de secours donnant directement dans la rue opposée face à une banque :


"Soit il a eut une envie pressante, à entendue le vacarme, à eut peur et à fuit... Soit il savait ce qui aller arriver et ça en fait un suspect"

Elle observa la rue. Tout ce qu'il y a de plus classiques : des boutiques, des passants, une petite circulation. Elle revint sur la banque où elle remarqua un distributeur automatique et surtout une caméra de surveillance filmant toute la rue :

"Vous croyez qu'on peut demander à la sécurité de la banque de nous montrer les vidéos de la caméra juste là ?"

Normalement ça ne devrait pas poser de problème d'avoir accès aux enregistrements. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'ils auraient plus d'informations à offrir qu'un gosse qui sort par la porte de derrière d'un bar avant d'aller dans une direction globale et de disparaître...




Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
JPS

Je fais quoi ?
J'essaie de m'intégrer
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1182

Re: Dans une rue d'Orel

Message par Superviseur JPS le Dim 24 Juil - 0:27

Anton acquiesça à la proposition de Aynira.

" Allez-y avec votre collègue, je vais prendre les identités des témoins pour convocations futures. " dit-il.
Il regarda Aynira avant d'ajouter.


" Vous aviez l'air de vous débrouiller en russe, je me trompe ? " ajouta t-il avec un sourire en coin.

Lorsque Aynira et Elijah entrèrent dans la banque, ils purent après de longues négociations avec le directeur et contre quelques billets, voir les images des caméras de surveillance. On y voyait un jeune garçon sortir de l'issue de secours, l'air terrifié, il hésitait sur quelle route prendre et finit par partir en prenant ses jambes à son cou.

Aynira reçu alors sur son commutateur un message de Thena qui lui communiquait 3 coordonées GPS à Orel. D'après le message il s'agissait d'adresse IP qui s'étaient intéressés de près à la vidéo téléchargée.
avatar
Modérateur/Superviseur

Grade : Habillitation Niveau 2
Messages : 1114

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/100  (0/100)

Re: Dans une rue d'Orel

Message par Aynira Leyva le Dim 24 Juil - 14:27

L'inspecteur russe accepta la proposition de la Narisienne et lui demanda même d'effectuer la vérification tandis qu'il allait prendre l'identité des témoins. Elle trouva l'idée un peu étrange : elle n'était pas membre des forces de l'ordre russe, donc elle n'avait théoriquement aucun pouvoir pour exiger à une banque d'accéder à ses vidéos de caméra de sécurité.

Elle sourit quand Anton fit la remarque sur sa maîtrise du russe et répondit simplement :


"Les cours sur Internet font des miracles... mais je doute que ça suffise à convaincre la sécurité de la banque"

Dit elle dans un russe parfait avec accent moskovite inclus. Ce n'était pas faux, elle avait apprise le russe sur Internet, mais elle cacha le fait que sa maîtrise de la langue ne se fit qu'en une journée. Toutefois elle accepta la tâche et entra avec Elijah dans la banque. Il n'y avait pas foule et ils eurent ainsi rapidement accès à un guichet ou après quelques mots, ils purent rencontrer le directeur.

La négociation était un peu plus compliqué : comme prévu, étant donné qu'Ayni et Elijah n'étaient pas des membres des forces de l'ordre russe, ils ne purent avoir accès aux vidéos de sécurité, même avec la meilleur intention du monde et les raisons d'une telle demande. Mais après quelques billets verts glisser sous le bureau et la promesse que cette tractation ne serait pas mentionné à Anton, les deux membres du SDT eurent droit à quelques minutes dans la salle de surveillance.

Fort heureusement, ils savaient déjà ce qu'ils cherchaient et quand, aussi ils ne mirent pas longtemps à trouver la séquence où un garçon sortit par la porte de derrière du bar, complètement paniqué et prenant ses jambes à son cou. La théorie de la fuite par la peur plutôt que par complicité dans le kidnapping semblait être la bonne.

