Stargate Zone
Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Partagez
Aller en bas

Quel est votre texte favori ?

6 - 75%
2 - 25%
0 - 0%
 
Total des votes: 8
Thomas Sincet
Fondateur
Grade : Docteur
Profession : Archéologue

Info joueur
Disponibilité: En semaine
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Mar 3 Mar 2015 - 17:19
Bonjour,

Pour inaugurer la fête du forum qui a lieu du 3 au 22 Mars 2015, voici un concours RP.

Pour faire écho au design 3.5 appelé Pouvoir Absolu, nous lançons un concours RP sur un thème bien précis :

Le SDT fait face à une guerre sans fin face à Tonatiuh. Ce dernier prend de plus en plus d'avance sur les terriens et ces derniers vont finalement perdre face au Goa'uld.

Vous devez donc écrire cette défaite historique sous forme de RP où vous pouvez utiliser les persos du forum.

Il n'y a pas de minimum de longueur (ni de maximum).

Vous avez jusqu'au 22 Mars pour poster ici vos créations. Ensuite un sondage sera lancé pour déterminer qui mérite de gagner ce concours.

Chaque participation apporte 10 points SGZ et pour la personne victorieuse ce sera 50 points SGZ cash en plus, pour le second, 30 points SGZ en plus et pour le troisième 20 points SGZ en plus

A vos claviers !

Participants :

Aeryn s'Fallen
Thena Khoomi
Mars Cross
Ryan s'Fallen



Dernière édition par Thomas Sincet le Ven 13 Mar 2015 - 18:38, édité 3 fois

____________________
Concours RP : 9 ans d'aventure 854349jps1
Concours RP : 9 ans d'aventure 884346jp11
Qui est Thomas Sincet ? - Mon journal de bord
Description physique:
Thomas arbore une fine moustache et une coupe soignée tout droit sortie de la Belle Epoque

Concours RP : 9 ans d'aventure Signature_tsincet_v5-55ce8c8
Aeryn Sincet
Administrateur
Grade : Docteur en chef

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Mar 3 Mar 2015 - 17:31
Intéressant ! Décrire une défaite ! ^^ Cool !! J'en suis ! Wink
Thomas Sincet
Fondateur
Grade : Docteur
Profession : Archéologue

Info joueur
Disponibilité: En semaine
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Ven 13 Mar 2015 - 14:28
D'autres candidats ?

____________________
Concours RP : 9 ans d'aventure 854349jps1
Concours RP : 9 ans d'aventure 884346jp11
Qui est Thomas Sincet ? - Mon journal de bord
Description physique:
Thomas arbore une fine moustache et une coupe soignée tout droit sortie de la Belle Epoque

Concours RP : 9 ans d'aventure Signature_tsincet_v5-55ce8c8
Thena Khoomi
Sage de Stargate Zone
Grade : Lieutenant

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Ven 13 Mar 2015 - 17:38
Yes ! cheers J'en suis !

____________________
Qui est Thena Khoomi ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m60, mince et musclée. Silhouette frêle. Cheveux noirs, fins, coupés courts.
Thena porte actuellement un sweet à capuche noir sur un débardeur blanc. Un pantalon noir et des baskets.
________________

Dernière position connue : Au réfectoire
Situation : Fait une visite guidé en mangeant de la choucroute
Thomas Sincet
Fondateur
Grade : Docteur
Profession : Archéologue

Info joueur
Disponibilité: En semaine
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Ven 13 Mar 2015 - 18:17
Ajoutée

plus que 9 jours pour poster vos créations ici !

____________________
Concours RP : 9 ans d'aventure 854349jps1
Concours RP : 9 ans d'aventure 884346jp11
Qui est Thomas Sincet ? - Mon journal de bord
Description physique:
Thomas arbore une fine moustache et une coupe soignée tout droit sortie de la Belle Epoque

Concours RP : 9 ans d'aventure Signature_tsincet_v5-55ce8c8
Marc Cross
Grade : Conseiller

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Ven 13 Mar 2015 - 18:35
Je vais tenter le coup.

____________________
Caractéristiques physiques:
1m84
80 kg
cheveux châtain
tatouage épaule droite (renard aux ailes de feu)
tatouage torse (cœur brisé)

Equipement:
BDU bleu
radio
zat'gun

________________
Dernière position connue : Sur Terre
Situation : Congé maladie


Concours RP : 9 ans d'aventure Signat12
Ryan s'Fallen
Grade : Lieutenant

Info joueur
Disponibilité: Tous les jours
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Ven 13 Mar 2015 - 18:36
Je m'y met aussi ad honorem

____________________
Concours RP : 9 ans d'aventure Userba10
Thomas Sincet
Fondateur
Grade : Docteur
Profession : Archéologue

Info joueur
Disponibilité: En semaine
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Ven 13 Mar 2015 - 18:38
Ajoutés !

____________________
Concours RP : 9 ans d'aventure 854349jps1
Concours RP : 9 ans d'aventure 884346jp11
Qui est Thomas Sincet ? - Mon journal de bord
Description physique:
Thomas arbore une fine moustache et une coupe soignée tout droit sortie de la Belle Epoque

Concours RP : 9 ans d'aventure Signature_tsincet_v5-55ce8c8
Thena Khoomi
Sage de Stargate Zone
Grade : Lieutenant

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Dim 22 Mar 2015 - 23:08
Concours RP Thena:

Tu le vois ?
Tu le vois cet éclat ?
...
C'est la fin de notre humanité.



Adieu mon ami.





Thena couru aussi vite que sa blessure à la cuisse lui permettait. La douleur était à présent si puissante que sa vision était brouillée au point que la jeune femme n'était plus tout à fait sûre du chemin qu'elle avait emprunté. Mais la douleur qu'elle ressentait alors n'était rien comparée au mal qui la rongeait en ce moment, ce mal qui la consumait de l'intérieur, qui lui volait le peu de raison qui lui restait, qui ravageait son âme et la poussait dans des retranchements inconnus dont elle n'était pas sûre de pouvoir ressortir.
Comment était-ce possible ? Comment en était elle arrivé là ? Qu'est ce qui avait cloché ?







Carnet de bord de Aeryn Sincet, Commandant du JPS.
Jeudi 12 mars 2015. 6:52 am.

Ca y est. Il est peut-être arrivé le jour qu'on attendait depuis des années. Le jour d'une faille inespérée couplée d'un hasard incroyable qui nous permettra peut-être de réduire enfin à néant notre plus grand ennemi, le Goa'uld Tonatiuh. Un allié infiltré dans les rangs de Tonatiuh nous a transmis un message bref mais plein d'espoir, ce jeudi 12 mars 2015 à 6:12 am :
«  Rébellion au sein de l'armée de Tonathiuh. Fuite à bord de son vaisseau-mère. Déroute. Plus en état de combattre. Position : Orbite de la planète Sym't. Galaxie du Grand Chien. Agir rapidement. »

A 6 :23 am, j'ai pris la décision d'envoyer l'Achille sur place. Une flotte de vaisseaux du JPS part les rejoindre sur place. Ils ont pour mission de pénétrer dans le vaisseau mère afin de capturer vivant Tonatiuth. Si cette possibilté s'avère impossible, ils ont pour ordre de détruire entièrement l'appareil.

La flotte devrait rejoindre l'Achille aux alentours de 9:15 am, Heure Officielle Terrestre et ensemble ils devraient atteindre la cible à 11:42am.







Thena se leva d'un bond lorsqu'elle entendit l'alarme qui résonnait dans la base, annonçant quelque chose d'important. Des pas résonnant dans le couloir lui fit ouvrir la porte alors qu'elle n'était qu'en petite tenue. Elle se frotta les yeux encore endormis puis passa sa main plusieurs fois dans sa tignasse drue. Plusieurs militaires couraient vers les escaliers, un paquetage rapidement ficelé sous le bras. Dans le lot, elle aperçu Thaïn.

- Oh l'Indien, qu'est ce qu'il se passe ?
Le jeune homme s'arrêta net quand il reconnu la voix de son amie. Il se retourna avec un sourire :
- Désolé Thena, on va devoir annuler notre petit trip en bas ! Je m'en vais casser du Goa'uld !
- Hey ! Comment ça ? J'veux en faire partie moi aussi !


Thena avait avancé dans le couloir d'un pas décidé, prête à partir avec toute l'équipe. Trop excitée par la nouvelle, elle ne se rendit même pas compte qu'elle était en culotte. Thaïn la reluqua rapidement et son sourire s'élargit :
- Je crois qu'il faudrait que tu changes de tenue d'abord. Mais de toute façon, tu n'as pas été appelée.  On va en vaisseaux, il faut des pilotes. Dois-je te rappeler tes facultés de pilotage ?

Thena fit la moue. Elle détestait quand on lui rappelle qu'elle était un danger public et une honte pour l'humanité quand elle était aux commandes d'un engin, quel qu'il soit.
- Désolé, je dois y aller. Je te ramènerai un souvenir ! Ajouta Thaïn, en ne se retenant pas de rire. Il fit un petit signe de la main et tourna les talons.
Avant qu'il ne disparaisse à l'angle des escaliers, Thena lui brailla :
- Évite de claquer, c'est dur à remplacer un guide touristique !

La jeune femme secoua la tête et fit demi-tour pour rejoindre sa chambre. Quelle poisse ! Aujourd'hui était son jour de congé et voilà plus d'une semaine qu'elle tannait Thaïn pour qu'il lui fasse visiter la Terre. Elle n'y avait jamais mis les pieds en dehors des missions. Elle n'avait pas eu le temps mais surtout, elle ne savait pas par où commencer. Les descriptions qu'elle pouvaient entendre l'effrayait un peu. Pour rien au monde, elle n'aurait avoué cela et elle avait prétexté vouloir découvrir les différents alcools terriens avec un guide qui savait apprécier les bonnes choses comme Thaïn. Mais voilà que ce dernier décida de lui faire faux bon.

Le pire était encore de savoir ce qu'elle était en train de rater : Une grosse opération à risque, et personne n'avait jugé bon de la convoquer. Elle se jeta sur son lit et frappa du poing dans son coussin, le réduisant rapidement en lambeaux.






*  ...Ainsi marchera celui qui nous aura libéré, celui qui nous aura sauvé de l'obscurité et qui aura amené avec lui l'aube d'une humanité nouvelle.... L'amour que je ressens consume avec bonheur tout mon être et je m'en réjouie car j'ai la foi. *






Paul coupa la communication radio avec le JPS. Il garda le silence, le regard dans le vague. L'Achille était d'abord un vaisseau de combat, il le savait, mais il ne pouvait s'empêcher de détester le fait de partir pour une bataille. Si ça ne tenait qu'à lui, il voguerai vers une nébuleuse obscure pour analyser sa composition ou il mettrait les pieds sur une naine noire pour récupérer des prélèvements. L'utilité scientifique de l'Achille était pour lui supérieure à sa fonction militaire. Mais les ordres venaient d'en haut et de toute façon c'était apparemment « un grand jour », « une chance unique qui ne se reproduira pas » s'il reprenait les termes d'Aeryn Sincet.

Parfait tourna les yeux vers son second, Ryan. Celui-ci avait du mal de contenir son excitation depuis qu'il avait entendu le message radio de sa sœur. Bien qu'il ne souhaitait pas le montrer, il semblait trépigner sur son siège. Il respecta le silence de son supérieur et attendait, du plus patiemment qu'il pouvait, l'ordre qui allait tomber d'un instant à l'autre.


- Cap sur la Galaxie du Grand Chien, caporal. Sincet vous a transmis les coordonnées sur votre terminal. Faites vite.
Parfait avait parlé d'une voix monocorde. Il saisit la radio et s'adressa à tout le vaisseau.

