A la bonne franquette

Stargate Zone

Bienvenue,

SGZ est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faites vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone bienvenue aux portes de l'imaginaire !

A la bonne franquette

Partagez
avatar
Fondateur

Grade : Docteur
Messages : 6272

Informations
Poids porté:
13/27  (13/27)
Points SGZ:
80/100  (80/100)

A la bonne franquette

Message par Thomas Sincet le Mer 16 Juil - 21:48

Thomas écouta la fin de la réunion avec attention, Marc Cross donna congé aux participants ainsi que des tâches à accomplir. L'archéologue se leva quand Aeryn lui chuchota qu'ils devaient parler. Thomas grimaça à la remarque puis s'en alla sans dire un mot. Faire face à la demoiselle suite aux récents événements qui restaient obscurs dans sa tête ne l'enchantait guère mais il devait s'y plier.

*Bon mon livre ...*

Il se demandait où était le livre tandis que Bruce allait se changer. Thomas vit un technicien de l'Achilles lui apporter le précieux grimoire.

"Ah merci."

Il prit le livre dans les mains quand Bruce revint habillé. Thomas lui serra la main.

"Bonjour, Thomas Sincet, archéologue et chef scientifique du JPS. On ne se serait pas déjà croisé quelque part ?"

Puis ils prirent le couloir pour chercher un lieu où travailler.

*Voyons voir les laboratoires ...*

Mais plus ils cherchaient moins ils trouvaient.

"Ce vaisseau n'est pas vraiment fait pour les recherches, ça se comprend, mais quand même."

Puis il remarqua la porte des réserves et les cellules non loin. Il prit un Zat'Nik'Tel au cas où et de quoi noter ainsi qu'un ordinateur.

"Utilisons une cellule."

Ils entrèrent dans la cellule, il y avait une table et de quoi s'asseoir, ça suffisait au scientifique. Il s'installa et ouvrit le grimoire.

"Ce que j'ai traduit a été annoncé par Marc Cross lors de la réunion. Le contenu est écrit en quatre langues, du Nox, de l'Ancien, de l'Asgard et du Furling. Nous avons des bases de données pour traduire les trois premières écritures, mais l'écriture Furling reste un mystère pour nous. Mais il semblerait que le même texte soit écrit dans les différentes langues."

Il ouvrit l'ordinateur, le connecta au réseau du vaisseau et commença sa traduction.

"Il veut une traduction complète, il va l'avoir, allons-y."

Il commença à noter la traduction en regardant l'ordinateur pour les mots compliqués.



Caractéristiques physiques:
Brun, mince, dandy, avec une barbiche

________________
Dernière position connue : C-101
Situation : A la recherche d'une nouvelle porte des étoiles pour le JPS
avatar
Modérateur/Superviseur

Grade : Habillitation Niveau 2
Messages : 1114

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/100  (0/100)

Re: A la bonne franquette

Message par Aynira Leyva le Jeu 17 Juil - 17:49

La réunion se termina. Le commandant du vaisseau donna à l'équipe son temps libre le temps du voyage. Apparemment, ce dernier semblait compréhensible envers l'attitude de la Narisienne, avouant que la Terre n'avait pas qu'une réputation de sain. Fellner l'avait apparemment mal digérée, bien qu'il n'en rajouta rien. Elle était peut être un peu trop dure avec lui, mais bon c'était lui qui avait dit textuellement "Pas la peine de me parler si vous n'avez rien à offrir".

Elle quitta donc la salle de réunion, ne sachant pas vraiment où aller. Elle commença donc à errer dans l'Achilles, se trouvant dans ce fameux vaisseau qui "ferrait trembler de peur n'importe quel ennemi"


*Les boulons de maintien des cloisons sont visibles. Purement fonctionnel. Aucun gout artistique
-Apparemment bon gout et militaire ne sont pas compatible pour eux.
-C'est sûr. Tu verrais leur suite de luxe dans leurs hôtels c'est autre chose.
-Autre chose sur le vaisseau. À part que le trouve moche?
-On voit qu'ils ne fabriquent pas des vaisseaux depuis longtemps. Plusieurs systèmes peuvent être encore optimisés. Et il est beaucoup plus extraterrestre que terrien vue l'équipement embarqué. Certains beaucoup plus avancée que nous.*


Ainsi continua ce petit échange de pensée. Jusqu'à ce que la Narisienne arrive dans les entrepôts du vaisseau. Elle arriva jusqu'aux cellules où elle vit Bruce et une autre personne, celle qui disait qu'il fallait parlementer avec les indigènes si il y en aurait. Ils étudiaient un livre. Ils y avait des symboles inconnus, mais pas tous. Ces symboles ressemblant à des rectangles plus ou moins évidés. Elle connaissait. C'était les siens, sa langue. Enfin pas tout à fait, c'était la langue des Anciens, mais la sienne était quasiment identique. Elle pouvait aidée :

"Excusez moi? Vous avez besoin d'aide?"




Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
JPS

Je fais quoi ?
J'essaie de m'intégrer
avatar

Grade : Laborantin en chef
Messages : 90

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
10/100  (10/100)

Re: A la bonne franquette

Message par Bruce T Harrison le Jeu 17 Juil - 20:47

Bruce sortit de la salle de réunion vêtu seulement du drap que son ami Marc lui a passé afin qu'il ne reste pas nu comme un ver. Cela permit à Bruce de rester lors du briefing avec un minimum de dignité.

L'homme drapé avait quitté cette pièce à regret. Il y avait tant de points qu'il voulait éclaircir, en particulier concernant le médecin Laureen Stanford, dont il aurait aimé avoir davantage de nouvelles, notamment du fait qu'il ait eu des doutes à son sujet.
Il repensa aussi à Tilokovski. En associant ses souvenirs de cet homme et de ce qu'il avait lu sur les Goa'ulds, le scientifique se demanda si le psychologue n'était pas aussi insupportable à cause du fait qu'il eut été parasité. 
Toutefois, pour l'heure, le plus urgent en ce qui concernant le britannique était d'aller s'habiller de véritables vêtements décents. Apparemment, le technicien qui confia le grimoire à celui que Bruce connaitra sous le nom de Thomas Sincet, livre que le géologue avait emprunté et qui se trouvait dans ses quartiers, en avait profité pour récupérer également les affaires de Bruce qui se trouvaient avec, notamment un sac rempli de vêtements que Bruce prit sur le champ en remerciant chaleureusement l'homme qui s'était dérangé pour les prendre Bruce ne savait comment.


*Ah oui, bien sûr ! La téléportation !*

Bruce s'habilla rapidement avec les premiers vêtements sortis de son bagage. Avec eux se trouvait son bien-aimé blouson cuir qu'il enfila en dernier, une fois ses bottines mises. Quand il en eut terminé, il rejoignit la personne avec laquelle il était sorti de la salle de réunion, invité par Marc à étudier le fameux grimoire avec lui. 

Thomas Sincet, une fois que Bruce se fut rapproché de lui, se présenta et lui présenta la main à serrer en geste de salutation. Bruce, qui ne manquait pas de culture, la prit et la serra avec une vraie poignée d'homme, sans toutefois en faire trop, le but n'était pas non plus de broyer la main de celui qui se montrera en tant qu'archéologue.

Thomas fut celui qui avait engagé la conversation et qui l'entretenait le plus au départ. Ils mirent un temps à trouver un lieu adéquat pour travailler, Bruce se contentant de suivre Thomas. C'était sans doute mieux ainsi. Bruce ne connaissait absolument pas le vaisseau. Manifestement, l'archéologue non plus.

*Il essaye d'échapper à sa copine ou quoi ?*

Bruce avait en effet le sentiment que l'homme qu'il suivait cherchait davantage à se mettre à l'abri qu'à trouver un laboratoire pour étudier le grimoire trouvé par Thomas Sincet. Enfin, ce dernier opta pour une cellule et devant son entrain, Bruce ne lutta pas et comme dit le proverbe :


*Qui ne dit mot consent, je suppose ! Enfin, passons !*

Il écouta avec la plus grande attention l'archéologue, qui manifestement, fit usage d'un ordinateur pour s'aider sans ses recherches, chose que Bruce n'appréciait guère, étant de la vieille école. Il préférait le contact des livres, des feuilles et du stylo plutôt que celui du clavier. D'autres raisons aussi, notamment le fait qu'un livre ne tombe pas en panne et n'a pas de temps de chargement.

*Enfin, cette méthode est sans doute efficace pour lui. Je me contenterai du bloc-notes. Passons au travail !*

Il demanda à Thomas, étant donné qu'il n'y avait que lui, s'il pouvait avoir des documents papier afin de travailler lui aussi avec efficacité sur la traduction à effectuer. Ainsi, l'archéologue serait de son côté, sur l'ordinateur, Bruce dans ses feuilles. De plus, Bruce aurait bien besoin de ressources pour apprendre les langues dont on parlait. S'il était certain qu'il n'y aurait pas de dictionnaire, il devrait tout de même y avoir des notes qui l'aideraient dans sa tâche.

" Mettons-nous au travail, M.Sincet ! Je peux vous poser une question ?"

Bruce aimait parler tout en réfléchissant. Y compris pendant le travail. Cela lui permettait entre autres choses de savoir sur quel pied danser avec ses collaborateurs, supérieurs ou, plus rarement, subalternes. D'ailleurs, devait-il considérer Thomas Sincet comme un collègue de travail ou était-il son responsable ? Bruce n'attendit pas que l'archéologue réponde positivement pour la question qu'il lui avait posée. Après tout, cela faisait déjà une question, alors autant en poser une seconde et même une troisième.

" Qu'y a-t-il entre vous et la demoiselle à qui vous avez posé un baiser sur la joue ? Qui est-elle exactement d'ailleurs ? Pendant que j'y suis, je me demande : êtes-vous mon responsable hiérarchique ? Peut-on aussi parler de Laureen Stanford et de Terenti Tilokovski ? Je sais, ça fait beaucoup d'un seul coup. traitez ça dans l'ordre que vous voudrez."

Bruce sentait qu'il abusait. Au moins, cela lui permettrait de savoir comment Thomas Sincet réagirait en sa présence. L'archéo-géo-biologiste ne pouvait s'empêcher de parler. Non pas qu'il faisait de grands efforts pour d'ailleurs. Excepté quand il attendait les réponses à ses questions, même intérieures.
Ce n'est qu'après avoir posé toutes ses questions qu'il remarqua l'entrée de la charmante extra-terrestre Aynira qui s'avérait effectivement avoir un caractère du feu le plus divin qui soit.
De même, il attendit la réponse de Thomas à l'encontre de la jolie demoiselle.
En tout cas, pour Bruce, aucun inconvénient et il le faisait bien savoir simplement d'un sourire et d'un hochement de tête qui acquiesçait.





  

_________________
Caractéristiques physiques:
1m87, 97 kilogrammes, cheveux mi-longs châtains foncé
Équipement:
Tenue militaire pratique dont un casque bloquant les bruits violents
________________
Dernière position connue : sur une planète inconnue dans un château type moyen-âge
Situation : déclaration de la situation
avatar
Administrateur

Grade : Docteur en chef
Messages : 6851

Informations
Poids porté:
2/25  (2/25)
Points SGZ:
48/100  (48/100)

Re: A la bonne franquette

Message par Aeryn Sincet le Ven 18 Juil - 12:22

Ils avaient fini pas se mettre d'accord et Cross avait signifier la fin de leur aparté. Loin de s'en plaindre, Aeryn ne se fit pas prier pour quitter la salle. Elle avait encore du pain sur la planche et elle se demander sérieusement si le petit moment avec Marc ne serait plus agréable que celui qu'elle allait passer avec Thomas. Mais il le fallait. Elle ne pouvait pas rester dans cet épais brouillard qui s'était formé quelques heures auparavant. 

Une fois dans le couloir, elle ne st pas très bien quelle direction prendre. Si ses souvenirs étaient bon, il n'y avait pas de laboratoire à bord du Achilles. Un point sur lequel Cross devrait rapidement travailler s'il comptait embarquer du personnel scientifique. Quoiqu'il en soit. Elle se retrouvait perdue. 

*Pense comme Thomas. Où serait-il allé ?*

Mais face au plan du vaisseau, Aeryn resta perplexe. Elle arrêta donc la première personne qui passa pour lui demander si il n'avait pas vu Thomas et Bruce où la direction qu'ils avaient prise. Le technicien lui indiqua un chemin qu'elle suivit en le remerciant. Elle dû renouveler ses questions à plusieurs reprises, certains n'ayant pas vu le duo d'archéologues mais fini par arriver devant une cellule. 

Des bruits de conversations s'élevaient de la cellule. Drôle d'endroit pour une traduction. En ce qui la concernait, les cellules n'éveillaient pas de très bons souvenirs. La jeune femme resta plusieurs secondes, totalement immobile dans le couloir. Une boule s'était formée dans son ventre et sa soeur jumelle commençait à envahir sa gorge. Plus elle attendrait et pire ce serait. Aeryn prit donc une grande inspiration et fit le pas qui la plaçait devant la porte. Elle força sa voix à adopter un ton aussi neutre que possible.

"Excusez-moi de vous déranger mais je dois parler au professeur Sincet. Thomas, tu as quelques minutes à m'accorder ? Je t'attends à côté."

Sur ce, elle disparut de nouveau de l'ouverture et devant la longueur du couloir, choisit de se positionner trois cellules plus loin, là où personne ne viendrait les déranger par mégarde. 

lld avait remarqué qu'Aynira était également présente pour traduire le texte. Peut-être que ses connaissances personnelles d'extra-terrestres leur seraient utiles. Et puis comme ça, l'absence de Thomas ne serait pas un problème, il restait deux personnes pour travailler sur le grimoire en attendant qu'il revienne.




Any question ?



Caractéristiques physiques :
- 1m67
- Cheveux mi-long tirant sur le roux
- Yeux verts

Equipement:
- Tenue civile (jean/chemise/ranger)
- Tournevis personnel


Dernière position connue : Pont 3 - Bureau du chef de base
Situation : Entretient avec le Docteur Pelletier. 
avatar
Fondateur

Grade : Docteur
Messages : 6272

Informations
Poids porté:
13/27  (13/27)
Points SGZ:
80/100  (80/100)

Re: A la bonne franquette

Message par Thomas Sincet le Ven 18 Juil - 14:42

Thomas commença ses recherches quand Harrisson lui demanda s'il pouvait lui poser une question. L'archéologue détourna son regard de sa traduction.

"Faîtes."

Puis son collègue commença à enchaîner des questions plus ou moin personnelles auxquelles Thomas ne voulait pas répondre surtout suite aux récents événements.

"La demoiselle ?"

Au moins ça changeait du madame que détestait Aeryn, il eut un léger sourire à la maladresse du géologue.

"Le Service de Défense de la Terre ou SDT dirigé par le Docteur Archibald Delamare est une entité sous tutelle des Nations Unies. Le SDT a des antennes dans de nombreux pays du monde. Le James Parker Spaceport est sous la direction de l'ingénieur en chef Aeryn s'Fallen, c'est elle la fameuse demoiselle."

Il laissa à son interlocuteur le temps d'assimiler le tout. Il y avait beaucoup d'informations à la fois. Thomas regarda le grimoire.

[RESOLUTION]

La première version de sa traduction parlait de l'histoire des quatres grandes races, leur alliance intellectuelle pour comprendre au mieux l'univers. C'était un concept en soi très glorieux. Puis quelques événements dont le départ des Anciens pour la galaxie de Pégase ont mis à mal l'alliance. Les Furlings aussi faisaient face aux Tatungs, une race ennemie qui leur posait des problème. Ainsi les lieux de rencontre furent abandonnés y compris Héliopolis et Centera.

Thomas observa la traduction et la montra à Bruce.

"J'avais lu quelques traductions des textes d'Héliopolis dans les archives de l'ancien programme, ça dit pour le moment à peu près la même chose, mais si vous ne connaissez pas c'est intéressant."

La suite semblait concerner l'aventure du Furling propriétaire de ce livre. Thomas fit apporter par un techniciens des livres de la station JPS.

"Voici, je vous laisse cette traduction sur le Furling, je m'occupe de la partie concernant Centera."

Puis il entendit les questions sur Tilokovski et Stanford.

"Tilokovski ? J'ai cru entendre dans des bruits de couloir qu'il était mort, c'est vrai ? Et Stanford une goa'uld ? Elle m'a sauvé la vie."

Thomas entendit quelqu'un entrer et vit Aynira Leyva.

"Mais biensûr, vous ..."

Et c'est à ce moment qu'Aeryn fit irruption demandant à lui parler d'urgence.

"Aynira c'est ça ? Voyez avec Bruce, vous pouvez vous occuper de la traduction concernant Centera à ma place. Veuillez m'excuser."

Il laissa sa place et alla rejoindre Aeryn en se demandant comment allait se passer cette entrevue.

[HRP] Pour les traductions, leur contenu sera dans un message sup si vos résolutions fonctionnent Wink Merci


Dernière édition par Thomas Sincet le Ven 18 Juil - 14:55, édité 1 fois



Caractéristiques physiques:
Brun, mince, dandy, avec une barbiche

________________
Dernière position connue : C-101
Situation : A la recherche d'une nouvelle porte des étoiles pour le JPS
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1182

Re: A la bonne franquette

Message par Superviseur JPS le Ven 18 Juil - 14:42

Le membre 'Thomas Sincet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Résolution (81-99)' :



avatar

Grade : Laborantin en chef
Messages : 90

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
10/100  (10/100)

Re: A la bonne franquette

Message par Bruce T Harrison le Ven 18 Juil - 18:53

Thomas Sincet avait l'air de quelqu'un de fiable. C'est en tout cas ce que pensa Bruce.


*Manifestement assez pour qu'on puisse travailler avec lui. C'est agréable !*

Mis à part pour le bisou posé sur la joue de celle qui était manifestement une responsable importante du projet puisque la directrice du JPS, qui paraissait inapproprié dans un cadre professionnel, même entre amants, l'archéologue avec lequel Bruce travaillait semblait tout à fait apte et digne de confiance.
Il avait entendu des bruits de couloirs sur Thomas, mais rien de bien précis, aussi n'y prêta-t-il pas plus attention. Il n'avait même pas idée de ce qu'il avait pu arriver au compagnon manifestement officiel d'Aeryn s'Fallen. 
Il aurait voulu en savoir plus sur les deux médecins, mais Aynira étant présente et souhaitant prodiguer son aide, autant la lui demander. Après tout, Bruce ne connaissait strictement rien à rien aux quatre langues du livre qu'il était en train d'étudier tandis que le Docteur en archéologie semblait en avoir déjà effectué une traduction. Partielle ou totale, le géologue n'en savait rien.

C'est alors que la fameuse chef de la station apparut demandant à parler en privé à son être aimé. Pour Bruce, aucun doute.

*Ça va chauffer !*

Afin de se changer les idées et surtout de prêter le moins d'attention possible à ce qui risquait de se dire entre l'archéologue et l'ingénieuse, le géologue se concentra exclusivement sur l'Alien. Pas difficile vu son physique.


" Bien, puisque vous êtes là, Aynira, autant s'y mettre tous ensemble. Si ça ne vous dérange pas de me filer vos deux yeux et votre cerveau, je pense que sinon, je vais patauger longtemps dans la semoule avant de comprendre ne serait-ce que la première expression, que dis-je, le premier symbole de ce foutu bouquin. Je vous ai dit que je ne connaissais rien aux dialectes employés par ceux qu'on appelle les 4 Grandes Races ? "

Puis survint un changement très important. Une alerte à la bombe était signalée.  Le scientifique, qui avait connu les champs de bataille, se mit immédiatement à la recherche de l'artefact mortel et destructeur, comme l'avait suggéré le Caporal Joshua Taylor, par radio. Toutefois, il n'obéit pas à la remarque de Jonathan Hunter qui était de garder le silence radio, car il prévint que lui aussi partait en quête de l'engin indésirable et indésiré. De plus, il posa une question qui lui parut légitime.


" Ici le Docteur Bruce T Harrison ! Je pars à la recherche de cette bombe également ! Quel est l'endroit le plus indiqué du vaisseau où cette saloperie pourrait faire le plus de dégâts ? "

Après quoi, il demanda à Aynira si elle pouvait l'accompagner, notamment pour le maîtriser le cas échéant si la bombe venait à exploser et qu'ils seraient tous deux encore en vie après coup.


" Je suis craintif des explosions. C'est même une phobie chez moi. Je peux être tétanisé, en panique comme en fuite, voire, c'est plus rare, extrêmement agressif. "


Dernière édition par Bruce T Harrison le Ven 18 Juil - 21:33, édité 1 fois





  

_________________
Caractéristiques physiques:
1m87, 97 kilogrammes, cheveux mi-longs châtains foncé
Équipement:
Tenue militaire pratique dont un casque bloquant les bruits violents
________________
Dernière position connue : sur une planète inconnue dans un château type moyen-âge
Situation : déclaration de la situation
avatar
Modérateur/Superviseur

Grade : Habillitation Niveau 2
Messages : 1114

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
0/100  (0/100)

Re: A la bonne franquette

Message par Aynira Leyva le Ven 18 Juil - 21:27

Aeryn arriva dans son dos, demandant à Thomas de lui parler en privé. En quittant la salle, l'archéologue demanda à la Narisienne d'aider Bruce dans son travail de traduction. Elle entra dans la cellule reconvertie en petit labo de fortune avec des tableaux partout couverte de lexiques et d'alphabet. En dehors de la langue des Anciens, Ayni n'en reconnue aucune des trois autres. L'une d'entre elle semblait être une succession de runes, l'autre avait pour symbole commun une sorte d'équerre accompagnée ou non d'un ou plusieurs points. La dernière enfin, était une succession de symboles formant un ensemble esthétique.

Harrisson annonça de but en blanc qu'il n'y connaissait rien. Qu'il ne serait même pas capable de traduire ne serait ce qu'un symbole de cet ouvrage selon ses dires :


"Je ne connais rien à cette alliance des quatre races, hormis le fait qu'elle ressemble à une vieille légende de chez moi. En revanche, notre langue est dérivée de celle des Anciens, je pourrai peut être aidée à traduire la partie du texte en ancien. Par contre pour les trois autres."

Elle regarda la partie déjà traduite. Apparemment elle décrivait l'histoire de cette fameuse Alliance des 4. Une assemblée pacifique débattant sur des sujets scientifiques, philosophiques et même culturelles. Le tout afin d'essayer d'avoir une vision plus globale de l'Univers. Ayni aurait aimée pouvoir rencontrer une telle coalition, mieux que ces Terriens nombrilistes qui prétendent protéger la galaxie, mais surtout se protéger eux-même en priorité, n'aidant les autres races que si la Tau'ri y trouver un quelconque avantage.

Mais peut être qu'au yeux de cette Alliance, les Narisiens seraient vue de la même manière. On ne peux pas comprendre une civilisation en quelque jours. Ayni pensa à son attitude vis à vis de certains Terriens. Certes ils avaient un peu cherchés que la Narisienne réponde par une défensive sarcastique et directe, mais elle n'était pas mieux placée pour juger une race. Cixi diffusait dans sa tête ce qu'elle avait trouvée sur cet Internet avant que le vaisseau ne quitte l'orbite. Des extraits de livres, des bâtiments, des tableaux, des musiques, même des films et des jeux vidéos. Tout montrait un peuple qui malgré son caractère très discutable avait une culture et une philosophie très développées. Avait elle tort de leur portée un jugement aussi négatif d'entrée ? Avait elle vraiment rencontrée les personnes les moins amicales qui soient la première fois. Se voulant désagréables et intimidant parce qu'ils avaient plus peur d'elle qu'elle n'avait peur d'eux ?

Et bien il semblerait. La preuve, il y avait des Terriens qui lui était sympathique, Ferrus, Harrisson, même Aeryn qui lui avait tirée dessus la première fois qu'elles se virent. Bon après il y avait toujours des cas comme Fellner, mais juger l'ensemble d'une civilisation sur le comportement d'un seul individu, ça ne se faisait pas. Elle essaiera de faire en sorte que ça change. Au moins, même si elle échoue, elle ne pourra pas dire qu'elle a tout essayée.

Bref, elle revint à l'analyse du texte déjà traduit. Apparemment, cette Alliance fut dissoute suite au départ des Anciens, bien que ce ne soit pas clairement dit. Il y avait aussi les Furlings qui étaient en guerre contre une autre race, les Tatungs. Elle se concentra ensuite sur le texte en Ancien, essayant d'en traduire une nouvelle partie


[réso linguisitique]

Malheureusement, c'était un peu plus dure qu'elle l'imaginait. Certes le Narisien et une langue dérivées de l'Ancien, il y avait trop de différences résultant de plusieurs milliers d'années d'évolution entre ces deux langues :

"Bon et bien je crois qu'il va falloir plongée le nez dans les bouquins."

Annonça t elle à Bruce sur un ton presque amusée, pendant qu'une alerte à la bombe se faisait entendre à la radio. Bruce annonça qu'il avait une certaine phobie pour les explosions après avoir annoncé qu'il allait à la recherche de l'explosif :

"Ca commençait trop bien pour que ça le reste...Si on trouve cette bombe pas d'explosions et pas d'explosion... pas de gros boum. Je serai d'avis de commencer par les générateur d'énergie de votre vaisseau. Une bombe là, même de faible puissance pourrait détruire l'appareil dans une réaction en chaînes"

*J'allais le dire. On peut grouiller? j'ai pas envie de mourir après seulement deux heures d'existence"

Elle prit le livre avec elle, dans le cas un peu fou ou probable que tout ceci ne soit qu'une mise en scène pour empêcher que les secrets de cet ouvrages ne soit découverts. Puis elle se leva et alla à la porte :

"Rassurez vous, je ne dirais votre petit secret à personne"


Dernière édition par Aynira Leyva le Ven 18 Juil - 21:45, édité 2 fois




Dossier Personnel
Qui est Aynira Leyra ?

À quoi je ressemble ?:

-1.73m
-Yeux vert intense
-Chevelure noire de jais avec une mèche mauve foncé


Il y a quoi dans mes poches ?:

-Tenue civile
-Appareil multifonction sous forme de micropuce implanté dans le bras droit


Je suis où ?
JPS

Je fais quoi ?
J'essaie de m'intégrer
avatar
Modérateur/Superviseur

Messages : 1182

Re: A la bonne franquette

Message par Superviseur JPS le Ven 18 Juil - 21:27

Le membre 'Aynira Leyva' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Résolution (0-10)' :



avatar

Grade : Laborantin en chef
Messages : 90

Informations
Poids porté:
0/0  (0/0)
Points SGZ:
10/100  (10/100)

Re: A la bonne franquette

Message par Bruce T Harrison le Lun 21 Juil - 23:00

Bruce était rapidement revenu dans la réserve avec le livre qu'Aynira avait accepté de lui rendre. Il ne sut pourquoi il lui avait demandé et pourquoi elle avait simplement accepté de lui rendre. Après tout, le livre était aussi bien dans les mains de l'extra-terrestre que dans les siennes.

*J'ai du me montrer trop possessif. Mon esprit scientifique aurait-il repéré quelque chose d'important avec ce bouquin ?*

Il songea éventuellement à demander pardon auprès de la dame à la peau mate, mais se disait qu'elle ne saurait peut-être pas de quoi il parlait. Mais après tout, autant lui dire, cela permettrait au géologue d'aller mieux.

" Désolé de vous avoir repris aussi brutalement le recueil, même si je vous l'ai demandé. Après tout, il était aussi bien dans vos mains que dans les miennes. Je crois que je me suis montré u peu trop égoïste sur le coup sans même m'en rendre compte."

Puis Bruce eut une idée qui lui sembla lumineuse une fois dans le petite cellule dédié aux recherches archéologiques et linguistiques.

" Je viens d'avoir un pif de génie. "

En fait, Bruce voulait parler d'une épiphanie. C'était sa manière à lui depuis qu'il avait vu Hook de Steven Spielberg de révéler à son entourage, parfois juste lui-même, qu'il avait eu une idée qu'il trouvait particulièrement brillante. Même si elle ne l'était pas toujours au final.

" Accepteriez-vous de m'aider à accomplir une tâche non conforme aux protocoles ? On prend tous les deux tout ce barda et on emmène le tout en salle de réunion. Ensuite, on étale l'ensemble sur l'immense table, on vire quelques chaises et on s'en garde une ou deux. Puis comme les documents seront tous étalés et bien en vue, on ne pourra que mieux travailler. D'autant qu'on aura l'espace pour bouger et passer d'un papier à l'autre avec davantage d'énergie et de motivation que dans cet ignoble placard à balais. "


Bruce, avec l'énergie qui le caractérisait, n'attendit pas la réponse de l'alien pour savoir si elle l'accompagnait. Déjà, il rassemblait le maximum de documents qu'il pouvait emmener dans la fameuse salle de réunion. Si Aynira l'aidait, ce serait encore mieux. Comme pour la rassurer, le scientifique, excité comme un enfant, lui dit :

" Si jamais vous vous inquiétez de vous faire engueuler, n'hésitez pas à dire que c'est moi qui en suis le responsable. D'une part, je suis déjà considéré comme un excentrique. D'autre part, comme c'est un travail important et qu'il est encore plus important de l'effectuer en de bonnes conditions, je l'expliquerai au péon qui nous passera un savon pour peu qu'il ait le droit de nous crier dessus. "


Bruce emmagasina papier sur livre et inversement pour tout emmener en salle de réunion. Il quitta d'ailleurs la salle avec le maximum dans ce but.





  

_________________
Caractéristiques physiques:
1m87, 97 kilogrammes, cheveux mi-longs châtains foncé
Équipement:
Tenue militaire pratique dont un casque bloquant les bruits violents
________________
Dernière position connue : sur une planète inconnue dans un château type moyen-âge
Situation : déclaration de la situation

    La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 22:47