Après cela, le groupe rejoignit Anton à l'extérieur de la banque alors que la Narisienne reçue un message de Thena : Trois séries de coordonnées GPS correspondant à trois adresses IP dans Orel et ses environs s'étaient intéressées à la vidéo de Pavlov. Des pistes éventuelles à suivre. Elle fit part de ses découvertes à l'inspecteur russe :


"Il a fuit complètement paniqué, je pense qu'il n'a rien à voir avec le kidnapping. Par contre la sécurité de cette banque laisse à désirer, on peut accéder à la salle de surveillance avec quelques dollars... Mes collègues m'ont également envoyés trois coordonnées GPS correspondant à trois adresse IP dans les environs qui se sont beaucoup intéressés à la vidéo de Pavlov... Logiquement, les kidnappeurs auraient choisit de fuir le plus vite possible du bar afin de rejoindre leur planque rapidement donc je suggère qu'on aille en premier vers l'adresse qui semblerait la plus dans la direction de leur fuite... Si vous n'y voyez pas d'objections ou si vous avez des informations sur les autres adresses bien entendue"




Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
JPS

Je fais quoi ?
J'essaie de m'intégrer
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1182

Re: Dans une rue d'Orel

Message par Superviseur JPS le Dim 24 Juil - 15:42

Anton leva les yeux aux ciel lorsque Aynira et Elijah revinrent de la banque. Il les attendait à l'extérieur du bar, là où il avait garé la voiture.

" Et vous n'avez pas pensez à faire récupérer la photo de ce garçon ? Il n'a rien à voir avec le kidnapping, je suis d'accord, mais il est arrivé en même temps que Pavel. Ils doivent être ami. C'est peut-être même lui qui l'a filmé. Je vous rappelle que Pavel n'était pas seul ! "

Aynira lui expliqua leurs nouvelles pistes. Le flic posa ses mains sur ses hanches et soupira.

" Okay, super, enfin une piste intéressante qui va nous mener quelque part. " déclara t-il.
Anton récupéra les coordonnées et ouvrit une carte de la ville qu'il posa sur le capot de sa voiture. Il passa un appel radio à toutes ses unités.


" On y va tous les renforts nous rejoignent là-bas. Attendez-moi dans la voiture, je vais rechercher cette photo..." lâcha t-il en soupirant en en hochant la tête avec un air réprobateur.

L'attente ne fut pas longue. Lorsqu'il revînt, la petite équipe mis les gaz vers les premières coordonnées dans la direction par laquelle la camionnette avait filé.

" J'ai envoyé la photo à mon unité qui reste en arrière pour qu'ils puisse identifier le garçon et nous le trouver. " expliqua t-il.

_____________________

Anton roulait à fond la caisse, les gyrophares hurlant. Elijah et Aynira étaient ballotés dans tous les sens.


" Mademoiselle Leyva, dans le sac à côté de vous, vous pourrez trouver des gilets par-balles et plusieurs armes. Équipez-vous, on ne sait pas sur quoi on va tomber, alors je voudrais éviter que mes supérieurs me tombe dessus si il vous arrivait un truc. "

Après quinze minutes de trajet, ils s'arrêtèrent devant un immense hangar tout en longueur à côtés de deux autres bâtiments qui avaient l'air abandonnés. Une dizaine de voitures de polices et trois camionnettes étaient déjà garés. Un homme, la cinquantaine se dirigea vers Anton dès qu'ils sortirent de la voiture et le salua. Il lui expliqua la situation. Tous les hommes étaient en position et ils n'attendaient que les ordres d'Anton pour donner l’assaut. Le lieutenant finit de s'équiper tout en donnant une succession d'ordres en russe.
Il se tourna ensuite vers Aynira et Elijah.


" Nous on passe au sud du bâtiment, suivez-moi de près ! "
avatar
Modérateur/Superviseur

Grade : Habillitation Niveau 2
Messages : 1114

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/100  (0/100)

Re: Dans une rue d'Orel

Message par Aynira Leyva le Dim 24 Juil - 23:10

Anton sembla mécontent... Ils avaient vérifiés les vidéos, mais n'avaient pas demandés une capture d'écran pour identifier le jeune qu'il soupçonnait être le vidéaste amateur. Il les accompagna jusqu'à la voiture avant de partir à la banque demander la photo. La Narisienne ne comprenait pas cette réaction :

"[soupir] Ce manque de confiance est lassant. Je vais croire qu'il nous prend pour des amateurs qui sont juste là pour se la jouer"

Elle prit alors à l'avant un livret quelconque et un crayon et se mit à dessiner sur une page blanche. Elle aurait put prendre une feuille du calepin de note de l'inspecteur, mais elle n'eut pas le temps de lui demander. Rapidement, sous les traits de graphite, des formes apparurent. Des lignes droites puis des courbes. Elle dessinait une rue animée figé dans le temps comme une photographie ou un tableau. Elle reproduisait une image vue sur l'écran de surveillance, celle où on voyait le mieux le visage du gamin avec un beau zoom en prime.

Anton revint dans la voiture et mit la gomme, ce qui n'aida pas la Narisienne à terminer son dessin. Anton lui indiqua la présence d'un sac avec des gilets pare-balles et des armes et qu'elle pouvait se servir, disant qu'il voudrait éviter que ses supérieures lui tombent dessus s'il lui arrivait quelques choses. Il ignorait que le groupe avait déjà des armes et un gilet pare-balles. Elle se contenta simplement de répondre :


"Boarf c'est pas grave, ça provoquera juste la fin du monde"

Elle n'était pas sérieuse, mais dans un coin de sa tête, elle se mit a réfléchir sur les conséquences diplomatiques que pourrait avoir un accident ou pire à son encontre. Selon les circonstances cela pourrait aller à son remplacement et une séance avec tous les honneurs à la rupture de contact ou effectivement à la déclaration de guerre.

Le véhicule s'arrêta enfin pile quand la Narisienne termina son dessin, encore secouée par le voyage et le posa à côté de la photo ou la ressemblance surtout au niveau du zoom sur le visage était quasi parfaite malgré les déboires du trajet :


"Hum... J'ai pas perdue la main visiblement"

Elle sortit et laissa l'inspecteur russe donner ses ordres. Il voulait que le groupe l'accompagne en passant au sud du bâtiment. La Narisienne s'exécuta, le suivant d'une manière très militaire. Le bâtiment était un hangar tout en longueur visiblement abandonner. Elle jeta un coup d’œil entre deux tôles. Elle n'y voyait rien, mais avec ses implants, la situation se clarifia davantage. Elle ne faisait que faire semblant et ce qu'elle vit la fit sourire :

"On est au bon endroit. Une personne ligotée sur une chaise. Jeune homme. De dos. Cinq autres qui l'entourent armées d'armes de poing et de fusils d'assaut. Ils sont plutôt statiques ils n'ont pas l'air d'avoir remarqués vos hommes."

Elle attendit ensuite les directives de l'inspecteur... c'était son enquête après tout.




Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
JPS

Je fais quoi ?
J'essaie de m'intégrer
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1182

Re: Dans une rue d'Orel

Message par Superviseur JPS le Dim 31 Juil - 23:46

Anton la regarda en plissant les yeux, intrigué par la précision des indications de Aynira, mais il se concentra de nouveau sur la mission. Il mena son équipe jusqu'à une petite porte latérale et attendit l'heure précise, les yeux rivés sur sa montre. Lorsque le temps fut écoulé, l'assaut fut donné de toute part du batiment. Anton fit signe à Aynira de lui ouvrit la porte pendant qu'il présentait son arme pour inspecter la zone. Leur porte donnait sur un petit local où était entassé plusieurs dizaines de caisses en bois. Il progressèrent lentement mais surement dans le batiment. On attendait des coups de feu au loin, probablement dans le hangar principal. Soudain la porte devant eux s'ouvrit sur trois hommes qui tentaient de fuir. L'un d'eux utilisait le garçon comme bouclier humain. Il n'hésitèrent pas à ouvrir le feu sur Aynira, Elijah et Anton. Ce dernier fut touché au bras alors qu'il tentait de se cacher derrière une caisse en bois.
avatar
Modérateur/Superviseur

Grade : Habillitation Niveau 2
Messages : 1114

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/100  (0/100)

Re: Dans une rue d'Orel

Message par Aynira Leyva le Dim 7 Aoû - 13:47

L'équipe se dirigea vers une petite porte sur le côté du hangar et attendit. L'assaut devait être parfaitement synchronisé avec celle de la grosse équipe d'intervention. Dans l'esprit de l'inspecteur, il devait s'agir d'une diversion pour surprendre les ennemis par derrière et sauver l'otage plus rapidement.

L'assaut commença et la Narisienne ouvrit la porte comme Anton l'indiqua qui entra l'arme en joug. C'était un petit local avec des caisse de stockage, sans doute le local où on entreposait les pièces pour la maintenance des avions à l'époque. Les coups de feu au loin indiquait que l'assaut avait tourné en bataille entre les forces de l'ordre et les criminels.

Soudain, la porte s'ouvrit sur trois individus dont l'un tenait l'otage comme un bouclier humain. Ils attaquèrent directement le groupe et Anton fut touché au bras. Rien de méchant visiblement, mais il n'était plus en état de combattre. Le groupe se mit à couvert dès le début de l'altercation.

Il se cacha derrière une caisse tandis qu'Aynira visualisa la situation, se rappelant de la position de chaque hommes et sortit son arme. Elle sortit d'un coup de son couvert, profitant de la surprise et tira trois coups, un sur chaque cible.


[résolution tirs X3]

Elle rata le premier homme, mais toucha le second dans le ventre. Quant à celui qui tenait l'otage, elle prit davantage son temps pour viser, mais la balle alla directement se loger dans sa tête sans toucher le gosse qui fut lâcher et se retrouva libre :

"Pavel, viens par là vite !"

Dit elle au gamin en russe tout en pointant son arme vers le troisième homme. Elijah avait sortit son arme et le braqua également sur l'individu :

"Deux contre un, c'est fini. À toi de voir maintenant si tu veux rejoindre tes amis ou te rendre bien gentiment"

Il n'avait plus qu'un choix à faire : affronter deux individus armés, peut être même trois si Anton retrouva assez d'énergie dont l'un d'entre eux avait abattu ses deux camarades en quelques secondes, ce qui impliquait une forte chance d'y passer... ou se rendre et aller en prison, mais bien vivant.


Dernière édition par Aynira Leyva le Dim 7 Aoû - 13:55, édité 1 fois




Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
JPS

Je fais quoi ?
J'essaie de m'intégrer
avatar

Messages : 885

Re: Dans une rue d'Orel

Message par Superviseur le Dim 7 Aoû - 13:47

Le membre 'Aynira Leyva' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Résolution (11-30)' :
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1182

Re: Dans une rue d'Orel

Message par Superviseur JPS le Mar 16 Aoû - 21:29

Pavel hurla lorsqu'il sentit la tête de son ravisseur éclater. Il se roula en boule par réflexe tout en sanglotant, choqué. Lorsqu'il entendit la voix de Aynira, il leva la tête et se dirigea vers elle, le corps raide, les yeux vides. Son visage était tuméfié et il se tenait les côtes en marchant.

Le dernier homme encore en vie haletait. Son regard était terrifié. Il lâcha son arme et leva les mains en répétant en bégayant.

" Non non, non ! Me tuez pas... "

Le reste de l'équipe d'intervention pénétra par la porte et saisit l'homme avant de l'embarquer. Un homme vint annoncer à Anton que la situation était sous contrôle, puis un médecin de terrain vînt soigner le russe.

" Embarquez le au commissariat, le gosse également. "

Anton se tourna ensuite vers Aynira.

" Merci. C'était un joli coup... risqué, mais joli... " avoua t-il en faisant allusion au sauvetage de Pavel.

avatar
Modérateur/Superviseur

Grade : Habillitation Niveau 2
Messages : 1114

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/100  (0/100)

Re: Dans une rue d'Orel

Message par Aynira Leyva le Dim 21 Aoû - 13:32

Le dernier homme accepta de se rendre. L'équipe de policier arriva au même moment, indiquant à Anton que la situation était sous contrôle. L'inspecteur russe, traité par un médecin pour sa balle dans le bras demanda à ce qu'on embarque tout ce beau monde au commissariat. La Narisienne trouvait ça étrange d'amener Pavel à la police, c'était plutôt à l’hôpital qu'il devait aller vue son état, mais elle ne dit rien. Peut être qu'il pourra dire comment il s'est procuré la lance jaffa une fois là-bas.

Anton parla ensuite à Ayni, disant que son coup avait été aussi joli que risquer :


"Un risque parfaitement calculé vous pouvez me croire. Et votre bras ça va ?"

Dit elle en désignant le dit membre en écharpe. La mission était presque finit, il ne restait plus qu'à savoir comment Pavel avait il mit la main sur de la technologie goa'uld. Il devait avoir une explication simple : une cache oubliée datant de l'époque où ils régnaient sur Terre par exemple. Si jamais c'était quelque chose comme une trouvaille sur le marché noir ou un "don" d'un individu louche, elle était pas prête de revenir dur la station...




Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
JPS

Je fais quoi ?
J'essaie de m'intégrer
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1182

Re: Dans une rue d'Orel

Message par Superviseur JPS le Mar 20 Sep - 22:52

Anton grimaça mais secoua la main pour faire mine que ça allait. Il n'était pas du genre à s'arrêter pour si peu. Cette enquête l'intriguait et il ne voulait pas manquer sa conclusion qui s'annonçait si proche.

Alors que Anton s'apprêtait à mener l'interrogatoire, un coup de fil à son supérieur suspendit la séance. Il était demandé par de haute instances à ce que William Cotrigue et Aynira Leyva s'occupent du double interrogatoire seuls et qu'aucun enregistrement ne soit fait.

L'homme qui avait participé à l'enlèvement se mit à table rapidement. C'était un homme de main habitué à travailler avec de Moscou. Il avait été engagé pour kidnapper le gosse et le livrer à un commanditaire secret. Il n'en savait pas plus, c'était Vlad leur chef tué pendant l'assaut qui avait été en contact. Ils avaient rendez-vous dans ce hangar et le type n'allait pas tarder à arriver lorsque la police avait débarqué.

Quand à Pavel, après une phase de pleurs abondants dû au choc émotionnel, il se mit rapidement à débiter l'histoire. C'était un adepte d'Urbex. Lui et son ami (celui qui s'était échappé du bar et vu sur les caméras de surveillance) se promenait régulièrement dans les endroits abandonnés pour réaliser des photos. Ils étaient toujours à la recherche de nouveaux spots. Il y a quelques jours ils étaient tombés sur une sorte de bunker caché dans une cave d'un immeuble abandonné. Là, il y avait trouvé tout un tas d'objets étranges dignes d'un film de science-fiction. Ils en avait pris un, qui ressemblait à une lance et l'avait essayé.

Aynira Leyva en déduisit qu'il s'agissait d'une ancienne cache du RESO oubliée.
Le SDT fit signer un rapport de confidentialité à Pavel et il fut mit sous étroite surveillance.

La cache fut vidée par le SDT qui récupéra trois lances Goauld dont une hors d'usage, un ZatNi'tel, du C4 et trois fusils d'assauts terriens.

    La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 22:48