Stargate Zone
Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

Partagez
Aller en bas
Jessica Goncalves
Grade : Caporal

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Empty "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse."

    le Mer 10 Déc 2014 - 22:29
La jeune femme sortit de la baie d'observation. Elle souhaitait se remettre au plus haut niveau le plus rapidement possible et un échec lors d'une mission n'était pas acceptable, elle devait être dans une forme olympique. Voire plus. Elle passa dans les vestiaires avec sa tenue de sport afin de se changer et rapidement enfilant un débardeur ainsi qu'un leggings et des écouteurs vissé dans ses oreilles elle se mit à courir. Elle souhaitait s'imposer un rythme plutôt rapide c'est pour cela qu'elle avait mis du Rammstein, de la musique puissante pour courir vite. Finalement c'était la clé, en plus de la respiration et de la forme physique. 


Elle avait toujours eu un style d'infiltration très aérien et gymnastique. Elle faisait des sauts pour esquiver les lasers. Après tout elle avait fait pendant longtemps de la gymnastique donc elle était prête. Toutefois après sa blessure il fallait qu'elle reprenne doucement et calmement. La jeune femme posa sa serviette sur le banc et balaya la piste d'athlétisme d'un coup d’œil. Elle s'imposait une trentaine de tour sans marcher. Avant elle parvenait à en faire plus. Elle avait été hyper endurante a voir ce qu'elle était devenue.
Jessica Goncalves
Grade : Caporal

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Empty Re: "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse."

    le Mer 10 Déc 2014 - 22:30
La jeune femme s'élança sur la piste. Doucement puis elle ne tarda pas à trouver un rythme approprié. Ni trop vite ni trop lentement. Elle était poussée par la musique qui l’entraînait à aller de plus en plus vite. Elle enchaîna trois quatre tour sans problème. Puis elle commença à franchement accélérer afin de retrouver son rythme d'avant. Elle entendit ou cru entendre un crac assourdissant à sa cheville et elle chuta. Ce n'était toujours pas ça et elle devrait surement aller à l'infirmerie pour voir ce qu'il se passait. 


Elle enrageait intérieurement. Elle se sentait faible et elle détestait cela. Elle soupira et revint à cloche pieds jusqu'au banc. Elle examina sa cheville douloureusement et elle aperçut qu'elle commençait à gonfler. Il fallait qu'elle aille à l'infirmerie. Si ça se trouve sa blessure s'était rouverte. Elle ne savait même pas si elle avait des broches ou quoi que ce soit de pas naturel dans cette satanée cheville. Elle l'avait déja fait se faire humilié lors de l'entraînement initial avec Blumberg. Cette cheville ne l’empêcherait certainement pas de reprendre les missions et de partir sur le terrain.



[Résolution 15- Torture et résistance]


Dernière édition par Jessica Goncalves le Mer 10 Déc 2014 - 22:35, édité 1 fois

"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Empty Re: "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse."

    le Mer 10 Déc 2014 - 22:30
Le membre 'Jessica Goncalves' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Résolution (11-30)' :
"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Echcri10
Méta
Grade : Invité

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Empty Re: "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse."

    le Jeu 11 Déc 2014 - 17:57
Méta pénétra dans la « salle d’entraiment sans ses gardes. » Les deux semaines qu’il avait passé sur la station lui avait permis de pouvoir apprendre un peu de la langue des humains. Et apprendre aussi leurs us et coutumes. Car oui, si une porte est fermée, il ne faut pas la défoncer…
Et ce n’était qu’un mince exemple de ce que Méta avait effectué comme gaffe.
Enfin, Méta profitait de cet accueil temporaire en s’entrainant. Tir, réparation, cuisine, corps à corps, ses journées étaient très complètes. Et donc après un réveil sommaire, Il était partit commencer s’entrainer au maniement de son arme.


*Mais puisque je te dit que il faut pas manger le savon même si ça sent bon !
-Pourquoi ? Il avait bon gout ?
- Puisque je te dis que ce n’est bon pour notre santé !
-Mais euh…. *

Méta pénétra dans la salle en sifflant un peu pour signaler son arrivé. Il fallait dire que un colosse en armure de combat qui apparait en mode ninja dans une salle était du genre à provoquer des arrêts cardiaques. Il y avait qu'une jeune femme, qui était assied sur un des bancs.
* Hoooooaaaaaaaa, elle a le feu à la tête ou quoi ?
-          On appelle ça une rousse, banane… *
Méta soupira. Et posa sa Hache à côté de la jeune femme. Il se dirigea ensuite vers un rang d’haltère et en sorties quelques-unes pour son entrainements. Il concentra le poids sur un des côtés de la longue barre et souleva deux des haltères, transformés en arme d’entrainement improvisées.


* Allez, à toi. *


Méta tremblota, et tomba sur ses genoux. Il grogna. Un grognement animal, sans pitié, menaçant.
L’armure blanche se releva lentement, ses deux masses d’armes improvisés glissant sur le tapit, se dirigea vers le centre de la pièce, avant de s’immobiliser.


* Let’s Rock ! Mother *censured * beaches !
-Faudra qu’on revoie ton anglais toi…*


Méta souleva ses deux armes, déplaça son centre de gravité, et commença sa danse mortelle.
C’était impressionnant de le voir se battre avec sa paire d’hache en haltères, car il était un véritable prédateur, un animal. Il dansait, virevoltait à travers la pièce, décimant des ennemis imaginaires avec une violence presque palpable.
Il était lui. Lui était Il.
Unis dans cette envolée lyrique ou la violence de l’animal se mêlait à l’intelligence du sage.
Cette transe guerrière était le seul moment où ils étaient unis, complet, stable, en dehors des combats.
Il sauta brutalement et écrasa ses deux armes au sol dans un Bang sonore.


 *Je reprends le contrôle maintenant. *


Méta souleva ses armes et les regardas. Elles étaient tordues au niveau de l’endroit où on devait normalement soulever les haltères. Il fallait franchement qu’il demande à ce qu’ils puissent lui permettre de lui fabriquer des haltères d’entrainements.
Il traina son corps dont la fatigue se faisait à peine sentir et alla jeter les haltères dans la poubelle.
Puis il alla s’asseoir à côté de son arme. La jeune femme se tenait la jambe, et grogna avec un peu d’inquiétude en pointant la jambe.


« Ca va aller ? » Tapa-t-il sur sa tablette.

____________________
"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Signme10

Actuellement ::
Hangar de l'achille

Il fait ::
Attend les invités

Informations complémentaires:
Alien en armure blance qui affiche des émoticones en combat, un colosse, se balade avec une hache dans le dos ainsi qu'une paire de couteaud e chasse, muet (= ne peut que grogner)

Information du dernier rp:
camouflé
Jessica Goncalves
Grade : Caporal

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Empty Re: "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse."

    le Ven 12 Déc 2014 - 21:29
La jeune femme tourna la tête à l'arrivée de Méta. Cette chose ou cette homme avait l'air d'un vrai colosse de combat. Un terminator. Ou un Terran cela dépendait des références culturelles. Jessica ferma les yeux et se massa doucement la cheville. Elle détestait se sentir si faible. 


Elle voyait le colosse en face d'elle qui lui s'entraînait sans relâche, sans montrer signe de faiblesse. Lui déplaçait des masses sans sembler broncher. Elle attrapa une poche de glace dans le compartiment des soins d'urgence derrière elle et se l'appliqua sur la cheville. Elle ferma les yeux laissant le froid neutraliser la douleur. C'était d'un bien inimaginable. Ce qui était sur c'est qu'elle ne pourrait pas être en service avant longtemps à cette allure la. Elle se sentait tellement vulnérable. Finalement la masse revint vers elle. Les barres d'haltère qu'il avait fait plier étaient capable de résister jusqu'à 150kg. Soit son exoarmure lui donnait une force surhumaine soit c'était lui qui avait une force surhumaine.

"Merci ça va aller je pense. Simplement une vieille blessure qui ressort. Je crois que je ne serais pas apte au service de suite. Mais sinon vous savez que ces barres peuvent résister à un poids de 150 kg et que vous les avez pliés comme un vulgaire fil d'étain. "
Rachel Sanchez
Grade : Caporal

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Empty Re: "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse."

    le Ven 12 Déc 2014 - 22:10
La militaire s'était parfaitement calmée depuis le temps. Deux semaines s'étant écoulées, elle avait enfin trouvée le temps de s'adonner à sa vieille passion : la boxe.

Rachel était calme. Beaucoup plus que depuis son retour. Elle était silencieuse, toujours renfermée sur elle-même mais axée sur la défensive. Elle n'allait plus renvoyer balader ses "collègues", comme elle le faisait si bien auparavant, simplement qu'elle éviterait simplement le contact en se faisant discrète. Son agacement envers les nombreux problèmes encore récents l'obligeaient à rester en retrait. Les promotions qu'elle jugeait incompréhensibles, son équipe qu'elle n'approuvait toujours pas, les efforts qu'elle faisait qui n'étaient pas récompensés...

Tout juste sortie des vestiaires, la militaire était vêtue de la même manière qu'à l'époque de ses dix-huit ans. Comme si le temps de la boxe s'était arrêté pour ensuite reprendre aujourd'hui.
Spoiler:
"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." 1910182-15780202405-5762-n_imagesia-com_nxyy

Le plus étonnant, c'est qu'elle avait conservée son short bleu marine de boxe, ses chaussures et ses gants offerts par son père. Alors que Rachel observait l'extérieur de la baie vitrée tout en enfilant correctement ses gants, elle repéra un sac de boxe accroché au plafond. Elle avait hâte de reprendre sa passion, voilà pratiquement dix ans qu'elle n'avait pas enfilée ses gants.

Observant rapidement son reflet dans la vitre afin de vérifier que sa coupe de cheveux tenait en place, elle se retourna d'un air satisfait. Adepte des tresses africaines et du chignon, elle approcha du sac de boxe de couleur rouge avant de sautiller tout en s'échauffant les articulations supérieures. Epaules, coudes, poignets, elle avait hâte de cogner de toutes ses forces ce sac.

*Et ben, j'avais oubliée le temps que cela prenait de faire cette coupe... Bon, voyons ma détente.*

[Résolution 11-30 : Corps à corps]

Respirant profondément, la militaire envoya valser le sac sans broncher, laissant un simple bruit émaner de sa bouche, caractérisant toute la puissance écrasante de son directe du droit, qui avait à l'époque un franc succès.

*La vache ! Je me sens... Beaucoup mieux !*

Elle souriait... Elle souriait ! Si bien qu'elle en rigolait tout en sautillant sur place, elle avait enfin trouvée sa thérapie miracle, la boxe !


Dernière édition par Rachel Sanchez le Ven 12 Déc 2014 - 22:15, édité 1 fois

____________________
Qui est Rachel Sanchez ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m70,61 KG, corps athlétique, yeux vairons (marron et gris bleuté), tatouage archange sur une bombe (épaule droite), renfermée. Silencieuse, aucune émotion sur son visage.

________________
Dernière position connue : Inconnue

Situation : Hors SDT

"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Empty Re: "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse."

    le Ven 12 Déc 2014 - 22:10
Le membre 'Rachel Sanchez' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Résolution (11-30)' :
"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Bonreu10
Méta
Grade : Invité

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Empty Re: "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse."

    le Ven 12 Déc 2014 - 22:54
Méta tapota l’épaule de la jeune femme et regarda plus en détail les haltères.

« Enfin, c’est plutôt votre matériel qui n’est pas adapté à notre entrainement. »


Il eu un grognement amusé et regarda une jeune femme commencer à s’entrainer. Par la position qu’elle prenait et par son regard concentré, il pouvait en déduire qu’elle était une combattante, une soldate.



« Enfin, avant nous nous entrainions avec des arbustes sur lesquelles nous accrochions des cadavres d’animaux comme poids, donc c’est peut-être moins résistant que la peaux des Yardar’arski. »


Il souleva sa lame et la regarda sous la lumière des projecteurs.


* Je veux frapper dans ces gros boudins !!!!!
-Quoi ?
-Je veut frapper dans un Boudin !!
-Notre entrainement est terminé.
-Hoooo, je boude….
-Bon d’accord….*


Méta se leva du petit banc et tapota sur sa tablette un rapide « Je reviens » avant de laisser le contrôle à l’autre.
Il se dirigea vers l’un des sacs de sables qui étaient dans la pièce et s’arrêta juste à côté. Il regarda son poing, le sac de sable, son poing, et frappa.


[resolution: Corps à corps X5]

Le sac recula d'avant en arrière, et Méta eu un sourire.

"Grrrrrrrrr" grogna-t-il avec plaisir.

Avant d'enchainer avec trois coups rapide et un Bon gros coups en plein dans le centre.
C'était presque comme si un gamin s'amusait avec un jouet. Sauf que la le gamin on éviterait de lui dire d'arréter vu sa taille et sa musculature.
Ses poings frappérent le tissus deux fois de suite avant de glisser le long du punchingball. De rage, il envoya un bon gros coups de poing dans son objet d'entrainement. Et apparemment, il était pas assez fixer.
L'objet sauta de son attache et alla percuter le sol un peu plus loin.

* T'est content ? Tu a encore casser un truc... Laisse moi le contrôle maintenant !*

Méta tremblota et attrapa ensuite sa tablette.



Vous n'auriez pas des gants XXL ?


Dernière édition par Méta le Ven 12 Déc 2014 - 23:03, édité 2 fois

____________________
"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Signme10

Actuellement ::
Hangar de l'achille

Il fait ::
Attend les invités

Informations complémentaires:
Alien en armure blance qui affiche des émoticones en combat, un colosse, se balade avec une hache dans le dos ainsi qu'une paire de couteaud e chasse, muet (= ne peut que grogner)

Information du dernier rp:
camouflé

"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Empty Re: "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse."

    le Ven 12 Déc 2014 - 22:54
Le membre 'Méta' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Résolution (11-30)' :
"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Reu10 "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Reu10 "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Bonreu10 "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Cata10 "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Reu10
Rachel Sanchez
Grade : Caporal

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Empty Re: "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse."

    le Lun 15 Déc 2014 - 14:21
Pour la première fois en quatre ans la démineuse semblait heureuse. Alors qu'elle continuait de sautiller comme un gosse de dix ans, elle redescendit sur Terre lorsque le colosse en armure s'approcha d'elle. Ce dernier semblait intéressé plus par le sac que par la boxeuse elle-même. Commençant par un simple coup lent, enfin ce qui était l'équivalent d'un coup très puissant pour Rachel, elle observa le sac se balancer dangereusement sous la puissance du coup dont l'homme en armure ne s'en rendait pas compte. Trop occupée par son observation, elle évita l'intervention, préférant le laisser découvrir l'équipement en question.


Mais lui aussi avait succombé à la tentation de frapper une nouvelle fois, cognant purement et simplement plusieurs fois sans réfléchir, il écrasa ses poings contre le sac sans aucune technicité. N'étant pas conçu pour subir des coup d'une telle force, le sac fut littéralement projeté hors de son poing d'ancrage, roulant sur plusieurs mètres sous les yeux aberrant de Rachel qui s'y attendait.

*Ouah !*

Observant le grand faire la remarque, elle le regarda pensant cinq bonnes secondes avant d'éclater de rire.

"Je crois pas qu'on a des suffisament résistants pour toi mon grand ! C'est quoi ton nom ?"

Se dirigeant vers le sac qui portait encore les marques de "l'affrontement", elle l'attrapa avant de le raccrocher sans trop de mal pour ensuite se remettre à taper dessus, espérant qu'il tienne le coup.


[Résolution 11-30 : Corps à corps x2]

Envoyant ses poings s'écraser contre le sac, Rachel le fit virevolter d'avant en arrière avant de décocher un autre direct du gauche qui fit résonner le choc dans toute la salle. La puissance émise dans le coup n'était pas à la hauteur de Méta, mais sa technicité permis de surpasser la prestation du précédant frappeur.

"Tu vois ? Canalise ta force, concentre-toi sur le balancement du sac et cogne sans forcer."


Dernière édition par Rachel Sanchez le Lun 15 Déc 2014 - 14:32, édité 1 fois

____________________
Qui est Rachel Sanchez ?
_________________
Caractéristiques physiques:
1m70,61 KG, corps athlétique, yeux vairons (marron et gris bleuté), tatouage archange sur une bombe (épaule droite), renfermée. Silencieuse, aucune émotion sur son visage.

________________
Dernière position connue : Inconnue

Situation : Hors SDT

"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Empty Re: "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse."

    le Lun 15 Déc 2014 - 14:21
Le membre 'Rachel Sanchez' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Résolution (11-30)' :
"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Bonreu10 "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Excreu10
Méta
Grade : Invité

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Empty Re: "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse."

    le Mar 16 Déc 2014 - 16:36
Meta écouta les conseils de la jeune femme  tout en récupérant la tablette qu’il accrocha  à sa ceinture. Il sourit quand la jeune femme se mit à sourire à sa remarque.
Il la regarda enchainer ses coups de poing sur le punchingball en observant comment elle enchainait ses coups. Ce n’était pas de la puissance comme l’avais fait Méta, mais plus de la précision. Maitriser sa puissance pour distribuer plus efficacement ses coups. Il fallait y penser.
Aucun des deux n’interrompit la pensée de l’autre, tellement ils étaient concentrés sur les informations qu’on lui donnait.
*Tu penses pouvoir le faire ?
- Adapter ses coups en fonction de la rotation donnée par le sac à patate ? Ouaip, je pense avoir compris. Je peux tester ?
- Tu ne vas pas réduire le sac en poussière au moins ? Malgré que c’est du sable à l’intérieur mais bon.
- Na, Na pas de soucis , il ne quittera pas son crochet
-Bon, je te fais confiance. Je te laisse le contrôle. *
Méta tremblota et se laissa tomber au sol, avant de se relever lentement et de taper un mot pour la jeune femme.
@Méta a écrit:«  We are Méta »

Méta recula un peu face au punchingball et abaissa son centre de gravité lentement. Il était légèrement penché vers l’avant, son pied droit légèrement en avant. Et il frappa dans le punchingball en hurlant un « GRRRAAAAAAAAA » sauvage.

[Resolution 11-30 X3]


Son premier coup fut envoyer directement au centre du punchingball et le fit valser vers l’arrière. Profitant du fait que le sac soit dans les airs, Il glissa en dessous pour pouvoir le renvoyer d’un coup de coude dans l’autre direction. Le sac grinça, bougea, mais resta à l’intérieur de sa fixation. Méta avait dosé son coup et avait réussis à le garder dans l’axe.
Son troisième coups fut un coup de boule, oui, un coup de boule, dans le sac, qui repartit vers ou il était venu, avant de glisser de nouveau sous la garde du sac pour enchaine sur un puissant coup de poing ou il mit volontairement de la force. Et il forca.Volontairement.
Il voulait tester sa limite, voir s'il pouvait forcer tout en gardant le punching-ball sur place. Mais malheuresement ce ne fut pas le cas.
Le punchingball resta avec la fixation, mais la fixation ne resta pas au plafond.
Le tout vola vers le mur avant de s'écraser dans un Bang sonore.
Méta regarda son poing, le punchingball, avant d'aller le chercher et de le remettre au sol, face à la jeune femme.

* Non mais je te jure....*


Dernière édition par Méta le Mar 16 Déc 2014 - 16:41, édité 1 fois

____________________
"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Signme10

Actuellement ::
Hangar de l'achille

Il fait ::
Attend les invités

Informations complémentaires:
Alien en armure blance qui affiche des émoticones en combat, un colosse, se balade avec une hache dans le dos ainsi qu'une paire de couteaud e chasse, muet (= ne peut que grogner)

Information du dernier rp:
camouflé

"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Empty Re: "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse."

    le Mar 16 Déc 2014 - 16:36
Le membre 'Méta' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Résolution (11-30)' :
"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Reu10 "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Excreu10 "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Reu10 "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Echcri10
Jonathan Hunter
Grade : Lieutenant

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Empty Re: "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse."

    le Mar 23 Déc 2014 - 18:56
Jonathan soupira. Des véhicules deux places… S’il fallait emmener une équipe au combat, il faudrait donc comprendre trois véhicules, ce qui veut dire trois conducteurs nécessaires. M’enfin, il avait le feu vert, et véhicule ou pas, il allait faire monter les véhicules qu’il considérerait comme nécessaire.
Jonathan sortit donc de la salle de réunion et dégaina son communicateur Bell.
Il avait plutôt une idée précise de ce qu’il voulait ajouter à l’arsenal du Jps. Deux « Pinkies » pour l’exploration, ainsi que deux VBCI. Pourquoi ces véhicules blindés ? Hé Bien c’est surtout dans les cas où il faudrait forcer le passage ou bloquer la porte. Car un VBCI devrait faire l’affaire.
Une fois qu’il eut terminé de donner ces ordres afin que les véhicules et que le matériel nécessaire soit téléporter, il envoya un rapide message à Maxence.

à Maxence dubois a écrit:« Maxence, votre engin vient d’arriver au hangar, un VBCI tout neuf. Joyeux noël ^^ »


Il soupira et rangea son bell . Tiens, ou était Jessica ? Un rapide check up des caméras lui signala qu’elle était dans la salle d’entrainement, il se dirigea donc vers l’endroit tranquillement.
Il s’arrêta devant la porte et observa la scène. Rachel était en train d’entrainer le monstre de muscle à la boxe, et Jess était assis sur un banc. La force de la boite de conserve était impressionnante, et cela donnait du comique à la chose. Il se dirigea tranquillement vers Jessica et s’assit à côté d’elle.
Elle semblait avoir couru un peu, et la sueur brillait sur ce visage qui avait hanté ses nuits.
Il l’embrassa tendrement  vu qu’il ne l’avait pas vu depuis son réveil, et il lui prit tranquillement la main. D’une certaine manière, elle était un peu son médicament, et ces deux semaines avaient étés calmes et sans problème.


« Alors, comment va John le Rouge aujourd’hui ? »


Il sourit et posa inconsciemment sa main sur son zaat. Il souria en repensant  à un truc. Un truc qu’il gardait sur lui depuis le début, toujours dans la poche. Il avait jamais penser à lui donner, et sur le coup, il avait voulu lui donner sur le coup.


« Dit moi, tu voudrais pas qu’on aille dans un lieux plus tranquille sur le coup ? Ma chambre ? Ou la tienne ? J’aurais besoin de te parler en privé. »


Dernière édition par Jonathan Hunter le Sam 3 Jan 2015 - 10:38, édité 1 fois

____________________
Qui est Jonathan Hunter ?

"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Jojo_s10                    
_________________
Caractéristiques physiques:
chaussure type rangers , Yeux gris clair, cheveux brun , 1m95 , cicatrice sur le côté gauche du cou

Equipement:
Tenue Juggernaut prévu pour encaisser les décharges d'armes électriques, zaat x2, M60-E3, INRA, Seringues tranquilisante X3, Grenade à main.

________________
Dernière position connue : Salle de réunion

Situation :Se prépare à défendre la station.
Jessica Goncalves
Grade : Caporal

Info joueur
Disponibilité:
Autres persos:
Voir le profil de l'utilisateur

"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Empty Re: "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse."

    le Mer 24 Déc 2014 - 22:08
Jessica se massait calmement la cheville lorsque Jonathan arriva. La douleur avait pratiquement disparue et elle allait mieux. Probablement que cela n'était du qu'à un faux mouvement. Elle repassa une mèche de ses cheveux derrière son oreille et tourna la tête vers la droite. Elle aperçut Jonathan et ses yeux s'illuminèrent et un doux sourire illumina son visage. Elle éteignit la musique de son Ipod et retira les écouteurs de ses oreilles. C'était Noël en ce moment la période préférée de Jessica. Elle adorait se balader dans Washington en admirant les décorations de Noël.

"John le Rouge va bien mais me prendriez vous pour une meurtrière monsieur Hunter?"

Elle se leva et le prit dans ses bras. Elle se haussa légèrement sur la pointe des pieds pour l'embrasser. Il souhaitait lui parler en privé. Jessica fit une légère moue interrogatrice. Avant de lui répondre.

"Ok je vais me changer puis j'arrive."

La jeune femme attrapa son Ipod et sa serviette avant de partir vers les vestiaire. Elle remit son Jean et enfila des talons hauts. Elle n'était pas en service elle pouvait donc faire ce qu'elle voulait niveau vêtement. Elle enfila un jean slim et passa un t-shirt sous sa veste en cuir. Elle se recoiffa rapidement et retrouva Jonathan tout en saluant et en gratifiant ceux qui étaient là d'un joyeux Noël. Elle prit la main de Jonathan et se dirigea vers la chambre de ce dernier.

"Tu sais beaucoup des membres de cette station donnerait beaucoup pour pouvoir passer noël avec ceux qu'ils aiment nous avons vraiment de la chance."

Elle posa son sac de sport sur la petite table qui étaient à leur disposition. Elle fouilla un peu dans ses cartons et retrouva un vieil objet qui la rendit nostalgique. Sa plaque d'agent de la CIA, c'était étrange de la revoir. Elle la prit et la lança à Jonathan.

"Monsieur Hunter, nous avons les moyens de vous faire parler, alors de quoi voulez vous nous parler justement?"


Elle l'embrassa furtivement avant de s'asseoir sur le lit.

____________________
"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." 24y4wsz
"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." LJdgG3E
"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Dr48pi
Contenu sponsorisé

"En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse." Empty Re: "En sport, dès qu’on s’arrête, on régresse."

    Revenir en haut



    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum