Quartiers n°16: Paul Swagger

Stargate Zone

Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Quartiers n°16: Paul Swagger

Partagez
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 444

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
60/100  (60/100)

Quartiers n°16: Paul Swagger

Message par Paul Swagger le Dim 2 Aoû - 11:51

Paul ne comprenait pas vraiment ce qui lui arrivait. Il sentit un picotement dans la nuque et ensuite tout disparut autour de lui, sa téléportation  se passa tellement vite qu’il n’eut même pas le temps de se demander quoi est qu’est-ce. Il se retrouva aussitôt dans ses quartiers avec le fanion entre les mains et son sac sur les épaules. Bien évidemment, il n’avait pas eu le temps de se remettre quelque chose sur le dos.

Il fut un peu surpris d’arriver tout de suite dans ses quartiers. Swagger pensait qu’il allait d’abord atterrir dans un genre d’hall d’accueil et que quelqu’un l’aurait prit en charge afin de lui faire visiter le complexe, lui présenter ses nouveaux collègues et ses quartiers. Mais il n’y avait absolument personne, il faisait totalement noir et aucun bruit ne se faisait entendre. Paul déposa alors son sac par terre avec le fanion dessus. Il tourna la tête un peu partout afin de voir à quoi pouvait ressemblait ses quartiers, une lumière verdâtre qui tournoyait au dessus de la porte lui permettait de distinguer à peu près ce que contenait la pièce. Il aperçut d’ailleurs un lit double, une armoire, un bureau… Tout ce que devait contenir un quartier.

C’est alors que Swagger remarqua quelque chose de formidable. Il s’approcha lentement de sa fenêtre et fit de grands yeux en contemplant l’Espace. Il eut une sensation de vide, de chute en voyant l’infini et toutes ses étoiles. Jamais il n’aurait cru pouvoir être dans l’Espace un jour et il n’oubliera jamais ce jour. Paul avait là une chance immense.

Mais Swagger se tourna rapidement sur sa droite quand il entendit un bruit sourd. Avec la pénombre, le militaire ne distinguait pas ce que ça pouvait être. Il se mit en position de garde, peut être que c’était un autre test, un nouvel exercice du Blumberg. Paul s’approcha alors doucement mais surement et posa ensuite la question banale.

« Qui est là ? Montrez-vous ! »



avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1231

Re: Quartiers n°16: Paul Swagger

Message par Superviseur JPS le Lun 3 Aoû - 22:08

« Wwwoow ! Pas de stress !!! »
Un homme se leva brusquement, les mains en l'air. Il était caché, accroupi derrière le lit. Il s'approcha prudemment de Paul en le dévisageant méthodiquement.

Il s'approcha lentement et stoppa à dix centimètres du militaire. Ses yeux étaient si écarquillés qu'il avait l'air d'un ahuri notoire. Sa peau était brune, ses cheveux noirs étaient mi-long et semblaient vouloir se mouvoir à leur guise. Il était difficile de lui donner un âge. Peut-être 30, ou 40 ans. Son visage était ridé mais il avait aussi quelque chose de très jeune.

Il baissa la tête et regarda le sac du Swagger. Il resta un instant silencieux puis releva brusquement les yeux vers le militaire et murmura en hachant ses mots :

« Vous êtes nouveau ? On m'a dit qu'un nouveau allait débarquer aujourd'hui. Je suis Raj, je suis un des techniciens de la Porte. »
« Je ne me cachais pas, hein ! », ajouta-il, soudain paniqué, « J'ai suivi les instructions de Madame Sincet ! Elle nous as dit de nous réfugier dans les plus proches quartiers, et j'étais dans le coin alors.... »


Il déglutit difficilement. Sa voix tremblotait et il peinait à trouver les mots pour tenter de se justifier.
« Je ne sais pas ce qu'il se passe, mais j'ai entendu beaucoup de bruits suspects à l'étage du dessus il y a quelques minutes... »

Il leva la tête et fixa le plafond pendant de longues minutes.
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 444

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
60/100  (60/100)

Re: Quartiers n°16: Paul Swagger

Message par Paul Swagger le Mer 5 Aoû - 15:34

Un homme se leva alors, complètement agité et s’approcha lentement de Paul qui ne le lâchait pas du regard. Notre militaire resta en position défensive sans déconcentrer son regard de l’individu. A cause de la pénombre, Swagger ne voyait pas bien à qui il avait à faire mais il distinguait tout de même que l’inconnu avait les cheveux noirs mi long et la peau mate. Il engagea alors la conversation avec Paul :

« Vous êtes nouveau ? On m'a dit qu'un nouveau allait débarquer aujourd'hui. Je suis Raj, je suis un des techniciens de la Porte. »
« Je ne me cachais pas, hein ! », ajouta-il, soudain paniqué, « J'ai suivi les instructions de Madame Sincet ! Elle nous a dit de nous réfugier dans les plus proches quartiers, et j'étais dans le coin alors.... »

« Je ne sais pas ce qu'il se passe, mais j'ai entendu beaucoup de bruits suspects à l'étage du dessus il y a quelques minutes... »


« Oh, doucement. Je viens d’arriver en effet. On va sortir d’ici, et voir ce qu’il se passe. Conduisez-moi à la salle de contrôle, on verra ce qu’il se passe sur les écrans. »

Paul marqua un temps d’arrêt. Il ouvrit son sac et prit un tee shirt tout neuf. Il sortit ensuite son arme personnelle. Un MK 23 SOCOM équipé d’une visée laser et d’un silencieux. Il attacha ensuite son couteau de survie à sa ceinture mais le sortit de son étui. En effet, durant ses missions il tenait toujours son SOCOM dans sa main gauche et son couteau dans l’autre. Ca lui permettait d’avoir plusieurs options en cas de combat rapprochés. Mais en se munissant de ses armes, Paul eut l’impression d’effrayer Raj.

« Me regardez pas comme ça, vous avez dit entendre des bruits suspects à l’étage. On n’est jamais trop prudent. » Lui dit Paul.

Il poursuivit ensuite :

« Que ce soit clair, je ne vous connais pas, j’ai pas confiance en vous et je ne sais pas de quoi vous êtes capable. Alors pas de faux pas et tout ira bien. Je passe devant et vous m’indiquez le chemin compris ? »

Paul était à peine arrivé qu’il se retrouvait déjà en « mission ». Ne connaissant absolument rien de la base, il prit quand même la décision de sortir. Rester à rien faire ne lui ressemblait pas et quand il entendit le technicien parler de bruits suspects, Swagger craignait une intrusion ennemie.



avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1231

Re: Quartiers n°16: Paul Swagger

Message par Superviseur JPS le Sam 8 Aoû - 11:22

" - Oui, oui, ne vous en faites pas je vous suis mais ne me parlez pas comme ça, je n'ai rien fait de mal..."


Le technicien se mit en boule par terre, la tête dans les genoux. Il avait la tremblote et commençait même à lâcher la larmichette. Les deux hommes n'avaient pas quitter les Quartiers 16 et du bruit se fit entendre sur le pont. Un groupe semblait se déplacer non loin de là... 


Le technicien se leva d'un coup et retrouva le sourire. Il se mit à courir vers la sortie en levant les bras.
" - YOUPIIIII, on vient nous sauver !!! ON EST LA !!! " Criait-il soudainement.
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1231

Re: Quartiers n°16: Paul Swagger

Message par Superviseur JPS le Sam 8 Aoû - 12:35

Tu peux écrire la suite ici mais attention, tu ne sais pas qui est dans le couloir ! Bon courage avec Raj !! 

http://sgz-rpg.forumactif.org/t1817-prise-en-etau
avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 444

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
60/100  (60/100)

Re: Quartiers n°16: Paul Swagger

Message par Paul Swagger le Lun 14 Mar - 15:03

L’anglais rentra tranquillement dans ses quartiers. Il ferma la porte, posa son sac au pied de son lit et se laissa tomber dessus sur le dos. Il regardait le plafond de ce regard vide habituel quand il plongeait dans ses pensées et s’évada. Loin du JPS, loin du SDT, loin de ce projet. Paul était le genre de personne qui avait besoin de se retrouver seul et de penser à ce qu’il avait pu accomplir dans sa vie. Il aimait faire le point sur les choses positives et négatives qu’il dû faire. Bien sûr, le militaire était particulièrement fier de sa carrière. Il put accomplir d’honorables actions, mais étant attaché à sa famille, celle-ci lui manquait grandement et se disait que dans ce milieu, il ne pouvait être aussi performant.

L’homme se leva et prit une des chaises de sa chambre et grimpa dessus pour vérifier si le détecteur de fumé était toujours bien enveloppé de ruban adhésif. Après vérification, Paul s’empara de son paquet de cigarette et en alluma une. Fumer lui provoquait un bien inexplicable. Il se sentait léger et ailleurs.
L’anglais prit place ensuite sur son bureau face à son ordinateur. Cela faisait déjà un certain temps qu’il n’avait pas donné des nouvelles à sa famille. Il écrivit un email qu’il envoya à plusieurs membres de sa famille :

Bonjour à tous,

J’espère que vous vous portez bien. Tout va bien de mon côté rassurez-vous. Bien sûr, je ne peux vous parler de mon travail mais sachez qu’il n’est pas si différent du précédent. Il me prend juste beaucoup plus de temps. Je pense beaucoup à vous, et espère vous revoir bientôt. Je pense également à maman, dites-lui quand vous irez vous recueillir sur sa tombe que je vais bien. C’est un message court mais je reviendrai bientôt. Racontez-moi vos journées, ça me ferait plaisir. Je vous embrasse, Paul.

Appuyé contre le mur face à la fenêtre, le militaire contemplait les étoiles et l’infini. De nombreuses images défilèrent dans son crâne. Il se demandait souvent s’il était quelqu’un de bien et si ses actions furent toujours justes. Maintes fois on lui demanda de tuer pour remplir ses objectifs. Parfois c’était mérité, et d’autres fois où cela aurait pu être évité. Même si il avait pu ôter la vie des pires salauds, l’homme réussissait difficilement à se regarder dans le miroir. Qui suis-je pour pouvoir enlever une vie ? Se disait Paul. Beaucoup de fois où le militaire n’eut guère le choix et même si ça devenait une habitude aux fils des années cela le rongeait. Au fond, Paul n’était pas un méchant garçon. Derrière cette carapace qu’il forgea avec le temps se cachait un être sensible.

Il se précipita soudainement vers la salle de bain. Il jeta la cigarette dans la douche et baissa la tête dans le lavabo. Il serra les rebords de toutes ses forces et ce fameux liquide acide sortit de sa bouche. Aucune inquiétude pour l’anglais, ce n’était pas la première fois loin de là.



avatar

Grade : Lieutenant
Messages : 444

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
60/100  (60/100)

Re: Quartiers n°16: Paul Swagger

Message par Paul Swagger le Mer 13 Juil - 19:23

De retour de mission, l’anglais se dirigea directement vers ses quartiers avant le débriefing. Il venait de passer un excellent moment dans les quartiers de Sarah avec ses autres collègues et en avait bien profité. Il savait que ce genre de chose allait se faire rare et valait mieux profiter de chaque instant pour éviter de perdre la tête. Il fit un bref crochet à l’armurerie pour y déposer le matériel qui ne lui appartenait pas et repris le chemin de sa chambre. 

En y entrant, le militaire s’alluma une cigarette, se déshabilla et se mit sous la douche. Fumer sous l’eau presque froide était devenu un petit rituel chez l’anglais. Deux moyens de décompressions pratiquées en même temps ne pouvaient qu’être bénéfiques. 

Quelques minutes plus tard et après enfiler des vêtements propres, Paul fit un saut sur son ordinateur afin de consulter ses mails. Sa famille lui avait répondu au précédent en racontant divers anecdotes et information importante sur les membres de sa famille. Un large sourire s’afficha sur le visage du militaire et s’empressa de répondre à ce message. 

N’ayant ensuite aucune indication sur un éventuel débriefing, Paul s’allongea sur son lit et s’accorda une petite sieste afin de récupérer de sa première mission.




    La date/heure actuelle est Mar 24 Oct - 4:07