« Votre attention s'il vous plaît. Tout le personnel doit se tenir prêt. Dans quelques heures nous allons passer à l'attaque du vaisseau-mère de Tonathiuh. D'après nos sources, il est seul et sans défenses. Je  veux une équipe prête à se faire téléporter à l’intérieur du vaisseau ennemi. Nous avons ordre de capturer le Goa'uld vivant. Du moins, dans un premier temps... »

Parfait soupira. Vraiment, faire la guerre c'était pas son truc.






Thena s'affala à la table du mess. Elle regarda avec un air suspicieux ce qui avait atterri sur son plateau. Décidément, elle n'était vraiment pas réveillée, elle avait réussi à se servir deux tranches de bacon alors qu'elle détestait ça au plus haut point. Elle piqua la charcuterie du bout de sa fourchette et tendit le bras en l'air en clamant :
- Qui veut ?
- Je suis preneuse !


C'était Jessica Goncalves. Thena le sut car son nom était brodé sur la veste verte que la militaire avait revêtue. La shavadaï regarda la rousse en plissant les yeux. Elle essayait de se rappeler si elles s'étaient déjà rencontrés. Non, ça ne lui venait pas. Goncalves lui demanda poliment si elle pouvait s'asseoir à ses côtés. Thena haussa les épaules pour lui faire comprendre qu'elle s'en fichait et balança le bacon dans le plateau de l'américaine.

Celle-ci fut quelque peu déstabilisé par la réponse de la jeune femme. Elle fit un tour d'horizon de la salle pour essayer de repérer quelqu'un qu'elle connaissait. A cette heure-ci il y avait peu de monde et Jessica trouvait ça déprimant de s’asseoir seule à table. Elle regrettait que son John soit parti si précipitamment en salle de contrôle ce matin. Ils n'avaient même pas eu le temps de prendre un petit déjeuné ensemble.

Thena leva les yeux vers elle et tout en mâchant son morceau de pain, elle lui montra d'un mouvement de menton,la place en face d'elle.

- Restez pas planter là, asseyez vous.

Goncalves ne se le fit pas dire deux fois et elle prit place en face de la jeune shavadaï.
Celle-ci mangeait comme à son habitude, c'est à dire, plutôt salement, fourrant tout ce qu'elle pouvait en même temps dans sa bouche. Tout en ruminant le mélange, elle s'adressa à la rousse :

- C'était quoi cette alarme ce matin ?
Goncalves était un peu écœuré par la façon dont la jeune femme mangeait. L'appétit coupé, elle repoussa le bacon.
- Le lancement d'une grosse opération pour détruire le vaisseau-mère de Tonatiuh. Apparemment il serait isolé du reste de sa flotte et en mauvais état.

Thena émit un long râle en se laissant aller en arrière sur sa chaise. Elle se promit de mettre une raclée à Thaïn lorsqu'il reviendrait. Il avait osé partir tuer le plus grand ennemi Tauri sans elle ? Raclure ! Vas Nu-pied ! Fesse-Mathieu ! (Les insultes ont été automatiquement changées car il s'agit d'un RP autorisé aux moins de 16 ans).






« L'Achille au JPS. Nous venons d'arriver sur place. Il y a effectivement un vaisseau-mère seul, en piteux état. D'après le premier scan, les boucliers sont baissés et les réacteurs non fonctionnels.
J'envoie une équipe sur place. »


Sa radio-transmission achevée, Parfait se tourna vers son équipe lourdement armée qui attendait sagement dans un coin de la passerelle. Ryan S'Fallen en avait prit la tête.
- Nous avons repéré plusieurs fuites dans la coque. Si survivant il y a, ils ont du se réfugier au niveau 2. Je vais vous téléporter directement là bas. Restez prudent. On reste en contact radio permanent.

Un flash lumineux.
L'équipe était partie.







Thaïn se contorsionna pour sortir son téléphone de sa poche. Il le leva, et par la vitre avant de son cockpit, il photographia le vaisseau-mère. Dommage qu'il n'y avait pas encore de réseau 4G interstellaire, il aurait envoyé la photo de suite à Thena pour la faire rager. Le militaire soupira. Ce qu'il ne fallait pas faire pour tuer le temps.... Voilà bien un quart d'heure qu'ils étaient arrivés sur place et à présent ils devaient attendre que l'équipe de l'Achille, envoyé à bord, accomplisse sa mission. La flotte de F-311 n'était là que pour la mise en place du plan B, au cas où l'expédition de l'Achille foire sa partie.






Des coups de feu crépitèrent au travers de la radio.
- Qu'est ce qu'il se passe en bas, bordel ? hurla Parfait.

Les tirs nourris résonnaient dans la passerelle via le transmetteur. Le personnel restait figé dans l'attente d'une réponse. Tout les visages étaient tournés vers le scientifique qui menait la barque. Celui-ci n'en menait pas large. Tout se passait bien il y a quelques minutes. Pourquoi ces coups de feu si soudain ? Pourquoi aucune réponse de la part de son équipe ?

Parfait se tourna vers Larry :

- Alors ça avance ?
- Toujours pas, je ne sais pas ce qui nous bloque, mais je n'arrive plus à établir la communication avec le JPS.


Le commandant était à bout, il serra les poings jusqu'à ce que ses jointures deviennent blanches.
- S'FALLEN ! Au rapport ! cracha t-il, le front en sueur.


Silence radio. Les coups de feu avaient cessés. Le temps paraissait comme suspendu. Tout les esprits étaient tournés vers le vaisseau-mère. Parfait avait inconsciemment cessé de respirer. Une goutte de sueur perla et glissa sur son nez avant de s'écraser sur le tableau de bord.

Puis, il y eu un cri, un cri à percer les tympans les plus fragiles, un cri si terrifiant, qui n'avait presque plus rien d'humain, un cri qui avait été poussé par une douleur à peine imaginable. Parfait senti un frisson lui parcourir l'échine.
Quelqu'un s'effondra derrière lui. Il fit volte-face.

C'était la petite nouvelle. Grey. Kathleen Grey. Elle tremblait de tout son corps, les larmes roulaient sur son visage. A cet instant, elle voulait mourir. Elle voulait mourir car derrière ce cri si inhumain, elle avait reconnu le timbre de son fiancé, de l'être qu'elle chérissait le plus au monde.

Elle hoqueta 
:
- Je vous en prie....Ramenez le...

Parfait horrifié aurait voulu partir en courant, se réfugier dans ses quartiers derrière sa pile de livres, mais la terreur le figeait au sol. Après deux minutes, il pu enfin lever une jambe. Il se tourna alors vers son tableau de bord et enfonça le bouton de téléportation.

Était-ce vraiment une si bonne idée ?







« Et leurs âmes impies brûleront sur le bûcher de notre piété....Non, je n'ai plus de doute. Je n'en ai jamais eu. De grâce, que je périsse si l'hésitation pétrifiait ma main.... Il sera bientôt là...






Kathleen fut aveuglée par le flash lumineux. La tête lui tournait, elle était au bord de l'évanouissement. Sa vision floutée se précisa lentement. Elle perçu alors la silhouette de son amour, de son Ryan qui venait de se matérialiser à quelques centimètres d'elle. La jeune femme se releva difficilement et se précipita au cou de son fiancé.
- Tu m'as fait si peur...

Ce fut le liquide qui lui coula dans le cou qui la fit réagir. Avant de desserrer son étreinte, elle se rendit compte également de la présence d'un objet volumineux entre son corps et celui de Ryan. Elle se recula et tomba à genoux devant son fiancé.

Parfait prit à deux mains la corbeille sous son tableau de bord et y déversa tout le contenu de son estomac. Tremblant d'effroi, il s'essuya le visage du revers de sa manche et osa un nouveau regard vers son second.


S'Fallen était debout, immobile, au centre de la passerelle. Deux trous profonds et sanguinolent avaient pris la place de ses yeux. Mais le plus abominable restait le cratère dans la poitrine de l'homme. On lui avait arraché le cœur. Le sang se déversait par litres irréguliers de ces nouveaux orifices. Paul Parfait suivait l'écoulement du liquide vital le long du corps et remarqua que le jeune militaire serrait contre lui une sorte de grosse boite biscornu d'où sortait plusieurs tuyaux.

Le commandant fit un pas en avant pour admirer l'ouvrage, soudain vivement intéressé. L'intérêt que peu porter un scientifique à un objet fort bien inventé est plus fort que tout.

Il se mit à rire.

- Chargée au Naquadria et renforcé par un système d’électrocution entraînant surcharges et explosions des condensateurs à 5 km à la ronde. C'est décidément une bien belle bombe !

Et l'Achille explosa.






Quand Smith entra dans la salle de contrôle, ce fut pour y découvrir une Aeryn Sincet livide. L'activité intensive qui régnait dans la pièce lui fit tout de suite comprendre que quelque chose s'était passé.

- L'Achille ?
lança t-il à l'intention de son amie.
- Nous n'avons pas de nouvelles,....mais... c'est autre chose....

La gorge nouée, incapable d'en dire plus, elle tourna l'écran qu'elle fixait depuis un bon quart d'heure, en direction du scientifique.

Des petites crottes de mouches parsemaient de part en part l'écran de radar. Smith se pencha pour découvrir avec horreur qu'il ne s'agissait point d'excréments mais d'une flotte de vaisseaux que le radar détectait. Chaque seconde, le nombre s'accroissait et leur distance réduisait.

Les mots lui manquaient. Il n'avait jamais vu autant de vaisseaux combattant sur le même front.
Jacob et Aeryn se regardèrent longuement d'un air grave.







Thaïn failli perdre connaissance. Son chasseur était parti dans tout les sens, soufflé par l'explosion. Par miracle, il réussit à reprendre le contrôle de l'appareil assez rapidement. Assez pour voir sortir de l'hyper-espace une flotte d'une centaine de vaisseaux qui se mit à canarder tout les chasseurs à ses côtés. Les vaisseaux Goa'ulds détruisirent la moitié de la flotte terrienne en moins de temps qu'il en fallait pour le dire. Il ne restait plus rien de l'Achille, le souffle de l'explosion avait dispersé les morceaux de l'appareil à des kilomètres à la ronde, créant un champ d’astéroïdes artificiels des plus dangereux. Réagissant au quart de tour, Thaïn réussit à entrer en hyper espace et ainsi d'éviter de justesse le tir qui l'aurait réduit en miette.







L'alarme stridente résonnait dans les couloirs et le message de Defcon 1 passait en boucle depuis dix minutes. Jonathan Hunter était passé à l'armurerie pour s'équiper et, bien que le temps jouait contre eux, il avait fait un crochet par ses quartiers dans l'espoir d'y trouver Jessica. Aucune trace de sa rousse. Elle ne répondait pas non plus à son commutateur. Son cœur battait contre sa poitrine. Il savait que c'était grave, plus grave que ça ne l'avait jamais été. Il aurait aimé plus que tout la voir et la serrer contre lui avant de décoller. Il accéléra sa course pour rattraper son retard tout en tenant fermement son casque contre sa hanche. Les autres pilotes devaient déjà avoir rejoint la plateforme d'envol.

Alors que Hunter sorti en trombe de la cage d'escalier, il vit un reflet roux tourner au bout du couloir. Sans hésiter, il se rua à sa poursuite.

- Jess !

Elle semblait ne pas l'avoir entendu car elle continua sa course en direction de la salle des générateurs où elle entra prestement avant de refermer la porte derrière elle. Hunter était pressé, il espérait ne pas trop retarder le décollage. Mais en ce moment de crise, son cœur était plus fort que sa raison. Il entra dans la salle des générateurs.


Hunter vit Jessica de dos, faisant face aux générateurs. Elle marmonnait des bribes de phrases à une vitesse conséquente.
Le militaire ralenti son pas.

- Jess ?

Elle se trouvait à deux mètres de lui et pourtant ne réagit pas, continuant à débiter de plus en plus fort et distinctement des paroles dénuées de sens :
- Ils l'ont trahis, l'ont renié, ils devront en payer le prix. Seul les âmes pures seront sauvés. J'ai la foi. J'ai la foi. Et  ainsi marchera celui qui nous aura libéré, celui qui nous aura sauvé de l'obscurité et qui aura amené avec lui l'aube d'une humanité nouvelle.

Hunter tendit la main et la posa sur l'épaule de sa bien aimée. Celle-ci fit volte-face. Le visage qu'il découvrit alors lui était totalement inconnu. Les traits de Jessica étaient tirés en un rictus malfaisant. Ses yeux démesurément grands le fixaient avec une expression effroyable de démence. Son visage ne reflétait que haine et fureur. La folie semblait avoir gagné son âme.

Il ne sut dire mot.


- Jonathan, pitoyable Jonathan. Comment as tu pu pensé une seconde que je t'aimais. Il n'y a que mon Dieu qui mérite mon amour. Comme tu est lamentable. Mais à présent, finis la mascarade. Il est de retour. Il vient pour nous sauver de nos péchés, nous offrir la rédemption. Tu peux encore être épargné. Il faut seulement avoir la foi. Je crois en mon dieu, je crois en la venue d'une ère nouvelle pour notre humanité. Cette ère ne peut se construire que sur les cendres de notre société pourrissante. Gloire à la nouvelle humanité ! Gloire à notre Dieu qui nous sauvera tous ! Longue vie à Tonathiuh !

Jessica sortit de sa poche un détonateur. Jonathan la prit délicatement dans ses bras.
L'explosion emporta avec eux une bonne partie de l'aile Est et du pont 5.

Noir.







Debout au centre du centre de contrôle, Aeryn réfléchissait à toute allure et lançait des ordres à tout va tout en s'informant sur ce qu'il venait de se passer.
- Où à eu lieu l'impact ? Ils ne sont pourtant pas encore à porté de tir vous m'aviez dit ! Est-ce qu'un vaisseau occulté est déjà à proximité ?

Soudain on frappa à la porte derrière elle. Le fait de frapper à une porte dans une situation pareille était un acte si étrange que la jeune femme fit volte-face. Rachel Sanchez qui s'était postée aux côtés d'Aeryn ouvrit la porte à la volée. Un médecin-militaire se tenait de l'autre côté, un grand sourire aux lèvres. Aeryn le dévisagea et se rendit compte qu'elle n'arrivait pas à se souvenir de son nom. L'homme lui tendit une feuille.
- Voici une lettre de motivation et mon CV. J'ai entendu dire qu'il y avait eu une explosion et que le caporal Jonathan Hunter était décédé, je vous propose donc ma candidature en tant que chef d'équipe de JP-2. J'ai toujours rêvé avoir un poste important et je peux vous assurer que je saurai en être digne.

Aeryn n'en croyait ni ses yeux, ni ses oreilles...
Jonathan était mort ? Une explosion ? S'agirait-il d'un sabotage ?

Comme pour répondre à ses interrogations, un des techniciens militaires lança :

- Madame ! J'ai réussi à rétablir le courant en me connectant sur un réseau secondaire, mais je ne pense que que ça pourra durer, trop de surcharge... La salle des générateurs à explosé, emportant avec elle la salle des machines, une partie du hangar et le réfectoire. La plate forme d'envol est hors d'usage.

Aeryn Sincet blêmit.
- Ce n'est pas tout Madame.... Je peux vous affirmer de manière certaine que l'explosion a été provoqué à l'intérieur de nos murs...Il s'agit...d'un acte délibéré.

La jeune femme se retourna lentement.

- Mettez-moi sur hauts-parleurs tant que vous le pouvez encore.

Avant que le technicien s'exécute, elle se tourna vers Sanchez.
- Trouvez moi ce saboteur. Mort ou vif...

Sans attendre, Sanchez embarqua le médecin-militaire et le poussa violemment avec le canon de son arme. Quand elle fut sortit de la salle de contrôle, la militaire lui décrocha une droite des plus méritées. L'homme fit un vol plané et atterri face contre terre. Son nez avait explosé lors du contact avec le sol. Il la regarda avec des yeux ronds. Il tenta de se protéger d'une autre rouste en tendant ses bras devant lui. Mais Sanchez avait mieux à faire. Elle était presque sûre que ce fameux saboteur ne pouvait être cet... orchidoclaste... Mais par précaution elle lui attacha les mains dans le dos avec un serflex qu'elle se félicita d'ailleurs d'avoir conservé dans une de ses poches. Ignorant les jérémiades du militaire, elle fixa ensuite solidement les menottes de fortunes à un tube de canalisation qui passait contre un mur du couloir. Puis sans un mot elle tourna les talons et reparti au pas de course.

« Ici le commandant Aeryn Sincet, je m'adresse à la station entière. La flotte goa'uld de Tonathiuh sera sur nous d'une seconde à l'autre. Nous venons de perdre nos générateurs et notre salle des machines. Ceci est mon dernier message. Je vous demande seulement de vous rappeler que nous sommes la dernière ligne de défense de la planète bleue. La Terre compte sur nous. Je vous remercie tous pour votre courage et votre dévouement. Je suis extrêmement fière de servir à vos côtés. Bonne chance ! »


Aeryn Sincet eut à peine le temps de finir son message que le courant sauta. La station entière fut plongée dans une pénombre peu rassurante.






Thena serra un peu plus fort son P-90. La lampe torche qu'elle brandissait pour s'éclairer lui montrait des couloirs vides et silencieux digne des plus terrifiants films d'horreurs. Où était passé tout le monde ? Elle repensa au message de Aeryn qui lui fit froid dans le dos. Au détour d'un couloir, elle se baissa juste à temps pour éviter le couteau qui passa à quelques centimètres de sa gorge. Dans un même mouvement, elle attrapa le bras au bout du couteau et le tordit violemment. Le cri lui fit lâcher prise immédiatement. La jeune femme brandit sa torche pour découvrir le visage de Sanchez.

- Mais qu'est ce que vous foutez ? Vous croyez quoi ? Que j'allais vous agresser ?
- Il y a un saboteur à bord. L'explosion sur le pont 5 a été orchestré. Tu marchais doucement, j'ai cru que tu étais un intrus.


La militaire était passé au tutoiement, comme si, en ces temps catastrophiques, les codes sociaux n'étaient plus de mise. Thena ne s'en plaignait pas, c'était un calvaire pour elle de vouvoyer les gens.
Alors que la shavadaï allait répliquer, des coups de feu retentirent dans un couloir parallèle. Thena et Rachel se regardèrent une seconde avant de se précipiter, arme au poing, dans la direction des tirs.

Dix mètres, plus loin, Rachel se jeta sur Thena pour la plaquer au sol, la sauvant d'une déflagration tonitruante. Ça … Ça, c'est pas bon...  se dit-elle. Elle roulèrent sur elles-même et se réfugièrent à l'angle d'un mur. Une dizaine de Jaffas avaient pris possession du lieu et leur tiraient dessus sans répis. En se penchant entre deux tirs, Thena pu voir de l'autre côté du couloir, cachée derrière un tas de bidons, Aynira qui canardait les ennemis. Seule, elle n'aurait pas eu beaucoup de chance, heureusement que Thena et Rachel s'étaient trouvées là et avait réussi, par hasard, à prendre les Jaffas en étau.

Sanchez attrapa sa radio d'une main et, tout en explosant la tête d'un Jaffa avec un tir bien ajusté, elle brailla :

- Commandant Sincet !!! Des Jaffas sont à bord ! Je répète ! Des Jaffas sont à bord !






- Comment est-ce possible ?


Le technicien se retourna pour regarder Aeryn en face. Ses yeux étaient humides.
- Les boucliers ont lâchés  en même temps que le courant. Ils ont pu se téléporter à bord... Nous sommes morts....
Le technicien sortit un arme et retourna le canon contre lui.
Le coup fut sec et la projection de sang et de cervelle macula la vitre qui donnait à voir le spectacle de la flottille goa'uld faisant feu sur la Terre.

Soudain quelqu'un entra en trombe dans la salle. Aeryn se retourna et fut tellement soulagée de voir Thomas, qu'elle lui sauta dans les bras. Ils se serrèrent fort pendant plusieurs minutes, les yeux clos, sans dire un mot. Ils n'avaient pas besoin de dire quoi que ce soit. Ils étaient assez lucide pour comprendre.
Une fusillade et des cris dans le couloir d'accès à la salle de contrôle les arracha à ce moment volé.

Ils étaient bientôt là.







- Aynira !
Thena se précipita à ses côtés. La jeune alienne, touchée en pleine poitrine était allongée sur le dos, crachant du sang. La shavadaï lui souleva la tête. Elle ne la connaissait pas beaucoup, mais elle savait qu'elle avait toujours apprécier une chose. Sans un mot de plus, Thena la serra dans ses bras jusqu'à ce qu'elle sente le dernier souffle de vie s'échapper du corps sanguinolent.

- Faut pas traîner ! brailla Sanchez en tirant Thena par le col. De nouveaux bruits de pas battaient le sol et serraient bientôt là ; il était certain qu'ils n'étaient pas amicaux. Les deux militaires se remirent à l'abri, souhaitant prendre l'ennemi par surprise.

Lorsque les sbires du Goa'uld tournèrent à l'angle du mur, ils furent accueillis par une rafale de balles. La plupart firent mouche, mais les Jaffas répliquèrent rapidement avec leurs lances. Ils s'approchaient de plus en plus.

- Encore un peu, venez là les gars... hurla Thena.
Quand les ennemis furent à l'endroit précis. Rachel cracha à l'intention de la shavadaï:

- Maintenant !

Thena abaissa la commande de fermeture automatique de la porte. Celle-ci vint se sceller entre les deux femmes et la troupe Jaffas. Que ne fut pas leur surprise lorsqu'ils se rendirent compte qu'elles les avaient menés dans le sas de sortie. Thena leur fit un petit signe de la main lorsque Rachel abaissa le levier.
Zou ! Direction l'Espace !






La porte céda. Thomas se plaça devant sa femme en bombant le torse comme pour essayer de couvrir entièrement le corps d'Aeryn.
Les tirs ne vinrent pas. Pas tout de suite en tout cas.
Les Jaffas qui les menaçaient de leurs armes investirent la salle.

Puis IL rentra.
IL les regarda tour à tour et sourit.

-  Tonatiuh !... cracha Thomas.
Le Goa'uld fit une petite révérence et son sourire s'élargit.


- Je vais vous raconter quelques chose mes amis....
Il y a bien longtemps, lorsque je régnais sur une partie de cette Terre. Quel nostalgie ! Oh souvenirs, souvenirs, que vous êtes cruels ! Je disais donc, lorsque j'étais vénéré par votre espèce, j'ai beaucoup appris de vous, en vous regardant. J'étais jeune à l'époque, je n'étais pas encore comme maintenant.... je n'étais pas ….
- Cruel ? Ignoble ? Abominable ?
tenta Aeryn.
- … In-humain, rectifia le Goa'uld. Dans le premier sens du terme. C'est à dire, ayant investi mon premier hôte, j'avais encore de la sympathie pour lui. J'étais donc un peu humain par son biais. Ce qui est contre nature par essence car je suis un Goa'uld, donc In-humain.

Il s'arrêta devant Aeryn et sourit en lui attrapant le menton. Elle se dégagea d'un mouvement de la tête et Thomas tenta d'intervenir, mais les gardes les attrapèrent et, tordant leurs bras, les forcèrent à se mettre à genoux.

- Tout ceci pour dire que, le peuple qui me vénérait et que vous appelez « Aztèque » rivalisait de génie pour prouver leur dévotion. Régulièrement certains venaient s'ouvrir les veines au sommet d'un temple. Ils se vidaient entièrement jusqu'à ce que leurs dernières forces vitales les quittent. Il y avait également des guerres en mon nom. Le but étant de récupérer le plus de prisonniers possibles pour les sacrifier en place publique. Parfois, un de mes prêtres, un poil sadique et skyzophrène sur les bords, déclarait en mon nom qu'il fallait le sacrifice d'une vierge ou d'un enfant. Les parents eux-mêmes tiraient leurs progénitures par la main pour m'offrir leurs vies. Moi, je regardais tout ça du haut de mon temple. Je n’agissais pas, regardant l'évolution, essayant de comprendre votre race comme un enfant regarderait une fourmilière.
Mais le plus drôle... c'est que je n'ai jamais rien demandé de tout ça. Je m'en fichais. Tout ces rituels atroces ont été inventés par vous, humains. Vous avez créer la douleur, la torture et l'horreur. Et vous me les avez apprises.


Comme pour illustrer ses propos, Tonatiuh leva les yeux vers la vitre qui donnait à voir sa flotte bombardant la planète bleue.
Son sourire s'élargit encore.

Le Goa'uld reporta son attention sur le couple qui était à genoux, bloqués par ses gardes.

- Ce n'est pas tout. Les Aztèques, ce peuple primitif m'a appris autre chose. A vrai dire, c'était, ce qu'on pourrait appeler...leur marque de fabrique.... Ils prenaient un malin plaisir à sacrifier leurs prisonniers....en leur arrachant le cœur encore battant de leur poitrine.

C'est à ce moment que Tonatiuh plongea d'un coup sec ses deux mains dans les poitrines respectives en face de lui.
- J'ai mis du temps à l'apprendre, mais depuis...il faut dire que j’excelle dans cette pratique.

Il sortit les deux cœurs fumants. Ils étaient tellement beau, battant à l'unisson entre les doigts qui les  comprimaient.
Thomas et Aeryn se regardèrent longuement. Ils se dirent toutes ces choses que les mots étaient incapables de formuler. Et ils s’effondrèrent.








Thena poussa un cri. Le tir lui avait cramé une partie de la cuisse. Les effets de la drogue anesthésiante se dissipaient à mesure que le sang s'échappait de la blessure. Bientôt le manque allait arriver, entraînant avec lui sueur, hallucinations, douleurs, et... mort. Thena le savait. Ce qu'elle savait aussi, c'était que sa flasque, cachée dans une poche intérieure, était vide. Ce qui ne lui donnait pas plus d'une demi-heure avant que le manque atteigne son sommet critique.

Sanchez fut à ses côtés rapidement, elle la souleva et la traîna dans une pièce sombre.

- Je vais essayer de les éloigner.
Elle sortit le Glock du holster à la cuisse de Thena et lui posa dans la main.
- Bonne chance, lâcha la militaire avant de ressortir de la salle et de s'éloigner dans une fusillade nourrie.

Les tirs s'éloignèrent. Le silence s'installa.
Thena lutta pour ne pas perdre connaissance. Elle ne savait pas quoi faire, elle n'était même pas sûre qu'il faille encore lutter.


- Qui est-ce ? lâcha une voix qu'elle identifia immédiatement comme était celle de Smith.
- Jacob ? Où êtes vous ?
- Derrière le bureau.


Thena alluma sa lampe torche. Elle reconnu immédiatement l'endroit. Elle se trouvait dans le laboratoire de haute sécurité. Elle se souvint alors d'une mission qui avait eu lieu quelques mois plus tôt. La présence d'un cube... Elle aurait bien aimé qu'il soit là ce cube en ce moment.
Sur une table, elle repéra un chiffon. Elle s'en empara et se fit un garot au dessus de la cuisse. Thena tenta de se relever en prenant appui contre le mur derrière mais chuta deux fois avant de réussir à se tenir debout. Elle s'avança en boitillant vers le bureau.

Derrière, Smith était allongé sur le côté. Il avait été touché par un tir de lance sur le flanc, réduisant en miette son bras gauche et une partie de sa hanche.
C'était un miracle qu'il vive encore.

Thena s'assit à ses côtés et regarda la blessure de plus près.

- Ne vous inquiétez pas, il n'y a rien à faire. J'ai déjà perdu trop de sang. Et de toute manière, … la station a perdu toute commande, nous sommes en ce moment même en train de chuter. Nous allons ensuite entrer dans l'atmosphère où nous nous consumerons entièrement. Personne ne survivra.

Thena le regarda, ne sachant que dire.
- J'étais venu ici pour essayer de trouver une solution. Mais il n'y en a pas, continua t-il. Leur plan était trop bien huilé. Nous avons enchaîné erreur sur erreur sans nous en rendre compte.
Smith se tut. Thena cru que son heure était bientôt là, mais il reprit la parole :

- Thena, allez vous-en. Ce n'est pas votre guerre. Ce n'est même pas votre monde. Vous ne pouvez rien faire. Sauvez-vous et restez en vie.... Pour nous tous.






Quand Thaïn sorti de l'hyper-espace, il sentit un frisson glacé lui parcourir l'échine. Il assistait impuissant à une scène que tout les scénarios catastrophe des grosses productions de blockbusters avait tenté d'écrire.... Il découvrit le JPS, la station de défense de la Terre entièrement détruite, en train de tomber dans l'atmosphère se transformant petit à petit en une boule de feu monumentale. Une flotte gigantesque de vaisseaux Goa'uld rasait ce qu'il restait des plus grandes villes terrestre.

Thaïn était pétrifié. L'horreur était tellement forte qu'elle semblait avoir anesthésié ses émotions. Il tenta de reprendre ses esprits. Peut-être y avait-il des survivants...

Il lança un appel radio :

- Ici 1ère classe Thaïn Cook. Est-ce que quelqu'un me reçoit ? …. Y a t-il des survivants ?
- ….


Thaïn se passa une main sur le visage.
Il eut soudain le vertige. Un vertige immense. Il se sentit tellement seul. Sera t-il le dernier représentant de la planète bleue ? Cette pensée le pétrifia. Il haleta, eu soudain un mal fou à respirer.

Il reprit la radio et,  pour essayer de se calmer et d'enrayer se sentiment étrange qui commençait à le ronger, il se mit à parler.

- Si quelqu'un m'entends, l'Achille à été détruit. Il s'agissait d'un piège... Je vous en supplie, que quelqu'un me réponde. Faites qu'il y ait des survivants. L'humanité.... nous, .. Terriens,... nous en avons besoin... S'il vous plaît....
- Oh l'Indien,... tu vas arrêter de te plaindre...

Ce fut une voix faible articulant avec difficulté qui lui répondit, mais il la reconnu tout de suite.

- THENA !! hurla t-il en ravalant les larmes qui commençaient à lui monter aux yeux. Où es-tu ?
- Devant un spectacle qui me donne envie de gerber. Tu n'as pas des pop-corn ?


Thena avait énormément de difficulté à parler. Elle luttait apparemment pour ne pas perdre connaissance.
Thaïn scruta son radar et vit un point qui voguait non loin de lui. Il tourna la tête et scruta l'obscurité à travers son cockpit. Il la vit alors. Une combinaison d'astronaute en pleine dérive, avec, vraisemblablement son amie dedans.




Thena était gelée. Chaque seconde la rapprochait un peu plus de la noirceur éternelle. Elle résistait tant bien que mal pour garder le peu de raison que le manque ne lui avait pas volé.
Elle ne sentait déjà plus ses jambes et elle n'osait pas essayer de bouger ses doigts dans la peur de ne pas en être capable.
Entendre la voix de Thaïn, lui avait sûrement offert quelques minutes encore. Son timbre lui avait réchauffé le cœur car elle savait, à présent, qu'elle ne disparaîtrait pas seule dans l'indifférence et la froideur de l'immensité de l'espace.
Thena, les yeux grands ouverts, regardait pour la dernière fois sa planète d'adoption. La Terre était en train de s'embraser dans un feu d’apocalypse.
La Shavadaï eut seulement la force d'articuler :


Tu le vois ?
Tu le vois cet éclat ?
...
C'est la fin de notre humanité.
...
Adieu mon ami.

Concours RP : 9 ans d'aventure Rp10



Je suis désolée pour ceux qui sont décédés dans des souffrances à la limite du supportable. Si vous souhaitez vous plaindre et obtenir un recours, adressez votre courrier à Monsieur Tonathiuh, 666 rue du sadisme, 123456789 GALAXIE VOIE LACTEE.

Je suis également désolée de ne pas avoir pu citer tout le monde.... Mais ça veut dire aussi que vous avez échappé à l'Apocalypse, donc dans un sens, vous devriez me remercier.

Bien à vous...

Thena

____________________
Qui est Thena Khoomi ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m60, mince et musclée. Silhouette frêle. Cheveux noirs, fins, coupés courts.
Thena porte actuellement un sweet à capuche noir sur un débardeur blanc. Un pantalon noir et des baskets.
________________

Dernière position connue : Au réfectoire
Situation : Fait une visite guidé en mangeant de la choucroute
Aeryn Sincet
Administrateur
Grade : Docteur en chef

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Dim 22 Mar 2015 - 23:37
J'ai faillit oublier de poster !! ^^

Tatadaaaaaaaaaaaaaaaaa:
Aeryn était encore embrumée par le sommeil lorsqu'elle arriva en salle de contrôle.

« Qu'elles sont les nouvelles ? »

Un regard à sa montre l'informa qu'elle avait pu dormir presque trois heures cette fois-ci. Un record ces derniers temps. Le soldat qui était venu tambouriner contre sa porte ne lui avait pas donné d'informations capitales, si ce n'était qu'elle devait se rendre au plus vite au centre de contrôle. Gary l'attendait avec un café et un regard navré. L'irlandaise se força à sourire à son assistant et prit le café avec un plaisir non dissimulé. Il lui faudrait cependant bien plus d'une tasse pour rester debout.

Voilà des mois que Tonatiuh ne les lâchaient pas. Ils avaient jusque là réussi à tenir. A repousser ses attaques mais cela ne durerait pas indéfiniment. Le SDT avait mis toutes ses forces en jeu mais cela ne suffisait pas. La moitié de leurs effectifs avait rendu l'âme. L'autre moitié était à bout. La fin était proche, c'était indéniable.

« Une flotte en approche. Les radars prévoient l'arrivée dans cinq heures. Au moins trois vaisseaux mère et l'estimation de l'escorte se compte par centaine. »

Autant le dire tout de suite. Le goa'uld avait décidé que le jeu était fini.

« Des nouvelles de l'Achilles ? »

« Non. Aucune depuis deux jours. »

Aeryn inspira profondément en fermant les yeux quelques secondes. Elle espérait qu'il ne soit rien arrivé à son frère, mais, était-ce vraiment important finalement ? D'ici cinq heures, ils seraient probablement tous morts de toute façon.

« Envoyez-moi au siège de l'ONU. Directement dans le bureau du grand patron. »

Les convenances, elle n'en avait plus rien à faire. Il fallait agir vite et se faire entendre. Gary la regarda avec un air surpris mais comme elle ne cillait pas, il s'exécuta et, bientôt, elle fut téléporté sur Terre, face au dirigeant de l'ONU surpris et mécontent.


……………………………………


« Non mais vous vous prenez pour qui ?! Vous n'avez aucun droit de débarquez comme ça, comme bon vous semble ! Vous savez qui je suis ?! »

Aeryn soupira bruyamment.

« On n'a pas le temps pour ça ! Si j'attends que votre équipe règle le protocole on sera tous morts avant que j'ai pu vous voir ! Alors écoutez-moi pour une fois ! »

Elle n'en revenait pas de parler comme ça aux dirigeant de l'ONU mais elle ne risquait plus grand chose au point où elle en était.

« Vous devez prévenir la population et commencer le transfert. Avec un peu d'organisation on peut évacuer un maximum de  monde avant la catastrophe ! Mais il faut commencer MAINTENANT ! »

Le président fouilla dans son bureau et mit la main sur une liasse de feuille qu'il donna à Aeryn. Elle s'en saisit en fronçant les sourcils et y lu une liste de noms.

« C'est une blague ? »

« Ces personnes ont toutes reçu une balise de téléportation. Veillez à ce qu'elles soient envoyées sur P5X-956 avant l'arrivée de notre ennemi. »

L'irlandaise fixa l'homme assis en face d'elle, la bouche ouverte et les yeux exorbités. Elle ne put que se répéter, faisant écho à ses propres paroles.

« C'est une blague ?! Je viens de vous dire qu'avec un minimum d'organisation, on pourrait sauver la quasi totalité de la population et vous me filer une liste ?! »

De toute évidence mécontent, le politicien se leva de son siège et la fixa d'un regard sévère.

« Il ne me semble pas vous avoir demandé votre avis ! N'oubliez pas à qui vous parlez ! Vous avez de la chance de figurer sur cette liste alors faites ce que je vous dit au lieu de pleurnicher ! Vous n'avez aucune idée de ce qui est en jeu ici ! »

Vraiment ? Elle n'en avait aucune idée ? Et qui était en première ligne depuis cinq ans ? A colmater les fuites et repousser la menace pour que ce type puisse rester bien assis à sourire devant les caméras en affirmant que tout allait pour le mieux ? 

Voilà une semaine qu'elle le harcelait pour qu'il réagisse et commence à mettre en place un plan d'évacuation mais il restait camper sur ses positions. Tonatiuh allait venir. Il détruirait la station et les bâtiments principaux du SDT. Et ensuite il jubilerait en s'emparant de la Terre et de ses habitants inconscients de la menace qui pesaient sur eux.

Aeryn garda son regard fixé sur l'homme et saisit son communicateur Bell.

« C'est bon Gary, ramenez-moi. »

Sa voix était lasse et, juste au moment où le rayon l'entoura, elle lâcha la liasse de feuilles, le regard braqué dans les prunelles irradiant de colère. Il lui restait peu de temps.

………………………………………

Son regard se posa sur Gary lorsque la lumière disparut. Elle secoua lentement la tête de gauche à droite avant de prendre la parole en haussant la voix.

« Je n'ai pas beaucoup de temps. D'ici quelques minutes, l'ONU va m'envoyer un remplaçant. A vous de prendre votre décision. Vous pouvez partir maintenant sur une P5X-956, rejoindre votre famille ou rester ici jusqu'à la fin. Pensez à vous ! Gary vous voulez bien transmettre à la base entière ? Merci à tous et bonne chance ! »

La jeune femme posa la main sur le bras de son assistant dans un ultime geste d'affection avant de partir. Elle traversa les couloirs et les étages en courant vers un but bien précis. Dans sa course, elle entendit son message résonner dans les hauts parleurs de la base avec le voix de Gary.

« Une équipe de l'ONU arrive pour prendre le relais. Notre chef de base vous laisse libre de décider ce que vous voulez. Présentez-vous au plus vite en salle d'embarquement si vous voulez rejoindre la colonie. Ceux qui souhaitent être téléportés sur Terre doivent en faire la demande au plus vite au technicien le plus proche. Quant à ceux qui veulent rester jusqu'au bout, … Bonne chance à tous ! »

Aeryn se dit qu'elle avait vraiment de la chance d'avoir eu Gary à ses côtés durant tout ce temps. C'était un assistant hors normes qui devançait ses besoins et la comprenait à demis mots. Dommage que cela doive se finir comme ça.

L'irlandaise accéléra encore la cadence en arrivant au second pont. Les membres de la station commençaient déjà à sortir des laboratoires pour se diriger dans la direction correspondant à leur choix respectifs. Aeryn arriva à la hauteur de Thomas qui était sorti comme les autres en se demandant sans doute où elle était et saisit sa main pour l'entraîner dans le laboratoire maintenant désert.

Une fois à l'intérieur, elle saisit le visage de l'archéologue à deux main et colla ses lèvres aux siennes. Lorsqu'elle s'écarta, elle garda le contact de leurs fronts.

« On n'a pas beaucoup de temps. Retrouve Ryan et partez d'ici ! Mettez le plus de monde possible à l'abri ! Je compte sur toi ! »

Elle avait parlé vite sans lui laisser le temps d'en placer une. Elle avait la certitude que s'il parlait, elle se mettrait à pleurer. Alors mieux valait limiter les dégâts. Lorsqu'il ouvrit la bouche pour protester, elle le fit taire par un nouveau baiser qui fut coupé par la porte qu'on ouvrait avec violence.

« Aeryn Sincet, vous êtes suspendue. Veuillez nous suivre ! »

Elle s'y attendait, mais cela ne voulait pas dire qu'elle appréciait. Elle resta immobile, attendant l'inévitable mais Thomas lui ne comptait pas se laisser faire sans réagir.

« Quoi ?! Non ! Pourquoi ? Laissez-la ! »

Mais contre quatre militaires armés, il ne pouvait pas grand chose. Le dirigeant avait dû prévoir une certaine résistance puisqu'il avait envoyé ses propres hommes. Aeryn ne connaissait pas les militaires qui repoussèrent l'archéologue comme un fétu de paille et empoignèrent Aeryn sans lui laisser la moindre marge de manœuvre. Elle eut tout juste le temps de crier un dernier mot à son mari avant d'être emmenée vers les cellules de la station.

« Je t'aime ! »

…………………………………………………


Combien de temps passa-t-elle en cellule, à attendre que le temps passe, à attendre la fin en se demandant ce que faisaient ses amis à ce moment précis ? Tout ça allait la rendre folle à force ! La jeune femme faisait les cent pas dans sa cellule. Elle aurait aimé revoir ses parents et ses frères une dernière fois. Elle aurait voulut se blottir contre Thomas en fermant les yeux pour ne plus penser à ce qui allait se passer. Mais elle ne pouvait qu'attendre et espérer.

« Dites-moi au moins ce qui se passe ! »

Le garde ne lui accorda pas plus d'attention que les cinquante dernières fois où elle avait tenté d'avoir des informations.  Une fois de plus, elle s'éloigna de la porte en fulminant et fini par échouer sur le lit sommaire à contempler le plafond. Voilà comment allait finir sa vie. Tenue éloignée des gens qu'elle aimait et allongée sur un lit dur et froid dans une cellule en orbite autour de la planète. Chouette scénario ! On lui avait même supprimé son tournevis !

Alors qu'elle commençait à se résigner, voyant l'échéance approcher à grands pas, elle fut obligée de fermer les yeux, aveuglée par une lumière éclatante. Lorsqu'elle les rouvrit, elle était allongée sur le sol et plusieurs silhouettes la dominaient. Elle reconnu d'abord Thomas puis Jacob et Ryan qui l'aida à se relever. Elle le serra dans ses bras en voyant qu'il n'avait rien. Enfin, presque rien. Son frère avait une blessure au front mais rien de bien grave semblait-il. Elle fit aussi un câlin rapide à Jacob avant de s'ancrer dans les bras de Thomas.

« Je ne pensais pas vous revoir, ... »

« Comme si on allait te laisser en arrière ! »

Aeryn sourit à Jacob et fit un tour de la pièce. Ils n'étaient plus sur le SDT mais dans une salle bétonnée. Sans doute dans un complexe militaire. La zone 51 ou 52 peut-être. Parmi la foule, une bonne partie des membres du JPS.

Rachel apparut soudain dans son champ de vision.

« On a pas le temps de faire la causette ! Faut bouger ! Maintenant ! »

Sur ce, elle partie vers la porte extérieure et tout le monde lui emboîta le pas. En marchant à l'allure imposée par la militaire, Aeryn ne lâchait pas la main de Thomas et s'assurait de garder Ryan à portée de vue. Ils prirent tous place dans cinq camions militaires et là, la scientifique put obtenir des explications. On lui expliqua comment ils s'étaient mis d'accord pour l'opération d'extraction. Que si le président voulait mettre ses pontes à l'abri sur une colonie extra-terrestre, eux ne comptaient pas abandonner la partie si facilement. Ils avaient donc emporté tout le matériel qu'ils avaient pu et s'étaient tous téléportés avec en zone 52. De toute façon, la nouvelle équipe dirigeante du JPS ne perdrait pas de temps à les poursuivre, c'était inutile.

« C'est quoi le plan ? »

« On se planque. On résiste. On fait le plus de dégâts possible ! »

Jonathan fut approuvé par une bonne dizaine de tête à l'arrière du véhicule puis tout devint noir. En passant la tête par l'arrière du camion, Aeryn put voir une énorme masse masquer le soleil. Bientôt une gigantesque explosion eu lieu. Le JPS n'était plus. Déjà, des planeurs filaient à vitesse grand V vers le sol et tirait à vue un peu partout. L'un des camions fut touché de plein fouet et explosa dans un jet de flammes. Aeryn ne se demanda pas qui occupait ce camion, cela ne les aiderait pas et de toute façon, la réponse serait douloureuse.

En reprenant sa place, Aeryn fit le tour des visages présents. En plus de Thomas, Jacob et Ryan, elle partageait le véhicule avec Katleen qui ne lâchait pas la main de Ryan, Rachel qui avait pris le volant, Thena qui fixait l'extérieur en serrant les mâchoires, Jimmy qui semblait attendre la suite des évènements et quelques militaires et scientifiques qui avaient dû rejoindre la cause également.

« On va où ? »

La réponse tarda à venir. Comme si chacun se demandait qui parlerait le premier. Finalement, c'est Jimmy qui prit la parole.

« Winchester connaît un endroit sûr. Elle doit être dans le camion de tête à guider tout le monde. »

Aeryn hocha la tête en silence et la reposa sur l'épaule de Thomas en fermant les yeux. Il n'y avait rien à faire pour le moment, si ce n'était essayer d'ignorer les bruit assourdissants de détonations et d'explosions qui emplissaient l'atmosphère.



…………………………………………………


Aeryn ouvrit les yeux er rencontra ceux de Thomas qui venait la réveiller. Elle savait ce que cela signifiait et se leva sans attendre. Si elle refermait les yeux une seule seconde, elle n'était pas sûr de pouvoir les rouvrir et c'était l'heure de son tour de garde. Elle enfila sa veste, ses chaussures et embrassa Thomas avant de sortir de la pièce. L'irlandaise rejoignit Alix qui finissait aussi sa garde et fut disponible pour aller réveillé le suivant.
Lorsque Ryan arriva, il tendit un mug à Aeryn qui l'accepta en souriant. Posté sur le toi terrasse de l'immeuble, elle se colla à son frère pour avoir moins froid et scrutait les rues environnantes.

« Ils doivent revenir quand ? »

La jeune femme consulta sa montre avant de répondre.

« D'ici deux heures si tout va bien. »

Elle tentait de garder l'espoir mes ces dernières semaines n'avaient pas été de tout repos. Constamment sur le qui-vive, le petit groupe s'était installé dans un campus universitaire déserté depuis l'invasion. Tout s'était déroulé très vite. Tonatiuh avait d'abord détruit les places fortes du SDT connues de Morton. Puis, ce fut au tour des capitales les plus importantes. Privé de gouvernement, qui devait d'ailleurs déjà s'être fait la malle sur P5X-956, le monde avait sombré dans l'anarchie la plus totale. Les troupes du goa'uld n'avaient rien arrangées à l'affaire, tuant ou capturant tous ceux qu'ils croisaient. Combien étaient prisonniers des envahisseurs ? Combien avaient été exécutés ? Combien avaient été parasités ? Aeryn préférait ne pas y penser.

Pour l'heure, elle se retrouvait avec son frère, à parler de tout et de rien en surveillant les alentours et en attendant le retour des équipes de sentinelles. Rachel et Jonathan avait tous deux montés leur équipe qui étaient parties dans deux direction opposées pour obtenir des informations sur les patrouilles jaffas du secteur.

Sanchez étaient partie à l'est avec Méta, Jimmy, Plume, et Alex. Hunter était suivit de Jessica, Aynira, Thena et Galaïr. Les autres étaient restés sur le campus pour protéger les quelques deux cents civils qu'ils avaient réussis à sauvés jusque là.

« Il faudra bientôt un ravitaillement. On ne tiendra pas longtemps comme ça. »

Alors que Ryan allait répliquer, il se leva brutalement et se pencha sur la balustrade du toit. Aeryn l'imita dans la seconde et put voir un contingent avancer rapidement sur leurs positions.

« Va réveiller tout le monde, je pars devant ! »

Sur ce, Ryan se précipita vers les escaliers de l'université et les dévala rapidement. Aeryn était sur ses talons mais s'arrêta au deuxième étage, au niveau des dortoirs. Elle tambourina à la première porte en criant.

« Allez ! Debout ! On a de la visite ! »

Elle répéta la manœuvre sur toutes les portes et bientôt, les premiers réveillés l'imitèrent. Le couloir fut rapidement remplis et tous prirent la direction du rez de chaussé. Lorsqu'Aeryn y arriva, Charlie Hawkins était déjà à l'oeuvre et Rachel lui sauta littéralement dessus.

« On est tombé sur des jaffas. Ils étaient au moins trente. A quinze kilomètres d'ici, à l'est. Il se dirigent vers nous. Méta est resté en arrière pour couvrir notre position mais Alex a été touché dans la fusillade. »

L'irlandaise jeta un œil à Winchester qui était emportée de force vers l'endroit où Hawkins avait improviser une infirmerie. Un flot important d'hémoglobine s'échappait de son thorax. Il n'y avait malheureusement que peu d'espoir. Un infirmier s'approcha et voulut s'occuper du bras de Sanchez qui laissait aussi des traces rouges sur le carrelage de l'université mais elle le renvoya bouler d'un geste brusque.

« Ils seront là d'ici peu. On doit partir et vite ! »

« Pas vers l'ouest ! »

Toutes les têtes se tournèrent vers Jonathan qui venait de faire son apparition avec son équipe.

« Des patrouilles. Nombreuses. Elles approchent. On va se faire encercler. On a réussi à éviter le conflit mais ils ne sont pas dupes, … ils quadrillent la région depuis un moment, et on dirait qu'ils vont bientôt toucher le jackpot ! »

L'ennemi approchait rapidement et était bien supérieur en nombre. De plus, les armes commençaient à manquer et il y avait trop peu de gens capables de s'en servir correctement.

« Il faut créer une brèche. On doit sortir tous ces gens de là. Ils nous font confiance. »

L'idée était bonne mais la réalisation plus périlleuse.  


…………………………………………………


Il leur fallut une demie heure pour mettre le plan en place et préparer tout le monde. Il fallait agir vite. Plus l'ennemi se rapprochait et plus se serait risqué. Alex ne pourrait pas être déplacée. D'après Hawkins, elle ne survivrait pas plus de vingt quatre heures dans tous les cas. Il fut donc décidé de lui éviter un calvaire inutile et Rachel se résigna à lui administrer les deux coups de zat nécessaires.

L'arrivée rapide de Méta fut le coup d'envoi. Le contingent ennemi le plus réduit se trouvait à l'est. Les trois autres directions étaient bien plus condensé en troupes jaffas, il fut donc décidé d'attaquer l'orient.

En tête, Sanchez et Hunter, tous deux armés de bombes de leur propres fabrication devaient miner le terrain choisit pour l'affrontement. Avec un peu de chance, cela réduirait assez les rangs ennemis pour permettre aux civils de se faufiler, couverts par les mains armées postées en hauteur sur les bâtiments. De là, il faudrait prier pour que le chemin soit libre. Auditore, Plume, Katleen et Thomas devaient partir en tête et passer les rangs ennemis en toute discrétion pour trouver des véhicules afin de faire déguerpir tout le monde. L'équipe de Rachel avait repéré des teltacs à quelques kilomètres de là. Ils n'étaient pas bien gardés et devraient être facilement pris. Méta partirait à quelques kilomètres au nord et devait faire diversion en semant le plus de pagaille possible alors que Galaïr et Jimmy devaient faire la même chose au sud. Le reste restait avec les civils pour assurer que le maximum s'en sorte en vie.

Il ne restait plus qu'à espérer et foncer dans le tas.


…………………………………………………


Aeryn ne savait plus où donner de la tête. Elle venait de voir Alix Halles s'effondrer sous le tir d'une lance jaffa alors qu'il venait tout juste de mettre une petite fille en larmes à l'abri de l'assaut. La fillette se retrouva pris en charge pas sa mère qui fondit en larme en se collant contre le reste d'un mur. L'explosion avait fonctionné et une grosse partie des jaffas avaient été tués sur le coup ou sous les décombres mais ils avaient déjà étaient rejoint par des renforts encore plus nombreux et les tirs fusaient dans tous les sens. Aeryn n'avait que son zat pour contribuer à l'effort de guerre et s'essuya les yeux d'un revers de manche pour en cacher la poussière avant de tirer une salve sur un jaffa tout proche. Ce qu'elle n'avait pas vu, c'était celui qui s'approchait par derrière et qui armait déjà sa lance pour lui ôter la vie.

Un bruit de chute la fit se retourner brutalement et elle fut plaquer au sol par une silhouette floue en sentant un souffle lui effleurer le haut du crâne. Le tir heurta la mur et la silhouette se redressa pour abattre l'agresseur. C'est alors qu'Aeryn put faire face à Aynira et lui adresser un signe de tête  reconnaissant avant de tendre de nouveau le bras pour viser les jaffas.

Lorsque le calme revint, ce fut pour un court instant.

« On traine pas ! Allez ! En avant ! »

L'esprit toujours aussi fonctionnel de Sanchez, réveilla tout le monde. Ils avaient raison. Il fallait se remettre en marche tout de suite, des renforts ne tarderaient pas à arriver, et ce n'étaient pas de leur côté qu'ils se battraient. Les anciens membres du SDT s'évertuèrent à rassembler les survivants, les arrachants parfois du corps encore chauds de leurs proches pour rejoindre les teltacs, en espérant que l'équipe de pilotes envoyée ait réussi à se les approprier sans dommages.

Les morts se comptaient par dizaines et continuer à avancer en les laissant derrière était le pire des calvaire qui soit. La marche reprit, rythmée par les sanglots et le martèlement des rangers sur les gravas. En progressant, Aeryn fit le compte des pertes. Le premier assaut avait été en leur faveur, peu de victimes de leur côtés mais une seconde vague n'avait pas tardé à rappliquer. La fin se faisait cruellement sentir jusqu'à ce que Jonathan se rue sur les ennemis sans crier gare. Il savait que le SDT ne ferait pas le poids et qu'il fallait réduire les rangs jaffas. Mais il n'avait pas eu le temps de poser des explosifs sur leur route. Cela aurait été trop proche, trop tard. Il en avait tout de suite pris conscience et avait agit en conséquence. L'explosion avait été brutale et dévastatrice. Aeryn ne savait pas quel produit il avait utilisé mais il avait fait des dégâts. Beaucoup de dégâts. Il leur avait probablement sauvé la vie en donnant la sienne.

Rachel aussi avait réagit au quart de tour. Plaquant Jessica au sol à la seconde où elle avait compris l'intention de Hunter. Elle avait du demander de l'aide à Ryan pour maitriser la militaire mais ce fut sans grand succès. Dès que la fusillade commença avec les rescapés, Jessica avait oublié toute notion de survie et avait décimé une bonne dizaine de jaffas à elle seule avant de s'effondrer au sol, inerte, sous les coups de l'ennemi.  

Puis le chaos l'avait empêcher de suivre ce qui se passait. Survivre au conflit avait été le seul objectif.

Un coup de feu fit tourner la tête d'Aeryn sur sa gauche, juste à temps pour voir un corps s'effondrer. Elle accouru auprès de Thena dont le t-shirt s'imbibait de sang à vitesse grand V. La jeune femme venait de déraper sur un morceau de mur et avait accidentellement pressé la détente de son arme. Avait-elle oublié d'enclencher la sécurité ou était-ce intentionnel, au cas où l'ennemi aurait surgit de nulle part ? Aeryn n'en savait rien mais appuyait déjà comme une forcené sur la plaie de l'alienne. En vain. Déjà, la respiration de Thena se faisait plus lente et elle ne put que prononcer quelques mots avant de fermer les yeux à jamais.

« Quelle conne ! Merde ! »

Aeryn fut redressée de force par les bras puissants de son frère et le suivit en titubant sur quelques mètres avant de reprendre plus ou moins le contrôle de ses nerfs et s'essuyer frénétiquement les mains sur son jean sale.

Il fallait faire vite pour rejoindre les vaisseaux. Rachel poussait le rythme de la marche, encore et encore, maintenant tout le monde en vie quelques instants supplémentaires. Bientôt, les vaisseaux furent en vue et l'espoir revint parmi les civils qui pressèrent le pas. Méta et Galaïr étaient présents aux côtés de Katleen, Jacob Auditore et Thomas, juste devant deux teltacs ouverts. L'un d'eux se mit à léviter à quelques centimètres du sol. Plume devait être à bord et s'apprêtait au départ. Thomas disparut rapidement dans le second appareil qui se mit également en marche. Il ne restait plus qu'à les rejoindre et embarquer. Mais les jaffas ne semblaient pas du même avis.

Des tirs se firent entendre de l'arrière et Meta se mit à courir vers les civils en mouvement, les dépassant rapidement pour se jeter dans la mêlée. Les quelques militaires de carrière stoppèrent leur progression pour couvrir l'avancée de la foule et Aeryn resta dans les derniers rangs, s'assurant que tout le monde continuait à avancer vers les vaisseaux. Ne pas hésiter, ne pas se retourner. Il fallait se dépêcher. Elle entendait Rachel donner ses ordres à quelques pas derrière elle et jetait des regards latéraux réguliers pour vérifier qu'elle ne laissait personne en arrière. Soudain, elle stoppa net sa course et bifurqua sur la droite. Un jeune garçon venait de trébucher et allait bientôt être rattrapé par la fin du peloton. Elle le rejoignit rapidement et le saisit sous les bras pour le porter sur les derniers mètres. Les civils commençaient à embarquer et les jaffas tiraient leurs salves de plus en plus proches des vaisseaux. Aeryn n'arrivait pas  monter. Pas tant que tous ne seraient pas à l'intérieur. Elle se sentait responsable de ces gens. Elle était comme ces capitaines qui ne quittaient jamais le navire alors que d'autres étaient encore à bord. Devant la porte de la soute, elle passa le garçon à un civil et fit volte face en dégainant son zat. Piètre arme face aux lances jaffas, mais c'est tout ce qu'elle possédait et dont elle savait se servir à l'heure actuelle.

L'irlandaise parvint à éliminer trois jaffas avant qu'un tir ne l'atteigne à la jambe droite. Elle s'effondra sous la douleur mais encore une fois, elle pouvait compter sur son frère pour la soutenir. La saisissant à la taille, il la redressa et s'apprêtait à la faire monter dans le vaisseau lorsqu'elle aperçut un jaffa qui les visait tout deux. Ils n'auraient pas le temps de monter. Pas les deux à la fois. Pas avant la déflagration. Alors elle le poussa à l'intérieur. Mettant son frère hors de danger pendant que la décharge l'atteignait à l'abdomen. Elle n'entendit pas les cris de Ryan, trop obnubilée par la douleur qui prenait son système nerveux d'assaut. Elle ne put que voir Rachel s'approcher, la dernière encore sur la terre ferme et lui adresser un regard que l'hispanique comprit d'instinct. Aeryn vit Sanchez entrer dans l'appareil en bloquant la sortie de Ryan et l'entendit crier l'ordre de décollage.

Que feraient-ils maintenant ? S'en sortiraient-ils seulement ? Aeryn aurait été bien en peine de répondre. Elle ne pouvait qu'espérer. Espérer que Jacob redonne confiance aux civils. Espérer que Rachel mène tout le monde en lieu sûr. Espérer que Ryan retrouve leur famille saine et sauve pour les garder en sécurité. Sa dernière pensée fut pour Thomas. Et elle sourit en voyant les teltac s'éloignés puis disparaître grâce au camouflage optique. Oui. Ils s'en sortiraient. Il le fallait.

…………………………………………………

Lorsque Aeryn ouvrit les yeux, elle ne vit qu'un écran jaune mais il s'ouvrit par le milieu et ses pensées se remirent en place. Mais ce n'était pas vraiment ses pensées. Alors qu'elle se redressait un sourire satisfait étira ses lèvres alors qu'une lueur jaune illuminait ses iris. Elle saisi la main qui s'offrait à elle et sortit de sarcophage pour se retrouver devant celui qui avait été jadis Eric Morton, et qui était aujourd'hui redouté sous le nom de Tonatiuh. Il souriait également.

"Nous avons gagné, ma reine. Il n'en reste qu'une poignée et nous les trouverons."

Tout ce qui restait encore de la jeune irlandaise s'opposa, en vain, contre son propre corps lorsqu'elle sentit les lèvres du goa'uld se poser avidement su les siennes. Lorsqu'elle s'en écarta, son sourire avait encore grandit.

"Je sais où ils vont."

L'image d'une petite île de l'Atlantique s'imposa à l'esprit de l'hôte qui se sentait perdre espoir.
Jacob Smith
Administrateur
Grade : Docteur

Info joueur
Disponibilité: Tous les jours
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Lun 23 Mar 2015 - 18:51
Thena, magnifique, c'est un vrai roman que tu nous as fait. Même si mon personnage a dû pas mal souffrir ayant la moitié de son corps arraché mais bon, il est mort en héros, merci...

____________________
Concours RP : 9 ans d'aventure Jacobs13
Qui est Jacob Smith ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m 80-35 ans-large d'épaules-boite lègèrement

Equipement:
1 bloc note et des stylos de couleurs
1 paquet de mouchoirs
1 radio
1 équipement complet pour le grand nord (blouson, gros pantalon, bottes, gants, bonnet, lunettes,....)
1 montre
1 tablette tactile
1 couteau
1 zat
1 briquet
1 gourde chauffante pour le froid

________________
Dernière position connue : P4X-135
Situation : Tente de construire un igloo
Marc Cross
Grade : Conseiller

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Lun 23 Mar 2015 - 20:12
Il est sur mon autre ordi je le poste dès que possible.

____________________
Caractéristiques physiques:
1m84
80 kg
cheveux châtain
tatouage épaule droite (renard aux ailes de feu)
tatouage torse (cœur brisé)

Equipement:
BDU bleu
radio
zat'gun

________________
Dernière position connue : Sur Terre
Situation : Congé maladie


Concours RP : 9 ans d'aventure Signat12
Jacob Smith
Administrateur
Grade : Docteur

Info joueur
Disponibilité: Tous les jours
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Mar 24 Mar 2015 - 19:22
au fait j'ai parlé de thena mais j'ai oublié de parler du tien, Aeryn....
C'est super également, ça va être très dur de choisir lors du vote, vous avez fait de l'excellent travail. En lisant ce que vous avez fait je suis déçu de ne pas avoir eu le temps d'écrire moi-même. Tant pis.

____________________
Concours RP : 9 ans d'aventure Jacobs13
Qui est Jacob Smith ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m 80-35 ans-large d'épaules-boite lègèrement

Equipement:
1 bloc note et des stylos de couleurs
1 paquet de mouchoirs
1 radio
1 équipement complet pour le grand nord (blouson, gros pantalon, bottes, gants, bonnet, lunettes,....)
1 montre
1 tablette tactile
1 couteau
1 zat
1 briquet
1 gourde chauffante pour le froid

________________
Dernière position connue : P4X-135
Situation : Tente de construire un igloo
Marc Cross
Grade : Conseiller

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Mar 24 Mar 2015 - 20:32
Nous ne sommes que poussière !:
Nous l’avons fait. C’est de notre faute. Notre faute à tous si nous sommes arrivés ici aujourd’hui n’en déplaise à certains. Cette histoire qui débuta comme la plus grande épopée jamais vécu par l’humanité.

Cette épopée n’est plus aujourd’hui. Tout ce qu’il en reste n’est que tragédie saupoudrée de pertes. La perte de nos semblables. Il y a trois ans Tonatiuth a eu l’opportunité de sortir de sa tombe. Nous, le SDT, lui avons fourni cette chance. Et croyez-moi il ne l’a pas gaspillé.
Je livre ce témoignage aux survivants. Pour qu’il ne subsiste aucuns doutes quant à la nature de la menace qui pèse sur eux.

[Flashback]

La sérénité ne régnait plus sur le James Parker Spaceport depuis peu. Pourtant il y avait toute les raisons de ce réjouir. Aeryn et Thomas venait de se marier. Un évènement rare au sein de programme particulier. Toute la station était en émoi au début. Le bonheur que partageaient les mariés était contagieux.
Une permission spéciale leur fut accordée pour qu’il puisse profiter de leur lune de miel. C’était bel et bien leur objectif, mais quelque chose se mit en travers de leur chemin. Un évènement qu’ils n’avaient pas anticipé. Et qui pourrait les en blâmer ?
Alors que les jeunes mariés marchaient, main dans la main, sur la plage de sable chaud longeant la côte espagnole quelqu’un vint interrompre ce moment.

Journaliste : « Ici Kathy Manning représentante pour la chaîne d’information Fox News. Je m’adresse à vous cher auditeur depuis la côte Espagnol ou je m’apprête à interviewé en direct deux personnes d’importances. »

La jeune journaliste avait déboulé sur la plage en trombe accompagné de son cameraman. Ce dernier soufflait comme un bœuf à cause de la distance parcourue. La journaliste était excitée comme un gamin le jour de noël. Elle tendit un micro en direction du jeune couple sans ménagement pour leur vie privée.

« Docteur Sincet des informations récentes nous ont appris que vous étiez en charge d’un pôle de recherche scientifique important travaillant sur un tout nouveau type de station orbitale cofinancer par différent état du monde et supervisé par l’armée. Que pouvez-vous nous dire de vos activités là-haut sachant que les USA et la NASA ont mis au rebut leur programme spatiale ? Est-ce une tentative désespérée pour récupérer des fond auprès des Nations Unies ?
Quelle est la nature de vos recherches ? Que signifie le nom de code Porte des étoiles ? Existe-t-il un lien entre vos travaux et l’ancien projet ésotérique mené par la CIA et le KGB durant la guerre froide ?»

Son débit de parole était impressionnant. A croire qu’on ne pouvait pas l’arrêter. Thomas ne sut que répondre sur le moment. Aeryn fut tout aussi surprise, mais elle fut la première à réagir et reprendre le contrôle de la situation.

Aeryn : « Le docteur Sincet n’a rien vous dire. Nous sommes ici à titre privé. Ayez un peu de respect pour la vie des gens. »

Tant pis pour la lune de miel. Rapatrier Aeryn et Thomas n’a pas été de tout repos.  A leur arrivée sur le JPS quelques jours après Jacob les accueilli du mieux qu’il put malgré les circonstances. Il aurait voulu que les choses se passent autrement pour ses amis mais il n’était pas magicien. Et les nouvelles qui leur parvenaient n’étaient pas bonnes.

Jacob : « Désolé pour vos vacances gâchés. Je crains que ce ne soit que le début. Venez voir. »

Dans la salle de réunion les officiers supérieurs et tous les chefs de service étaient rassemblé et regardait l’écran. Une transmission vidéo de la Terre était projetée. Il s’agissait encore de l’info télévisée de la veille.

Journaliste « Ici Katy Manning en direct de Londres. Les informations concernant la station orbitale financée par les Nations Unies sont difficile à croire tellement elles sont extraordinaires. Pour avoir plus de confirmation je vais m’adresser à l’officier en charge des relations interservices le sergent Cross. »

A Londres le pauvre sergent essayait de s’en tirer du mieux qu’il pouvait. Il ne pouvait pas distancer la journaliste à cause de sa jambe. Il fut vite rattraper avant qu’il n’atteigne la voiture qu’on lui avait assignée.

 Journaliste « Sergent qu’avez-vous à nous dire à propos de la station orbitale James Parker ? Du programme Porte des etoiles supervisé sur place ? Et-il correcte que vous envoyés des gens sur d’autres planètes ? »

Marc « Nous avons déjà du mal à partir de la nôtre sans créer un bouquant de tous les diables. Alors je ne pense pas que ce que vous dites là puisse être une réalité. Si vous voulez bien m’excusez. »

Il força son passage jusqu’à la voiture. La transmission fut interrompue.

Jacob : « C’est pas bon pour nous. »

Marc « C’est même pire que ça. » Marc fit irruption dans la salle de réunion l’air embarrassé. L’assaut des journalistes n’était pas vraiment sa tasse de thé. « D’ici peu nous allons assister à une reproduction de mai 68 et de la prise de la bastille. »

Aeryn « Comment cela a-t-il bien pu se produire ? »

Marc « L’hypothèse la plus probable pour le moment c’est que quelqu’un de très bien informé a fait fuité les informations à la presse. Difficile de déterminer si c’est l’un des nôtres ou pas à l’heure actuelle. »

Jacob « Qu’elles vont être les retombés sur le programme ? »

Marc « Si ça continue comme ça les Nations Unies vont être débordé. Le monde voudra une réponse. Cela va devenir difficile de cacher la vérité plus longtemps. »

La réponse n’allait pas tarder à arriver. Le soldat chargé des communications vint remettre à la chef de base un papier. Quand elle eut finir de lire elle demanda à tous le silence.

Aeryn « Ceci est un ordre officiel émanant du plus haut échelon du SDT. » Elle inspira profondément pour trouver la force de l’annoncer sans flancher. « Le programme est suspendu jusqu’à nouvel ordre. Toutes les équipes seront rappelées et la station sera mise en sommeil pour une durée indéterminé. Les Nations Unies préfèrent tout arrêter en attendant de calmer le jeu. Tout le personnel sera réassigné à de nouvelle fonction en attendant un retour à la normale. »

Les personnes présentes dans la salle n’en revenaient pas. Aucun ne trouva les mots justes pour exprimer sa déception ou sa désapprobation. Le choc était trop grand. Personne ne troua la force de protester.
Peu à peu chacun d’entre eux parti vers ses quartiers pour boucler sa valise et mettre un terme à leur travail. Peu de temps après la réalité rattrapa le JPS et l’évacuation fut mise en branle. D’abord ce fut le matériel sensible qui fut transféré en zone 52, puis la porte des étoiles, l’Achilles retourna au hangar de la zone 51, puis enfin ce fut au tour du personnel.

Ce départ ne fut pas pris avec le sourire pour beaucoup de monde. L’aventure était suspendue. Pendant ce temps sur Terre les choses allaient de mal en pis. La tension allait en augmentant. Les pays tenu à l’écart du programme se rassemblèrent et entamèrent une nouvelle politique contre le SDT et les Nations Unies dans le but de prendre une part active dans leur activité. Bien entendu cela ne se déroula pas de la manière la plus facile du monde. Les négociations de l’impossible commencèrent pour ne jamais finir.

La politique est un jeu de stratégie. Le SDT avait longtemps joué de manière habile, mais aujourd’hui exposé au 
grand jour il y laissait des plumes. Aucuns des deux groupes n’était prêt à faire des concessions. Les rivalités et les désaccords de certains pays rendait impossible les négociations. La procédure était mal engagée et malheureusement était bien partie pour durer plus longtemps que nécessaire.

Pendant que la Terre s’enlisait dans des tractations qui n’en finissaient pas, l’univers continuait de tourner sans elle. Avec le SDT hors-circuit Tonatiuth pu prendre une avance considérable dans ses plans de conquête et de domination. L’arrêt soudain des activités des Terriens était une aubaine pour lui. Il jubilait. Le temps qu’il avait passé sur cette planète lui avait été d’une aide précieuse. Il avait réussi à comprendre le mécanisme qui régissait leur société. Il avait joué de patience ces trois dernières années et maintenant elle portait ses fruits. Au lieu d’attaquer les humains de manière frontale comme ses prédécesseurs il avait lentement mais surement réorganisé son réseau d’agent dormant. Les Terriens ne sont pas réputés pour être des gens unies comme ils aiment le prétendre. Il avait décidé de joué la carte diviser pour mieux régner. Les quelques pions qui lui restait sur Terre avait divulgué au compte goûte les informations sur le SDT à divers organe de presse causant tout le tohu-bohu qui agitait désormais la planète.

La paralysie qui s’en suivit Tonatiuth en profita. Sa flotte toute entière émergea de l’hyperespace alors que les négociations avaient bloqué le SDT dans ses manœuvres. L’assaut orbital fut le plus meurtrier que l’humanité n’ait jamais connu. Le bombardement dura des jours. Les points stratégiques tels que les centrales, les bases militaires et les satellites de communications tombèrent en premier. Puis ce fut autour des villes. Cette pluie de feu n’avait rien à envier à Armageddon. Les bombardiers et les chasseurs prirent le relais puis vint enfin le débarquement des troupes. La planète fut prise par surprise et la défense qu’on opposa à l’envahisseur fut quasi-inexistante.
La majorité du personnel du SDT fut tué pendant les premiers jours de l’attaque ainsi que la majeure partie des dirigeants du monde. Les seuls qui ont pu en réchapper furent ceux du personnel de la zone 52 qui prirent la fuite via la porte. Aujourd’hui on nous rapporte que la Terre n’est plus. Tonatiuth n’aurait même pas prit la peine de l’annexer. La réduire en cendre lui avait pris des jours et il semblait se satisfaire de ce résultat.
En signe de victoire et pour prouver une nouvelle que sa cruauté était sans limite il fit exhumer les corps des membres du JPS les plus célèbres pour les exposés aux yeux de tous sur les différentes planètes qu’ils avaient visités. Le message était claire et les intentions morbides.

La Terre n’était plus, l’espoir qui était né avec elle repose désormais dans ses cendres.     

Voici mon humble participation.

____________________
Caractéristiques physiques:
1m84
80 kg
cheveux châtain
tatouage épaule droite (renard aux ailes de feu)
tatouage torse (cœur brisé)

Equipement:
BDU bleu
radio
zat'gun

________________
Dernière position connue : Sur Terre
Situation : Congé maladie


Concours RP : 9 ans d'aventure Signat12
Aeryn Sincet
Administrateur
Grade : Docteur en chef

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Mar 24 Mar 2015 - 20:33
J'adore ton texte Thena ^^

Marc, je lis le tiens très vite ^^


Edit : C'est très sympa Marc ! ^^
Rachel Sanchez
Grade : Caporal

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Mer 25 Mar 2015 - 1:22
Thena et Aeryn c'était juste splendide *o* dommage que je manquais de temps pour faire le mien Neutral Ca sera pour une autre fois xD

____________________
Qui est Rachel Sanchez ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m70,61 KG, corps athlétique, yeux vairons (marron et gris bleuté), tatouage archange sur une bombe (épaule droite), renfermée. Silencieuse, aucune émotion sur son visage.

________________
Dernière position connue : Inconnue

Situation : Hors SDT
Thomas Sincet
Fondateur
Grade : Docteur
Profession : Archéologue

Info joueur
Disponibilité: En semaine
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Mer 25 Mar 2015 - 16:20
Théna, c'est du grand art, voire du sanguinolent !

Peut-être une future superviseuse Wink

____________________
Concours RP : 9 ans d'aventure 854349jps1
Concours RP : 9 ans d'aventure 884346jp11
Qui est Thomas Sincet ? - Mon journal de bord
Description physique:
Thomas arbore une fine moustache et une coupe soignée tout droit sortie de la Belle Epoque

Concours RP : 9 ans d'aventure Signature_tsincet_v5-55ce8c8
Thomas Sincet
Fondateur
Grade : Docteur
Profession : Archéologue

Info joueur
Disponibilité: En semaine
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Mer 25 Mar 2015 - 16:48
Aeryn, c'est super, je savais que t'avais une part mégalo ^^

____________________
Concours RP : 9 ans d'aventure 854349jps1
Concours RP : 9 ans d'aventure 884346jp11
Qui est Thomas Sincet ? - Mon journal de bord
Description physique:
Thomas arbore une fine moustache et une coupe soignée tout droit sortie de la Belle Epoque

Concours RP : 9 ans d'aventure Signature_tsincet_v5-55ce8c8
Thomas Sincet
Fondateur
Grade : Docteur
Profession : Archéologue

Info joueur
Disponibilité: En semaine
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Mer 25 Mar 2015 - 16:58
Très bon texte Marc Wink

____________________
Concours RP : 9 ans d'aventure 854349jps1
Concours RP : 9 ans d'aventure 884346jp11
Qui est Thomas Sincet ? - Mon journal de bord
Description physique:
Thomas arbore une fine moustache et une coupe soignée tout droit sortie de la Belle Epoque

Concours RP : 9 ans d'aventure Signature_tsincet_v5-55ce8c8
Thomas Sincet
Fondateur
Grade : Docteur
Profession : Archéologue

Info joueur
Disponibilité: En semaine
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Mer 25 Mar 2015 - 16:58
Et la candidature de Ryan ?

____________________
Concours RP : 9 ans d'aventure 854349jps1
Concours RP : 9 ans d'aventure 884346jp11
Qui est Thomas Sincet ? - Mon journal de bord
Description physique:
Thomas arbore une fine moustache et une coupe soignée tout droit sortie de la Belle Epoque

Concours RP : 9 ans d'aventure Signature_tsincet_v5-55ce8c8
Aeryn Sincet
Administrateur
Grade : Docteur en chef

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Mer 25 Mar 2015 - 17:28
Moi ?! Mégallo ? Nooooooooon !! ^^

En fait j'ai rajouté la dernière partie bien après avoir fini l'ensemble, ... Je me suis dit que ce serait fun ^^
Un jour j'écrirais la suite, ... Comment elle fini par retrouver tout le monde et joue l'ambiguité pour tous les annihiler !!!! Twisted Evil
Thena Khoomi
Sage de Stargate Zone
Grade : Lieutenant

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Mer 25 Mar 2015 - 18:16
Wwwwwoooowww ! Pohh poohh poohhh !!!
Thena exécuta une petite pirouette et entama une danse du ventre. Mais elle se reprit rapidement en remarquant que les autres la regardait.
- Superviseuse ?! Moi ! (Elle se passa la main dans les cheveux et afficha un sourire colgatesque (adjectif qui claque bien, non ?!) Yes, why not baby !

Aeryn: MERCI POUR MA MORT ! C'est exactement ce dont je rêvais et qui colle tellement avec Thena ! Et la fin....ah ah ah, comme j'ai trouvé ça vraiment stylllééé ! Très bonne idée ! J'attends la suite...

Marc: Bien cool aussi. C'est très plausible comme scénar !

____________________
Qui est Thena Khoomi ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m60, mince et musclée. Silhouette frêle. Cheveux noirs, fins, coupés courts.
Thena porte actuellement un sweet à capuche noir sur un débardeur blanc. Un pantalon noir et des baskets.
________________

Dernière position connue : Au réfectoire
Situation : Fait une visite guidé en mangeant de la choucroute
Jacob Smith
Administrateur
Grade : Docteur

Info joueur
Disponibilité: Tous les jours
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Mer 25 Mar 2015 - 19:33
Bravo à toi aussi Marc. Ta vision est encore plus pessimiste que les autres et pourtant je ne pensais pas que se soit possible. J'aime bien le côté journaliste en faute car c'est vrai que des fois ils en disent trop et ça peut-être dangereux. Ce côté engagé de ton texte est très intéressant.

____________________
Concours RP : 9 ans d'aventure Jacobs13
Qui est Jacob Smith ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m 80-35 ans-large d'épaules-boite lègèrement

Equipement:
1 bloc note et des stylos de couleurs
1 paquet de mouchoirs
1 radio
1 équipement complet pour le grand nord (blouson, gros pantalon, bottes, gants, bonnet, lunettes,....)
1 montre
1 tablette tactile
1 couteau
1 zat
1 briquet
1 gourde chauffante pour le froid

________________
Dernière position connue : P4X-135
Situation : Tente de construire un igloo
Aeryn Sincet
Administrateur
Grade : Docteur en chef

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Lun 30 Mar 2015 - 19:12
La date de dépot des participations étant largement dépassée, je lance le vote !

Merci de ne pas voter pour son propre texte et une seule fois par joueur (pas avec tous ses comptes), ... Faut être fair play Wink


Je clôture les vote dimanche, vous avez donc une semaine pour voter.
Jacob Smith
Administrateur
Grade : Docteur

Info joueur
Disponibilité: Tous les jours
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    le Mar 31 Mar 2015 - 19:40
A voté

____________________
Concours RP : 9 ans d'aventure Jacobs13
Qui est Jacob Smith ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m 80-35 ans-large d'épaules-boite lègèrement

Equipement:
1 bloc note et des stylos de couleurs
1 paquet de mouchoirs
1 radio
1 équipement complet pour le grand nord (blouson, gros pantalon, bottes, gants, bonnet, lunettes,....)
1 montre
1 tablette tactile
1 couteau
1 zat
1 briquet
1 gourde chauffante pour le froid

________________
Dernière position connue : P4X-135
Situation : Tente de construire un igloo
Contenu sponsorisé

Concours RP : 9 ans d'aventure Empty Re: Concours RP : 9 ans d'aventure

    Revenir en haut



    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum